• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Pourquoi faire semblant et maintenir un tabou ?

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Même quand t'arrives à 2cm ils mettent direct en salle d'accouchement ? C'est une chance ;)
(Là où j'étais je pense que c'était juste un souci de place, mais bon).
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Même quand t'arrives à 2cm ils mettent direct en salle d'accouchement ? C'est une chance ;)
(Là où j'étais je pense que c'était juste un souci de place, mais bon).
Je suis jamais arrivée à 2 .... Ma première c'était a 3 ... Mini déclenchement.... Noeunoeuf je crois 3
Mais a chaque fois j'étais en salle pour loscultation
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Comme quoi ça dépend des maternités. Après pour tout le début du travail c'était très bien la chambre où on était car y'avait une douche, un ballon... Etc
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour la seconde j'ai fait tout le travail dans ma future chambre sans être embêtée car ils croyaient que le travail était à son début et qu'il n'arriverait rien avant la fin de journée. C'était parfait pour moi. J'étais rassurée d'être sur place tout en ayant assez d'intimité et de tranquillité. Bon par contre quand je les ai appelé en début d'après midi pour leur dire que je pensais que ça avait bien avancé parce que j'avais sacrément mal, ils ne m'ont pas cru. J'ai dû insister et rappeler 3 fois. Je regrette franchement de ne pas avoir eu les c**** d'accoucher dans la chambre, j'aurais bien aimé voir leur tête. Et puis lors de la poussée la sage femme a percé la poche des eaux, s'il le faut elle serait née coiffée, j'aurais bien aimé savoir.
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Pour la seconde j'ai fait tout le travail dans ma future chambre sans être embêtée car ils croyaient que le travail était à son début et qu'il n'arriverait rien avant la fin de journée. C'était parfait pour moi. J'étais rassurée d'être sur place tout en ayant assez d'intimité et de tranquillité. Bon par contre quand je les ai appelé en début d'après midi pour leur dire que je pensais que ça avait bien avancé parce que j'avais sacrément mal, ils ne m'ont pas cru. J'ai dû insister et rappeler 3 fois. Je regrette franchement de ne pas avoir eu les c**** d'accoucher dans la chambre, j'aurais bien aimé voir leur tête. Et puis lors de la poussée la sage femme a percé la poche des eaux, s'il le faut elle serait née coiffée, j'aurais bien aimé savoir.
Pour le perçage de la poche à la dernière minute, j'en avais discuté avec ma sage femme. Elle m'a expliqué qu'elle aussi préférait le faire car elle veut éviter que bébé essaie de respirer alors qu'il est toujours dans sa poche, et donc, risquer d'aller se faire aspirer ensuite.
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Pour ma part, à mon deuxième accouchement, j'ai fait un mix des 2, j'ai failli accoucher dans le couloir entre la salle de pré travail et la salle d'accouchement.

Pour essayer de faire court
22h45 "vous êtes à 6. On va refaire un monito, poser le cathéter, passer en salle de naissance dès fois que ça avancerait plus vite" mouarf
22h47 moi en train d'essayer d'enfiler la blouse cul-nu
22h50 je pose une fesse sur le lit, la poche des eaux lâche, douleur qui me submerge, la sage femme part en courant préparer sa salle de naissance, l'homme et l'auxiliaire m'escortent aux WC (envie de pipi puis popo). L'auxiliaire me dit "meuh vous êtes sûre ? Je peux regarder ?" elle se penche puis hurle "non, non, on y va", nouvelle escorte jusqu'à la salle d'accouchement à 3 mètres, la blouse toujours pas attachée. J'arrive devant la table, pose les mains dessus, je dis à grand peine "je peux pas monter". J'entends "la tête est sortie".
23h00 : mon bébé est né , aah tiens c'est une fille <3
 

Elen

Période de pointe
Pour le perçage de la poche à la dernière minute, j'en avais discuté avec ma sage femme. Elle m'a expliqué qu'elle aussi préférait le faire car elle veut éviter que bébé essaie de respirer alors qu'il est toujours dans sa poche, et donc, risquer d'aller se faire aspirer ensuite.
Pourtant on dit que les bébés n'ont le réflexe de respirer que quand leur visage est à l'air libre (cf bébés qui naissent dans l'eau :rolleyes:)
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour le perçage de la poche à la dernière minute, j'en avais discuté avec ma sage femme. Elle m'a expliqué qu'elle aussi préférait le faire car elle veut éviter que bébé essaie de respirer alors qu'il est toujours dans sa poche, et donc, risquer d'aller se faire aspirer ensuite.
Ah d'accord. Bon elle s'est faite aspirer quand même la pauvre...
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Ah d'accord. Bon elle s'est faite aspirer quand même la pauvre...
Non, pas pour mes filles, car la poche a percé naturellement les 2 fois. On avait discuté de ça en cours de préparation à l'accouchement.
Ou alors je n'ai pas bien interprété ton message et j'ai répondu à côté de la plaque. Suis réveillée depuis 5h...désolée :oops:
 

Gabyshka

Hyperlactation
C'est une question qui m'a beaucoup occupé pendant les premiers mois de mon fils : mais pourquoi personne ne m'avait prévenu ? En fait je crois qu'on m'avait prévenu d'une certaine manière et que je ne voulais pas entendre. Je le vois avec mes copines qui n'ont pas d'enfants mais qui en veulent, c'est comme si elles tenaient absolument à ce que je conclus mes récits (et je ne cache rien des difficultés) par une phrase du type "mais c'est quand même énormément de bonheur". Bien sûr que c'est du bonheur et de l'amour, mais cet amour "n'annule" pas les difficultés, on a l'un et l'autre.


Ceci dit il y a peut-être des mamans pour lesquels c'est vraiment "que du bonheur", ça dépend d'une conjugaison de facteurs : enfant très "facile", bonne condition matérielle, caractère qui colle bien avec le rôle de maman... Et puis je rejoins certaines au dessus, c'est aussi un mode de défense de dire que tout va bien quand on a pas envie d'entrer dans les détails de ce qui nous dérange (Rien que pour éviter de recevoir tous les "bons" conseils des uns et des autres ou que notre façon de faire soit remise en cause).
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Mon compagnon a vu pas mal de bébé quand il était jeune car sa mère était assistante maternelle et du coup il était beaucoup plus préparé que moi à certaines chose. Et je me dis aussi que le fais d'avoir des familles avec juste un ou deux enfants souvent d'âge rapproché et de pas forcément fréquenter d'autres bébé quand on est jeune (si on ne fait pas de grosses vacances en famille ou avec des amis qui ont des bébés par exemple) peut faire qu'on manque d'exemple. Je pense que les discours restent moins fort que les exemples et aussi qu'on entend ce qu'on veut dans un sens comme dans l'autre (c'est à dire on crois que c'est pas si dur avant de le vivre et qu'on crois que les autres le vivent mieux quand on le vit...).
Bref, faites fréquenter des bébés à vos ados !!! ;)
 

Gabyshka

Hyperlactation
Bref, faites fréquenter des bébés à vos ados !!! ;)
Risqué si on espère être grand parents un jour ;)

Mais je suis assez d'accord avec toi. Quand j'ai changé la couche de mon fils à la maternité j'ai réalisé que c'était la première fois de ma vie que je changeais une couche, à 26 ans. Mais je crois qu'il y a quand même encore une différence importante entre fréquenter un bébé voire s'en occuper de temps en temps et en avoir la responsabilité permanente, c'est l'aspect "il n'y a pas de pause, même la nuit" qui est le plus dur pour moi.
 
Dernière édition:

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Risqué si on espère être grand parents un jour ;)

Mais je suis assez d'accord avec toi. Quand j'ai changé la couche de mon fils à la maternité j'ai réalisé que c'était la première fois de ma vie que je changeais une couche, à 26 ans. Mais je crois qu'il y a quand même encore une différence importante entre fréquenté un bébé voire s'en occuper de temps en temps et en avoir la responsabilité permanente, c'est l'aspect "il n'y a pas de pause, même la nuit" qui est le plus dur pour moi.
Bien sur que c'est différent, mais ce que je voulais dire c'est que mon compagnon avait genre 11 ans quand sa mère gardait des petits et il se souvient que les parents avait l'air fatigué ou que les petits pleurait, avaient des soucis pour s'endormir... Etc je dis pas qu'il a vecu les choses facilement pour autant avec notre fils mais juste qu'il s'attendait pas à ce que ce soit "que du bonheur".
Après on peut pas non plus se préparer à tout et tout vivre bien. J'ai l'impression aussi que de manière général on veut trop aujourd'hui que tout aille bien tout le temps et que en fait on se fait plus de mal qu'autre chose parce qu'on croit qu'on a raté un truc..
 

BigGirlMary

Période de pointe
Je n'en peux tellement plus des nuits de m**** que ça me fait du bien de lire vos échanges et d'en rire! J'en suis au stade une main sur le clavier pour vous répondre, l'autre pour faire manger bébé, et la télé sur les real housewives de Beverly Hills.... Et bien sûr la gosse trop fan de bloquer sur tous les écrans! Dans le genre mère trop naze et indigne! :lol:
 

meleth-marie

Hyperlactation
C'est sur que d'avoir "vécu" des expériences de garde, directement ou en voyant nos parents ça aide.
J'ai fait pas mal de baby sitting famille nombreuse étant au lycée, et à la mater, l'auxiliaire était surprise : on ne dirait pas que c'est votre 1er?
Si si. Juste que j'ai l'habitude de m'occuper de tout petits.
Mais le 24/24, rien ne peux y préparer.
 
Haut