• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Diversification à 4 mois contre les allergies : quelles études ?

Radada

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bah en meme temps cest leur métier, ca ouvrirait la porte a toutes les fenetre si les sources était accessibles. Exercice illegal de la medecine etc. Je rappelle que c'est unecorporation sous serment.

Par contre, le fait que tout le monde ou presque mente a son pediatre est vraiment inquietant. Ca montre qu'il y a un vrai probleme entre la réalité de la vie des gens et la facon dont la plupart exercent...
 
Radada,
Ca me semble exagérer de dire que si les sources des médecins, à savoir ici les études étaient accessibles au plus grand nombre, cela ouvrirait la boite de pandore de tous les abus, dont l'exercice illégal de la médecine.
Je parlais d'études sur les allergies, et non sur l'administration de tel ou tel médicament qui pourrait ouvrir la porte à l’automédication etc.

La vraie question selon moiest de savoir si ces sources sont compréhensibles car le commun des mortels ou s'il faut bac+10 pour savoir les exploiter.
Bien sûr, ouvrir les sources peut avoir des conséquences sur le comportement des patients et des parents qui peuvent considérer qu'ils n'ont pas besoin du médecin, et qu'ils savent mieux que lui (je sais comment je suis)...et cela peut éventuellement avoir des conséquences graves.
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Un peu de lecture ?
Concernant la diversification et l'introduction du gluten (que l'on trouve dans le pain, dans certaines céréales, ...), notamment pour essayer de diminuer la prévalence de la maladie coeliaque (intolérance au gluten). Ces sont des études contradictoires : l'une en 2008 est favorable à l'introduction du gluten entre 4 mois et 7 mois tout en maintenant l'allaitement et celles de 2014 et 2015 sont plus réservées (ne trouve pas d'effet particulier à l'introduction du gluten de façon précoce).
https://www.lllfrance.org/vous-info...l-allaitement/1807-quand-introduire-le-gluten

Concernant allaitement et allergie : https://www.lllfrance.org/vous-informer/des-etudes/1292-allergies
Globalement, cette étude montre l’absence d’efficacité en pratique courante d’une introduction précoce des aliments potentiellement allergisants pour la prévention des allergies alimentaires. L’introduction précoce de multiples aliments potentiellement allergisants chez des enfants allaités pourrait être efficace, selon des modalités (quantités, fréquence) qui doivent être évaluées.
Le texte d'une résolution du parlement européen (en 2016) sur le taux de sucre et l'étiquetage des aliments pour bébés : https://www.lllfrance.org/vous-info...ment-europeen-pas-de-petits-pots-avant-6-mois
 

mali&soso

Fontaine de lait
Mon fils étant allergique au gluten depuis 2mois, jai vu une allergologue qui me dit éviction totale pour l'instant pour mettre son corp au repos car je l'allaite il fallait meme que j'arrête l'allaitement enfin bref puis j'ai voulu avoir un autre avis le doc me dit ah non sa c'était il y a20ans manger de tout gluten lait ect et donner lui de lacortisone et anti histaminique pour que sont corp soit habitué.. je trouve sa aberrant de ne pas tenir le même discours et lz sa à confirmé se que je pensais enfete nous sommes des cobayes car les allergies sont tout récent et il n'y a pas assez de recul! Puis dans 20 30 ans il y aura une petite avancé donc je suis perdu entre toutes ses infos alors je unis perdu dans la nature en me fiant à mon instinct car je n'ai aucune confiance aux doc et sa cest terrible quand on voit son enfant souffrir!!! Du coup jai coupé la poire en deux je. Fais un allaitement mixte et sa va un pti peu mieux.. gare a l'alimentation industriel et aux pesticides sa nous amènes à notre perte! Faites vos petits pots bb par pitié meme si vous êtes fatigué se n'est vraiment pas bon de donner cela à bb ! Nous avons pas assez de recul pour voir les conséquences sur les générations futures faites vos potager consommé locale ! Je sais c'est pas facile, je suis aussi concerné aussi par la spirale infernale du je n'ai pas le temps! Mais si il faut se poser et revoir ses priorités!!
 

Elyuna

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ma pédiatre m'a dit que malgré toutes les recommandations (souvent contradictoires d'ailleurs), un enfant qui doit être allergique le sera, qu'importe le moment de l'introduction :confused:

Du coup je relativise beaucoup de mon côté et j'attends de voir!!!
 

doctissimette

Voie lactée
@anicetlaviolette : En fait les articles sont soit en ressources libres pour tous soit accessible aux seuls abonnés de la revue. Il n'y a aucune idée d'élitisme la dedans c'est seulement la dure loi du capitalisme. Ca m'arrive souvent de vouloir lire un article et pas pouvoir car si t'es pas abonné le truc de coute genre 30 à 60 dollar l'article....

Sinon tout le monde peut lire l'article, si il parle anglais, après le problème est d'en faire la "lecture critique" et pour ça effectivement il faut une formation.

Après il existe des méta analyse d'article mais ça c'est encore plus la grosse arnaque car souvent tu fais dire à peu près ce que tu veux en fonction des articles que tu sélectionnes, genre faire une méta analyse d'articles pourris ca donne un résultats pourris.... Bref pour ce qui est en rapport avec la pédiatrie une recherche facile et gratuite se fait sur le site de l'afpa ( asso francaise de pédia ambulatoire ) dans la partie recommandation tout est par thème. http://www.afpa.org/index.php?optio...le&id=88:allergologie&catid=42:has&Itemid=258

Après en tant que médecin généralement on fait nos recherche sur pubmed.

Mais le plus important reste l'interprétation et perso sans adhérer à la théorie du complot y a encore beaucoup à faire en terme de conflit d'intéret et il y a beaucoup de pratique frauduleuse....
 
Merci Myriam,
Savez vous ce qu'est devenu la résolution du parlement européen? Car je vois toujours des petits pots avec marqué dès 4 mois. A moins que ce ne soit que les produits avec sucre ajoutés qui sont visés?

Pour le gluten, et allergies, je pense qu'il y a une sorte de fatalité qu'on essaie de contrer avec intriduction protocolaire, mais je pense que ça ne peut avoir au moins qu'une efficacité limitée.

Je réponds aux autres personnes dès que possible!
 

Radada

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Moi je ne trouve pas cela exagéré. Quand on pense savoir et avoir raison ca peut mener loin. a mon avis, que ce soit pour soi meme (et sa famille) ou de l'exercice illégal cest les meme risques.

Allez, on reprend nos études et on devient medecins ;)
 
Mali soso, il est inexact de dire que les allergies sont récentes. Elles existent depuis un bon bout de temps. Par exemple, un arrière grand oncle de ma fille était allergique au lait de vache. Il en est mort en bas -age. Le médecin a compris trop tard pour le sauver. La tante de ma fille était aussi allergique. Elle a pu être sauvé à 3 mois après son premier biberon de LA (elle était inconsciente) car les médecins des urgences pédiatriques ont compris ont pu faire les tests qui s'imposait. Elle ensuite bénéficié d'une exclusion, tout simplement.

mes hypothèses :
Par conséquent, je pense qu'au fil des siècles qu'un bon nombre d'enfants souffrant d'allergies les plus sévères sont morts avant que l'on est compris quelque chose ou que l on puisse intervenir. Ainsi le nombre de personnes allergiques auraient pu se maintenir à un nombre assez bas car ils n'avaient pas le temps de procréer. Ceux qui souffraient de symptômes mois graves devaient surement ne pas en connaître l'origine, car même actuellement, c'est un sujet qui échappe à bien des personnes concernées et des médecins...
D'autres part, il me semble difficile qu'à une époque ou les céréales composaient 90% de l'assiette paysanne et ceux ci 90% de la population, des personnes allergiques au gluten auraient pu le substituer par autre chose si tant est bien qu'ils aient soupçonné l'origine leur mal être (improbable) ... donc les personnes les plus atteintes finissaient par mourir...

Il semble en revanche que les allergies se sont multipliés ces deux derniers siècles, avec la mondialisation de l 'alimentation.(c'est une thèse que j'ai déjà lu) Très rapidement les hommes se sont retrouvés en présence de nouveaux aliments pour lesquels ils n'étaient pas" habitués ". Trop rapidement. de plus, moins la palette d'aliments est large, moins il y a de risques de développer une allergie à l un deux.
D'où l'obsession maintenant de contrer ce "fléau", notamment par des mesures envers les bébés par l'alimentation car on prévoit que d'ici le milieu du siècle, un européen sur 2 aura une allergie.
 
SUITE :

Hypothèses de certains, qui va dans le sens de mali soso, l'alimentation actuelle démultiplie les allergies. Certains prétendent que la sélection intensive des espèces a conduit à une augmentation des cas de maladie cœliaque par exemple. C'est possible...

J'ajouterais, même si on est pas encore très concerné en France, il est fort possible que le développement des OGM rendent la vie vraiment très dur à des personnes souffrant de multiples allergies, car des molécules étrangères à la plante se trouveraient dans celle ci. Dans ces conditions quasi impossible de faire des évictions...

Elyana,

je suis plutôt de cet avis! Dans le cas familial que je cite, il y a eu allergie que l'introduction des PLV ait été faite à 3 mois au bien plus tard, vraisemblablement à la fin de la 1ere année ou au cours de la 2ème, car décès dans la 2nde année. A cette époque, dans les années 1920-1930, la diversification se faisait plutôt vers les 9 mois... (source : marie Thirion)

Je pense qu'il y peut être un peu de vrai dans les affirmations actuelles (du moins sur les allergies) et je me m'inquiète du fait que mon enfant puisse développer une allergie plus trad...
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Merci Myriam,
Savez vous ce qu'est devenu la résolution du parlement européen? Car je vois toujours des petits pots avec marqué dès 4 mois. A moins que ce ne soit que les produits avec sucre ajoutés qui sont visés?
Pour l'instant, je n'ai pas trouvé de prolongement de cette directive dans la loi française. (En PJ le texte adopté par le parlement européen).
Mais ce sont bien l'ensemble des préparations à base de céréales et aux denrées alimentaires pour bébé qui sont visées par la texte.
 

Pièces jointes

Merci Myriam,

je pense que cette résolution va rester lettre morte. Aucune chance qu'elle soit appliqués aux préparations pour nourrissons, en sachant, qu'en plus d'être préjudiciable aux industriels, elle s'opposent à ce que l'immense majorité des pédiatres, médias et autres autorités non officielles recommandent aux parents!
Au niveau officiel, La France, notamment par le Plan nutrition santé, recommande encore un allaitement exclusif de 6 mois. (il est décrit comme obsolète par ces médecins médiatiques).

Après il me semble que la résolution est peu précise. Elle parlent beaucoup de la teneur en sucre élevée de ces préparations. Et c'est vrai. J'ai sous les yeux les compotes périmées Leclerc, à la pomme vanille, dès 4 mois. 11,9% de sucres. Et sans sucre ajoutés. Mais bon, il s'agit de fruit, qui est de plus cuit. Donc la teneur est plus importante, car plus concentré qu'un fruit cru. Car à 4 mois, difficile de faire autrement... Et puis on pourrait ajouter que ces préparations ne doivent qu'être une petite de l'alimentation.
 

Jujumeo

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
En tout cas, je préconise comme @mali&soso consommation de produits locaux et bio de préférence.
Et rien de tel que le fait maison.
 
pour revenir sur le conflit d'intérêt évoqué par Doctissimette, (ou l'achat des professionnels de santé, c'est selon...)

Chacun connaît dans les murs de son cabinet pédiatrique, de l'hôpital ou de la PMI les différents objets. Je ne trahi aucun secret, ni ne diffame, en citant l'horloge G***, le crayon G*** de mon pédiatre avec lequel il amuse les bébés, les cubes d'activité N***, les affiches diverses, dont celle "allaitement paternel" côtoyant un message pro-allaitement du Conseil général. Chacune à ses exemples. Bref, les industriels équipent les professionnels, c'est devenu presque banal. Ce n'est pas l'objet de ce post.

Voici une anecdote à laquelle j'ai assisté il y a quelques mois à la PMI. Pour montrer ce que ça peut être au quotidien :

Un monsieur très comme il faut entre dans la PMI et va voir le puériculteur. Ma fille et moi sommes les seuls "clients" présents. Il nous laisse pour l'accueillir. C'est un homme qui a l'air enjoué. Il s'agit d'un représentant de la marque N***, qui fait partie du grand groupe N***, leader mondial du lait artificiel et autres petits pots.

Il vient inviter les membres de le puériculteur à une formation organisé dans les locaux de l'autre PMI du secteur (celle d'un autre quartier) à destination des puériculteurs, médecins, auxiliaires de puériculture des PMI.Cette formation durant lequel la diététicienne départementale prendra la parole (gage de sérieux) est organisé et financée par N***. Cette formation, sur l'alimentation des bébés, porte est sur les différents laits infantiles et les petits pots. le représentant évoque plusieurs laits différents (mais jamais le lait maternel).

le puériculteur est obligé de décliner l'invitation, "à contrecœur", car son planning est plein. Il dit regretter d'être mis au courant si tard, car il aurait "vraiment aimé être présent".

Ensuite, le représentant remet un objet à son interlocuteur pour le faire tester.

Le preprésentant : C'est un prototype. Nous souhaitons que vous nous donniez votre avis, car vous avez une grande expérience du terrain.
Le puériculteur : comment cela fonctionne t il?
_ Comme cela (démonstration).
_ Ah, mais c'est pas bête du tout!
_ pourriez vous faire tester cet objet à vos mamans? Lors de vos tournées? Vous pourriez nous donner vos retours?
_ oui, bien sûr... je vais le prendre pour mes tournées. Je pense... à nos secteurs de campagne. Car les mamans sont moins à l'aise avec la préparation des biberons. Elles sont moins... enfin vous voyez. En ville, je n'ai jamais constaté de problèmes, elles sont plus autonomes.
_ Ah? Nous nous pensions surtout aux mamans étrangères et allophones...! Car la langue peut être un frein important. Il nous semblent donc importants de les accompagner.
_ Certainement.
_ Très bien. je vous le laisse! Vous êtes mon premier testeur! Merci, et à bientôt!

Décodage : italique = flatterie.
souligné = cible. Car les étrangères allaitent plus que les autres (mais moi longtemps). Et puis il faut les accompagner car l'alimentation artificielle ça ne plaisante pas, pour éviter les erreurs.

conclusion :
Le représentant, jovial, me salue en sortant, je vois clairement ma mallette N***.

Pendant que je donne la tétée, le puériculteur vient me montrer l'objet en question et m'expliquer son fonctionnement. Il s'agit d'un faux biberon plus grand que nature. Il est gradué. On peut faire coulisser la partie extérieure, qui présente plusieurs dosettes. Par conséquent la mère peut voir combien de dosette de poudre N*** (ou autre marque?) il faut ajouter aux ml d'eau souhaité pour que le dosage soit parfait.
Bref, un objet pas bête qui m'aurait bien été utile... si seulement j'avais donné ne serait-ce qu'un biberon dans ma vie.

le mot de la fin du puériculteur :
_ on n'arrête pas le progrès! Mais franchement, on ferait mieux de dépenser notre énergie à promouvoir l'allaitement maternel, plutot que d'inventer des objets comme ça! Ça me dépasse! Enfin, on va rien dire, sinon on va passer pour des...
 

Radada

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Malheureusement, quand une frange de la population ne pourra plus payer le lait en poudre, quand il ny aura plus de fric pour donner des boites de lait aux démunis, la, peut etre il ne restera plus que nous pour aider...
 
Radada,

oui, c'est vrai. Lors de catastrophes sanitaires, dans les pays pauvres, si plus allaitement, il y a le choix, en fonction des circonstances, entre recevoir du lait en poudre de l'aide internationale ou mettre l'enfant en "nourrice".
 

ParisianLawyer

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Pour l'instant, je n'ai pas trouvé de prolongement de cette directive dans la loi française. (En PJ le texte adopté par le parlement européen).
Mais ce sont bien l'ensemble des préparations à base de céréales et aux denrées alimentaires pour bébé qui sont visées par la texte.
Je vais pas faire un cours de droit mais cette résolution dit en substance qu'un texte n'est pas près d'être pondu au niveau européen...

Le parlement a estimé que le règlement (qui a la différence d'une directive est d'application directe en France et dans tous les pays membres de l'Union européenne) transmis par la commission européenne n'est pas suffisant et que donc, la commission européenne doit préparer un autre texte pour le soumettre au parlement européen.

La commission devait aussi faire un rapport sur le sujet, qu'elle n'a pas fait...

Bref, tant que la commission ne transmet pas un nouveau texte, ce n'est pas près d'aboutir, sachant toutefois que le droit français peut prévoir des règles propres (comme le label bio français qui est plus strict que le label européen).

Ça me semble quand même compromis que la France crée sa propre législation sur le sujet , sauf lobbying extrêmement fort.

La bonne nouvelle, c'est que le jour où le règlement sort, il sera immédiatement applicable en France sans passer par le besoin de prendre une loi en France, comme c'est le cas d'une directive.

Je sais pas si j'ai été claire.
 

Toulouzheine

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Entièrement d'accord avec toi @doctissimette j'ai l'impression qu'il est impossible de trouver dans de nombreux domaines des articles sans conflits d'intérêt...cela me révolte de plus en plus !
Et alors dans les domaines tel que l'alimentation qui touche à l'agroalimentaire c'est encore pire...j'oscille entre colère et désespoir en fonction des jours...

@anicetlaviolette
Je pense qu'une prise de conscience a eu lieu de la part de nombreux professionnels. On est nombreux maintenant à refuser tout conflit d'intérêt. A refuser que le moindre labo nous rende visite et de ce fait à n'avoit dans nos cabinets ni poster ni stylo de qui que ce soit. A s'informer via des revus indépendantes de l'industrie pharmaceutique. A boycotter la grande majorité des congrès et des formations arrosés à fond par les labos.
Et moi j'ai l'impression que plus le temps passe et plus on est nombreux dans ce cas. Je suis peut être trop optimiste mais je pense vraiment qu'au fur et à mesure cette façon de faire deviendra la norme.

Je pense aussi qu'en tant que patient on a un rôle à jouer. En étant acteur du choix du médecin consulté. Alors c'est facile à dire au vu de la pénurie médicale tu me diras. Des fois on n'a pas le choix. Mais des fois on a le choix et là ça vaut la peine de réfléchir. Un cabinet rempli de pub de labos, de poster, de stylos....un médecin qui donne des échantillons...si on peut il faut en changer. Si on peut pas on branche à fond son cerveau parce qu'il va falloir trier...
 

mali&soso

Fontaine de lait
Jai regardé un reportage il y a quelques années très tard le soir bien sûr ou tôt le matin!! Sur Arte ou fr5 bien sur! Qui montré comment nestlé guigoz et compagnie arrivait à trouver le bon dosage dans leur préparation, très simple ils vont au Bangladesh et autres pays pauvres puis il teste leur produits sur des mères allaitantes les forces à arreté l'allaitement détruise des familles entières font des ravages des enfants tombent malades, bon petit cobayes que personnes écoutes puis des que le dosage est parfait comme par magie ils reviennent dans les pays développés et vendent leur produits de m****, bref tous sa pour dire qu'il s'en foute bien de notre santé san sucre avec sucre c'est la meme les pots et produits préparé pour bb c'est terrible (je dis sa mais j'en n'ai déjà donner deux ou trois fois à ma fille ) un bebe jusqua deux ans crée son immunité entre autre et il préférable de lui apporter des aliments frais à mon avis..

Et avant il mangé des céréales à 90% comme tu dis @anicetlaviolette mais c'était des vielles céréales pas rafiné comme aujourdhui... ect ect on pourrait en parler des heures mais on rentre dans un débat de dingue.. :eek::p
 
Haut