• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

stop pilule - pas de regles

mamamilou

Période de pointe
voilà 8 jours que j'ai stopé ma pilule lueva prise en continu et je n'ai tjs pas de règle. est ce normal? c'est à cause de l allaitement? et est ce que les règles qui doivent arriver sont celle du retour de couche ou ce sont les suivantes? suis un peu perdue là dedans
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Pas de panique c'est normal, l'allaitement empêche l'ovulation. La moyenne du retour de couche se fait vers 18 mois quand on allaite. Quand tu auras tes règles ça sera ton retour de couche et après tes cycles pourront être très irrégulier mais encore pas de panique, il faut le temps que la machine se remette en route ;)
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Pas de panique c'est normal, l'allaitement empêche l'ovulation.
Je modère : "l'allaitement peut retarder l'ovulation" ;) Je pense que c'est ce que tu voulais dire, mais je préfère préciser pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté, pour d'autres lectrices : allaiter n'empêche pas de tomber enceinte. Si l'on ne veut pas de nouvelle grossesse et qu'on allaite, il faut utiliser un moyen de contraception, ou bien suivre les règles assez strictes de la méthode MAMA (allaitement exclusif, bébé de moins de 6 mois, pas de retour de couches et de préférence pas de prise d'une contraception hormonale qui aurait pu le masquer, tétées espacées d'au plus 4h le jour et 6h la nuit).
 
Dernière édition:

mamamilou

Période de pointe
ok ... donc en gros je dois attendre et comme Milou est ce que j'appelle "le plus grand téteur du monde" ...rum on attend
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Après ça peut venir vite quand même, mon fils était aussi un très bon teteur et mon retour de couche est arrivé pour ses 12 mois... j'étais pas très pressée car pas de grossesse désirée !
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je profite de ce message pour poser une question. J'ai également pris une pilule en continue, mais j'en ai marre de prendre des hormones avec tous les soucis que ça engendre. Sauf que poser un stérilet m'embête un peu en sachant que fin d'année prochaine on pense tenter bébé 2 (ouiiiiiiiiiii).
Du coup j'ai très envie d'arrêter, mais le retour de couche se passe comment ? Je n'allaite plus donc ça va arriver d'un coup ? ça va être violent ? Dois-je consulter mon gynéco avant ?
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Tu peux te faire poser un stérilet et le faire enlever ensuite aussi.
J'en suis hyper contente (cuivre). Pas eu de douleur à la pose, ni après. Jamais en fait.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Si tu n'allaites plus, je suppose que ça va reprendre comme après n'importe quel arrêt de pilule. Ça peut être plus abondant que d'habitude ou pas, ça varie tellement d'une femme à l'autre... Pour ma part, mes retours de couche n'ont pas été plus abondants que n'importe quel épisode de règles.

Par contre, la pilule peut perturber les choses, là encore ça dépend des femmes, des pilules... Certaines retrouveront tout de suite des cycles normaux, d'autres devront attendre plus longtemps avant que tout se remettre en place, parfois plusieurs mois, voire plus.
Bref, si tu veux lancer bébé dans pas trop longtemps, je pense que c'est bien d'arrêter maintenant au cas où ton cycle mette un peu de temps à revenir à la normale. Quitte à utiliser des préservatifs en attendant.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de consulter ton gynéco avant, sauf si tu as envie de lui poser des questions ;)
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Tu peux te faire poser un stérilet et le faire enlever ensuite aussi.
J'en suis hyper contente (cuivre). Pas eu de douleur à la pose, ni après. Jamais en fait.
J'espère que je le supporterai... Les hormones ça me saoulent, j'étais tellement bien quand j'ai arrêté pour mon bibou ! J'appellerai le gynéco dans ce cas pour en parler avec lui. Merci ;)
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Si tu n'allaites plus, je suppose que ça va reprendre comme après n'importe quel arrêt de pilule. Ça peut être plus abondant que d'habitude ou pas, ça varie tellement d'une femme à l'autre... Pour ma part, mes retours de couche n'ont pas été plus abondants que n'importe quel épisode de règles.

Par contre, la pilule peut perturber les choses, là encore ça dépend des femmes, des pilules... Certaines retrouveront tout de suite des cycles normaux, d'autres devront attendre plus longtemps avant que tout se remettre en place, parfois plusieurs mois, voire plus.
Bref, si tu veux lancer bébé dans pas trop longtemps, je pense que c'est bien d'arrêter maintenant au cas où ton cycle mette un peu de temps à revenir à la normale. Quitte à utiliser des préservatifs en attendant.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de consulter ton gynéco avant, sauf si tu as envie de lui poser des questions ;)
Je vais lui poser la question oui, voir ce qui serait le mieux à faire en attendant.
La première fois, j'ai pris la pilule car mes règles étaient trop abondantes et me rendaient malade, du coup quand j'ai arrêté, ça faisait presque 15 ans que je la prenais. Bibou est arrivé 2 mois après, comme quoi ça s'est mis en route assez vite cette fois-ci ^^.
J’appréhendais le retour de couche en fait, j'avais peur que ça soit les grandes eaux, mais si ça reste correct, ça me fait moins peur.
Merci pour tes conseils
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
Si tu préfères attendre la fin de l'année prochaine, c'est quand même important de se protéger car si tu es tombé enceinte en 2 moins pour le 1er ça peut être très rapide aussi pour bébé 2. Moi aussi je suis vraiment trop contente avec mon stérilet au cuivre. Je n'ai pas de règle abondante, aucune douleur mais après ça dépend des femmes. Et pareil pour mon RDC c'était pareil que des règles classiques, mais ça a mit quand même quelques mois pour retrouver des cycles réguliers. Après certains gynécologues préfèrent poser le stérilet en période de règle. Donc prend RDV et parles en avec ton médecin. Puis tu peux l'élever n'importe quand.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Par contre le stérilet en cuivre à tendance à rendre mes règles abondantes (elles l'étaient à l'adolescence). Mais bon ce n'est que pour 3 jours et le reste du temps tu es pénarde, pas de soucis de pilule à prendre, pas d'hormones... Mes règles étaient douloureuses avant et depuis mon retour de couches il y a presque 10 mois je n'ai pas eu de douleur.
Les hormones aussi ça me saoulait tellement que j'ai arrêté la pilule vers 26 ans environ. J'aime pas ça modifier mon équilibre hormonal :).
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ça reste hormonal...
Les seules méthodes non hormonales fiables, c'est le DIU cuivre, et les préservatifs (sachant que ces derniers sont quand même moins fiables que le DIU).
Il faut voir si ça t'embête ou pas de mettre un DIU cuivre pour le retirer peu de temps après, mais si ça ne t'embête pas, fonce, c'est vraiment une très bonne contraception ! Et au pire si tu ne le supportes pas, tu peux le retirer plus tôt, mais tu ne sauras pas sans avoir essayé ;) Il y a aussi des risques (faibles...) d'expulsion mais c'est pareil : au pire, si tu l’expulses, tu auras au moins essayé...

Après tout dépend de la facilité qu'on a à tomber enceinte ou non, du fait qu'on soit prête ou pas à tomber enceinte plus tôt que prévu, etc ; il y a d'autres méthodes non hormonales comme le préservatif féminin, le diaphragme mais la fiabilité est moindre... Ou encore l'abstinence périodique (avec contrôle de température et/ou des glaires), le retrait, mais celles-ci sont vraiment peu fiables.

Après pour ce qui est des méthodes hormonales, elles sont plus ou moins dosées. Les pilules "classiques" sont les plus dosées, après viennent les "micro-pilules", l'implant, le patch ; puis l'anneau ; en moins dosé, il y a le SIU (stérilet hormonal Mirena) parce que comme il agit localement, il a moins besoin d'être dosé.

[PS : je ne suis pas professionnel de santé, les informations que je donne sont de mémoire, il est possible qu'il y ait quelques erreurs ou imprécisions dans ce que je dis, donc vérifiez avant de vous lancer ;)]
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ok merci pour toutes vos infos et merci à mamamilou pour avoir lancé le sujet. Je pense que je vais prendre rdv pour en discuter avec lui et voir ce qu'on peut faire. Au pire, le préservatif ne me dérange pas, ça sera toujours mieux que les soucis actuels avec les hormones lol (sans rentrer dans les détails). Dans un sens, tester le stérilet cuivre maintenant me permettra de savoir que je pourrais l'utiliser plus tard. Autant faire le test maintenant.
Et si rien de tout ça ne fonctionne, même si bébé 2 arrive plus tôt ça n'est pas si grave car il est désiré ^^, juste qu'actuellement je ne me sens pas capable de gérer mon bibou et une grossesse (et je veux profiter de lui à fond, ça passe tellement vite !!!)
 

Klara

Montée de lait
Moi j'ai eu le retour de couches à 4 mois! Une courte période où mon petit a fait des nuits de plus de 6h d'affilée, et pof! ça a suffi! Après ça, 2 mois avant les suivantes, et je crois que ça commence à se régulariser. Ce qui est curieux, c'est que je crois percevoir mon ovulation, avec quelques douleurs caractéristiques, des saignements très faibles, et quelques jours après des pertes blanches qui correspondraient à l'expulsion de l’œuf non-fécondé. Je ne l'avais jamais ressenti avant la grossesse, et j'enviais les copines qui me racontaient ça. J'ai remis un stérilet cuivre depuis 4 mois, mais j'aurai bien aimé tenter plus avant la méthode sympto-thermique. Même si le stérilet est bien toléré, j'ai des règles plutôt abondantes, et le stérilet a malgré tout quelques inconvénients:
- il produit une inflammation locale permanente (pour empêcher la nidification), ce qui entraîne une stimulation immunitaire constante
- il s'entoure peu à peu d'un biofilm, à savoir que plein de "déchets organiques" viennent s'y coller et s'y agglutiner à force (cellules mortes de l'épithélium, de la glaire, du col...), et ça forme un milieu propice aux infections, surtout quand on a un terrain fragile (mycoses répétitives, cystites, prises d'antibios fréquentes...). J'encourage donc toutes les porteuses de stérilet à être très à l'écoute de leur zone gynéco (ne pas utiliser de produits décapants car ils déséquilibrent la flore et rendent le milieu plus facilement colonisable par les bactéries pathogènes, trop d'hygiène tue l'hygiène! , faire des cures de probiotiques régulièrement, etc)

Quant à la méthode sympto-thermique, je pense qu'il faut lui rendre justice. A l'origine, c'est une méthode pour savoir quand on est fertile, pour identifier la fenêtre d'ovulation et donc les jours de fécondation. Ce n'est donc pas une contraception. Toutefois, je connais des femmes qui l'utilisent depuis des années et s'en sont servis à la fois pour concevoir quand elles le souhaitaient, et le reste du temps pour éviter les jours "qui craignent" (soit de 3 à 5 jours en générale par mois). Mais en toute franchise, c'est une méthode qui marche surtout quand on a un cycle très régulier, qu'on se connait bien et qu'on a une hygiène de vie équilibrée et stable. Prendre sa température à heure fixe tous les matins, quand on s'est couché à 5h du mat', après une soirée bien arrosée, ou qu'on est très souvent malade, ou qu'on a des problèmes de thyroïde, bref... ça n'est pas accessible à tout le monde. Mais je reste convaincue que, sans s'en servir comme moyen de contraception, c'est un fabuleux outil pour se connaître soi-même, repérer les désordres éventuels, comprendre son cycle et les phases hormonales et émotionnelles qui l'accompagnent, etc.
 
Haut