• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Arguments contre l'allaitement : Les répliques

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
@Aethel peut-être aussi que plutôt que d'essayer de la convaincre que l'allaitement avec le travail ne te fatiguera pas trop, tu pourrais la rassurer sur ce que tu mettra en place en cas de fatigue ? Par exemple si tu tire ton lait pour tes absences tu peux toujours dire à ta maman que le papa pourra donner le biberon si besoin la nuit ou qu'il pourra prendre en charge le bébé le weekend par exemple si tu dois faire une sieste.. etc même si tu ne penses pas faire ça ca peut suffire pour la rassurer peut être ?
 

cosima

Hyperlactation
Je fais très peu de promotion de l'allaitement, voilà ma solution. Je reste extrêmement discrète sur la poursuite de mon allaitement.

Je considère que c'est un choix très personnel, je n'ai aucune envie d'en débattre ou de me justifier.
 

Cactus2002

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@cosima ce n'est pas pour faire de la promotion, mais j'ai parfois des questions de personnes que je connais qui sont intriguées. Il n'y a rien dagressif ou malveillant, ce sont juste des interrogations car leur vision de l'allaitement ne concerne que les tous petits bébés.
 

cosima

Hyperlactation
@Aethel ma maman aussi s'inquiétait que je sois trop fatiguée par l'allaitement. J'ai réalisé avec une certaine forme de gratitude que j'étais toujours son bébé et qu'elle s'inquiétait que son bébé soit fatigué. Effectivement, il faut gentiment couper le cordon dans ces cas-là.

Comme indiqué dans le message précédent en réponse à @Cactus2002 je ne me lance jamais dans un débat sur les bienfaits de l'allaitement, ni avec ma maman, ni avec quiconque. J'allaite, c'est tout. C'est mon choix.
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Heu moi je raconte déjà pas au pédiatre lol ... Et passe un certain âge si tu veux pas allaiter en public tu le fais donc pas de discussion.
Pour les amis en général c'est "le tien a encore un bib ?" "Il son Nesquik ?" Ben nous c'est nainain ...
 

Cactus2002

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@bad mom justement dans mon entourage passé un à deux ans (peut être est ce une habitude Suisse, je ne sais pas), les enfants ne boivent plus de biberon mais consomment des produits laitiers comme les adultes.
Par ailleurs jallaite en public et à l'extérieur, cela ne me pose pas de problème et je n'ai pas envie de me cacher. Je réponds volontiers aux interrogations et n'ai pour le mlment pas eu de critiques ou d'arguments malveillants (sauf dans un relais autoroutier en France quand ma fille avait.... 4mois).
Je cherche juste à trouver les mots pour expliquer ce que représente l'allaitement
 

cosima

Hyperlactation
@Cactus2002 oui je comprends. Ici, on ne me pose jamais de questions.

Ceci étant, je ne suis peut être pas la mieux placée pour te répondre car j'ai allaité à ce jour 17-18 mois au max.

Ma n°3 a bientôt 16 mois et je crois que je vais battre mon record.:D

Je me pose encore beaucoup de questions sur la poursuite de cet allaitement, sur l'allaitement d'un plus grand. C'est une expérience très intime et difficile à partager vraiment autrement qu'entre mamans allaitantes sur ce forum.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
je réponds qu un enfant a besoin de lait jusquà l'âge de 2 ans et que le lait maternel est plus adapté que le lait de vache. En général cette réponse satisfait mes interlocuteurs qui me connaissent pour être anti lait de vache. Mais après deux ans ?
Oh ben suffit de dire qu'un enfant a besoin de lait jusqu'à 7 ans (ce qui est généralement assez vrai, même si en fait on peut arrêter tout laitage bien plus tôt sans pour autant être carancé si l'alimentation est diversifiée par ailleurs ;))

Mais sinon, une réponse du type "tant que ça nous va à tous les deux, on continue", c'est très bien ;)
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Cette discussion fait dévier ma pensée sur un sujet connexe: celles qui allaitent des enfants de plus de 2 ans, comment l expliquez vous à votre entourage. Beaucoup de gens me demandent pourquoi jallaite encore ma fille de 18 mois et en général je réponds qu un enfant a besoin de lait jusquà l'âge de 2 ans et que le lait maternel est plus adapté que le lait de vache. En général cette réponse satisfait mes interlocuteurs qui me connaissent pour être anti lait de vache. Mais après deux ans ? Comment expliquer le lien de l allaitement à des gens qui ne le comprennent pas et pour qui il s'agit d'une corvée ?
Eh bien par exemple
- tu peux remplacer 2 ans par 3 ans dans ta phrase :D (comme ça tu auras un an de plus sans questions :p)
-Ton corps produit du lait pour ta fille et si tu devais la sevrer il faudrait un substitut à ce lait alors autant continuer vu que ça vous convient
-ta fille grandit et l'allaitement évolue en même temps, un jour ce ne sera plus qu'un ( doux) souvenir
-parce que tu ne vois aucune raison valable à tes yeux pour arrêter
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@Aethel pour ta maman tu peux lui dire que tu comprends qu'elle se soucie de toi mais que si tu continues l'allaitement c'est que ça te convient et que l'implication du papa n'a rien à voir avec.
Si c'est envisageable pour toi lui proposer de garder ta fille le temps que tu te reposes un peu ? Histoire qu'elle comprenne que la fatigue se gère autrement que par l'arrêt de l'allaitement.
Que tu fais tes choix comme elle a fait les siens lorsqu'elle est devenue maman.
C'est ton enfant, c'est toi qui gères même si tu entends son inquiétude.
Bref l'a rassurer puisque elle a l'air inquiète mais ne pas lui laisser dicter ce que tu dois faire car c'est ton corps, ton enfant, ta famille, tes choix
 

Elodie01

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Que repondre à ma mère qui ne comprend pas que je veuille continuer à allaiter à la reprise du travail (bébé de 10 mois, mi temps, donc matin et soir pendant 2 jours et à la demande les 5 autres jours de la semaine). Elle est persuadée que ça m'épuise déjà et que ce sera intenable. Je suis juste folle a ses yeux.

Le fait est que je suis fatiguée, mais rien ne prouve que je le serais moins avec des biberons et quand bien même, je me fatigue bien avec ce que je veux. D'ailleurs quitte à simplifier ses choix d'éducation un maximum, autant que je me contente de changer la couche une fois par jour, parce que ça aussi, je crois que ça me fatigue... Et puis tiens, je vais la mettre en nourrice a la campagne, si je ne vois plus ma fille, je suis sûre que je vais être drôlement plus reposée. Bref, j'ai déjà un peu trollé avec ça, mais elle s'inquiète trop pour moi, du coup je parle dans le vide.

Des études sur l'allaitement long et les bienfaits pour la mère, en particulier vis à vis de la fatigue ? Parce que "la lèche League forcément ce sont des extrémistes" et l'OMS "c'est pour les pays pauvres". Donc j'aimerais des études chiffrées précises et pas des injonctions ou recommandations.

Sinon je suis partie pour un éternel débat...
Dis lui de venir faire le ménage / les courses / les repas chez toi comme ça tu te reposeras :D
Allaiter, c'est ton choix. Point.
 

Elodie01

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Je fais très peu de promotion de l'allaitement, voilà ma solution. Je reste extrêmement discrète sur la poursuite de mon allaitement.

Je considère que c'est un choix très personnel, je n'ai aucune envie d'en débattre ou de me justifier.
Pareil.

Si on me demande, je réponds "Parce que ça nous va bien . Pourquoi j'arreterais ?" Et je change de sujet.
 

Apicobi

Lactarium
L'avantage d'allaiter une descendance de 2 ans, c'est que l'entourage a eu deux ans pour s'habituer, donc il n'y a rien à expliquer : au bout d'un moment t'es cataloguée "irrécupérable et indécrottable", alors les gens renoncent.. Quoique...

Récemment je me suis pris deux réflexions : une par un mec que je ne connaissais pas mais avec qui j'avais une affaire délicate à traiter, donc j'ai opté pour le changement de sujet. (Le mec s'est même permit de dire à ma descendance qu'elle faisait preuve de méchanceté envers moi en tétant aussi longtemps, j'ai dit direct que ça me faisait plaisir aussi avec un grand sourire les yeux dans les yeux à ma descendance en train de téter. Ensuite, le mec a recommencé à dire à ma descendance qu'à
son âge il fallait arrêter, bla bla bla, alors je lui ai fait "et vous, vous avez des enfants ?" Et il a été ravi de parler pour ne rien dire...)

Et là ce soir une personne de mon entourage, au moment d'allaiter la descendance avant un long trajet en voiture "il n'en a pas besoin" puis "il va falloir penser au sevrage". Fin de journée et encéphalorectalite pour moi, donc là j'ai rien dit -pas envie de prolonger le départ- et simplement allaité en ignorant superbement la remarque : j'ai déjà bien défoncé cette personne au sujet de l'allaitement, mais manifestement elle reprends la confiance, donc si récidive je montrerais les crocs. Je pense qu'un "t'as oublié que tu maîtrises pas le sujet et que tu pourras pas argumenter ?" suffira si prochaine fois il y a :D

Dommage j'ai pas d'idée de truc drôle à dire pour le coup. (Mais si vous en avez, faites-vous plaisir, c'est le but : bien se marrer avec des réparties bien tordues :D)

Un de mes plus grands regrets est que l'on ne peut pas toujours balancer de bonnes réparties bien cinglantes, si on ne veut pas blesser ceux qu'on aime, ou bien parvenir à ses fins.... Le fait de devoir répondre de façon proportionnée à ce qu'on entend est très... frustrant....
 

Nerialka

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
@cosima ce n'est pas pour faire de la promotion, mais j'ai parfois des questions de personnes que je connais qui sont intriguées. Il n'y a rien dagressif ou malveillant, ce sont juste des interrogations car leur vision de l'allaitement ne concerne que les tous petits bébés.
Comme ça a déjà était dit, je répondrais que ça nous convient (convenait pour le grand), pas de raison d'arrêter. Un genre de "Pourquoi pas ?". Je parlerais de moments privilégiés peut-être. Dans mon cas j'ajouterais que le co-allaitement a aidé à tisser des liens de complicité entre mes Twistous :).

La où j'ai eu le plus de regards surpris c'est quand on me demandait combien temps j'avais allaité, puis l'âge de mon grand (ou le contraire) et que la réponse était la même (la seconde avec un sourire plus ou moins dissimulé). Les gens mettent une petite seconde à réaliser et souvent, ça fait sourire ;).

@Apicobi : je comprends, c'est tellement tentant parfois !
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
@Aethel tu peux aussi dire à ta maman que donner la tétée te permet de te poser avec ton bébé.
Perso la tétée c'est un moment détente pour moi sinon je ne me poserait pas en journée :p
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Apicobi franchement il est tordu ce monsieur pour dire à ta fille qu'elle fait preuve de méchanceté !!!
'' méchante ?.... Attendez je vérifie si elle n'a pas arraché et avalé mon téton .. Non il est toujours là ... Ah et le fouet il est où?....ah non pas de fouet... Oh que tu es douce ma fille ''
Niarg Niarg Niarg .... :p
C'est un gnome la descendance :p
 
Haut