• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Bébé ne veut pas faire d'effort pour téter. Que faire?

Isabelle

Fontaine de lait
C'est très fréquent que le bébé arrive à téter que d'un côté. Ma fille prenait toujours le même sein et mon fils avait l'autre, ou j'exprimais avec le tire lait.

Tu peux nourrir ta fille autrement que au sein, lui proposer des solides, des bouillies, nourrissant, tout en lui laissant accès au sein qu'elle arrive à téter, mais oui, il ne faut pas l'affamer, c'est inutile, il faut qu'elle mange jusque satiété, que ce soit ton lait ou même du LA, c'est très important la prise de poids de ton bébé qui est en plein développement.

L'allaitement exclusif au lait maternel est très important pour nous, mais quand la lactation est trop faible, il ne faut pas avoir peur ou honte de donner du LA, c'est fait pour ça, et j'ai connu beaucoup de mères qui ont du donner des compléments, pendant leur relactation ou leur allaitement difficile, c'est déjà assez difficile comme ça, et quand le bébé mange à sa faim et prend bien du poids, c'est déjà un souci en moins.

C'est difficile de devoir faire le deuil d'un allaitement exclusif au lait maternel, mais on ne gagne rien à s'épuiser comme ça, tu fais déjà un travail formidable, et je sais que l'épuisement fait qu'on craque.

C'est parfois long, en attendant, il faut que bébé mange à sa faim, et que maman tienne le coup, donc cherche tout ce qui peut aider, au quotidien, alléger les tâches ménagères, dormir plus etc...

Si la prise de poids n'est pas bonne, tu peux proposer des petits compléments après les tétés, sans forcément utiliser de biberon, ton bébé mangerais à sa faim, sans que ça perturbe son apprentissage au sein.

C'est très très dur, c'est vrai, et le soutien est précieux. Ce n'est pas grave de donner un peu de LA quand on n'a une trop faible lactation, ça aide, et c'est fait pour ça, courage, tu fais du très bon travail.

Le sein qu'elle n'arrive pas à téter, tu peux exprimer à la main ou tire lait et donner ton lait en bouillie, c'est nourrissant, et la laisser téter le autant qu'elle veut "son" sein.

Relacter avec un sns c'est aussi beaucoup plus pratique.

Courage !
 
Dernière édition:

naimouche

Voie lactée
non justement Isabelle , je me sens impuissante car je n'arrive pas à la compléter correctement. j'ai beaucoup de mon lait au congélateur mais je n'arrive pas à lui donner ni au biberon, ni a la tasse.

Si seulement elle arrivait a prendre l'un ou l'autre cela me soulagerait, mais non et c'est cela le plus dur dans cette situation. Voir son enfant avoir faim et ne pas pouvoir agir.

Aujourd'hui j'ai réessayé la tasse: elle n'arrive pas encore et ce qui est impressionnant c'est que le peu qu'elle arrive à prendre elle le régurgite après. Je ne comprends pas pourquoi?????

demain je vais acheter une autre tasse un peu différente pour voir.
 

Isabelle

Fontaine de lait
Ne perds pas espoir, continue de chercher des astuces, tu peux aussi consulter ton médecin pour ce problème de reflux ou renvoi. J'ai connu une maman qui avait de grandes difficultés à nourrir son bébé, c'est un stress permanent et beaucoup de lait précieux qui est gâché.

Tu peux essayer d'épaissir ton lait en bouilles ou flan, vanille ou chocolat etc... continue de chercher, et si elle souffre de reflux, la piste moins de laitages pour toi ou traitement pour le bébé etc...

Qu'en pense ton médecin ou ton pédiatre etc...

Est-ce qu'elle ne renvoie que ton lait ? Si par exemple tu essayes un LA genre modilac riz, est-ce qu'elle va rendre aussi etc... Si tu donnes épaissi avec farines spéciales pour faire les bouillies est-ce que ça passe etc...

Je sais que c'est super difficile, même à la tasse, même avec biberon, la tetine haberman est mieux adaptée pour les bébés avec problème de succion ou frein serré etc...

Il faut faire des test, ta petite renvoie ton lait quand tu donnes à la tasse et pas quand elle prend avec le sein ? C'est étrange...

As-tu essayé de lui donner le lait juste après qu'il soit tiré pour voir ? Sans mettre au frigo, sans réchauffer, direct !

Je pense bien à toi, tu n'es pas la seule à ramer comme ça, courage, tu vas trouver une solution. Moi j'ai fait du flan au chocolat avec mon lait... je me rappelle d'une maman qui faisait des gâteaux de semoule.
 

Isabelle

Fontaine de lait
La nuit porte conseil ! Ce que tu décris n'as probablement rien à voir avec du reflux ou REF etc... ça me fait plus penser au réflexe nauséeux. J'ai une amie qui a connu ce problème avec son bébé qui avait pourtant eu une frenotomie à 5 mois. Il avait beaucoup de difficultés à boire au verre, elle lui donnait son chocolat chaud à la softcup, et il s'en sortait super bien. Puis il a bu avec un biberon paille.

Il faut trouver la texture qui passe, pas trop liquide et pas trop épais, parce que les aliments se coinçait dans le palais très creux du petit et lui donnait des haut le coeur. Peut être c'est un problème de température etc...

Si ça te dit quelque chose, si cette piste peut t'aider, tant mieux ! Je suis sûr que tu trouveras plein d'info sur internet pour t'aider à comprendre ce qui se passe et comment trouver une solution.

Je te mets celui là vite fait, c'est bien expliqué, tu trouveras peut être mieux, bref, je te laisse chercher, plein de courage !

http://besoinsspeciaux.com/les-differents-besoins-speciaux/le-reflexe-nauseeux-quest-ce-que-cest/
 

naimouche

Voie lactée
ce matin a 8h30 elle a très bien tété le sein gauche qu'elle n'arrivait pas à prendre la nuit précédente. il était complétement vide. donc ce n'est pas une histoire de sein qu'elle préféré.

cela veut dire que tout n'est pas perdu. je me réconforte comme je peux, j'y vois une petite lueur d'espoir.

peut-être que la fatigue aussi. la elle était fatiguée, j'ai eu du mal à la mettre au sein droit et elle n'a pas bien tété.
 

naimouche

Voie lactée
Mon Dieu; merci Isabelle, j'ai appelé un orthophoniste, elle m'a demandé de raconté un peu mes soucis, je lui ai expliqué en pleurant bcp bcp bcp, tellement je suis contente de voir que enfin une personne m'écoute.

Elle voit ma fille jeudi car un enfant est malade, elle a donc une place de libre.

Et dire que ça fait 6 mois que j'entends dire chez mon pédiatre, à l’hôpital....que mon enfant est difficile, qu'elle joue, que c'est une chipie........

j'espère vraiment que ma fille ne va pas garder de séquelles de cette période de sa vie: boulimie, anorexie, bref un comportement anormale avec la nourriture.




La nuit porte conseil ! Ce que tu décris n'as probablement rien à voir avec du reflux ou REF etc... ça me fait plus penser au réflexe nauséeux. J'ai une amie qui a connu ce problème avec son bébé qui avait pourtant eu une frenotomie à 5 mois. Il avait beaucoup de difficultés à boire au verre, elle lui donnait son chocolat chaud à la softcup, et il s'en sortait super bien. Puis il a bu avec un biberon paille.

Il faut trouver la texture qui passe, pas trop liquide et pas trop épais, parce que les aliments se coinçait dans le palais très creux du petit et lui donnait des haut le coeur. Peut être c'est un problème de température etc...

Si ça te dit quelque chose, si cette piste peut t'aider, tant mieux ! Je suis sûr que tu trouveras plein d'info sur internet pour t'aider à comprendre ce qui se passe et comment trouver une solution.

Je te mets celui là vite fait, c'est bien expliqué, tu trouveras peut être mieux, bref, je te laisse chercher, plein de courage !

http://besoinsspeciaux.com/les-differents-besoins-speciaux/le-reflexe-nauseeux-quest-ce-que-cest/
 

Isabelle

Fontaine de lait
Oui, sacré coup de bol ! Le délai est très long, mon fils a rendez-vous en sept !!! C'est une grande chance qu'on pose le doigt sur une possibilité et que tu puisses consulter aussi vite !!! Je croise les doigts pour vous ! Surtout que c'est tellement stressant et culpabilisant pour la mère. Si tu peux essayer une softcup pour voir si ça va mieux, ou épaissir un peu ton lait et donner au doigt... tu trouves des farines pour nourrissons en grande surface, ça peut aider, et c'est plus nourrissant. Bref, c'est des astuces de mamans que j'ai croisé qui ont comme toi fait comme elles pouvaient pour que leur bébé prennent leur lait et plus de poids.

Courage !
 

naimouche

Voie lactée
oui les bouillies avec mon lait c'est ce que j'ai réussi à donner pour le moment, mais c'est vrai que je n'arrive pas à lui donner beaucoup: 70 ml à midi et le soir. ce n'est pas grand chose. j'arrive aussi a lui donner un peu de flan fabriqué avec mon lait.

je crois que finalement je n'arriverais jamais a savoir quel est le véritable problème: REF ( je pense que j'en ai un. Quand ma lactation repart, les jets sont tellement puissants qu'elle se retire parfois), frein de langue, reflexe nausséeux,......mais le plus important n'est pas là. La plus important c'est d'arriver à trouver une solution pour lui faciliter la vie et qu'elle s'épanouisse comme un vrai bébé.


merci pour ton soutien


Oui, sacré coup de bol ! Le délai est très long, mon fils a rendez-vous en sept !!! C'est une grande chance qu'on pose le doigt sur une possibilité et que tu puisses consulter aussi vite !!! Je croise les doigts pour vous ! Surtout que c'est tellement stressant et culpabilisant pour la mère. Si tu peux essayer une softcup pour voir si ça va mieux, ou épaissir un peu ton lait et donner au doigt... tu trouves des farines pour nourrissons en grande surface, ça peut aider, et c'est plus nourrissant. Bref, c'est des astuces de mamans que j'ai croisé qui ont comme toi fait comme elles pouvaient pour que leur bébé prennent leur lait et plus de poids.

Courage !
 

Isabelle

Fontaine de lait
Ce qui est aussi important pour toi en ce moment, c'est de savoir que toutes ses difficultés sont passagères, ça finira par s'atténuer et ça ira sans forcément que le sevrage soit une solution. Ton bébé va faire des progrès au sein ( car elle apprend après frenotomie ), et tu passeras ces moments difficiles, sans sacrifier ta relation au sein. C'est important aussi de ne pas mettre tous les soucis en rapport avec l'allaitement, c'est pas toujours simple et souvent on encourage la mère en galère à sevrer pour que ce soit plus simple.

C'est déjà bien 70ml, c'est pas mal du tout !!! Moi je proposais des petits compléments de 60ml toutes les 2h pour que mon bébé n'ait pas peur d'avoir faim, et soit rassuré qu'il mange autant qu'il veut.

Tu as raison, il n'y a pas qu'un problème, c'est une accumulation de plein de soucis, le frein serré, le REF, la lactation inégale, l'apprentissage au sein, réflexe nauséeux etc... puis il y aura la poussée dentaire, les menstruations etc... et il faut tenir le coup, se préserver de l'épuisement, et on y arrive, le soutien est précieux, parce que c'est dur !

Tu fais un travail remarquable, c'est rare ce que tu fais ! Cette expérience te rendra plus forte, plus patiente, plus à l'écoute etc... c'est plein de petits plus aussi que tu accumules.

Il y a des mères qui déplacent des montagnes ! C'est moi qui te remercie de partager ce moment avec nous, c'est toujours très émouvant pour moi de lire ces moments difficiles et les petites victoires qui vont avec.

Si tu alternes moins, comme tu fais, le REF devrait diminuer. Certaines mamans prennent une serviette de bain pour trisser le REF dessus ou dans un bol, ton bébé recule, elle gère, tu la laisses gérer, la position du bébé peut aussi l'aider à gérer, pas exemple lui donner le sein semi assise, pas trop couchée. Avec le palais creux c'est pas facile, il faut trouver l'inclinaison qui est mieux pour elle.

J'ai une amie proche qui masse beaucoup son bébé, c'est excellent au moment du change, une petite séance de massage des petits pieds, le bébé adore !

Tu arrives à lui donner des compléments de ton lait, épaissi, en flan, c'est sûr qu'elle va reprendre du poids !! Elle fait des progrès au sein et ta lactation va bien. C'est de l'excellent travail !
 

naimouche

Voie lactée
bonjour.

Après une longue coupure de ma connexion je suis contente de vous retrouver.

Alors je continue toujours mon allaitement à la demande, ma petite princesse est diversifié mais elle préfère le sein, elle ne prend pas beaucoup à la cuillère.

J'ai consulté une orthophoniste qui c'est spécialisée dans la prise en charge des problèmes de l'oralité chez les petits enfants.

Pour elle les problèmes de ma fille vienne surtout de son frein de langue qui a rendu sa langue peu mobile pendant 6 mois. Du coup ma fille doit faire des exercices quotidien pour faire travailler sa langue et sa déglutition car la langue joue dans la déglutition.

Ai niveau de l’allaitement c'est toujours difficile, des fois je sens qu'elle y arrive, d'autre fois je sens qu'elle peine, elle est gênée par mon hyper lactation, mon REF. Quand le débit est trop fort au départ elle se retire et ensuite elle reprend sa tétée. mais quand c'est beaucoup plus lent elle n'est pas satisfaite non plus. Dur dur de trouver un juste milieu. Je rêve de pouvoir arrête le fenugrec et le tire lait....

En ce moment son poids stagne, cela m’inquiétè.
 

Isabelle

Fontaine de lait
C'est super d'avoir de vos nouvelles. Tu peux nous donner quelques précisions si tu trouves le temps, par exemple nous donner quelques chiffres de sa prise de poids, le volume et la fréquence des compléments que tu proposes, quels exercices tu fais pour la dextérité de la langue et par exemple quel est la fréquence des tétés. Tu dis que la petite préfère le sein, est-ce que tu as l'impression qu'elle arrive à amorcer le sein plusieurs fois de suite ou tu es encore obligée d'alterner pour entretenir le REF ?

Tu peux aussi nous mettre des photos du frein de langue ou de l'extension max de sa langue.

Son poids t'inquiète, elle a beaucoup de difficultés à manger à la cuillère ? Est-ce qu'elle aurait plus facile à manger avec ton doigt ?

Est-ce que le frein de lèvre a été coupé aussi ?

J'aimerais te rassurer et te dire que parfois ça prend du temps, mais que le bébé fait des progrès et la succion au sein est optimale pour la dextérité de la langue et le développement des structures faciales, mais parfois il faut aussi couper plusieurs fois le frein de langue, ce n'est pas rare, quand les soucis persistent, il ne faut pas hésiter à re consulter.

La prise de poids est irrégulière avec un bébé qui a du mal à s'alimenter, surtout si elle n'arrive pas à drainer le sein. Tu peux essayer d'exprimer ton lait après les tétés pour lui donner le lait de fin de tété, ou lui proposer à manger plus souvent.

C'est normal qu'elle ait du mal avec la cuillère au début, elle a probablement aussi le palais creux, donc avec la dextérité réduite de sa langue, ça n'aide pas, il faut trouver la bonne texture.

Si tu lui donnes le même sein plusieurs fois, elle devrait mieux drainer et donc prendre plus de poids. Reste à voir si elle arrive à amorcer le sein, ou si elle dépend encore du REF. Avec un DAL, l'avantage c'est que ça encourage le bébé à téter plus longtemps sur le même sein, sans perdre patience, parce que le dal donne toujours du lait par rapport au sein qui donne par jet. Il faut continuer de travailler la prise du mamelon et voir si la petite arrive à amorcer le sein, sans REF, donc plusieurs tétés de suite sur le même sein. C'est un bon test pour savoir si elle a une succion efficace ou toujours désordonnée ou passive. Avec un DAL, on peut aussi donner le dal au doigt et faire une partie de la rééducation au doigt. Le bébé fatigue moins au doigt que au sein, et on peut alterner tété au doigt et tété au sein.

Je t'envoie plein de courage !
 

naimouche

Voie lactée
bonjour.

Ce matin j'ai le morale à ZERO; moins 20 je dirais même.

Ma fille à perdu 80g cette semaine. Je ne comprends pas. J'ai l'impression qu'elle tété mieux, elle arrive à prendre plusieurs fois le même sein. Parfois si je mets le tire lait apres elle, je ne tire que quelques gouttes si je n'ai pas une nouvelle ejection.

Des fois je me dis que je ne sais plus ce qu'est un allaitement normale, je doute est-ce que j'ai assez de lait????????

Pourtant ma fille mouille au moins 4 couches dans la journée, quand ma fille prend un sein l'autre coule aussi, je sens des montées de lait........mais je me pose des question est ce qu'elle perd du poids car elle ne boit pas assez de lait.

Niveau alimentation début février j'arrivais à lui mélanger entre 60 ml de lait et 80 mélangé avec des légumes et de la crème de riz, elle les prenait. La elle prend même pas 30 ml. Elle prend une cuillère et ferme la bouche.J'ai essayé les compote sucré, elle refuse encore plus.

je suis perdue.
 

Isabelle

Fontaine de lait
Il faudrait que tu cherches des aliments plus caloriques, laisse tomber les légumes, cherche des protéines, des féculents, des légumineuses... par exemple des lentilles corail, du boudin noir, des tartines avec purée d'amandes etc... pas trop de compotes et de légumes. Quand on a une faible lactation, on ne diversifie pas comme une maman qui donne du LA qui est trop riche. Avec le LA beaucoup trop riche, on équilibre avec les légumes, mais avec le lait maternel, on n'a pas besoin de donner des légumes ou favoriser les compotes, tu peux trouver des biscuits bio très nourrissants, des flans à la semoule, du quinoa dans la soupe etc... beaucoup plus nourrissant, et du goût, du jus de viande etc... fais-toi plaisir à cuisiner pour ta petite, mange comme elle, les bébés adorent goûter dans nos assiettes.

Garde courage, tu as du lait, mais je ne suis pas certaine que la petite arrive encore bien à téter, donc je pense qu'il est plus prudent de continuer comme tu fais avec le tire lait et le fenugrec, quitte à reconsulter pour les freins et revoir l'ostéopathe après. C'est super l'orthophoniste, mais ça me fait sourire des exercices de la langue quand le bébé a un frein serré... c'est comme faire des exercices de lecture avec un enfant qui aurait besoin de lunettes... bref.

Mais tu fais de l'excellent travail, c'est épuisant de tenir dans ces conditions, mais tu as du lait, tu as malgré toutes ces difficultés, préservé ta lactation, reste à s'accrocher jusqu'à ce que la petite arrive à téter correctement, et tant que tu favorise le sein, sans autre tétines artificielles, tu préserves ta relation au sein.

Tu peux nous mettre des photos si tu veux. J'ai vu les photos d'un autre bébé, une maman qui rame comme toi, mais pas en France, son bébé a déjà eu le frein de langue coupé, mais pas assez, on voit bien sur les photos, le frein de lèvre très épais et très bas, le frein de langue très serré, et la langue carré, il faut reconsulter et bien faire couper les freins pour que le bébé puisse téter. Tu n'es pas la seule à te battre pour sauver ta relation au sein, cette maman commence aussi la diversification.

Donc des aliments plus caloriques, le tire lait et le fenugrec et des photos des freins si tu peux. Tu fais un super travail, accroches -toi !
 

naimouche

Voie lactée
bonjour.

J'ai testé ma fille, j'ai diminué mes doubles pompages. Catastrophe, ma lactation a chuté même si j'arrive encore a tiré du lait 90 ml sur les deux sein en ce moment en baisse de lactation avec le tire lait. La semaine dernière je pouvais tirer 190 ml.

Je l'ai observé: elle tète principalement ce qui sort des éjections. C'est bizarre parce qu'en même temps quand le flux de lait est trop fort, elle est gênée, elle se retire, attends que les jets s’arrête et reprend la tété.

Mon mari ce matin m'a proposé de revoir le docteur R à Paris. Mais c'est vrai que ce n'est pas évident, je dois reprendre l'avion, c'est tout une organisation pour ne pas être sure d'avoir un résultat. Ce qui est sûre c'est que ma fille avait un frein de langue: le docteur R me l'a dit et la consultante en lactation aussi. Elle m'avait dit que la langue de ma fille c'était développé en épaisseur et pas en longueur à cause du frein. l'orthophoniste quand à elle, elle trouve que sa langue n'est pas très mobile.
Je la vois aujourd'hui à 11h45. Je vais lui demander de vérifier le frein de ma fille si elle sait le faire.

Isabelle , ce soir quand mon mari sera là, je vais lui demander de m'aider à prendre une photo, et je te la mets, tu vas me dire ce que tu en penses.

Le plus dur c'est que ma fille s'accroche au sein. Quand je lui propose à manger à la cuillère, elle refuse. elle attend le sein la pauvre.

Je vais essayer de m'accrocher pour elle.
 
Dernière édition par un modérateur:

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Merci beaucoup Isabelle pour toutes les infos et pour tout le soutien que tu donnes aux mamans ! Elles ont de la chance de te trouver sur leur parcours si difficile ! :)

Naimouche, je lis combien tu t'accroches avec détermination et courage ! ta petite a une maman pleine d'amour pour elle ! c'est super !
Tu es attentive à elle et tu fais tout bien !
Les freins serrés sont des vraies difficultés pour allaiter !!! faire couper plusieurs fois arrive à de nombreuses mamans ! et c'est une grande épreuve et un grand défi, malgré tout !

Courage Naimouche !!! COURAGE !!!
 

Isabelle

Fontaine de lait
Merci beaucoup Sylvie ;)

C'est vrai que c'est très difficile de nourrir certains bébés dans ces conditions, parfois ils refusent toutes autres alimentations. Ton bébé s'accroche au sein, il faut comprendre que pour un nourrisson, le sein est question de survie et quand il dépend du réflexe d'éjection, il faut absolument laisser accès au sein, sans limitation de durée ou fréquence comme souvent on encourage les mères à ne pas trop laisser le bébé au sein. Un nourrisson, doit rester au sein tant qu'il a besoin, et quand il y a tété continue, ce n'est pas pour embêter la mère ou dépendance affective, c'est surtout question de survie et alimentation et justement la lactation s'ajuste en fonction de la demande du bébé. Donc avec succion passive, il y a tété continue c'est normal et REF c'est normal aussi. C'est difficile, la mère a des fuites, une lactation inégale, des fringales, et le bébé a aussi beaucoup de difficultés à gérer le REF, à cause de la mobilité réduite de sa langue, une déglutition quasi absente et un palais très creux. Il n'arrive pas à gérer le REF mais pourtant il dépend de lui. Parce que si il n'est plus là, il n'arrive plus à obtenir le lait.

Même si la prise en charge reste très difficile, les mamans cherchent et se passent les bonnes adresses, il y a en France des professionnels de santé qui font un excellent travail. On ne les connait pas tous, mais il faut commencer par consulter dans sa région, dans les cliniques ( mon fils a été traité dans la clinique de ma région ), auprès des ORL ou chirurgiens dentistes.

Essaye de lui donner des préparations très nourrissantes, par exemple bouillie de ton lait épaissi avec les farines pour nourrisson, tu essayes de lui donner avec ton doigt, de la laisser manger avec ses doigts, la notion de plaisir de manger est très importante et très fragilisée quand se nourrir est un combat et une grande frustration pour le bébé.

J'ai connu une maman qui a eu de grandes difficultés à donner des calories à son bébé ( fente palatine et découverte trop tardive du dal ), le combat de sa fille pour manger, son absence d’intérêt pour la nourriture.

Ce n'est pas qu'un combat pour l'allaitement, c'est aussi aider l'enfant à manger et prendre plaisir à manger.

Tu vas trouver des astuces, des flans au chocolat etc... du bon jus de viande, des bonnes tartines... tu vas trouver une texture qui passe, faire du repas un moment agréable et joyeux, une jolie cuillère en silicone etc...

Je te passerai des coordonnées précieuses en privé, parce qu'après la frenotomie, il est dans certains cas avec freins très serré et mobilité très réduite de la langue, de voir un osthéopathe juste après la frenotomie, et on en connait une qui fait de l'excellent travail.

C'est une expérience qu'on se transmet de mères en mères, parce que à l'époque où j'ai ruiné ma lactation avec mon fis, on ne connaissait pas tout ça, et on n'avait pas toutes ces adresses, la frenotomie et le dal étaient très peu connus, c'était "rare" alors qu'on sait maintenant que c'est fréquent. La nature est imparfaite, et comme beaucoup de gens ont besoin de lunettes, beaucoup de bébés ont besoin d'une frenotomie pour arriver à téter et justement, c'est par l'allaitement qu'on arrive à dépister très tôt ce problème de mobilité réduite de la langue et le traiter très tôt ce qui est optimal.

Il faut comprendre qu'un bébé nourri au biberon avec frein serré, aura les même difficultés, mais ne sera pas dépisté par rapport à un bébé allaité au sein, qui ne pourra pas se nourrir au sein, et c'est grâce au choix de sa mère de le nourrir au sein, qu'on va s’apercevoir que le bébé ne peut pas téter et constater la mobilité réduite de sa langue.

Il y a beaucoup de documents et vidéos sur le site d'Allaitement pour tous, pour aider les mères à comprendre pourquoi l'allaitement est si compliqué.

Arrêter l'allaitement ne résout pas un problème de freins serrés. Mais en traitant très tôt, avec une simple frenotomie, et parfois plusieurs frenotomie, et un suivi auprès d'un ostéopathe, avec la succion au sein comme meilleure rééducation, on arrive à des miracles, disparition d'apnée du sommeil ou divers autres soucis qui sont liés à ce problème.

Tu dois faire face à de grandes difficultés, mais tu t'informes par toi même, tu comprends que ce n'est pas ta faute, c'est fréquent, de famille, et il y a des professionnels de santé qui peuvent vous aider.

Des massages de sa langue peuvent aider, toujours sans faire mal au bébé. Je reparle vite fait du massage d'étirement après frenotomie, il faut étirer et pas déchirer la plaie, jamais déchirer la plaie, mais étirer sans toucher la plaie, étirer sous la langue, doucement, sans faire mal, pendant 1 semaine et surtout dans les heures après la frenotomie parce que le frein cicatrise très vite. Donc masser, doucement, étirer, sans faire mal. Même pour prendre la photo, il ne faut pas tirer sur le frein, c'est douloureux. On peut aider nos bébés sans les traumatiser.

Si tu peux revoir le Dr R, il ne faut pas hésiter, il sait qu'il faut couper plusieurs fois, il t'expliquera pour étirer la langue. C'est une chance si ton mari peut t'accompagner et te soutenir. Souvent les papas ne comprennent pas l'acharnement de la mère pour allaiter, mais comprennent parfois que le problème n'est pas l'allaitement, et c'est grâce à l'allaitement qu'on consulte et que ça va changer la vie de leur enfant, qui n'aura peut être pas besoin d'un suivi orthophoniste ou appareil dentaire après.

En attendant, ta lactation dépend surtout de l'expression avec le tire lait, le fenugrec aide beaucoup, il faut que tu t'accroches de ton mieux, jusqu'à la prochaine consultation. Tu fais de l'excellent travail, c'est épuisant, frustrant, on passe ses journées à faire ça, c'est vrai, mais ça passera, c'est juste une période horrible, qui passera, et en attendant le prochain rendez-vous, tu tiens de ton mieux pour sauver ta lactation et donner des calories à ton bébé, et te préserver de ton mieux de l'épuisement.

C'est très rare ce que tu fais, c'est excellent ! Avec un dal ce serait moins difficile, mais tu vas y arriver, ton bébé a l'âge de manger, il faut juste arriver à lui donner de l’intérêt pour la nourriture, et la gourmandise t'aidera. En grande surface on trouve ces farines pour faire les bouillies, vanille, chocolat etc... cherche, c'est pratique et tout ce qui peut simplifier votre quotidien est à essayer.

Plein de courage !!!
 
Dernière édition par un modérateur:

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
On est là, Naimouche ! à l'écoute, derrière notre écran, pour te dire que tu te bats avec courage et détermination, et que c'est un cadeau énorme pour ta puce !!!
Je vois sur les photos une partie blanchie, qui doit être la cicatrice, c'est ça ?
C'est difficile de voir la mobilité de la langue sur une photo.
Isabelle aura peut-être davantage d'informations à te donner par rapport à cette mobilité, à ce qu'elle doit être après une intervention, et sur comment repérer une cicatrisation qui aurait "recollé" la langue.

Courage !!!!!
 

Isabelle

Fontaine de lait
Moi je trouve qu'on ne voit pas assez le frein, signe que le bébé ne lève quasi pas la langue, en tout cas ici. Tu peux essayer de prendre la photo quand le bébé pleure, elle lève la langue et on voit bien dessous, moi j'ai pris quand ma fille pleure. Le frein de lèvre est aussi une bonne indication pour l'épaisseur du frein par exemple. On voit que ta fille a les dents très espacées en bas, j'ai vu ça sur ma grand mère, un frein de langue type 4 très serré, je te parle pas de sa dentition, elle porte un bridge depuis des années. Bref. Le frein de langue serré à toute son histoire aussi dans ma famille.

Le Dr R travail avec laser, mais il existe aussi d'autres praticiens qui coupent aux ciseaux. La technique au laser est optimale pour la cicatrisation des tissus, mais on a le choix d'essayer aussi l'autre technique. Aux ciseaux il faut un geste très précis, mais certains coupent très bien, et le frein en entier. Au laser, c'est le top !

Mais il est très important de mobiliser la langue dans les heures qui suivent la frenotomie pour qu'elle se détende avant que le frein ne commence à cicatriser. Si la langue est bloquée le frein cicatrise comme avant et il faut recommencer. C'est pourquoi on peut consulter un ostéopathe dans la même journée, après la frenotomie, pour qu'il travaille à détendre la langue et débloquer toutes les tensions qui empêchent une mobilisation optimale de la langue pendant ces quelques heures après la frenotomie. Quelques heures parce que le lendemain, la cicatrice peut déjà être recollée. Donc il faut mobiliser sa langue, étirer sous la langue, sans toucher la plaie et soulager la douleur avec du doliprane par exemple pendant quelques jours, pour que la douleur n'empêche pas le bébé de bouger sa langue.

Ici on voit très bien la prise asymétrique :
http://www.allaitementpourtous.com/uploads/1/4/2/4/1424617/coryllos_fr.pdf

Soins post frenotomie : http://www.allaitementpourtous.com/uploads/1/4/2/4/1424617/soinspostefrentomie.pdf

Démonstration de l'outil Hazelbaker pour évaluation de mobilité linguale par Dr. Ballard University of Cincinnati Collège of Medecine :

http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html

Donc comme photos, il est intéressant de voir le palais, on peut éclairer avec une lampe si c'est trop noir, le frein de lèvre, pour voir sous la langue quand bébé pleure, et l'extension max de la langue, voir si la langue va plus loin que les gencives etc... et pour vous, avoir des photos avant / après est aussi très intéressant.

Mais avec ces documents, tu pourras faire l'évaluation toi même, tu verras aussi toutes les astuces pour lui faire bouger la langue après la frenotomie.

Courage !
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut