1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Vos accouchements

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Gna, 13 Juillet 2017.

  1. Léonide :)

    Léonide :) Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    oui, je pensais qu'il existait des regroupements de s-f pour avoir plus de poids vis à vis des assurances...
     
  2. aurellly

    aurellly Période de pointe

    par chez moi il y a plutôt une asso de parents militants (modérés)
    sachant qu'elles sont, je crois, une quinzaine en France , très occupées, et pour la mienne avec un tempérament très indépendant, se regrouper , se réunir, démarcher des assureurs, c'est beaucoup d'énergie dépensée face à des Ordres des médecins et autres qui ont plus d'influence...
     
    MamanRose, anicetlaviolette et Léonide :) aiment ce message.
  3. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je suis asses d'accord ce sont les parents qui veulent des aad "gratuit" donc ça paraîtrait logique que ce soit eux qui prennent le temps de militer.
    Les sf elles ont déjà assez de boulot, astreintes des nuits, week-end etc...
     
    Nerialka aime ce message.
  4. MamanRose

    MamanRose Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Pour moi c'est déjà un acte militant de leur part de travailler seule, à domicile etc...
     
    Léonide :) aime ce message.
  5. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    Le problème c'est que même si on a les fonds, il faut trouver une sage femme qui le fait...
     
    anicetlaviolette aime ce message.
  6. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Certaines sages femmes se déplacent loin, hors département.

    Mais c'est pas toujours possible, car il faut qu'elle ait établi de bonnes relations avec un hôpital qui n'est pas celui de son secteur pour gérer les urgences. Et le suivi de la grossesse est plus compliqué à cause de la distance. (Voir pas rentable). il faut aussi qu'elle puisse arriver en temps et en heure, or je suppose que plusieurs femmes souhaitent attendre le plus longtemps possible sans sage femme, et comme ce n'est pas toujours un premier, elle arrive trop tard.

    Il faut aussi penser que ce n'est pas forcé que la sage femme puisse se déplacer le jour de l'accouchement (elle peut être prise ailleurs), et la mère peut se retrouver à l’hôpital, si elle ne travaille pas avec une remplaçante.
     
  7. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Ce qui m'énerve, c'est qu'accoucher à domicile est largement possible dans d'autres pays, y compris occidentaux (aux Pays-Bas par exemple) et le taux de mortalité n'est pas significativement plus élevé ! Si on impose un minimum de consignes, du genre hôpital pas loin, grossesse zéro problème, ... et ça désengorgerait les hôpitaux déjà saturés... >_<

    Après personnellement ça n'aurait pas trop été mon truc d'accoucher à la maison. Mais j'aurais aimé un environnement plus zen qu'un hôpital et surtout avoir une SF (ou quelqu'un d'autre, j'ai entendu parler de doula pour ça) pour me "coacher" pendant le travail, car les SF de l'hôpital où j'étais n'étaient pas dispo en permanence (dommage elles étaient vraiment cool, et le personnel me laissait faire ce que je voulais).

    Idéalement, pour un 2e, j'irais bien en maison de naissance, mais j'ai peur de ne pas être éligible à leurs critères tellement ils ont de demandes...
     
    anicetlaviolette aime ce message.
  8. meleth-marie

    meleth-marie Hyperlactation

    Ce qui est dommage aussi je trouve, c'est que les antécédents positifs ne sont pas pris en compte.
    La maternité de niveau 1 à 15 min de chez moi me refuse parce que risque de coagulation potentiel. Risque largement jugulé par les piqûres d'anticoagulant pendant 6 semaines après la naissance mais bon.
    Du coup, obligée d'aller à plus d'1h de route. Ou est le risque moindre dans mon cas précis, je me demande.
    Sachant qu'il va falloir qu'on attende mes parents ou qu'on emmène les grands, on rajoute encore 3/4 d'heure 1h. Bref, 2h de route au lieu de 3/4 d'heure 1h (on gagne 1/4 d'heure sur le trajet en laissant les grands sur le parking de la mater la plus proche, qui est entre chez nous et mes parents.

    Et une amie à perdue une amie à elle, en mater de niveau 3, pendant où après l'accouchement. Bébé a survécu mais sans sa maman. Donc, 0 risque, non.
     
    anicetlaviolette aime ce message.
  9. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    pistes @SEK :

    - hôpital avec doula (généralement, il faut choisir : doula ou mari!)
    - salle nature + prépa accouchement physio (type b Gasquet)+ plan de naissance soumis et discuté par le staff
    - hôpital + le susdit+ arriver juste pour l'expulsion
    - plateau technique hôpital avec SF libérale (€€€) (si possible)
    - maison de naissance (si présence) (€€€)
    - accouchement à domicile (si sf).

    - ou rien du tout! mais c est pas très conseillé!

    Mais non! je pense pas que critères soient si dissuasifs!
    si 1er accouchement eutocique (pas instrument, pas hémorragie bébé ok) si grossesse sans problème bébé, bébé tête en bas, sans diabète et sans septro, je pense que c'est ok. c'est la majorité des grossesses.
    bon, en fait j"en sais rien!

    et puis, c'est vrai que si il y a beaucoup de demandes et que les sf sont pénalement responsables, elles peuvent etre très très intransigeantes et sélectives! ce doit etre stressant de s engager là dedans!
     
  10. Christine13

    Christine13 Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je ne suis pas très accouchement à ll maison mais je peux parfaitement comprendre que l'on en ai envie. Je trouve toujours fou que pour de tels moments la société nous impose des choix (souvent guides par l'argent en plus) plutôt que de nous laisser le choix justement.

    En revanche j'ai accouché dans d'un hôpital privé avec quelques dizaines de chambres. Je suis allée la bas car mon gynécologue obstétricien y est mais on était justement très heureux que ce soit "à taille humaine". En plus toutes les salles portent le nom de calanques (Esteban est né à Pormiou) ;)
    À Marseille nous avons largement le choix niveau hôpital et tous très recommandes mais souvent ce sont des usines...
    Et je n'ai rien paye de plus que si c'était public!
     
  11. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    L'accouchement à domicile coûte bien moins cher à la société qu'un accouchement en structure. Et en plus la sécurité sociale ne rembourse pas grand chose au niveau de l'acte.
     
  12. Elyuna

    Elyuna Lactarium Adhérent(e) LLLF

    @meleth-marie Non, le risque zéro n'existe pas!

    Je suis désolée que ça te complique ton accouchement :confused:
     
  13. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    C'est bien ce qui m'ennuie, mon conjoint est aussi d'un grand support, il m'a beaucoup beaucoup aidé (massages, postures, il est fort). Et j'ai besoin de lui. Mais aussi d'un(e) pro qui sache vraiment comment me coacher (mon pauvre homme a fait comme moi la nuit blanche et il était complètement HS à la fin !). Et il voudra être là pour la naissance... Je pense qu'il vaut mieux demander si l'hôpital veut bien de la présence de la doula + le mari... :/

    Il faut avoir le matos sur place. À Poissy où j'ai accouché, il n'y avait aucun souci sur le plan de naissance, ils étaient ok pour à peu près tout (yay bravo pour eux !), mais ils n'ont pas de salle nature (pas encore, car il y a des trucs en construction et peut-être d'ici là...). Peut-être un peu plus de préparation, mais c'est difficile pour un premier de vraiment savoir... déjà rien que le fait que j'aie déjà accouché je sais un peu ce qui se passe ;).

    Oui, c'est ce que je compte faire si je dois aller à l'hôpital ! :D Mais pour le premier, aucun moyen de savoir à quelle "vitesse" on va accoucher... maintenant que je sais que je ne suis pas une rapide (20h le premier, hein), je prendrai soin de rester chez moi bieeen plus longtemps (et contracter sous la douche ou sur mon canap' avec mon homme !).

    Mais pour un premier, comment savoir quand y aller ? J'ai une copine qui a accouché récemment, elle a mis environ 3h pour son premier...

    J'aimerais bien les deux premières options, à condition d'avoir une grossesse zéro souci. Ma première grossesse ce n'était pas possible car retard de croissance : au final à la fin de la grossesse on s'inquiétait pas du tout car bébé grossissait mais restait petit (donc c'est ce qu'on appelle un "petit poids constitutionnel", un bébé petit "naturellement" quoi), mais le suivi était au quart de tour, et il valait mieux être dans un gros hôpital "au cazoù".
    Au final, bébé faisait 2,6 kg à la naissance et il était en pleine santé, donc "tout va bien", mais j'ai peur que rien que cet antécédent ne soit un peu limite pour les maisons de naissance car ils ont tellement de demande qu'ils doivent trier... :/

    Donc une prochaine grossesse je tenterai les maisons de naissance (il y a aussi des critères géographiques !), mais si je fais de nouveau un "petit poids" ça sera hôpital... d'où essayer de trouver des solutions pour un accouchement cool en hôpital car il n'y a pas de risque spécial pour le bébé lors de l'accouchement (juste un peu plus de prudence une fois bébé sorti, et un risque plus élevé de césarienne, mais tant que "tout va bien" on peut accoucher comme on veut).

    Là, chacun fait ce qu'il veut, mais je ne pense pas qu'on soit "faites" pour accoucher sans rien. Il ne faut pas oublier que, parmi les mammifères, on a l'accouchement le plus compliqué (car grosse tête et petit bassin). Même chez les singes ils ont déjà observé une "sage-gueunon" (une femelle qui est allée en aider une autre à accoucher), donc on est quand même mieux avec quelqu'un ;).
     
  14. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

  15. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    anicetlaviolette et Belfée aiment ce message.
  16. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    Mince! On dirait moi en train d'accoucher...

    Ma chatte a aussi mis bas avec l'aide de sa propre mère. Elle réclamait la présence de sa maîtresse, et finalement sa mère chatte est venu dans le panier. Cette "sage-chatte" a léché les petits et mangé les membranes...
     
  17. anicetlaviolette

    anicetlaviolette Hyperlactation

    @Sekhmet,

    Pour un deuxième enfant c'est généralement plus rapide!
    Selon cet article, environ moitié moins de temps, si le 1er a été naturel (sans déclenchement, ni ocytocine).
    https://www.journaldesfemmes.fr/maman/grossesse/1058596-combien-de-temps-dure-un-accouchement/

    Pour une mère dont c'est le projet d'arriver que pour l'expulsion du bébé, sous réserve que la maternité soit rapidement accessible, ce qu'il faut faire, c'est partir quand on sent qu'on est en train de pousser. C'est ce que j'ai fait. J'ai été surprise que ce soit aussi rapide! Enfin je veux dire environ 8 heures!
    A moins de rompre la poche des eaux avant.
    A savoir que ce genre de projet sera possiblement fortement déconseillé par le gynécologue-obstétricien référent, car risque de mort intra-utérine par manque de monitoring. Et que un accouchement à l'hôpital, c'est comme à la maison, avec un monitoring en plus (ben voyons!!)

    C'est assez triste que Poissy n'est pas de matériel sur place et de salle nature!
    Mais si vous arrivez à tenir le projet de ne venir que pur l'expulsion, votre maison sera votre matériel.
    A défaut on peut venir avec ballon, coussin de maternité, s'accrocher à la table pour le travail etc.
    Pour l'expulsion, elle peut se faire presque (n'exagérons rien!) comme dans une salle nature, comme on veut. On peut refuser étriers, décubitus dorsal. Enfin, ça c'est la théorie! Car il fort possible que le personnel soit fortement réticent, et que si on est installé depuis un bout de temps, il essaie d'imposer la position classique, rien que pour pouvoir maintenir le monitoring correctement.
    Il faut être fort et têtue pour se faire respecter.


    Pour la doula, certaines structures la tolère en plus de l'accompagnant de la mère...

    J'espère que vous arriverez à avoir un accouchement satisfaisant!
     
    Christine13 aime ce message.
  18. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    Ho là là @anicetlaviolette moi si j’avais attendu d’avoir eu envie de pousser pour partir il serait né avant de passé la porte ;) à partir du moment où j’ai vraiment eu envie de pousser, il était là en 2 poussées ! Moi j’etais Contente d’etre A la clinique, j’ai eu une sage-femme fantastique qui m’a aidé pratiquement tout du long quand je perdais pied, avec point d’accupression, sons graves, massages... soutien psychologique (ça c’est quand j’étais persuadée que j’allais y passer :oops:) bref mon homme était bien démuni à côté :( d’ailleurs il m’a expliqué plus tard avoir été choqué, de s’être senti si impuissant... un accouchement ne se passe jamais comme on l’imagine... et oui pour la durée pour mon 1er j’avais mit 6h et pour mon 2ème 3h à partir des 1ères contractions qui ont été tout de suite hyper intenses contrairement à mon 1er où ça s’était fait beaucoup plus tranquillement ! En tout cas je béni ma sage femme pour tout le soutien qu’elle m’a apporté, sans elle je ne sais pas dans quel état je serais sortie de cet accouchement :( et la sage femme que j’ai eu pour mon 1er n’etait Pas du tout aussi impliqué et c’est pour ça que j’avais demandé la péridurale! Là elle savait que je n’en voulais pas et bien elle a tout fais pour m’aider, ça a dû aussi être très intense pour elle, elle a du avoir des courbatures le lendemain :eek:
     
  19. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Merci pour l'info. Déjà ça me donne un espoir. ;)
    Après les gens de l'hôpital ne sont pas contre faire plus de travail à la maison, c'est même ce que m'avait dit la sage-femme, genre si je voulais accoucher sans péri le mieux était de rester plus longtemps chez moi (combien, ça), voire au bout de 12h de pré-travail très difficile (contractions toutes les 2 minutes !), quand j'étais encore à 2cm, on m'avait même proposé de rentrer chez moi (puisque bébé supportait bien les contractions).(*)

    Je n'envisageais pas de faire "juste" l'expulsion à l'hôpital, mais faire plus de travail chez moi me paraît raisonnable et c'était visiblement ok pour l'hôpital... Donc pour un prochain, si je planifie 10h, je peux passer 6-7h chez moi tranquille avec de la marge (si c'est toujours Poissy, c'est 20 min de voiture).

    Apparemment ils étaient pas complètement contre une autre position, mais les SF disaient qu'elles étaient pas super à l'aise avec, donc je pense que ça aurait pu se négocier au besoin, si tout se passait parfaitement bien. Par contre, ils sont pas complètement idiots, ils inclinent le lit afin de profiter un peu de la gravité (bah oui, l'horizontale c'est pas super malin), et au lieu d'étriers ils posent une "barre" sur laquelle on peut caler les jambes et bouger quand même le bassin comme on le sent, ce qui est très simple, ne change pas leur boulot et est vachement plus confortable (on peut vraiment "pousser" sur la barre).

    (*) Et pour la fin de l'histoire, donc, au bout de cette nuit de contractions tellement intenses que j'avais vomi toutes mes tripes 5 ou 6 fois, que la pauvre SF ne savait plus quoi faire pour m'aider, j'étais limite à hurler "j'en peux plus, ouvrez moi le bide et sortez le"... bah j'ai demandé la péri, ils voulaient limite pas me la poser parce que j'étais trop tôt dans le pré-travail, et craignaient que tout ne s'arrête...
    Bon ils l'ont posée quand même, et n'ont pas mis d'hormone de synthèse ("on attend déjà de voir comment ça se passe"), et surprise, au lieu de se stopper, le travail a accéléré :D. J'avais besoin de me détendre, de lâcher prise... et pouf. 8h de dilatation (de 2 à 10) c'est une durée tout à fait normale. Et j'ai pas arrêté de bouger, même sous péri, je faisais halluciner la SF de comment je pouvais encore bouger sur la table.

    Et l'expulsion, moins de 5 minutes (j'ai poussé "comme une barbare" <-- mon expression qui a fait rire la SF), ils craignaient d'avoir besoin de la ventouse car bébé fatiguait... mais en fait l'interne en obstétrique s'est contentée de regarder le bébé sortir avec la ventouse à la main (l'interne, pas le bébé). :D
     
    Nerialka, Christine13 et anicetlaviolette aiment ce message.
  20. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Ha ici il m’ont percer la poche des eaux en début de travail + mis de l’ocytocine à 6h car le col avais pas avancer entre 5 et 6.. alors le moitié moins de temps s’applique pas?

    Ici aussi l’expulsion c’est fait en moins de 3 poussé car yavais la gynécologue qui été là avec sa ventouse aussi x) d’apres mon mari j’etais violette :eek:
     
    anicetlaviolette aime ce message.

Partager cette page

Chargement...