• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'Ă©quipe du forum LLL.

â–ș Basedow et allaitement : help đŸ„Ž

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
DĂ©solĂ©e je ne fais que me plaindre ce n'est pas trĂšs agrĂ©able Ă  lire. Mais au moins vous me comprenez... ❀ Merci đŸ™đŸŒ
Ne t'excuse pas, tu as bien besoin d'un endroit oĂč dĂ©poser ce qui ne va pas :calin: Et ce n'est pas toujours facile face Ă  des gens extĂ©rieurs qui s'en cognent de l'allaitement... :calin:

Tiens j'y pense, est-ce qu'il y aurait une animatrice LLL pas loin de chez toi ? Ou une de permanence à appeler ? Parfois avoir quelqu'un de vive voix ça fait un bien fou... :calin:

(et oui des DAL tout faits ça existe, medel@ en vend effectivement (tu remplaceras le @ par un a et ça ira), c'est plus cher que les sondes et le mode DIY proposĂ©, mais c'est tout prĂȘt, compte une quarantaine d'euros).
 
Le pĂ©diatre m'a dit de ne pas me fermer Ă  l'arrĂȘt de l'allaitement et que 3 mois "c'est dĂ©jĂ  bien".
Çà ne m'Ă©tonne pas qu'il vous ait dit cela. A cet Ăąge, ce sont les dĂ©buts de l'allaitement, mais Ă  3 mois, bien des bĂ©bĂ©s, peut ĂȘtre la majoritĂ©, en France ne prennent plus de lait maternel. Donc pour les mĂ©decins, c'est banal, et si c'est banal, c'est que cela ne peut pas ĂȘtre si nocif pour le bĂ©bĂ©....

quand à l'endocrinologue, ce n'est pas un spéciaiste de l'allaitement, donc il ne faut pas attendre qu'il défende trop l'allaitement... Il regarde d'avord les risques potentiels uniquement du point de vue des médicaments pris.

Pour le Dal, moi, c'est la sage femme consultante en lactation qui m'en avait prĂȘtĂ© un. Ce peut ĂȘtre judicieux, car tous les bĂ©bĂ©s qui ne sont plus nouveaux-nĂ©s ne l'accepteront pas.
On peut sinon le commander en pharmacie, mais c'est pas donné.
Certains le fabrique aussi.

Si vous choisissez et arrivez à espacer les tétés, la difficulté qui peut survenir est la prise de poids de bébé et une baisse de lactation.
 

Sareah

Colostrum
Bonjour,
J’ai reçu un mail qui disait Basedow et allaitement. Je suis venue lire la conversation et je me revois il y’a 9 mois en arriùre. Je vais tout te raconter mais pour ne pas laisser de suspense, ma fille vient d’avoir un an et je l’allaite toujours.
Je prĂ©viens, ça risque d’ĂȘtre long.
en septembre on me diagnostique une rechute de Basedow. Ma fille avait alors 3mois et demi. Je me battais pour l’allaiter avec un Dal de mon lait tirĂ© depuis ses 2 mois car je n’avais plus de lait et je relançais la machine avec un tire lait en plus des tĂ©tĂ©es (elle avait un frein de langue vu tardivement). Et ce diagnostic tombe au moment oĂč elle reprend goĂ»t aux tĂ©tĂ©es.
pas de problĂšme pour moi puisque j’avais dĂ©jĂ  fait un Basedow en post partum de ma premiĂšre. TraitĂ©e par neomercazole pendant 12 mois en mĂȘme temps qu’un allaitement qui aura durĂ© 25 mois. Personne ne s’est inquiĂ©tĂ© de rien seulement voilĂ  au moment de me prescrire le mĂ©doc, mon gĂ©nĂ©raliste qui avait gĂ©rĂ© mon premier Basedow regarde sur le CRAT. Le neomercazole n’est plus du tout recommandĂ©. Elle prend conseil auprĂšs d’un endocrino qui lui prĂ©conise un sevrage immĂ©diat. Info donc relayĂ©e par mon mĂ©decin. Mais c’est elle aussi qui suit mon bĂ©bĂ© et qui m’a vu me battre pour cet allaitement alors elle me comprend mais elle va sur la piste « vous devez vous soigner c’est dangereux pour vous ». AprĂšs nĂ©gociations elle est ok pour me prescrire le propylex (PTU) mais on fait un marchĂ©. S’il faut augmenter les doses supĂ©rieures Ă  100 mg elle ne me suivra pas. J’ai trouvĂ© un endocrino qui m’a prescrit du propylex sans problĂšme et on a pu augmenter les doses jusqu’à 450 mg/jour. AprĂšs 2 mois, on a pu chercher la dose minimum efficace et je suis restĂ©e Ă  50 mg/jour. J’ai dĂ» arrĂȘter complĂštement le traitement Ă  cause d’effets secondaires au bout de 7 mois. Ma thyroĂŻde est stable et les anticorps continuent de baisser mĂȘme sans traitement. Ma fille est toujours allaitĂ©e et il n’y a plus de soucis !
je t’envoie mon tĂ©moignage parce qu’il y a 7 mois, j’aurais aimĂ© qu’on me dise que je ne me trompais pas.
bon courage !
 

Sareah

Colostrum
Bonjour,
J’ai reçu un mail qui disait Basedow et allaitement. Je suis venue lire la conversation et je me revois il y’a 9 mois en arriùre. Je vais tout te raconter mais pour ne pas laisser de suspense, ma fille vient d’avoir un an et je l’allaite toujours.
Je prĂ©viens, ça risque d’ĂȘtre long.
en septembre on me diagnostique une rechute de Basedow. Ma fille avait alors 3mois et demi. Je me battais pour l’allaiter avec un Dal de mon lait tirĂ© depuis ses 2 mois car je n’avais plus de lait et je relançais la machine avec un tire lait en plus des tĂ©tĂ©es (elle avait un frein de langue vu tardivement). Et ce diagnostic tombe au moment oĂč elle reprend goĂ»t aux tĂ©tĂ©es.
pas de problĂšme pour moi puisque j’avais dĂ©jĂ  fait un Basedow en post partum de ma premiĂšre. TraitĂ©e par neomercazole pendant 12 mois en mĂȘme temps qu’un allaitement qui aura durĂ© 25 mois. Personne ne s’est inquiĂ©tĂ© de rien seulement voilĂ  au moment de me prescrire le mĂ©doc, mon gĂ©nĂ©raliste qui avait gĂ©rĂ© mon premier Basedow regarde sur le CRAT. Le neomercazole n’est plus du tout recommandĂ©. Elle prend conseil auprĂšs d’un endocrino qui lui prĂ©conise un sevrage immĂ©diat. Info donc relayĂ©e par mon mĂ©decin. Mais c’est elle aussi qui suit mon bĂ©bĂ© et qui m’a vu me battre pour cet allaitement alors elle me comprend mais elle va sur la piste « vous devez vous soigner c’est dangereux pour vous ». AprĂšs nĂ©gociations elle est ok pour me prescrire le propylex (PTU) mais on fait un marchĂ©. S’il faut augmenter les doses supĂ©rieures Ă  100 mg elle ne me suivra pas. J’ai trouvĂ© un endocrino qui m’a prescrit du propylex sans problĂšme et on a pu augmenter les doses jusqu’à 450 mg/jour. AprĂšs 2 mois, on a pu chercher la dose minimum efficace et je suis restĂ©e Ă  50 mg/jour. J’ai dĂ» arrĂȘter complĂštement le traitement Ă  cause d’effets secondaires au bout de 7 mois. Ma thyroĂŻde est stable et les anticorps continuent de baisser mĂȘme sans traitement. Ma fille est toujours allaitĂ©e et il n’y a plus de soucis !
je t’envoie mon tĂ©moignage parce qu’il y a 7 mois, j’aurais aimĂ© qu’on me dise que je ne me trompais pas.
bon courage !
Mon mĂ©decin et l’endocrino a qui elle a demandĂ© conseil ne voulaient pas me le prescrire car c’est ok sur le CRAT mais l’échantillon de l’étude est seulement 20 personnes et donc trop peu de recul selon eux
 

Jahwra

Montée de lait
Ne t'excuse pas, tu as bien besoin d'un endroit oĂč dĂ©poser ce qui ne va pas :calin: Et ce n'est pas toujours facile face Ă  des gens extĂ©rieurs qui s'en cognent de l'allaitement... :calin:

Tiens j'y pense, est-ce qu'il y aurait une animatrice LLL pas loin de chez toi ? Ou une de permanence à appeler ? Parfois avoir quelqu'un de vive voix ça fait un bien fou... :calin:

(et oui des DAL tout faits ça existe, medel@ en vend effectivement (tu remplaceras le @ par un a et ça ira), c'est plus cher que les sondes et le mode DIY proposĂ©, mais c'est tout prĂȘt, compte une quarantaine d'euros).
J'ai téléphoné à 2 numéros mais malheureusement personne n'a décroché... Je vais retenter aujourd'hui.

J'ai rencontrĂ© ma sage-femme qui m'a confirmĂ© que les traitements imposant un sevrage Ă©taient extrĂȘmement rares. Elles doit faire des recherches par rapport Ă  mon traitement.
 

Jahwra

Montée de lait
Çà ne m'Ă©tonne pas qu'il vous ait dit cela. A cet Ăąge, ce sont les dĂ©buts de l'allaitement, mais Ă  3 mois, bien des bĂ©bĂ©s, peut ĂȘtre la majoritĂ©, en France ne prennent plus de lait maternel. Donc pour les mĂ©decins, c'est banal, et si c'est banal, c'est que cela ne peut pas ĂȘtre si nocif pour le bĂ©bĂ©....

quand à l'endocrinologue, ce n'est pas un spéciaiste de l'allaitement, donc il ne faut pas attendre qu'il défende trop l'allaitement... Il regarde d'avord les risques potentiels uniquement du point de vue des médicaments pris.

Pour le Dal, moi, c'est la sage femme consultante en lactation qui m'en avait prĂȘtĂ© un. Ce peut ĂȘtre judicieux, car tous les bĂ©bĂ©s qui ne sont plus nouveaux-nĂ©s ne l'accepteront pas.
On peut sinon le commander en pharmacie, mais c'est pas donné.
Certains le fabrique aussi.

Si vous choisissez et arrivez à espacer les tétés, la difficulté qui peut survenir est la prise de poids de bébé et une baisse de lactation.
Oui c'est exact pour la prise de poids. DĂ©jĂ  qu'elle prend Ă  chaque fois tout pile ce qu'il faut...
D'autant que ma fille s'endort au sein. Le soir c'est donc impossible pour moi d'espacer.

Je ne comprends pas comment un pédiatre peut ne pas soutenir l'allaitement tandis qu'il y a plein d'études qui en démontrent les bienfaits.
À la maternitĂ© aussi c'Ă©tait difficile il y a des sage-femmes contre...
 

Jahwra

Montée de lait
Bonjour,
J’ai reçu un mail qui disait Basedow et allaitement. Je suis venue lire la conversation et je me revois il y’a 9 mois en arriùre. Je vais tout te raconter mais pour ne pas laisser de suspense, ma fille vient d’avoir un an et je l’allaite toujours.
Je prĂ©viens, ça risque d’ĂȘtre long.
en septembre on me diagnostique une rechute de Basedow. Ma fille avait alors 3mois et demi. Je me battais pour l’allaiter avec un Dal de mon lait tirĂ© depuis ses 2 mois car je n’avais plus de lait et je relançais la machine avec un tire lait en plus des tĂ©tĂ©es (elle avait un frein de langue vu tardivement). Et ce diagnostic tombe au moment oĂč elle reprend goĂ»t aux tĂ©tĂ©es.
pas de problĂšme pour moi puisque j’avais dĂ©jĂ  fait un Basedow en post partum de ma premiĂšre. TraitĂ©e par neomercazole pendant 12 mois en mĂȘme temps qu’un allaitement qui aura durĂ© 25 mois. Personne ne s’est inquiĂ©tĂ© de rien seulement voilĂ  au moment de me prescrire le mĂ©doc, mon gĂ©nĂ©raliste qui avait gĂ©rĂ© mon premier Basedow regarde sur le CRAT. Le neomercazole n’est plus du tout recommandĂ©. Elle prend conseil auprĂšs d’un endocrino qui lui prĂ©conise un sevrage immĂ©diat. Info donc relayĂ©e par mon mĂ©decin. Mais c’est elle aussi qui suit mon bĂ©bĂ© et qui m’a vu me battre pour cet allaitement alors elle me comprend mais elle va sur la piste « vous devez vous soigner c’est dangereux pour vous ». AprĂšs nĂ©gociations elle est ok pour me prescrire le propylex (PTU) mais on fait un marchĂ©. S’il faut augmenter les doses supĂ©rieures Ă  100 mg elle ne me suivra pas. J’ai trouvĂ© un endocrino qui m’a prescrit du propylex sans problĂšme et on a pu augmenter les doses jusqu’à 450 mg/jour. AprĂšs 2 mois, on a pu chercher la dose minimum efficace et je suis restĂ©e Ă  50 mg/jour. J’ai dĂ» arrĂȘter complĂštement le traitement Ă  cause d’effets secondaires au bout de 7 mois. Ma thyroĂŻde est stable et les anticorps continuent de baisser mĂȘme sans traitement. Ma fille est toujours allaitĂ©e et il n’y a plus de soucis !
je t’envoie mon tĂ©moignage parce qu’il y a 7 mois, j’aurais aimĂ© qu’on me dise que je ne me trompais pas.
bon courage !
Merci beaucoup d'avoir partagĂ© ton expĂ©rience ❀ Cela me rassure.
 

Jahwra

Montée de lait
Merci beaucoup Ă  toutes de votre soutien. ❀

J'ai dĂ©cidĂ© de poursuivre mon allaitement... tout en tirant mon lait de temps Ă  autres et en proposant la softcup ou le DAL Ă  ma fille afin qu'elle se familiarise avec d'autres contenants, au cas oĂč mes doses viendraient Ă  augmenter ou que l'on me change de molĂ©cule pour me soigner, ou qu'on m'hospitalise....
 

Tautau

Hyperlactation
Merci de ton retour ❀
Je vois que tu es inquiĂšte, la personne que je connais Ă©tait suivis par un endocrino quant elle a pris le pr0pilex pendant toute sa grossesse et pendant la durĂ©e de son allaitement. Si ton endocrino ou ton medecin ne te conseille pas mais que d'autres mĂ©decins qui ont fait les mĂȘmes Ă©tudes le font.
C'est bien que c'est une affaire de personne. Tu aurai consulté un autre endocrino, la question ne se serait pas posé non?
Plein de courage.
 

Jahwra

Montée de lait
Je vois que tu es inquiĂšte, la personne que je connais Ă©tait suivis par un endocrino quant elle a pris le pr0pilex pendant toute sa grossesse et pendant la durĂ©e de son allaitement. Si ton endocrino ou ton medecin ne te conseille pas mais que d'autres mĂ©decins qui ont fait les mĂȘmes Ă©tudes le font.
C'est bien que c'est une affaire de personne. Tu aurai consulté un autre endocrino, la question ne se serait pas posé non?
Plein de courage.
Peut-ĂȘtre.... đŸ€·đŸ»â€â™€ïž Merci pour tout en tout cas đŸ˜˜â€
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je ne comprends pas comment un pédiatre peut ne pas soutenir l'allaitement tandis qu'il y a plein d'études qui en démontrent les bienfaits.
Moi non plus je ne comprends pas.
Soutenir l'allaitement quand il est souhaitĂ©, ça devrait ĂȘtre la base.
Tout comme ne pas insister du tout pour celles qui ne le souhaient pas.
Le pĂ©diatre devrait encourager et accompagner au mieux chacune des voies, dans le meilleur intĂ©rĂȘt du bĂ©bĂ©... quitte Ă  ce que la voie soit "euuuh lĂ  je sais pas je vais demander Ă  <telle rĂ©fĂ©rence>", ou "pour ce truc-lĂ , prenez une conseillĂšre en lactation"...
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'Ă©quipe
Animatrice LLL
J'ai téléphoné à 2 numéros mais malheureusement personne n'a décroché... Je vais retenter aujourd'hui.
Les animatrices LLL sont des mamans bénévoles qui ont cette activité en plus de leurs autres activités. Il ne faut pas hésiter à rappeler ou laisser un message pour tomber sur le bon moment ;)
 

Virgi

Colostrum
Le pĂ©diatre m'a dit de ne pas me fermer Ă  l'arrĂȘt de l'allaitement et que 3 mois "c'est dĂ©jĂ  bien".
Depuis je suis désolée mais je le déteste pour ces paroles que j'ai prises violemment. Je suis sortie du rdv en pleurs tellement je me suis sentie incomprise. J'ai dit que j'avais peur de sevrer mon bébé d'un coup, peur de la traumatiser ce à quoi il m'a répondu "mais non !".

Concernant mes doses elles sont censĂ©es ĂȘtre plus importantes et j'ai un traitement de 2 ans. Donc malheureusement ce n'est pas temporaire.
Soit je sevre ma fille Ă  contre cƓur, soit je l'allaite en prenant le mĂ©dicament...

J'ai tiré mon lait pour faire une transition en douceur. Et je n'ai toujours pas pris mon traitement....

L'endocrinologue a exactement parlé de manque de recul. Mais j'avoue j'étais si désemparée que j'ai pas eu assez de forces pour argumenter davantage, malgré les éléments que tu m'avais transmis en amont.

Je vais dĂ©jĂ  espacer les tĂ©tĂ©es demain. Il me faut les espacer de 4h pour pouvoir prendre mon cachet. Ca va ĂȘtre horrible car ma fille vit Ă  mon sein. Je suis tellement Ă©puisĂ©e que je n'ai pas suffisamment de lait en stock. Et le papa sera absent pour m'aider...

Comment avez-vous procédé s'il vous plaßt ?

Merci beaucoup !
Bonjour

Je reprends la discussion pour avoir des nouvelles, un retour d expérience.
Pour résumer mon cas. Basedow il y a 10 ans. Traitement de 2ans qui a fonctionné. J ai accouché en mars 2022 et si je sentais que ca allait bof, l analyse de sang a confirmé qu en octobre que j etais en hyperthyroïdie. Mes valeurs en novembre ont empiré (prise de sang en meme temps qu otite.. lien.. on me dit que non mais bon mon systÚme immunitaire etait a donf donc j ai du mal a croire que pas possible de voir un lien)

Mon endocrino direct a parlé de sevrage et ma fille est collée a mon sein aussi (refus de tétine ne prend pas son pouce donc je sers aussi a pas mal de réconfort). En lui répétant la situation elle m a parlé d espacer minimum de 4h mais reste sur un traitement long. J ai rdv jeudi prochain et je cherche toutes les infos possible pour avoir de quoi discuter serieusement et pas seulement me faire dicter ce que je dois faire.
D avance merci
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je ne sais pas si la maman répondra, mais je mets en lien le message de @Tatian@ posté un peu plus tÎt qui est là :


Demande précisément à ton endocrinologue quels médicaments il compte te donner et tu peux lui demander les risques précis, avec le crat https://lecrat.fr/ en main...
Si c'est une molécule qui n'est pas citée par le crat (ou si tu as un doute) il y a aussi e-lactancia que tu peux utiliser.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'Ă©quipe
Animatrice LLL
En lui répétant la situation elle m a parlé d espacer minimum de 4h mais reste sur un traitement long.
Elle te demande d'espacer par rapport Ă  ton traitement?
Je peux te faire passer de la documentation concernant les traitements si tu nous donnes les noms des molécules ;)
 

Virgi

Colostrum
Elle te demande d'espacer par rapport Ă  ton traitement?
Je peux te faire passer de la documentation concernant les traitements si tu nous donnes les noms des molécules ;)
Oui elle demande d espacer par rapport a la durée de vie du médicament.
Pour l instant je n ai pas les molĂ©cules, je sais juste qu elle partait dans l idĂ©e sur le mĂȘme schĂ©ma que j avais eu et dans ce cas je me retrouverai avec neomercazole et levothyrox (me mettre en hypo et remplacer en gros). Mais meme pour moi je suis pas fan.
Je la vois jeudi parce qu elle veut m expliquer le traitement mais en gros pour elle c est acté que j allaite plus que 2 fois par jour et que je vais avaler tout ce qu on me donne... et la je suis pas dans cet etat d esprit. D autant que ma petite de 8mois et demi réclame a fond (je soupçonne des dents pas trÚs loin vu comment elle mort et bave).
Donc je crois que je vais essayer de gagner un peu de temps ... et je prendrais volontier un avis quand j en saurai plus. Merci
 

Virgi

Colostrum
Elle te demande d'espacer par rapport Ă  ton traitement?
Je peux te faire passer de la documentation concernant les traitements si tu nous donnes les noms des molécules ;)
Ha oui j ai quand mĂȘme oubliĂ© de preciser que jeudi au telephone elle m a quand mĂȘme bien fait flipper en me disant que dans mon Ă©tat je met ma fille en danger car je dĂ©regle son organisme Ă  elle avec toutes mes t3/t4 en trop qui passe dans mon lait. Quand j ai demandĂ© s il fallait une prise de sang pour elle, elle a modĂ©rĂ© un peu ses propos. J ai pas kiffĂ© de trop
 
Haut