1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Vie quotidienne, bronchiolite, difficultes... sevrage en vue (ou pas)

Discussion dans 'Maladie de l'enfant' démarrée par Lisemeuh, 3 Janvier 2012.

  1. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    ;) étonnant... ! C'est rigolo parce que Bouchon en ce moment est également très réfractaire au change du matin, je lutte 20 min pour lui enfiler une couche, c'est très épuisant pour les nerfs au réveil... Et il n'est pas toujours intéressé par la tétée non plus. Deux petits Verseau pleins de caractère ... :p

    En tout cas, ça a l'air d'aller un peu mieux, alors tant mieux ! Mais c'est sûr que tant que ton petit Loulou sera malade, tu seras tracassée, et c'est bien normal !

    A ta place je ne me chagrinerais pas d'arrêter de tirer ton lait. Je te parle de l'après bronchiolite : s'il ne tète qu'une fois par jour, lors des retrouvailles, c'est déjà super bien ! et le jour où un super nouveau jeu, ou les de joies de la marche debout accapareront toute son attention, tu auras le sevrage tel que tu le décris ! (enfin je pense... jamais sevré un bébé moi ! je le vois bien comme toi d'ailleurs, j'espère que ça le fera ! :))
     
  2. allreset

    allreset Lactarium

    Désolée pour le bonhomme alors que c'est une princesse, oups :)

    La pauvre, elle charge au niveau maladie, je comprends son abstinence. Téter sollicite la machoire, alors avec une double otite, elle s'est mise en sous régime.
    J'imagine ta position difficile au quotidien mais je crois que toutes ces maladies cumulées l'ont mises ko, ce qui n'a rien à voir avec toi. Si elle perdait du poids, ne t'inquiète pas, çà reviendra.

    Je te souhaite beaucoup de courage et pleins de câlins pour vous 2 :D
     
  3. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    On s'y perd avec tous ces bébés, hein? :)
    Non, c'est mon aînée qui a la scarlatine, et c'est bien mon garçon qui est malade.
    Hier, j'avais passé une bonne nuit et ça jouait sur le moral, cette nuit ça a été rude... Il s'est réveillé en hurlant à 1H, et la tétée ne l'a pas calmé, il se tordait, se mettait très en colère, et je suis restée 2 heures debout... J'ai dormi 2 tranches de 2 heures, avec une pause de 2H30 au milieu...
    Ce matin, il était en mode "furieux" encore, il n'a pas tété, et le change a été de haute lutte... Du coup j'ai fait le truc qui s'imposait.... J'ai pleuré (;-) ). Ma grande est venue pour me dire "regarde, je sais fermer ma fermeture éclair!", je pense qu'elle a asenti que j'avais besoin d'aide logistique! ;-)

    Il n'a pas tété donc (ni pris bp au bib, à peine 60 ml) mais a accepté une compote, et il pleure comme un forcené alors qu'il n'y a plus de cortisone. Il n'avais presque plus de rhume et de conjonctivite ce matin... Son otite est censée être terminée...
    Je ne sais pas trop ce qui ne va pas.

    Hier, quand on est rentrés, il a fait une bonne tétée (la seule de la journée donc), et il s'est arrêté tout à coup, alors qu'il y avait encore du lait, et s'est mis à se tordre et à pleurer ++...
    Ca a duré 10 min avant qu'il ne se calme.
    Franchement, je me sens démunie. Je vois bien qu'il n'est pas en danger physique (il a perdu 500gr, ça commence à se voir, mais il reste tonique), mais il semble être mal - et la nounou ne me donne pas cet écho là.

    Imanalexandra, je trouve ton idée intéressante, de dire qu'on se lache aussi + avec maman... Ca joue sans doute. Mais je pense qu'il y a autre chose...

    Bouclette, j'ai pensé à toi ce matin, et j'ai respiré un grand coup en pensant aux échanges du post Mère indigne... Franchement, l'envie de le secouer ou de lui crier dessus était grande, et dieu sait que ça n'aiderait en rien un bébé, à fortiori s'il est malade...

    J'ai une journée intense au travail aujourd'hui, c'est dur de tenir bon côté moral.
    Mes seins sont mous, malgré l'absence de tétée... Ce soir l'un d'eux au moisn sera tendu, mais si ça devait durer encore une semaine, je pense que la lactation se tarirait.

    youhouuuuuuuu! haut les coeurs! ;-)
    L
     
  4. allreset

    allreset Lactarium

    Ma pauvre, tu vas avoir besoin de repos. Prendre quelques jours serait-il envisageable?
    La scarlatine chez ta petite, la pauvre, bébé est-il vacciné?

    Là vous ne cumulez que du négatif (maladies, fatigue, stress) le papa t'aide?
     
  5. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Chère Lise,
    la situation semble en effet très dure, n'importe quelle maman serait bien mal en point, tout comme toi. Bravo d'éviter les cris et la force, je t'admire.

    Je suis entièrement d'accord avec Allreset : as-tu la possibilité de te faire arrêter, ne serait-ce qu'un ou deux jours ?

    Si c'était possible, tu pourrais profiter d'une telle journée pour laisser Loulou chez sa nounou le matin, et prendre soin de toi (bain, méga sieste, petit massage corporel réconfortant avec une huile qui sent bon...). Puis récupération de Loulou l'après-midi, et fraîche et dispose après une matinée de repos, tu serais peut-être plus à même de sentir ce qui ne va pas, d'être en connexion avec lui, de lui proposer des tétées...

    Pour ce qui est de ses violentes réactions quand il est au sein, je suis perplexe :confused: et ça vaut le coup d'envoyer un message à Kay, Isabelle Steffan ou Myriam... Voire même d'appeler une animatrice, qu'en dis-tu?

    Où en es-tu dans ta tête (dans ton coeur...) par rapport à cette idée de sevrage ? Tu parles du tarissement qui guette l'un de tes seins, ne veux-tu pas tenter de maintenir la lactation en tirant un peu de lait ? (en même temps je te dis ça mais moi ça fait deux ou trois mois ue je n'ARRIVE PLUS à tirer, donc je ne sais pas comment je ferais si Bouchon refusait de téter...)

    Toutes mes pensées t'accompagnent, et pas seulement aux moments où j'écris ces messages!
    Bouclette
     
  6. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Bonsoir Lise
    comment vas-tu, et comment va ton bout de chou?
     
  7. machouchou

    machouchou Période de pointe

    bouh......je t'envoie qqs bonnes ondes à défaut de mieux, en espérant que ton petit se remette bien !
     
  8. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    Bonjour les filles!

    La surinfection commence à se faire la malle, vaincue par les injections de pennicilline, yipeee!
    Bébé en a profité pour commencer à sortir 2 dents et ce matin, il ... a... souri! Ca faisait super longtemps, c'était chouette! J'avais l'impression de ne pas l'avoir vu sourire depuis des semaines, ce qui doit être presque vrai.

    D'autant plus dur de le voir partir chez sa nounou d'ailleurs, mon bambin rieur, mais bon...

    Alors quel impact côté allaitement? Il a cessé depuis de tèter la nuit - la tétée l'intéresse moins, du coup, il ne demande pas. Ca reviendra peut-être mais en tout cas, ça se passe comme ça pour le moment.
    Plus de sommeil, mais moins de stimulation, donc...

    Ce week-end, j'ai reproposé, puisqu'il ne demande pas à chaque sieste notamment. Je n'ai pas eu un franc succès, mais il a été suffisamment pour redonner un peu d'énergie à tout ça.
    Hier soir, j'ai pris le temps de le regarder téter en me disant que tout ça touchait pê à sa fin... J'ai pris le temps de bien sentir le poids et la chaleur de sa tête contre mon bras, et pour une fois il n'était pas trop mal après et n'a pas pleuré... Peut-être que comme il y a moins de lait, il arrive moins vite dans son estomac et ça lui fait moins cet effet négatif dont il semblait se plaindre ces derniers temps...

    Je vais docn poursuivre l'allaitement sans rajouter de contraintes, c'est à dire sans essayer de maintenir à tout prix. Il est prêt à s'arrêter en ce qui le concerne, c'est certain. Ne reste plus qu'à maman à se préparer aussi, mais douuuucement ;-).

    Pas de tire-lait (marche plus très bien, mon corps dit oueeerk et pas pschhhhhit ;-) ), et pas de tétée systématique dès que je peux. On verra où ça nous mène - peut-être plus loin que je le pense, peut-être pas...
    A propos de tirer mon lait maintenant, je réfléchissais. Ca me fait tellement peu envie que je trouve que ça serait me manquer de respect de me forcer à le faire. je le ferais sans hésiter si c'était nécessaire au sens d'absolument nécessaire, c'est sûr, mais là, non. Toujours cette notion d'équilibre...

    Le principal du moment, c'est qu'il semble en bonne voie de guérison, et qu'il recommence à bien manger.
    Virus: Au suivaaaaant! ;-)

    L
     
  9. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Je te comprends totalement concernant le tire-lait. Quand ma fille a eu 13 mois, j'ai arrêté de tirer le midi. Comme toi, je me suis dit: "on verra où ça nous mène mais pour moi ce n'est plus possible". Pour l'instant, cela nous mène à 21 mois d'allaitement! Et ça n'a pas l'air de vouloir s'arrêter.

    Je trouve ta décision pleine de sagesse, en cohérence avec tes envies et les besoins de ton bébé.

    Et je suis également contente que ton petit bout aille mieux.

    Bonne continuation à vous 2!!
     
  10. Ingrid

    Ingrid Période de pointe

    Contente de voir que les choses s'arrangent et que ton petit va mieux.
     
  11. allreset

    allreset Lactarium

    Bonne convalescence aux petits.

    Mon pédiatre "ami des bébés"dit qu'un enfant allaité souvent malade a certainement une carence en fer (le mien malade 1 fois (otite) à 11mois, dépisté illico = carencé fortement = ferrostrane minimum 3 mois).
    Il dit que c'est fréquent chez l'enfant allaité après 6 mois.
    Je ne souhaite pas refiler du fer à tout le monde mais je pense qu'il faut en prendre note.
     
  12. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    Tu as raison Allreset, un doc PMI pro allaitement long m'avait recommandé de faire attention aussi...
    D'ailleurs, elle expliquait que c'est aussi la raison pour laquelle il vaut mieux un lait de croissance qu'un lait de vache jusqu'aux 3 ans de l'enfant. Et pourtant, elle est très très très bio et très très "décroissance"

    Merci à vous toutes les filles,
    Bébé encore fatigué hier, mais c'est tolérable.
     
  13. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Salut Lise,
    contente de voir que Babichou va mieux et que le moral est plus serein.
    Si tu as le temps et l'énergie, viens nous raconter comment ça va, et comment se passent les nouvelles tétées.
    Bises lactées
    Bouclette
     
  14. Garance29

    Garance29 Voie lactée

    Coucou Lise,

    je viens de découvrir tes messages et suis vraiment désolée de ces moments difficiles traversés par ton petit bout. Que ce doit être dur, et fatigant !
    En tout cas s'il va mieux c'est bien.
    Je te comprends, difficile de faire le deuil de l'allaitement quand on ne se sent pas prêt.
    En ce qui me concerne, je suis tétées matin et soir, plus la nuit, et une petite tétée calin pour la sieste de l'après-midi. Le reste du temps, c'est légumes, fruits, laitages et lait maternisé. Mon petit bout est plus jeune, il a 8 mois. Et je ne le sens pas prêt à arrêter de téter. D'ailleurs j'ai l'impression qu'il me voit comme un lolo sur patte ! Dès qu'il m'aperçoit à la crèche, quand je vais le chercher, c'est l'excitation, et il se penche vers moi comme s'il voulait me manger ! Et pour la sieste de l'après-midi, si c'est moi qui le couche, il lui faut sa tétée... Enfin je ne dis pas ça pour remuer le couteau dans la plaie. Moi j'apprécie ces moments, mais je crois que dans ma tête je suis prête à arrêter. Je continue par ce que je vois qu'il n'est pas prêt à s'en passer, et je me dis que c'est bon pour lui. Mais s'il se détournait du sein, ben je l'accepterais. Peut-être avec un peu de nostalgie, sûrement, même, mais bon, cet étape là se finit, une autre commence.
    Quand j'ai arrêté d'allaiter son grand frère, même s'il n'y avait plus le contact, j'ai aussi apprécier lui donner le biberon. Et j'ai aimé que son papa puisse aussi connaître ces moments de complicité, surtout le soir avant le coucher. Ce que je fais avec le petit et que j'ai fait avec le grand, c'est que le soir, on s'enferme dans la chambre, dans la pénombre, et je lui donne la tétée, en lui caressant doucement la tête. Après je le prends dans mes bras, lui fait un gros câlin, lui souhaite bonne nuit et le couche dans son lit. Et quand il passera au biberon, je ferai pareil.
    Je trouve qu'il y a pleins de moments d'échange et de complicité pour ne pas trop regretter l'allaitement. Le bain, les jeux, les câlins, les bisous dans le cou, les chatouillis, tout ça, c'est des moments très forts.
    Voilà, bon courage à toi, en tout cas !
     
  15. Lisemeuh

    Lisemeuh Période de pointe

    Bonjour,

    Merci pour vos messages :).
    Les tétées se poursuivent, mais je fais moins d'effort pour "maintenir à tout prix" (j'ai loupé 1 ou 2 possibilités de tétées ce w-e, et la nuit, j'envoie papa donner un biberon avant d'y aller si ça ne suffit pas).
    La bronchio/infection est maintenant bien écartée, c'est rassurant là-dessus. Il fait encore preuve de mauvaise humeur ++ par moment, mais c'est pê son caractère, finalement ;-) (raaaah!).

    Je ne sais toujours pas trop trop troooop ce que je vais décider, ni quand, mais j'espère que ça fait son petit bonhomme de chemin.
    Garance, ton message m'a fait plaisir....
    Quand ma petite s'est sevrée, j'avais été étonnée aussi de trouver d'autres moments avec elle, et mis à part 1 fois ou 2 ou la tétée m'avait manqué, ça ne s'était pas trop mal passé... Et tu as raison, il y a tellement d'autres choses.

    il a retété avec plaisir le soir au moins, je vais guetter ce qu'il en dit, mais je sens que de mon côté, j'aspire aussi à avoir un peu de mou...
    Et effectivement, j'ai été super surprise mais le papa, pro allaitement, se réjouit à l'idée de pouvoir donner le bib à son enfant... Je n'avais pas imaginé ça, c'est drôle :)

    A suivre donc....

    Bises à toutes,
    L
     
  16. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Contente de voir que la tempête est passée. Ouf, la maladie est terminée, la vie reprend un cours un peu plus tranquille.
    Il me semble que tu es dans la meilleure des situations : pas de pression ni d'échéance de quelque nature que ce soit, juste ton bébé et toi qui voyez venir.
    Pure curiosité : à quel âge ta fille a-t-elle été sevrée? En tout cas ce premier sevrage s'étant bien passé, ça présage du bon pour le futur sevrage de petit Loulou non?
    Haut les coeurs et bons moments avec tes petits
    Bises
    Bouclette
     

Partager cette page

Chargement...