• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

dur dur l'adaptation

MarieJeanne54

Montée de lait
Bonjour à toutes !

C'est le coeur lourd et les yeux fatigués que j'écris ce message.

Aujourd'hui, c'était l'adaptation de mon fils à sa nouvelle MAM. La MAM est vraiment super, les filles qui y travaillent sont super à l'écoute, bienveillantes, prennent le temps de s'adapter à chaque bébé, font à manger bio et les enfants portent des couches lavables.
Mon fils à 16 mois, c'est un bébé qui a été allaité jusqu'à maintenant (tétées seulement pour s'endormir car baisse de lactation due à ma grossesse), toujours en co-dodo entre ses deux parents, jamais laissé pleuré, porté etc etc etc... Parce que cela correspond à notre système de valeur et que ça nous semble naturel. Il a toujours été avec moi, parfois gardé par les grands parents mais ils bossent encore donc pas beaucoup le temps. On est toujours beaucoup sortis au parc, souvent à l'extérieur.

Seulement... Je suis fatiguée...

Mon fils pleure souvent, fait des crises à chaque fois qu'il veut quelque chose, jette sa nourriture, ne supporte pas être loin de nous lorsque nous sommes avec du monde (la famille... etc...), il est toujours après moi et a beaucoup de mal à s'éloigner. Il est assez sensible je crois ! Le moindre truc peut vite lui faire peur ou le faire pleurer (mais aussi rire !!)...

En fait, j'ai constaté lors de cette adaptation, que c'était absolument le seul bébé à rester dans les bras de sa maman. Je n'ai pas pu m'absenter sinon pleurs et "maman, maman, maman"... pendant que les autres bébés du même âge étaient entrain de jouer ensemble. J'ai voulu aller aux toilettes à un moment et là ça a été la catastrophe, il a pleuré toutes les larmes de son corps. Pourtant son AM était auprès de lui, très douce pour le rassurer...

Bref... Je crois que je ne vais pas le laisser. J'arrive pas. C'est trop dur.
J'ai toujours été persuadée que la façon dont nous avons élevé notre enfant lui permettrait d'être autonome, confiant, heureux... Quand je compare aux autres enfants le mien est le seul à avoir ce comportement..

Aujourd'hui, je prends des remarques de la part de l'entourage comme quoi c'est en partie de ma faute (le cododo, l'allaitement toussa).

Avez vous des expériences similaires à partager???
 

ForMama

Hyperlactation
Bonjour à toutes !

C'est le coeur lourd et les yeux fatigués que j'écris ce message.

Aujourd'hui, c'était l'adaptation de mon fils à sa nouvelle MAM. La MAM est vraiment super, les filles qui y travaillent sont super à l'écoute, bienveillantes, prennent le temps de s'adapter à chaque bébé, font à manger bio et les enfants portent des couches lavables.
Mon fils à 16 mois, c'est un bébé qui a été allaité jusqu'à maintenant (tétées seulement pour s'endormir car baisse de lactation due à ma grossesse), toujours en co-dodo entre ses deux parents, jamais laissé pleuré, porté etc etc etc... Parce que cela correspond à notre système de valeur et que ça nous semble naturel. Il a toujours été avec moi, parfois gardé par les grands parents mais ils bossent encore donc pas beaucoup le temps. On est toujours beaucoup sortis au parc, souvent à l'extérieur.

Seulement... Je suis fatiguée...

Mon fils pleure souvent, fait des crises à chaque fois qu'il veut quelque chose, jette sa nourriture, ne supporte pas être loin de nous lorsque nous sommes avec du monde (la famille... etc...), il est toujours après moi et a beaucoup de mal à s'éloigner. Il est assez sensible je crois ! Le moindre truc peut vite lui faire peur ou le faire pleurer (mais aussi rire !!)...

En fait, j'ai constaté lors de cette adaptation, que c'était absolument le seul bébé à rester dans les bras de sa maman. Je n'ai pas pu m'absenter sinon pleurs et "maman, maman, maman"... pendant que les autres bébés du même âge étaient entrain de jouer ensemble. J'ai voulu aller aux toilettes à un moment et là ça a été la catastrophe, il a pleuré toutes les larmes de son corps. Pourtant son AM était auprès de lui, très douce pour le rassurer...

Bref... Je crois que je ne vais pas le laisser. J'arrive pas. C'est trop dur.
J'ai toujours été persuadée que la façon dont nous avons élevé notre enfant lui permettrait d'être autonome, confiant, heureux... Quand je compare aux autres enfants le mien est le seul à avoir ce comportement..

Aujourd'hui, je prends des remarques de la part de l'entourage comme quoi c'est en partie de ma faute (le cododo, l'allaitement toussa).

Avez vous des expériences similaires à partager???
Que c'est bouleversant de lire tout ça pour bébé mais aussi pour toi, je vais te parler avec mon cœur de maman et les expériences de mes proches amies car je suis encore moi-même avec bébé à la maison (12 mois mi septembre).

1) Je pense que tout ce que vous faites pour lui (le package de bienveillance d'écoute d'amour de lait maternel de co dodo) a déjà et aura forcément une belle influence sur lui que ce soit sa santé physique son mental sa confiance en lui etc mais ça ne se voit pas toujours tout de suite surtout dans une phase de séparation/adaptation qui est assez sensible particulièrement quand le maternage est si proximal 🥰

2) C'est toi seule qui peux juger de ce que vous êtes capables d'accepter et de vivre si tu préfères/peux rester avec lui sans passer par la MAM tant mieux mais si vous voulez faire cette transition il faut que tu puisses t'appuyer sur une AM bienveillante, particulièrement disponible pour ton bébé comme c'est le cas pour deux de mes amies en ce moment qui devaient reprendre le travail. Oui c'est dur oui il faut une plus longue adaptation parfois interrompre des matinées trop compliquées mais avec le soutien et la douceur de la nounou ça s'améliore peu à peu...

3) Ce n'est pas parce que la petite blonde ou le grand roux ont filé seuls jouer loin de leur mère qu'ils sont spécialement heureux et équilibrés. Ça donne cette impression mais ça ne présume pas de la qualité de la maman...c'est parfois même le contraire. Alors c'est sûr que c'est mieux quand le bébé se détache et s'amuse et semble ravi mais ça peut prendre un peu de temps justement parce que son bonheur son équilibre son attache pour le moment c'est toi 😍
 

Etoile du matin

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Tu ne connais pas les autres bébés, ils sont peut-être là depuis très longtemps, ou ils ont pleuré autant et plus que le tien la veille...
Qu'un bébé marque une différence entre sa figure d'attachement et des inconnus c'est très sain je trouve. Encore heureux que maman ça ne soit pas pareil que le reste du monde. C'était l'adaptation, c'est normal que ça demande, ben...un temps d'adaptation.
Ne te tracasse pas, votre éducation n'est pas en cause. Cela va s'arranger.

Et à propos de l'éducation bienveillante qui rendrait les enfants autonomes et confiants...moi j'ai plutôt l'impression que dans un premier temps ça rend les enfants plus expressifs de leurs besoins et donc en apparence plus demandeurs, plus "difficiles"...ce n'est pas toujours gratifiant pour le parent par rapport à un enfant élevé "à l'ancienne" qui a donc appris à la fermer. Vivre en phase avec ses émotions c'est assez intense en fait. Vivre authentiquement, c'est dur (pardon pardon je pars loiiin).
 

Gargouille

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Coucou,
Avez vous des expériences similaires à partager???
Bah, non... et oui !
Ma fille est plus jeune (1 an très prochainement) et nous aussi on vient de terminer son adaptation aujourd'hui ! Par contre, j'ai la chance de ne pas avoir eu le même vécu que toi. J'ai laissé Papa la déposer (oui, je suis lâche) : aucun pleurs. Je l'ai récupéré ensuite : aucune réaction (aïe ! ma fierté). Mais pourtant, là où on se retrouve c'est que la cocotte n'a jusqu'ici été gardé que par moi et/ou son père (pas de grand parent aux alentours, c'est donc ça de moins que pour ton fils), elle est toujours allaitée, en cododo, on ne laisse pas pleurer, etc... maternage proximal en somme donc, NON, vous n'êtes pas responsable du fait qu'il ait une sensibilité accrue et qu'il s'acclimate peut-être moins vite que ses petits camarades. Cela relève sans doute plus de sa personnalité, un trait de caractère sur lequel vous n'aurez pas beaucoup de prise de toute façon. J'imagine que ce serait même plus compliqué à gérer pour lui si vous ne l'aviez pas si bien élevé jusqu'ici.

Par contre, tu es enceinte et ça c'est chouette (félicitations ! :pom pom:) mais cest aussi et surtout très épuisant. Je pense que ça pourrait vous être bénéfique à tous les deux qu'il aille dans cette MAM surtout que ta description envoie du rêve. Il pourra difficilement trouver mieux pour se sociabiliser doucement. Tu ne sais pas si tu peux prolonger l'adaptation ? Le temps qu'il prenne confiance et connaisse les lieux.

En tout cas, ne te culpabilise surtout pas, au ccontraire, ce serait dommage après tout ce beau travail que vous avez menez avec lui. Ça portera nécessairement ses fruits. Et les cons continueront à dire de conneries !

Bon courage, ça va se faire petit à petit. 🫂
 

Framboisine

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir @MarieJeanne54,
L'adaptation de mon fils a été dure aussi, il avait 6 mois. Mais maintenant il se plaît beaucoup chez sa nounou 😊
Il avait été gardé qqs heures par les grands parents régulièrement et ça s'était bien passé. Mais ce ne sont pas des inconnus !
On avait prévu 2 semaines d'adaptation, la 1ere semaine très progressif, 1h avec moi le 1er jour, 1h seul le 2è jour puis 2h, ensuite en incluant une sieste puis un repas le vendredi.
Je ne me rappelle plus trop du 1er jour, mais le 2è appel au bout de qqs mins parce que mon fils était inconsolable, idem 3è et 4è jour, du coup on avait raccourci la 1ère semaine à 4jours. L'ass mat était très gentille et disait que c'était normal l'adaptation était faite pour ça, c'est elle qui a proposé de raccourcir la semaine.
J'étais dépitée parce que j'avais besoin de prendre du temps pour moi avant de reprendre le travail...
La 2è semaine s'était mieux passée, il avait pu faire des 1/2 journées puis journées complètes mais les siestes étaient toujours compliquées.
Je me rappelle avoir été "bloquée" tout un aprem le samedi après ma reprise du taf, il a fait une sieste de 5h! pour récupérer... dans les bras bien sûr.
Bref là à 22mois, à la rentrée, il est parti jouer sans me dire au revoir après les vacances d'été de 4 semaines, très content de retrouver les copains/copines de garde, la nounou et les jeux.
Laisse lui le temps de s'adapter, avec une AM bienveillante, il devrait s'adapter et apprécier le lieu 😊
Courage, je me rappelle que les 2 semaines d'adaptation n'avaient pas été faciles à vivre !
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
A mon avis tu ferais bien de faire confiance aux nourrices sur ce point. Il est probable que ça se passe mieux quand tu seras partie, même si ça prend un peu de temps. Surtout si un deuxième bébé est en route. La proximité maman-bebe c'est bien mais il y a aussi un temps pour apprendre la séparation, apprendre que maman peut partir MAIS revenir, ton petit commence à grandir et va devenir grand frère, fais lui confiance.

On a tenté l'adaptation crèche hier, mes filles ont grave fayotte (sourires à qui mieux mieux, pas un pleur), à côté de nous il y avait un bébé un peu plus grand (7mois) très collé à maman aussi, les auxiliaires se débrouillaient pour l'endormir en le bercant dans un énorme coussin "contenant" qu'elles calaient ensuite...les nourrices ont de l'expérience et vont développer leurs stratégies. Et puis, ton fils a 16 mois, pas 3, la frustration fait partie de la vie...

Et je vous rassure, la plupart des bébés "autonomes" que je connais vont très bien, n'ont aucun mal à jouer sur le tapis ou s'endormir, pas parce qu'on les a ignoblement dressés mais parce qu'on a évolué à leur rythme, en écoutant leur besoin de contact mais en leur permettant aussi de prendre un peu de distance au fil des mois (me pose pas / bon OK tu me poses mais reste là/ tu me poses mais tu restes en visuel / tu me poses mais je t'entends/ tu me poses, je joue un peu mais t'es ouuuuuu ah t'étais là bien, je continue à jouer alors).
Bon, dans quelques instants crèche, J2 avec départ de maman, je m'attends à des pleurs au départ mais je sais qu'il y aura des bras pour les consoler...
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Quant à savoir si tu aurais dû "faire autrement", je ne pense pas que la question soit pertinente, vous avez fait ce qui vous semblait juste, et personne ne sait si ça aurait changé quoi que ce soit, on s'en moque en fait...ce qui compte c'est que vous avez un nouveau chapitre à écrire, que tu as besoin de temps pour te reposer et préparer l'arrivée du futur bébé, et de toute façon les cartes seront rebattues avec l'arrivée du petit nouveau... on grandit à chaque fois aussi avec nos enfants !
 

ForMama

Hyperlactation
Et puis, ton fils a 16 mois, pas 3, la frustration fait partie de la vie...
Je trouve tes mots très justes et rassurants. Je ne suis juste pas tout à fait d'accord avec cette phrase.

Un bébé qui a eu la chance d'être longtemps gardé par maman, chez lui, avec son environnement/son rythme/son lit/ses tétées etc. et qui doit d'un coup y renoncer et s'adapter à autre chose c'est duuuuuur.

Je pense que ce n'est pas juste une petite frustration genre "ne touche pas à ce truc" ou "oui maman ferme la porte des toilettes 5 min" c'est quand même un sacré changement et ça demande une vraie adaptation...d'où le terme sans doute.

Finalement même si je ne suis pas pour ni pour le bébé ni pour la maman c'est peut-être presque plus "simple" pour les plus petits qui ne réaliseront pas tout qui trouveront dans d'autres bras le réconfort et l'apaisement...

Je me dis la même chose pour le co dodo actuellement plus j'avance dans le temps et plus bébé sait quand je suis là ou pas dans le lit et ça risque d'être un peu coton pour arrêter (enfin c'est un autre sujet).

Donne-nous de tes nouvelles @MarieJeanne54 😘😘
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
J'ai pas dit que c'était une PETITE frustration, ni que c'était facile... je confirme que c'est plus facile de faire garder un bébé à 3 mois qu'à 9 ! (Je suis partie de la crèche mais le bébé des voisins râle, j'ai beau savoir que j'ai une heure devant moi, je sursaute à chaque fois).
 

Gargouille

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
🤔
J'avoue que je me sens un peu obligée de répondre. 😇

Un bébé qui a eu la chance d'être longtemps gardé par maman, chez lui, avec son environnement/son rythme/son lit/ses tétées etc. et qui doit d'un coup y renoncer et s'adapter à autre chose c'est duuuuuur.

Compte tenu que ma fille s'est très facilement détachée de son père lors des 2 moments d'adaptation, si je suis ton raisonnement, ça signifie qu'elle n'a pas reçu suffisamment d'attention, d'amour, etc... Je pense qu'il n'est pas possible, comme souvent, de généraliser.

Ma fille a toujours été d'un caractère très souple, enjoué et sociable et j'ose espérer qu'elle sait que quand on la quitte elle ne renonce pas à ses parents ou son environnement. Depuis toujours elle accepte d'aller dans les bras des copains et l'angoisse de séparation n'a jamais été un vrai sujet ici (et tant mieux, je sais que j'aurais aussi eu du mal à gérer émotionnellement).

Pourtant je ne prétend pas m'être mieux occupée d'elle que vous de vos enfants et je suis extrêmement confiante et en paix avec notre façon de l'éduquer, la materner jusqu'ici.

Entendons nous bien, je ne me sens pas attaquée ou quoique ce soit, je pousse juste le raisonnement. 😉

J'en reviens à ce que je disais sur mon précédent message, mais, il me semble qu'il y a des facettes de la personnalité de nos merveilles qui sont de l'ordre de l'inné. Nous n'avons pas tous le même caractère, est c'est sans doute mieux ainsi. Il en va de même pour nos petits. L'épigénétique à, certes, une grande influence sur qui nos sommes et qui nous seront, mais ne fait pas tout. Il me semble que certain traits de caractère se développent in utero (alors c'est pas non plus super poussé j'imagine hein, mais par exemple, j'avais un fœtus TRÈS agité. Depuis le 1er jour où je l'ai senti bouger, les galipettes et coups de pieds auront été incessants et j'ai d'ailleurs eu ensuite une bébé très tonique et curieuse.)

Tout ça pour dire qu'il y a des bébés sensibles, des bébés casse-cou, des bébés enjoués, des bébés timides, etc.. et c'est bien comme ça. On ne part pas tous avec le même bagage mais ce qui est sûr (compte tenu de tout ce que j'ai trouvé jusqu'ici sur LLL), c'est qu'en proposant un maternage proximal et en s'adaptant au plus près des besoins de nos petits, on favorise, potentialise, leurs bon développement quelque soit la situation de départ.

Finalement même si je ne suis pas pour ni pour le bébé ni pour la maman c'est peut-être presque plus "simple" pour les plus petits qui ne réaliseront pas tout qui trouveront dans d'autres bras le réconfort et l'apaisement...

Et, je n'ai sans doute pas le savoir pour être 100% sûre de ce que je vais avancer (je n'ai pas eu à le vivre et je n'ai pas étudié dans ce domaine), mais il me semble qu'un tout-petit fait la différence entre son parent et un inconnu (contexte hormonal, l'odeur, la voix, etc). Mais, je suis d'accord, c'est plus facile à gérer au niveau des pleurs de la frustration et tout ce qui va avec.
 

ForMama

Hyperlactation
🤔
J'avoue que je me sens un peu obligée de répondre. 😇



Compte tenu que ma fille s'est très facilement détachée de son père lors des 2 moments d'adaptation, si je suis ton raisonnement, ça signifie qu'elle n'a pas reçu suffisamment d'attention, d'amour, etc... Je pense qu'il n'est pas possible, comme souvent, de généraliser.

Ma fille a toujours été d'un caractère très souple, enjoué et sociable et j'ose espérer qu'elle sait que quand on la quitte elle ne renonce pas à ses parents ou son environnement. Depuis toujours elle accepte d'aller dans les bras des copains et l'angoisse de séparation n'a jamais été un vrai sujet ici (et tant mieux, je sais que j'aurais aussi eu du mal à gérer émotionnellement).

Pourtant je ne prétend pas m'être mieux occupée d'elle que vous de vos enfants et je suis extrêmement confiante et en paix avec notre façon de l'éduquer, la materner jusqu'ici.

Entendons nous bien, je ne me sens pas attaquée ou quoique ce soit, je pousse juste le raisonnement. 😉

J'en reviens à ce que je disais sur mon précédent message, mais, il me semble qu'il y a des facettes de la personnalité de nos merveilles qui sont de l'ordre de l'inné. Nous n'avons pas tous le même caractère, est c'est sans doute mieux ainsi. Il en va de même pour nos petits. L'épigénétique à, certes, une grande influence sur qui nos sommes et qui nous seront, mais ne fait pas tout. Il me semble que certain traits de caractère se développent in utero (alors c'est pas non plus super poussé j'imagine hein, mais par exemple, j'avais un fœtus TRÈS agité. Depuis le 1er jour où je l'ai senti bouger, les galipettes et coups de pieds auront été incessants et j'ai d'ailleurs eu ensuite une bébé très tonique et curieuse.)

Tout ça pour dire qu'il y a des bébés sensibles, des bébés casse-cou, des bébés enjoués, des bébés timides, etc.. et c'est bien comme ça. On ne part pas tous avec le même bagage mais ce qui est sûr (compte tenu de tout ce que j'ai trouvé jusqu'ici sur LLL), c'est qu'en proposant un maternage proximal et en s'adaptant au plus près des besoins de nos petits, on favorise, potentialise, leurs bon développement quelque soit la situation de départ.



Et, je n'ai sans doute pas le savoir pour être 100% sûre de ce que je vais avancer (je n'ai pas eu à le vivre et je n'ai pas étudié dans ce domaine), mais il me semble qu'un tout-petit fait la différence entre son parent et un inconnu (contexte hormonal, l'odeur, la voix, etc). Mais, je suis d'accord, c'est plus facile à gérer au niveau des pleurs de la frustration et tout ce qui va avec.
Très bonne réponse, très intéressant point de vue. Merci de ton intervention pour compléter/corriger mes propos !

Je ne prétends pas avoir la science infuse et mon raisonnement se base surtout sur mes expériences et mon quotidien.

Bien sûr que le caractère des bébés a son influence, le caractère des parents aussi sans doute, le contexte de la séparation, le moment de la séparation, le lieu de la séparation, peut-être même l'attitude des autres enfants présents....
Il n y a pas une cause, une explication unique je pense !

Tant mieux si pour votre bébé de 11-12 mois ça s'est fait de façon si fluide avec l'aide du papa 🤩 Tant mieux si l'angoisse de séparation ne s'est d'ailleurs pas nettement manifestée...encore une fois il n'y a pas de raison unique qui explique cela je pense, ça dépend des enfants !

Oui bien sûr que le tout-petit reconnait l'odeur du sein, de sa mère, de son père même apparemment grâce au contact mère-père pendant la grossesse mais il me semble qu'ils ont moins conscience du monde qui les entoure quand ils sont tout petits et que avant un certain âge ils passent plus facilement dans les bras d'autrui mais là encore je ne suis pas une experte !

Désolée si je t'ai blessée ce n'était pas contre toi, je m'adressais à une maman et un bébé en particulier pour lesquels manifestement l'adaptation est plus un challenge. Je me mets à leur place, je tente de comprendre de rassurer 😘😘
 

Fidji17

Colostrum
Bonjour,

Si ça peut te rassurer sur le lien avec allaitement long et cododo :

Mes aînés ont été élèvés sans être en cododo et allaités 4 et 7 mois, et :
- l'adaptation de ma fille en crèche a été très dure, beaucoup de pleurs, on a du rallonger la période, aller la chercher au boit de 30 minutes les premiers jours car impossible à calmer etc (elle avait à peine 5 mois) la crèche était top pourtant, quasi 1 pour 1 d'encadrement à l'adaptation,portage etc.

- mon fils de 10 mois s'est adapté en 3 jours, mangeait bien, s'endormait, souriant etc. Mais bon il s'est mis à se reréveiller la nuit pour des looongs câlins nocturnes.... Ça les autres parents ne le voyaient pas !!

Je pense qu'il n'y a rien d'anormal à ce que le bébé soit perturbé par la séparation et le changement d'environnement et l'exprime d'une façon ou d'une autre, suivant sa personnalité et le contexte, quelque soit les habitudes de sommeil et alimentation,

Tu as l'air d'être en confiance avec la personne, c'est cela le principal sans doute, tu ne mentionnes pas quels ont été les échanges avec l'ass mat ? Qu'en dit elle ?

Je crois qu'il s'agit du premier jour en plus, la période d'adaptation est là pour ça, et peut peut-être être aménagée /Prolongée pour faire cela à votre rythme,

Bon courage
 

Gargouille

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
mais il me semble qu'ils ont moins conscience du monde qui les entoure quand ils sont tout petits et que avant un certain âge ils passent plus facilement dans les bras d'autrui mais là encore je ne suis pas une experte !
Complètement d'accord. 😊
Désolée si je t'ai blessée ce n'était pas contre toi,
Non, pas du tout. Je l'ai d'ailleurs précisé dans mon message. J'espère que tu ne l'as pas pris contre toi non plus, sinon je m'en excuse, ça n'était pas le but. Je voulais simplement remettre en avant que ça n'est pas à cause de sa méthode d'éducation que le petit de @MarieJeanne54 a eu un vécu difficile lors de cette adaptation et qu'elle n'a besoin de tout remettre en question.
m'adressais à une maman et un bébé en particulier pour lesquels manifestement l'adaptation est plus un challenge. Je me mets à leur place, je tente de comprendre de rassurer 😘😘
Oui, oui on est bien là toutes pour la soutenir et lui redonner de l'assurance quant à ses choix parentaux. Ça n'est pas mon topic et j'essayais juste d'y répondre. 😉

D'ailleurs, @MarieJeanne54, as-tu pu y repenser à froid ? Est-ce que toutes les réponses et témoignages que tu as obtenus t'ont rassurés ?
 

Sylvie 1903

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir @MarieJeanne54,

L'adaptation de ma Puce, à 15 mois, a été longue. Cela a pris un mois pour qu'elle ne pleure plus à mon départ.

J'étais en confiance, je savais que l'équipe la réconfortait et l'accompagnait au mieux.
Elle n'avait jamais été gardée par d'autres personnes que son papa et moi.

Elle aime bien aller à la garderie aujourd'hui (27 mois) sans qu'elle ait non plus un enthousiasme fou. Je sais qu'elle y est bien accueillie, je vois son rapport aux autres enfants s'enrichir et j'avais besoin d'avoir du temps pour moi afin de continuer à passer de bons moments avec elle.

Comme dit plus haut, je pense que l'éducation positive aide les enfants à exprimer leurs émotions et pour certains enfants sensibles c'est parfois impressionnant.

Garde confiance en vous, il faut du temps, tout évolue 🙂
 

MarieJeanne54

Montée de lait
Que c'est bouleversant de lire tout ça pour bébé mais aussi pour toi, je vais te parler avec mon cœur de maman et les expériences de mes proches amies car je suis encore moi-même avec bébé à la maison (12 mois mi septembre).

1) Je pense que tout ce que vous faites pour lui (le package de bienveillance d'écoute d'amour de lait maternel de co dodo) a déjà et aura forcément une belle influence sur lui que ce soit sa santé physique son mental sa confiance en lui etc mais ça ne se voit pas toujours tout de suite surtout dans une phase de séparation/adaptation qui est assez sensible particulièrement quand le maternage est si proximal 🥰

2) C'est toi seule qui peux juger de ce que vous êtes capables d'accepter et de vivre si tu préfères/peux rester avec lui sans passer par la MAM tant mieux mais si vous voulez faire cette transition il faut que tu puisses t'appuyer sur une AM bienveillante, particulièrement disponible pour ton bébé comme c'est le cas pour deux de mes amies en ce moment qui devaient reprendre le travail. Oui c'est dur oui il faut une plus longue adaptation parfois interrompre des matinées trop compliquées mais avec le soutien et la douceur de la nounou ça s'améliore peu à peu...

3) Ce n'est pas parce que la petite blonde ou le grand roux ont filé seuls jouer loin de leur mère qu'ils sont spécialement heureux et équilibrés. Ça donne cette impression mais ça ne présume pas de la qualité de la maman...c'est parfois même le contraire. Alors c'est sûr que c'est mieux quand le bébé se détache et s'amuse et semble ravi mais ça peut prendre un peu de temps justement parce que son bonheur son équilibre son attache pour le moment c'est toi 😍
Merci pour vos paroles rassurantes !
J'ai failli laisser tomber la MAM, mais je crois que ça devient beaucoup trop lourd pour moi de garder mon fils à la maison... J'ai l'impression de tourner en rond, j'ai peur qu'il s'ennuie maintenant... Et le fait comme tu dis d'avoir une AM qui est très sympa, très calme et patiente m'a aidé à faire pencher la balance également...
3) Ce n'est pas parce que la petite blonde ou le grand roux ont filé seuls jouer loin de leur mère qu'ils sont spécialement heureux et équilibrés
Pas faux... J'ai appris aussi plus tard que c'est des bambins qui avaient l'habitude d'être gardés ! ça m'a quand même fait prendre pas mal de recul!!
☺️
 

MarieJeanne54

Montée de lait
Tu ne connais pas les autres bébés, ils sont peut-être là depuis très longtemps, ou ils ont pleuré autant et plus que le tien la veille...
Qu'un bébé marque une différence entre sa figure d'attachement et des inconnus c'est très sain je trouve. Encore heureux que maman ça ne soit pas pareil que le reste du monde. C'était l'adaptation, c'est normal que ça demande, ben...un temps d'adaptation.
Ne te tracasse pas, votre éducation n'est pas en cause. Cela va s'arranger.

Et à propos de l'éducation bienveillante qui rendrait les enfants autonomes et confiants...moi j'ai plutôt l'impression que dans un premier temps ça rend les enfants plus expressifs de leurs besoins et donc en apparence plus demandeurs, plus "difficiles"...ce n'est pas toujours gratifiant pour le parent par rapport à un enfant élevé "à l'ancienne" qui a donc appris à la fermer. Vivre en phase avec ses émotions c'est assez intense en fait. Vivre authentiquement, c'est dur (pardon pardon je pars loiiin).
Merci pour ce rappel sur les émotions...
Entre mon bébé cramponné à moi et moi pleurant comme une madeleine on a eu le droit à une soupe d'émotions dans cette MAM.... ça a été accepté et même valorisé par l'équipe... J'aurai eu tendance à culpabiliser de me donner en spectacle encore :oops:😁
 

MarieJeanne54

Montée de lait
Coucou,

Bah, non... et oui !
Ma fille est plus jeune (1 an très prochainement) et nous aussi on vient de terminer son adaptation aujourd'hui ! Par contre, j'ai la chance de ne pas avoir eu le même vécu que toi. J'ai laissé Papa la déposer (oui, je suis lâche) : aucun pleurs. Je l'ai récupéré ensuite : aucune réaction (aïe ! ma fierté). Mais pourtant, là où on se retrouve c'est que la cocotte n'a jusqu'ici été gardé que par moi et/ou son père (pas de grand parent aux alentours, c'est donc ça de moins que pour ton fils), elle est toujours allaitée, en cododo, on ne laisse pas pleurer, etc... maternage proximal en somme donc, NON, vous n'êtes pas responsable du fait qu'il ait une sensibilité accrue et qu'il s'acclimate peut-être moins vite que ses petits camarades. Cela relève sans doute plus de sa personnalité, un trait de caractère sur lequel vous n'aurez pas beaucoup de prise de toute façon. J'imagine que ce serait même plus compliqué à gérer pour lui si vous ne l'aviez pas si bien élevé jusqu'ici.

Par contre, tu es enceinte et ça c'est chouette (félicitations ! :pom pom:) mais cest aussi et surtout très épuisant. Je pense que ça pourrait vous être bénéfique à tous les deux qu'il aille dans cette MAM surtout que ta description envoie du rêve. Il pourra difficilement trouver mieux pour se sociabiliser doucement. Tu ne sais pas si tu peux prolonger l'adaptation ? Le temps qu'il prenne confiance et connaisse les lieux.

En tout cas, ne te culpabilise surtout pas, au ccontraire, ce serait dommage après tout ce beau travail que vous avez menez avec lui. Ça portera nécessairement ses fruits. Et les cons continueront à dire de conneries !

Bon courage, ça va se faire petit à petit. 🫂
Merci pour votre message !
Je n'ai pas mentionné ici que mon fils est né dans un contexte compliqué, avec une séparation de 24h à la naissance et un séjour en néonat... Cette première séparation à la MAM a certainement réactivé beaucoup d'angoisse chez lui comme chez moi?
Tu ne sais pas si tu peux prolonger l'adaptation ? Le temps qu'il prenne confiance et connaisse les lieux.
Si, si bien-sûr ! L'AM m'a rassuré et m'a dit que ça prendra le temps que ça prendra... Sans pression ! Je crois avoir trouvé le bon endroit !
Hier l'adaptation jour 2 s'est mieux passée. Après il a tout de même pleuré quand je suis partie (une heure) et a eu du mal à se calmer... J'ai relativisé... J'ai réussi à ne pas trop culpabiliser en parti grâce à tous vos messages...
Mais avant de me coucher j'ai regardé un post avec une vidéo d'une gamine de 2 ans (américaine sûrement) qui retrouve sa mère en larme après sa première journée de garde... dans les commentaires "Pauvre bébé" "Pourquoi ne pas garder votre enfant à la maison?" "Certaines préfèrent travailler que de s'occuper de leurs enfants..."....... J'avoue que ça a relancé mon appréhension et mes questionnements avec bcp d'anxiété.... 😐
 

MarieJeanne54

Montée de lait
Bonsoir @MarieJeanne54,
L'adaptation de mon fils a été dure aussi, il avait 6 mois. Mais maintenant il se plaît beaucoup chez sa nounou 😊
Il avait été gardé qqs heures par les grands parents régulièrement et ça s'était bien passé. Mais ce ne sont pas des inconnus !
On avait prévu 2 semaines d'adaptation, la 1ere semaine très progressif, 1h avec moi le 1er jour, 1h seul le 2è jour puis 2h, ensuite en incluant une sieste puis un repas le vendredi.
Je ne me rappelle plus trop du 1er jour, mais le 2è appel au bout de qqs mins parce que mon fils était inconsolable, idem 3è et 4è jour, du coup on avait raccourci la 1ère semaine à 4jours. L'ass mat était très gentille et disait que c'était normal l'adaptation était faite pour ça, c'est elle qui a proposé de raccourcir la semaine.
J'étais dépitée parce que j'avais besoin de prendre du temps pour moi avant de reprendre le travail...
La 2è semaine s'était mieux passée, il avait pu faire des 1/2 journées puis journées complètes mais les siestes étaient toujours compliquées.
Je me rappelle avoir été "bloquée" tout un aprem le samedi après ma reprise du taf, il a fait une sieste de 5h! pour récupérer... dans les bras bien sûr.
Bref là à 22mois, à la rentrée, il est parti jouer sans me dire au revoir après les vacances d'été de 4 semaines, très content de retrouver les copains/copines de garde, la nounou et les jeux.
Laisse lui le temps de s'adapter, avec une AM bienveillante, il devrait s'adapter et apprécier le lieu 😊
Courage, je me rappelle que les 2 semaines d'adaptation n'avaient pas été faciles à vivre !
Merci pour votre témoignage !!
Je relativise et prend conscience que cela peut prendre du temps jusqu'à ce que mon fils prenne ses marques et soit épanoui... Mais que c'est possible !!! :D
 

MarieJeanne54

Montée de lait
A mon avis tu ferais bien de faire confiance aux nourrices sur ce point. Il est probable que ça se passe mieux quand tu seras partie, même si ça prend un peu de temps. Surtout si un deuxième bébé est en route. La proximité maman-bebe c'est bien mais il y a aussi un temps pour apprendre la séparation, apprendre que maman peut partir MAIS revenir, ton petit commence à grandir et va devenir grand frère, fais lui confiance.

On a tenté l'adaptation crèche hier, mes filles ont grave fayotte (sourires à qui mieux mieux, pas un pleur), à côté de nous il y avait un bébé un peu plus grand (7mois) très collé à maman aussi, les auxiliaires se débrouillaient pour l'endormir en le bercant dans un énorme coussin "contenant" qu'elles calaient ensuite...les nourrices ont de l'expérience et vont développer leurs stratégies. Et puis, ton fils a 16 mois, pas 3, la frustration fait partie de la vie...

Et je vous rassure, la plupart des bébés "autonomes" que je connais vont très bien, n'ont aucun mal à jouer sur le tapis ou s'endormir, pas parce qu'on les a ignoblement dressés mais parce qu'on a évolué à leur rythme, en écoutant leur besoin de contact mais en leur permettant aussi de prendre un peu de distance au fil des mois (me pose pas / bon OK tu me poses mais reste là/ tu me poses mais tu restes en visuel / tu me poses mais je t'entends/ tu me poses, je joue un peu mais t'es ouuuuuu ah t'étais là bien, je continue à jouer alors).
Bon, dans quelques instants crèche, J2 avec départ de maman, je m'attends à des pleurs au départ mais je sais qu'il y aura des bras pour les consoler...
Oui, je suis bien d'accord... Mais j'ai toujours cette petite pensée : "16 mois, ce n'est pas trop tôt?" quand je le vois je le trouve encore si petit, et j'ai senti qu'il n'était pas encore prêt... Mais malheureusement le contexte (financier, le fait que je reste à la maison et que je commence à trouver le temps très long...) fait que je n'ai pas le luxe d'attendre encore... Même si 16 mois c'est déjà très beau aujourd'hui en France...

Le fait que les AM soient effectivement très compétentes me rassure énormément, c'est clair...
 
Haut