• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Je suis en dépression bessoin de conseil svp , anti- déprésseur. ...

Tamanras

Voie lactée
Bonsoirs,

Voila, je vais résume un peu mon cas,
Je souffre de fatigue chronique mal etre général, je suis anxieuse depuis des lustres, j'ai depuis 7ans ce mal être / epuissement diagnostiquer apnéique du sommeil depuis 1 an ( grâce au forum merci ) suivie par une spécialite en asthénie et en sommeil, après un questionnaire ma Dr ma dis qu il en ressort une dépression sous-jacente ( jai fait aussi un baby blues horible souvenir 1 semaine après l'accouchement )elle ma dirigé vers un psychiatre . Je souffre énormément et c'est greffé à cela d'autres problèmes de famille j ai etait négligent de par mon mal etre et maintenant mon mari en a eu ras le bol il y-a eu beaucoup de patience je ne lui ai pas donner ce qun homme devrai avoir , amour , affection et même sexuellement )

J'allaite mon bebe de bientôt 2 ans.
Je vais débuter le sevrage nocturne pour commencer mais avant je veut retrouver un peu de force jusqu'à présent j'ai pas eu le courage de débuter. Mais la c fini je veux et peut plus.

Ma question est , je vais peut-être etre mises sous traitement soit chimiques ( psychiatre ou nathuraupathique .

Qui prend l'un ou l'autre traitement ?
Comment vous sentez vous ?
Et c'est possible d allaiter et de prendre ce genre de médicaments ? J'ai peur!

S'ils vous plais des conseils , j'ai du mal dans mon quotidien et c'est dure à vivre .je veut etre heureuse je suis malheureuse depuis si longtemps.

Merci pour votre attention.
 
Dernière édition:

sophiechiva

Voie lactée
Bonsoir,
pour ce qui est des médicaments, je ne peux malheureusement pas te répondre, mais je me permets de te répondre au sujet de la dépression et du sevrage.
J'ai moi-même affronté une dépression assez longue liée à de nombreux trauma, je m'en suis sortie, et si je peux te dire une chose c'est que tu peux t'en sortir, ne doute pas de toi, même si la souffrance dans laquelle tu es en ce moment ne t'aide pas à en voir le bout. Courage, il semble d'après ton message que tu as entamé les soins nécessaires!
et pour le sevrage, si tu n'en peux plus il me semble que tu fais bien d'arrêter, explique le bien à ton enfant. Explique-lui pourquoi tu arrêtes, répète-lui à chaque tétée.

quels sont les médicaments dont tu parles?

bon courage!
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir @Tamanras , bravo pour avoir entamé tout ces soins, tu devrais te sentir de mieux en mieux.
Sur le site du crat http://lecrat.fr il y a tous les médicaments répertoriés et certains antidépresseurs sont compatibles avec l'allaitement, tu pourras demander à ton psychiatre de regarder sur le site.
J'ai fait 2 dépression moyennes (à 19 ans puis à 21 an) et de la dépression légère on peut dire quasi en continue depuis ma naissance (2 ans d'accalmie à la naissance de ma fille).
Je n'ai pas encore pris de médicaments donc je ne peux pas te conseiller par rapport à cela mais j'ai plusieurs exemples de personnes autour de moi qui en ont pris pendant 1 an et pour un réel mieux par la suite donc je dirais oui si ton psychiatre t'accompagne dans un sevrage programmé et surtout que tu entame une thérapie en parallèle pour éviter les récidives.

Actuellement je prends un traitement hormonal prescrit par mon médecin et je vais mieux.
Donne nous de tes nouvelles :calin:
 

Tamanras

Voie lactée
Bonsoir,
pour ce qui est des médicaments, je ne peux malheureusement pas te répondre, mais je me permets de te répondre au sujet de la dépression et du sevrage.
J'ai moi-même affronté une dépression assez longue liée à de nombreux trauma, je m'en suis sortie, et si je peux te dire une chose c'est que tu peux t'en sortir, ne doute pas de toi, même si la souffrance dans laquelle tu es en ce moment ne t'aide pas à en voir le bout. Courage, il semble d'après ton message que tu as entamé les soins nécessaires!
et pour le sevrage, si tu n'en peux plus il me semble que tu fais bien d'arrêter, explique le bien à ton enfant. Explique-lui pourquoi tu arrêtes, répète-lui à chaque tétée.

quels sont les médicaments dont tu parles?

bon courage!

Merci pour tes encouragements .
Je vais voir le psychiatre mais si je doit passer par la pour que cette epuissement s'arrête alors je serais obliger mais ma nathuraupath ma trouver une alternative compatible avec l'allaitement. Je n'est pas encors les noms des medoc.

Toi aussi tu étais épuisée constament , triste..?
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Si je regarde le crat,

https://lecrat.fr/articleSearch.php?id_groupe=16

Il y a des anti-dépresseurs compatibles allaitement. Tu peux voir pour avoir plutôt ceux-là...

Pour le reste, je ne peux que t'envoyer du soutien :calin:. Je connais quelqu'un qui a fait de l'apnée du sommeil, et grâce à une machine spéciale pour ça (ce que tu dois avoir) il a fini par retrouver petit à petit la forme. Courage, et n'hésite pas à demander de l'aide. Peut-être que ton conjoint sait que tu ne vas pas bien et serait prêt à t'aider ? Lui aussi il y gagnerait... il n'y a pas de honte à être en dépression, et si tu te soignes tu retrouveras la joie de vivre (et l'envie de faire des câlins) :).
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir
J'ai fait des dépressions par le passé et j'ai eu à prendre des traitements . J'ai commencé par de l'homéopathie puis je suis passée par la médication plus classique . Ces médicaments ont le mérite d'exister, d'être efficaces une fois qu'on trouve celui qui nous convient, et on s'en passe en douceur le moment venu .
Ce sont pas des pilules miracles mais des béquilles qui sont les bienvenues pour pouvoir effectuer un travail de fond en thérapie .
Je t'envoie plein de courage :calin:
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
On m'a expliqué un jour qu'une dépression, c'est comme une panne de thermostat. Dans la vraie vie, on a des moments durs et des moments cool, comme des moments chauds et des moments froids dans une maison. Le thermostat lance le chauffage quand ça va pas pour "relativiser" les moments pas cool.
La dépression, le thermostat est en panne ; peut-être parce qu'il s'est retrouvé gelé suite à trop de froid, peut-être parce qu'il est juste cassé, enfin bref, peu importe la cause, c'est une panne. Et du coup on a de plus en plus froid.
Si c'est l'hiver, il n'y a pas de honte à devoir se chauffer au chauffage d'appoint le temps que ce thermostat soit réparé ! :lol:

Les anti-dépresseurs, c'est le chauffage d'appoint ;)
Le réparateur de thermostat, ça peut être toi si c'est pas trop compliqué à réparer, mais si on n'y arrive pas tout seul (ce qui est le cas souvent), c'est le psy ;).
 

sdel

Lactarium
Bonjour
Lorsque j’ai fait une dépression du post partum, le psychiatre m’avait prescrit un AD compatible avec l’allaitement (z.l..t)
J’ai choisi de ne pas le prendre et ai préféré être suivie autrement. mais ça peut être une béquille en attendant de dénouer ce qui ne va pas et travailler dessus avec un thérapeute.
pour ma part cette dépression était liée à un autre trouble. courage et prends soin de toi.
En ce qui concerne le sevrage, ton bébé peut comprendre à son âge même si ce sera sans difficile aussi.
 

elo87

Hyperlactation
coucou

perso je ne prends pas de médicament et je ne veux pas de tout manière mais je fais une psychothérapie en ce moment car je me sentais pas bien et j'avais besoin de vider mon sac par rapport a l'accouchement et les problèmes que j'ai eu après où je pense avoir fait une dépression
j'avais plus de force j'étais comme anesthésiée,dans mon couple avec la fatigue il y avait beaucoup d'engeulade, zero libido(pas encore resolu mais je viens d'avoir mon retour de couche donc j'espere^^) et vie sociale et pro au point mort

y aller me fait beaucoup de bien et je fais de l'hypnose et ca aide pas mal

as tu songé a aller voir quelqu'un pour ca ? car pour moi le psychiatre n'est pas forcement le bon aidant
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Le psychiatre est le mieux placé pour les traitements . Pour la thérapie, il faut vérifier la durée des rdv au secrétariat . 15 min c'est qu'il va vérifier que le traitement est adapté et c'est tout . Au delà de 30 on peut être dans un travail de thérapie .
J'avais une psychothérapeute pour la thérapie et un psychiatre pour gerer le traitement . C'est souvent ainsi . L'un n'est pas médecin et l'autre n'est pas toujours thérapeute .
 

sophiechiva

Voie lactée
@Tamanras oui la dépression fatigue énormément, et rend triste, sans appétit, sans désir pour rien.
personnellement j'étais moralement épuisée, mais mon sommeil n'était pas bon. Je souffrais aussi de nombreux autres troubles, comme des crises d'angoisse, etc, mais je n'avais pas d'enfant, c'était il y a longtemps (et d'ailleurs je ne me souviens pas vraiment de tout, la douleur est oubliée il ne me reste comme référence que les douleurs banales du quotidien).
ce dont je suis sûre, c'est qu'à un moment il m'était impossible de vivre avec moi-même et que seuls les anti-dépresseurs et anxiolytiques pouvaient m'aider à surmonter ma souffrance et à continuer à vivre. J'en ai eu besoin pour avoir la force de me soigner. Et c'est un psychiatre qui m'a aidée à sortir de là, pendant de longues années je suis allée le voir une fois par semaine, parfois même deux ou trois au début quand j'étais au fond du gouffre.

courage à toi, on s'en sort!
 

elo87

Hyperlactation
La mienne me garde 1h mqisboui bien sur que le psychiatre est le mieux pour les medocs mais ça reste q un aspect du traitement
 

sophiechiva

Voie lactée
@elo87 je ne sais pas s'il faut à tout prix voir un psychiatre dans ces cas là, est-ce qu'un psychologue ne peut pas convenir aussi? je me suis souvent posée la question ces dernières années.
 

elo87

Hyperlactation
Pour ?
Les médocs seul un médecin peut délivrer (traitant,psychiatre etc)

Jai jamais vu psychiatre et quand jai pris un anti depresseur il y a 6 ans et un anxiolitique il y a 3 ans c'est le médecin traitant qui me connaît depuis 20 ans
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Une fois, je suis allée voir mon médecin généraliste, j'étais à bout de nerfs et tout.
Avant de m'envoyer vers des trucs costauds, il m'a conseillé de faire un bilan sanguin complet, et m'a prescrit un truc "soft" à base de plantes. Ça peut être une première étape avant les anti-dépresseurs plus "costauds" (avant le chauffage d'appoint, la couette en plumes ! :)).
Et le bilan ça fait jamais de mal : si y'a une carence ou un souci de thyroïde on connaît la cause... et si y'a pas ça permet au moins d'exclure tous ces cas là et c'est une bonne chose.
 

elo87

Hyperlactation
oui :)
je suis en train de faire uen cure de magnésium ben je me sens beaucoup moins fatiguée le matin
apres je vais faire une cure de vitamine C etD
 

sophiechiva

Voie lactée
@elo87 je pensais à la psychothérapie, pour le traitement en effet il faut un médecin.
pour la thérapie de fond un psychologue ou un psychiatre (hypnothérapeutes ou non).
 
Haut