• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Accouchement physiologique

mamanbonheur

Fontaine de lait
@Clair de Lune j'avais adoré ce bouquin et c'ets exactement ce que j'ai vécu.
Tu l’as pas vécu comme une souffrance du coup? J’ai l’impression qu’en faite la douleur de l’accouchement, quand on l’accepte et la comprend n’est pas souffrance, car elle est bénéfique pour avancer! Ce qui est dure c’est de se dire je peux le faire, je peux supporter l’insuportable... et finalement j’ai déjà accouché mais c’est comme si je n’y était pas passé! Je sais que chaque accouchement est unique et c’est ça aussi qui fait peur, l’inconnu! De toute façon j’aurais beau me préparer au maximum, je ne serais jamais prête!
 

Clair de Lune

Hyperlactation
Tu l’as pas vécu comme une souffrance du coup? J’ai l’impression qu’en faite la douleur de l’accouchement, quand on l’accepte et la comprend n’est pas souffrance, car elle est bénéfique pour avancer! Ce qui est dure c’est de se dire je peux le faire, je peux supporter l’insuportable... et finalement j’ai déjà accouché mais c’est comme si je n’y était pas passé! Je sais que chaque accouchement est unique et c’est ça aussi qui fait peur, l’inconnu! De toute façon j’aurais beau me préparer au maximum, je ne serais jamais prête!
En ce qui me concerne, non, je ne l'ai pas vécu comme une souffrance, même si je le répète, sur le moment même, je n'étais pas dans mon état habituel et je me disais juste "plus jamais!!!". Après, je suis sortie de là plus forte, plus confiante en moi, sereine, heureuse. Pour moi, c'était émancipateur dans le sens où je me suis sentie libre, accéder à une forme de liberté.

Le fait que tu dises "de toute façon, j'ai beau me préparer au max, je ne serai jamais prête".... me fait penser que tu es sur la bonne route! Je me souviens que l'après-midi avant la nuit où j'ai accouché, je ne savais pas que j'allais accoucher quelques heures plus tard, mais j'ai ressenti une forme de sérénité, de lâcher-prise, et je me suis dit "je ne suis pas "prête" comme j'aurais voulu le planifier, mais je ne crois pas que je peux faire plus de toute façon, c'est illusoire de croire que je dois encore me préparer". Et je crois vraiment que ce lâcher-prise là, accepter que je contrôlerai pas tout, a permis que tout se déroule bien aussi.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Bon j'ai pas le courage de lire les 3 pages...
Je vais juste répondre au message initial : j'ai eu 2 accouchements physio, enfin surtout le deuxième. Qu'ai-je fait pour m'y préparer ? Bah euh, rien en fait :D J'ai choisi une maternité respectueuse, le jour j j'ai fait part de mes souhaits à l'équipe et puis ensuite j'ai fait au feeling.
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Tu l’as pas vécu comme une souffrance du coup? J’ai l’impression qu’en faite la douleur de l’accouchement, quand on l’accepte et la comprend n’est pas souffrance, car elle est bénéfique pour avancer! Ce qui est dure c’est de se dire je peux le faire, je peux supporter l’insuportable... et finalement j’ai déjà accouché mais c’est comme si je n’y était pas passé! Je sais que chaque accouchement est unique et c’est ça aussi qui fait peur, l’inconnu! De toute façon j’aurais beau me préparer au maximum, je ne serais jamais prête!
Même si comme toi j'ai déjà accouché, je ne me sens pas plus prête à recommencer ! La seule '' force '' que j'ai c'est de me dire que je l'ai déjà fait ! donc même si je me dirige à nouveau vers l'inconnu, je ferai confiance a mon bébé, je ne peux rien planifier et tant mieux, c'est ça qui rend l' accouchement unique .
La douleur sera là inévitablement mais pas ENTRE bébé et moi, AVEC bébé et moi .
 

Symphorine

Lactarium
@mamanbonheur Je n'ai pas tout lu, et j'ai eu un accouchement médicalisé, mais je voulais juste te dire de te faire confiance.
C'est ce qui m'a manqué pour mon accouchement, je ne l'ai jamais raconté ici d'ailleurs. Je voulais tenter l'accouchement sans péri, le plus simplement possible. Mais aux premières contractions, je me suis dit que je ne serais pas capable de gérer la douleur. J'ai eu des vomissements pendant tout le début du travail, et je sais aujourd’hui que je ne m'étais pas assez bien préparée, surtout au niveau de la respiration. Bref, déjà la pause du cathéter m'a donné des tremblements incontrôlables. J'ai fait un malaise à la pose de la péri, l'anesthésiste s'y est reprise plusieurs fois. La péri n'a pas trop marché d'un côté et elle a ralenti le travail. Mais surtout, l'aiguille a percé trop loin et j'ai eu une brèche avec fuite du liquide céphalo-rachidien. Ce n'est qu'après l'accouchement que les sages-femmes s'en sont rendues compte. Il a fallu attendre 4 jours pour que les anesthésistes les croient, et deux interventions plus tard c'est enfin passé. J'ai eu des suites de couche horribles à cause de ça, des douleurs à la tête, à la nuque, aux épaules absolument horribles, je devais restée couchée et je ne pouvais pas m'occuper de mon bébé (ce que toutes les auxiliaires ne comprenaient pas d'ailleurs). Bref, je l'ai vraiment très mal vécu. J'aurais nettement préféré 12 heures de douleurs absolument normales et faites pour aider mon bébé à naître que 7 jours de douleur à ne pas pouvoir m'occuper de mon bébé, clouée sur mon lit (mon conjoint s'est même demandé si j'allais survivre ou si j'allais restée comme ça tout le temps, bonjour l'angoisse pour tout le monde !). Voilà, pour ma petite expérience. Pour le prochain, s'il y en a un, je crois que je tenterais de me faire confiance dans la gestion de la douleur de l'accouchement.
 

Flo16

Hyperlactation
J'ajoute ma petite expérience.

Au premier préparation de base et un peu de piscine.
Travail très très long. Péridurale episio et forceps.
J'ai eu beaucoup de mal à gérer la douleur.

Pour le deuxième . Mon principal objectif la douleur. J'ai essayé yoga,bof pour moi.
J'ai opter pour la sophrologie. La sophrologue était top elle a programme ses séances en fonction de mes attentes et de mon vécu. Et je faisais des exercices chez moi.

J'en avais contacté plusieurs j'ai choisi celle qui pouvait et au feeling ressenti au téléphone.

Résultat perte des eaux à 3h. Tampon pour déclencher car infection donc ils ne voulait pas attendre 12-24h. Mais sans péri, une sage femme a l'écoute. Quand ça devenait trop dur baignoire et en 1/2h dedans il était l'heure de pousser.
La sophrologie m'à énormément aidé à gérer la douleur mais aussi à avoir confiance en moi.
Je regrette pas du tout. Oui au passage du bébé c'est super intense mais tu ne peux plus faire machine arrière donc tu le fais. Et j'ai beaucoup mieux récupérer après.

Par contre je sais pas pour vous mais les 5 jours qui ont suivi j'avais des courbatures super douloureuses. Un vrai mamie.
 

anicetlaviolette

Hyperlactation
je ne sais pas comment va se passer ce deuxième accouchement....

Déjà je serais dans une (structure?) inconnue et ceux qui vont suivre ma grossesse le sont aussi....

ça va être galère pour le suivi de grossesse, je ne sais pas comment je vais pouvoir faire. Il va falloir que j'attende que mon mari rentre du travail à chaque fois...

Et puis avec un bébé, je ne pourrais pas faire de préparation à l'accouchement, car je ne peux pas l’amener là bas.
 

Flo16

Hyperlactation
je ne sais pas comment va se passer ce deuxième accouchement....

Déjà je serais dans une (structure?) inconnue et ceux qui vont suivre ma grossesse le sont aussi....

ça va être galère pour le suivi de grossesse, je ne sais pas comment je vais pouvoir faire. Il va falloir que j'attende que mon mari rentre du travail à chaque fois...

Et puis avec un bébé, je ne pourrais pas faire de préparation à l'accouchement, car je ne peux pas l’amener là bas.
Demande toujours pour venir aux prépa avec bébé. Je vois pas pourquoi se serait pas possible. Il a quel âge.

Et félicitation !
 

MagPuceron

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
En ce qui me concerne, deux accouchements, un avec péri et le second physiologique.

J'ai beaucoup regretté ce qu'il s'est passé pour mon premier, bien que du point de vue de beaucoup il ait été parfait. Les douleurs m'ont réveillée vers 3h du matin. J'ai géré avec respiration et Ballin jusqu'à 6h, puis j'ai réveille le papa et pris un bain. Départ pour la maternité vers 9h... J'étais dilatée à 7 à l'arrivée et niveau douleur ça commençait à être vraiment chaud. La douleur se faisait sentir dans les reins et le rectum. J'ai refusé la péri en me disant qu'à ce stade, autant aller jusqu'au bout. Sauf que... Maternité bondée, personnel déborde, on a exigé que je reste allongée sur la table avec le monito et on m'a laissée seule avec le papa, complètement désemparé. Je Gerais mes contractions accroupie. Allongée sur le dos c'est devenu abominable et j'ai cru que je ne serai plus capable de pousser le moment venu. J'ai réclamé la péri. On me l'a posée sans même vérifier mon col. Bébé était mal engagé dans le bassin et le fait de rester allongée ne l'a pas aidé à descendre. Bref, quand le gynéco a été dispo, il a tourné la tête du bébé, j'ai poussé 2 fois et elle était là... Mais je n'ai rien senti. Et j'ai eu le sentiment qu'on m'avait volé cet accouchement.

Pour le 2e, j'étais bien plus sûre de moi. Même schéma avec des douleurs dans le bas du dos, mais accueil dans une petite maternité respectueuse, où j'étais la seule à accoucher cette nuit-là. J'avais pris un bain à la maison, là j'ai poursuivi le travail avec le papa en salle nature, avec ballon et liane. La douleur est restée très supportable en respirant bien jusqu'à la dilatation à 7. Là, c'est devenu dur car je suis restée coincée une heure à 7 malgré mes mouvements. J'ai connu cette phase de "désespérance" dont il a été question plus haut. Très franchement, je ne contrôlais plus grand chose... Mais l'instinct aidant, j'ai pris la bonne position et d'un coup, j'ai senti que bébé était là... Ensuite elle est née sans problème, pas d'instruments, pas de déchirure, rien. C'était un effort physique énorme mais un moment unique. La suite a été plus galère car le placenta ne se décollait pas et j'ai souffert près d'une heure... Mais je ne regrette absolument rien <3
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Beau témoignage @MagPuceron !

@anicetlaviolette félicitations !!! Il est prévu pour quand ce deuxième bébé ?
Pourquoi le suivi de grossesse sera compliqué ? Vous ne pouvez pas amener l'aîné au rdv ?

Ici il est venu à chaque rendez-vous, sauf 1 car c'était pendant sa sieste.
Même les rdv dentiste ou ailleurs il est toujours venu avec moi.
Pour la préparation à l'accouchement il ne viendra pas car c'est MON moment avec bébé !
 

Carrie.B

Hyperlactation
Autre raison pr laquelle je dois avoir bb3.
Dans l'hôpital pres de chez moi îls ont installé une salle nature !!!!!!
Avec baignoire ,linge pendu au plafond pr "s'agripper " ,ballon ,personnel formé à l'accouchement physio ect ..y a 2 Rdv avant , c'est pr encourager à faire sans peri ! En plus lâ salle donne trop envie ,bref je suis ravie /-P
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Près de chez moi salle nature aussi, depuis 2012 mais doivent pas se servir souvent de cette salle ou plutôt de la baignoire qu'elle comporte car en 2015 c'est mon homme qui a réussi à régler le débit d'eau ! Mdr.. Une sage femme arrivait à mettre l'eau chaude mais quasi pas de débit et sa collègue arrivait a mettre du débit mais juste eau froide... :confused:
Mon homme a dit '' et si vous appuyez ici ? ''...
...... .bingo c'était ça.!
Elles avaient dit juste avant.. '' A ce rythme là, la maman aura accouché mais la baignoire ne sera même pas au quart de remplissage ! On s'en sert rarement''
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Autre raison pr laquelle je dois avoir bb3.
Dans l'hôpital pres de chez moi îls ont installé une salle nature !!!!!!
Avec baignoire ,linge pendu au plafond pr "s'agripper " ,ballon ,personnel formé à l'accouchement physio ect ..y a 2 Rdv avant , c'est pr encourager à faire sans peri ! En plus lâ salle donne trop envie ,bref je suis ravie /-P
Après faut que la salle soit libre au moment où tu accouches! Se sont des salles très demandées! Ici il y a 3salles nature sur 9 et quand j'ai accouché aucune n'était dispo, ni de ballon ni linge... rien ! juste un post de musique! J'étais déçue, moi qui voulais tellement accoucher dans cette salle!
 

MagPuceron

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Après faut que la salle soit libre au moment où tu accouches! Se sont des salles très demandées! Ici il y a 3salles nature sur 9 et quand j'ai accouché aucune n'était dispo, ni de ballon ni linge... rien ! juste un post de musique! J'étais déçue, moi qui voulais tellement accoucher dans cette salle!
Oui c'est le problème ! Moi j'ai eu de la chance, j'étais la seule à accoucher cette nuit-là... (Il n'y a qu'une salle nature dans cette maternité !). Il y a toujours la possibilité d'embarquer son propre ballon dans la voiture, et de l'utiliser sur place. J'ai une amie qui l'a fait ;)
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Oui c'est ce que je vais faire pour le 2eme amener mon ballon, un drap, un tapis de gym pour pouvoir rester au sol si je sui mieux que sur le lit et mon coussin d'allaitement! Comme ça si j'ai pas la place dans une salle nature je serais équipée ! C'est mon homme qui va être content :p
 

Sorcelica

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
MOI j’ai aussi embarquer mon ballon mais au final il m’aura pas servi jsuis trop chochotte je pleurai deja aloes que j’etait a 4 aucun moyen de gerer la douleur j’ai pris la peri ;)
Je vous admire
En plus j’etait genre la patiente chiante elle veux la peri mais elle veux rester assise j’etait trop mal allonger moi
 
Haut