• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Grossesses en cours

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Dans une semaine c’est la reprise de la crèche, j’appréhende un peu les repas là bas...ils n’ont pas une demi heure à consacrer à chaque enfant (même s’ils s’adaptent vraiment à chacun et essayent de faire au mieux), et ne proposent pas des pâtes tous les jours :-/ on verra comment ça se passe.
Tu sais, les enfants ne se comportent pas pareil à la crèche et à la maison. Si ça se trouve à la crèche il mangera de tout sans problème, en imitant ses camarades...

Mon enfant a été diversifié en DME, ce qui m’a valu pas mal de propos critiques et suspicieux (ma belle mère est puéricultrice...), à la pmi on m’a dit qu’une étude avait recensé que les enfants en DME avaient plus de souci de poids que les autres. Je ne me souviens plus de la formulation exacte mais c’est ce que ca voulait dire. Moi qui était archi convaincue, j’avoue que j’ai été un peu échaudée par notre expérience, même si ça n’a sans doute rien à voir, et je ne suis pas sure qu’on fera pareil avec le deuxième :(
Vos expériences avec la dme ont elles été positives ?
Pas de souci avec la DME ici. Il faut se méfier aussi de ce que ça veut dire "des soucis de poids"... Si c'est qu'ils ne suivent pas les mêmes courbes que ceux qui sont diversifiés aux purées, rien n'indique que la courbe des purées soit la meilleure... L'alimentation aux purées est très récente et en rien naturelle, donc j'ai du mal à croire que ça corresponde à une alimentation plus adaptée. On sait les problèmes d'obésité qu'il y a à notre époque en plus, et je me demande en quelle mesure l'alimentation passive (biberons, purée) joue là dedans (et dans le fait que les gens ne savent pas réguler leur appétit).
Car en réalité la plupart des gens à notre époque mangent trop par rapport à leurs besoins...
 

Haoden

Hyperlactation
Se pose aussi la question des aliments qui nous poussent à manger lorsque l'on a pas faim... pain et cie (glucides). On s'appercois que lorsque l'on en consomme moins voir pas, l'appétit n'est pas le même. C'est dingue comme les enfants ont accès de bonne heure à tout ça (ici on essaiebde les limiter. Mais dès que la petite a mis un pied en crèche elle a appris tour ça :/
 
Tu sais, les enfants ne se comportent pas pareil à la crèche et à la maison. Si ça se trouve à la crèche il mangera de tout sans problème, en imitant ses camarades...


Pas de souci avec la DME ici. Il faut se méfier aussi de ce que ça veut dire "des soucis de poids"... Si c'est qu'ils ne suivent pas les mêmes courbes que ceux qui sont diversifiés aux purées, rien n'indique que la courbe des purées soit la meilleure... L'alimentation aux purées est très récente et en rien naturelle, donc j'ai du mal à croire que ça corresponde à une alimentation plus adaptée. On sait les problèmes d'obésité qu'il y a à notre époque en plus, et je me demande en quelle mesure l'alimentation passive (biberons, purée) joue là dedans (et dans le fait que les gens ne savent pas réguler leur appétit).
Car en réalité la plupart des gens à notre époque mangent trop par rapport à leurs besoins...
Les dernières semaines de crèche en juin juillet ont vraiment été dramatiques à ce niveau là, il n’en mangeait carrément rien du tout :-( on verra bien je croise les doigts

Pour la dme, j’étais vraiment totalement en accord avec la théorie. Et ce que tu dis sur les courbes de poids et la régulation de l’appetit (et surtout savoir reconnaître la satiété) me semble du bon sens pur. Mais force est de constater que ça n’a pas fonctionné pour mon fils, si on l’écoute, il n’a jamais faim... Et ça me rend bien triste
 

Lutindelouest

Période de pointe
Salut et bienvenue @marmotte furtive. Comment est sa courbe de poids ? Est-ce qu’il la suit ? Je lis plus haut qu’il avait perdu du poids entre avril et juillet. Est-ce qu’il a été malade ? Est-ce qu’on t’a proposé de vérifier si il n’était pas carencé en fer? Il me semble que ça peut jouer sur l’appétit notamment.
En ce qui concerne l’alimentation en général, je te conseille la lecture de « mon enfant ne mange pas » de carlos gonzales (mais peut-être que tu connais déjà). Cela rassure vraiment, il mentionne aussi le fait qu’il y a des enfants qui ne se diversifient réellement que très tard.
Pour le sommeil je ne sais pas quoi te conseiller. Est-ce qu’il pleure lorsqu’il cherche son sommeil ? Est-ce que tu lui donnes le sein pour le rendormir (pas si il est sevré la nuit j’imagine) ?
Plein de courage !
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir, je passe en coup de vent. As-tu pensé à des hypersensibilités?
Certains enfants ont des hypersensibilités et ça joue sur la nourriture et leur poids.

@Princesses aux petits pois pourra te donner des conseils peut-être.
 
Comment est sa courbe de poids ? Est-ce qu’il la suit ? Je lis plus haut qu’il avait perdu du poids entre avril et juillet. Est-ce qu’il a été malade ? Est-ce qu’on t’a proposé de vérifier si il n’était pas carencé en fer? Il me semble que ça peut jouer sur l’appétit notamment.
Sa courbe de poids a assez vite été proche de la courbe basse (du carnet de santé), a fait un palier (décembre-janvier derniers), qui l'a fait sortir des courbes. Nous avons fait une prise de sang en février, notamment pour le fer, qui était "dans les normes" mais plutôt bas donc la pédiatre nous a prescrit une cure de fer (commencée en avril). Il n'a pas été malade, à part début juillet (varicelle + canicule).
L'idée de la cure de fer était en effet de voir l'effet que ça pourrait avoir sur l'appétit, perso j'ai pas vu un changement fou...

je te conseille la lecture de « mon enfant ne mange pas » de carlos gonzales
Ca fait plusieurs fois que je croise cette recommandation, je vais me procurer ce livre ! :)

Est-ce qu’il pleure lorsqu’il cherche son sommeil ? Est-ce que tu lui donnes le sein pour le rendormir (pas si il est sevré la nuit j’imagine)
Souvent il ne pleure pas, mais cherche son sommeil dans son lit, se rassoit, demande de l'eau, se rallonge, tourne etc... et ça dure deux heures. J'ai arrêté de lui donner le sein la nuit (en vrai, à partir de 5h je redonne s'il se réveille), parce que justement ça ne le rendormait plus, il passait deux heures à téter, ça me rendait folle (et ça finissait par me faire mal...).

As-tu pensé à des hypersensibilités?
Est-ce que "hypersensibilité" c'est pareil que "trouble de l'oralité" ? Si oui, on m'en a parlé oui, un pédiatre que j'ai vu il y a un mois environ, m'a demandé comment il était né (césarienne) et m'a expliqué que ça pouvait entrainer un mauvais développement de la flore intestinale, et donc des troubles de l'oralité liés aux désagréments ressentis. Il m'a prescrit des probiotiques, mais j'attends d'avoir fini le fer, c'est déjà assez compliqué de lui faire avaler ça tous les jours, je ne veux pas cumuler...
 
Et je voulais juste faire un petit point plus précis sur le parcours médecin qu'on a eu jusqu'à présent, pour les personnes qui s'intéressent à mon cas :D

Déjà on a pas de pédiatre, on l'a fait suivre à la PMI parce que c'était à côté de chez nous et qu'on nous en avait dit du bien. Ça c'est sans doute une erreur parce que du coup, on a pas de médecin qui connait notre enfant si on a besoin hors parcours obligatoire... Donc la prescription de fer au mois d'avril, c'était la pédiatre de PMI.
Mon conjoint est allé le faire peser là bas mi-juillet parce qu'on nous avait dit en crèche qu'il avait perdu un peu. Il a vu la puéricultrice qui a eu un discours à la fois alarmiste (mon mec a vraiment pris peur, il a tout remis en cause, dont l'allaitement (c'est encore un peu le cas mais j'en reparlerai)), et à la fois, lui a dit qu'il n'avait pas besoin de voir un médecin, qu'il fallait juste donner des choses plus caloriques, faire des purées pleines de beurre et d'huile (je schématise) et surveiller. On a fait des purées (que mon fils ne mange pas mais passons), mais on a quand même pris rendez-vous chez un médecin généraliste. Elle était plus embêtée par l'arrêt de la courbe de croissance que par celle de poids, et nous a adressée à Trousseau (hôpital pour enfants pour les non parisiennes ;)) au service gastro-entérologie.

Nous avons eu notre premier rendez-vous là bas il y a un mois, nous avons vu un interne en gastro, qui a commencé par mettre les points de sa courbe "carnet de santé" dans un logiciel à lui, qui nous a fait des belles courbes beaucoup moins anxiogènes (ça c'était cool), nous a redit que c'était bien d'optimiser les rares bouchées qu'il prenait avec de l'huile de colza ou du beurre, et nous a donné une prise de sang pour éliminer encore plus de trucs que sur la précédente.
Puis nous avons vu une diététicienne (toujours à Trousseau, ça faisait partie du même rendez-vous). Là c'était moins cool, on lui a fait la liste en détail de ce qu'il mangeait et en quelles quantités, et sa conclusion a été 1) bien rajouter des matières grasses 2) viande/poisson/œuf midi et soir 3) donner du lait artificiel :eek: Au début, elle nous parle de 500 ml par jour, donc je tique un peu "donc remplacer tous les apports en lait par du LA ?" et du coup elle nous dit "bon ben déjà donnez 250 ml par jour"... Je lui ai dit que j'étais assez surprise qu'elle me dise que mon lait n'était plus assez riche pour mon enfant, et lui ai demandé pourquoi alors l'OMS recommandait l'allaitement jusqu'à 2 ans minimum, elle ne connaissait pas la recommandation... Bref, donc là, autant vous dire que j'étais bien déprimée, et complètement perdue, notamment face à mon conjoint à qui j'assurais depuis le début que l'allaitement ne pouvait pas être remis en cause.

J'ai contacté une consultante en lactation qui m'a bien rassurée, qui m'a dit "c'est n'importe quoi de vous avoir dit ça elle n'y connait rien" etc, mais j'avais besoin de l'avis d'un médecin, notamment pour avoir des arguments face à mon conjoint.
J'ai donc traversé tout Paris pour aller consulter chez un pédiatre "pro allaitement". C'est lui qui m'a parlé de cette histoire de flore intestinale, il nous a également prescrit un test génétique pour la maladie cœliaque (d'après lui les tests sanguins sont toujours négatifs et pas très fiables chez les enfants) dont on attend les résultats. Il m'a confirmé que le seul intérêt du LA, c'était de savoir précisément combien il prenait (sauf que comme il refuse le biberon, c'est totalement contre productif), ou dans l'optique de sevrer prochainement.

Nous avons eu lundi le deuxième rendez-vous à Trousseau, avec un autre interne. Mon enfant a pris presque 400 g en un mois (alleluia), par contre sa courbe de taille ne décolle toujours pas. L'interne a dit que c'était normal, qu'il reprenait d'abord du poids, puis se remettrait à grandir ensuite. Sur le LA, quand on lui a dit qu'on ne lui en donnait pas, elle nous a conseillé de continuer à donner du fer (le stock de fer était bien remonté) tant qu'il ne mange encore pas beaucoup de viande et poisson pour être sûrs qu'il garde bien ses stocks.

Voilà, désolée, c'était un peu long et fastidieux...

Sur l'allaitement et la place du conjoint... Mon copain était vraiment partant au début, comme pour plein d'autres choses, grosso modo, il me suivait, moi qui avais lu mille bouquins/articles/blogs etc sauf que quand ça s'est mis a merder, il a tout pointé du doigt : la DME, l'allaitement, le lit ouvert etc...
Ce qui le gène sur l'allaitement, c'est que je ne suis pas toujours disponible quand il doit téter (par exemple ce matin je commençais très tôt, il n'a pas tété avant que je parte, ou parfois je travaille la nuit et je ne peux pas le faire téter le soir), et que dans ces cas-là, il galère à lui donner du lait, et le petit "n'a pas ses apports en lait". J'ai tendance à penser que ça s'équilibre sur la journée, voire sur la semaine à son âge mais je n'ai pas le papier signé du médecin qui dit ça noir sur blanc...

Dernière chose, si les parisiennes d'ici ont un bon pédiatre à conseiller, si possible pas trop loin du 13ème, ça m'intéresse beaucoup.

Merci à vous toutes, et encore désolée pour la longueur du message... :oops:
 

Jud

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Et je voulais juste faire un petit point plus précis sur le parcours médecin qu'on a eu jusqu'à présent, pour les personnes qui s'intéressent à mon cas :D

Déjà on a pas de pédiatre, on l'a fait suivre à la PMI parce que c'était à côté de chez nous et qu'on nous en avait dit du bien. Ça c'est sans doute une erreur parce que du coup, on a pas de médecin qui connait notre enfant si on a besoin hors parcours obligatoire... Donc la prescription de fer au mois d'avril, c'était la pédiatre de PMI.
Mon conjoint est allé le faire peser là bas mi-juillet parce qu'on nous avait dit en crèche qu'il avait perdu un peu. Il a vu la puéricultrice qui a eu un discours à la fois alarmiste (mon mec a vraiment pris peur, il a tout remis en cause, dont l'allaitement (c'est encore un peu le cas mais j'en reparlerai)), et à la fois, lui a dit qu'il n'avait pas besoin de voir un médecin, qu'il fallait juste donner des choses plus caloriques, faire des purées pleines de beurre et d'huile (je schématise) et surveiller. On a fait des purées (que mon fils ne mange pas mais passons), mais on a quand même pris rendez-vous chez un médecin généraliste. Elle était plus embêtée par l'arrêt de la courbe de croissance que par celle de poids, et nous a adressée à Trousseau (hôpital pour enfants pour les non parisiennes ;)) au service gastro-entérologie.

Nous avons eu notre premier rendez-vous là bas il y a un mois, nous avons vu un interne en gastro, qui a commencé par mettre les points de sa courbe "carnet de santé" dans un logiciel à lui, qui nous a fait des belles courbes beaucoup moins anxiogènes (ça c'était cool), nous a redit que c'était bien d'optimiser les rares bouchées qu'il prenait avec de l'huile de colza ou du beurre, et nous a donné une prise de sang pour éliminer encore plus de trucs que sur la précédente.
Puis nous avons vu une diététicienne (toujours à Trousseau, ça faisait partie du même rendez-vous). Là c'était moins cool, on lui a fait la liste en détail de ce qu'il mangeait et en quelles quantités, et sa conclusion a été 1) bien rajouter des matières grasses 2) viande/poisson/œuf midi et soir 3) donner du lait artificiel :eek: Au début, elle nous parle de 500 ml par jour, donc je tique un peu "donc remplacer tous les apports en lait par du LA ?" et du coup elle nous dit "bon ben déjà donnez 250 ml par jour"... Je lui ai dit que j'étais assez surprise qu'elle me dise que mon lait n'était plus assez riche pour mon enfant, et lui ai demandé pourquoi alors l'OMS recommandait l'allaitement jusqu'à 2 ans minimum, elle ne connaissait pas la recommandation... Bref, donc là, autant vous dire que j'étais bien déprimée, et complètement perdue, notamment face à mon conjoint à qui j'assurais depuis le début que l'allaitement ne pouvait pas être remis en cause.

J'ai contacté une consultante en lactation qui m'a bien rassurée, qui m'a dit "c'est n'importe quoi de vous avoir dit ça elle n'y connait rien" etc, mais j'avais besoin de l'avis d'un médecin, notamment pour avoir des arguments face à mon conjoint.
J'ai donc traversé tout Paris pour aller consulter chez un pédiatre "pro allaitement". C'est lui qui m'a parlé de cette histoire de flore intestinale, il nous a également prescrit un test génétique pour la maladie cœliaque (d'après lui les tests sanguins sont toujours négatifs et pas très fiables chez les enfants) dont on attend les résultats. Il m'a confirmé que le seul intérêt du LA, c'était de savoir précisément combien il prenait (sauf que comme il refuse le biberon, c'est totalement contre productif), ou dans l'optique de sevrer prochainement.

Nous avons eu lundi le deuxième rendez-vous à Trousseau, avec un autre interne. Mon enfant a pris presque 400 g en un mois (alleluia), par contre sa courbe de taille ne décolle toujours pas. L'interne a dit que c'était normal, qu'il reprenait d'abord du poids, puis se remettrait à grandir ensuite. Sur le LA, quand on lui a dit qu'on ne lui en donnait pas, elle nous a conseillé de continuer à donner du fer (le stock de fer était bien remonté) tant qu'il ne mange encore pas beaucoup de viande et poisson pour être sûrs qu'il garde bien ses stocks.

Voilà, désolée, c'était un peu long et fastidieux...

Sur l'allaitement et la place du conjoint... Mon copain était vraiment partant au début, comme pour plein d'autres choses, grosso modo, il me suivait, moi qui avais lu mille bouquins/articles/blogs etc sauf que quand ça s'est mis a merder, il a tout pointé du doigt : la DME, l'allaitement, le lit ouvert etc...
Ce qui le gène sur l'allaitement, c'est que je ne suis pas toujours disponible quand il doit téter (par exemple ce matin je commençais très tôt, il n'a pas tété avant que je parte, ou parfois je travaille la nuit et je ne peux pas le faire téter le soir), et que dans ces cas-là, il galère à lui donner du lait, et le petit "n'a pas ses apports en lait". J'ai tendance à penser que ça s'équilibre sur la journée, voire sur la semaine à son âge mais je n'ai pas le papier signé du médecin qui dit ça noir sur blanc...

Dernière chose, si les parisiennes d'ici ont un bon pédiatre à conseiller, si possible pas trop loin du 13ème, ça m'intéresse beaucoup.

Merci à vous toutes, et encore désolée pour la longueur du message... :oops:
Du coup, comme conseillé plus haut et comme on me l'a conseillé sur ce forum à moi aussi, je suis en train de lire "mon enfant ne mange pas" et ça donne un argument en faveur de ce que tu fais (allaitement, DME) sur pas mal de points que tu cites, écrit par un pédiatre. Par rapport aux questionnements de ton conjoint, ça peut peut-être vous aider !
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Sa courbe de poids a assez vite été proche de la courbe basse (du carnet de santé), a fait un palier (décembre-janvier derniers), qui l'a fait sortir des courbes. Nous avons fait une prise de sang en février, notamment pour le fer, qui était "dans les normes" mais plutôt bas donc la pédiatre nous a prescrit une cure de fer (commencée en avril). Il n'a pas été malade, à part début juillet (varicelle + canicule).
L'idée de la cure de fer était en effet de voir l'effet que ça pourrait avoir sur l'appétit, perso j'ai pas vu un changement fou...



Ca fait plusieurs fois que je croise cette recommandation, je vais me procurer ce livre ! :)



Souvent il ne pleure pas, mais cherche son sommeil dans son lit, se rassoit, demande de l'eau, se rallonge, tourne etc... et ça dure deux heures. J'ai arrêté de lui donner le sein la nuit (en vrai, à partir de 5h je redonne s'il se réveille), parce que justement ça ne le rendormait plus, il passait deux heures à téter, ça me rendait folle (et ça finissait par me faire mal...).



Est-ce que "hypersensibilité" c'est pareil que "trouble de l'oralité" ? Si oui, on m'en a parlé oui, un pédiatre que j'ai vu il y a un mois environ, m'a demandé comment il était né (césarienne) et m'a expliqué que ça pouvait entrainer un mauvais développement de la flore intestinale, et donc des troubles de l'oralité liés aux désagréments ressentis. Il m'a prescrit des probiotiques, mais j'attends d'avoir fini le fer, c'est déjà assez compliqué de lui faire avaler ça tous les jours, je ne veux pas cumuler...
Pour les hypersensibilités et les troubles de l'oralité, @Princesses aux petits pois pourrait t'expliquer mieux que moi en quoi ça consiste et les effets.

Ton pédiatre a évoqué cette possibilité si j'ai bien compris.
Tu devrais te renseigner sur le sujet.

En tout cas, ton lait est ce qu'il y a de meilleur pour ton bébé!! Tu fais tout ce qu'il faut. Tu es une bonne maman !!
 

symbiose

Période de pointe
Bonjour à toutes

Les résultats sont arrivés : Dpni Négatif !

Nous sommes vraiment rassurés, rdv avec une nouvelle sage femme (j'ai à nouveau changé de région ) pour faire le point.

Merci d'avoir pris de nos nouvelles, je vais pouvoir commencer à penser à ma grossesse. Nous ne pensons pas faire l'amnio, je ne trouve aucun témoignages de faux négatifs....je pense faire confiance au test qui est sûr à 99.9%.

Hate de faire la prochaine écho quand meme afin de vérifier d'éventuelles malformations
 

MamanLibellule

Montée de lait
Salut les filles!
Alors de mon côté, je commence à respirer un peu. Première visite pré-natale + échographie faite en début de semaine, tout va très bien. Il n'y a qu'un seul petit tétard dans mon bidou, et c'est paaaaaarfait comme ça. (Oui, il y a des jumeaux dans ma famille, et oui, pas mal de monde de notre entourage nous taquinait là dessus.). Un début de grossesse parfaitement normal d'après les spécialistes donc, j'avais bien raison de ne pas m'inquiéter et d'attendre le retour de ma gynéco pour faire le premier contrôle.
Du coup, le lendemain je l'ai annoncé à mon N+3, puis à mon N+2... Et le sur-lendemain à mon N+1. Mon collègue-binôme étant en congés, j'attends son retour pour l'annoncer aux autres, car il sera le plus impacté par mon absence, et je ne veux pas qu'il l'apprenne de quelqu'un d'autre.
L'essentiel étant que ma hiérarchie soit au courant... Ils ont maintenant les cartes en main pour plannifier une organisation en mon absence.

Bref, je suis plus détendue maintenant. Mes chefs parlent beaucoup organisation, et j'étais très mal à l'aise à chaque fois qu'on évoquait la période de mon congé maternité. C'est délicat d'entendre tout le monde affirmer que je prendrai tel ou tel projet sans pouvoir démentir. Et moi de mon côté j'insistais régulièrement sur l'urgence des recrutements en cours (qui me concernent) sans pouvoir dire en quoi c'était urgent. Bref, je sais pas si je suis très claire, mais maintenant que je joue carte sur table avec ma hiérarchie, je suis plus détendue.
Du coup, je pense que ça joue, les nausées diminuent. J'ai encore quelques hauts-le-coeur, mais à une fréquence moindre.

Donc pour résumer, le moral est plutôt bon. D'autant que ce week-end, je vais chercher Mini-Libellule chez ses grands parents! Après 15 jours, je suis plutôt impatiente!
 

meleth-marie

Hyperlactation
@symbiose :pom pom::joie:genial
Pour te rassurer encore, nous faisons partie des dpni négatif et qui ont eu une superbe poulette en excellente santé sans aucun problème (bon, on est resté 1j de plus à la mater car encore une légère perte de poids mais avec 4,290kg à la naissance, ça peut se comprendre, on avait pas attend les 10% mais encore baisser de 30g)

@MamanLibellule je te comprend, j'étais pareil au début, je devais partir à la grosse période et tout était prévu avec moi alors que...
Profites maintenant
 

bzoui

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ouf, ca va mieux, le coup de mou semble passé apres un WE où on a reussi à passer un peu de temps avec le papa et où il a vraiment aidé le soir pour les douches, repas. J'ai trouvé aussi quelques recettes de légume qui changent, ça fait du bien au moral.
Et je suis enfin peinard à la maison, le grand à l'école et le petit à la creche ! Ça fait du bien de profiter du silence. :)

Côté grossesse, monito en debut d'aprèm. Mes glycémies ne sont pas folichonnes, j'espère, qu'elles vont pas m'embêter avec et au moins attendre le Rdv avec la gynéco semaine prochaine si elles veulent déclancher (objectif 1 dépassement pour la semaine, je suis à 4/5 dont un gros dépassement).
Demain, acupuncture pour aider le col à travailler, je vais demander un point pour aider à déclancher, je vais commencer l'homéopathie pour le col aussi. Comme ca si on doit déclancher, le ballonet devrait marcher et permettre un vb.
Au programme aujourd'hui menage et jardinage :D, le jardin a été délaissé pendant le déménagement, on va essayer de retrouver quelques pommes de terre sous les liserons, et ça fera de la place pour que les potirons s'étendent. On va faire ca à la sortie de l'école. On a commencé hier soir et les enfants on adoré. Il fallait voir les cris de joie quand une patate apparaissait sous la beche du papa :)
 
Haut