• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Toujours pas de RDC après 23 mois d'allaitement

Wazarie

Colostrum
Bonjour à toutes !

Je ne vous annonce pas une grossesse mais UN RDC après 36 mois d'allaitement (qui continue !)

Yeeeeeah je fais une danse de la joie toute seule !!!

Bon courage à toutes celles qui sont dans l'attente de leur RDC je pense que mon récit vous fera reprendre espoir ! J'ai même pas eu a arrêter l'allaitement :)

Je ne suis que joie :)

Très belle journée !
C’est super ! J’imagine ton bonheur ! La machine s’est donc remise en marche !
 

Ckooky

Hyperlactation
Coucou à toutes,

Ça y est RDC de couches pour moi aussi, sans avoir besoin de prendre les hormones (je savais que je pouvais faire confiance à mon corps, après presque 16 mois d'allaitement :) qui continue aussi !
Pourtant je n'ai pas eu l'impression qu'elle tetait moins... Au contraire les nuits depuis quelques temps c'est au coucher, parfois vers 23h-minuit, puis 2h, 4 et 6h. Mais certaines nuits c'est encore plus ! Par contre quand je suis avec elle en journée, et que nous sommes à l'extérieur elle ne réclame pas (à la maison c'est autre chose...).

Pour toutes celles qui attendent encore, je vous souhaite qu'il arrive rapidement !!
 

BlackDahlia

Colostrum
Coucou à toutes,

Ça y est RDC de couches pour moi aussi, sans avoir besoin de prendre les hormones (je savais que je pouvais faire confiance à mon corps, après presque 16 mois d'allaitement :) qui continue aussi !
Pourtant je n'ai pas eu l'impression qu'elle tetait moins... Au contraire les nuits depuis quelques temps c'est au coucher, parfois vers 23h-minuit, puis 2h, 4 et 6h. Mais certaines nuits c'est encore plus ! Par contre quand je suis avec elle en journée, et que nous sommes à l'extérieur elle ne réclame pas (à la maison c'est autre chose...).

Pour toutes celles qui attendent encore, je vous souhaite qu'il arrive rapidement !!
Salut,
Quelle chance tu as!! Tu as eu des signes avant-coureurs?
De mon côté, bientot 20 mois d allaitememt et toujours RIEN!!! Tétées 1 fois le matin et 1 fois le soir puis environ 3/4 fois pendant la nuit.... fnuuu, j attends mes règles avec impatience!
 

Ckooky

Hyperlactation
Salut,
Quelle chance tu as!! Tu as eu des signes avant-coureurs?
De mon côté, bientot 20 mois d allaitememt et toujours RIEN!!! Tétées 1 fois le matin et 1 fois le soir puis environ 3/4 fois pendant la nuit.... fnuuu, j attends mes règles avec impatience!
Le seul "signe" ça a été de plus en plus en pertes ces derniers mois, et 10 jours avant j'ai eu des glaires cervicales "blanc d'œuf" donc je me suis dit que je devais être en pleine ovulation !
Ma belle mère pense aussi que ma baisse de moral de ces derniers temps peuvent être une conséquence du rdc !
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
C'est vrai que c'est compliqué parce qu'il y a des cycles hormonaux quand même sans le RDC (développement folliculaire sans ovulation ça se fait je crois), donc pas facile de le "voir" venir ;).
En tous cas patience à celles qui attendent ça... dites-vous que dans une tribu préhistorique ça serait au contraire un critère positif de survie (dans des temps difficiles, vaut mieux attendre un peu avant un prochain bébé pour mieux assurer la survie du premier). Je sais pas si ça vous réconforte beaucoup remarquez :p.
 

LauraB

Montée de lait
Bonjour à toutes ! J'ai déjà écrit mon histoire d'aménorrhée quelque part sur le forum mais je viens quand même inscrire mon propre record : 38 mois et 2 semaines d'aménorrhée pour l'allaitement de ma première fille ! J'ai trouvé cela horriblement long, souhaitant un deuxième enfant. La seule chose qui a déclenché ce RDC, c'est le fait qu'elle ne tétait plus que le matin. Maintenant, avec ma deuxième fille (qui à 22 mois - je suis tombée enceinte le cycle d'après le RDC), je suis toujours en aménorrhée et... je commence à en souffrir car nous aimerions un 3ème enfant... Mais je sais bien qu'il n'y a rien à faire, à part attendre et diminuer l'allaitement. Enfin, comme le disait une maman, c'est naturel, très pratique et il fut un temps où cela était très valorisé ! Je vous conseille sur le sujet un livre qui explique bien le pourquoi du comment de l'infertilité naturelle liée à l'allaitement : "L'allaitement écologique" de Sheila Kippley. Plein de bébés à toutes !
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour à toutes ! J'ai déjà écrit mon histoire d'aménorrhée quelque part sur le forum mais je viens quand même inscrire mon propre record : 38 mois et 2 semaines d'aménorrhée pour l'allaitement de ma première fille ! J'ai trouvé cela horriblement long, souhaitant un deuxième enfant. La seule chose qui a déclenché ce RDC, c'est le fait qu'elle ne tétait plus que le matin. Maintenant, avec ma deuxième fille (qui à 22 mois - je suis tombée enceinte le cycle d'après le RDC), je suis toujours en aménorrhée et... je commence à en souffrir car nous aimerions un 3ème enfant... Mais je sais bien qu'il n'y a rien à faire, à part attendre et diminuer l'allaitement. Enfin, comme le disait une maman, c'est naturel, très pratique et il fut un temps où cela était très valorisé ! Je vous conseille sur le sujet un livre qui explique bien le pourquoi du comment de l'infertilité naturelle liée à l'allaitement : "L'allaitement écologique" de Sheila Kippley. Plein de bébés à toutes !
Ton message me fait du bien. Après 25 mois d'allaitement, je commençais à m'inquiéter un peu. Surtout que les autres membres du forum semblent avoir eu leur retour de couche malgré un allaitement prolongé
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
L'écart "naturel" entre deux enfants dans la "nature" est de 4 ans... donc @LauraB est pile dedans ! :lol:
Après on ne vit pas comme les chasseuses cueilleuses préhistoriques (je m'en passe volontiers), donc bon le "naturel" n'est pas forcément pertinent pour nous. Mais si ça peut vous rassurer... En tous cas j'irai voir le livre cité à l'occase, il a l'air pas mal ;).

Mais il semble qu'en plus de la fréquence des tétées, joue aussi l'épuisement de la maman (si la mère est fatiguée -> éviter un 2e bébé) et le combo des deux est déterminant. Donc se reposer au max et "convaincre" son corps que si c'est bon on est assez d'attaque pour un autre bébé... ;)
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je le cherchais, je l'ai enfin retrouvé !
Chez les !Kung, une population nomade du sud de l’Afrique, la maman portait son enfant où qu'elle aille ; il tétait environ quatre fois par heure pendant une à deux minutes, et fréquemment la nuit, pendant le sommeil de sa mère. L'intervalle entre les enfants était de 4,1 ans. Dès que cette population s’est sédentarisée, l’intervalle entre les naissances s’est réduite à environ 2 ans, le mode d’allaitement s’étant modifié.
Et apparemment ça vient du livre cité par @LauraB et cet extrait est sur le site LLL
https://www.lllfrance.org/vous-info...hui-extraits/1146-60-allaitement-et-fertilite
Il y a aussi cette page du site qui est très intéressante :
https://www.lllfrance.org/vous-info...ui-extraits/1147-60-anthropologie-et-histoire

(ce site est une mine d'or ! :lol: )
 

LauraB

Montée de lait
Bonjour les filles,

Effectivement, dans le livre de Sheila Kippley (cette auteur américaine est une spécialiste du sujet), il est précisé que les ethnologues ayant étudié les peuples vivant sans substituts maternels (pas de bib, pas de sucette, pas de crèche ni de nounou, pas d'aliments spéciaux pour nourrissons, etc.) avaient des familles de 3 à 5 enfants maximum et surtout espacés de 4 à 5 ans. Cela était dû uniquement à la manière de mener l'allaitement (de type "écologique" par opposition à l'allaitement "culturel" - cf le livre) car ces sociétés ne pratiquaient ni avortement ni contraception artificielle ni infanticide à la naissance.

Concernant les mamans infertiles le plus longtemps, j'ai constaté (mais c'est purement personnel, je n'ai pas fait d'études là-dessus) que cela pouvait être lié à (outre à la manière de mener l'allaitement, qui est le facteur majeur) :
- en général, une faible masse graisseuse
- un état de fatigue important
- une maman de tempérament vif (aime bouger, faire mille choses...)
- une alimentation saine et aussi peu riche en viande et produits gras
- des cycles longs de base (plus de 35 jours) donc sans doute une sensibilité hormonale particulière

Bref, c'est à la fois très pratique cette aménorrhée longue, très naturel et je pense signe d'une certaine bonne santé (notre corps est au repos pendant des années au niveau hormonal ce qui nous protège de bien des maladies et dérèglements) mais c'est bien frustrant quand l'envie d'un autre bébé est là. Accepter l'idée que notre famille ne sera pas composée d'enfants très rapprochés est un pas à faire. Et finalement, 4 ans, ce n'est pas si terrible quand je vois comment mes filles s'entendent à merveille ! Cela permet aussi d'éviter la jalousie, d'éviter de s'occuper d'un bambin et d'un bébé ce qui est très éprouvant, etc.

C'est un sujet qui me passionne en tout cas !

Joyeuses tétées à toutes.
 

AliceCasiis

Colostrum
AHAHA je me retrouve à 100% dans les critères que tu viens de citer...
Voila une bonne excuse pour se gaver de chocolat pendant les fêtes ;)
Comme je l'ai mis dans un autre sujet, j'attends moi aussi mon RDC ... ou un bébé ... Et je constate qu'avec l'allaitement j'ai :
1. Perdu très vite mes kilos de grossesse
2. Je suis descendu en dessous de mon poids d'avant
3. J'ai eu de grosses fatigues

Tous ces constats ne sont pas forcément liés à l'allaitement mais surtout à la gestion d'un bébé/ bambin.
Depuis plusieurs semaine, j'ai envie de manger des choses riches, salées... Pas healthy du tout en gros.
J'ai peut être aussi quelques carences de ce coté. Je vais donc m'attacher à combler tout ça pour maximiser mes chances :)
 

Anaisleon27

Colostrum
Bonjour,
Je me sens moins seul, maman de leon 24 mois, et toujours pas de retour de couche.
Je crois a chaque fois que c'est pour bientot car j'observe des glaires comme pour les ovulations, mais non rien..
Pourtant sur mes journees de travail je suis absente 12heures etc.. Mais bon quand il est avec moi c'est un gros teteur ainsi que la nuit..
 

Sen

Colostrum
Wouah moi aussi je me retrouve dans les critères suivants :
(...)

Concernant les mamans infertiles le plus longtemps, j'ai constaté (mais c'est purement personnel, je n'ai pas fait d'études là-dessus) que cela pouvait être lié à (outre à la manière de mener l'allaitement, qui est le facteur majeur) :
- en général, une faible masse graisseuse
- un état de fatigue important
- une maman de tempérament vif (aime bouger, faire mille choses...)
- une alimentation saine et aussi peu riche en viande et produits gras
- des cycles longs de base (plus de 35 jours) donc sans doute une sensibilité hormonale particulière

(...)
Faible masse graisseuse (encore que j'y travaille :D), fatigue ++++ j'ai même dû arrêter de bosser..., très peu de viande, cycles de 35 jours en moyenne l'année précédent ma grossesse (et que dire des cycles de 2 à 3 mois les années précédentes...).

Mais je vous annonce tout net que je m'auto-attribue le record de 38 mois sans RDC :ennui:... sauf qu'à bientôt 36 ans, très franchement ça craint un peu pour le 2e, vu ma constitution je ne me sens absolument pas d'avoir le 2e à 39 ou 40 ans, et pour peu que ça prenne du temps après le RDC ou que je fasse une fausse couche... j'ai déjà trouvé ça tellement dur à 33... J'ai sevré ma fille la nuit il y a plus de 6 mois (plus de tétées entre 23h et 5h30 et depuis janvier 21h et 6h30), nous sommes à 5-6 tétées par jours... je désespère mais ma sage-femme ne semble pas plus tracassée que ça... ma fille n'étant absolument pas prête à se sevrée je me sens un peu dans l'impasse...
 
Haut