• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Aliénor

Montée de lait
Suite à une réunion de la LLL,je dois emmener mon petit bonhomme qui a douze mois chez l'ORL pour lui faire couper le frein de langue qui l'empêche de téter correctement. Est-ce que certaines d'entre vous sont passées par là? Pourriez-vous me dire en quoi cela consiste? Merci d'avance pour vos témoignages et vos conseils...
 

Isabelle

Fontaine de lait
Bienvenue Aliénor,

Mes enfants ont eu le frein de langue et le frein de lèvre coupé ( ou enlevé ), la petite à 7 semaines pour le frein de langue et 5 mois pour le frein de lèvre, sans anesthésie, l'orl a coupé à son cabinet. Le grand, à 3 ans 1/2, donc sous anesthésie générale, dans une clinique.

C'est assez simple, on a pris rendez-vous, l'orl a constaté les freins serrés, frein de langue et frein de lèvre sup. On est arrivé ensuite pour l'hospitalisation, pour 7h le matin, l'enfant à jeun. Il a été pris en charge en premier. L'intervention durera 20 minutes d'après l'orl. Paul reviendra dans sa chambre après son réveil, et il pourra téter 1h après son réveil. On lui a donné de quoi soulager la douleur ( à ma demande ), car il avait 4 points de suture sous la langue. Donc il pourra téter et manger avant qu'on sorte. On a vu l'orl en consultation vers 14h et on est sorti à 15h. Il n'a pas eu de point de suture au frein de lèvre car l'orl a brulé avec le laser. Donc aucune douleur pour le frein de lèvre.

Pour le frein de langue, il aura plus mal, à cause de la suture je pense, car le frein en lui même est très peu innervé, donc le frein en lui même ne donne pas beaucoup de douleur je pense, mais la suture, si. J'ai donné du doliprane quelques jours mais il ne s'est pas beaucoup plein. L'avantage avec un grand de plus de 3 ans c'est que je lui ai demandé si il avait mal. Mais ça allait. Il a pu téter et manger sans problème. Il a très bien cicatrisé.

Il y pas mal de témoignages ici, le plus récent c'est le petit Tom de Samantha, qui a été traité sans anesthésie, mais par un chirurgien dentiste, qui a l'habitude aussi de traiter des freins serrés. Tu pourras lire le témoignage de Samantha dans son topic. Un frein très épais que le Dr L a quand même pu couper à son cabinet.

Je te mets un lien vers des photos, documents et témoignages :
http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html

Un album photos a été créé spécialement pour les freins et palais : http://forum.lllfrance.org/showthre...-freins-de-langue-de-levres-et-sur-les-palais

Après la frenotomie, mes enfants ont enfin pu téter et je sais que sans cette petite intervention, il aurait fallu que je tire mon lait si je voulais les allaiter. Mon petit Paul parle mieux et rote beaucoup moins aussi. Même si il a eu mal quelques jours, il est très content de pouvoir prendre plein de lait maintenant. Pour un tout petit je pense que ce sera moins douloureux que mon petit Paul.

La cicatrisation se fait très vite et il est très important de beaucoup mobiliser la langue AVANT que la cicatrice ne la recolle. Certains spécialistes disent qu'il faut laisser la langue au repos, et il ne faut surtout pas faire ça ! Car elle pourrait cicatriser recollée et ça peut même parfois être encore pire ! Donc dès que la langue est libérée, on peut soulager la douleur de l'enfant avec des médicaments, et surtout le laisser au sein téter le plus possible, la succion au sein étant vraiment excellente pour la mobilité et la dextérité de la langue. Je connais plusieurs mamans qui ne pouvaient pas donner le sein sans bouts de sein et le bébé a pu téter sans bout de sein tout de suite après la frenotomie. Tu pourras aussi lever la langue avec tes doigts, la faire bouger de gauche à droite, d'avant en arrière etc... jouer avec sa langue et la mobiliser avec ton doigt, faire téter ton doigt, lui faire retenir, aspirer, attraper ton doigt avec sa langue etc.... et tout ça pour permettre à sa langue de se détendre AVANT qu'elle ne cicatrise et que le frein ne se recolle ( ma fille ça s'est recollé dans les 12h après la frenotomie ). Car il va se recoller et cicatriser, une fois cicatrisé on n'y verra plus rien de la frenotomie ! Enfin sur mes enfants on n'y voit rien du tout, sauf qu'il y a une bien plus grande amplitude ( et que je n'ai pas besoin de tire lait ).

Je te mets un document très bien fait, je pense avec ça tu as tout ce qu'il te faut :
http://jgh.ca/documents/95/Ankyloglossie-doc pour patients 2012.pdf

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Aliénor

Montée de lait
Merci pour toutes ses informations... J'ai lu sur le forum que certaines mamans étaient allées voir le Dr M. Est ce que je dois prendre rdv avec lui ou est ce que c'est plus pour les bébés (mon fils a douze mois)?
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Pour un plus grand, il ne pourra pas couper au cabinet, mais oui, tu peux le voir lui si tu ne trouves personne dans ta région, il pourra traiter le petit à la clinique. Ne t'inquiète pas trop, le Dr M est vraiment très bien, très gentil et très expérimenté pour les freins serrés, il coupe très bien et les résultats sont spectaculaires, je sais parce que c'est lui qui a coupé le frein de langue de ma petite.

Donc ça dépend de ta région. Moi j'ai pu faire traiter mon petit Paul dans une clinique vers chez moi, et l'orl qui s'est occupée de lui, était aussi très bien. Elle travaille avec le laser, elle a fait le frein de lèvre avec le laser et c'est vraiment du beau travail.

Donc tu peux te renseigner dans ta région. Et si tu ne trouves pas, tu pourras montrer ton bébé au Dr M et tu verras bien ce qu'il en pense. Moi si je n'avais pas trouvé dans ma région, je lui aurais confié mon petit Paul. Mais j'ai la chance que dans ma région, il y a des orl qui ont cette expérience et font du très beau travail.

Quand Paul a été traité à la clinique, on n'est resté que quelques heures, et les frais ont été totalement pris en charge.

Sinon peut être le Dr L pourrait couper à son cabinet, mais c'est plus chère. Tetouju elle va voir le Dr L aussi.

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Aliénor

Montée de lait
Nous venons d'arriver sur Bordeaux donc je ne connais personne et mon animatrice LLL n'as pas pu me conseiller quelqu'un. Pourrai tu m'envoyer les coordonnées du Dr M en mp car cela m'intéresse. Merci d'avance! Est ce que je peux prendre rdv directement ou est ce qu'il faut que je sois envoyé par le médecin? Qu'est ce que tu entends par le fait que cela peut être fait en cabinet(sans anesthésie?)?
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Oui, les nourrissons on peut couper sans anesthésie, mais quand ils sont plus grand ils bougent trop, ce n'est plus possible. Sauf le Dr L qui a une technique particulière, tu pourras suivre le topic de tetouju. Missou, son bébé a eu la frenotomie direct à la naissance, à la maternité, mais il semble qu'il faut recouper, parfois le frein n'est pas assez coupé ou il cicatrise mal et la langue n'est pas assez libérée, donc il faut faire une 2e frenotomie. Pour un nourrisson, une frenotomie sans suture, je pense que ça fait moins mal qu'un vaccin. Ma petite a plus pleuré pour le vaccin. Mais elle n'avait pas un frein aussi épais que le petit Tom, qui a plus saigné. Donc ça dépend aussi de l'épaisseur du frein, je veux bien voir si tu peux nous mettre des photos.

Tu peux te renseigner au CHU de Bordeaux ou dans une clinique, peut être tu trouveras vers chez toi, c'est beaucoup plus simple qu'aller jusque Paris. C'est rare de trouver un orl qui coupe au cabinet, comme le Dr M, mais il y en a, l'orl qui a traité Paul elle le fait aussi pour les nourrissons. Donc n'hésites pas à te renseigner déjà dans ta région. Peut être il y a un orl qui peut le faire à Bordeaux, je ne sais pas, il faut tester pour savoir. Moi j'ai testé l'orl de vers chez moi et elle est très bien. Je te fais un mail privé.

J'ai oublié de te dire que après la frenotomie, c'est vraiment bien que tu puisses montrer ton bébé à un ostéopathe. Donc si tu vas sur Paris, tu peux aller chez l'ostéopathe du même coup.

Mais peut être tu trouveras sur Bordeaux, j'espère pour vous.

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Il y a déjà des dentistes qui s'occupent des freins de lèvre et langue, peut être ils font aussi comme le Dr L :

http://dr-mestre-christian.chirurgiens-dentistes.fr/fiches-conseil/32.htm

http://selarl-gelos.chirurgiens-dentistes.fr/La-Frenectomie-Article-2875.aspx

http://www.cyrilgaillard.com/laser.html

Une sacré liste rien que chez les dentistes !

Renseignes-toi au CHU, et il y a plein de cliniques à Bordeaux... ce serait quand même pas de chance que tu ne trouves personne pour un simple frein de langue.

Moi je suis à 30km de la clinique la plus proche et c'était bon ! Regarde celle-là, elle a l'air bien non ? http://www.bordeauxnord.com/ ça doit être dans chirurgie orl je pense.

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Aliénor

Montée de lait
Seul problème,mon bébé pése 7,200kgs pour 74 cm (il a douze mois et demi)donc il ne pourras pas être anesthésié d'après ce que j'ai lu sur le forum. Il a un frein de langue important car il a les deux dents de devant bien écartées. Mon lait représente l'essentiel de son alimentation car il mange très peu. Les tétées sont douloureuses depuis la naissance. Paradoxalement,j'ai accouché en maternité amie des bébés et j'ai été suivie avec mon bébé par une sage femme IBCL et une osthéopathe en périnatalité qui ont tout mis sur le compte de mon REF... Cela me rassure de vous lire et de me dire que je ne suis pas la seule...Merci pour votre aide.
 

Aliénor

Montée de lait
Oups...je me suis trompée:je voulais parler d'un frein de lévre qui l'empêche de retrousser la lévre supérieure.
 

Isabelle

Fontaine de lait
Je ne sais pas si le Dr M peut traiter un bébé de moins de 10kg. Peut être lui c'est à partir d'un an. Je ne sais pas. Il n'y a pas vraiment de règles, ça dépend de la clinique. Dans certaines cliniques c'est pas en dessous de 10kg et d'autres c'est après 1 an. Donc il faut te renseigner. Je crois que la clinique de Besançon c'était à partir d'un an.

ça doit te faire drôle que personne n'a rien vu...

Peut être tu peux aussi voir le Dr L. Elle travaille avec le laser.

Tu peux faire traiter les deux freins en même temps. Parce que le frein de langue empêche le bébé de téter mais le frein de lèvre irrite le mamelon et empêche aussi une bonne prise du mamelon. Donc il faut traiter les deux freins.

Samantha aussi allaite dans la douleur depuis des mois. Tu prends quoi pour la douleur ? Tu as testé la pommade du Dr Newman ?

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Aliénor

Montée de lait
J'ai entendu parler de cette pommade mais je n'ai jamais essayé. Pourrai-tu m'envoyer le lien pour la composition? Est ce que c'est sur prescription? Merci pour ton aide précieuse.
 

Isabelle

Fontaine de lait
http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...-Pommade-tous-usages-a-la-mode-francaise.html

Parles-en à ton médecin, tu lui imprimes la feuille. Tu peux en parler avec ton animatrice LLL.

Ce document est très bien aussi : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...xKQua6ryYDlbR96TQ&sig2=DHyKP3KioYBtFM7VkWhBWw

On parle de la pommade du Dr Newman pour le traitement. C'est surtout pour le traitement de la candidose je crois, mais peut être ça peut aller aussi pour ça, vu qu'elle est "tous usages".

Si tu as des photos, tu peux les mettre dans ton topic si tu veux.

Vraiment navrée pour toi que personne n'a vu les freins serrés de ton bébé. C'est vraiment horrible comme expérience d'allaitement, un miracle que tu allaites encore dans ces conditions. On confond encore très souvent les irritations à cause de freins serrés avec de la candidose.

Ton bébé a peut être un frein de langue très postérieur et très souvent les freins serrés très postérieurs passent inaperçus... il y a des orl qui ne coupent que les freins type1, les freins très longs qui vont jusqu'au bout de la langue.

Courage, tu vas vite régler tout ça.

Bises
 
Dernière édition:

Aliénor

Montée de lait
J'ai appelé le secrétariat du Dr M et j'ai expliqué la situation à la secrétaire. Elle m'a donné rdv le vendredi 16 novembre à 10h pour une première consultation. Je n'ai pas pu parler au Dr M donc je n'en sais pas plus pour l'instant... Mais je suis contente d'avoir eu un rdv aussi rapidement! Je suis interessée par l'osthéopathe mais je suppose qu'il faut prendre rdv suite à l'intervention? Je vais essayer de t'envoyer des photos par e-mail si il se montre coopératif... Pour les douleurs aux seins c'est surtout quand j'allaite allongée essentiellement la nuit car la journée il ne veut pas. Je pense que ma sge femme avait du me prescrire cette créme croyant que j'avais une candidose. Les premiers mois,je hurlais tellement j'avais mal lors de la mise au sein et mes seins étaient très abimés. Cette créme avait été très efficace.
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Oui, c'est très pro que le Dr M prenne très rapidement les bébés. Très souvent, les mères sont comme toi et Samantha, elles allaitent dans de grandes souffrances, ou ce sont des bébés comme dans le cas de Missou ou Stef, avec une très faible prise de poids et parfois qui a été hospitalisé. Une autre épreuve pour la mère, quand à l'hopital on lui reproche d'avoir volontairement affamé son bébé alors qu'il a des freins serrés et ne peut pas se nourrir. C'est horrible pour une jeune mère allaitante de voir son bébé hospitalisé ou affamé. A cause de l'allaitement soit disant... alors que non, c'est à cause d'ankyloglossie qui passe inaperçue tant qu'on gave avec des biberons au lieu de regarder le frein de langue du bébé.

Je pense que tu peux prendre rendez-vous auprès de l'ostéopathe, quitte à le revoir après l'intervention. Vu qu'on ne sait pas si le Dr M traitera le petit rapidement ou si il faut attendre qu'il fasse plus de 10kg, je ne sais pas. Si tu veux tu retéléphones pour demander au Dr M, pour pouvoir prendre le rendez-vous chez l'ostéopathe.

Une autre maman m'a dit que la pommade tous usages du Dr Newman lui avait fait du bien même si elle n'avait pas de candidose, comme toi elle avait de l'irritation à cause de freins serrés. Au moins cette pommade aura permis d'éviter des complications, comme de l'infection, car là, ça peut devenir très grave. Donc heureusement que tu étais suivie quand même, même si elle n'a pas su voir les freins serrés, elle aura au moins évité les complications.

Je suis désolée pour toi que tu ais tellement souffert les premiers mois, je suis toujours très émue de lire des mamans exceptionnelles comme toi, qui allaitent dans de telles souffrances. Je pense qu'un homme ou une femme qui ne connait pas ces douleurs, ne peuvent pas imaginer comment une mère peut nourrir son nourrisson dans cette souffrance.

J'espère que tout sera vite réglé et que tu vas pouvoir cicatriser et enfin allaiter normalement.

Je ne pense pas que tu avais un REF. Je pense que le REF est surtout que le bébé ne peut pas vider le sein, donc le sein est toujours plein, donc forcément le jet est plus fort. exactement comme avait Mana qui a eu des fuites pendant des mois grâce à sa très bonne lactation. Et ça, c'est aussi à cause des freins serrés. Le bébé ne peut pas vider le sein, donc le sein est toujours trop plein, et ce n'est pas un trop de lait, car on peut avoir les seins trop plein et le bébé qui ne prend pas assez de lait ! De plus, si le bébé ne vide pas bien le sein, il souffre de coliques et prend trop de lactose, il peut avoir des selles vertes et un faible prise de poids parce qu'il ne prend pas le lait assez riche de fin de tété, il ne prend que "la flotte" du premier réflexe d'éjection. Du coup on a un bébé qui dort au sein ou qui préfère prendre son pouce. Voilà pour le mythe du lait pas nourrissant.

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Le frein de lèvre ressemble beaucoup à celui du bébé de Steph ! La lèvre ne peut pas du tout se lever et je suppose que c'est pareil pour la langue. Tu pourras lire les topics de Steph.

http://forum.lllfrance.org/showthread.php?3056-Baisse-de-lactation

Un frein très épais, très serré, et très bas. Et un frein de langue je suppose du même genre, très postérieur, très serré et très épais.

Merci pour les photos. Tu peux les envoyer ici pour l'album du forum : forum@lllfrance.org

Et tu pourras aussi préparer ton témoignage pour le AA sur les freins serrés, et envoyer tes photos ici : http://forum.lllfrance.org/showthre...e-de-photos-de-freins-de-langue-et-de-l%E8vre

Bises
 

Isabelle

Fontaine de lait
Et ton bébé, irritations aux mamelons, succion très douloureuse :

Voir la pièce jointe 326

On voit très bien le palais ! Super photo !

Et comme toi, Steph a beaucoup de mal à prendre une photo du frein de langue ( la langue ne lève pas ), qu'on ne voit probablement pas de toute façon... mais ce n'est pas parce qu'il est très court qu'il ne gêne pas ! Même un frein type4 peut empêcher le mouvement normal de la langue. Les freins de vos bébés sont épais ! Steph je crois qu'on lui a dit que son bébé n'a pas de frein de langue, et on a dit la même chose à Samantha !

Quand on ne voit pas le frein, on le cherche avec le doigt et on le sent avec le doigt.

Je ne sais pas si tu as fait attention, mais Steph dans son premier topic elle a mis "selles vertes, faible prise de poids à cause de REF" ce qui n'a aucun sens, ce n'est pas un REF qui fait une faible prise de poids, mais le fait que le bébé ne peut pas téter, et c'est parce qu'il ne peut pas téter que la maman a toujours les seins très pleins, avec la tété continue. Tu vois, même chose que toi ! Malheureusement, Steph doit faire une relactation, et pourtant sa lactation avait l'air d'avoir bien démarré, malgré la chirurgie mammaire.

Et selon moi, ça n'a aucun sens de dire qu'un bébé ne prend pas assez de poids à cause d'un REF parce que dans ce cas, c'est grâce au réflexe d'éjection que le bébé obtient du lait, parce qu'il dépend totalement du réflexe d'éjection, il ne peut pas amorcer le sein et cela peut expliquer pourquoi le bébé de Steph a vraiment trop de difficultés avec un dal, parce que le sein s'amorce avec l'ocytocine, le contacte avec bébé, le sein coule tout seul, et avec le dal, il faut presser sur la gourde si le bébé n'y arrive pas. Et avec Paul, j'ai eu les même difficultés avec le dal ! Paul était dépendant du reflexe d'éjection, il dormait au sein à attendre que le sein coule et c'est le contact avec sa bouche qui amorçait le sein, avec l'ocytocine, mais pas du tout sa succion passive ! Et quand on a un bébé comme ça, qui ne peut pas téter, il ne faut surtout pas limiter la durée et la fréquence des tétés ! Et ce que font certains médecins en demandant aux mères de compter les tétés et les minutes, c'est une aberration totale quand le bébé a besoin de rester des heures au sein pour prendre assez de lait pour survivre ! Et tu vois, quand le bébé ne peut pas téter et qu'on dit à la mère de ne pas garder son bébé au sein, ben ça peut être dangereux pour le bébé, parce qu'un nourrisson se déshydrate très vite. Je pense au bébé de Missou et c'est tellement PAS NORMAL qu'un bébé allaité soit limité à l'accès au sein, qui est question de survie pour lui, c'est alarmant ce qu'on dit aux jeunes mères allaitantes. Et après on parle de sevrage naturel pour un bébé de 6 mois, de 8 mois, alors qu'on demande à la mère de limiter les tétés... pff, et quand le petit n'arrive pas à obtenir du lait au sein, pourquoi il tèterait si il a faim et qu'il n'arrive pas à se nourrir au sein ? C'est un sevrage imposé par la notice des 3h entre les tétés et de ne surtout pas garder son bébé au sein. C'est une notice d'une société qui n'allaite pas et qui fait tout ce qu'il faut pour que le sevrage vienne précocement.

Donc non, tu pourras lire ici que tu es loin d'être la seule, et allaiter encore à 12 mois, c'est exceptionnel dans ces cas là ! Parce que c'est dur, et qu'on subit énormément de pression au sevrage. Et là, je pense à Samantha qu'on fait culpabiliser d'avoir fait couper le frein de lèvre du petit Tom, pour pouvoir allaiter avec moins de souffrance.

Bises
 
Dernière édition:

Aliénor

Montée de lait
Merci d'avoir fait ce comparatif très interessant entre Steph et moi. On m'a dit exactement la même chose à la maternité:les selles vertes et explosives et la faible prise de poids qui a perduré était dûe au REF. Ne parlont pas des douleurs qui étaient dues à une candidose. Par contre mon bébé se jettait en arrière lors de la mise au sein. Cela à commencé dès la naissance. Pour quelle raison? Je pense que c'est pour cela qu'elles m'ont parlé d'un REF. Pourquoi l'allaitement en position allongée a toujours été le plus douloureux?
 

Aliénor

Montée de lait
Je n'ai jamais utilisé le DAL et je n'ai jamais réussi à exprimer mon lait avec le tire lait. Je crois que ce qui m'a sauvé mon allaitement c'est d'avoir un bébé aux besoins intenses qui adore téter en continu... Par contre les remarques désobligeantes du personnel médical et surtout de l'entourage sur le bébé tyranique qui téte en continu sont toujours autant difficiles à vivre...
 

Isabelle

Fontaine de lait
En tout cas, tu as sauvé ton allaitement avec toutes ces heures de tétés, et tu peux être super fière de toi ! Tu as tenu malgré toutes les remarques sur ton bébé et tu l'as laissé téter aussi souvent qu'il avait besoin, c'est vraiment ce qu'il fallait faire ! Un bébé comme ça, oui, moi aussi je croyais que Paul était aux besoins intenses, c'est un peu ça, c'est un besoin de beaucoup de tétés à cause de grandes difficultés à se nourrir, oui, et il faut le laisser au sein pour assurer qu'il arrive à prendre du lait, et tu l'as fait !

Tu n'as pas un bébé tyran, c'est juste un bébé qui fait de son mieux pour se nourrir et tu as assuré qu'il avait accès aux seins autant qu'il fallait pour qu'il puisse se nourrir, chacun son interprétation. Moi je te le dis, un bébé tyran, ça n'existe pas !

Alors pour ce qui est du bébé qui se jette en arrière, oui, j'ai remarqué ça aussi avec ma fille, et je t'assure qu'à la maternité j'étais dérouté, complètement perdue avec ma petite qui hurlait devant le sein ! Franchement, aucune mère n'est préparée à ce que son bébé refuse le sein !

Je pense que c'est à cause de grande frustration à attraper le sein et grande faim. Ma fille avait faim et elle n'arrivait pas à se nourrir, c'est horrible pour un nourrisson, et c'est question de survie pour lui.

Alors oui, il y a des bébés qui vont se jeter sur le biberon et refuser le sein, et on comprend que en cas d'incapacité à téter, c'est sa survie de refuser le sein et prendre le biberon, pour lui, le sein est vide et le biberon donne à manger ! Donc à la maternité, on a presque aucune chance de s'en sortir avec l'allaitement si on donne le biberon au bébé qui ne peut pas téter au sein. Je pense qu'il y a beaucoup d'échec d'allaitement à cause de freins serrés ou problèmes blocage suite à la naissance. Bref, à la naissance, ma fille ne pouvait pas attraper le mamelon, et ce qui l'a sauvé, je pense, c'est la tété continue et ma super lactation de départ !

Et la mise au sein forcée et brutale qui est encore pratique courante dans les maternités, peut traumatiser le bébé, et lui faire mal si il a des douleurs suite à la naissance. Ma fille par exemple, elle a été sortie avec ventouse, elle avait les diaphragmes désaxés et jusqu'à ce que je la montre à un ostéopathe, elle souffrait de reflux intense, je ne pouvais pas du tout la poser. Donc l'ankyloglossie pose des problèmes, et la naissance aussi peut laisser des séquelles. J'ai connu un bébé qui avait un torticolis depuis sa naissance, et c'est pour ça qu'il ne tétait que d'un côté.

Bref, tu as super bien protégé ta relation au sein avec la tété continue ! Moi aussi on m'a dit de ne surtout pas laisser le bébé au sein et c'est aux réunions LLL, avec les livres du Dr Sears que j'ai enfin pu laisser mon bébé au sein sans me dire que c'était mal. Je le faisais parce que je préférais laisser mon bébé au sein, pour moi c'était le mieux pour nous. Et maintenant, je sais que c'est ce qu'il fallait faire. Il avait besoin de rester au sein pendant des heures, même la nuit, et c'est grâce à cela qu'il a pris assez de poids malgré sa succion passive.

La tété continue est éprouvante, moralement aussi à cause de la pression de la famille, mais ça ira mieux après la frenotomie, tu verras, ton bébé va faire des progrès et il ne sera plus obligé de rester au sein pour avoir du lait.

Pour les positions d'allaitement, la seule qui est importante à connaitre c'est savoir mettre son bébé en position asymétrique, peu importe qu'il soit au lit ou en madone, du moment qu'il a une prise asymétrique, il sera plus efficace, surtout avec des freins serrés c'est très important. Avant la frenotomie, les tétés en écharpe n'étaient pas possible, il fallait beaucoup de précision pour que la petite arrive à téter et surtout que je ne bouge pas ! Et impossible aussi la position biologique. La petite ne pouvait téter que le sein droit et il fallait s'y reprendre plusieurs fois pour qu'elle arrive à attraper le mamelon et qu'il ne glisse pas dessous sa langue. Mes deux enfants étaient totalement différents ! Paul restait au sein des heures, même en écharpe, et la petite c'était l'inverse, elle ne réclamait pas et dormait trop. On peut passer d'un extrême à l'autre ! Et après Paul qui est resté des années en tété continue, je n'étais pas du tout préparée à avoir une petite comme Eléonore qui refuserait de téter et dormirait sur le sein, sans téter !

Je lis beaucoup de culpabilité chez les mères, et je sais que quand le bébé a du mal à téter, c'est vraiment difficile. Que ce soit avec la tété continue ou un bébé qui ne tète pas, c'est vraiment épuisant et on met beaucoup de culpabilité sur les mères alors que quand l'enfant n'arrive pas à se nourrir, ce n'est pas sa faute.

Bises
 
Dernière édition:
Haut