• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Un deuxième ou pas ?

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je n'ai pas cet âge mais j'ai eu ma dernière à 36 alors que mon premier avait 3 ans. Je ne vais pas te mentir, je l'ai senti un peu plus passer cette grossesse. J'étais bien plus fatiguée mais je pense que dans tous les cas, une seconde grossesse avec un enfant en bas âge est plus fatiguante. Mais heureusement, on peut s'arrêter et profiter.

Et quand à la différence d'âge, du style "je serai vieille quand il sera encore jeune"... je ne pense plus que ça se tienne à l'heure actuelle ou la moyenne d'âge pour un premier à bien reculé. Et le fait d'avoir des enfants jeunes nous maintient jeune je trouve ^^.
 

MamanLibellule

Montée de lait
Pour ma part, le second est en route et je ne vois pas les choses pareil : J'ai justement toujours voulu au moins deux enfants en me disant que quand son père et moi on sera vieux et mal en point (voire plus de ce monde), ils seront deux pour se soutenir, pour s'aider, pour se souvenir.
Je ne suis pas fille unique mais je plains les enfants uniques qui doivent gérer un parent déficient, ou qui doivent gérer tout l'administratif au moment du décès des parents. Certes, ils peuvent aussi s'engueuler sur des questions d'héritage ou autre, mais j'espère qu'on aura facilité les choses au mieux pour qu'il n'y ai pas trop de sources de conflits.

Bref, c'est pas très gai comme vision... Désolée.
 

elo87

Hyperlactation
ca se comprend

apres tu peux aussi te retrouver seul et pourtant etre dans une fratrie...

ici on est a des freres et soeur (un jumeau et une demi soeur pour cheri et un grand frere chez moi ) du coup on a cette conception de la famille
ca me rendrait triste si je devais pas en avoir d'autre
 
Haut