• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Les reflexions betes des gens

Doobida

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
bébé presque du même âge et qui l'allaite encore. On n'a pas encore osé échanger des tétées mais on a évoqué l'idée
J'ai échangé avec ma belle-sœur 😇
Petits bébés par contre, pas le petit Grec !
Lui a eu droit à un biberon de lait de sa tata, il avait des pépites dans les yeux tellement il était heureux d'avoir le droit d'y goûter 😍
 
Dernière édition:

Monceau

Montée de lait
ça fait longtemps que je suis pas passée mais après un we chez les beau parents c'est obligé !

Mamie : "on aurait dû sortir le parc" pour quoi faire? le bébé fait du 4 pattes partout dans le salon sans se plaindre, faut juste le surveiller. "mais justement - on ne peut rien faire avec, on peut pas travailler" ben non, aujourd'hui quand on a le choix, on s'occupe du bébé, on l'enferme pas dans le parc pour s'occuper de ses affaires
Papi : "et puis dans le parc il s'entrainera à se lever. là il va prendre la sale manie de marcher à 4 pattes et ne voudra pas marcher debout"

Le bébé a 12 mois et ne marche pas encore, se lève seulement avec les barreaux ou autre. Il a commencé à faire le 4 pattes à 10,5 mois. selon la mamie le bébé est très en retard. des 8 mois on avait le droit "le bébé ne bouge pas ? il est paresseux" depuis ses 9 mois "alors il marche?" ben non, la dernière fois il se levait pas encore... "et la il marche ?" ben non, on vous montre juste qu'il a enfin apprit à se lever seul avec les barreaux. un appel quelques jours avant son anniversaire "tu ne couriras donc pas pour ton anniversaire?" non mamie, je suis un petit-fils décevant.

on appelle en visio pour surprendre les grand parents avec le bébé qui se balance avec la joie sur le cheval à bascule avec la sécurisation de papa derrière car il touche pas encore les appuis pour les pieds et n'est pas très stable débout. la première phrase de la mamie quand elle le voit sur le cheval "tu es obligé à le tenir?!" mais non, c'est juste pour sécuriser. "ben c'est ce que je dis - il sait pas se tenir tout seul"

Globalement ma belle-mère m'inquiète. Je ne pense pas que mon fils va être gardé par eux pour cause de l’âge avancé, et c'est tant mieux car la mamie est extrêmement toxique ! Elle a déjà deux petits-fils, les neveux de mon chéri, et le plus grand est sa cible favorite pour anéantir toute confiance en lui. il est systématiquement comparé avec tout le monde (en négatif bien sur), même avec son petit frère (quelle humiliation). il n'est jamais assez bon à l'école. quand il a des mauvaises notes, "il est paresseux" et pire même - "il est pas dégourdi". quand il a des bonnes notes c'est que "l'école est laxiste, ils nivèlent par le bas". les parents du gamin sont d'accord avec elle (!!!) et discutent souvent en sa présence comment il est nul. le gamin a entamé son adolescence là...

et je vous raconte pas comment cette éducation a influencé la vie de mon chéri qui récupère à peine à ses 40 ans la confiance en soi.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Punaise ! Heureusement que ton minibout vous a vous comme parents ! Ça me fait de la peine pour le papa et le cousin qui s'en prend plein la figure... :(
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Non mais... elle a vécu quoi dans sa vie pour être comme ça ? On dirait qu'elle se venge.... c'est bien triste, car avec un comportement comme ça, elle passe à côté de bons moments avec ses petits-enfants. A ce train là, elle ne les verra même plus.
 

Monceau

Montée de lait
oui le pauvre gamin. c'est en plus le filleule de mon chéri et il est peiné par son sort. il me raconte souvent comment même ses propres parents (son frère donc) sont injustes avec le gamin. c'est toujours le coupable, l'incapable etc. etc. Je pense qu'il se reconnait un peu en lui et il compati beaucoup. ils sont assez proches et c'est peut-être le moment qu'il prenne le relais pour dire au gamin qu'il est pas plus nul que les autres, voir l'inverse. il n'est jamais trop tard !

Sinon il est pas maltraité, il est aimé par ses parents et sa mamie, mais c'est juste qu'ils se rendent pas compte du mal qu'ils font. c'est très subtile comme maltraitance.

Moi, après la phase de la marche, je me prépare aux remarques dues au retard de la parole de mon fils. parce que peu importe quand il parlera, ça sera en retard ! et jamais assez bien ! je vais essayer d'être vigilante aux remarques de la mamie adressées à mon fils ou dites en sa présence pour rectifier le tir ou affirmer mon désaccord.

une petite anecdote encore : le bébé est plutôt bien portant pour son âge, tjs 1 ou 2 mois en avance sur la moyenne. à chaque pesée chez le pédiatre je suis fière ! je le dis à tout le monde ! et là les beaux-parents appellent, on leur raconte la visite chez le pédiatre. Je m'apprête à raconter qu'il est en avance sur son âge niveau croissance, que c'est un gros bébé. et là mon chéri me coupe en disant "non non, il est dans la norme, c'est ce que le pédiatre a dit". après je le demande "mais pk tu as dit ça? c'est faux" "mais non je veux pas de réflexions de ma mère. elle va dire qu'il est gros..." mon chéri est en surpoids et sa mère, très à cheval sur l'alimentation, ne le loupe pas. Traumatisé le gars, je vous dit :)

Et heureusement que j'ai (presque) pas de réflexions pour l'allaitement. Mais la mamie n'est pas moins choquée pour autant. à chaque fois elle exprime un profond étonnement quand on lui redit que j'allaite encore. comme durant le we "tu prends le café?" "non merci, sinon le bébé dort mal après" "mais quel est le lien?" "ben il a la caféine avec du lait sans doute" "ah bon, tu l'allaite encore?!". et comme ça à chaque fois comme si l'arrêt de l'allaitement devait être imminent depuis un bon moment déjà.
 

Monceau

Montée de lait
Non mais... elle a vécu quoi dans sa vie pour être comme ça ? On dirait qu'elle se venge.... c'est bien triste, car avec un comportement comme ça, elle passe à côté de bons moments avec ses petits-enfants. A ce train là, elle ne les verra même plus.
elle le fait vraiment à partant de la bonne volonté. selon elle c'est sensé de motiver, de tirer vers le haut. et le gamin adore sa mamie et aime passer du temps avec elle malgré tout. elle est gentille en soi, juste ne se rend pas compte de sa toxicité.
 

Pauledu78

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
elle le fait vraiment à partant de la bonne volonté. selon elle c'est sensé de motiver, de tirer vers le haut. et le gamin adore sa mamie et aime passer du temps avec elle malgré tout. elle est gentille en soi, juste ne se rend pas compte de sa toxicité.
Interprétation toute personnelle : j'ai observé chez des gens "de droite" cet esprit très fort de compétition. Les parents sont beaucoup dans la comparaison, les compétitions sportives, "j'aimerais bien que ma fille soit médecin", etc... Je ne pense pas que ça parte d'une mauvaise intention, mais à l'excès et trop tôt ça peut être néfaste sur la confiance en soi.
 

Siana

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Je ne comprends pas ces gens qui pensent aider les autres en les rabaissant. Je me demande toujours s'il n'y a pas un fond de méchanceté là-dessous. Ils aimeraient, eux qu'on leur fasse ça?
Mon conjoint a un peu connu ça avec son père, les "t'es nul", "laisse moi faire, t'es bon à rien"... quand il était enfant/ado.
Mais il en a conscience et nous sommes bien d'accord pour ne pas reproduire ça avec sa fille...

En parlant de beau-papa. Hier mon conjoint l'avait au téléphone, et dans la discussion (sur tout autre chose), voilà qu'il sort "si vous voulez qu'elle (la Poulette) soit propre cet été, vous la mettez cul nul dans le jardin. Elle va se pisser deux-trois fois dessus et elle aura compris".
Euh... elle a 20 mois.
C'est dingue comme un conseil empathique lu sur le forum (laisser l'enfant fesses nues en cas d'irritation du siège) peut devenir une menace quand c'est formulé comme ça.
Surtout qu'on ne lui demandait rien.
Mon conjoint n'a pas répondu, mais il m'a dit après qu'il trouvait ça débile et qu'en plus, il n'allait pas mettre sa fille à poil dans un jardin qui est parcouru par les tiques 😁
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
C'est une forme de maltraitance ou une VEO mais comme il n'y a pas de danger immédiat c'est compliqué de faire quelque chose . Des pratiques presque toujours " dans l'intérêt de l'enfant " :ennui:

La chance qu'a filleul c'est que vous êtes la, que vous vous rendez compte de ce qu'il vit , que vous pouvez en tenir compte quand vous êtes avec et que si un jour ou l'autre il a besoin de râler ou vider son sac vous allez le prendre au sérieux et ça c'est très important !
 

Catherine06

Hyperlactation
Interprétation toute personnelle : j'ai observé chez des gens "de droite" cet esprit très fort de compétition. Les parents sont beaucoup dans la comparaison, les compétitions sportives, "j'aimerais bien que ma fille soit médecin", etc... Je ne pense pas que ça parte d'une mauvaise intention, mais à l'excès et trop tôt ça peut être néfaste sur la confiance en soi.
Alors là, franchement, mon vécu est que c'est une attitude encore très usuelle en France, quelle que soient les convictions politiques.
 

Belfée

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
D'ailleurs quand j'explose et que je crie sur mes enfants, que je dis des choses blessantes à ma fille de 6ans ... je me hais au plus haut point car j'ai vraiment l'impression d'être dans la maltraitance.

Je me trouve odieuse et horrible sachant qu'en plus c'est tellement plus facile de s'en prendre à plus "faible" que soit.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ce qui est différent pour toi @Belfée c'est que tu réalises que ce n'est pas cool pour les enfants. Plein de parents pètent un câble de temps en temps, ça me paraît infiniment moins grave qu'un parent qui inflige ce genre de choses à ses enfants de manière "froide" et considérant ça comme "normal"... :calin:
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
comme toi @Belfée et je déteste ne pas pouvoir maîtriser mes émotions. J'en avais discuté avec ma psy et elle m'avait dit que le traumatisme vient surtout quand la blessure n'est jamais réparée. Quand j'explose, j'essaie de me reprendre après, expliquer pourquoi j'ai pas bien maîtrisé, je dis à ma fille que je n'ai pas le droit de lui faire du mal et que je vais continuer d'essayer
complètement d'accord avec @Sekhmet considérer ça normal je trouve bien plus grave, ou sinon ceux qui disent que les enfants ont "ce qu'ils méritent"
 
Haut