1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Sevrage nocturne d'une petite de 20 mois

Discussion dans 'Les bambins' démarrée par aurel&margot, 30 Juin 2011.

  1. aurel&margot

    aurel&margot Colostrum

    Bonjour à toutes.
    Je viens chercher des conseils (et du soutien !!) pour les nuits de ma puce.

    Voici notre histoire:
    Ma puce (Margot qui a maintenant 20 mois) a fait ses nuits dès 2 mois mais a commencé a se reveiller vers 8 mois et depuis elle ne m'a plus fait une nuit complète. Plusieurs choses se sont passées et ont peuvent expliquer ces reveils:
    -elle a été malade et il faisait terriblement chaud ... du coup à dormi pas mal avec moi vers cette date (habitude ???)
    - on a déménagé 2 fois entre ses 8 et 12 mois
    - je vis quelque chose de très triste (une nouvelle horrible que j'ai appri 2 mois avant d'accoucher, qui concerne mon père, qui dure dans le temps et me ronges) ... il est evident que Margot doit sentir cela.
    - a 14 mois elle a été hospitalisée et nous avons découvert un souci au niveau de l’appareil urinaire. Elle est sous traitement antibios tout les jours et a subi pas mal d'examens invasifs.

    Je pense que tout cela fragilise ma petite.

    Comment se passent ses nuits?
    Systématiquement chaque nuit elle dort la première partie de la nuit dans son lit, le reste avec moi.
    Elle s'endort sans le sein dans son lit mais avec notre présence vers 21h
    Premier réveil entre 0h30 et 3h au plus tard elle tetes, s'endort au sein et parfois je parviens a la remettre dans son lit. Lorsque ça ne marche pas elle se réveille très régulièrement, ne retrouve pas le sommeil et je fini par la reprendre avec moi (j'ai installé un matelas 1 place a cote de son lit a barreaux dans sa chambre). Et même quand je la reprends avec moi elle peut mettre 2h a se rendormir même en tetant.
    Si je lui refuses le sein c'est le drame elle tempetes un moment puis s'eloigne et se calmes mais n'arrives pas a dormir. En general elle revient vers moi en "chouinant" dodo dodo et me redemandes le sein comme si elle n'arrivait pas a dormir sans.

    Le souci c'est que je voudrais qu'elle dormes dans son lit. Je peux supporter de me lever 2 fois pour une petite tétée si je sais qu’après elle retourne dans son lit. Si elle dort avec moi elle a tendance a tetouiller une bonne partie de la nuit et je suis épuisée physiquement et moralement.

    On a fait d’énormes progres, il y'a 6 mois de ça c'etait l'horreur: elle s'endormait avec moi au sein à 21h et il fallait prier que j’arrive à la poser dans son lit sans qu'elle se réveille et que j'avale un repas vite vite vite avant son premier réveil maxi 2h plus tard ... et c'etait toutes les 2h. La methode Pantley m'a permis d'arriver la ou en est aujourd'hui.

    Et papa?
    La plupart des couchers c'est lui qui s'en charge: apres la tétée je la couche et il prends le relais pour l'endormir.
    Avant minuit si elle se réveilles c'est lui qui s'en charge, elle se rendort sans me réclamer en général sans problème dans son lit en 10 mn.
    On a essayé plus tard dans la nuit: elle a pleuré plus d'1h dans ses bras, j'ai craqué et j'y suis allée et elle a encore mis presque 2h pour se rendormir.

    Je suis épuisée, et je me sens prisonnière de cette situation. Je ne m'autorise pas de sortie ou je rentrerais après minuit.
    Je suis même pas sure d'avoir la force de lutter contre: après pendant la journée on est toutes les 2 fatiguées et c'est dur dur ...
    En plus j'ai tellement peur de "revenir en arrière" en tentant des choses.

    Des conseils (si vous avez eu le courage de tout lire !!!!!;))?
     
  2. anjinha

    anjinha Voie lactée

    je comprend ta detresse ça doit pas etre facile à vivre. Ta fille est une grande mais elle est passée par pas mal de chose et c'est surement l'ensemble qui fait que les nuits sont durs pour elled
    Moi ma fille a 6 mois mais à ses trois mois j'avais le besoin de retrouver le lit conjugual et le papa mais Liliana est née prématurement et a donc été hospitalisée pendant un mois et donc le sommeil n'as pas été simple à mettre en place.
    Alors moi je me suis procuré le livre d'Anne Becus le sommeil de votre enfant, je l'ai trouvé super!
    Sinon il est clair que le souci avec ton papa doit jouer sur elle, car elle ressens ta detresse, il est important que tu lui explique et si c'est trop dur lui expliquer que maman ne vas pas tres bien mais qu'elle n'as pas à s'inquieter, que maman s'occupe d'elle. Les bébés sont de vrais éponges à émotions et si on va pas bien, il se reveille frequemment la nuit afin de s'assurer que leur maman vas bien.
    Les hospitalisations n'aident pas non plus les enfants à ne pas presenter des troubles du sommeil surtout quand les soins sont invasifs, rassure là en disant qu'on s'occupe d'elle et que tu es là pour elle.
    C'est une bonne chose si papa prend le relais, par contre tu verras dans le livre, il explique bien qu'un enfant qui s'endort avec la presence d'un adulte reclamera la presence d'un adulte au moindre reveil.
    Pour faciliter le sommeil de Liliana j'ai mis en place un rituel, je le fais en creche avec les grands aussi, une ou deux berceuses ou une petite histoire avant de se coucher. apres je la couche et je la laisse toute seule, si elle pleure je reviens 5 mins apres, lui remet sa tetine, et lui dit 'tout va bien, maman est à coté, fais dodo à demain" si elle pleure, je la laisse pleurer encore 5 à 10min et y retourne et au final elle s'endort!!!
    Parfois elle se reveille la nuit, papote et maintenant arrive à s'endormir ,j'interviens que si elle pleure pendant plus de 5 min.

    As tu pensé à mettre une petite veilleuse près d'elle, à deux ans ils ont souvent peur du noir.
     
  3. aurel&margot

    aurel&margot Colostrum

    Oui je me dis que si elle s'endort sans nous ça ira mieux ... Pantley donnes des astuces dans son livre pour les bambins qu'on va essayer ... par contre je peux pas me résoudre à la laisser pleurer et je suis certaine vu qu'elle est capable de pleurer pendant des heures la nuit avec son pere que ca prendras des lustres ... je me suis donnée tant de mal pour que le moment du coucher ne soit pas un mauvais moment mais agréable que je veux pas compromettre ca en la laissant pleurer, je me dis que l'heure du dodo doit etre serein ...
    pour la veilleuse elle a la lumière du couloir qui rentre dans sa chambre. En plus elle n'a voulu ni doudou ni tetine ... que moi ...
     
  4. cindirella

    cindirella Hyperlactation

    alors c'est une bonne theorie cette methode,mais qui ne marche pas pour tous les bebés,certains bebes vont continuer d epleurer,hurler,et c'est l'escalade et alors aucun espoir de s'endormir!!donc si ca marche pour une majorité,ce n'est pas pour tous non plus.
     
  5. aurel&margot

    aurel&margot Colostrum

    oui et je penses que Margot fait parti de cette minorité là ... quand je vois comme elle est capable de perdre le sommeil alors qu'elle est avec moi dans le lit, juste parce que je lui ai refusé le sein à 4h du matin, je ne veux pas courir ce risque là au coucher avec en plus le risque de la "vacciner" contre son lit ...
     
  6. fannie

    fannie Hyperlactation

    juste un mot pour compatir, pas de solution car Bébé a 15 mois et se réveille souvent aussi...
     
  7. aurel&margot

    aurel&margot Colostrum

    hahaha merci fannie ... ca doit pas te rassurer de voir qu'a 20 mois ici c'est pas reglé !!
     
  8. fannie

    fannie Hyperlactation

    je ne me faisais pas trop d'illusions!!!
    on est pleins dans ce cas, moi j'essaie de dormir un max quand il dort la journée et me coucher tôt, mais des fois j'ai trop envie de faire des choses pour moi comme maintenant!
    des fois le manque de sommeil c'est une vraie torture
     
  9. isis

    isis Voie lactée

    Ton post m'intéresse beaucoup!
    Mon fils de 20 mois n'a jamais fait ses nuits depuis sa naissance et se réveille toujours toutes les 2h les "bonnes" nuits.
    Il dort aussi avec moi la nuit et il n'y a que téter qui le calme.
    Je souhaite tellement qu'il dorme enfin la nuit et que je puisse enfin me reposer!
    Ayant un plus grand de 5 ans et étant enceinte, j'ai du mal à supporter ces nuits hachées :(

    Je comprends tout à fait ta fatigue et j'espère que tu retrouveras vite des nuits tranquilles.
     
  10. shah

    shah Montée de lait

    on a un fils de 22 mois, je suis enceinte aussi...et la, je veux dormir la nuit (surtout que les tétés de nuit sont sensibles...meme si il ne se revil que 1-2 fois).
    depuis hie,r nosu essayons un truc nouveau.
    lorceque notre fils se reveil a 2-3hrs du matin (il s ecouche a 22h30), d,habitud,e mon mari va le chercher et me l,ammene pour teter, et il passe le reste d ela nuit entre nous 2.
    la, j,ai installé une sorte de barriere sur le coté d,un lit, et ça sera mon mari qui va domir entre moi et mon fils (et la barriere l'empechera de tomber).
    on Lam essayé hier, sans succées...il a voulu teter quand meme.
    mais on va continuer 1-2 semaines pour voir si il peut s,endomrir dans notre lit sans teter.
     
  11. Delph

    Delph Montée de lait

    Ici aussi, bambine de bientôt 21 mois, qui ne s'endort qu'avec moi, souvent au sein, et se réveille toutes les trois heures quand tout va bien ,pour téter. Si je craque et lui refuse le sein, c'est pleurs déchirants et elle se tourne, et se retourne, assez longtemps pour me faire regretter de lui avoir refusé alors que le sein la fait se rendormir si vite ! et ce qui m'épuise en ce moment, et ce depuis le débute de l'année, et je ne sais pas pourquoi, c'est que maintenant, elle mets au moins une heure pour s'endormir, et comme c'est moi, qui m'en charge, je trouve le temps très long et aimerait qu'elle s'endorme seule ou plus vite, mais rien n'y fait... Si quelqu'une parmi vous trouve la clef, pitié, partagez le secret!..
    Je suis consciente de ne pas aider, mais quel bonheur de partager ses galères!!!
     
  12. fannie

    fannie Hyperlactation

    oui c'est terrible le manque de sommeil, des fois je me dis que c'est une torture...!
     
  13. Delph

    Delph Montée de lait

    oh oui...
     
  14. afrochat

    afrochat Montée de lait

    bonjour,
    je viens de lire cette discussion et je suis maman d'un garçon de 5 ans et d un bb de 3 mois.
    je pense que ta fille aurel et margot sent peut etre ton ambivalité par rapport à la meilleure chose à faire pour l'endormir.
    j'ai remarqué qu'il n'y a rien de plus déstabilisant pour un bb que le doute .
    as tu essayé de laisser ta fille pleurer 5 min chrono en main, puis d'y retourner en lui expliquant qu'il faut dormir puis attendre 10 min etc en espaçant les visites?
    moi j'avais fait ça avec mon fils et ça à plutôt bien marché.
    l'essentiel c'est d'avoir un discours convaincant mm si tu doutes...
    en tout cas bon courage et dis toi qu'un jour c'est sur elle dormira..et de la laisser pleurer un peu ne va pas la traumatiser ça j'en suis sure , si elle sent que tu lui fais confiance pour qu'elle s'endorme toute seule.
    a 20 mois elle devrait pouvoir le faire.
    bon courage
     
  15. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Où en êtes-vous maintenant ? Le manque de sommeil est de ce qu'il y a de plus terrible pour des parents. C'est même une forme de torture.

    Cela dit le sommeil comme toute chose, comme tout apprentissage c'est fait de 3 pas en avant, 3 pas en arrière : parfois c'est troublé par de tous petits riens.

    Par exemple, parfois les bambins qui se réveillent de nombreuses fois la nuit, ce n'est pas que du "caprice" de la part de l'enfant mais la manifestation d'un réel inconfort (les bambins allergiques par exemple en fonction de ce qu'ils peuvent manger peuvent se réveiller 15 fois et ne se rendorment qu'en tétant qui a une action rassurante et antalgique ou pas du tout quand leur bol alimentaire était exempt de tout allergène). La nuit leur permet aussi "d'intégrer" de nouveaux apprentissages diurnes, les cauchemars et les terreurs nocturnes, la prise de conscience de fonctions physiologique (le fait d'uriner par exemple, etc.) les perturbent.

    Parfois des mamans ont aussi remarqué que selon leur état d'esprit elles supportaient mieux une nuit hachée : si l'on s'endort en se disant je vais encore être réveillée 15 x, c'est sûr qu'au premier réveil (fusse-t-il à 6 h du matin) on se sent déjà dans un état d'esprit de contrainte, de pression, de "ronchonnage", de poids (ou autres états d'esprit : chacune a sa perception de ces réveils nocturnes). Certaines mamans qui ont décidé (et appris) à lâcher prise ont remarqué que même si le nombre de réveils était identique la qualité de leur nuit était meilleure.
    Je me souviens même d'une maman du groupe qui disait en réunion que le soir elle prenait une tisane (genre tilleul ou fleur d'oranger, réputée pour leurs vertus pour le sommeil) sa qualité de sommeil à elle en était meilleure et que même si son enfant se réveillait de façon multiples elle le vivait beaucoup plus sereinement.

    Je regrette que Dormir sin lagrimas de Rosa Jové ne soit pas encore traduit : son auteur démonte des idées préconçues sur le sommeil - notamment toutes les méthodes d'apprentissage par le dressage, la "ferberisation" etc. - et permet de relativiser le sommeil de son enfant. (Pour celles qui lisent l'espagnol, le site du livre.)
    En attendant, il y a toujours quelques pistes de lecture dans le dossier thématique Sommeil et nuits du bébé allaité
     
  16. Persephone29

    Persephone29 Montée de lait

    Bonjour,

    Je suis passé par cette période très difficile, depuis que ma fille a cinq mois (elle a maintenant 15 mois) se réveillait la nuit, et ne pouvait pas se rendormir sans têter, mais seulement au bout d'une heure au moins ! Je suis allée à une réunion Leche League au début du mois de juin, épuisée. Les mamans m'ont donné plusieurs pistes :
    - installer notre fille dans la chambre avec nous, le temps de reprendre des forces (méthode d'urgence !)
    - donner à boire ou à manger la nuit (ma fille ne veut pas beaucoup manger le soir)
    - surtout, instaurer un rituel du coucher "de grande" : à ce moment-là, elle s'endormait au sein, et je sentais que ça ne convenait plus.
    - prévoir plusieurs jours pendant lesquels ça va être difficile, surtout si on décide de refuser le sein la nuit...

    Mon compagnon étant très réticent à l'idée que notre fille dorme avec nous, on a opté pour le rituel dans lequel il a pris une part beaucoup plus importante : c'est désormais lui qui la couche après lui avoir fait écouter de la musique.
    Aussi, nous lui avons expliqué que je ne me lèverai plus la nuit car j'étais trop fatiguée.
    Je ne voulais surtout pas la laisser pleurer car comme Myriam je ne crois pas au "dressage". Il vaut mieux essayer de comprendre ce qui provoque ces réveils nocturnes (si on peut mettre de côté l'aspect "naturel" de ces réveils nocturnes...)

    Résultats :
    - elle s'endort sans un mot. Je la laisse avec son père plusieurs minutes avant de s'endormir, du coup le moment du coucher ne correspond plus à la séparation.
    - elle s'est réveillée deux ou trois nuits, son père est allé la rassurer et elle s'est très vite rendormi.
    - plus de tensions ni de stress dans la maison, car nous sommes tous reposés...

    J'ai souvent essayé d'expliquer les choses à ma fille, et souvent j'avais l'impression que ça ne servait à rien ! Mais cette fois-ci, ça semble avoir fonctionné...

    Avez-vous aussi pensé à l'ostéopathe ? Les petits peuvent être dérangés par la digestion, par un problème d'alignement du squelette... Je crois que les séances d'ostéo peuvent être très efficaces ! (et en particulier quand il y a de la tension dû à des événements familiaux... pourquoi pas même penser au pédopsy, qui est là pour ça)

    Bon courage et dis-nous ce que tu as essayé, et si ça a fonctionné !
     
  17. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Merci Myriam, j'ai relu "Ainsi dorment les bébés" dans lequel on trouve ça:

    "Robert Wright, quant à lui, explique ces réveils de façon très imagée : "Peut-être bien que le cerveau des bébés a été façonné par des millions d'années de sélection naturelle où les mères dormaient avec leurs bébés. Peut-être bien qu'autrefois, si un bébé se retrouvait tout seul la nuit, c'était souvent très mauvais signe (la mère avait pu être dévorée par une bête sauvage, par exemple). Peut-être bien que le cerveau des tout-petits est programmé pour réagir à cette situation en hurlant, de sorte que toute personne proche l'entende et puisse le trouver. Bref, peut-être bien que si les enfants laissés seuls semblent terrifiés, c'est tout simple-ment parce qu'ils sont naturellement terrifiés".

    Je trouve ça très parlant! J'ai souvent l'impression que mon bébé est terrifié quand il se réveille en hurlant le soir (et que j'essaye de passer une soirée au salon)... par contre ensuite (cododo), même s'il se réveille il reste calme et se rendort.
    Instinct de survie?
     
  18. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Je n'avais pas lu ton message Perséphone29 mais je le trouve rassurant!
    Quand l'enfant est prêt, il peut dormir seul! (c'est ce que je crois en fond de moi mais avec tout ce qu'on entend, ça déstabilise!).

    Les pistes que tu donnes restent intéressantes (ostéo, psy). Je vais rammener mon bébé à l'ostéo et ayant moi même eu de gros problèmes de sommeil dans mon enfance, j'ai beau faire attention j'ai l'impression de "projeter" mes anciennes difficultés sur mon bébé, je crois qu'un petit tour chez mon ancienne psy s'impose pour clarifier tout ça!
     
  19. maloudaine

    maloudaine Période de pointe

    "Quand l'enfant est prêt" .... c'est tout à fait ça! Et parfois il y a même des retours dans les bras de maman... C'est le cas chez nous, car sans avoir jamais vraiment dormi la nuit entière dans son lit, mon petit gars s'endormait seul tranquillement et se réveillait vers 3 ou 4h du matin et finissait la nuit dans notre lit. J'écris au passé parce que depuis 2 mois environ ceci est devenu impossible, il refuse de s'endormir seul et ne veut plus dormir que dans mes bras et se réveille en hurlant si jamais nous l'avons remis dans son lit dans son sommeil. Mon entourage me fait bien comprendre que cela vient de ma relation trop fusionnelle ( c'est sûr, quelle idée de l'allaiter encore à son âge!!! Et puis surtout la nuit c'est aberrant...!) avec mon fils. Pour ma part je pencherais plus du côté des grands changements qu'il ressent et qui le perturbent et l'angoissent à savoir un déménagement et un papa qui va devoir vivre et travailler loin de nous pendant des mois, un changement de nourrice...
    Mais tout de même je suis fatiguée de ne pas pouvoir me coucher à l'heure que je veux, de ne pas pouvoir me détendre devant un bon film le soir et je me sens parfois un peu "étouffée" même si c'est dur à dire. Et puis surtout j'ai peur qu'il soit très difficile à revenir en arrière par la suite....
    Alors je comprends ton angoisse Aurelet Margot! Et je me sens également "prisonnière " pour te citer, moi non pls je ne sors jamais le soir, du coup pas de resto en amoureux ni de soirée en tête à tête en couple.... En plus mon homme ne parvient pas à bien dormir dans notre chambre (à 3) et dort dans une autre chambre. Je vis mal cette situation!!
    A celles qui ont retrouvé des nuits paisibles après des passages plus compliqués:combien de temps ont duré vos cododos? Et comment se sont -ils terminés???
     
  20. Phine

    Phine Colostrum

    Bonjour à toutes,

    je vis une situation similaire. Ma fille de 11 mois n'a jamais fait ses nuits. Elle s'est toujours réveillée une, deux voir trois fois. Pour se rendormir (et pour s'endormir aussi d'ailleurs), le sein est la seule solution. Nous sommes partis en vacances et pendant 10 jours, elle a dormi dans notre lit en tétouillant une grande partie de la nuit. Depuis que nous sommes revenus, c'est pire qu'avant : elle se réveille toutes les heures en hurlant, debout dans son lit. Mon pédiatre me dit d'aller la rassurer et de la laisser pleurer mais je n'y arrive pas, ça me déchire le coeur... Le sevrage de nuit en laissant pleurer, LA solution ? J'aimerais bien qu'il y en ai une autre... Certaines mamans disent qu'en laissant pleurer, les débuts sont très durs, mais qu'en général, ça finit par marcher. Quoi faire ?
     

Partager cette page

Chargement...