1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Crevasses dès les premiers jours de bébé

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par venna, 6 Avril 2013.

  1. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Tu arrives à la dernière étape : calmer la lactation.

    http://www.lllfrance.org/Allaiter-A...e-du-drainage-complet.html?q=drainage+complet

    Avec succion passive le bébé dépend entièrement du REF, que la mère entretient avec une fréquence élevé de tété et alternances.

    Quand le bébé a la langue libérée, le REF devient un problème, et surtout, le bébé n'en a plus besoin, tu peux donc maintenant calmer la lactation.

    Tu peux commencer par faire une fois le drainage complet, puis donner le même sein le plus longtemps possible. Freiner l'alternance, on peut donner le même sein pendant 12h ou 24h ! Selon l'hyperlactation.

    C'est une étape pas facile, on a tellement l'habitude d'alterner, et surtout le bébé qui se décourage vite après le REF.... mais il devrait pouvoir amorcer le sein plusieurs fois de suite, et petit à petit la lactation va se calmer.

    Oui, je pense que tu peux stopper les galactogènes !

    Si la frenotomie est bien faite, et tes observations sont très encourageantes, tu n'as plus besoin de galactogènes !

    J'espère vraiment pour vous que cette épreuve touche à sa fin et que tu profites enfin d'un allaitement normal.

    Bises
     
  2. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    A l'époque où j'ai passé cette étape, j'ai fait le drainage complet sans faire exprès...

    Je co allaitais et j'ai vidé les seins avec le tire lait pour donner à Paul dans ses céréals... et comme la petite ne pouvait téter que d'un côté, j'ai ensuite donné le même sein toute la journée. Comme toi je jonglais avec le tire lait et les tétés. Donc après avoir vidé les deux seins entièrement avec le tire lait, le matin, la petite a ensuite passé sa journée sur le sein droit puisqu'elle ne tétait pas à gauche.... évidemment maintenant elle tète très bien les deux côtés.

    J'ai passé une période de doutes, j'avais peur que la petite n'y arrive pas, ou de manquer de lait.... mais en l'encourageant, que le sein n'était pas vide, elle a réussi à amorcer le sein plusieurs fois de suite et a découvert le tétouillage de nuit, avant elle prenait son pouce la nuit.... elle a donc enfin commencé le tétouillage pour s'endormir et est devenue très très experte au sein, elle ne prend plus du tout son pouce maintenant, la substitution s'est très très bien passée.

    J'ai filmé tellement c'était mignon, ma fille cherchait le sein avec sa bouche, comme on voit sur les vidéos LLL, elle bougeais de gauche à droite pour chercher le mamelon, et elle prenait, relachait, reprenait.... elle jouait à attraper le mamelon, c'était génial de voir ça, du coup je l'ai filmé... trop mignonne. Elle avait enfin une attitude de nourrisson allaité qui cherche le sein, alors qu'avant elle ne réclamait pas et prenait son pouce.
     
    Dernière édition: 1 Juin 2013
  3. venna

    venna Montée de lait

    Voici plus d'une semaine que la frenetonie à été pratiquée, et j'en suis toujours au même point.
    Les tétées restent douloureuses, le bout du mamelon à toujours une forme en biseau. Mon fils aspire le sein comme il aspire le doigt, il referme la bouche sur le bout et fait rentrer le tout... ça fait très mal...
    Alors je lui retire le sein et j'essaie de lui redonner correctement. Il se met alors à hurler, je profite de sa bouche grande ouverte mais ça marche pas toujours. Dès fois il pleur la bouche sur le sein pendant un moment. Donc je lui donne le DAL.
    Quand il arrive enfin à prendre le sein, il me faut quelques minutes pour que la douleur soit un peu moins intense. sa succion n'est pas efficace. Il tètouille plus qu'autre chose. J'ai l'impression qu'il n'arrive pas a amorcer le sein, à faire plus de pression.. Je ne sais pas trop comment expliquer.
    Alors soit, s'il est fatigué, il s'endort au sein en buvant un peu de lait. Il peut tétouiller ainsi longtemps ! je le réveil, il retétouille, il se rendort, ainsi de suite jusqu'a ce que la frustration se fasse sentir.
    soit il s'énerve au sein parce que le lait ne vient pas assez vite, il tétouille mais je sent bien que le peu de lait ne lui suffit pas. ça finit toujours au DAL avec 100 ou 150ml

    Ma lactation à grandement diminuée. Mes réserves au frigo commencent à diminuer doucement. Je ne tire mon lait que 2 fois par jour. Quand je donne le sein je donne le même sein toute la journée. Essentiellement le sein gauche qui a l'air plus résistant aux crevasses. J'ai pourtant le sein ombiliqué, mais je pense que l'utilisation du tire lait doit aider à la prise. L'autre sein, quand je le donne il me fait terriblement mal. Je ne peux même pas dire si le REF est toujours présent. Mon fils s'énerve toujours dessus...

    Hier soir j'ai eu du mal à vider le sein gauche. Je le sentais plein de lait, mais ça ne sortait pas. J'ai beaucoup massé mais rien à faire. J'ai très mal dormi... J'ai un bel engorgement. c'est super douloureux...

    Sinon au niveau de la succion sur le doigt, je ne sent pas de progrès. J'ai pas l'impression qu'il aspire plus le doigt. Il n'arrive toujours pas à repousser le doigt avec la langue lorsqu'il ne veux plus de lait...
    Quand je fait l'exercice où il faut mettre le doigt de chaque côté de langue pour qu'elle vienne dessus. d'un côté pas de soucis, mais de l'autre il bouge peu la langue, c'est vraiment pas symétrique.

    Ce soir j'essaie de contacter une animatrice lll qui apparemment serait assez calée en frein de langue. Je dois aussi assister à une réunion samedi avec cette animatrice justement.
    Pour l'ostéopathe, j'essaie de prendre rendez vous avec une que l'on m'a conseillée mais comme elle n'a pas de secretaire on se parle par répondeur interposé c'est pas simple de prendre rendez vous !
     
  4. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Comme tu dois être découragée !

    J'ai soutenu plusieurs mamans qui sont passées par ce que tu vis et presque toutes ont eu cette période de découragement suite à la frénotomie car il faut bien souvent plusieurs semaines pour que le bébé tète efficacement.

    Une astuce serait peut-être d'essayer avec un bout de sein pour aider ton bébé à téter efficacement ? Parfois ça fonctionne bien.

    Je suis certaine que la participation à la réunion de redonnera le moral et la pêche !
     
  5. venna

    venna Montée de lait

    J'ai rencontré Christelle FARRE, animatrice du groupe lll de Bouguenais, ce matin lors de la réunion du groupe.
    Le verdict est sans appel : le frein de langue est toujours présent. Seul à été coupé le frein de langue visible. il resterait un frein de langue du type 3 et 4...
    Il me faut donc recommencer. Elle me conseille d'aller à Paris rencontrer le Dc L. J'essaie de convaincre mon mari. Il n'est pas chaud. Pour lui, c'est s'acharner. J'ai un peu ce sentiment là, mais je n'arriverais pas à laisser les choses comme ça tout en sachant qu'il pourrait y avoir des conséquences importantes sur son développement.
    Pour ce qui est de l'allaitement, si je vais à Paris, je pense être encore capable de tirer mon lait jusque là. Donner le DAL. Mais mon fils voudra t'il reprendre le sein correctement ? Lui faudra t il 1 mois ou 2 pour revenir au sein ?

    J'ai le sentiment que je suis contrainte de faire le deuil de mon allaitement.

    Je suis déçue de louper encore mon allaitement. J'espère que le troisième sera meilleur. S'il y a un frein de langue serré, je ne me poserais pas question. J'irais à Paris immédiatement.

    Pour ce qui est de mon fils, si je ne vais pas à Paris et qu'il développe des troubles de l'élocution, des problèmes dentaires, respiratoire ou autre, je sais que j'en voudrais à mon mari de ne pas me soutenir dans ces démarches et décisions médicales. Il vit ça de loin, ne me soutiens pas autant que j'en ai besoin...

    Il vit l'allaitement comme un mode de nutrition et non comme une manière de vivre la maternité, d'éducation. Alors, il ne comprend pas que pour moi passer au lait en poudre donné au biberon est un véritable déchirement. J'ai la sensation de ne pas pouvoir créer le lien que j'aimerais avec mon fils.

    c'est pas simple, je ne sais plus vraiment comment agir.
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2019
  6. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Bonjour Venna,

    Je me trompe peut-être mais je ne pense pas qu'avec un frein déjà coupé les conséquences que tu cites peuvent être si graves.

    Mon fils a donc déjà eu 2 frenectomies partielles, il a 2 ans 1/2, son frein est visiblement trop court et il n'a pas de problèmes d'élocution, ou dentaires ou autres. Bien sûr ça peut encore arriver, mais je ne le pense pas.

    Par contre pour ce qui est de l'allaitement c'est autre chose. Comme tu le dis, l'allaitement ce n 'est pas qu'une alimentation, comme ton mari et comme tant d'autres personnes le croient. Peut-être que c'est la dessus que tu devrais essayer de le faire changer d'avis?

    Je te souhaite beaucoup de courage.
     
  7. venna

    venna Montée de lait

    Nous venons d'avoir une discussion à ce sujet. Il semble plus ouvert et prêt à aller sur Paris.
    J'ai dû en passer par cité d'autres avantage à un séjour sur Paris. Tous les moyens sont bon !! Pour profiterons donc du séjour pour rendre visite à ma marraine qui se laisse plus rapidement maintenant ronger par un cancer qu'elle à depuis 10 ans. Ce sera pour elle, l'occasion d'enfin voir mon petit !
     
  8. tétouju

    tétouju Période de pointe

    C'est une excellente nouvelle que tu envisages d'aller jusqu'à Paris et que ton mari semble accepter cette 3ème intervention.

    Pour ce qui est du "retour" de ton fils vers le sein tu peux lui faire confiance, lorsqu'il comprendra qu'il peut obtenir du lait au sein sans avoir besoin de fournir d’énormes efforts il re-tètera avec beaucoup de plaisir pour ce nourrir ... et pour vivre cette relation intense, pleine d'amour, de tendresse et de sécurité avec toi !

    Certain bébé réussissent à téter "convenablement" avec un frénotomie partielle et d'autres ont absolument besoin que le frein soit coupé complètement pour parvenir à téter sereinement au sein. C'est donc important de faire en fonction de chaque bébé et de ce que l'on vie dans l'allaitement !
    Tu es vraiment une super maman, tu assures, tu te bats et ne baisses pas les bras malgré tous ces mois de galère et de douleurs ton fils à une chance énorme de t'avoir comme maman !

    Pour sa santé, les risques de problèmes d'élocution, de digestion, de dentition et de respiration sont limités pas les premières coupes mais ne sont pas nul tant que le frein ne sera pas totalement coupé.

    Les problèmes de santé de mon fils se sont nettement amélioré depuis la frenotomie mais il à toujours (ou de nouveau plutôt, depuis la repousse du frein) des petits troubles digestif et ronfle encore souvent lorsqu'il dort, tète ou suce son pouce alors je pense aussi que c'est important aussi pour leurs santés que les reins soient coupés ENTIÈREMENT !

    Courage jusqu'au RDV ... on est là pour te soutenir dès que tu a besoin !
     
  9. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Super que tu as vu Christelle !!! Une des fondatrices d'Apt et qui a écrit le dossier sur les freins serrés du dernier AA !!

    Ravie que tu prépares les valises et que tu consultes le Dr L !

    J'ai eu des doutes sur la frenotomie quand tu as dit qu'on t'avait ramené le petit tout calme de la frenotomie, je me suis demandée si il avait coupé quelque chose ! Ravie que ce point soit éclairé par Christelle qui constate que seul la partie visible du frein a été coupé. Pfff, j'ai l'impression que c'est une mauvaise technique courante !

    Il est donc possible que son "refus" du sein ou du dal au doigt soit simplement dysfonction de la langue qui pousse vers l'avant parce qu'elle ne peut pas aller vers l'arrière. Problème de déglutition je pense.

    Après consultation chez Carole, je suis sur que tu vas enfin voir la différence entre une frenotomie complète et une frenotomie partielle ! Tu vas le vivre et c'est une expérience en or pour d'autres allaitements !

    Navré que ton mari ne te soutienne pas autant que tu l'aurais souhaité. On ne peut pas toujours compter sur eux et il faut reconnaitre que l'allaitement reste un "truc de femme", un "truc de mère". On a l'instinct, nos hormones, bref, on ne le vit pas pareil. Le mien était dépassé ! J'ai pris les choses en mains et il m'a fait confiance.

    Je te conseille de le mettre au sein tout de suite après la frenotomie, direct ! Tu comptes quelques jours de doliprane pour la douleur et après tu feras le bilan, il ne faut pas forcément plus de temps ! Quand la mise au sein reste difficile après frenotomie, c'est qu'il y a d'autres problèmes comme blocage de la mâchoire etc...

    Au plaisir de lire la suite de tes aventures... courage !

    Bises
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2019
  10. venna

    venna Montée de lait

    J'ai pris rendez vous pour le 2 juillet auprès de Carole L; Nous sommes en train de nous organiser pour nous faire héberger par de la famille. Nous en profiterons pour voir des personnes que nous voyons peu.

    Sinon, j'ai un souci d'engorgement depuis 3 jours. J'ai réussit à force de massage, à l'aide du tire lait et de compresse chaude à assouplir le sein et limiter la zone douloureuse. Celle qui persiste se trouve sur l'aréole à coté du mamelon, je ne peux donc pas masser pendant le tirage. Je masse donc beaucoup avant. La douleur n'est toujours pas passée. Ce midi j'ai constaté en tirant mon lait qu'au bout de mon mamelon restait une masse gluante blanche (du pus ?). Ce soir pareil c'est surtout en fin de tirage.
    Si c'est du pus, je peux tout de même donner mon lait à boire ? Faut il que je le jette ?
     
    Dernière édition par un modérateur: 14 Février 2019
  11. tétouju

    tétouju Période de pointe

    ça me fait penser à des canaux lactifères obstrué et "les masses blanches gluantes" seraient le lait qui bouche les canaux qui c'est épaissi ... pour déboucher ces canaux, tu peux continuer de tirer ton lait +++, dans l'idéal jusqu'à faire sortir tous les résidus de lait, l'appliquer de chaleur et les massages sont souvent très efficaces pour soulager les douleurs.
    Tu peux trouver des infos ici :
    http://www.lllfrance.org/Feuillets-de-LLL-France/Seins-douloureux.html
    http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Canaux-lactiferes-bloques-et-mastites.html

    Je pense que tu peux continuer de donner ton lait sans problème à ton fils.
    http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Vous-pouvez-continuer-a-allaiter-2-Maladie-chez-la-mere-ou-le-bebe.html

    Courage ... plus que 3 semaines.
     
  12. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Courage venna !

    Fais de ton mieux pour drainer les seins avec le tire lait en attendant que bébé puisse le faire. Je pense aussi que c'est probablement de la crème de lait.

    Bises
     
  13. venna

    venna Montée de lait

    Merci !
    Finalement aujourd'hui j'ai beaucoup moins mal. Plus rien ne sort au tirage hors mis du lait bien liquide ! Les quantités tirées sur ce sein reviennent à la normal. Donc tout va bien !
    J'ai hâte d'en finir avec le tire lait !! Comme tu dis Isabelle, plus que 3 semaines... ça me fait bizarre, tous les mois, on coupe la langue de mon bébé... le pauvre...
     
  14. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Humm, oui, mais il n'a probablement pas coupé grand chose la dernière fois ! Si le bébé pleurait même pas, était tout calme... sans sa maman ( ?).

    Carole lui fera probablement une anesthésie locale, elle est vraiment super et très consciente de la douleur, et c'est très rapide, et surtout, ton bébé sera sur toi, pas tout seul !

    Accroches -toi avec le tire lait en attendant, tu t'en sors super bien vu la situation ! Je suis bien contente pour toi que l'expression redevient normale.

    Courage Venna !

    Bises
     
  15. venna

    venna Montée de lait

    L'expression redevient normal, mais c'est juste en quantité pour la journée. Il est passé à 180 ml x 5 repas. J'ai du mal à fournir surtout que j'avais baissé ma lactation pour limiter le REF et le remettre au sein. Sauf que ça a tellement bien fonctionné qu'il n'arrive pas à prendre le sein et qu'en plus je suis obligée de prendre dans les réserves du congélateur (en même temps elles sont là pour ça !).

    Par contre j'ai un soucis. Depuis 5 jours, mon bébé se met à hurler quand je lui donne le DAL du soir. C'est entre 18h30 et 20h. C'est forcément un moment où je le fait patienter un peu même si des fois j'arrive à anticiper. Mon grand demande beaucoup d'attention... Il hurle pour manger, donc là pas de soucis c'est normal. Par contre une fois le sein en bouche ou le doigt il téte un peu se met à hurler, se remet à téter, hurle à nouveau...
    Je n'arrive pas à savoir s'il a fin ou non.

    Ce soir j'ai tirer mon lait trop tard pour lui proposer un sein plein de lait.. J'ai donc donné le DAL au doigt. Il n'a cesser son manège. J'ai même finit par le poser 10 minutes tellement ces cris me portaient sur les nerfs !! J'ai finit par mettre des bouchons d'oreilles pour garder la zen attitude mais impossible de lui donner à manger ! Le doigt avec le lait : il pleure, le doigt sans le lait : il pleure. j'ai finit par lui donner le sein. Forcément sans lait ! il pleurait encore ! j'ai mis l'enbout du DAL pour qu'il y ait du lait : il continuait à pleurer !!

    Mon mari à finit par prendre le relais. Même problèmes... Il a réussit à donner une partie du DAL en clampant et déclampant sans cesse !! ce qui n'est pas simple à faire !

    Je comprend pas trop, lui qui ne pleurait jamais !! Surtout quand il mangeait. Les pleurs du soir du nourrisson peuvent ils arriver qu'a partir de 2 mois ? Il n'a pas fait de selles depuis environ une semaine. Je sais que ça ne pose pas de problème en soit, ce peut il que ça le dérange un peu le soir (il a plus de gaz) ?
    Au début je me disait que c'était une grosse faim avec une grosse fatigue. surtout qu'il a eu ces vaccins lundi... Mais c'est tout de même étrange comme comportement.

    Vous en pensez quoi ?
     
  16. AnnabeLLLe

    AnnabeLLLe Hyperlactation

    Bonjour Venna,

    Je découvre ton dernier message, est-ce que les choses se sont arrangés depuis 3 jours ??
    Bon courage, ce n'est pas facile tout ça!
     
  17. venna

    venna Montée de lait

    je viens vous donner des nouvelles.
    Les choses ne s'arrangent pas vraiment. Je ne sais pas pourquoi, mais mon fils mange de moins en moins. il y a 15 jours, 150 ml x5 de lait c'était juste. Il en aurait bien pris plus. Alors je suis passé à 180 ml surtout que pour la pédiatre, au vu du gabarit, c'est ce qu'il devrait prendre. Il a pris les 180 ml une journée et depuis... il est descendu à 120 ml à peine.
    Un soir il pleurait tellement quand j'ai voulu lui donner le DAL, il a bu péniblement 50 ml puis il s'est endormit calmement quand j'ai cessé de vouloir le nourrir... Chaque repas j'essaie de lui faire prendre plus de lait mais ça marche pas du tout.
    Il a pas l'air bien non plus. Ou alors c'est moi qui extrapole. Tous les soirs il pleure au moment ou je lui donne le lait (Je ne propose même plus le sein parce qu'il le refuse en hurlant !). Hier soir, j'ai réussit a force de le bercer de le caliner à lui faire prendre 120 ml. Mais après chaque fois qu'il s'endormait il se réveillait en hurlant. Un moment j'ai voulu le coucher il bougeait dans tous les sens. Je sentais bien qu'il voulait dormir. Il a toujours le même rituel pour dormir... Mais impossible. Dans les bras pareil... J'ai finit par lui donner du doliprane alors qu'il n'a pas de fièvre. Une demie heure après, il dormait. Mais impossible de savoir si c'est le doliprane ou l'épuisement qui a fait effet !!

    J'appréhende le soir de plus en plus... surtout que mon ainé est très grognon quand arrive le soir. Je n'ai malheureusement pas assez de bras pour cajoler les deux.

    Au niveau des tétées au sein. J'arrive à lui faire prendre le gauche sans trop de dégât. J'essaie de donner le sein une fois par jour mais je n'ai pas toujours le temps. Le tirage du lait un chronophage. Alors que je devrais privilégier la tété au sein, je me rend compte que je donne facilement le DAL. Il faut que j'arrive à m'organiser autrement pour lui donner le sein plus souvent.
    Par contre, quand je donne le sein. Au bout d'un moment, il s'énerve, il ne veut plus téter le sein. J'ai l'impression qu'il trouve ça trop fatiguant.
    Le REF sur le sein droit est revenu avec la stimulation pour retrouver une bonne lactation. Il ne gère pas du tout l'afflux de lait. Donc j'évite ce sein surtout que c'est aussi le sein le plus sensible au crevasse. C'est d'ailleurs étrange cette asymétrie. J'aurais pensé l'inverse vu que le sein gauche est ombiliqué.

    J'ai récupéré une lactation d'enfer en peu de temps. j'ai l'impression que mon corps réagit bien lorsque je stimule +. A tel point que je me retrouve encore le frigo plein de flacon de lait ! Surtout que mon fils ne les boit plus comme avant ! Je vais tâcher de réduire la lactation pendant la semaine prochaine. Je reste 3 jours à Paris pour la frenectomie. je ne suis pas certaine de pouvoir tire mon lait quand il le faudra. Je ne voudrais pas avoir un engorgement au moment au mon fils pourra enfin prendre le sein correctement !
     
  18. venna

    venna Montée de lait

    Je me demande si mon fils ne souffre pas de constipation.
    Il a des selles rares, ce qui ne pose pas de problème en soit. C'est surtout qu'il nous fais ces crises de pleurs juste avant de sortir des selles, dès fois jusqu'a 48h.
    Et depuis ce matin ,je le vois pousser mais rien ne sort... et il se tortille dans tous les sens en hurlant...
     
  19. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Ton fils a peut-être mal aux oreilles ou aux dents ?
    Je pense pour ma part que tu fais pour le mieux et que c'est super ! On ne peut pas être au four et au moulin !!! :p Tu privilégies l'expression du lait pour entretenir ta lactation et c'est EXACTEMENT ce qu'il faut faire ! S'épuiser à allaiter un bébé qui n'arrive pas à téter efficacement n'est pas souhaitable. Tant que tu maintiens ta lactation, tout est jouable. Tu reprendras les mises au sein après le RV à Paris.

    J'espère que ce rendez-vous sera bénéfique et qu'il permettra à ton bébé de téter efficacement !
     
  20. venna

    venna Montée de lait

    Merci Isabelle,

    je pense que je vais prendre rendez vous chez le médecin pour être certaine que tout va bien
     

Partager cette page

Chargement...