• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Bébé allaité a beaucoup de coliques

AnaellElias

Montée de lait
J'ai vraiment besoin d'aide, je suis a deux doigt de craquer. Je n'en peu plus, les douleurs sont de pire en pire, je redoute chaque tété et suis obligé de les écourter. Le problème c'est que mon fils est frustré de toute ses interruptions et moi aussi je le suis de ne pas pouvoir lui donner ce dont il a besoin.

Ce que je trouve bizarre c'est qu'en effet la première semaine de tétés sans bout de sein avait été douloureuse comme aujourd'hui mais la deuxième semaine cela c'était nettement amélioré et puis de nouveau les douleurs reviennent... Je pense qu'il comprime mon mamelon entre ses gensives car j'ai l'impression qu'il mache quand il téte. Quand le flux de lait est au maximum il ne me fait pas mal pourtant. Est ce que cela pourrait venir d'une confusion sein tetine ? Car Elias a une tetine car il a un fort besoin de succion. J'ai essayé de ne pas lui donner depuis hier soir mais pas d'amélioration. Pourtant il ne l'utilise que pour s'endormir (et pas a chaque fois) car je la lui retire une fois qu'il dort s'il ne l'a pas lâché de lui même.
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @AnaellElias

Ta situation est très dure. En te lisant je ne peux m'empêcher de penser à une mauvaise position de bébé pendant la tétée. Ça expliquerait aussi bien les coliques car il avale peut-être beaucoup d'air, que tes douleurs.
Je me permets de te conseiller d'insister auprès de la consultante en lactation de ton département pour qu'elle vienne te voir allaiter sans les bouts de sein, même si j'ai bien noté qu'il n'y a qu'une là où tu habites. Tu es allée voir sur le site IBCLC ? Essaye aussi peut-être les départements limitrophes...
Au pire, tu pourras tirer ton lait et lui donner si la douleur finit par être insoutenable et que tu n'en peux plus. D'ailleurs est-ce que ça te fait mal avec le tire-lait (si tu en as un)?
Je t'envoie tout mon courage !!
 

AnaellElias

Montée de lait
Oui je suis justement allée voir sur le site IBCLC et il y en a qu'une. Mais je crois qu'il y en a d'autre en fait dans mon département, j'ai regardé que sur le site. Sinon il y a deux animatrices LLL a 1H de route de chez moi, je peux peut être les contacter ?
Alors j'ai essayé hier soir de tirer mon lait après une tété calamiteuse et rien n'est sortie alors qu'a la main le lait sort... Alors oui j'ai mal avec le tire lait au début maos après plus mal du tout mais la semaine dernière j'ai tiré mon lait et je n'avais pas mal. Ainsi que quand j'avais le bout de sein aucune douleur. Je pense que d'avoir les mamelons sensibilisés fait que j'ai mal avec le tire lait aussi surtout juste derrière une tété douloureuse...
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Oui essaie d'en contacter un maximum !
C'est vrai que je me souviens que j'avais les tétons très sensibles aussi les premiers mois. Même le contact des vêtements était désagréable. Du coup je mettais des soutien-gorges pour que ça ne frotte pas. Mais toi ça à l'air autrement plus compliqué si même le tire-lait fait mal. Moi aussi je remarque que je presse très bien à la main et moins bien avec le tire-lait, c'est assez aléatoire...
J'espère vraiment qu'une conseillère pourra te répondre, je comprends que tu sois perdue et à bout de force :(
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Myriam j'ai regardé les photos mais je n'arrive pas a déterminé si il a bien un frein de lèvre. J'ai donc pris des photos de sa lèvre ainsi que son palais.
Merci d'avoir transmis les photos de ton enfant.

Sur la première photo, on voit comme un petit trait qui est sur sa gencive : son frein de lèvre est attaché jusqu'à son palais. Sur la seconde et troisième photos, on peut voir que les embryons des dents sont très nettement séparées en leur centre par le frein. Est-ce que dans ta famille ou dans celle du papa, il y a des "dents du bonheur" qui ont parfois été corrigées par de l'orthodontie ? Est-ce qu'il arrive que ton enfant ait une ampoule de succion (sorte de cloque sur la lèvre supérieure) ?
Souvent les enfants présentant un frein labial trop serré on du mal à accrocher le sein et à faire ventouse (et donc avalent de l'air et aspirent alors plus fort pour compenser).

J'ai comme l'impression que pendant que tu prenais les photos ton enfant pleurait ? est-ce que je me trompe ? Ce que j'en déduis, c'est qu'il tire la langue pas beaucoup plus loin que sa gencive inférieure en pleine extension... et sur les 2e et 3e photos, on a l'impression que sa langue n'est pas "arrondie" comme légèrement retenue en son centre. Sur la troisième photo, il me semble même apercevoir comme une petite fente dans le prolongement du frein de sa langue.

Cela dit avoir un frein... on en a tou(te)s, l'important est de savoir si cela est gênant pour l'allaitement, et plus tard pour la déglutition secondaire (pour les solides), l'élocution, etc.
Les douleurs lors des tétées peuvent être alors causées par le sein qui frotte sur le palais dur de l'enfant et/ou un enfant qui tète des gencives ou du bout des lèvres et/ou qui aspire plus qu'il ne tète. Parfois les mamans décrivent aussi des mamelons qui ressortent comme des batons de rouge à lèvres.

Un petit test que tu peux faire à la maison, c'est de proposer ton petit doigt à téter à ton enfant (mains lavées propres, ongles coupés courts, pulpe du doigt vers le palais) : si sa langue est suffisamment mobile, la pulpe du doigt arrive à la jonction du palais dur (sous le nez) et du palais mou.
Autre manière de voir si le frein est trop serré, est de passer ton doigt sous sa langue, et de sentir si le frein encore présent est très tendu (par exemple comme une corde de piano).

Parfois rencontrer un ORL, un stomatologue ou prendre un avis auprès du médecin qui suit ton enfant en expliquant les douleurs insupportables qui font le quotidien de ton allaitement, devrait permettre au professionnel de santé de faire son diagnostic et décider si une section est nécessaire.
 
Dernière édition:

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Oui je suis justement allée voir sur le site IBCLC et il y en a qu'une. Mais je crois qu'il y en a d'autre en fait dans mon département, j'ai regardé que sur le site. Sinon il y a deux animatrices LLL a 1H de route de chez moi, je peux peut être les contacter ?
N'hésite pas à contacter l'animatrice : parfois le lieu de la réunion peut être éloigné de chez toi et l'animatrice habite... à deux pâtés de maison de chez toi : les lieux des réunions sont fonction des salles qu'on nous prête ou des salons que les mamans nous ouvrent. Parfois les activités de ses propres enfants pourront l'amener à se déplacer dans un lieu plus proche pour toi. Cela dit, comme ce sont des mamans, elles auront la disponibilité de mamans. D'autres animatrices, sont "sans groupe" et ou ne souhaitent pas que leurs coordonnées soient publiées sur le site. Dans quelle région habites-tu ? Je peux rentrer en contact avec elles pour faire le lien.

Certaines IBCLC font des déplacements à domicile (se renseigner des tarifs au préalable). En Essonne, il y a des consultations en allaitement financées par le conseil général dans les PMI... peut-être qu'il y a un dispositif semblable par chez toi ?

Alors j'ai essayé hier soir de tirer mon lait après une tété calamiteuse et rien n'est sortie alors qu'a la main le lait sort... Alors oui j'ai mal avec le tire lait au début maos après plus mal du tout mais la semaine dernière j'ai tiré mon lait et je n'avais pas mal. Ainsi que quand j'avais le bout de sein aucune douleur. Je pense que d'avoir les mamelons sensibilisés fait que j'ai mal avec le tire lait aussi surtout juste derrière une tété douloureuse...
Si tes mamelons sont endoloris... tout peut être insoutenable au toucher : parfois les compresses au lait maternel sont des miracles quand on peut remédier à la cause des douleurs.
Les bouts de sein sont peut-être en attendant de remédier à la situation un outil pour te permettre de ne plus avoir mal et continuer à stimuler la lactation au tire-lait ?
 

Sorcelica

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pardon de m'incruster dans la conversation mais je lit @Myriam qu'en essonne il y a des consultation allaitement en PMI mais pourquoi diable on en informe pas les maman a la maternité j'ai accouchê au Sud Francillien pourtant ...
sa m'aurai aider au tout debut ..

Bref merci de l'info je m'en vais faire profité les coupines enceinte de mon entourage
 

AnaellElias

Montée de lait
@Myriam, alors j'avais les dents du bonheur petite mais ca c'est resserré tout seul par la suite. La papa n'a personne dans sa famille qui a les dents du bonheur. En effet il a une ampoule de succion a chaque tété sur la lèvre supérieure.

Oui mon fils pleurait.

Mon mamelon ressort souvent avec une ligne en son milieu. J'ai également remarqué que du côté ou j'ai le plus mal actuellement, j'ai comme deux petites boules au bas du mamelon qui sont sensibles, comme si ca pouvait être des cloques ou de la corne qui se forme.

Je lui ai déjà fait tété mon doigt et il reste au creux de son palais, mais je sent sa langue ondulé quand même sous mon doigt. Je vais refaire le test.

J'ai essayé de contacter les animatrices mais je n'ai pas réussi à les avoir. Je suis dans les côtes d'armor (22). Oui il y a effectivement une consultation pour l'allaitement a la PMI près de chez moi, le problème c'est que ce n'est que le mardi et je trouve que ca fait loin niveau délai... Aujourd'hui je suis à bout, j'ai remis le bout de sein et c'est horrible, toute les contraintes liées a ça sont de retour, Elias tète encore plus mal avec et ne prend pas le lait suffisamment car il tète que le bout la plupart du temps, le bout de sein qui ne fait que de se décoller, bref c'est l'horreur en plus j'ai mal quand même avec le bout de sein même si c'est plus supportable. Je n'arrive pas a tirer mon lait après les tétés alors qu'il y a du lait car ça sort à la main. Entre deux tétés hier soir je n'ai tiré que 80ml que je lui ai fait boire a la tété qui a suivi car il n'était pas satisfait.

Je commence vraiment à craquer, les douleurs s'accroîent au fur et à mesure des tétés... Hier soir j'en ai pleuré tellement la douleur était intense... J'avais l'impression qu'on m'arrachait le mamelon... Je redoute la tété qui n'est plus du tout agréable. Elias à en plus l'air frustré et est très impatient, agité et tendu avant chaque tété du coup il tire encore plus fort pour faire l'amorce et c'est l'enfer. Ca me met tellement mal que j'en ai la nausée... J'ai peur que mon allaitement se termine comme ça alors que je ne veux pas, mais la douleur est trop grande... Je ne comprend pas pourquoi la semaine dernière je n'avais plus mal... Qu'est ce qui a changé cette semaine ?! Je ne sais plus comment faire...
 
Dernière édition:

MoiLi

Période de pointe
Je participe là, pas beaucoup de réponses sur mon post, je suis un peu dans ton cas. J ai allaité 28 mois la Première, 3 mois environ avec bouts de sein, là ou elle a pleuré quasiment sans discontinuer.

Là je me suis acharnée à ne pas mettre les bouts de sein, Bébé était beaucoup plus calme au début et puis finalement on a l impression que les coliques auraient tendance à s intensifier à la place de se calmer. Ces jours passés les nuits ont été mieux, on a eu de l espoir que ça s améliore et puis d autres beaucoup beaucoup moins bien, comme hier ou elle a poussé quasiment toute la journée et le soir pleurs, agitation jusqu à 1h30 environ, massage homéopathie, probiotiques, je ne savais plus, j ai mis un Doliprane (mais je ne peux pas faire ça tous les soirs, en avait déjà eu un la veille car semblait souffrir des dents) sans savoir si mal aux dents ou que le ventre. Jusqu à maintenant je me disais que bon les bébés ont des coliques ça allait passer mais maintenant peut être avec la fatigue qui se rajoute en plus, mais j avais envie de pleurer hier soir :( . Elle ne supportait pas qu on lui masse le ventre :( et la voir souffrir au point de commencer à fermer les yeux puis les réouvrir quasi aussitôt à cause de la douleur, rien que de l écrire j ai vraiment les boules! Sachant que la nuit d avant avait été très agitée à se tordre et le matin le Papa me l a prise un peu et en fait il me l a ramené au bout d une demi heure environ et toujours pareil, je la bercais, épuisée semble t il, elle fermait les yeux et puis hop tortillements etc.

J ai parfois des pensées "je vais arrêter d allaiter, c est pas possible, peut être que ce sera mieux autrement" et pourtant je pense tout le contraire au fond, mais là je ne sais plus, je suis fatiguée et triste de la voir comme ça! :(
 

AnaellElias

Montée de lait
@MoiLi je te rassure moi aussi j'ai envie de pleurer, et je pleure. Je n'ai pas eu de chance, j'ai déjà eu une grossesse très compliqué qui m'a pourri la vie et maintenant l'allaitement difficile et un bébé qui pleure beaucoup, ne se détend jamais et demande beaucoup d'attention. Je reprenais des études cette année par correspondance et bien j'ai mit ca entre parenthèses pour m'occuper pleinement de mon fils vu qu'il en a besoin, du coup j'ai un retard monstre sur mes cours... Je suis fatiguée de devoir faire tellement d'effort...

Sinon @Myriam j'ai mit mon doigt dans sa bouche pour qu'il tète alors quand il tète il arrive par moment a le mettre a la jonction entre le palais dur et le palais mou. Mais le soucis c'est qu'il ne tète pas beaucoup mon doigt... Il le mâche... Et c'est vrai que même sa tetine parfois il ne la tète pas il l'a mâche... Bizarre.

Sinon je vais peur être réussir à voir une consultante aujourd'hui mais ce n'est vraiment pas sûr du tout. Et la consultante IBCLC m'a répondu et me propose un rendez vous samedi.

J'ai sauté deux tétés ce matin et tiré mon lait à la place que je lui ai ensuite donné au biberon pour reposer mes seins. Je ne sais pas si j'ai bien fait ou pas... Je lui donnerais le sein à la prochaine tété en espérant que la douleur sera moins importante...
 

MoiLi

Période de pointe
Que s est il passé pendant ta Grossesse si c est pas indiscret? Pour la succion j ai l impression que c est pareil ici, je me suis demandée si c etait a cause qu elle n avait pas faim à ce moment là!

Ici impossible de lui faire prendre le bib!
 

AnaellElias

Montée de lait
Mon col s'est ouvert a 4 mois et demi, j'ai eu un cerclage à chaud avec risque de perdre le bébé j'ai été hospitalisée pendant un mois et alité jusqu'à 7 mois de grossesse. J'étais en MAP tout le long de la fin de ma grossesse mais j'ai accouché a terme a 40 SA. Ca à été très difficile, j'ai très mal vécu ma grossesse.

En tout cas quand il "mâche" pendant la tété il ne déglutit pas et dès que je compresse mon sein il se remet à mieux tété et déglutit. Je pense effectivement qu'il n'a pas eu sa "ration" et est frustré car il n'arrive pas à faire couler le lait en fin de tété surtout que je l'interrompt car au bout d'un moment je ne suporte plus la douleur...
 

MoiLi

Période de pointe
Moi alitée pour col raccourcit mais pas ouvert. Et un reflux? Cette sensation de brulure sur le téton je l ai ressenti aussi mais dans une ampleur moindre.

Après j ai eu mal au début mais ça c etait hormonal!
 
Dernière édition:

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Sinonj'ai mit mon doigt dans sa bouche pour qu'il tète alors quand il tète il arrive par moment a le mettre a la jonction entre le palais dur et le palais mou. Mais le soucis c'est qu'il ne tète pas beaucoup mon doigt... Il le mâche... Et c'est vrai que même sa tetine parfois il ne la tète pas il l'a mâche... Bizarre.
Donc parfois il peut y arriver... mais il a du mal à s'organiser. :-(
Certains bébés parfois ont besoin d'une période de rééducation 'au doigt' : le lait est délivré par un dispositif d'aide à l'allaitement [HASHTAG]#dal[/HASHTAG] ou [HASHTAG]#dal[/HASHTAG] au doigt : ça leur permet d'apprendre à bien téter sans solliciter les mamelons dans leur période où ils mâchouillent.

Sinon je vais peur être réussir à voir une consultante aujourd'hui mais ce n'est vraiment pas sûr du tout. Et la consultante IBCLC m'a répondu et me propose un rendez vous samedi.
J'ai sollicité les animatrices du 22 en privé. Dès que j'ai de leurs nouvelles je t'en informe.

J'ai sauté deux tétés ce matin et tiré mon lait à la place que je lui ai ensuite donné au biberon pour reposer mes seins. Je ne sais pas si j'ai bien fait ou pas... Je lui donnerais le sein à la prochaine tété en espérant que la douleur sera moins importante...
Comme on le dit souvent, toi la maman est la meilleure experte de ce qui vous convient à toi et à ton enfant. Si tu sens qu'une pause dans la sollicitation douloureuse des mamelons est nécessaire et que le tire-lait (ou l'expression manuelle) te permet d'avoir le lait nécessaire, fais pour le mieux.
 

AnaellElias

Montée de lait
Bonsoir,

Je viens redonner de mes nouvelles. Alors j'ai vu la consultante IBCLC samedi, on a revu un peu le positionnement et pour elle Elias à le palais court ce qui fait qu'il n'a pas besoin de prendre beaucoup de mamelon dans sa bouche ce qui peut occasionner les douleurs. Pour le fait qu'il mâche elle pense qu'il faudrait travailler ca avec un ostéopathe car Elias a du mal à avancer sa mâchoire vers l'avant qui fait que sa succion est difficile et qui peut occasionner des douleurs également. Et du coup Elias a du mal à bien accrocher le sein. Pour le frein de lèvre supérieure elle dit qu'il n'est pas court et son frein de langue a bien été coupé.

Pour ce qui est des coliques je pense avoir trouvé la solution et se sont les PLV !!! J'en ai eu la confirmation après avoir reconsommé du fromage en grande quantité et du flan. Je pense qu'il tolère de petites quantités car pendant la période où il n'avait pas de coliques j'ai consommé du beurre, et du fromage en très petite quantité. Mais dernièrement j'ai consommé du fromage en grosse quantité et ca n'a pas loupé coliques a gogos le lendemain je ne comprenais pas pourquoi. Les coliques avaient rediminué et je mange du flan pareille le lendemain les coliques qui reviennent en force et là j'ai compris et les coliques rediminuent maintenant.

Par contre j'ai l'impression que la consommation de produits laitiers influs beaucoup avec ma lactation, car dès que je n'en consomme plus j'ai l'impression d'avoir moins de lait et du coup mon fils mâche beaucoup plus mon sein car le flux de lait est beaucoup moins important longtemps et du coup s'en doute des mamelons plus sensibilisés. Comment puis-je remédier à ça ?
 
Dernière édition:

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Merci de nous donne des nouvelles.
Tes observations sont tout à fait exactes.
Les plv entrainent un réflexe d'éjection plus rapide et plus fort (les mamans qui ont un ref le font disparaitre ou le diminuent en faisant un régime d'éviction des plv)
Ett pour ce qui est des coliques, le beurre contient peu de plv et le fromage est fermenté ce qui dénature un peu les plv. As-tu essayé avec du lait que tu aurais fait bouillir?
Nous sommes en période de réintroduction pour ma fille: beurre et fromage cuit ça passe mais le lait n'est pas passé

J'espère que l'ostéo débloquera tout ça
 

AnaellElias

Montée de lait
Non je n'ai pas essayé le lait bouillie mais je n'ai pas tellement envie d'essayer, je préfère attendre qu'il soit plus âgé et que son système digestif soit plus mature.

Par contre je crois qu'il ne supporte pas non plus que je consomme de la viande bovine... Les coliques sont de nouveau plus intense ce matin alors que ça allait mieux. J'essayais de chercher où j'avais pu manger des PLV hier mais il n'y en a pas... par contre j'ai mangé de la viande de boeuf hier soir... je ne vois que ça.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
oui moi non plus: bœuf et veau je ne pouvais pas manger puis j'ai pu de nouveau vers 18 mois (mais bon j'avais pas testé avant) et ma fille en mange un peu aussi maintenant
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Bonsoir,

Je viens redonner de mes nouvelles. Alors j'ai vu la consultante IBCLC samedi, on a revu un peu le positionnement et pour elle Elias à le palais court ce qui fait qu'il n'a pas besoin de prendre beaucoup de mamelon dans sa bouche ce qui peut occasionner les douleurs. Pour le fait qu'il mâche elle pense qu'il faudrait travailler ca avec un ostéopathe car Elias a du mal à avancer sa mâchoire vers l'avant qui fait que sa succion est difficile et qui peut occasionner des douleurs également. Et du coup Elias a du mal à bien accrocher le sein. Pour le frein de lèvre supérieure elle dit qu'il n'est pas court et son frein de langue a bien été coupé.

Pour ce qui est des coliques je pense avoir trouvé la solution et se sont les PLV !!! J'en ai eu la confirmation après avoir reconsommé du fromage en grande quantité et du flan. Je pense qu'il tolère de petites quantités car pendant la période où il n'avait pas de coliques j'ai consommé du beurre, et du fromage en très petite quantité. Mais dernièrement j'ai consommé du fromage en grosse quantité et ca n'a pas loupé coliques a gogos le lendemain je ne comprenais pas pourquoi. Les coliques avaient rediminué et je mange du flan pareille le lendemain les coliques qui reviennent en force et là j'ai compris et les coliques rediminuent maintenant.

Par contre j'ai l'impression que la consommation de produits laitiers influs beaucoup avec ma lactation, car dès que je n'en consomme plus j'ai l'impression d'avoir moins de lait et du coup mon fils mâche beaucoup plus mon sein car le flux de lait est beaucoup moins important longtemps et du coup s'en doute des mamelons plus sensibilisés. Comment puis-je remédier à ça ?
Merci pour les nouvelles : rien ne vaut une observation en direct ;) le forum atteint ses limites derrière nos claviers et écrans. :oops:
Bon courage pour l'éviction des PLV... on pense parfois au lait et à ses dérivés "évidents" (beurre, crème fraiche, laitages, fromages)... mais ce n'est pas évident de trouver les "cachés" (lactosérum, caséine et autres dérivés...) :( ni même aller les chercher dans un savon ou du vinaigre. (quelques infos pratiques là : http://bebe-reflux-allergie.org/ et là http://www.cicbaa.com/pages_fr/regimes/lait.html)

Concernant le lien entre la consommation de produits laitiers et la lactation, il n'y a pas de "preuves" scientifiques :D mais des témoignages de mamans :rolleyes:et quelques pistes scientifiques :p. Je te propose de la lecture ;)sur un autre fil de discussion : http://forum.lllfrance.org/threads/...tiers-par-maman-et-lactation.7845/#post-91022
 
Haut