• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

dur dur l'adaptation

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Si tu fais l'adaptation aujourd'hui c'est peut-être que c'est le bon moment pour toi, et alors ce sera probablement le bon moment pour ton bébé ❤️

c'est plus facile de faire garder un bébé à 3 mois qu'à 9
Probablement pour le début, maintenant pour relativiser, une cousine a fait garder son fils à 3 mois, ça s'est super bien passé elle était vraiment contente de sa décision. À 9 mois il a quand même fait une angoisse de séparation terrible, elle était en pleurs tous les matins en allant au boulot pendant 3 semaines...!

Il n'y a pas deux histoires pareilles, et tu prendras la meilleure décision pour toi et ton bébé !
 

Gargouille

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @MarieJeanne54,
Contente de te lire visiblement plus apaisée ! ☺️

Je reviens sur ce passage puisque c'est le seul qui soit "négatif" :
Mais avant de me coucher j'ai regardé un post avec une vidéo d'une gamine de 2 ans (américaine sûrement) qui retrouve sa mère en larme après sa première journée de garde... dans les commentaires "Pauvre bébé" "Pourquoi ne pas garder votre enfant à la maison?" "Certaines préfèrent travailler que de s'occuper de leurs enfants..."....... J'avoue que ça a relancé mon appréhension et mes questionnements avec bcp d'anxiété.... 😐
Alors, si on m'avait proposé un congé parental dignement rémunéré jusqu'à l'entrée en école de ma fille, j'aurais dit oui sans hésiter ! Mais le problème c'est que travailler n'est malheureusement pas un choix pour nombre d'entre nous, en tout cas pas pour moi. C'est un choix de société (française comme étasunienne ou autres) et je me demande vraiment qui sont ses gens qui se permettent de critiquer une maman qui fait garder son enfant pour la première fois à 2 ans ! Bientôt l'école, hier ? Et là c'est bon, c'est plus maltraitant ?? Parce qu'en plus là l'enfant se prépare par plus petites étapes à s'éloigner de son/ses parents et à la vie en collectivité (pas de réelle adaptation à l'école ou bien à coup de 1/2 journées ce qui reste énorme pour une première séparation).

Je n'ai pas mentionné ici que mon fils est né dans un contexte compliqué, avec une séparation de 24h à la naissance et un séjour en néonat... Cette première séparation à la MAM a certainement réactivé beaucoup d'angoisse chez lui comme chez moi?
Alors ça s'est bien possible. Je ne m'imagine pas comme ça peut être douloureux d'être séparé de son nouveau né... 🫂

J'ai réussi à ne pas trop culpabiliser en parti grâce à tous vos messages...
Ça c'est génial et c'est même tout ce qui compte. Comme quoi tu as bien fait de poster ici. Une chose de plus que tu fais bien... 😁:joie:
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
C'est plus facile à 3 mois sur le moment... après évidemment qu'il y a des jours où ils n'ont pas envie d'y aller, d'y retourner après les vacances...les 9mois, les 15 mois avec une nouvelle grossesse pour moi c'était sport aussi! Mais je n'ai pas remis en question la garde pour autant (le confinement l'a fait pour moi)
Marie Jeanne, tu veux vraiment que je te dise ce que je pense 1/ des parents qui mettent en scène leur gamin en pleurs sur YouTube et 2/ des gens qui font ces commentaires ? Ça risque d'être censure.

Après parfois si la séparation est trop dure, que l'histoire est compliquée, ça peut valoir Le coup de debriefer avec un psychologue ?
 
Dernière édition:

Lioness

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour !

Je suis désolée je n’ai pas lu tous les messages, je te rajoute juste un témoignage.

Ma fille est gardée en crèche depuis qu’elle a quatre mois, mais cet été on a déménagé dans changer de crèche. Elle en a 15, et l’adaptation ressemble beaucoup à ce que tu décris…

Un jour, sa puéricultrice nous a très fortement incité à partir et à lui faire confiance. Elle nous a promis de nous appeler si elle n’arrivait pas à calmer les pleurs.

Elle a réussi, le lendemain, à nouveau pleurs à mon départ. Je suis restée cachée dans un coin de la porte et j’ai bien vu que dès que je disparaissait de la vue ça se calmait très vite !

Ça fait maintenant trois semaines, et ma fille est très heureuse d’aller à la crèche ! Elle tend les bras en arrivant. c’est un gros changement pour eux, il faut le temps qu’ils comprennent que le parent va toujours revenir. Je ne pense pas que ce soit lié à la manière de faire avant : en tout cas, nous la Crèche n’a pas spécialement aidé l’adaptation à la deuxième Crèche !
 

Mamandupetitpoulet

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Ça va faire un an que mon Zazou (2 ans) est à la crèche, et il pleure quand même tous les matins à la séparation 🤷🏻‍♀️ alors qu’il y est très bien ! Dès que je franchis la porte, il arrête et ensuite il profite de sa journée avec les copains.

Ce n’est pas à cause de notre éducation, ou parce qu’il voudrait rester avec moi, c’est juste une manière comme une autre de vivre la séparation. Comme ont dit mes collègues du dessus, c’est une question de caractère avant tout, ce n’est pas la manière dont tu as élevé ton bébé.

Et l’adaptation c’est aussi pour les parents, pas seulement les enfants. C’est normal que ça te fasse réfléchir, gamberger, c’est une grosse étape pour vous 2, mais si tu as fait cette démarche alors c’est la bonne décision. Personnellement ça continue à me remuer de le voir pleurer tous les matins, mais j’ai confiance en l’équipe qui s’occupe de lui et j’avais besoin de travailler, donc c’était nécessaire pour nous 2.
 

ForMama

Hyperlactation
Marie Jeanne, tu veux vraiment que je te dise ce que je pense 1/ des parents qui mettent en scène leur gamin en pleurs sur YouTube et 2/ des gens qui font ces commentaires ? Ça risque d'être censure.
+ 1
moi aussi je risque d'être censurée sur ce sujet. Ça me fout littéralement hors de moi ce genre de vidéo et de commentaires ! 🤬

Clairement avant de te remettre en cause il faut les remettre en cause eux...ceux qui postent leur enfant en pleurs, ceux qui commentent anonymement alors qu'ils n'ont pas d'enfants ou que eux-même sont des hommes au travail...😉
 

ColineSud

Colostrum
Ça va faire un an que mon Zazou (2 ans) est à la crèche, et il pleure quand même tous les matins à la séparation 🤷🏻‍♀️ alors qu’il y est très bien ! Dès que je franchis la porte, il arrête et ensuite il profite de sa journée avec les copains.

Ce n’est pas à cause de notre éducation, ou parce qu’il voudrait rester avec moi, c’est juste une manière comme une autre de vivre la séparation. Comme ont dit mes collègues du dessus, c’est une question de caractère avant tout, ce n’est pas la manière dont tu as élevé ton bébé.

Et l’adaptation c’est aussi pour les parents, pas seulement les enfants. C’est normal que ça te fasse réfléchir, gamberger, c’est une grosse étape pour vous 2, mais si tu as fait cette démarche alors c’est la bonne décision. Personnellement ça continue à me remuer de le voir pleurer tous les matins, mais j’ai confiance en l’équipe qui s’occupe de lui et j’avais besoin de travailler, donc c’était nécessaire pour nous 2.
Oui, c'est plutôt sain qu'un enfant montre qu'iel tient aux personnes qui s'occupent le plus de lui/elle. Et c'est normal que l'enfant aient plusieurs émotions le matin au moment de la séparation, d'un coté de la joie de retrouver le lieu de garde mais aussi de la tristesse de quitter un parent...
 

Lioness

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Alors, si on m'avait proposé un congé parental dignement rémunéré jusqu'à l'entrée en école de ma fille, j'aurais dit oui sans hésiter !
Je réagis juste là-dessus : moi non 🙃

J’adore passer du temps en famille avec le papa, ou les week-ends avec ma fille. Mais je n’ai pas un bon souvenir de moi seule avec mon bébé à la maison, sans me doucher ou manger décemment. Et j’adore mon travail, la stimulation intellectuelle qu’il m’apporte. Reprendre le boulot m’a permis de mieux équilibrer mes besoins et ceux de mon enfant… et de beaucoup plus profiter du temps ensemble ! 😉

Mais chaque famille est unique sur le sujet !
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Pareil, quand je suis avec les enfants je profite de leur présence, mais quand je ne les ai pas je n'y pense pas trop, je suis à mon travail. Et je ne pense pas au travail à la maison non plus...
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Et à propos de l'éducation bienveillante qui rendrait les enfants autonomes et confiants...moi j'ai plutôt l'impression que dans un premier temps ça rend les enfants plus expressifs de leurs besoins et donc en apparence plus demandeurs, plus "difficiles"...ce n'est pas toujours gratifiant pour le parent par rapport à un enfant élevé "à l'ancienne" qui a donc appris à la fermer. Vivre en phase avec ses émotions c'est assez intense en fait. Vivre authentiquement, c'est dur (pardon pardon je pars loiiin).
et voilà, je tombe dans le panneau de la digression...quelle que soit la "posture" éducative, je pense qu'on est tous d'accord pour dire que notre job, c'est d'aider les enfants à comprendre ce qu'ils ressentent certes, mais aussi d'en contenir l'expression en fonction de ce qui est socialement acceptable. La tolérance et les attentes vont varier selon l'âge et les familles, un gamin de 4 ans qui pique une crise dans la rue devant son père, je vais regarder le papa avec sympathie (yeah bro). La même à 12 ans, je m'interroge. Ce n'est pas la même chose d'apprendre à la fermer et nier son ressenti, que se dire "j'ai très envie de rester au parc mais je comprends qu'il se fait tard et qu'on reviendra demain", ou même "je suis fâchée que tu m'obliges à rentrer mais je te suis en bougonnant sans que tu aies à me traîner..."
Je pense qu'à 16 mois personne n'irait dire qu'un petit est "mal élevé " parce qu'il s'exprimer en pleurant...
 

Sylvie 1903

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je réagis juste là-dessus : moi non 🙃

J’adore passer du temps en famille avec le papa, ou les week-ends avec ma fille. Mais je n’ai pas un bon souvenir de moi seule avec mon bébé à la maison, sans me doucher ou manger décemment. Et j’adore mon travail, la stimulation intellectuelle qu’il m’apporte. Reprendre le boulot m’a permis de mieux équilibrer mes besoins et ceux de mon enfant… et de beaucoup plus profiter du temps ensemble ! 😉

Mais chaque famille est unique sur le sujet !
Très juste ! Et ça peut évoluer 🙂
J'ai été ravie de garder ma fille à plein temps durant ses 15 premiers mois, puis à mi-temps jusqu'à ses 2 ans.
Depuis lundi, elle va en garderie 4 jours complets et je suis ravie d'avoir repris mon.activité professionnelle. J'avais tendance à perdre patience facilement ces dernières semaines. Désormais je suis ravie de notre petite journée en tête à tête le mercredi et de la retrouver le soir à 16h, après avoir pu me concentrer sur mon travail 🙂
 

Sylvie 1903

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
@Sylvie 1903 merci, tu as parfaitement exprimé ce que je voulais dire!

J'ai pensé la même chose de ton.message 🙂

Et à propos de l'éducation bienveillante qui rendrait les enfants autonomes et confiants...moi j'ai plutôt l'impression que dans un premier temps ça rend les enfants plus expressifs de leurs besoins et donc en apparence plus demandeurs, plus "difficiles"...ce n'est pas toujours gratifiant pour le parent par rapport à un enfant élevé "à l'ancienne" qui a donc appris à la fermer. Vivre en phase avec ses émotions c'est assez intense en fait. Vivre authentiquement, c'est dur (pardon pardon je pars loiiin).
Je pressens cela aussi et c'est toujours très renforçant pour moi de lire que c"est partagé car le père de ma fille a beaucoup de mal avec l'expression des émotions et préfèrerait une "enfant sage".. ce qui me met hors de moi 😀

 

Sylvie 1903

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Très juste ! Et ça peut évoluer 🙂
J'ai été ravie de garder ma fille à plein temps durant ses 15 premiers mois, puis à mi-temps jusqu'à ses 2 ans.
Depuis lundi, elle va en garderie 4 jours complets et je suis ravie d'avoir repris mon.activité professionnelle. J'avais tendance à perdre patience facilement ces dernières semaines. Désormais je suis ravie de notre petite journée en tête à tête le mercredi et de la retrouver le soir à 16h, après avoir pu me concentrer sur mon travail 🙂
Vous excuserez mes répétitions (j'ai employé 3 fois le mot "ravie"). Je le suis sûrement mais le sommeil manque un peu aussi 🤣
 

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
congé parental dignement rémunéré jusqu'à l'entrée en école de ma fille, j'aurais dit oui sans hésiter ! Mais le problème c'est que travailler n'est malheureusement pas un choix pour nombre d'entre nous, en tout cas pas pour moi. C'est un choix de société (française comme étasunienne ou autres
Et même si le congé était rémunéré à hauteur du travail fourni, ce serait ok de faire le choix de faire garder.
 

Gargouille

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Je réagis juste là-dessus : moi non 🙃

J’adore passer du temps en famille avec le papa, ou les week-ends avec ma fille. Mais je n’ai pas un bon souvenir de moi seule avec mon bébé à la maison, sans me doucher ou manger décemment. Et j’adore mon travail, la stimulation intellectuelle qu’il m’apporte. Reprendre le boulot m’a permis de mieux équilibrer mes besoins et ceux de mon enfant… et de beaucoup plus profiter du temps ensemble ! 😉

Mais chaque famille est unique sur le sujet !
Oui, je comprends tout à fait ce que tu dis. En y réfléchissant bien, j'idéalise peut-être le truc... J'avoue que j'ai personnellement mal vécu ma reprise à 10 semaines de vie de la minette. Je n'avais pas le choix et je n'étais pas prête. J'ai la chance d'avoir un métier que j'ai choisi et que j'aime mais très prenant. Papa est au foyer dans notre situation donc mais comme lui et moi on a pas la même conception du mot "ménage", du coup j'ai l'impression d'avoir double ration de charge mentale alors c'est sans doute pour ça ! 😉

Et même si le congé était rémunéré à hauteur du travail fourni, ce serait ok de faire le choix de faire garder.
Mais clairement ! Dans un monde idéal on serait tous libre de choisir entre l'un ou l'autre, à temps complet ou à temps partiel. Et d'ailleurs, puisque tu emploies le mot "travail", à un moment donné il faut savoir/pouvoir prendre une "pause" (co-parent, grand-parent, nounou, crèche) pour s'éviter un burn-out.
:fou:
 
Dernière édition:

Etoile du matin

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
et voilà, je tombe dans le panneau de la digression...quelle que soit la "posture" éducative, je pense qu'on est tous d'accord pour dire que notre job, c'est d'aider les enfants à comprendre ce qu'ils ressentent certes, mais aussi d'en contenir l'expression en fonction de ce qui est socialement acceptable. La tolérance et les attentes vont varier selon l'âge et les familles, un gamin de 4 ans qui pique une crise dans la rue devant son père, je vais regarder le papa avec sympathie (yeah bro). La même à 12 ans, je m'interroge. Ce n'est pas la même chose d'apprendre à la fermer et nier son ressenti, que se dire "j'ai très envie de rester au parc mais je comprends qu'il se fait tard et qu'on reviendra demain", ou même "je suis fâchée que tu m'obliges à rentrer mais je te suis en bougonnant sans que tu aies à me traîner..."
Je pense qu'à 16 mois personne n'irait dire qu'un petit est "mal élevé " parce qu'il s'exprimer en pleurant...
Ah oui oui, complètement d'accord. Quand je parlais d'éducation "à l'ancienne" je pensais tout bêtement à celle que j'ai reçue en un temps lointain : claques et fessées, tout au long de l'enfance et dès les 18 mois/deux ans. Là le projet éducatif était clairement que je la ferme et que je me soumette. J'y pense parce que mes parents sont parfois choqués que je ne punisse pas mes enfants quand ils font ce qu'ils interprètent comme "un caprice" (que moi j'interprète comme décharge émotionnelle due à la fatigue/la faim/évènements de la journée). Et mon beau-père m'a conseillé de taper le Canaillou quand il faisait une bêtise. C'était ma référence d'éducation à l'ancienne. Je pense qu'elle est très loin de ce que pratiquent les mamans d'aujourd'hui, personne n'était visé.
 

MarieJeanne54

Montée de lait
Je trouve tes mots très justes et rassurants. Je ne suis juste pas tout à fait d'accord avec cette phrase.

Un bébé qui a eu la chance d'être longtemps gardé par maman, chez lui, avec son environnement/son rythme/son lit/ses tétées etc. et qui doit d'un coup y renoncer et s'adapter à autre chose c'est duuuuuur.

Je pense que ce n'est pas juste une petite frustration genre "ne touche pas à ce truc" ou "oui maman ferme la porte des toilettes 5 min" c'est quand même un sacré changement et ça demande une vraie adaptation...d'où le terme sans doute.

Finalement même si je ne suis pas pour ni pour le bébé ni pour la maman c'est peut-être presque plus "simple" pour les plus petits qui ne réaliseront pas tout qui trouveront dans d'autres bras le réconfort et l'apaisement...

Je me dis la même chose pour le co dodo actuellement plus j'avance dans le temps et plus bébé sait quand je suis là ou pas dans le lit et ça risque d'être un peu coton pour arrêter (enfin c'est un autre sujet).

Donne-nous de tes nouvelles @MarieJeanne54 😘😘
Merci ForMama,
Tout à fait d'acc... Quels gros changements ! Puis ça grouille de partout là dedans !

Je suis dans le même cas... Co dodo depuis 16 mois... j'avais prévu de commencer à le mettre dans son lit mais encore hier soir je le voir dormir, il est tellement mignon quand il dort ! Je me demande également comment je vais faire quand la deuxième pointera le bout de son nez... Mais bon, on verra ! C'est un autre jour..
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Même grands et dans leurs lits, ils sont mignons quand ils dorment (surtout quand ils dorment?). Je fais la tournée des chambres avant de me coucher, histoire de vérifier que tout le monde a son drap, son doudou, sa veilleuse, et de faire le plein de mignonnitude avant la nuit !
 

Lioness

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
J’ai fait le changement de cododo à sa chambre récemment (14 mois, combiné à un déménagement) et… ça a été super simple finalement !

Lit au sol, maintenant elle nous prend la main et nous emmène dans sa chambre quand elle est fatiguée je crois rêver 🙈

Tout ça pour dire que ce n’est pas parce que le cododo a duré que ça complexifie le changement de chambre 😉. Et à partir de 6h du matin elle fait la fin de nuit avec nous donc j’ai encore le plaisir de me réveiller avec un bébé collé contre moi 🙃
 
Haut