1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Vos accouchements

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Gna, 13 Juillet 2017.

  1. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Peut-être tout simplement parce que toi et son père n'êtes pas très grands... Parfois faut pas chercher plus loin que la génétique :)

    @Sorcelica je n'ai pas vérifié mon col lors de mes accouchements non... Je l'ai fait plus tard, pour bien positionner une cup ou vérifier la présence des fils de DIU...
     
    Mamangâteau aime ce message.
  2. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Moi je verifiais mais avant l'accouchement... Et quand je suis arrivée à l'hôpital pour le n-ième contrôle, j'ai dit "ça a pas changé depuis 48h", la gyneco de garde m'a fait un sermon genre faut pas le faire soi-même, c'est dangereux blablabla.
    Je lui avais répondu que j'avais quand même le droit de mettre MES doigts dans MON vagin et que le plus grand risque c'était quoi ? Que je provoque l'accouchement en faisant un décollement, le truc qu'elle insistait depuis 1 semaine pour me faire...
     
    yomi, Mamangâteau, Belfée et 11 autres personnes aiment ce message.
  3. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Elodie01 et @cerise Héhé oui en effet je suis petite et le papa aussi (1m60 et 1m73). Mais le truc c'est que dans la famille (nous, nos frères et soeurs, nos neveux & nièces) c'est plutôt des poids corrects de naissance voire gros ;). Je faisais 3,5kg et mon conjoint 3,2 kg alors que c'est un jumeau (c'est énorme pour un jumeau) !

    J'avais entendu des gens avoir des petits poids, mais eux-mêmes étaient des petits poids de naissance... mais ce n'était pas du tout notre cas ! Bon même si nos médecins étaient pas super méga inquiets, ils nous ont proposé plein de tests à faire, on n'était pas obligés, mais moi ça me donnait la conscience tranquille de les faire (genre "au moins" on aura essayé) : amniocentèse (ça ça me faisait flipper mais ça s'est super bien passé), une analyse virale, et bien sûr des échos de suivi plus nombreuses (et monitos vers la fin). Du coup on a vu futur Petit Loup plein de fois en images d'écho ! :D

    @Eclira Sérieusement ??? T'as bien fait de lui répondre ça... Mais c'est quoi les risques si tu t'es lavé correctement les mains, sérieusement ? :eek:
     
  4. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    @Sekhmet que je raye son piédestal doré probablement...

    C'est la même qui me disait de préparer un bon repas et de faire une soirée romantique avec galipettes pour provoquer l'accouchement :mad::confused:
    (Et je l'avais bien envoyé bouler aussi a base de "vous y connaissez qq chose vous au sexe enceinte de 9 mois / sans libido et avec sciatique et aigreur d'estomac à gogo" ?)

    Je lui avais directement demandé si elle était de service le lendemain (date du déclenchement) sinon j'aurais refusé, trop peur qu'elle soit présente !!!
     
    Apicobi, Mamangâteau et mini loup aiment ce message.
  5. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Tu aurais dû lui dire que c'est la peur que tu t'occupes d'elle qui t'empêche d'accoucher ! :D

    Plus sérieusement, le mental compte pour beaucoup dans ce genre de choses. Un sage-femme(*) m'avait dit, la veille de ma date prévue qu'il fallait avoir vraiment envie d'accoucher pour que ça marche mieux. J'avais tellement peur du déclenchement que le travail ne démarrait pas tout seul... quand on a finalement pris rdv pour le déclenchement, et que j'ai posé toutes mes questions et bien vidé mon sac là-dessus (le personnel a été très respectueux là dessus), ben les contractions ont démarré le soir même :D

    (*) c'est assez rare alors... ;) Mais il était super cool, tellement que j'ai regretté d'accoucher le soir même parce que j'aurais bien aimé l'avoir pour le travail ! Comme quoi le respect et l'écoute ne sont pas une histoire de genre... ;)
     
  6. Pmda

    Pmda Hyperlactation

    C'est intéressant de lire vos récits...chacune à eu ses galères et c'est bien de pouvoir en parler :)
    Pour moi je vais pas m'étaler sinon j'écrirais un roman ;) mais en gros, 2 accouchements par césarienne pour cause de longs dépassements de terme sans travail spontané avec des tentatives de voie basse échouées, bc de faux espoirs, bc de (sur)médicalisation :(
    Comme beaucoup, je fais avec, j'apprends à faire le deuil, avec le recul je me dis que c'est une force. Mais revivre la même issue pour une 3ème grossesse me freine mes envie d'agrandir davantage la famille par moment même si mon envie est forte ;)
     
  7. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    Bah c'est aussi le cas dans ma famille, moi je devais faire 3,6 kgs pour 47 cm, un vrai bouddha !
    Ma soeur 3,8 kgs et mon frère plus de 4,2 kgs !
     
  8. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Pmda
    Vraiment pas de bol :(

    Mais si je ne me trompe pas, une fois que tu as fais deux césariennes, on recommande généralement une césarienne pour les suivants (utérus un peu "trop" cicatriciel). Ce qui veut dire que tu sais *dès le début* que ça va être une césa. Tu vas *choisir* la date de la césarienne. On te fera pas chier pour le dépassement puisque tu ne dépasseras pas, il n'y aura aucune raison de surmédicaliser puisque tu ne vas pas dépasser le terme et on n'essaiera même pas de déclencher.
    C'est surtout les faux espoirs qui doivent être méga durs à encaisser. :/

    Je connais quelqu'un qui a eu une césa programmée (siège + bassin un peu trop gros), elle l'a super bien vécu en mode "je me prends pas la tête, je viens à l'heure du rdv, je sais quand je vais avoir mon bébé".

    Prends le temps d'en discuter avec des pro et ta famille pour "évacuer" tous ces traumatismes, ça doit être dur :)
     
    Léonide :) et mini loup aiment ce message.
  9. Pmda

    Pmda Hyperlactation

    @Sekhmet En fait certains gygy acceptent de suivre même pour des AVA2C et plus mais le plus gros soucis pour moi est le dépassement de terme qui semble être un prob récurrent et l'absence de travail spontané, donc après 2 césa, personne n'acceptera encore un déclenchement, d'autant que les deux autres n'avaient eu que trop peu d'effet. Je pense que si j'entrais en travail spontanément, il accepterait de me suivre pour une vb mais là je sais d'avance qu'il ne prendra pas le risque (et je ne veux pas me diriger vers quelqu'un d'autre car je tiens à la maternité où j'ai accouché).
    J'ai une histoire de PMA douloureuse derrière moi et le fait d'accoucher le plus naturellement possible était pour moi une façon de palier justement à toute cette médicalisation, espoir qui s'envole donc définitivement pour moi et je dois en faire le deuil.
    J'ai eu la chance d'accoucher dans une maternité où j'ai deux amies sage-femme, j'ai pu "choisir" l'équipe qui m'entourait pour cette naissance et ce sont ces visages familiers et bienveillants qui m'ont aidé à traverser ça avec un peu moins de douleur psychologique :)
    Donc le prob pour moi est plus de savoir d'avance que le naturel ne sera plus possible même si une césarienne programmée sera mieux vécue évidement, ça doit être moins stressant certainement et me permettra de mettre en place un projet de naissance qui pourra être respecté le plus possible.

    Enfin on doit toutes faire avec nos histoires. Pour évacuer, j'écris des lettres à mes enfants ;) et je compte voir quelqu'un pour travailler sur l'acceptation d'une troisième césarienne (même si on ne peut être certain de l'avenir).
     
    Boucécilou et Sekhmet aiment ce message.
  10. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Jolie histoire quand même. Comme tu dis, prends le temps de passer cette histoire, il vaut mieux se préparer à une césa programmée tranquille, et avoir quand même la possibilité d'un travail spontané mais ne pas avoir trop de regrets !
    Et puis c'est top d'avoir une équipe chouette qui te suit :).

    Pour la décision il n'y a que toi (et la famille) qui sachiez... :)
     
    Pmda aime ce message.
  11. Gabyshka

    Gabyshka Période de pointe

    Mon premier (et unique pour le moment accouchement) :

    J'ai perdu les eaux à 11h le matin en faisant mon lit, mon mari qui travaille en horaire posté était parti au boulot à 05h du matin, je l'ai tout de suite appelé pour qu'il m'amène à l’hôpital. Je ne souhaite pas la péridurale et je tiens vraiment à accoucher le plus naturellement possible.
    Nous sommes arrivés à 12h, j'avais eu énormément de contractions pendant ma grossesse mais là plus rien. Après les examens de routine et la pose d'un cathéter au niveau du coude (j'ai horreur de ça) on nous installe dans une chambre de la maternité. Les heures passent jusqu'à 20h où l'on décide que mon mari devrait allé se reposer un peu puisque rien n'a bougé pour le moment (j'étais à 1 à l'arrivée à l'hopital) et qu'il s'était levé à 5h. A 22h je suis à 2, toujours pas de contractions douloureuses, seulement des petites contractions toutes les 10 minutes. A 23h la sage femme de nuit vient se présenter,et me fait un petit monito, toujours des petites contractions. Elle me dit que je peux dormir si j'y parviens. Je me couche, je ferme les yeux et là, vers minuit, une douleur, si forte qu'elle me sort du lit et que je cours jusqu'à la salle de bain (En fait je cherche à lui échapper mais évidemment ce n'est pas possible). J'appelle mon mari pour lui dire de pas trop tarder (il dormait) et la sage femme. Elle m'examine (les touchers vaginaux ne m'ont jamais dérangés) et je suis à trois, je lui explique que j'aimerais essayer d'accoucher sans la péridurale, elle me dit que dans ce cas je peux rester dans la chambre pendant le début du travail, de l'appeler si j'ai un soucis. Et là je me retrouve seule à gérer des contractions qui sont très douloureuses, sans personne et sans avoir eu le temps de m'habituer. Je tiens une demi-heure et puis je la rappelle en lui demandant la péridurale. J'ai des contractions d'une minute toutes les minutes; On part en salle de travail, elle appelle mon mari. Je hurle sur le lit quand je dois attendre l'anesthésiste, je perds pied, la douleur est insupportable, particulièrement allongée. La sage femme et la pueri me tienne les mains pour me soutenir. Je crois que je ne vais pas tenir pendant la préparation de l’anesthésiste. Je m'imagine cette douleur, sans répit (seulement une petite minute entre des contractions qui durent parfois deux minutes) pendant des heures encore. Je dois m'asseoir pour la piqûre et là, j'apprends à gérer, je me renferme en moi-même je ne fais aucun mouvement, et je ne hurle plus. J'ai - enfin - bien géré pendant les 10 minutes de la pause. On me rallonge, mon mari arrive quand la péridurale commence à faire effet. 10 minutes après la pose, la sage femme m'examine, je suis à 8, il est 2h du matin. J'y étais presque, moi qui pensais avoir des heures à tenir face à cette douleur. Je tremble comme une feuille pendant trente minutes, je ne suis même pas capable de parler avec mon mari. Et puis l'attente, l'ouverture à 10 est très rapide mais la descente est si longue... Forcément je suis allongée. Le bébé ne descend pas tout à fait suffisamment. Finalement à 6h du matin, la sage femme décide (et je suis d'accord avec elle, je sens que le bébé n'ira pas plus bas sans mon aide, il est comme "bloqué" là ou il est) qu'on va tenter commencer l'expulsion. Je pousse, j'ai des sensations mais assez faible. Je ne sais pas si je fais ce qu'il faut. Mon mari me tient la main et m'encourage. Je pousse encore et encore pendant les contractions (je les sens tout de même), 30 minutes (je suis à bout de force) toujours pas de bébé, sa tête doit se tourner un peu pour qu'il puisse passer. Elle appelle le médecin. Le bébé va très bien mais les poussée ne parviennent pas à lui faire passer le cap qui le bloque. Le médecin va faire une ventouse, il l'installe et là, en une contraction, il dirige la tête du bébé et je sens son corps qui traversent le mien. Incroyable, je me mets à pleurer avant même qu'il soit réellement sorti, je me rappellerai toute ma vie de cette sensation de son passage. Le médecin le soulève, "Oh c'est un garçon" je m'écris (je ne le savais pas), je pleure, mon mari pleure, c'est beau. On me pose tout de suite mon bébé dessus et pendant qu'on me recouds une petite déchirure la pueri m'aide à le mettre au sein. Mon fils tète, je suis sonnée mais heureuse.

    Malgré une douleur qui m'a semblé inouïe, le fait que j'ai cédé à la péridurale, la fatigue, et la ventouse (bon toute petite ventouse sur une seule contraction et qui n'aura laissé aucune trace sur la tête de mon fils) j'ai aimé ce moment, je l'ai trouvé intense et beau, et j'essaierai d'accoucher sans péri pour le deuxième !

    (Merci pour celles qui auront eu le courage de me lire)
     
  12. mini loup

    mini loup Période de pointe

    Pour ma part bb 1 avec un retard de croissance donc mater niveau 2 j'avais RDV a 14h (c'était le jour du terme) première contraction a 6h j'ai attendu tranquille a la maison petite douche petite marche et déjeuner. J'arrive a mon RDV les contractions sont un peu plus intense mais espacé il me garde car pas a côté de chez moi!! Jusqu'au soir on a fait monitoring ballade et ainsi de suite. Puis a 19h 5 de dilatation on me demande de rester en chambre et la je ne gèré plus j'ai pas bien supporte d'être enfermé... Après 2h a souffrir je demande la péri (je n'était pas contre et même plutôt pour!!) soulagement !! Je dort 2h après on vient me percé la poche des eaux et d'un coup des contractions très très fortes je demande a mon conjoint d'appuyer sur le bouton pour avoir une dose mais la machine refuse car limité a toute les 3 minutes:eek: la douleur m'a enfermé je ne parle plus n'écoute plus!! Je panique je ne peut pas vous dire le temps ni le nombre de poussée je ne me souviens plus de grand chose c'est mon conjoint qui ma raconté l'accouchement !! Bébé fesait 3,2kg pas mal pour un retard de croissance et dire qu'il avait été envisagé de "le faire sortir" comme a dit le gygy a 1,9kg !! Accouchement très violent et mal vécu

    Pour bb2 je ne voulais pas de péri (courageuse la fille !!:p) et mon conjoint lui avait tellement était traumatisé de me voir souffrir qu'il voulait une péri!! (C'est pas toi qui accouche c'est moi!! ) ma BS et son mari sont les seul chez qui mon p'ti loup dort il était donc prévu qu'ils le garde mais après plusieurs fausses alertes et 3 jours de faux travail mon mini veut sortir (en meme temps j'ai fait le tour du quartier 15 fois) et personne de dispo pour la garde je me couche avec toujours des contractions un peu plus forte mais après 3 aller retour hôpital maison pour rien j'avais dit "j'y retournerai en rampant!!" je me couche et la grosses contractions a 1 min d'intervalle !! Mon conjoint appel ma BM qui fait 1h de route pour garder mon loup et en route!! Arrivée a l'hôpital on me dit vous êtes a 3cm y'a le temps !:eek: J'explique que je veux rester debout mobile on me dit qu'il faut rester allongé car monitoring et perd a peine est elle sortie que je dit a mon conjoint ça va pas j'ai trop mal je me lève lui panique la sonne je lui dit que je veux la peri mais en attendant je reste debout content ou colère c'est pareil :D je passe en salle nature avec monito non relié (comme quoi c'était possible :mad:)
    Je réclame le gaz impossible de le faire fonctionner :mad::mad: 10 min après mon mini était la!! J'ai adorée mon accouchement ! Par contre j'ai une peur bleu de me faire recoudre c'est une phobie alors a cette endroit c'était horrible!! J'en tremblai elles voulais le faire alors que mini était sur moi j'ai refusé donc peau à peau avec papa!! Voilà je précise que aucun retard de croissance pour cette grossesse on m'a dit que je ne me reposé pas assez pour le 1er...
     
  13. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Pmda, tu as l'air deja bien renseignée pour les AVA2C. Tu connais l'association césarine ?
    Ils font des réunions un peu comme la LLL et ont un forum. On est quelques unes à etre allées panser nos plaies là bas ;)
     
    StéphanieJonathanJohann aime ce message.
  14. Pmda

    Pmda Hyperlactation

    Oui, je suis inscrite sur le forum (l’entièreté de mon récit y est) mais je suis en Belgique et pas de réunion ici :( Je suis plus active sur le groupe fb car les échanges sont plus directs :)
     
    bzoui et StéphanieJonathanJohann aiment ce message.
  15. lili2

    lili2 Période de pointe

    Bonjour à toutes,

    J'ai mis un moment à revenir voir ce post et à lire tous vos messages. Pour être claire, je l'ai soigneusement évité au moment des un an de ma fille. Trop douloureux. Et puis voila, elle a un an, le souvenir de sa naissance est un peu moins vif, et donc ça va mieux. J'ai plus de flashes, d'images qui reviennent qu'il y a quelques mois, mais 'est mieux que ju
    @ParisianLawyer, @Christine13, @Léonide :) , @Moumoune64, @jujuméo, merci pour vos gentils messages et vos pistes de réflexion. Ma sage femme, et d'autres ont effectivement parlé de stress post traumatique. J'ai déjà essayé pas mal de choses, j'en étais arrivée à la conclusion que seul le temps pourrait rendre ce souvenir plus supportable.
    @Boucécilou, @Clair de Lune, merci pour vos témoignages. J'ai aussi l'intuition qu'un autre enfant changerait beaucoup de choses. Même si bien sûr je ne ferais pas de deuxième simplement pour ça... D'ailleurs, félicitations, @Boucecilou! j'espère que les premiers mois se passent bien. J'ai vu tes posts dans d'autres discussions et j'admire ta ténacité pour ce qui est de l'allaitement.

    lili
     
    Christine13, Léonide :) et ParisianLawyer aiment ce message.
  16. lili2

    lili2 Période de pointe

    Merci pour ton message et surtout désolée de répondre si tardivement. Je ne me sentais pas trop de revenir sur ce post plus tôt. Ce que tu dis sur la façon dont les soignant auraient pu amener les choses différemment, je suis tout à fait d'accord. Ce que je leur reproche surtout, c'est de ne pas m'avoir prévenue que ce serait douloureux (péri pas assez utilisée par moi). Ils le savaient tous, mon mari a entendu plusieurs réflexions qui ne laissent aucun doute la dessus. Et ils ne me l'ont pas dit. C'est hyper infantilisant je trouve.
    Par contre, très franchement, je suis bien loin de pouvoir déconstruire ce souvenir, et d'y trouver quelque chose de positif. Ça viendra peut-être...
     
  17. Boucécilou

    Boucécilou Période de pointe

    Contente d'avoir de tes nouvelles et de voir que tu sembles envisager d'être plus en paix avec ton vécu au fur et à mesure du temps.
    Et merci beaucoup pour tes encouragements!
     
    Christine13 aime ce message.
  18. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @lili2 Oui tu as très bien fait de prendre du temps et de ne pas répondre tout de suite.
    Savoir s'apporter de la douceur c'est tellement important.
    Concernant la reconstruction j'ai l'impression qu'une tiers personne est souvent nécessaire, personnellement c'est mon mari qui m'a aidé à transformer ma vision quand il m'a dit (au sujet de ma cicatrice de césarienne qui est en demi lune), "moi je vois un sourire, le bonheur d'avoir notre fille en vie et en bonne santé".
     
  19. Ckooky

    Ckooky Hyperlactation

    Mon accouchement... Ahah je m'en souviens comme si c'était hier. Veille du terme. Lendemain de pleine lune.
    8h du mat', j'annonce "pff c'est pas pour aujourd'hui, aucun signe, la pleine lune ça marche pas".
    10h30... J'ai vachement mal au bide... Super diarrhée "bon ça se prépare, c'est pour les jours qui arrivent".
    11h-11h30... "ah mais je crois que c'est des contractions en fait... Mais c'est chelou y a pas de pause, j'ai l'impression que c'est en continu, wtf ?"
    12h... SMS au papa "j'ai perdu un peu de sang, je douille quand même, ce soir quand tu rentres on va faire un contrôle"
    12h45 "euh en fait tu peux rentrer ? Je crois que c'est des contractions, et c'est vachement rapproché ..." (en vrai ça faisait 2h que je hurlais des insultes chez moi xD sous la douche... Puis dans un bain... Des spasfon...)
    13h15, le papa arrive "faut que je prépare mon sac" moi : "quoi ???!! Nan mais tu déconnes, faut y aller maintenant ! Je sais même pas si je vais réussir à aller jusqu'à la voiture tellement j'ai putain de mal"
    14h, on arrive enfin à la maternité "euh j'ai commencé à avoir des contractions à 10h30... Mais direct intense et espacé de moins de 5mn... Là j'ai l'impression que cets en continue" "vous voulez une péridurale ? Parce qu'on va aller en salle d'accouchement, vous êtes à 7!" "à la base j'en voulais pas, mais pas sûre de reussir à pousser sans"...
    15h pose de la péri... 16h perte des eaux
    18h on commence à pousser... 18h30 bébé dans les bras :)
     
    Unaja, Jud, anicetlaviolette et 7 autres personnes aiment ce message.
  20. Aurelala

    Aurelala Période de pointe

    Bonjour à toutes !
    Premier accouchement pour moi, j’enchaînais les monitos, 2 par semaine pour surveillance du rythme cardiaque de bébé depuis un peu plus d’un mois et après une hospi rapide fin janvier, monito du 19 février, la sage femme me dit que comme je suis à 39 SA et 5 jours, et aux vues du monito du jour même qui avait été très bon tout du long mais s’était un peu gâté à la fin (rythme cardiaque trop bas), on allait faire une echo et que si cette dernière était positive on ferait un décollement des membranes ; écho nickel, du coup décollement des membranes (tout ça le matin), on me renvoi chez moi et en début d’après-midi, premières contractions bien « gênantes », vers 17h elles deviennent douloureuses et de plus en plus rapprochées, 18h encore plus rapprochées et étaient devenues insoutenables, du coup maternité, monito de contrôle pendant 1h col à 2 en arrivant et 3-4 au bout d’une heure de monito et de contractions insupportables (je hurlais et pleurait, c’était pas beau à voir) on me dit qu’on passe en salle de travail et me demande si je veux la péri (oui oui !!!!) je perce la première poche des eaux, 22h péri (j’ai attendu un peu avec des contractions qui s’étaient rapprochées toutes les minutes) et après la pose de la péri j’étais à dilatation complète, mais je pouvais attendre, (merci la péri),
    minuit et quelque je sens que ça pousse « en bas » et je sens quelque chose entre mes jambes ; la poche des eaux qui sortait, du coup on s’installe, on me perce la poche des eaux, je pousse peut être 45 minutes en tout, et je prends dans mes bras la plus belle Merveille de toute ma vie, ma fille, le 20 février à 1h39, donc accouchement rapide, très peu douloureux grace a la péri, poussées rapides, pas d’utilisation d’instruments ni épisiotomie (légère déchirure), bébé en pleine santé, que du bonheur ! Véritablement le plus beau jour de ma vie <3
     
    Dernière édition: 6 Mai 2019

Partager cette page

Chargement...