• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Allaitement et apéros

Anissa84

Colostrum
Bonjour les filles,

J'ouvre cette discussion aujourd'hui car je m'interroge sur la possibilité de boire un peu d'alcool et d'allaiter.
Pour moi ce n'est pas compatible, grossesse et allaitement = 0 alcool.
Or autour de moi j'entend tout et son contraire..des mamans allaitantes ou qui ont allaité et qui ne se privaient pas d'une bière ou d'un verre de vin a l'occasion.
Qu'en pensez-vous ? Ou en êtes vous vous?

Merci

Bonne fin de journée 🌺
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
oui, on peut boire un peu d'alcool (modérément) lorsqu'on allaite.
En effet, ça n'est pas comparable à ce qu'il se passe pendant la grossesse, où l'alcool passe directement de notre sang à celui de bébé. Donc bébé a la même concentration d'alcool dans son sang que dans le notre, c'est comme s'il avait bu autant d'alcool que nous. En plus, il y a certains stades de la grossesse où c'est particulièrement dangereux car certaines zones du cerveau sont en construction.
Pendant l'allaitement, si tu bois de l'alcool, celui-ci est dissout dans ton sang avant de passer dans le lait et d'être ingéré par bébé. Et il est ensuite encore dissout dans le sang de bébé. Donc c'est comme si bébé avait consommé un fruit un peu mur. Vraiment très très peu d'alcool donc.

Moi j'en consomme un peu de temps en temps. Très peu, un fond de verre, mais je n'en bois pas beaucoup non plus quand je n'allaite pas.
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Coucou,

En effet. Le taux d'alcool dans le lait est le même que dans le sang maternel (donc faible). Après je ne voudrais pas inciter à la consommation d'alcool, mais moi aussi j'ai bu pendant allaitement, en général un seul verre à chaque fois. Par précaution certaines mamans choisissent toutefois d'attendre un peu avant de réallaiter après un verre (ici il est question de 2 heures, je n'ai pas comparé avec les autres sources).
 

Nienna

Hyperlactation
Perso je m'interdis pas un peu d'alcool, une bière en général. J'ai lu le site du crat. Les risques sont minimes, c'est pas une histoire de malformations comme pendant la grossesse. De plus, franchement après la grossesse les apéros me manquaient tellement que c'était ça ou le bib, donc je me suis dit que les immmmmenses bénéfices de l'allaitement ne pouvaient pas être mis à mal par une bière par ci par là.

Cela dit, comme @cerise, je ne veux surtout pas inciter qui que soit. Chacune fait comme elle le sent.
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
J'aime bien cet article
: LVL-automne-2016.jpg

En résumé
-pour que le lait soit considéré comme alcoolisé on est soit même en coma éthylique.
- il est dangereux de s'occuper d'un bébé en étant en état d'ébriété.
- pas de cododo en ayant bu !
 
Dernière édition:

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Intéressant cette conversation !
Ici je n'ai rien bu au moins les 4 premiers mois je pense, puis depuis j'applique la règle des minimum 2h après avoir bu pour donner la tétée mais ça m'est arriver très occasionnellement d'avoir un bébé en crise exceptionnelle qui voulait absolument téter malgré tous les efforts du papa alors on a fait comme on a pu sans sur-culpabiliser.
Après pour un événement genre anniversaire ou tu veux vraiment boire, il est aussi possible de tirer son lait avant et de le confier le temps de la soirée pour limiter les inquiétudes.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Intéressant cette conversation !
Ici je n'ai rien bu au moins les 4 premiers mois je pense, puis depuis j'applique la règle des minimum 2h après avoir bu pour donner la tétée mais ça m'est arriver très occasionnellement d'avoir un bébé en crise exceptionnelle qui voulait absolument téter malgré tous les efforts du papa alors on a fait comme on a pu sans sur-culpabiliser.
Après pour un événement genre anniversaire ou tu veux vraiment boire, il est aussi possible de tirer son lait avant et de le confier le temps de la soirée pour limiter les inquiétudes.
Je n'ai pas du boire d'alcool les premiers mois, mais c'est surtout que j'avais pas forcément l'occasion ou l'envie :rolleyes:
Ensuite c'était plutôt un peu de vin, un peu de bière ou de panaché. Pas très différent de mes habitudes en fait...

Par contre, je ne tenais / tiens plus du tout l'alcool. Moi qui y était très peu sensible avant, un verre de vin et je suis déjà pompette !
A tester / tenir en considération, car comme le souligne @Trefle, bébé ne tient pas compte de ça si il a besoin de nous !
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
Je bois aussi un verre à l'occasion, j'essaye de faire en sorte que ce soit au début de la nuit du petit bonhomme (vers 19h, pile pour l'apéro !) comme ça il ne tète pas avant plusieurs heures, mais il est arrivé qu'il se réveille et que je lui donne le sein quand même.
L'avantage, c'est que comme @Eclira je ne tiens plus du tout l'alcool alors je m'arrête à un verre ou deux grand maximum parce que je sens bien que ça monte vite à la tête !
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ici je n'ai pas ce souci mais les potes que je connais qui allaitent boivent après une "bonne" tétée (bébé qui ne va pas retéter avant quelques heures). Le lait est le reflet à l'instant t de ce qu'il y a dans le sang, si l'alcool n'y est plus, y'a plus dans le lait. Comme les médicaments !
En y ajoutant une faible quantité "sans surveiller" les horaires de tétées...

Ici j'ai pas ce souci, je ne bois pas du tout (j'aime pas, que voulez-vous). Ce qui m'a rendu une super ninja des débuts de grossesse... :lol:
 

Anissa84

Colostrum
Merci pour tous vos témoignages !
Je pense que je vais me détendre un peu et siroter un petit verre de vin rouge que j'aime tant..j'attendrai 2h pour donner le sein ensuite.
Ce ne sera pas difficile car ma fille va avoir 9 mois! Donc 18 mois que je n'ai pas touché un verre 😅🙃
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je n'ai pas du boire d'alcool les premiers mois, mais c'est surtout que j'avais pas forcément l'occasion ou l'envie :rolleyes:
Ensuite c'était plutôt un peu de vin, un peu de bière ou de panaché. Pas très différent de mes habitudes en fait...

Par contre, je ne tenais / tiens plus du tout l'alcool. Moi qui y était très peu sensible avant, un verre de vin et je suis déjà pompette !
A tester / tenir en considération, car comme le souligne @Trefle, bébé ne tient pas compte de ça si il a besoin de nous !
Pareil, les premiers mois je n'avais pas envie et pareil plus sensible mais c'est normal je pense quand tu n'a rien bu depuis plus d'un an ? Et par contre je n'ai pas encore vraiment bu beaucoup car pas encore fait de soirée sans le mini et pas envie de l'empêcher de téter si besoin.. Par contre on prend l'apero régulièrement et donc après la tétée de 18h (il ne tête plus le soir/nuit en temps normal)
 
Haut