• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Reduction mammaire et début d'allaitement difficile

Gaëlle62

Montée de lait
Bonjour a tous,

Il y a plus de 10 ans, j'ai subit une réduction mammaire avec déplacement du téton.

Ce vendredi, j'ai accouché et j'avais opté pour l'allaitement.
Jusqu'à hier, mis à part 2/3 fois ou j'ai du la réveiller au bout de 3h, ma fille réclamait régulièrement la tétée (espacé entre 1 à 2h max) et les tétées duraient plus de 20mn. Après l'apparition de crevasse, le lendemain de l'accouchement, on m'a fourni un bout de sein. Malgré une bonne position et une bonne mise au sein (sous le contrôle du personnel) les crevasses se sont accentuées. Resultat, on m'a proposé de mettre mes seins au repos et de voir si j'avais une montée de lait hier après-midi. Depuis ce midi, je commence à ressentir des tensions dans les seins, qu'ils sont un peu plus dur qu'a la normal et suppose que c'est peut-être la montée de lait. Si tel est le cas, je souhaiterais reprendre l'allaitement car c'est vraiment le mode d'alimentation que je souhaite pour ma fille. Est-ce que cet arrêt va jouer sur la quantité que je pourrais produire ou est-ce que je peut re stimuler par les tétées et, peut-être espérer en produire en quantité suffisante?
J'avoue qu'avec tout ce que j'entends je suis perdues.

Je vous remercie pour vos réponses

Bonne soirée à tous.
 

Gaëlle62

Montée de lait
Bonjour a tous,

Il y a plus de 10 ans, j'ai subit une réduction mammaire avec déplacement du téton.

Ce vendredi, j'ai accouché et j'avais opté pour l'allaitement.

Après l'apparition de crevasse, le lendemain de l'accouchement, on m'a fourni un bout de sein. Malgré une bonne position et une bonne mise au sein (sous le contrôle du personnel) les crevasses se sont accentuées rendant les tétés plus que douloureuse.

Jusqu'à hier, mis à part 2/3 fois ou j'ai du la réveiller au bout de 3h, ma fille réclamait régulièrement la tétée (espacé entre 1 à 2h max) et les tétées duraient en générales entre 30 et 40 mn voir même jusqu'a 1h00. Dès que la retirais, elle cherchait à téter. Resultat, on m'a proposé de mettre mes seins au repos et de voir si j'avais une montée de lait hier après-midi. Depuis ce midi, je commence à ressentir des tensions dans les seins, qu'ils sont un peu plus dur qu'a la normal et suppose que c'est peut-être la montée de lait. Si tel est le cas, je souhaiterais reprendre l'allaitement car c'est vraiment le mode d'alimentation que je souhaite pour ma fille. Est-ce que cet arrêt va jouer sur la quantité que je pourrais produire ou est-ce que je peut re stimuler par les tétées et, peut-être espérer en produire en quantité suffisante?
J'avoue qu'avec tout ce que j'entends je suis perdues.

Je vous remercie pour vos réponses

Bonne soirée à tous.
 

Maman-chat

Hyperlactation
Felicitation pour la naissance !
Je m'interroge tout d'abord sur l'intérêt de mettre les seins "au repos". En effet, c'est la tétée qui permet d'augmenter la lactation : plus bébé tète, plus il y a du lait. On m'avait également expliqué qu'il y avait un décalage d'environ 3j entre les tétées et la production : une stimulation intense (par bébé ou tire lait) entraîne une augmentation de production 3 j plus tard. Et inversement pour une diminution. Il est donc possible que la " mise au repos" entraîne une baisse par la suite, à relancer en proposant le sein.
L'autre élément qui interpelle, ce sont les crevasses et douleurs. Ce n'est pas normal et qu'il y a donc un soucis de sucsion. Soit c'est la position, la mise au sein (sur laquelle tu peux jouer), soit la sucsion de bébé. Est ce que les freins ont été vérifiés ? est ce que la bouche est bien ouverte ?
Enfin, je le permet de taguer @Tatian@ ou @Sylvie, des personnes plus compétentes compte tenu du contexte de réduction mammaire.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Bonjour, actuellement que boit ta fille ? Du lait artificiel ?

Indépendamment de la question de la réduction mammaire, voici ce qu'on conseillerait à une maman dans ton cas :
- essayer de remettre bébé au sein si ce n'est pas trop douloureux, et tirer son lait en parallèle pour relancer la lactation (soit entre les tétées, soit sur l'autre sein pendant que bébé tète un sein)
- rechercher la cause des crevasses : des crevasses ce n'est pas normal. Les bouts de sein c'est une rustine, mais ça diminue la stimulation, donc c'est à utiliser comme une solution momentanée. Je taggue les animatrices afin qu'elles puissent te poser des questions pour essayer de trouver la cause : @Tatian@ @Sylvie
- si bébé n'arrive pas bien à prendre le sein, ou s'il ne boit pas assez, ou si c'est trop douloureux, donner des compléments (en priorité ton lait tiré, et si ça ne suffit pas du lait artificiel), de préférence avec un DAL (dispositif d'aide à la lactation : une sonde plongée d'un côté dans un récipient de lait), à positionner au sein si possible, ou au doigt si trop douloureux au sein.

Ça ce sont les conseils généraux, mais dans ton cas il y a la question de la réduction mammaire... Cela peut (mais c'est pas forcément le cas) entraîner une difficulté à produire assez de lait, notamment si des canaux ont été sectionnés ou abîmés. Il faut donc rester attentive à la prise de poids de bébé.
J'ignore si les crevasses pourraient être liées à cette opération que tu as subie...
 

Gaëlle62

Montée de lait
Bonjour, actuellement que boit ta fille ? Du lait artificiel ?

Indépendamment de la question de la réduction mammaire, voici ce qu'on conseillerait à une maman dans ton cas :
- essayer de remettre bébé au sein si ce n'est pas trop douloureux, et tirer son lait en parallèle pour relancer la lactation (soit entre les tétées, soit sur l'autre sein pendant que bébé tète un sein)
- rechercher la cause des crevasses : des crevasses ce n'est pas normal. Les bouts de sein c'est une rustine, mais ça diminue la stimulation, donc c'est à utiliser comme une solution momentanée. Je taggue les animatrices afin qu'elles puissent te poser des questions pour essayer de trouver la cause : @Tatian@ @Sylvie
- si bébé n'arrive pas bien à prendre le sein, ou s'il ne boit pas assez, ou si c'est trop douloureux, donner des compléments (en priorité ton lait tiré, et si ça ne suffit pas du lait artificiel), de préférence avec un DAL (dispositif d'aide à la lactation : une sonde plongée d'un côté dans un récipient de lait), à positionner au sein si possible, ou au doigt si trop douloureux au sein.

Ça ce sont les conseils généraux, mais dans ton cas il y a la question de la réduction mammaire... Cela peut (mais c'est pas forcément le cas) entraîner une difficulté à produire assez de lait, notamment si des canaux ont été sectionnés ou abîmés. Il faut donc rester attentive à la prise de poids de bébé.
J'ignore si les crevasses pourraient être liées à cette opération que tu as subie...
Merci pour tes conseils.

Les crevasses sont apparues suite à un mauvais positionnement du bébé au sein. Elle avait du mal à prendre l'intégralité du mamelon en bouche et a retrousser ses lèvres.
Elles sont apparue samedi matin sachant que j'ai accouché vendredi soir. Le bout de sein m'a été fourni à ce moment là. J'ai appelé à plusieurs reprises les sages-femmes pour qu'elles me confirment que mon bébé était dans la bonne position et qu'elle le prenait bien.
Malgré cela les crevasses se sont accentuées au points où c'était plus que douloureux de la mettre au sein. A cela s'ajoutait l'incertitude de lui fournir du colostrum donc la puéricultrice ma proposé, hier midi, de passer au lait artificiel et d'attendre de voir si j'avais une montée de lait.
Tout a l'heure j'ai commencé à ressentir une lourdeur dans la poitrine et ai donc pris l'initiative de lui redonner le sein histoire de voir. Forcément, à cause des crevasse, il y avait, dans le bout de sein du sang mais il était comme un peu laiteux.
J'en ai reparlait aux sages-femmes lors de leurs passage qui m'ont proposé de venir voir ce qu'il y avait dedans à la prochaine tétée de ma fille. Et elle m'a confirmé qu'il y avait des traces de lait dedans mais ce n'est pas non plus énorme.
Je vais donc reprendre la stimulation avec ma fille et lui donner, si elle perd trop de poids, des compléments de lait artificiel.

Normalement je dois sortir de la maternité demain. Je pense que je vais voir avec eux pour un tire lait pour la stimulation comme tu le préconise.
Actuellement je la remet directement au sein pour augmenter la stimulation. C'est largement moins douloureux qu'hier.
Je vais me renseigner sur le DAL.

Merci beaucoup pour les conseils
 

Gaëlle62

Montée de lait
Felicitation pour la naissance !
Je m'interroge tout d'abord sur l'intérêt de mettre les seins "au repos". En effet, c'est la tétée qui permet d'augmenter la lactation : plus bébé tète, plus il y a du lait. On m'avait également expliqué qu'il y avait un décalage d'environ 3j entre les tétées et la production : une stimulation intense (par bébé ou tire lait) entraîne une augmentation de production 3 j plus tard. Et inversement pour une diminution. Il est donc possible que la " mise au repos" entraîne une baisse par la suite, à relancer en proposant le sein.
L'autre élément qui interpelle, ce sont les crevasses et douleurs. Ce n'est pas normal et qu'il y a donc un soucis de sucsion. Soit c'est la position, la mise au sein (sur laquelle tu peux jouer), soit la sucsion de bébé. Est ce que les freins ont été vérifiés ? est ce que la bouche est bien ouverte ?
Enfin, je le permet de taguer @Tatian@ ou @Sylvie, des personnes plus compétentes compte tenu du contexte de réduction mammaire.
Merci
C'est parce que la douleur au moment de la tétée était intense et que j'étais apeuré à l'idée que mon bébé ne s'alimente pas du tout, que je ne lui fournisse même pas de colostrum. Sentiment d'autant plus exacerbé par la fatigue cumulée suite à 4 jours de déclenchement et la nuit de Java. Je ne connaissais pas ce forum et j'étais complètement perdue.
Lorsque je la mets au sein, elle ouvre bien la bouche pour prendre le téton et le mamelon et retrousse ses lèvres.

Ma question va te sembler bête, mais qu'entend tu par les freins?

Sinon, désolé mais j'ai fait un doublons au niveau du post pensant rajouter des éléments manquant dans mes explications 😅
Mon autre post est un peu plus complet quand aux explications.

Comme dit dans mon autre post, j'ai repris la stimulation en fin d'après-midi. A la maternité, vue la situation et les nombreuses incertitudes, on me conseille de continuer le lait artificiel tout en proposant le sein. Donc je donne le sein à la demande a mon bébé et essaye de la faire les stimuler pendant un minimum de 20 mn et toutes les 3h, j'ajoute à cela le complément en biberon.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonsoir @Gaëlle62 , l'allaitement ne devrait pas faire mal. En cas de mamelons douloureux et de crevasses c'est souvent qu'il y a des difficultés de succion (position, ouverture de la bouche insuffisante, freins de langue ou de lèvre courts, serrés). Les freins sont une membrane qui relient la langue ou la lèvre respectivement au plancher buccal ou à la gencive.

Voici une vidéo qui donne des infos sur quoi faire en cas de mamelons douloureux

(j'ai fusionné tes deux discussions)
 

Gaëlle62

Montée de lait
Bonsoir @Gaëlle62 , l'allaitement ne devrait pas faire mal. En cas de mamelons douloureux et de crevasses c'est souvent qu'il y a des difficultés de succion (position, ouverture de la bouche insuffisante, freins de langue ou de lèvre courts, serrés). Les freins sont une membrane qui relient la langue ou la lèvre respectivement au plancher buccal ou à la gencive.

Voici une vidéo qui donne des infos sur quoi faire en cas de mamelons douloureux

(j'ai fusionné tes deux discussions)
Merci pour la fusion. Non, le frein n'a pas été vérifié, uniquement la position et l'ouverture de la bouche. Pour l'ouverture de la bouche et de la position j'ai appelé plusieurs fois pour demander confirmation, on m'a montré et remontre lorsque c'était pas bon. J'ai rectifié la position, la bouche puis au fur et à mesure, jai trouvé la bonne position et la bouche avant l'apparition des crevasses et j'ai toujours veiller à avoir la même a chaque fois pour réussir l'allaitement.

Comment savoir si au niveau du frein c'est bon ou pas? Et qu'est-ce qu'on peut faire par rapport à ça?
 

Gaëlle62

Montée de lait
J'ai contrôlé, son frein de la lèvre Supérieur ne l'empêche pas de retrousser sa lèvre jusqu'à son nez et lorsqu'elle pleure, sa langue va bien jusqu'au plafond.

Ce qui pourrait, peut-être, expliquer les douleurs au niveau du sein et l'apparition de crevasse peut-il provenir du fait que ma fille réclamait en continu d'être au sein, non pas seulement pour se nourrir mais parce que cela était un moyen pour elle de se rassurer. En effet, a chaque fois que nous la prenions son père et moi-même, elle essaye de téter tout et n'importe quoi (vêtements, peau, mains) on la remettait donc au sein où elle reprenait quelques tétés et se rendormait quasiment aussi sec. D'ailleurs, il suffirait juste de la retirer du sein pour qu'elle recommence à pleurer.

Lorsque l'on m'a proposé de la compléter avec un biberon, elle l'a engloutie tellement rapidement et s'est calmée de suite que je me suis démoralisée, dite que le problème venait de moi, que je n'avais pas de colostrum et que je n'aurais donc pas de montée de lait. Mais l'espoir est revenu quelque peu hier avec la poitrine qui devient douloureuse, dure et ces quelques traces de lait dans le sang.

Je vais voir ce matin pour la location d'un tire lait car elle rejette, désormais, systématiquement le sein. Comme ça je continuerai à stimuler, et elle aura, le cas échéant du complément.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Même lorsqu'un bébé tète en continu, si la prise de sein est bonne, ça n'est pas supposé faire mal.
Il est normal qu'un bébé tète pour se rassurer. Un nouveau-né tète en principe au moins 12 fois par 24h.

Mais, un bébé qui passe littéralement sa journée au sein et ne semble jamais être repus, cela peut être un bébé dont la succion n'est pas assez efficace et qui a du mal à obtenir assez de lait.
Tout ce que tu dis fait pencher pour cette hypothèse : les crevasses, bébé qui ne prend que le téton, qui ne retrousse pas bien ses lèvres, et qui demande à téter en continu... Même s'il n'est pas exclu que tu puisses ne pas produire assez de lait en raison de la réduction mammaire, au vu de ce que tu racontes ça ne me semble franchement pas être l'explication la plus probable.

Malheureusement les personnels de maternité ne sont pas forcément bien formés à l'allaitement. Et le fait de brandir le biberon et le lait artificiel comme "la" solution à une maman qui a émis clairement le souhait d'allaiter, ça renforce encore mon impression qu'ils ne sont pas franchement compétents sur ce sujet-là, malheureusement.

Mais ici tu es au bon endroit pour qu'on puisse t'aider le mieux qu'on peut.

Pourrais-tu essayer de te procurer un DAL (le dispositif d'aide à la lactation, dont je te parlais plus tôt) ? Une simple sonde d'alimentation pour nouveau-né peut faire l'affaire pour en bricoler un, avec un biberon.
Et sinon, il serait préférable dans tous les cas de ne pas donner le lait au biberon (que ce soit le tien ou du lait artificiel), mais de le donner avec un autre moyen : seringue, cuiller, etc. En effet, la succion au biberon n'est pas la même qu'au sein, et certains bébés qui ont pris l'habitude du biberon ont plus de mal à revenir au sein (surtout s'ils ont des difficultés de succion). Supprimer les biberons pour les remplacer par une autre méthode est donc, je pense, la première étape.
Essaie également de te procurer un tire-lait (électique, double-pompage) le plus rapidement possible.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je rajouterais encore qq chose : as-tu demandé si il y a une consultante en allaitement à la maternité ?
Ou regardé si il y a des affiches qq part ?

Il y a parfois des permanences ou des visites mais le personnel "classique" n'y pense pas ou ne le propose pas...
 

Gaëlle62

Montée de lait
Ils ont essayé de lui donner du complément à la seringue mais elle le refusait systématiquement.
Même lorsqu'un bébé tète en continu, si la prise de sein est bonne, ça n'est pas supposé faire mal.
Il est normal qu'un bébé tète pour se rassurer. Un nouveau-né tète en principe au moins 12 fois par 24h.

Mais, un bébé qui passe littéralement sa journée au sein et ne semble jamais être repus, cela peut être un bébé dont la succion n'est pas assez efficace et qui a du mal à obtenir assez de lait.
Tout ce que tu dis fait pencher pour cette hypothèse : les crevasses, bébé qui ne prend que le téton, qui ne retrousse pas bien ses lèvres, et qui demande à téter en continu... Même s'il n'est pas exclu que tu puisses ne pas produire assez de lait en raison de la réduction mammaire, au vu de ce que tu racontes ça ne me semble franchement pas être l'explication la plus probable.

Malheureusement les personnels de maternité ne sont pas forcément bien formés à l'allaitement. Et le fait de brandir le biberon et le lait artificiel comme "la" solution à une maman qui a émis clairement le souhait d'allaiter, ça renforce encore mon impression qu'ils ne sont pas franchement compétents sur ce sujet-là, malheureusement.

Mais ici tu es au bon endroit pour qu'on puisse t'aider le mieux qu'on peut.

Pourrais-tu essayer de te procurer un DAL (le dispositif d'aide à la lactation, dont je te parlais plus tôt) ? Une simple sonde d'alimentation pour nouveau-né peut faire l'affaire pour en bricoler un, avec un biberon.
Et sinon, il serait préférable dans tous les cas de ne pas donner le lait au biberon (que ce soit le tien ou du lait artificiel), mais de le donner avec un autre moyen : seringue, cuiller, etc. En effet, la succion au biberon n'est pas la même qu'au sein, et certains bébés qui ont pris l'habitude du biberon ont plus de mal à revenir au sein (surtout s'ils ont des difficultés de succion). Supprimer les biberons pour les remplacer par une autre méthode est donc, je pense, la première étape.
Essaie également de te procurer un tire-lait (électique, double-pompage) le plus rapidement possible.
Dès la 1ère fois j'ai ressentie une douleur lors de la succion. Et pourtant c'est eux qui me l'ont positionné.
Ils lui ont proposé un complément alimentaire à la maternité au moyen d'une seringue qu'elle a refusé.

Ce soir je récupère un tire-lait à la pharmacie. Je verrais bien si j'ai du lait ou non. Si du lait en ressort tant mieux, je pourrais l'allaiter ou, à défaut, lui donner le lait que j'aurais tiré (ce qui est déjà mieux que rien à mon sens) et au moins je serais fixée.
Après, on m'a dit qu'il est possible que ce soit une fausse sensation de montée de lait. Qu'effectivement mes canaux de lactation aurait bien été coupé non pas au niveau du mamelon mais un peu plus loin. Par conséquence, que mes seins aurait bien été stimulé et agirait comme s'il y avait une montée de lait mais, les canaux de lactation ayant été coupés, aucun lait n'en sortirai.
Lorsque j'ai parlé de la sensation se montée de lait hier, on m'a demandé d'appeler lors de la mise au sein. Ce que j'ai fait. Pour eux, ma fille était bien positionnée. Mais elle émettait un doute quant à la présence de lait dans le bout de sein 😔
 

Gaëlle62

Montée de lait
Je rajouterais encore qq chose : as-tu demandé si il y a une consultante en allaitement à la maternité ?
Ou regardé si il y a des affiches qq part ?

Il y a parfois des permanences ou des visites mais le personnel "classique" n'y pense pas ou ne le propose pas...
J'avoue que je n'ai pas demandé.
Ils ont un cours sur l'allaitement auquel j'ai participé.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Pour le tire-lait, il faut aussi que les teterelles soient bien adaptées, il faut mesurer le téton pour ça, tu l'as fait ?
 

Gaëlle62

Montée de lait
J'ai récupéré l'équivalent d'une cuillère à café de sang un peu laiteux sur le sein gauche et une gouttelette sur le sein droit. 😔
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J'ai mesuré avant de partir. Mais on ne peut pas choisir la taille des téterelles. Ils m'ont fourni le medela.
Je stérilise le tout pour le faire le plus vite possible.
Quel modèle ?
Normalement chez medela, il y a plusieurs tailles de teterelles... Mais bon, les pharmacies ne s'y connaissent pas toujours et te vendent ce qu'elles ont en stock...
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
C'est vrai qu'avec la chirurgie mammaire, il peut ne pas y avoir suffisamment de lait pour les besoins de bébé.
En revanche, le fait d'avoir un gros besoin de succion est normal chez un nouveau né, c'est un instinct de survie ;)
La durée passée au sein n'explique pas les crevasses : si le bébé a une prise du sein adéquate, il ne devrait pas y avoir de crevasses.
 
Haut