1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Crevasses dès les premiers jours de bébé

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par venna, 6 Avril 2013.

  1. venna

    venna Montée de lait

    Bonjour,

    Je viens d'accoucher de mon fils (le 2 avril 2013).
    Les premières tétées ont tout de suite été très douloureuse. J'ai persisté parce que je me souviens que les premiers jours sont toujours un peu douloureux. J'ai traité avec le colostrum puis la lanoline.
    Le deuxième jour, on coupe le frein de la langue de mon bébé. Mais les dégâts sont là... Rien de visible mais une douleur insupportable à chaque tété alors que bébé réclame du lait toutes les heures pour lancer la montée de lait.
    Je le met au sein tout de même. Les bouts de sein sont plus insupportable que la tété en directe. J'alerte à plusieurs reprise le personnel soignant. chaque fois, la même remarque ; vous devez mal le positionner puis non, en fait il est bien mis...
    Ils décident que les crevasses sont internes et que le seul moyen c'est une pause de l'allaitement !! En pleine montée de lait !! Le temps de commencer à tire mon lait (qui me fait souffrir un peu moins) je donne du lait artificiel à la seringue. Hors de question de mettre une tétine dans la bouche de mon bout de chou.
    Je continue à lui donner des tétées de temps pour qu'il conserve la succion mais j'en pleur tellement c'est dur.

    J'ai un sein ombiliqué. Je met des coquilles pour faire sortir le tétons mais là bébé n'arrive plus à l'attraper.

    Aujourd'hui, les crevasses sont aussi extérieur. Je suis incapable de placer et replacer plusieurs fois bébé à la tété. C'est trop douloureux. J'ai les seins en sang. Mais je continue de tenter les tétées.

    Je n'ai pas envie de lacher. Ma sage femme ne peux passer me voir que lundi. En attendant je ne sais plus trop comment faire. Continuer de souffrir mais conserver les tétés me parait inévitable...

    J'ai absolument besoin de conseil. Aidez moi s'il vous plait...
     
  2. Brusieg

    Brusieg Hyperlactation Animatrice à la retraite

    Bonjour venna,

    Ton message est vraiment émouvant : on ressent tellement ta souffrance et ta détresse !!!
    Je lis combien ces débuts d'allaitement sont difficiles, douloureux et éprouvants pour toi.
    Tu te sens aussi perdue et ne sais pas comment te sortir de cette situation, ou du moins, la soulager.
    Je comprends que tout ça soit bien difficile à surmonter, venna ! Ton bébé est tout petit, il vient de naître... et lorsque les mamans viennent d'accoucher, elles sont à fleur de peau :(

    Venna, tu es certainement une maman formidable pour ton petit bout. Il a beaucoup de chance de t'avoir parce que tu t'accroches si fort pour lui, malgré toutes ces souffrances et ces difficultés à surmonter ! Bravo, venna... tu peux être TRES fière de toi, vraiment :) !

    Tu parles essentiellement de crevasses. Le personnel de la maternité t'a parlé de crevasses internes et crevasses externes. Peux-tu expliquer ce qu'ils voulaient dire ?
    Tes mamelons sont en sang, désormais. En effet, cela prouve que les tétées doivent être vraiment TRES douloureuses.
    Les crevasses ont-elles un "emplacement" en particulier ? Une forme particulière (arc de cercle, par exemple) ? Tes mamelons ont-ils une forme allongée et aplatie lorsque ton bébé lâche le sein ou bien sont-ils plutôt en biseau (comme un bâton de rouge à lèvres) ?

    Les spécialistes estiment que les crevasses sont dues soit :
    - à un problème de succion du bébé
    - à une position incorrecte du bébé au sein
    - un problème "physique" du bébé (les freins de langue, les palais creux sont des petits problèmes pour l'allaitement)
    - un problème "physique" chez la maman (mamelons plats, invaginés, ombiliqués...)

    Venna, ces divers points semblent avoir été vérifiés, n'est-ce pas ? Ton bébé avait un frein de langue et il a été coupé. Ressens-tu une différence positive de ce côté-là ?
    C'est encore tout récent... les mamans disent qu'une amélioration n'arrive pas tout de suite. Peut-être faut-il un peu de temps encore ?
    La succion et la mise au sein ont-elles été vérifiées et certifiées correctes par des personnes compétentes en allaitement maternel ?

    Pour ce qui est de la prise du sein en bouche, les spécialistes s'accordent à dire que les bébés qui prennent le sein correctement (bonne mise au sein + succion correcte), prennent une bonne bouchée de sein, pas seulement le mamelon. Cela les fait dire que les mamelons plats, invaginés ou ombiliqués ne sont pas des entraves pour un allaitement réussi :) !

    Je te propose de lire divers documents sur les mamelons ombiliqués :
    - http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...ation-des-bouts-de-sein.html?q=mamelons+plats
    - http://www.lllfrance.org/Allaiter-A...-se-preparer-a-allaiter.html?q=mamelons+plats

    Je te suggère également de lire ces documents tirés du site LLL :
    - Un feuillet écrit par le pédiatre canadien Jack Newman concernant les seins douloureux et les débuts d'allaitement difficiles : http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Les-mamelons-douloureux.html?q=douloureux
    - Le feuillet 29 de LLL : http://www.lllfrance.org/Feuillets-de-LLL-France/Seins-douloureux.html?q=douloureux

    Dans ce feuillet, Jack Newman explique comment bien mettre un bébé au sein et parle notamment de "la prise du sein asymétrique" appelée aussi la "prise en sandwich" En as-tu entendu parler, venna ?
    - http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Effectuer-la-mise-au-sein.html?q=mise+sein

    Pour soulager tes crevasses et essayer de les faire cicatriser rapidement, je te propose de poursuivre ce que tu fais déjà : "badigeonner" tes mamelons de lait gras de fin de tétée, voire laisser tes seins à l'air libre.
    Il existe cependant une autre technique efficace : la ciatrisation en milieu humide appelée aussi le pansement de lait maternel. En voici le lien : http://www.lllfrance.org/Dossiers-de-l-allaitement/DA-62-Pansement-au-lait-maternel.html?q=pansement

    Ahhh, j'édite mon post pour rajouter un lien !!! Voilà tout un dossier sur les crevasses ! J'espère que tu y trouveras des pistes à exploiter !!! http://www.lllfrance.org/Surmonter-les-obstacles/Crevasses.html?q=crevasses

    Je t'envoie beaucoup beaucoup de courage, venna ! J'espère que lire ces documents te permettra de trouver des pistes à exploiter d'ici la visite de ta sage femme lundi. Tu peux aussi essayer d'appeler une animatrice LLL par le biais du répondeur national ? Qu'en penses-tu ? Il y a des animatrices de permanence, y compris le week end :) ! Voici le numéro : 01 39 584 584.
    D'après le planning, aujourd'hui, il n'y en avait qu'une (ce matin). Mais demain, elles seront deux. Cette idée te parait-elle intéressante, venna ?

    A très vite :)
     
    Dernière édition: 6 Avril 2013
  3. venna

    venna Montée de lait

     
  4. tétouju

    tétouju Période de pointe

    Bonjour Venna,

    Tout cela doit être très éprouvant autant physiquement que moralement et tu dois avoir la sensation d'être seule face à tes problèmes et que ça n'en finira jamais.

    Est ce que la possibilité que le frein de langue n'est pas été assez coupé te parai possible ? Depuis combien te temps ont ils étés coupés ?

    Tu as énormément de courage de persévérer malgré ces douleurs et de continuer à allaiter ton bébé, il a beaucoup de chance que tu te battes autant pour lui ! Bravo, bravo !!!
     
  5. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Bien souvent, quand le frein de langue est coupé en maternité, la personne qui le fait se contente de couper le petit filet qui retient la langue et parfois, ce n'est pas suffisant.
    Tu parles aussi de "biseau" en évoquant la forme de tes mamelons, ce qui est typique de la forme que prend le mamelon quand le bébé tète avec un frein de langue.
    Un ORL pourrait te donner un diagnostique et couper plus efficacement le frein.
    Une page intéressante sur le sujet : http://www.allaitementpourtous.com/frein-de-langue-lecircvre-supeacuterieur-palais-creux.html
     
  6. Brusieg

    Brusieg Hyperlactation Animatrice à la retraite

    Coucou venna,

    Comment vas-tu aujourd'hui ?
    Comment s'est finalement passé le week end ?

    Donne-nous de tes nouvelles, si tu veux bien :) !
     
  7. venna

    venna Montée de lait

    Bonjour,

    je tiens à vous remercier pour votre soutien, c'est mon deuxième allaitement difficile et je sais toujours où me tourner... c'est vraiment super ce forum. Merci.

    J'ai eu ma sage femme au téléphone samedi après midi. Elle m'a aussi conseillé les compresse de lait pour soigne mes plaies. Je les change toutes les 4 heures à chaque tétés ou tirage de lait. J'ai beaucoup moins mal et je peux mettre mon fils toutes les 4 heures au sein sans hurler de douleur. Mais je ne peux pas tenir sur la durée.

    Je pense que mon problème vient d'une mauvaise position au sein par rapport à mon bébé. C'est en discutant avec ma sage femme que je m'en suis rendue compte.
    Mon fils n'ouvre pas très grand la bouche et à la mâchoire inférieur très en retrait. Il n'ourle pas la lèvre quand je le met au sein.
    C'est très compliqué pour moi de le voir, J'ai une poitrine très opulente et la bouche de mon fils est vite cachée derrière.
    Je n'arrive à supporter qu'une seule position : le ballon de rugby. Je pense que c'est la seule position pour le moment où mon fils arrive à coller sa mâchoire inférieur sur le sein avant d'attraper le mamelon. Il n'ouvre toutefois pas très grand la bouche.

    Ma sage femme doit passer vers 14h pour voir tout ça. Elle m'a aussi parlé d'ostéopathie. Mon fils est né très rapidement (il en était même violet). Elle pense que sa mâchoire pourrait être bloquée à cause de ça.


    Je me suis aussi rendu compte que j'ai fait une grosse bétise à la maternité. Comme je n'aime pas le gaspillage et que le lait artificiel doit être jeter immédiatement après l'allaitement, je n'ai pas oser donner par petite quantité... De même, lorsqu'on utiliser un tire lait en maternité, on doit jeter toutes les tubulures et téterelle à chaques expression, et sa me mets en rage... Sauf qu'a cause de ça, j'ai donné des rations de lait équivalente à ce que l'on donne au biberon. Sauf que je n'arrive pas à produire encore autant de lait en une seule fois pour mon fils. Je ne peux encore que lui présenter un seul sein... et jeune homme est habituer à des rations importante en une seule prise puisque je complète à la seringue...

    En gros, je pense que je vais devoir activer ma lactation copieusement pour que monsieur soit satisfait et ne reste pas 3 heures sur mes seins pour arriver à se remplir l'estomac...

    Il faudrait vraiment que le personnel des maternités soit mieux formé pour éviter ce genre d’erreurs... Bon ok, c'est pas bien grave, mais quand même...
     
  8. Brusieg

    Brusieg Hyperlactation Animatrice à la retraite

    Merci pour ces nouvelles, venna !

    Je suis contente de lire que tu as pu avoir du soutien ce week end : ta sage femme est vraiment super, apparemment ! Avoir quelqu'un de compétent qui puisse t'écouter, t'épauler et de soutenir dans les moments difficiles... cela est vraiment important, n'est-ce pas ?

    Je lis qu'elle a avancé la piste de l'ostéopathie et l'éventualité de la mâchoire bloquée : en effet, c'est vraiment une piste pertinente et intéressante !!! J'espère de tout cœur que cette piste pourra soulager ton bébé et vous faire retrouver un allaitement serein.

    Pour le reste, je comprends que tu culpabilises ou te sentes responsable. Mais ne sois pas trop dure envers toi-même, venna ! Tu viens d'accoucher, tu es fragile et face aux difficultés, tu as géré comme tu as pu. Et tu ne t'en es pas si mal sortie du tout :) ! Au contraire, tu ne trouves pas ? Ton petit garçon a vraiment beaucoup de chance d'avoir une maman si attentive à ses besoins :) !

    Je te souhaite une beLLLe continuation !
     
  9. venna

    venna Montée de lait

    Bonjour,

    mardi, je suis allée voir une ostéopathe pour mon fils. La mâchoire était bloquée en effet ainsi que diverse petites choses.

    Depuis c'est vrai qu'il ouvre plus grand la bouche. Par contre, je me demande s'il n'a pas pris de mauvaise habitude de succion.
    Quand je le met au sein, je le met comme je mettais mon ainée, mais il me fait un mal de chien. Je tente plusieurs fois de le remettre mais rien à faire, je douille.
    ça commence à devenir très dur psychologiquement pour moi. Je n'arrive pas a retrouver le bien être que j'avais pour mon ainé à l'allaiter.

    ça devient même de plus en plus angoissant. J'appréhende la douleur, le temps que je passe entre l'allaitement au sein, puis les compléments de lait donné au DAL, puis le rot, puis le tirage du lait, enfin le nettoyage de tout ça... C'est long. Je n'ai pas beaucoup de temps pour moi encore moins pour mon ainé.

    Mon mari est en congé cette semaine ainsi que la semaine prochaine. Il s'occupe de mon ainé, des repas, du linge... S'il n'était pas là, je ne trouverais même pas le temps de manger, déjà que je loupe le petit déjeuné faute de temps...

    Je passe mon temps à pleurer aujourd'hui, je trouve ça dur. Je ne suis plus sûre d'être à la hauteur. Je vais tâcher de continuer les 10 jours qu'il me reste en compagnie de mon mari. Ensuite si c'est pas mieux, j'arrête, je passe au biberon et je garde du temps pour mon ainé....
     
  10. tétouju

    tétouju Période de pointe

    Tu sembles encore très fragile et bouleversé par toutes ces difficultés malgré que tu es constaté de petites améliorations suite à la séance d'ostéo et ta motivation diminue alors que les douleurs persistent ...tu as peur de ne pas tenir le coup lorsque tu n'aura le soutien quotidien de ton conjoint. qu'elle que soit la décision que tu prendra tu pourra être très fière de toi, d'avoir tenu tout ce temps dans la douleur ...

    Est ce que tu pourrai nous mettre des photos du frein de langue et de bébé lorsqu'il pleure ? Je me demande si la coupe pourrai avoir été que partielle parce que tu devrais normalement voir maintenant des améliorations si la frenotomie avait été complète ... ça expliquerai ton impression de mauvaise technique de succion, si la langue est encore accroché au fond, il ne peu toujours pas téter correctement !

    En tant qu'utilisatrice d'un DAL, tu peux nous rejoindre sur le forum "d'allaitement pour tous" http://aptforum.forumactif.com/
    tu trouvera du soutien (en plus de celui que tu trouve ici !!!) de mères qui vivent, ou qui ont vécues les mêmes difficultés que toi !

    Où habites tu ? Nous avons de très bonnes adresse de PS sur Paris, de confiances et très compétents en frenotomies.

    Je t'envoie encore plein de courage et je te félicite mille fois pour ta force et ta persévérance (bravo aussi à ton mari qui assure à la maison pour te soulager au maximum)!
     
  11. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Le frein de langue n'a sans doute pas été assez coupé à la maternité. J'ai vu plusieurs mamans dans ce cas déjà ... une expertise par un ORL pourrait t'aider à comprendre la situation et même te permettre de trouver des solutions. Qu'en penses-tu ?
     
  12. venna

    venna Montée de lait

    Je ne suis plus vraiment sûre pour le frein de langue.

    En fait j'ai un sein ombiliqué. Mais avec le tire lait, ça commence à passer. Mon fils arrive à attraper le mamelon, sauf le matin lorsque le sein est trop plein, trop tendu. Dans ce cas, je tire un peu de lait pour l'aider à prendre ou j'utilise un écran les 5 premières minutes (effroyablement douloureux, mais efficace).
    Depuis hier, une fois qu'il a attrapé ce sein, passé la première minute un peu raide, je n'ai quasiment plus de douleur, jusqu'a ce qu'il commence à s'endormir et que le sein commence à glisser. Il finit sur le bout du mamelon... là je le stoppe mais il ne reprend pas toujours le sein, ou pas correctement...
    En fait, je ne lui propose que ce sein là, mais il n'arrive pas a se repaitre puisqu'il s’endort dessus malgré mes tentatives de le garder en éveil.

    Mon sein droit quand à lui, a toujours été le plus facile pour mes deux garçons dès la maternité. Le temps de bien préparer le sein gauche, j'ai tendance à donner celui ci principalement.
    Pour mon ainé, c'est le sein où je trouvais le plus de plaisir dans l'allaitement. La prise en bouche est simple et la position pour moi est tout a fait naturelle. Je n'ai jamais eu à calculer comment le mettre, tout ce passait facilement.

    Cette fois, à la maternité, ça a été aussi simple, peut importe les positions. Mais un peu douloureux à chaque fois, puis de pire en pire, jusqu'a ce que je constate des crevasses. La douleur est insupportable à la prise du sein et dans la longueur encore plus. Peut importe les positions ce n'est plus possible que proposer ce sein. Les crevasses réapparaissent et saignent à chaque fois Je traite de différente manière pansement humide de lait, lanoline, castor equi, là je tente des compresses hydrogel Mother Mates... tout ça calme bien mais dès que je remet bébé au sein tout revient !!
    Aujourd'hui, je ne lui proposerais pas ce sein, je vais tâcher de le soigner correctement d'abord. Je me contente de tirer mon lait.


    Ce que je ne comprend, c'est pourquoi a gauche je met bébé sans douleurs (hors mis celle qui incombe à mon sein ombiliqué) et sans crevasses et qu'a droite c'est douleurs et crevasses à chaque fois ? Si c'était le frein de langue, j'aurais mal de la même manière sur les deux seins ! Une mauvais position a droite ? ça me surprend tout de même pas mal... Mais je ne supprime pas cette hypothèse, je me dis que je ne suis pas infaillible.


    ma sage femme doit passer aujourd'hui. Je verrais avec elle si la position pose vraiment un problème. Sinon elle voulait m'envoyer voir une collègue à elle qui a un DU en allaitement. Je me dis qu'au pire je ne risque rien à essayer.
     
  13. allreset

    allreset Lactarium

    Bonjour Venna,

    en plus de toutes ces bonnes pistes, je t'apporte mon témoignage.
    Moi aussi j'ai serré les dents pendant le premier mois, avec tartinage de lanoline. Peut-être qu'il y avait un problème de frein mais en tout cas je ne faisais pas ce qu'il faut pour mettre mon bébé au sein. Lorsque d'abord je me suis bien installée et que j'ai pris mon bébé contre moi, tout s'est arrangé.

    Lorsque j'avais des crevasses, la mise à l'air des seins a accéléré ma guérison. Bon à ce moment là, je refusais les visites pour être tranquille. J'avais des petites serviettes éponges en coton pour le trop plein de lait.

    Pour ce qui est du côté douloureux, as-tu envisagé que ton bébé pouvait avoir un problème banal au niveau cervical? il est fréquent lors de l'accouchement que les nourrissons subissent de mauvaises manipulations, qu'en penses-tu?
    Une gêne peut l'empêcher de bien prendre le sein. Un ostéopathe spécialisé pourrait t'aider.

    Enfin l'avis d'un ORL, comme cela t'a déjà été proposée, me semble indispensable.

    Tu es admirable de supporter tout cela mais combien de temps vas-tu tenir?
     
  14. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Certains bébés tètent mieux d'un côté que de l'autre à cause d'un torticolis ou à cause d'une asymétrie de leur visage.
    Il se peut aussi qu'il y ait plusieurs facteurs, c'est pourquoi une consultation avec une personne expérimentée te permettra de faire le point, ça sera nettement plus pratique que par écrit !
    Tiens nous au courant !
     
  15. steph25

    steph25 Montée de lait

    Boonjour,
    J'ai connu moi aussi un premier allaitement très difficile et très douloureux. Je veux juste te dire, Venna, que le geste peu être rééduqué. Dans mon cas, il aura fallu presque trois mois pour que bébé puisse se positionner correctement (après frein de langue).
    Et je crois très fort qu'être maman dépasse largement le seul fait de donner le sein. L'amour, c'est au delà!
    Bon courage.
     
  16. venna

    venna Montée de lait

    Merci à toutes pour votre soutien.

    Ma sage femme est venue ce matin pour contrôler la mise au sein droit. Moi qui avait décidé de mettre au repos mon sein, j'ai beaucoup appréhendé sa visite mes curieusement, ça s'est super bien passé. J'ai eu quelques douleurs à la prise du sein, puis ça s'est calmé. Nous avons eu un doux moment... ça fait un bien fou !!

    Mon sein commence enfin à vraiment cicatriser. J'ai moins mal au contact des vêtements... ça semble en bonne voie...

    Ma sage femme m'a dit qu'après un rendez vous chez un ostéopathe, les résultats ne sont pas toujours immédiat. ça semble être le cas pour mon bébé. je suis rassurée et plus sereine pour le suite de l'aventure.


    Il me reste plus qu'a réussir à maintenir bébé plus longtemps éveillé pour qu'il prenne de plus grosses quantités au sein. c'est encore difficile pour moi de le mettre au sein toutes les deux heures ou de le laisser 1h pour qu'il soit rassasié. je suppose que c'est l'histoire de quelques jours pour que ça aussi rentre dans l'ordre !

    En tout cas, merci pour vos conseils !!!
     
  17. venna

    venna Montée de lait

    Aujourd'hui, la mise au sein est toujours douloureuse mais la tété l'est moins.

    Par contre, bebe à un comportement etrange. Au bout de quelques minutes, il se met à s'agiter, vire sa tête vers l'arriere fronce les sourcil, fait de grand bruits, relache le sein, me repousse, reprend le sein... Je commence à me demander si je n'aurais pas un REF sur le sein droit... ça expliquerait peut être les difficultés que j'ai rencontré...

    En même temps, il a l'air d'être dérangé, beaucoup de gaz, de gargouillis...
     
  18. tétouju

    tétouju Période de pointe

    ça ressemble effectivement à un REF qui pourrai être provoqué par le pincement que créer le frein de langue serré de bébé qui ne réussi alors pas a ouvrir sa bouche et desserrer sa mâchoire et fait donc sortir le lait par jets en plus de provoquer des douleurs à maman...
    Le REF et le frein de langue serré font que bébé avale beaucoup d'air et à donc de fortes douleurs abdo.
     
  19. venna

    venna Montée de lait

    Voici plusieurs jours que je ne suis pas venue...

    J'ai fait une dépression suite à toutes ces difficultés rencontrées. J'ai finit par lâché prise. J'ai stoppé la mise au sein pendant une vingtaine de jour. J'ai donné mon lait au DAL pendant un temps mais depuis 10 jours j'ai pris le biberon. Je sais c'est pas génial, mais à ce moment là j'avais baissé les bras et je comptais tout stopper. J'ai d'ailleurs commencé à réduire les tirages de lait. Je suis maintenant à 3 tirages par jours, ce qui commence à être insuffisant pour la journée.

    Plus mon stock de lait baisse, plus je vois l'éventualité de donner du lait en poudre à mon fils, plus je vois la phase de non retour arriver, plus ça m'angoisse...
    Lundi, j'ai retenté la mise au sein. La douleur était tout à fait acceptable. Nous avons passé un merveilleux moment. J'ai forcément renouveler ces moments de plus en plus fréquemment avec l'immense espoir d'en finir avec le tire lait ! A chaque tété, la douleur s'intensifiait, mais l'espoir était plus fort... Jusqu’à mercredi où la douleur à la mise au sein, et pendant la tété était absolument insupportable. J'ai encore mal aujourd'hui au moindre contact (la douleur est entretenu par le tire lait). De plus le REF est a nouveau dérangeant pour mon fils. Il se tortille en permanence, et j'entends des gargouillis à chaque déglutition... Le pauvre.

    Je me suis promise de ne plus le remettre au sein...:( Aujourd'hui je n'arrive toujours pas à faire le deuil de mon allaitement.
    Je me souviens que pour mon ainé, une fois que j'ai réussit à le remettre au sein à 1 mois et demi, je n'avais jamais mal. J'aimerais tellement retrouver ces doux moments avec mon bébé.

    Je ne suis pas vraiment soutenu autour de moi. Tout le monde me dis que je me prend la tête pour rien et que je ferais mieux de tout laisser tomber. Je n'arrive pas à m'y résoudre.
    Mon mari ne me comprend plus. En même temps tous les jours je change d'avis. Un coup je veux le remettre au sein, un coup je ne veux plus, un coup j'aimerais lui donner mon lait au moins 5 mois, un coup je veux lui donner du lait en poudre (marre de me traire tous les jours !!). Il ne sait pas ce que je veux et moi non plus...

    Je viens de faire un tour tout au long de ce post. La piste du frein de langue est forcément toujours d'actualité. Mais je ne peux pas aller à Paris pour voir un ORL spécialiste. Connaissez vous un ORL compétant sur Nantes, Angers ou Cholet ?

    Le problème du REF peut être gérable je pense si la mise au sein n'est pas douloureuse. pour le moment c'est pas possible de le retirer du sein pour faire gicler le lait sur un lange jusqu'a ce que le REF s'atténue...
     
  20. venna

    venna Montée de lait

    J'ai fait des photos aussi, mais je ne suis pas certaine qu'on y voit grand chose.

    P1030192.jpg
    P1030190.jpg
    P1030196.jpg
    P1030183.jpg
     

Partager cette page

Chargement...