1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Appel au boycott : Danone

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Apicobi, 30 Juin 2018.

  1. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Les économies n'ont jamais autant prospéré qu'avec les guerres
     
  2. mali&soso

    mali&soso Lactarium

    On est foutu alors
     
  3. yomi

    yomi Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    oui, ben en fait ma question c'était surtout quand il y a une marque comme ça qui "s'engage" à faire des choses, est-ce qu'il y a un organisme qui contrôle ? (je pense au magazine 60 millions de consommateurs par exemple)

    on n'est pas foutus, c'est compliqué parce qu'il y a plusieurs facteurs à petite échelle et à grande échelle, on est très nombreux mais au même temps on essaie de trouver des solutions, non ? à petite échelle (nous) et à grande échelle (parce que je sais pas trop ce que tu appelles le là haut mais il y a des gens qui essaient quand-même)

    enfin, j'arrive pas à me déclarer défaitiste surtout maintenant que j'ai la puce
     
    BeatriceRB, Nerialka et Eclira aiment ce message.
  4. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Non il n'y a pas vraiment de contrôle, même au niveau de l'union européenne ils sont corrompus jusqu'au trognon (scandale du sucre, du roud up... Wikileaks a une époque a fuité des documents internes de Monsanto sur un plan d'action de corruption de députés européens + d'achat de stars en vue d'empêcher l'interdiction des OGM -maïs Mon 118 notamment, mais pas que- ...)

    Par contre Greenpeace publie régulièrement des rapports / classements / notations sur les grandes entreprises en vue de faire pressions sur elles par le biais de l'opinion publique...

    https://www.greenpeace.fr/course-ze...-an-de-campagne-ou-en-sont-les-distributeurs/

    https://www.greenpeace.fr/course-zero-pesticide-quatrieme-manche/

    Le hic c'est que je trouve la recherche de documents et la navigation sur leur site extrêmement malaisée... Et je n'y reste jamais longtemps car à chaque fois j'apprends des trucs qui me brisent le coeur...
     
  5. Vio59

    Vio59 Hyperlactation

    J'ai quand meme l'impression que l'essor du bio, c'est bien un mouvement populaire a la base qui l'impose !

    Et bien sur, il faut desormais faire gaffe a ce que ca ne soit pas recupere par les producteurs qui retournent en monoculture, repartent sur un systeme hors saison, hors sol et avec de longs transports, et font du lobbying pour que certains pesticides soient acceptes en bio.

    Mais je trouve que c'est l'une des plus belles dernieres evolutions, due au peuple, pas du tout encouragee par les politiques jusqu'a maintenant. Le pouvoir de decision vient plus de notre maniere de consommer que du bulletin de vote, c'est triste mais c'est comme ca
     
    MamanRose, Nerialka et Eclira aiment ce message.
  6. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ça c'est pas possible, la certification l'interdit clairement ! Le long transport c'est pas "contrôlable" le producteur peut vendre à une centrale, il est pas responsable de ce qui se passe ensuite !

    Et pour les homologations, on va quand même plutôt dans la direction inverse. Tous les herbicides sont interdit en AB, tous les produits de synthèse aussi. Donc il ne reste pas tant que ça de pesticides utilisés uniquement en conventionnel à accepter en AB...
     
    Apicobi et Vio59 aiment ce message.
  7. Vio59

    Vio59 Hyperlactation

    J'aime tes reponses super documentees @Eclira !!!

    En vrai, les concombres espagnols bio qu'on trouve toute l'annee dans les supermarches, ils ne sont pas en monoculture ?
    Je croyais qu'il y avait un enorme debat entre les partisans du bio hors sol, et ceux pour qui ce serait une heresie de faire du bio sans terre, mais que dans certains pays europeens, on peut faire pousser des legumes bio hors sol ???

    J'avais aussi entendu des gens parler de lobbying pour habiliter certains pesticides en bio... je serais contente si c'etait faux !
     
  8. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Alors normalement, la réglementation AB elle est européenne. Donc on peut pas faire de culture hors sol bio en Europe.

    Mais tous les légumes d'été hors saison (bio ou non) sont cultivés à Almeria, dans le Sud de l'Espagne où il y a des milliers d'hectares de serres (non chauffées). Ames sensibles s'abstenir ;) vu du ciel ça ressemble à ça :eek: Pour avoir visité, c'est juste horrible ! Ecologiquement et socialement...

    Mais bon, vu la culture intensive là bas, en gros, les concombres bio ils sont plantés dans du sable ou de la terre toute naze et biberonnés au goutte à goutte de solutions nutritives ("bio" aussi, pas d'engrais chimiques). L'année d'après, ils font des tomates (ou aubergine ou poivrons), puis des fraises (ou autre chose) puis ça revient au concombre (ou à la courgette). Donc c'est de la culture intensive avec des rotations au minima. Et est-ce que les rotations sont bien respectées ? (et même y ont-ils un intérêt vu qu'ils sont sur sol "mort" ?) Aucune idée...

    Pour le lobbying, y en aura sûrement toujours, le peu que je connais de la chimie agricole m'a bien appris à biaiser, je suis pas naïve à ce point... Mais je connais pas trop donc bon, c'est pas toujours évident de démêler le vrai du faux, et il y a quand même pas mal de choses extrapolées ou colportées sans vrais fondements. Puis faut pas oublier non plus, qu'il peut y avoir des produits "bio" qui sont naturels (issus de plantes) mais qui ne sont pas inoffensifs non plus ! Par exemple les pyréthrines, c'est un insecticide autorisé en AB mais pas sélectif (et à efficacité pas mirobolante non plus...).
    Le gros problème aussi, c'est les imports illégaux. Genre quand la France a interdit tel pesticide, mais qu'il était encore vendu en Espagne, y a eu des camions entiers qui ont passé la frontière. Et il y a souvent (mais pas systématiquement) un délai d'utilisation (pour permettre aux agriculteurs de finir leurs stocks et de trouver une alternative). Donc tu peux avoir un produit interdit mais encore utilisé 2 ans plus tard (je crois que c'est le max 2 ans).
     
    Dernière édition: 20 Septembre 2018
    ParisianLawyer, Vio59 et Nerialka aiment ce message.
  9. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Et voilà comment on se retrouve à 22h à parcourir la base de données française des homologations phytosanitaires pour voir ce qui aurait changé niveau bio ces derniers mois :eek::rolleyes:
    Monsieur a fait une drôle de tête. :D
     
    bzoui, Apicobi, Vio59 et 2 autres personnes aiment ce message.
  10. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    @Eclira, j'avais entendu dire - ou lu je sais pas où, arg j'ai oublié !!- que le règlement de l'UE prévoyait des exceptions pour l'Espagne par rapport aux nouvelles normes des pesticides (nouvelles = autour des années 2000, à la louche), histoire de pas trop pénaliser leur économie, tu as entendu parler de ça ? (Mais pas en bio, en classique hein)...

    Pour moi le gros inconvénient du bio, si l'on en croit Damien Dekarz (Association "La Graine Indocile" ; chaîne youtube "Permaculture, agroécologie, etc.") ça serait la grosse quantité de bâche plastique utilisée en monoculture bio, pour éviter les désherbants chimiques...

    Du coup énorme dilemme moral pour moi (Les 6e, 7e, 8e continents de plastique, etc..) Mais je continue à acheter bio pour envoyer le message économique que le consommateur se préoccupe désormais de l'environnement, de ce qu'il y a "derrière le produit", et aussi pour enrayer la diffusion des OGM...


    Edit : OOOooooOOOoooOOhhhh ! J'en ai rêvé ils l'ont fait :
    http://www.permacultureetc.com/2018/05/la-machine-a-laver-velo.html

    J'ai toujours pensé qu'on devrait avoir ça pour la télé (lutte contre l'obésité et la crétinerie), l'ordinateur, etc...

    Mais il est clair que des fraises bio qui viennent d'Espagne en décembre .... C'est comme les yaourts bios tous en pots plastiques.... Où est la cohérence avec le bio de supermarché suremballé ... ?
    En tout cas Greenpeace (je crois) avait un slogan bien marrant pour les tomates qui venaient de Nouvelle-Zélande ou de chais pas où : "J'aime pas les tomates qui voyagent plus que moi" :D :D
     
    Nerialka aime ce message.
  11. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ah ben clairement, en maraîchage AB, on utilise beaucoup plus de paillage plastique !!!!
    Et même en conventionnel, si on veut plus désherber chimiquement, ben on met du plastique. Après, on peut pas demander à un type qui bosse déjà 70h par semaine en saison de remplacer les 2h de désherbage chimique par 20h de désherbage manuel (ou même 5h de désherbage mécanique mais qui nécessite d'acheter minimum 1 mais plutôt 2 outils supplémentaires et pas donnés !) comme ça du jour au lendemain !
    Il y a maintenant des développements qui sont faits sur le plastique, privilégier des bâches réutilisables (mais ça fait plus de temps de travail et un gros investissement à la base, c'est possible sous serre mais pas forcément en plein champ), des bâches à base d'amidon donc biodégradables (mais ça dure pas assez longtemps pour des cultures longues), et le pire, des biofragmentables : ça s'incorporent au sol mais ça se dégrade pas forcément très bien, du coup y a plein de microparticules de plastiques qui restent :(

    Pour les exceptions de l'UE, je sais pas si c'est toujours d'actualité. Normalement y a eu qq années d'harmonisation mais vu que le dernier règlement date de 2009, ça devrait être harmonisé depuis ! Ah, je viens de relire, je parle en bio là. En conventionnel je sais pas. Le problème de l'Espagne, c'est que y a un très gros marché noir de produits phyto, avec import illégal depuis le Maroc (comme en Italie, la mafia, tout ça... D'ailleurs, j'ai une anecdote savoureuse à ce sujet, je pense que tu vas aimer @Apicobi , les mecs ils craignent tellement rien, qu'ils achètent une quantité X de semences, ils font de la multiplication illégale donc ils ont 3X de semences, et ils trouvent que la qualité est pas top, donc ils font une réclamation à la maison semencière pour... 3X de semences !).
     
    Nerialka et Apicobi aiment ce message.

Partager cette page

Chargement...