1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

A bout

Discussion dans 'Les premiers mois' démarrée par Sharizhai, 15 Février 2018.

  1. Sharizhai

    Sharizhai Hyperlactation

    Hello,

    Pour celles qui n'auraient pas suivi les débuts dans les bases voici un petit (gros) résumé :
    Bébé est né le 03/01. La première mise au sein s'est faite dans l'heure mais je n'ai pas pu garder bébé avec moi très longtemps. En effet, du fait d'un risque hémorragique, bébé a fait énormément de peau à peau avec papa les 3 premières heures et avec moi juste le temps d'une tétée d'accueil.

    Les 2 premiers jours se sont plutôt bien passés mis à part des douleurs de plus en plus insoutenables au mamelon et des crevasses.
    3è jour, bébé se met à hurler dès que je l'approche du sein. On me dit que c'est la montée de lait, le changement d'odeur, les hormones ...
    Les mises au sein sont difficiles et ne se font pas dans le calme. J'ai aussi de plus en plus mal.
    Je fini par demander de l'aide, plusieurs fois, et presque à chaque fois nous avons droit à des mises au sein forcées, encore pire pour bébé (jusqu'à peu, il se mettait encore à hurler dès que je l'approchais de mon sein).
    J'ai droit à l'introduction des compléments (il faut que votre bébé mange), l'une dit qu'il faut lui donner avec une sonde, une autre avec une seringue, on me dit qu'il faut que je tire mon lait, on fini par me donner des bouts de sein.
    2 personnes ont vérifié son frein de langue, m'assurant qu'il n'en avait pas. "Aucun soucis de ce côté là madame, pas de frein et il tire bien la langue".

    Bref je sors de la maternité avec des crevasses, des bouts de sein, des compléments gracieusement donnés à la sortie, et des kits pour faire du DAL.

    Quelques jours après la sortie, je réussi pendant une semaine à me débarrasser des compléments. Malheureusement, chute de ma lactation => obligée d'en reprendre.

    Je fini par appeler une consultante qui détecte frein de langue serré (un type 4 selon l'ORL) et un frein de lèvre très serré. On coupe, bébé récupère une bonne succion, je me débarrasse (ENFIN !) des BDS et avec l'aide de l'ostéo, bébé retrouve le sourire en voyant mon sein. S'il pleure, il se calme, sourit et cherche à téter. De ce côté là, je n'ai donc plus aucun soucis, c'est un vrai bonheur.

    Aujourd'hui j'ai des douleurs de plus en plus intenses et bien que les mises au sein se fassent maintenant dans le calme, c'est désormais moi qui serre les dents et pleure du fait des douleurs.
    Bébé accepte de moins en moins le bib avec moi et réclame mes seins. Je ne regarde pas l'heure mais il y reste longtemps, trèèèèèèèèèèèès longtemps. Il tète, tétouille, s'endort, re tète un peu, tétouille à fond, s'étire avec mon mamelon en bouche ce qui me donne envie de hurler (de douleur).
    On avait réussi des tétées efficaces la semaines dernière et là plus rien.

    J'ai rappelé la consultante en lactation pour avoir de l'aide, vérifier mon positionnement. Ça n'a malheureusement pas pu être fait, bébé n'ayant pas eu envie de téter pendant cette heure là. Elle m'a montré la position BN de façon théorique, j'ai essayé le soir même sans véritable succès, j'ai toujours aussi mal.

    Je réduis les tétées pour cicatriser au maximum, je vois les crevasses se résorber mais la douleur est toujours aussi intense. Parfois c'est juste les premières secondes, parfois c'est du début à la fin. Le pire c'est sur le sein droit, celui où j'ai pourtant besoin de plus de stimulation possible car c'est celui qui donne le moins de lait.

    Je suis à bout, je n'en peux plus.
    Je souhaite plus que tout l'allaiter, je veux que ça soit des moments de plaisir entre lui et moi. Mais je ne sais plus comment faire.
    Je suis fatiguée d'avoir mal, fatiguée du tire-allaitement, fatiguée de cet allaitement qui commence vraiment à me peser.
    Mon entourage me dit d'arrêter ("Tu as réussi à allaiter quelques semaines, c'est suffisant", "Arrête de t'accrocher comme ça", "Mais tu le fais pour toi ou pour lui ?"), la PMI aussi ("Il ne faut pas continuer si c'est si douloureux que ça"), mais au fond de moi je sens que si j'arrête je le vivrais encore plus mal.

    Je ne sais plus vers qui ou quoi me tourner pour en finir avec ces difficultés et enfin avoir un allaitement serein.
    Je pense que si je ne trouve rien ni personne je finirai par tout stopper, même si je dois le regretter.
     
    Tags:
  2. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    La candidose a été évoquée ?
     
  3. Sharizhai

    Sharizhai Hyperlactation

    Non. Et je ne saurais moi-même pas la reconnaître malgré tout ce que j'ai lu dessus :(
     
  4. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Du bicarbonate dans de l'eau tiède
    Le sein dedans
    Si tu es soulagée c'est une candidose.

    La douleur actuelle est elle a ton avis due à la prise du sein ou tu suspectes autre chose ?
     
    Christine13 aime ce message.
  5. Axb

    Axb Lactarium Adhérent(e) LLLF

  6. Thècle

    Thècle Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Là comme ça je pense
    - à une candidose ou infection du mamelon : pas d'écoulement des crevasses ? Pas de fièvre chez toi ? Y a-t-il un changement de couleur du mamelon (plus rosé, plus pâle, pas homogène?)
    Peux-tu voir un médecin qui te prescrirait la préparation du Dr newmann ? C'est une pommade "fourre-tout " sauve_allaitement quand on ne sait plus quoi mettre car il existe un doute entre infection bactérienne, et candidose. Si ça n'évolue pas bien rapidement et que le diagnostic est plus en faveur d'une candidose il ne faut pas hésiter à taper fort avec des antifongiques en comprimés...

    - aux crevasses comme cause des douleurs
    Pour en avoir eu de très profondes (qui ont déformé les mamelons et qui se voient encore maintenant 8 mois après) elles étaient extrêmement douloureuses au point que J'ai cru à une candidose tenace et ai été traitée par triflucan 14jours....


    - aux freins qui sont réapparus en cicatrisant. Ça arrive ( 3-4%) mais si les crevasses ne réapparaissent pas c'est moins probable que la première option.
    Peux-tu faire vérifier de nouveau sa bouche ?

    Courage, si tu tiens à cet allaitement c'est que tu as de bonnes raisons, accroche-toi, dis toi que là tu auras tout fait et qu'après ça tout ne peut qu'aller mieux, tu as déjà un parcours qui montre ta déterminagion incroyable. Ton bebe a une très grande chance que tu te démènes autant pour lui et pour vous. Chaque tétée est une victoire et une douleur, chaque jour c'est une urgence de comprendre ce qui ne va pas et te soulager.
    Toutes mes pensées et mon énergie sont tournés vers toi.
     
    MamanRose, Chasha, Jujumeo et 2 autres personnes aiment ce message.
  7. Sharizhai

    Sharizhai Hyperlactation

    Pour moi c'est le positionnement, ce pour quoi j'avais demandé de l'aide à une consultante en lactation. En vain.

    Et la sensation que bébé ouvre de moins en moins la bouche au moment de la prise du sein. Il s'est d'ailleurs remis à pincer. Pas à toutes les tétées non plus mais je pensais pas que ça recommencerait :(
    J'ai l'impression de me retrouver comme avant la coupe des freins ...


    Aucune idée. J'ai quand même beaucoup moins les mamelons blancs après les tétées depuis que les freins ont été coupés.
     
  8. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Est ce que tu as un réf ?
    Les bb pincent parfois fort pour limiter le flux
     
  9. Thècle

    Thècle Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    En cas de vasospasme la douleur apparaît dans les minutes qui suivent la tétée et sont très intenses, le mamelon est blanc au bout. Le réchauffer et le passer peut faire revenir la coloration normale, et stoppe la douleur.

    Les femmes sujettes au vasospasme sont souvent atteintes du se de raynaud (doigts bleus/blancs/rouges au froid)

    Parfois on prescrit un médicament pour ça voire de la crème anesthésiant à étaler après la tétée.
     
  10. Sharizhai

    Sharizhai Hyperlactation

    Pas de fièvre mais oui mes mamelons n'ont plus la même couleur. Ils sont très rosés et le droit vire parfois au violet quand il est sec. Enfin couleur façon viande séchée.
    Pour les crevasses c'est certain qu'il y en a. Ça commençait même à faire le grand canyon la semaine dernière. C'est bien moins ouvert cette semaine et pourtant toujours aussi douloureux.

    Pour refaire vérifier sa bouche il faudrait que je rappelle la consultante sauf si une autre option gratuite est possible ?
     
  11. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Tu n'as pas de lll à proximité ?
     
    Christine13 et Thècle aiment ce message.
  12. Thècle

    Thècle Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Ça peut être très douloureux jusqu'à ce que ce soit quasi cicatrisé. Mais dans le doute on ne doit rien éliminer, si c'est rosé ça pourrait être une candidose... il faudrait montrer tes seins à quelqu'un qui s'y connaisse, animatrice, consultante, sage-femme, médecin informé...
     
    Christine13 aime ce message.
  13. Petiteguimauve

    Petiteguimauve Voie lactée

    Bonjour sharizhai et félicitations pour ta ténacité
    Je voulais juste faire partager mon expérience par rapport à des tétées très longues durée.
    Ma fille Stessy est née le 9 janvier, ils ont presque le même âge.
    Au bout de 2 ou 3 semaines la chipie a découvert le "tetouillage" technique qui consiste à fermer un peu la bouche pour ne plus recevoir le lait et faire des petites sucions qui me brûlent le teton (je soupçonne la sucette comme responsable de cet apprentissage, même si je ne lui ai mis qu'une fois)
    Évidement si je la retire elle braille car elle a faim et si je la remet elle fait 2 min de tétée efficace (non douloureuse) puis rebelote !:confused:
    Elle peut tétouiller 30mn alors qu'elle a faim ça n'a pas l'aire de la déranger

    Pour y remédier, je compresse le sein, le lait sort malgré elle et l'oblige à faire de vrais mouvement ample, elle fini de manger tranquillement et se retire quand elle est repu.

    J'espère que ça peut t'aider à réduire le temps de tétée et favoriser les tétée efficace qui ne font pas mal.
    Bon courage et accroche toi, je suis sûre que tu vas trouver
     
  14. Sharizhai

    Sharizhai Hyperlactation

    Oui. Mais il avait appris à mieux le gérer depuis quelques temps. Ça lui arrive de s'étouffer un peu et dans ce cas je le retire du sein, je lui laisse reprendre son souffle avant de continuer.

    Les vasospasmes étaient effectivement très importants avant qu'on ne lui coupe les freins. Ça s'était énormément calmé après, voir complètement disparu. Là en fait le mamelon n'est plus vraiment complètement blanc une fois la tétée fini, mais plutôt rose vif. je rejetterai quand même un œil dessus à la prochaine.

    Une animatrice ? Si. J'en avais contacté une il y a quelques temps. J'ai eu une première réponse puis plus rien suite à mon dernier mail.

    J'utilise déjà la compression car il tétouille depuis le début. Là le truc c'est qu'il s'était super bien remis à téter après qu'on ait coupé ses frein et c'est reparti comme avant depuis quelques jours. Même sa force de succion a de nouveau chuté.
    Si les freins sont réapparus en cicatrisant je sais pas si j'aurais de nouveau la force de les refaire couper (oui parce que j'avais pleuré comme une madeleine ce jour là, avant, pendant et après lol).
     
  15. Christine13

    Christine13 Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Mince @Sharizhai je lis ton message :(

    Comme @bad mom j'ai tout de suite pensé à un ref car même si bébé donne l'impression de le gérer il va surtout placer différemment sa langue et ses lèvres, modifier sa technique de succion pour freiner le flot de lait. Du coup c'est comme s'il était mal positionné. Pour moi ça explique les seins pincés, les douleurs, crevasses et couleurs du téton.
    Peut-être retenter de contacter l'animatrice LLL ou carrément se rendre à une réunion ?
    Le truc du bicarbonate pour la candidose t'a pu tester?
     
  16. Sharizhai

    Sharizhai Hyperlactation

    J'ai testé le bicarbonate et je n'arrive pas à me rendre compte en fait :/

    Par contre je vous présente la langue de bébé 2h30 après son dernier repas. Très blanche non ? et au niveau de la cavité buccale (palais notamment) il a des partie plus blanchâtre que d'autres. Pour mon pharmacien c'est bien un muguet.

    [​IMG]
     
  17. Eclira

    Eclira Modératrice Adhérent(e) LLLF

    En tout cas il tire bien la langue ;)

    Je crois qu'il faut essayer de passer une compresse humide, si ça reste c'est du muguet, sinon c'est juste du lait... le pharmacien t'a donné un traitement ?
     
    Christine13 aime ce message.
  18. Fleur-de-ciste

    Fleur-de-ciste Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Oui @Eclira a raison : il faut que tu regardes si ça part ou pas.
    Doudounette avait toujours la langue blanche au début de sa vie et c'était du lait.
     
  19. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    @Sharizai : je t'envoie plein de courage mais je me permets surtout d'ajouter : qu'il est mignon ton bébé :) :) :)
     
    Christine13, Thècle et Eclira aiment ce message.
  20. picurka

    picurka Hyperlactation

    @Sharizhai as-tu fait une seance d’osteo ou de chiro apres frenectomie? Si oui, peut-être que tu pourrais retourner voir le professionnel pour qu’il regarde où ton bébé en est avec l’ouverture de la bouche et les freins éventuels. Ce n’est pas impossible que le frein se soit reformé, surtout s’il n’y a pas eu de massages et étirements après la frénectomie.

    Pour info, parfois certaines mamans s’y prennent 2 voire 3 fois, c’est comme ça malheureusement.
     

Partager cette page

Chargement...