• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Les reflexions betes des gens

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Pas méchant et venant uniquement de gens sympas au cours d'une conversation agréable, mais à plusieurs reprises on m'a dit, en évoquant tel ou tel souvenir au cours duquel un de mes enfants avait moins de 3 mois :
"Je me rappelle, votre bébé était tout petit, vous l'allaitiez."
 

Pauline76

Hyperlactation
Je comprendrais jamais la réaction des gens quand tu veux pas picoler...
Non je ne bois pas d’alcool, j’aime pas ça et alors ? Non je ne suis pas enceinte, pourquoi faut un pass sanitaire aussi pour ne pas boire ?
Désolée c’est hors sujet mais ça m’énerve 🙃
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je comprendrais jamais la réaction des gens quand tu veux pas picoler...
Non je ne bois pas d’alcool, j’aime pas ça et alors ? Non je ne suis pas enceinte, pourquoi faut un pass sanitaire aussi pour ne pas boire ?
Désolée c’est hors sujet mais ça m’énerve 🙃
Ici pareil. Je ne bois pas parce que j'aime pas ça, et j'en ai parfois marre de me justifier... :ennui:
"Mais si, ça tu vas aimer c'est pas fort du tout" (déjà fait, j'ai pas plus aimé)
:ennui:

Bon généralement la plupart de mes amis proches s'en fichent et sont pas relouds là-dessus, donc ça va. C'est des connaissances moins proches qui sont plus "pénibles".
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ça m'énerve aussi. Je ne bois pas d'alcool non plus.
Cette année une collègue m'a fait des remarques à chaque repas partagé du style "t'es pas drôle" "décoince-toi"...
Heureusement je trouve que c'est plus admis maintenant qu'il y a quelques années car il y a de plus en plus de personnes qui assument de ne pas boire.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
"t'es pas drôle" "décoince-toi"...
J'avais entendu dire (mais où ?) qu'ils avaient fait des études sur l'effet de l'alcool sur le côté "décoincé" et que le placebo marchait tout aussi bien.
(en gros les gens qui croyaient être bourrés étaient à peu près aussi désinhibés que les gens bourrés, à quantités raisonnées). Donc en gros euh...
Perso j'ai pas de mal à déconner grave sans alcool, me suffit juste d'une bonne ambiance...
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Hier soir, on me propose un verre de rosé, que je décline :
"Ben pourtant tu peux maintenant, t'allaites plus !"
J'ai souri bêtement en disant juste que je n'en avais pas envie... Pas envie de me lancer dans des explications avec mes voisins.
Moi j'ai plutôt le soucis inverse en fait : je me prends des remarques parce que je m'accorde un verre de temps en temps en allaitant. Et ça me gave de devoir me justifier à chaque fois !
 

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
sur le côté "décoincé" et que le placebo marchait tout aussi bien.
Ça ne m'étonne pas du tout !
L'important c'est avec qui on est. J'ai déjà été pompette grave au champomy juste parce que je passais une excellente soirée :)
Et l'alcool est contagieux si on est en bonne compagnie !
Depuis que je sais ça et que j'y réagis bien, ça me convient beaucoup mieux de ne pas boire car je peux me justifier ainsi, ça "chouchoute" l'affectif de mes hôtes qui savent que je suis contente d'être avec eux et ça me desinhibe bien plus facilement.
Par contre si je suis à une soirée qui me déplaît......... 😅
 

Liliju&Co

Fontaine de lait
Tout à fait.
Bébélou est un peu plus grand maintenant donc je peux boire un verre de bon vin occasionnellement, là même si je n'avais pas allaité je n'aurais pas bu, j'ai juste pas envie de boire pour boire alors que j'étais en compagnie d'inconnus qui buvaient du rosé tiède 🤢

Sinon pour l'histoire de l'alcool qui deshinibe autant qu'un placebo, je plussoie : c'est d'ailleurs une découverte de la grossesse, que je peux être tout aussi déshinibée sans alcool qu'avec. Une copine me disait régulièrement en soirée que j'étais bourrée, alors que j'étais enceinte jusqu'au cou 😅
 

Bezapot

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Hier soir, on me propose un verre de rosé, que je décline :
"Ben pourtant tu peux maintenant, t'allaites plus !"
J'ai souri bêtement en disant juste que je n'en avais pas envie... Pas envie de me lancer dans des explications avec mes voisins.
Une fois chez ma belle-soeur je demande un apéro sans alcool, ma fille devait avoir 16 mois. Sur le ton de la confidence ma belle-soeur demande pourquoi je ne bois pas (pas reloud plutôt pour savoir si elle n'avait pas loupé une info, la communication dans la belle-famille c'est compliqué). Et non désolé c'est juste que j'allaite.
Cette année une collègue m'a fait des remarques à chaque repas partagé du style "t'es pas drôle" "décoince-toi"..
Faut répondre que c'est bien plus drôle de compter les points.

Sinon au début de ma première grossesse je voulais dire qu'avec mon boulot stressant j'avais faillit sombrer dans l'alcoolisme.

Et honnêtement je n'ai jamais tellement aimé le vin et ne buvais jamais de rouge. Depuis ma première grossesse ça ne me fait plus du tout envie donc je risque de ne pas m'y remettre. Le cidre par contre...
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Une fois chez ma belle-soeur je demande un apéro sans alcool, ma fille devait avoir 16 mois. Sur le ton de la confidence ma belle-soeur demande pourquoi je ne bois pas (pas reloud plutôt pour savoir si elle n'avait pas loupé une info, la communication dans la belle-famille c'est compliqué). Et non désolé c'est juste que j'allaite.

Faut répondre que c'est bien plus drôle de compter les points.

Sinon au début de ma première grossesse je voulais dire qu'avec mon boulot stressant j'avais faillit sombrer dans l'alcoolisme.

Et honnêtement je n'ai jamais tellement aimé le vin et ne buvais jamais de rouge. Depuis ma première grossesse ça ne me fait plus du tout envie donc je risque de ne pas m'y remettre. Le cidre par contre...
J'étais super mal pour elle car un midi au détour d'une conversation j'avais évoqué l'alcoolisme de ma mère et que c'était en partie pour ça que je ne buvais pas d'alcool sauf que ladite collègue n'était pas là ce jour-là. Donc à chaque fois qu'elle insistait un petit groupe de collègues savait pourquoi je refusais et essayait de tempérer la collègue qui faisait des remarques parce qu'ils étaient gênés pour moi. Moi je n'osais rien dire parce qu'on était en grand groupe et que je n'avais pas envie de parler de choses persos à tout le personnel de l'école. Bref, au dernier repas, je n'ai pas eu de remarque. Peut être qu'une collègue au courant l'avait enfin mise dans la confidence. 🤭
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Moi je n'aime pas le goût de l'alcool. De tous les alcools. Donc je ne bois pas. La plupart des gens à qui je l'ai dit l'ont compris sauf mes beaux parents qui me proposent de goûter un verre de ce vin parce que" tu va peut être l'aimer, il est léger/fruité/je ne sais pas quoi celui là " depuis plus de 15 ans
 

Lilia

Hyperlactation
Je ne bois pas d'alcool non plus, je n'aime pas ça. Les copains et les proches ont arrêté de me demander. Sauf beau papa mais bon il est âgé, sourd et dans son monde, je lui pardonne volontiers...

En soirée ma grande me racontait qu'elle comptait les points. Elle faisait attention à ne pas être HS et faisait les PLS...
 

Chocob

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je bois également peu, et cela depuis quelques temps avant la grossesse et depuis que j'ai accouché les verres se comptent sur les doigts d'une main. Je n'apprécie plus, je n'en ai pas envie et surtout rien que d'imaginer le lendemain de soirée avec mal au bide et au crane ça me fatigue d'avance. J'ai trouvé de nouvelles habitudes avec des jus de fruits, bières sans alcool et autres "apéro 0".
Je vous passe les commentaires moqueurs quand je viens avec mes bouteilles et évidemment les remarques que j'ai pu avoir sur le fait que je suis coincée/pas drole/gâche fête etc (Déjà que de base j'aime pas les grosses soirées). Enfin maintenant que je suis devenue la nana chelou fusionnelle avec sa gamine encore allaitée les remarques sur ma non consommation ont cessé 😁
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je me rends compte qu'on a quasiment pas (ou plus pour mon mari) de copains ou de famille proche qui estiment qu'il faut boire en quantité pour passer un bon moment ou que ce soit festif...

On boit un apéro, du vin à table et parfois un digestif pour les "grandes occasions" genre Noël mais c'est tout. Ou alors on est tous pas drôles/coincés en fait? ;)
 
Haut