• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Besoin de conseils, d'aide, de soutien...

MissOu

Montée de lait
Bonjour à toutes (tous s'il y a des hommes parmi vous),

Je suis nouvelle et à la recherche de réponse(s) ou tout simplement de soutien peut-être, de conseils... Et navrée si c'est un peu fouillis!

J'ai deux-trois sujets qui me tracassent:

- le premier est que mon bébé était allaité exclusivement jusqu'à 3 mois 1/2 environ (il arrivait qu'il prenne des bibs, mais toujours de mon lait). Il est né 1 jour après terme, 3.740kg pour 52cm. Il a bien pris au début et pesait 6.300kg à son rendez-vous des 3 mois.
Depuis ses 3 mois 1/2, il est en allaitement mixte avec du lait spécial "sevrage, relais lait maternel" parce que j'étais censée reprendre le travail. Seulement voilà, les choses ont fait que finalement je n'ai rien repris du tout.
Et me voilà avec "l'obligation" (mon mari pense qu'il s'agirait d'une régression, ce qui est vrai) de lui donner des biberons alors que je suis toute la journée avec lui.
D'un côté, cela m'arrange si j'ai besoin de le faire garder plus d'une journée, mais d'un autre, cela m'attriste de devoir lui donner autre chose car j'ai l'impression que du coup ma lactation baisse, inévitablement.
Pour revenir à mon problème, après pesée de mon bébé au rendez-vous des 4 mois (il avait 4 mois et 10 jours), il n'était qu'à 6.400kg! En somme, 100gr seulement en 1 mois!
Est-ce dû à l'allaitement mixte? Cela signifie-t-il qu'il serait préférable que je cesse l'allaitement au sein? Le lait artificiel? Cela n'a-t-il rien à voir?
Au tout début, je m'étais dit qu'allaiter 3 mois, ce serait bien; puis 6 mois tellement j'y ai pris goût! Mais là je ne sais plus... Il est bien évidemment hors de question que je mettes en péril la santé de mon bébé.

- si cela n'a rien à voir, un deuxième "problème" se pose: mon mari refuse que je lui donne le sein plus de 6 mois. J'ignore encore si j'y "arriverai". Si je souhaite continuer, comment le convaincre? Avez-vous déjà été confrontée à ça?

- enfin, plus généralement, comment reconnaît-on la fin de l'allaitement du fait de bébé?

Je vous remercie de m'avoir lue, de m'aider éventuellement et je suis désolée pour le roman!
 

AnnabeLLLe

Hyperlactation
Bonjour MissOu,

Ne soit pas désolée de ton "pavé", c'est bien d'avoir plein d'info pour te répondre et si ce n'est ici que l'on peut tout raconter alors où le faire ??

Je ne suis pas spécialiste de la prise de poids mais par contre je ne vois, moi non plus, aucun intérêt à ce que tu continues à donner des bibs si ton bébé est avec toi. Effectivement ta lactation va baisser et c'est vraiment dommage.
Puisqu'il prend bien le biberon tu pourras toujours l'utiliser quand tu n'es pas là mais quand tu es là ça n'a pas vraiment de sens.

Pour ton mari, peut-être qu'il faut que tu lui laisses du temps... Il s'oppose aujourd'hui, à la théorie, il va peut être évolué au fur et à mesure du temps qui passe, 6 mois c'est encore petit... Avez-vous parler du pourquoi de son refus ?

Et pour finir j'ai beaucoup de mal avec le fait que l'allaitement mettrait en péril la santé de ton bébé : ce n'est pas une lubie de mère que d'allaiter ! C'est le moyen depuis la nuit des temps de nourrir les bébés et donc assurer la survie de notre espèce !! Ce qui peut mettre en péril ton bb, c'est le manque d'information et en venant ici tu as déjà fait un grand pas ! Bienvenue à toi.

En guise de conclusion je t'invite à ranger les biberons quand tu es avec ton bébé, à profiter pleinement des tétées, qui vont nourrir ton fils et stimuler ta lactation.
D'autant plus si cela ne doit durer que jusqu'à ses 6 mois !!
 

fannie

Hyperlactation
ce n'est pas une régression de lâcher le bib, les bébés sont faits pour téter leur mère, c'est normal!

si cela ennuie ton mari qu'il ne prenne plus de bib mais cela t'ennuie toi de lui donner du lait de vache, donne lui un bib de ton lait de temps en temps,( une à deux fois par semaine) comme cela ton mari est content, bébé ne perds pas l'habitude des biberons, et ta lactation se maintiens bien!

ne donne pas trop de détails à ton mari, cela embrouille les hommes entre le LA et le lait maternel, au pire tu peux aussi dire que le pédiatre a dit qu'il fallait éviter le artificiel car il est moins bon pour bébé( ce qui est vrai), bidouiller un peu le réalité est permis!

pour la faible prise de poids de 3 à 4 mois, ma petite allaitée exclusivement a fait pareil, elle n'a pas pris de poids de 3 à 4 mois, puis de 4 à 5 mois elle a repris sa courbe normal, son medecin m'a dit de ne pas m'inquiéter, que certains bébés grossissent par " palier", ton medecin est il inquiet? si non, ne te prends pas la tête!

et pour ton mari qui ne veut pas que tu allaites plus de 6 mois, vis au jour le jour sans trop lui parler de cela, et arrivé à 6 mois, si il te sens heureuse et ton bébé aussi, il s'y habituera, ou alors sinon arrivé à 6 mois si il veut vraiment un sevrage, tu pourras le sevrer en douceur en faisant trainer un peu, ton bébé et toi profiteront encore un peu de l'allaitement, bien jusqu'à 7 mois!

et un bébé de 6 mois semble encore bien petit, peut etre qu'arrivé à cet age, ton mari ne le trouvera pas si grand pour encore téter, il changera peut etre d'avis!

moi avec mon homme, tant qu'il me voit et sent heureuse, bébé aussi, pas trop fatiguée et à me plaindre, et que je gère bébé et la maison sans lui prendre la tête, il accepte tout devant le fait accompli! là je coallaite mon ainé de 2.5 ans et bébé de 6 mois, et il est enchanté de l'éducation qu'on donne aux enfants!

mon homme, tant qu'il me sens heureuse, bébé aussi et que je m'occupe de lui aussi(petits attentions, compliments, calins, repas) ( ils ont grand besoin d'être coucouné), il me laisse faire ce que je veux, même s'il avait dit non au départ!
 

MissOu

Montée de lait
Peut-être que je me prends trop la tête...

Merci pour vos réponses, vous avez certainement raison, peut-être que je "réfléchis" trop.
Pour vous donner des précisions:

- après plusieurs lectures ici et là (très mauvais ça, je sais), je me suis posé la question fatidique du lait qui n'est plus nourrissant (manque de lait gras ou autre), d'où mes doutes quant à la bonne santé de mon bébé si je continue à allaiter, même si au fond je ne pense pas que ce soit le cas (c'est toujours bon d'avoir une confirmation)

- pour ce qui est de mon mari, il estime effectivement que 6 mois c'est assez grand pour donner du "chimique" comme il dit puisque c'est l'âge où on donne des petits pots! Peut-être qu'en se rendant compte que notre bébé n'est encore qu'une mini crevette à 6 mois, il changera d'avis, je croise les doigts!

- concernant mon médecin, il faut savoir que pour lui une femme devrait pouvoir s'arrêter minimum 6 mois sans problèmes pour allaiter exclusivement, donc il serait plutôt de mon côté, je vais tenter. Par contre, j'ai "peur" de lui redemander une ordonnance de vitamine k parce que je veux repasser à l'allaitement exclusif, si?
Ma lactation répondra à ses besoins de nouveau? Parce que du coup il y a eu une forte baisse!
En tous cas, pour revenir à son poids, le médecin ne s'inquiète pas et me dit qu'à cet âge, à moins qu'il y ait des signes d'un gros problème de santé, la médecine n'est que de l'observation, donc on attend la pesée du mois d'octobre

Cela peut paraître bête, mais rien que de vous lire m'a rassurée et fait du bien, merci!
 

Mdame

Montée de lait
Salut!

Tout à fait d'accord avec les conseils concernant l'allaitement...par contre, j'ai cru m'etrangler en lisant Fannie(désolée) pour ce qui concerne ton mari: ''arranger'' la vérité, avoir la paix en echange ''de services rendus'', je ne pense pas que ça soit une solution à long terme! Pourquoi ne pas lui expliquer, au contraire, ce que toi tu ressens, que tu penses que l'allaitement est ce que tu peux donner de mieux à votre enfant, et que les bienfaits de l'allaitement ne s'arretent pas une fois arrivé les 6 mois!
Après, tout depend de la relation que tu as avec ton mari; mais je reste persuadée que le dialogue est la meilleure solution!
 

MissOu

Montée de lait
Je suis d'accord avec toi et il était clair que je n'allais pas mettre en pratique cela.
Cependant, il ne me semble pas qu'il s'agissait d'avoir la paix en échange de "services rendus". Je pense que ça voulait surtout dire "ne pas délaisser son mari", ce qui pourrait porter à croire à celui-ci que l'allaitement est "nocif" pour lui et leur couple. Peut-être que je me trompe, mais c'est ainsi que je l'ai compris.
En tous cas, je compte bien en discuter avec lui, c'est sûr, car comme toi je considère la communication comme une des clés indispensables à la réussite (de quasiment tout). Mon problème est surtout qu'il ne sait pas ce que me "procure" l'allaitement et je n'ai pas forcément les mots pour l'expliquer. As-tu été confrontée à un mari réticent (après 6 mois) également? Comment lui as-tu expliqué?
 

Mdame

Montée de lait
Je ne sais pas exactement ce qu'avait voulu dire Fannie, je trouve juste (et j'espere que ce n'est que ça) que ses formulations sont maladroites..

Je n'ai pas été confrontée à ce genre de situation, j'ai la chance d'avoir un mari sensibilisé à l'allaitement (merci belle maman).
Parfois, certains hommes se sentent exclus de la relation mere/enfant, mais en faisant preuve d'un peu d'intelligence, tous peuvent comprendre ce qui se joue dans le corps et la tête d'une femme dans ces moments là. Et evidemment, que tout cela ne dure pas toute la vie!

Mon mari et moi avions avant la naissance de notre fille (4 mois) une sexualité plus que debordante, aujourd'hui, lui comme moi sommes bien plus fatigués, et evidemment avec un bébé à la maison, finies les folles journées passées au lit..ça fait juste parti du cycle de la vie.
J'ai la chance de ne pas avoir eu à lui expliquer tout ça, parce que ça lui semblait evident.
Après c'est à toi de trouver les mots justes pour en parler avec ton mari!

En tout cas, bonne poursuite de ton allaitement!
 

MissOu

Montée de lait
Merci beaucoup.
Je viens de lire que tu passais par une mauvaise phase dans l'allaitement de ta fille et j'espère que cela n'est que passager! J'ignore si cela t'aidera autant que moi, mais les tisanes d'allaitement ont été particulièrement efficaces pour moi. Je pense que l'on ne doit pas citer de marque, donc je ne ferai aucune publicité.
Bon courage en tous cas!

(mélange des sujets, tant pis!)
 

Mdame

Montée de lait
Oui, en ce moment, c'est un peu dur...j'ai tout essayé, tisanes, hyperalternance, tt à gogo(20/30 par jour!!) rien n'y fait, ma fille ne prend plus de poids...et même si elle est super eveillée et a l'air en forme, elle est...maigre...61cm, 5kg400, donc on essaie le biberon le soir, on verra bien!
 

fannie

Hyperlactation
question vit k, mon medecin l'a arreté quand bébé avait 8 semaines, d'après elle ça suffit , redemande confirmation à ton medecin.

si ton medecin n'est pas inquiet, ne t'inquiète pas, elle t'alarmerai si il y avait un problème.

ta lactation va augmenter de nouveau, propose souvent le sein!

j'ai du mal m'exprimer, je disais juste que souvent si le mari sent sa femme heureuse, alors il est heureux aussi et ne voit pas d'un mauvais oeil un allaitement plus long.si il se sent délaissé il peut penser que c'est à cause de l'allaitement, ça peut être une peur que l'allaitement l'éloigne de sa femme et de son bébé.

un bébé prends tellement de temps et d'énergie que parfois on oublie tout le reste ( la fatigue n'aide pas...),c'est bien de penser aussi à s'occuper de soi même,de son mari et des autres enfants si il y en a.

si tout va bien et que bébé arrive à ses 6 mois, il y a des chances pour qu'il ne voit pas d'inconviénients pour continuer l'allaitement, moi c'est ce qui est arrivé, il n'était pas pour, mais arrivé à 6 mois il était d'accord pour qu'on continue, car pourquoi changer quelque chose quand tout va bien?il m'a dit: quand ça va bien, ne change rien!
 

MissOu

Montée de lait
Merci beaucoup les filles!

J'ai discuté avec le papa.
En fait il a peur que bébé ne grossisse pas à cause de mon lait (merci belle-maman :mad:), du fait qu'il ne tète pas du tout de la même manière au sein qu'au biberon ("manque d'assiduité au sein" comme il dit!) ce qui me fait dire "encore heureux!", et du fait qu'au sein on ne puisse pas mesurer la quantité ingurgitée.

Je ne peux pas lui en vouloir et il faut dire que belle-maman lui a dit pas mal de bêtises :mad:. Comme c'est "mômon" et qu'elle travaille dans une pharmacie, il a tendance à l'écouter, normal...

Après "négociations" (façon de parler), pour le moment il accepte plus ou moins que j'allaite exclusivement jusqu'au prochain rendez-vous chez le médecin (le moins étant que la boîte de lait en poudre entamée sera perdue, ce qui signifie gaspillage, ce qu'on n'aime pas trop) pour la pesée.
D'ailleurs au fil de la discussion, je me suis rendu compte que:
- les 3 premiers mois et demi, avant l'allaitement mixte, bébé prenait bien (ça a été un de mes arguments du coup, héhé)
- ces derniers temps il dort environ 12h par nuit alors qu'avant il se réveillait une ou deux fois dans la nuit et il tétait (il faut d'ailleurs que j'aille ouvrir un autre sujet :() donc ça peut venir de là aussi

Quoiqu'il en soit, de nouveau merci les filles! Petite avancée pour moi, mais avancée tout de même! ;)
 

MissOu

Montée de lait
Suite...

Salut les filles!

Ça y est, petite déprime qui se pointe: actuellement aux urgences avec bébé en observation car il a perdu du poids.
Apparemment je n'aurais pas de lait en quantité suffisante et ils veulent confirmation. Comme quoi! Moi qui croyais que la nature faisait en sorte que ce soit bon niveau quantitatif et qualitatif, je me suis bien trompée!!!

Merci encore d'exister la LLL et bon courage à toutes!
 

fannie

Hyperlactation
tiens nous au courant... et bon courage pour l'hospitalisation...

moi quand ma petite ne prennait pas beaucoup de poids ( elle n'a rien pris de 3 à 4 mois) sa medecin a pensé à une infection urinaire ( elle n'en avais pas au final).

il a beaucoup perdu?

pour essayer de faire grossir ma petite, j'ai fait de la super alternance et de la compression des seins, et j'ai tiré mon lait de fin de tétée pour la gaver à la pipette régulièrement dans la journée.

j'ai remarqué que ma petite est très sensible aux vaccins, après un vaccin elle perd du poids puis en reprends ( j'ai une balance à la maison donc je la pèse quand je veux), pareil quand elle a un rhume.
 
Dernière édition:

AnnabeLLLe

Hyperlactation
OOOhhh ! MissOu, donne nous vite de vos nouvelles !
Et n'hésite pas à contacter une consultante en lactation ou une animatrice LLL par téléphone si tu tiens à ton allaitement parce que le personnel hospitalier, bien souvent, n'est vraiment pas bien former sur le sujet...
Bon courage
 

MissOu

Montée de lait
Merci pour votre soutien les filles.

Il a perdu 600g en 1 mois. Le but de l'hospitalisation était de contrôler ce que bébé prenait aux seins et il en est ressorti qu'il prenait en moyenne 60g (pesée avant et après tétée). Déjà la claque pour moi. :(

"Mais voyons madame, si votre enfant ne prend pas beaucoup aux seins, il faut arrêter et donner des biberons!"
Comme si je le savais! Il sourit, rit, joue, est tonique, déglutit lors des tétées. Comment pouvais-je remarquer qu'il avait perdu? Même son médecin ne l'avait pas constaté avant de le peser. C'est fou, franchement je les trouve dures (il s'agissaient d'auxiliaires puéricultrices): déjà que l'on n'est pas ravis d'être là et qu'on culpabilise (pour ma part, forcément), mais en plus elles en rajoutent en nous incriminant. En tous cas c'est ce que j'ai ressenti.

Entre parenthèses
Sans parler des réflexions autour du fait que je prenais bébé dans les bras dès qu'il criait. Non, je n'aime pas l'entendre pleurer, oui j'ai envie de le rassurer alors qu'on est dans un environnement étranger, non je n'ai pas envie de "déranger" les autres patients... Donc OUI je le prends dans les bras, mais je ne vois pas en quoi elles ont à juger?! Il ne me semble pas que je mette sa santé en danger en le faisant, si? :mad: Déjà que vous me dites que je ne dois plus allaiter! Grrr!
Fin de parenthèses

Bref, donc j'avais droit à un complément de 160ml chaque fois que je donnais la tétée, en sachant qu'il était "hors de question de donner la tétée à moins de 3 heures d'intervalles, madame" (ce que je ne fais pas à la maison puisque c'est à la demande). Il a pris 200g en 24h.

Conclusion: 'Madame, si vous aimez votre fils, il va falloir cesser l'allaitement et passer aux biberons avec du "vrai" lait'. J'ai cru que j'allais la baffer, mais j'ai juste eu les larmes aux yeux. On a beau savoir que les gens peuvent être stupides et blessants (même sans le vouloir) et dire des choses qui ne valent pas la peine d'être retenues, on est quand même touchés par leurs propos. C'est ce qu'il m'est arrivé. C'est bête, hein?

J'ai eu l'impression que le but de cette hospitalisation était de démontrer mon incompétence à veiller sur la santé de mon enfant et mon égoïsme à vouloir l'allaiter. Ce n'est qu'une impression, je ne pense pas que ce soit leur objectif, mais le résultat est le même.

Quand je repense aux premiers temps, lorsqu'il demandait sans cesse, que mes seins n'en pouvaient plus, que j'étais presque en pleurs à chaque fois que je devais l'allaiter. Je me rends compte que finalement ça passe vite, "trop" vite.

Je suis quasiment résignée.
En effet, je pratiquais déjà la super alternance puisque je devais rebooster ma lactation après un allaitement mixte de 2 semaines et je ne vois pas trop d'autre(s) solution(s). Peut-être que mon pti bout est un gros (façon de parler du coup) fainéant et préfère le biberon parce que le débit est régulier et qu'il y a moins d'effort à fournir? Pensez-vous que ce soit possible? Y a-t-il moyen d'y remédier? :confused:

En tous cas après tout ça mon mari, bien que compatissant et d'un bon soutien, veut bien sûr que je donne maintenant que des biberons et que je ne donne le sein que le soir pour endormir notre bébé.

Je suis à deux doigts d'abandonner (d'autant que là je donne des biberons, donc moins de lactation, donc moins de lait, donc biberons, et ainsi de suite cercle vicieux pourri). Mais avant résignation totale et déprime, je vais suivre ton conseil et contacter une animatrice LLL.
Après tout, ne dit-on pas que "la déprime se nourrit de l'inertie et l'action est son ennemie naturelle"?

Ne serait-ce que pour celles qui, malheureusement, connaitront la même chose que moi, je posterai le fin mot de l'histoire pour qu'elles puissent avoir une des conclusions possibles à cette expérience (en espérant que ce mot soit positif).

Bises à toutes!
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je lis toute l'amertume, la tristesse et la colère que tu vis en ce moment.
C'est vraiment difficile d'entendre des personnes remettre en cause nos façons de faire...

J'imagine que toutes les tétées ont été évaluées et que c'est la moyenne des quantités des différentes tétées qui donnent 60 ml / tétées.
D'après les études que nous avons sur l'allaitement maternel, c'est une moyenne possible pour un bébé allaité : la quantité de lait augmente peu avec l'âge : c'est le nombre de tétées qui ne diminuent pas, en revanche.
Ainsi, selon le besoin des bébés, pour obtenir entre 750 ml à 900 ml ( en moyenne ) de lait maternel par 24h, les bébés allaités vont devoir téter entre 10 et 12 fois.

Voici un extrait d'une étude sur les rythmes du bébé allaité :
Physiologiquement, les tétées du matin sont abondantes (120 à 150 ml) – (5) et relativement espacées (2 à 5 h). Au fur et à mesure de l'avancement de la journée, les tétées se rapprochent en même temps que l'éveil de l'enfant augmente. Survient alors, le plus souvent entre 14 h et 2 h du matin, un épisode de « tétées groupées » (3) où le bébé tète de façon très fréquente pendant 2 à 3 heures, prenant à chaque fois de petites quantités (une gorgée à 40 ml) – (5) de lait plus gras de fin de journée (la maman percevant à cette heure là que ses seins sont peu remplis).
Et voici le texte en entier : http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-80-Quand-la-connaissance-des-rythmes-peut-lever-des-obstacles.html?q=rythme

Combien de fois tète ton bébé par 24 h ?
 

tétouju

Période de pointe
Bonjour MissOu,
c'est très dur ce qui t'arrive, ce sentiment de culpabilité d'avoir mal fait pour son bébé... ne t'inquiète pas, tu es une bonne mère et tu met tous en place pour qu'il grossisse bien et tu vas y arriver.
Est ce que tu pourrai pas tirer ton lait avec un bon tire lait et lui donner au DAL ou bien a la soft cup (ou tasse ou verre) à la fin de chaque tétés? ça permettrai de continuer a stimuler ta lactation et qu'il reçoive uniquement de ton lait (tu aura surement besoin de continuer le LA quelques temps au début). Tu peux aussi, en même temps prendre du Fenugrec et du chardon béni, c'est très efficace!

Il serai aussi intéressant que tu rencontre une animatrice pour savoir pourquoi il prend si peu de lait et de poids lorsqu'il n'est pas complémenté... problème de succion? fatigue ou faiblesse? mauvaise position? infection urinaire? ... ? ça n'est pas normal qu'un bébé doive être complémenté s'il est allaité a la demande.

Attention effectivement au biberon qui peu créer une confusion sein/tétine et le rendre moins intéressé par le sein et moins efficace car le débit n'est pas le même, ce qui donc aussi faire chuter ta lactation. C'est pour cela que je te conseils de complémenter autrement qu'au biberon et avec ton lait temps que possible.
Tu trouvera des infos là :

http://www.lllfrance.org/Feuillets-...DAL-ou-dispositif-d-aide-a-l-allaitement.html
http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-60-Utilisation-ponctuelle-d-un-DAL.html
http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...-sur-la-JIA-2000-alimentation-a-la-tasse.html
http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-59-Utilisation-du-biberon.html

Pleins de courage et tiens nous au courant.
 

MissOu

Montée de lait
J'ai pourtant tenté d'y mettre un peu d'humour et de légèreté pour ne pas tomber dans le pathos et jouer les drames.

Malheureusement je ne compte pas les tétées quand je suis à la maison, mais je dirais bien une douzaine par 24h, oui.

Pour ce qui est de la moyenne des tétées, en réalité ce serait 65ml/tétée puisque:
9 tétées x 60ml
1 tétée x 65ml
1 tétée (du soir) x 115ml

Donc si on calcule, je ne donne effectivement pas assez à mon bébé d'après les moyennes indiquées. Cela dit, je ne suis pas certaine qu'il s'agisse d'un manque de lait (lorsque j'ai essayé de tirer après la tétée, il y en avait encore), d'où ma question sur la fainéantise de mon chérubin. A ces tétées elles rajoutaient systématiquement 160ml de lait maternisé, j'avais l'impression de le gaver! D'ailleurs il régurgitait pas mal ensuite, mais il semblerait que ce soit "normal".

En somme, je suis un peu paumée: faut-il réellement que je m'accroche, que je persiste (j'en ai envie)? Il est évident que je ne mettrai pas mon fils en danger, mais comme dit mon médecin (avant la pesée): "votre lait est ce qu'il y a de mieux et ce n'est peut-être pas le moment d'arrêter avec l'hiver et les virus qui arrivent". Sans compter la diversification alimentaire qu'on va commencer dans une quinzaine de jours, donc est-ce réellement nécessaire de ne passer qu'aux biberons (pour moi, je vais vers la "mort" de mon allaitement là!)?

Autrement, j'ai pensé à l'éventualité de compléter les tétées par des biberons de mon lait, mais j'ignore combien je peux tirer tout en donnant le sein. Devrais-je explorer cette piste? (désolée, je n'y pense que maintenant en écrivant)

Rhaaa, ces avis contradictoires m'agacent! Je suis convaincue que beaucoup de femmes arrêtent à contre-coeur leur allaitement uniquement parce qu'elles reçoivent des avis contraires et elles choisissent "la sécurité" (donner le biberon est plus facile, plus simple, n'engendre aucune remarque, aucun doute, aucune prise de tête, etc.).
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Autrement, j'ai pensé à l'éventualité de compléter les tétées par des biberons de mon lait, mais j'ignore combien je peux tirer tout en donnant le sein. Devrais-je explorer cette piste? (désolée, je n'y pense que maintenant en écrivant)
Ton lait reste le meilleur complément possible ( c'est l'OMS qui donne cette échelle : 1er choix : lait de maman au sein 2ème choix : lait de maman donné autrement 3ème choix : lait maternel ( d'une autre maman ) 4ème choix : lait artificiel )

Si cette option te convient, tu peux tirer ton lait autant de fois que tu le peux et donner les compléments de ton lait à ton petit.

Là, pour le moment, combien a-t-il comme quantité de compléments ( en ml ) par 24 h ?
 
Haut