1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Crevasses dès les premiers jours de bébé

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par venna, 6 Avril 2013.

  1. venna

    venna Montée de lait

    Nous sommes revenu ce matin à 3h de Paris.
    La frenectomie c'est bien passée et je dois bien dire que l'équipe est géniale. Carole est absolument adorable. L'acte c'est fait en quelques minutes et à été beaucoup moins angoissant que je n'imaginais. Elle a en effet plus coupé que les 2 fois précédentes et elle à recoupé le frein de lèvre.
    Mon fils à un peu tété mais c'est vite endormis sur le sein. Depuis impossible de l'y remettre. Je me dis que je le ferais quand la douleur sera moins grande. En attendant je pratique les gestes qu'elle m'a montré. Je suis censé le faire toutes les heures, mais avec le trajet et la nuit je le fais toutes les deux heures. Là je le laisse un peu dormir. je dois préparer mon grand pour l'emmener chez la nounou alors j'ai trop peu de temps à lui consacrer. Je ne l'ai pas fait depuis 6h du matin. Je le ferais ++ vers 10h.
    Là, je suis surtout exténuée. J'ai peu et mal dormit les nuits précédentes et cette nuit j'ai du dormir 3h en tout, mais très entrecoupé... c'est très dur. Je pense essayer de faire des siestes dans la journée. surtout que je n'ai pas mon ainé.

    Par contre elle à confirmé le fait qu'elle arrête les frenectomie. Elle reçoit de plus en plus de monde de toute la France pour cet acte et n'est plus en mesure de soigner ces autres patients. Il faudra trouver une autre personne pour pratiquer les frenectomies...
    J'ai d'ailleurs une bonne piste sur Paris pour ça. Le Docteur Berthe est intervenu sur les filles de la cousine de mon mari... Elle avait, tout comme mon fils un frein de langue serré. Il a sectionner le frein de langue en son milieu et à procédé au décollement des fibres de la langue. Intervention pratiqué en clinique en ambulatoire sous anesthésie général les petites avait entre 6 et 4 ans. Une des demoiselle à aujourd'hui 18 ans. Elle se souvient un peu de cette intervention mais se souvient surtout qu'elle n'a pas souffert. Elle a une langue bien longue et qui bouge bien. Ces soucis d'élocution ont complétement disparu.
    Ce docteur pratique à la clinique La Montagne. Si ça se trouve ces collègues pratiquent aussi des frenectomies complètes.
     
  2. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Merci Venna pour ces nouvelles. J'espère que désormais ton bébé va téter efficacement et que tout va rentrer dans l'ordre.
    J'imagine combien cette journée a du être épuisante pour vous tous ! Demain sera un autre jour! :)
     
  3. venna

    venna Montée de lait

    Il ne veut plus prendre mon sein...

    Quand je lui présent mon sein, il ouvre la bouche, tire peu la langue (bien souvent il la lève) pose ses lèvre autour du mamelon et ne fait rien de plus... Il n'aspire pas.
    Je met ça sur le compte de la douleur mais ça commence à me faire peur. La veille de la frenectomie, il tétait encore !

    Donner le sein après une frenectomie est important pour que le bébé tire bien la langue. Dans ce cas, je risque quoi ? que les tissus se ressoude ? qu'il ne veille plus jamais téter ?
    J'ai donner le sein ce matin avec des bouts en silicone. il à pris un peu mais à vite râler. J'ai essayé que les retirer mais ça ne donne rien. Il voulait le DAL au doigt.

    Qu'est ce que je dois faire ? Attendre qu'il est moins mal ? persister avec et sans les bouts de sein ?
    Ce week end, je vais tenter le bain, pour voir si ça le détend plus. Mais j'ai peur qu'il se mette à hurler pour avoir le doigt !
     
  4. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    j'imagine combien tu dois être inquiète. Pourtant, je suis certaine que cette "grève" n'est que temporaire et liée à la douleur. Dans quelques jours, ton bébé tètera comme un chef. Il a eu beaucoup d'émotions ces derniers temps avec le voyage et la frenotomie, il a besoin de temps désormais pour s'en remettre.
    Courage !
     
  5. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ne panique pas trop vite venna, c'est encore très récent, la douleur, le changement avec sa langue plus mobile, il a besoin d'être rassuré, câliné, que tu soulages sa douleur. J'ai donné du doliprane pendant plusieurs jours après la frenotomie de Paul, et ma petite a pincé pendant 4 jours. Carole ne fait pas les choses à moitié, tu vois la différence maintenant.

    Sois patiente.

    Bises
     
  6. venna

    venna Montée de lait

    Voici plus d'une semaine que mon fils à eu la frenectomie.
    ça fait aussi plus d'une semaine qu'il ne tète plus du tout...

    Quand je lui présente le sein, il ouvre la bouche la pose autour du mamelon et pleure tout de suite... Je ne sais plus du tout quoi faire.
    J'avais envie d'expérimenter le bain, mais je suis seule avec mes fils en semaine et ce week end nous sommes à 250 km de chez nous pour un week end en famille que j’appréhende grandement.

    Avec la chaleur, j'ai du mal à supporter tout ça. J'aimerais garder le temps que je passe derrière le tire lait pour jouer avec mes enfants, ou dormir, ou prendre du temps pour moi. J'ai l'impression qu'a force de m'acharner à vouloir remettre au sein mon fils, je suis en train de passer à côté d'une période que je ne trouverais jamais. Je sature grandement. Je commence à ne plus avoir d'espoir.

    Je ne pense pas que la douleur soit en cause en ce moment. Il a l'air bien prend de la force au niveau de la langue (il m'aspire le doigt très fort avec le DAL). Je pense que je vais attendre encore une semaine. Puis si l'allaitement ne se met toujours pas en place, je pense que je stopperais là l'aventure, la mort dans l'âme...
     
  7. AnnabeLLLe

    AnnabeLLLe Hyperlactation

    Oh venna, je viens de lire ton post resté sans réponse, je sais comme c'est dur de vivre une grève et j'aimerais pouvoir t'apporter du réconfort...
    De ce que j'en sais c'est bien le lâcher prise qui peut aider au retour au sein de nos petits...
    Le bain s'était une bonne idée, as-tu pu prendre ce temps ?
    Le portage aussi c'est bien et comme il fait chaud tu peux faire du peau à peau sans trop de problème et comme cela le sein est à porter de sa bouche...
    Donne nous de tes nouvelles si tu veux bien !!
     
  8. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ne baisse pas les bras maintenant venna, il faut y croire ! Avec mon fils, j'ai du forcer un peu, avec un petit, il faut parfois. Ne prend pas forcément son rejet pour un refus du sein, c'est aussi un problème de technique, de frustration au sein, il faut continuer avec le dal, maintenant que la succion est optimale, il faut que tu continues encore un peu, jusqu'à ce que le bébé ait assez confiance en lui pour prendre le sein tout seul !

    Le rejet du bébé est probablement lié à l'utilisation du biberon. Si tu peux donner tous les compléments avec le dal, au doigt si le bébé refuse le sein, et surtout continuer de proposer le sein, la nuit pour commencer, comme totote de nuit.

    Garde confiance en les capacités à téter de ton bébé, il peut y arriver, soit patiente et rusée.

    Il faut parfois guider vers le sein, avec ruse et patience. Parfois forcer un peu aussi !

    Ton bébé est encore tout tout petit, accroches-toi !

    Mon fils après cette étape de sevrage précoce ( car ce n'est pas une grève, mais un sevrage précoce je pense, à cause de grande difficultés au sein, comme le bébé de mana ou tetouju ), il a tété encore pendant 5 longues années, avec sa petite soeur.

    Continue de le guider vers le sein, c'est aussi question de déclic ! Maintenant il faut lâcher les tototes et biberon et reprendre l'habitude à tous les compléments avec le sein et le dal.

    Portage vers le sein, peau à peau vers le sein, sieste avec lui, bain avec lui etc.... beaucoup de proximité avec le sein, c'est question de renouer le contact physique avec ton bébé.

    Accroches-toi, accroches-toi, accroches-toi, courage, courage, courage !!!!

    Maintenant que sa langue est libérée, il faut aussi revoir un ostéopathe.

    J'ai déjà lu des miracles, je t'assure, des mères découragées qui n'y croyaient pas, mais à force d'encouragements, le miracle qui arrive, le bébé qui prend le sein, et tète encore des années, je t'assure que je l'ai lu plusieurs fois !!! Ici il y a des cas qu'on a toutes suivi, mana qui a son témoignage dans le AA de ce trimestre.

    Bises
     
    Dernière édition: 16 Juillet 2013
  9. venna

    venna Montée de lait

    Merci Annabelle et Isabelle pour votre soutien.

    Ici nous en sommes toujours au même point. Il ne veut toujours pas reprendre le sein.

    J'essaie de le mettre en présence du sein bien avant qu'il est faim pour éviter qu'il ne s'énerve trop vite. Mais s'il n'a pas faim du tout il s'en désintéresse totalement, puis quand il montre de l’intérêt, lèche un peu, ouvre la bouche la pose sur le mamelon et hurle ! Il faut alors que je mette le DAL rapidement pour le calmer !

    Je n'ai toujours pas réussit à prendre un bain avec lui. Je fais ça dimanche normalement. Pour le moment je fais des siestes avec lui en peau à peau, mais pas moyen d'enlever la tétine ! Le sein ne l’intéresse pas du tout. Je pense aussi que la chaleur empêche la proximité. Il dors mal à cause de la chaleur, il à peu d'appétit, il aime bien les bras, mais se débats vite tout transpirant...

    En fait, c'est le DAL qui m'agace profondément. Il n'est pas pratique à emmener quand je sort. Il faut que je puisse me laver les mains et le regard et le questionnement des gens c'est pas simple à gérer. Ce matin j'avais rendez vous pour la pose de mon stérilet chez mon gynéco. Comme à son habitude il avait beaucoup de retard. J'avais prévu deux doses de lait, donc pas de soucis. Sauf que j'ai oublié le DAL... J'ai du acheter un biberon en urgence, sauf qu'il n'a pas réussit à prendre le biberon ! Avec la chaleur il avait peu d'appétit il mordillait la tétine et avalait le lait mais il a peu bu. D'ailleurs il rigolait quand je mettais le biberon dans sa bouche, il prenait ça pour un jeu ! Comme quoi, il est bien désintoxiqué du biberon !! :)

    A chaque fois que je me donne une date de fin, je la repousse tout le temps. Je ne suis pas prête à lâcher mon allaitement. La situation va un peu se modifier. Nous avons des travaux de prévu cet été et j'aurais moins de temps pour tout ça. Pour tirer mon lait, passer du temps en peau à peau avec mon fils... Alors je me stress pas trop. J'ai acheter des briques de lait 1er âge relais que j'ouvrirais sans regret en cas de besoin, j'ai 2 litres de lait dans le congèle que je sort dès que j'ai besoin.

    Au tire lait, je peine à obtenir les 900 ml quotidien. Entre tisanes, galactogènes, hyper stimulation au tire lait... Il faudrait que je tire plus souvent, mais j'ai pas le temps...
    Je suis crevée, mon bébé me réveille souvent la nuit, je me couche tard pour pouvoir tirer mon lait vers 23h30... J'aimerais bien que tout ça s'arrange avant ma reprise de travail, comme je vais travailler en 3 X 8, voir en 2 X 8 C'est déjà pas de tout repos comme horaires alors avec un bébé qui me réveille beaucoup, du temps à passer derrière un tire lait en permanence ça risque d’être difficile.

    Je vais encore prendre mon mal en patience, je verrais ce que ça donne...
     
  10. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Quelle ténacité ! Je n'en reviens pas de tout ce que tu fais ! Ton bébé a bien de la chance de t'avoir comme maman ! :) Il profite de ton bon lait, et aussi du sein, même si c'est via le DAL. Chaque jour qui passe est un jour de gagné et quand tu te retourneras sur ton parcours, tu auras de quoi être fière !
     
  11. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Tu gères super bien, pas étonnant que tu sois crevée ! Vu la situation, tu as entretenu super bien ta lactation avec le tire lait, c'est vraiment très bien 900ml ! Moi j'avais entre 300 et 500ml.... bref.

    Vu les travaux de prévu, il serait bien que tu arrives à substituer la totote par le sein, chaque fois qu'il veut la totote, tu proposes le sein à la place comme totote. Avec ma fille c'était le pouce.... elle ne réclamait pas le sein et prenait tout le temps son pouce... donc j'ai gardé la petite en écharpe par séance d'une ou 2h, pour voir le moment où elle prenait le pouce, et j'ai donné le sein. Parfois elle prenait le sein et le pouce !!!

    Mais il faut insister et être plus têtue que lui.

    Je me rappelle d'un petit qui ne voulait pas du sein sans bout de sein.... d'ailleurs le bout de sein peut être une ruse pour se passer de la totote, bref, la maman a du se lever pour chépaquoi, genre le téléphone qui sonne.... et le bout de sein est tombé, elle n'a pas vu et a redonné le sein sans.... et bébé l'a pris.

    C'est le genre de déclic qui peut arriver n'importe quand...

    Continue de le nourrir au doigt avec le dal, et si le doigt n'est pas possible, tu peux essayer une softcup, ou bientôt donner des préparations de ton lait, épaissi en bouillies, dès 4 mois, tu pourras donner ton lait épaissi à la cuillère ! Ce sera une alternative au dal, mais il faudra continuer avec le dal, alterner bouillies et dal pour te soulager et libérer ton doigt.

    C'est de l'organisation, c'est certain ! On devrait être chef de chantier hyper qualifié !

    Mais tenir de 4 mois à 5 ou 6 mois avec dal et bouillie de lait maternel, peut aussi te donner une chance de tenir jusque le début de la diversification. Et là, ce sera moins lourd de stress.

    Il faut vous donner le temps d'y arriver.

    Continue de tirer quand tu peux, c'est la meilleur protection pour ta lactation ! Si le bébé prend le sein, tu pourras le motiver en faisant une petite cure de fenugrec, pour que le lait s'amorce plus facilement. Pour mon fils j'avais fait comme ça au début qu'il reprenait le sein, pour limiter la frustration.

    Comme tu vois, il ne suffi pas d'avoir un dal et de faire faire une (ou plusieurs ) frenotomie pour y arriver... c'est aussi pour ça que le soutien au jour le jour est important. Si c'était facile, Allaitement pour tous n'aurait pas d'utilité !

    Mais il faut se donner le temps et continuer de croire que ton bébé va y arriver, tout seul ! Mais avec ton aide, que tu le guides vers le sein quand il veut sa totote, que tu lui donnes à la cuillère ou au doigt etc....

    C'est intéressant qu'il a mordu la tétine de biberon... sa langue fonctionne bien au dal au doigt ?

    Tu pourrais montrer ça à Christelle si tu peux, qu'elle regarde comment il se débrouille avec sa langue... c'est problème de technique probablement. Il doit apprendre à téter, et pour cela, le dal au doigt est le plus proche du sein !

    Je sais comme c'est dur, je te félicite pour tout ce beau travail ! C'est vraiment un combat de chaque jour, contre l'épuisement et le découragement... de la générosité pure.

    Accroches-toi venna !

    Bises
     
  12. venna

    venna Montée de lait

    Je viens vous donner quelques nouvelles.

    J'ai bien tenté de donner le sein à la place de la tétine, mais il pleure dès qu'il est en contact avec le sein. J'ai tenté le bain aussi, puis le peau à peau... Rien à faire dès qu'il est près du sein, il me repousse, se débat, pleure, hurle. C'est très difficile à vivre de se sentir rejeter ainsi. J'en ai souvent les larmes aux yeux. Surtout qu'avant la frenectomie, il tétait !

    Avec la chaleur, mon bébé dors beaucoup moins bien, me réveille beaucoup, pleure beaucoup, ce qui m'a rendu très irritable... Avec la fatigue, j'ai eu du mal à obtenir mes quantités de lait. J'ai du tirer plus souvent dans la journée. Je n'avais plus une minute à moi, pas moyen de me reposer... J'ai donc pris la décision que ça devait changer.

    Ce midi, j'ai donc donné un biberon de mon lait à mon fils. Il ne sait plus vraiment téter au biberon, joue beaucoup avec.
    Il a mal au dent, depuis que sa langue est libérée il envie tout sous les gencives. Il repousse le doigt, la tétine, la totote, ne se contente plus de souffler pour la faire sortir de la bouche. Il tire la langue aussi. Goûte ses jouets, les lèches. Il joue avec ses lèvres. Sa lèvre inférieur est moins rentrée qu'avant.
    Je me dis que cette intervention aura de toute manière beaucoup de chose de positive sur lui.

    Je compte ne tirer que 2 fois par jour mon lait jusqu’à épuisement. Je vais liquider mes stocks de lait congeler, de lait frais au fur et à mesure. Je pense qu'il aura deux biberons par jour de mon lait. La diversification approche, mon lait est moins essentiel je pense.

    J'aimerais avoir un troisième enfant.
    J'espère que ce troisième allaitement se passera mieux. Je pense que je me rapprocherais de la leche league dès le début de grossesse pour être certaine de ne pas faire d'erreur et d'avoir toute les clefs en main pour un bon démarrage. Je mise beaucoup sur ce futur bébé (qui n'est pas prêt d'arriver tout de même) pour avoir enfin un vrai allaitement. Je sais que les freins de langue sont héréditaires et que je risque d'être à nouveau confronté au problème. J'espère simplement que j'aurais la force d'aller au delà.

    Merci à ce forum d'exister.
    Merci de votre soutiens et de vos conseils vous m'avez permis d'aller jusque là tout de même.
     
  13. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Merci Venna pour ces nouvelles. Tu as décidé de tourner la page et ton bébé aura le bénéfice de ton bon lait encore quelque temps, le temps de terminer toutes tes réserves :)
    Parfois, c'est au moment où l'on lâche prise que les bébés cessent leur grève :) (c'est ce qui m'est arrivé après 8 jours de grève !)
     
  14. venna

    venna Montée de lait

    je ne sais plus sur quel post j'ai lu qu'une femme à été interrompu pendant la tété et que le bout de sein qu'elle utilisait était tombé sans qu'elle ne s'en rende compte. Elle a alors redonner le sein sans artifice et son bébé à pris sans problème. Il me semble que c'est un message de toi Isabelle.

    Cette histoire m'a fait pensé que moi aussi je pouvais mettre des bouts de sein ! Je les avait complètement mis de côté dans le but de ne pas faire boire à travers une tétine. Mais maintenant que je redonne le biberon, je me dis que ça ne changera plus rien de donner le bout de sein. J'ai tenté et il accepte le bout de sein ! Par contre c'est un peu douloureux. Je pense qu'il faut que j'en trouve des tailles L. J'ai le même soucis avec le tire lait.

    Je me dis que si j'arrive à le faire téter avec les bouts de sein, je pourrais peut être aller jusqu'a la diversification sans passer mon temps derrière le tire lait.
    J'ai lu des feuillets sur les bouts de sein mais je n'ai pas trouvé la réponse à une question que je me pose.

    La tété en direct est ce qui stimule le plus la lactation.
    Le tire lait stimule moins mais dans mon cas est tout de même efficace.
    La tété avec le bout de sein en silicone est moins efficace que la tété en direct.
    La tété avec bout de sein en silicone, c'est plus ou moins efficace que le tire lait ?

    J'ai en fait d'autres questions :
    Y a t'il des mamans qui sont parti sur des allaitements long avec des bouts de sein en silicone utilisé sur la durée ?
    quels sont mes chances pour que mon fils reprenne le sein sans le bout de sein ? Je suppose qu'elle sont moins bonne que si j'avais continué le DAL ?


    Comme quoi, j'arrive pas du tout à me tenir à la résolution d'abandonner. J'ai l'impression de ne pas savoir ce que je veux... Mon mari, ne risque pas de comprendre ce nouveau revirement de situation... Pour lui je me prend trop la tête. Mais moi, j'arrive pas à ne pas me prendre la tête avec ça. C'est mon bébé, je veux ce qu'il y a de mieux pour lui.
     
  15. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    On ne peut pas savoir à l'avance, mais il ne faut pas sous-estimer le besoin de succion d'un bébé, ou d'un bambin !

    On peut ruser avec bouts de sein, si le bébé est rassuré par le silicone. ça peut être lié au fait que le biberon donne toujours du lait et que le sein pour un bébé avec frein de langue serré, représente énormément de difficultés, de la frustration, une lutte contre la faim. Donc en refusant le sein, bébé refuse aussi le sein vide, le sein qu'il n'arrive pas à amorcer. Si tu donnes le sein avec bouts de sein, il vaut mieux donner aussi le dal, même avec bouts de sein, pour assurer le flux au sein, et faire direct concurrence au biberon qui coule à chaque fois !

    C'est aussi question de confiance en le sein. Quand le bébé sera rassuré au sein, acceptera comme totote et prendra aussi quelques compléments de LA au sein ou de ton lait, avec le dal et les bouts de sein, ce sera une concurrence redoutable pour le biberon et à ce moment, si tu commences la diversification, tu pourrais garder le dal avec bouts de sein, et des solides à table, et supprimer le biberon. Si le bébé accepte le sein avec bouts de sein, comme totote, alors là aussi tu aurais la possibilité enfin de supprimer la totote.

    Je pense qu'au file des mois, si le bébé prend confiance en le sein, et que progressivement tu peux diminuer puis supprimer la totote au profit du sein, et le biberon au profit du dal et des solides, tu pourras ensuite essayer d'enlever les bouts de sein, quand les tétines artificielles ne te feront plus concurrence.

    Je pense que c'est possible. Et si le bébé accepte le sein avec bouts de sein pour le moment, alors soit !

    Effectivement pour le moment le tire lait est capital pour ta lactation. Mais si le bébé prend le sein, son contact avec le sein est important aussi pour l'ocytocine que tu vas produire avec ce contact. C'est aussi pour ça que le portage vers les seins, et le peau à peau, sont importants.

    L'ocytocine pour le contact avec bébé et le peau à peau. Et la prolactine si tu dors avec ton bébé et qu'il prend ton sein pour totote la nuit.

    Ma fille avait tellement de frustration au sein qu'elle préférait prendre son pouce. La frustration est un point capital pour la remise au sein. Ce n'est pas sa volonté de refuser le sein.

    Avec Paul j'ai du forcer un peu. A l'époque je ne savais pas qu'il avait une succion passive. Son rejet du sein, violent, pour préférer le biberon, était question de survie pour lui, il avait faim !

    Si tu peux assurer que ton bébé obtient toujours du lait au sein avec le dal et les bouts de sein, tu travailles à réparer son traumatisme avec le sein. Du lait chaque fois qu'il prend le sein, avec un flux facile, et en quantité, pour le rassurer que le sein donne toujours du lait maintenant.

    Et tenir jusqu'à ce que la diversification prenne le relai et le rassure qu'il mange toujours à sa faim.

    La tété en direct stimule plus que le tire lait si ton bébé tète bien, si il ne te fait pas mal. Même en cas de succion passive, avec la tété continue, si tu assures des tétés très fréquentes, avec hyperalternance, tu pourras compter sur ton réflexe d'éjection. Souvent les mères se plaignent d'un réflexe d'éjection trop puissant, mais c'est aussi la garantie que le bébé obtient du lait, même avec une succion passive.

    Donc ton cas, le tire lait est toujours très important, aussi pour assurer que tu draines bien les seins et éviter un souci de canal bouché par exemple.

    La tété avec bout de sein est moins active, mais dans certains cas, les bouts de seins peuvent permettre de sauver ta relation au sein, surtout si le bébé a du mal à attraper le mamelon, ou est rassuré par le silicone.

    Même si le bébé prend le sein avec bouts de sein et obtient du lait, je te conseille de continuer de tirer ton lait, au moins une fois par jour, même avec de nombreuses tétés, c'est juste une sécurité pour préserver ta lactation. Quand Paul a repris le sein, j'ai cessé de tirer mon lait, on m'assurait que tant qu'il tète, il prend ce dont il a besoin et il ne manque de rien. SAUF en cas de succion passive !!! Et ma lactation a de nouveau chuté. Je te conseille donc de continuer à tirer ton lait tant que tu as besoin de bouts de sein et surtout tant que ton bébé n'est pas très bien diversifié.

    Il n'est pas trop tard pour ressortir ton dal. Et te battre pour supprimer les tétines artificielles.

    J'ai déjà observé ce genre de revirement de situation. En général, la maman était épuisée, on peut je pense parler de burn out. Et après avoir repris des forces, elle change d'avis et retrouve courage. Je te souhaite de pouvoir te reposer un peu plus pour tenir le coup.

    Bises
     
  16. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Tu es torturée par toutes ces questions :( mais c'est tout à fait humain de changer d'avis :)

    Tu as vraiment eu une idée géniale d'utiliser des bouts de sein !!! :) Tu peux trouver des grandes tailles dans la gamme Médela.

    Le TL stimule autant la lactation que la tétée en direct. J'ai connu 2 femmes qui avaient tire-allaité pendant presque un an !!!!

    Quand on utilise un bout de sein en sillicone, il est conseillé d'entretenir sa lactation avec un tire-lait. Quelques séances suffisent en général, il n'y a pas besoin non plus de passer son temps à tirer son lait :)

    Le DAL n'est pas un produit miracle non plus, tu as autant de chance avec des bouts de sein de poursuivre ton allaitement :) Je pense qu'il est important de tenter l'expérience et de poursuivre le temps qu'il faudra avec les BdS. Pour l'instant, tu peux essayer comme ça et dans quelques semaines, tu essayeras de l'enlever en cours de tétée ou bien s'est ton fils qui se mettra à téter sans parce que les BdS ne seront pas à portée de main :)
     

Partager cette page

Chargement...