• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Besoin de conseils, d'aide, de soutien...

MissOu

Montée de lait
Aïe les filles je suis en deuil de mon mamelon gauche, mon fils s'est tellement énervé qu'il en a serré son étau qui lui sert de mâchoire. Snif.

A l'hôpital ils ne m'ont rien dit concernant le reflux, je suppose que ce n'était pas nécessaire puisque ses régurgitations étaient provoquées par le LA et étaient tout à fait normales.
En réalité, j'ai su qu'il avait peur que ce soit après être sortie de l'hôpital et par sa secrétaire (il était en consultation) qui m'a finalement dit qu'il y avait pas lieu de s'inquiéter si le personnel de l'hôpital avait écarté cette hypothèse.
D'après mes indications, devrais-je prendre rendez-vous avec mon médecin "de suite" pour confirmer avec lui que ça ne peut pas être un reflux?

Ce soir j'essaie le verre ou je réessaie la pipette (travail fastidieux, ça occupera en attendant le papa).
 

Isabelle

Fontaine de lait
Bon, avec les photos, je reste sur la piste des freins... désolé Missou, c'est le plus logique et évident pour moi.

Pour nourrir le petit, en attendant d'avoir un sns, c'est pas grave si il prend ses compléments avec le biberon, ce n'est que quelques jours en plus, ça ne changera rien.

Par contre, ce serait super si tu peux tirer ton lait beaucoup plus souvent pour relancer ta lactation.

Pour le reflux, ben pareil, les bébés avec freins serrés et palais creux souffrent de reflux et coliques.

Tu nous diras si tu vas voir le Dr M.

C'est vrai que la prise de poids ces jours-ci est impressionnante !

Bon courage en attendant, c'est pas facile de démarrer comme ça !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

tétouju

Période de pointe
Le DAL te sera vraiment d'un grand secours et va te faciliter la tache. Tu gagnera aussi du temps en le complémentant en même temps que les tétés et il pourra prendre tout ce dont il a besoin uniquement en tétant au sein. Il te fera moins mal aussi puisque le lait arrivera facilement. Je pense comme les filles, que c'est bien dans un premier temps qu'il puisse recevoir du lait sans ce fatiguer. Au DAL? Tu pourra donc commencer avec les gros tuyaux jusqu’à ce que tu le trouvera suffisamment efficace et/ou que ses problème de succion seront réglés. Continu bien de tirer ton lait et ne te laisse par décourager par les quantités elles augmenteront petit à petit.
Les quantités tirer sont très variables selon les mères, certaines n'arrive jamais a extraire beaucoup de lait et ça ne veut pas dire qu'elles n'en ont pas assez pour leurs bébés.

Pour les compléments, est ce qu'il boit toujours tout en restant bien éveillé? Il fini tout les bibs que tu lui propose?
 

tétouju

Période de pointe
Je trouve aussi le frein encore très visible... et la mobilité de la langue vers le haut assez réduite. Le frein le lèvre sup semble également assez serré. Je suis loin d'être aussi expert qu'Isabelle mais je te conseillerai aussi de voir le Dr M.
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Oui, très bonne observation tétouju !

J'étais dans ma vaisselle et je repensais aux photos, purée du travail comme ça, ça me met en colère, une frenotomie a été faite ? ben je me demande ce qu'il a coupé ! On voit bien que la langue a une mobilité réduite, le frein, il n'a probablement pas coupé tout le frein, sur ma fille qui avait un frein type4 ça ne fait pas du tout comme ça !

Et oui, le frein de lèvre est épais et très serré, et très bas en plus !

C'est incompréhensible pour moi. Tu n'iras pas pour rien à Paris !

Je suis navré pour vous, si le boulot avait été bien fait, ton bébé n'aurait pas fini aux urgences gavé de biberons !

Et si tu vas voir le Dr M et qu'il recoupe, tu pourras donner de vos nouvelles à celui qui a soit disant libéré la langue du petit ! A mon avis il avait peut être un frein type2 épais et il n'a coupé que la partie visible, donc la moitié.

Bon courage en attendant !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Là, je suis une maman qui a des débuts difficiles, avec chirurgie mammaire. Elle a vu le Dr M il y a 2 jours. Le Dr M a vu un frein où il n'y avait pas grand chose à couper, mais il a pu le couper quand même et a aussi libérer la lèvre sup. ça fait seulement 2 jours et la maman est tellement surprise, elle a déjà beaucoup plus de lait, elle sent ses seins bien pleins la nuit, et la petite qui ouvre bien mieux la mâchoire, et ça fait seulement 2 jours !

Donc tu vois, ce qui se passe avec ton bébé après une frenotomie n'est pas du tout normal ! Ton bébé ne devrait pas avoir tant de mal à téter et ta lactation ne devrait pas être à ce point. C'est vraiment pas normal.
 
Dernière édition par un modérateur:

MissOu

Montée de lait
Bonjour

Je ne vois pas le bout, ça me dépite, mais je tiens bon (notamment grâce à vous)!
Mon mari ne comprend pas mon acharnement et se demande l'intérêt du sns dans la mesure où il y a un moyen de le faire manger "normalement":)confused:), à savoir au biberon. Apparemment, je fais un caprice à vouloir l'allaiter (merci encore belle-maman, que ferais-je sans vous? :mad: ).

Bon, ça, c'est entre mon mari et moi, mais du coup j'aurais encore besoin de vous pour quelque chose: nous sommes d'accord que sectionner un frein de langue trop court ne permet pas uniquement l'allaitement, mais est bénéfique pour l'enfant plus tard, notamment pour l'élocution?

Ainsi, pourriez-vous m'indiquer des études qui ont été faites et démontrent cela sans parler d'allaitement (sinon il risque de dire que je le pigeonne) svp?

Merci encore pour votre aide, les filles (je ne le dis pas assez)! :)
 

Isabelle

Fontaine de lait
Pas de problème, voilà quelques documents et photos :
http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html

La liste est assez longue sur les difficultés et problème de santé, les plus connus sont évidemment la mauvaise dentition, le reflux, les problèmes digestifs, les douleurs divers dans le dos, le cou, l'élocution, la mastication etc.... C'est une aberration d'envoyer un enfant avec des freins serrés chez un orthophoniste !

En fait c'est grâce à l'allaitement qu'on peut dépister très tôt ce problème, bien avant la poussée dentaire, et le traiter très rapidement. De nos jours, encore beaucoup de gens vivent avec un frein de langue très serré. Et c'est aussi la grande mode des appareils dentaires, et on connait toutes les pubs de médicaments pour la digestion. Donc en libérant la langue et la lèvre du bébé, non seulement il pourra être allaité, mais il pourra aussi avoir une meilleurs structure faciale, qui se met en place dans les premières années de vie, grâce à la succion au sein.
http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...-structures-faciales.html?q=structure+faciale

Bises
 

MissOu

Montée de lait
Bonjour mesdames.

Concernant les biberons, il lui arrive de s'endormir dessus, mais uniquement le soir. Il ne les finit pas toujours, mais en boit une grande partie, en journée et en soirée.
Parfois, lorsqu'il a fini un biberon, il se tourne vers mon sein avec la bouche grande ouverte.
Par contre, ce qu'il fait avec le biberon et ne peut pas faire avec moi, c'est qu'il regarde partout autour pour voir ce qu'il se passe.

J'ai réussi à convaincre mon mari d'aller vérifier les freins du bout d'chou, donc c'est déjà ça.
Cela dit, je ne suis plus du tout soutenue.
J'ignore pour quelle(s) raison(s) obscures il a pris en grippe l'allaitement, mais je pense que le personnel de l'hôpital a réussi à bien lui faire peur. Notre bébé a de nouveau perdu du poids (oh 3 fois rien, mais perdu tout de même). S'inquiéter? D'accord. Mais au lieu de chercher la cause de cette nouvelle perte de poids, il cherche un lien entre cette perte et le nombre de tétées données par jour. Apparemment, je donne trop de tétées pour pas assez de biberons. :confused:
J'ai tenté de comprendre sa logique, en vain. Il veut faire comme à l'hôpital en fait, soit 1 tétée = 1 biberon, donc donner les tétées avec un écart de 3h minimum. Et, évidemment, s'il boit tout un biberon de 150ml, lui proposer un autre biberon de 60ml. :( J'ai donc suggéré qu'on lui insère un entonnoir directement dans la bouche. Il n'a pas apprécié.

Dernière tentative demain de lui faire comprendre par le médecin avant de renoncer.
Je suis sincèrement désolée d'avoir sollicité votre aide pour finalement me résigner, mais sachez que votre soutien m'a quand même permis de "tenir" jusque là. Merci les filles.
 

Isabelle

Fontaine de lait
Si tu vas voir le dr M et qu'il recoupe les freins, ce sera déjà une grande aide pour ton bébé, qu'il prenne le sein ou pas.

Ton mari est probablement traumatisé lui aussi de cette épreuve à l'hopital. J'espère qu'il pourra venir avec toi voir le Dr M. ça l'aidera peut être à comprendre l'importance de votre démarche.

Quand ce sera fait, peu importe le temps que ça vous prendra pour vous remettre de ces débuts horribles, il faut vous donner le temps de se remettre de cette épreuve.

Ton bébé a été affamé au sein et ton mari est probablement traumatisé par cette expérience de l'allaitement.

Pour le moment ton bébé mange à sa faim, et vous faites les démarches pour libérer sa langue et sa lèvre par un professionnel, c'est déjà bien.

Tu peux tirer ton lait en attendant et le donner au biberon ou avec le dal, ça entretiendra ta lactation tant que tu tires ton lait.

J'espère que ce sera réglé très vite et que nourrir votre bébé ne sera plus un problème.

Donnez-vous le temps de vous remettre de cette épreuve. L'ignorance du personnel médical est déplorable, mais le Dr M connait très bien ce problème, il fait des frenotomies efficaces et les résultats sont spectaculaires. Hier une maman l'a vu, frein type4, fin, la maman a toujours donné le sein avec bouts de sein et tire son lait, avec des problèmes thyroïdiens. Bref, la petite a tété pour la première fois sans bouts de sein depuis hier !

Ne te prends pas trop la tête avec les tétés pour le moment ( sauf pour câlin ), ton bébé n'arrive pas à se nourrir au sein avec une si faible lactation pour l'instant. Donc pour protéger ta lactation il faut compter sur le tire lait. Et nourrir ton bébé avec le sns pour assurer qu'il mange en quantité et reprend bien du poids, tout en protégeant ta relation au sein.

Ce n'est pas l'allaitement qui pose problème, si ton bébé prend bien du poids, même si c'est avec le sns, je pense que ton mari sera rassuré.

C'est beaucoup de stress, et si votre médecin ne comprend pas, c'est ailleurs qu'il faut chercher du soutien. Le dr M a l'habitude, et ici tu n'es pas seule à avoir des difficultés. Quand tu auras ton sns, tu pourras aussi nous rejoindre sur Allaitement pour tous. Tu ne seras pas seule avec ton sns.

Ton bébé a beaucoup de difficultés à se nourrir. Je te conseille de lui donner de plus petites quantités, plus souvent, pour qu'il se fatigue moins. Il ne les fini pas toujours, donc propose plus souvent, et moins de volume. Moi je proposais un petit dal de 60ml toutes les 2h.

Tu t'en sors super bien vu la situation.

Courage !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

MissOu

Montée de lait
Salut les filles,

Ça y est, j'ai les conclusions finales : ses freins sont "normaux", il n'a aucun reflux ou autre problème éventuel. La seule chose semble-t-il est que je suis trop stressée de nature et que mon fils le ressent. Point. Mon bébé a donc décidé de se sevrer seul.
Ainsi, conseil : garder la tétée-câlin du matin et du soir et lui donner des biberons de LA tout au long de la journée.

Voilà voilà!

Merci à vous toutes en tous cas!
 

Isabelle

Fontaine de lait
Je ne suis pas d'accord avec ce qu'on t'a dit, et dire qu'un enfant se sèvre de lui même à 6 mois c'est une aberration selon moi. En fait j'ai déjà lu ce qu'on t'a dit, une maman sur Lyon, sa consultante en lactation lui a dit qu'elle n'avait pas assez de lait à cause de blocage psychologique et qu'elle devait se faire au sevrage. Le Dr M coupera les freins de langue et de lèvre du bébé et la maman pourra continuer à allaiter.

Mais si tu préfères sevrer le petit, je respecte ton choix.

Bonne continuation.
 
Dernière édition par un modérateur:

tétouju

Période de pointe
Oui, et, sur les photos les freins serrés semblent incontestables!!!
Qui es tu aller voir? Tu ne peux/veux pas tenter d'aller voir un "vrai" professionnel comme le Dr M - qui fera un meilleur diagnostique et coupera si besoin - avant de te résigner à le sevrer si tu en pas envie?
Si, par ailleurs, cette solution te conviens alors c'est très bien comme ça mais penses quand même aux freins serrés plus tard si il a d'autres soucis (élocutions, dentitions, digestion ...).
Bon courage!
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Oui, je suis peut être un peu dur et catégorique, mais j'ai déjà lu ce que tu écris et le Dr M ( ou d'autres ) pourront peut-être vous aider. Si tu veux suivre le sevrage, vraiment si c'est ton choix, alors ça se passe bien pour vous et tant mieux si le bébé reprend bien du poids.

Mais si tu voulais allaiter et que ce qui t'en empêche c'est qu'on te dise que ton bébé ne veut pas téter, alors franchement, consulte quelqu'un d'autre !

Bon courage !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

MissOu

Montée de lait
Isabelle, je n'ai pas du tout pris ça pour un jugement (positif ou négatif) et j'ai conscience qu'il me revient de prendre la décision. :)

Cela dit, vous comprenez aussi que si je viens sur ce forum trouver du soutien, de l'encouragement, de l'aide, c'est que j'aimerais continuer l'allaitement, donc forcément vos propos "vont dans mon sens" si je puis dire. :) Et j'admets que je me surprends à espérer un autre dénouement.
Comme je l'ai déjà spécifié, il est évident que je ne mettrai jamais en danger mon bébé. Lorsque l'on vous certifie à maintes reprises (pendant 15 jours!) que la seule raison concernant la perte de poids de votre bébé est votre lait et/ou le manque de celui-ci, forcément vous vous résignez à arrêter. :(
Après 2 semaines de lait artificiel, il pèse 6kg850, soit 1kg de plus et a donc "rattrapé" son retard sur la courbe. D'après le médecin, il va même continuer à grimper pour suivre une courbe haute.

J'aimerais continuer, mais si c'est pour aller droit dans le mur, je préfère ne pas avoir de faux espoirs. :'(

Comme conseillé, j'ai contacté le Dr M. Il est en congés et n'a de disponibilité pour un rendez-vous qu'à partir du 6 novembre. Or, à cette date mon fils aura 6 mois et je refuse catégoriquement qu'on l'endorme! :mad:
Et malheureusement le remplaçant du Dr M ne pratique pas la frenotomie.

Auriez-vous éventuellement un autre médecin à me conseiller svp?
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Je pense qu'il faut quand même aller voir le Dr M, il coupe parfois même après 6 mois, si il peut. Donc si tu veux éviter une intervention avec hospitalisation, alors va pour le 6 novembre ! ça vaut la peine de tenter le coup ! Il ne s'agit pas seulement de son âge, mais aussi de sa tonicité... Si j'avais pu éviter les points de suture à Paul, je l'aurais fait ! Si tu vas jusque Paris, j'ai d'autres adresses à te donner.

Le plus important était que ton bébé reprenne du poids, et tu as très bien assuré de ce côté !

Pour l'allaitement, tu peux montrer ton bébé au Dr M, et à Charlotte, tu verras bien ce qu'elle en pense.

En attendant, il vaut mieux louer un bon tire lait et donner au sein avec le dal, si tu veux nourrir ton bébé au sein, c'est comme tu veux.

Je suis aussi passée par là, un sevrage précoce à 6 mois pour Paul. Et ce n'est qu'à ses 3 ans 1/2 que j'ai compris pourquoi. Et ce n'était pas du tout psychologique !

Tu sais, galérer comme ça et que le bébé soit en danger et soit hospitalisé, devoir tirer son lait pour pouvoir allaiter, ce n'est pas normal et avec les photos, ce n'est pas psychologique.

La vie de ton bébé n'est plus en danger, maintenant tu peux prendre le temps de te consacrer à sauver ta lactation, et ton allaitement. Ce n'est pas l'allaitement qui a affamé ton bébé, mais son incapacité à se nourrir, ce n'est pas ta faute.

Si tu peux te passer du biberon et lui donner tous ses compléments avec le sns, ce sera plus sur pour ta relation au sein. Et si un tuyau casse, tu me le dis, on peut avoir des tuyaux de sns gratuitement, pas besoin d'acheter un autre sns. Je sais que le LA encrasse plus les tuyaux, donc tu peux rincer les tuyaux avec du vinaigre pour décrasser et toujours rincer à l'eau froide pour ne pas cuire le LA dans les tuyaux.

Même si tu donnes avec ton doigt, c'est moins dangereux que le biberon pour ta relation au sein. Je te mets une tite photo de ma petite.
IMGP2614.jpg

Tu déclampes le 2e tuyau pour avoir un flux facile. Et tu clampes pour ne pas donner en flux continu si le flux continu gêne le bébé, pour ne pas recréer un REF avec le sns. Flux facile mais pas continu.

Je suis bien contente pour toi que ton bébé a bien repris du poids.

Bon courage !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

tétouju

Période de pointe
Je pense, Isabelle, que tu n'as pas vraiment à t'excuser de ta "dureté" dans tes mots! Quand l'on voit tous l'engagement que tu mets dans le soutien de toutes ces mères en difficultés... il facilement compréhensible que tu sois très déçue lorsqu'une d'entre elles abandonne trop tot la bataille!

P.S : elle est très mignonne ta puce qui tète au DAL!
 

Isabelle

Fontaine de lait
Merci beaucoup. Tu sais, à l'époque de cette photo, j'étais comme vous, seule et épuisée. Si je peux allaiter mes enfants, c'est tout simplement un miracle. Mon allaitement a fait naufrage 2 fois, et la première fois avec un sevrage total. Le déni des professionnels de santé est alarmant. Mais heureusement on peut s'en sortir, si on tombe sur les bonnes personnes.

Bon courage à vous, je sais tetouju que c'est pas facile pour toi aussi, et je suis très contente que Samantha a tenu jusqu'au dénouement final.

Bon week-end

Bises
 

tétouju

Période de pointe
Tu as été très forte toi aussi, tu t'es battue pour tes allaitements et tu te bats encore pour les nôtres... Chapeau!
Une re-lactation en plus... c'est dure j’imagine!

Bon weekend aussi
 
Haut