• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Reprise du travail, quelle tétine ? quel rythme de tétées ? je suis très inquiète...

marion689

Montée de lait
Bonjour à toutes et à tous !

J'allaite mon bébé depuis sa naissance. Les débuts ont été très difficiles avec grosses difficultés de succion (Loulou n'accrochait pas du tout au sein), bébé en veille qui ne tète pas imposant un tirage du lait après chaque tétée pendant un mois et demi, un REF et une candidose mammaire) mais aujourd'hui, pour mon plus grand plaisir, les tétées sont aujourd'hui un vrai bonheur pour moi.
Je dois reprendre le travail (à 70%) le 10 septembre et bébé va du coup devoir passer 10h par jour, 4 jours par semaine chez la nounou. Il aura 4 mois.
J'appréhende beaucoup cette séparation et je souhaite plus que tout conserver un allaitement au sein dès que bébé est avec moi. Je voudrais continuer à allaiter mon bébé à 100% avec tirage du lait sur le lieu de travail et biberon de lait maternel chez la nounou.

J'ai beaucoup de craintes...

La principale est que Loulou ne sache plus téter au sein... qu'il fasse une confusion sein-tétine (ou qu'il préfère le biberon au sein :(). Ma nounou va lui donner le biberon. Après mes nombreuses lectures, j'ai vu qu'on pouvait prendre des biberons avec une tétine "nouveau né" (j'ai des tommee tipee) ou j'ai aussi vu la tétine calma de medela.
en gros, ça revient à faire le choix entre modifier la succion en gardant un débit lent (avec les tommee tipee) ou garder une succion plus proche du sein mais avec un débit rapide (calma). Comme j'ai un REF, je me dis que bébé est déjà habitué à un débit important et que le système calma de medela est peut-etre plus adapté à ma situation... mais j'ai lu qu'une maman a eu des problème aussi car sa fille n'acceptait plus que le sein coule moins vite après quelques minutes...
est-ce que quelqu'un saurait me conseiller sur ce qui poserait le moins de problème ?

et sinon, je compte tirer mon lait au moins 2 fois par jour (3 fois si mon employeur ne fait pas trop de difficultés)... est-ce que ma lactation va tenir le choc ? sachant que pour le moment on est sur un rythme de 6 tétées par jour : 2h, 9h, 12h30-13h, 16-17h, 19h30, 20h30 (c'est récent, la semaine dernière on était encore à 8 par jour avec 2 tétées de nuit au lieu d'une maintenant). Je serais partie de 8h30 à 18h30 donc je pensais faire une tétée de nuit, une tétée avant de partir le matin (quitte à la faire en 2 fois comme je fais le soir pour qu'il prenne un maximum et tète les 2 seins), tirer 2 ou 3 fois dans la journée et ensuite tétée retrouvaille à 18h30-19h et tétée avant d'aller se coucher à 20h30.
Vous en pensez quoi ?

J'ai tellement peur que mon allaitement s'arrête là... ce sont les seuls moment câlins que j'ai avec mon loulou qui à mon grand désespoir n'aime pas du tout les câlins (jamais il n'a posé sa tête contre moi, ni même sur mon épaule... sauf à la maternité). C'est une relation tellement particulière... J'aime le voir téter même s'il n'est jamais aussi calme que je le souhaiterais (il s'agite beaucoup dès que les premières minutes de tétée très rapide sont passées).
Rien que l'idée de devoir le laisser me fais pleurer... je suis une maman au cœur d'artichaut ! Il va falloir que je prenne sur moi pour ne pas lui transférer ma tristesse et mes angoisses !

Je vous remercie par avance de votre aide et de votre soutien !
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Bonjour Marion,

Si je comprend bien tu reprend le travail d'ici quelques semaines et tu as des inquiétudes sur le maintien de ton allaitement quant à ta production et au fait que ton bébé pourrait ne plus vouloir téter pour diverses raisons.

Connais tu cette page du site LLL: http://www.lllfrance.org/Allaiter-A...se-du-travail-poursuite-de-l-allaitement.html

On peut y lire "Deux petits « secrets » permettent aussi de mettre toutes les chances de son côté. Ils sont très simples, mais peuvent paraître déroutants, car ils vont à l'encontre de beaucoup d'idées reçues.

Le premier est qu'on peut continuer à allaiter complètement jusqu'à la reprise effective du travail, sans s'inquiéter si le bébé refuse le biberon (ce qui arrive souvent), voire la tasse ou la cuiller : il l'acceptera de la main de la personne qui le gardera, car il en comprendra alors la nécessité et l'utilité. Tandis que lorsque c'est la mère (ou une autre personne en présence de la mère, voire parfois en son absence mais avant la reprise), il ne comprend pas pourquoi on lui propose du « deuxième choix » alors que le « premier choix » est là tout près, à portée de bouche.

On s'évitera ainsi bien des angoisses et des conflits pouvant tourner à l'épreuve de force. On minimisera aussi le risque de confusion sein/tétine (toujours présent, même s'il est fortement diminué, quel que soit l'âge de l'enfant) et on aura davantage de garanties que la lactation, mieux installée car plus ancienne, ne se tarisse pas.

Bien sûr, accueillir un enfant qui n'a jamais connu le biberon inquiète souvent personnels de crèche et assistantes maternelles. Pourtant, quand on les interroge, elles reconnaissent volontiers que pour les bébés nourris depuis la naissance au biberon, il y a aussi besoin d'une période d'adaptation et qu'il arrive que certains refusent au départ le biberon donné par une nouvelle personne dans un lieu nouveau. Rien de très différent avec un bébé allaité...



La deuxième chose est, après la reprise, de continuer à allaiter à la demande dès qu'on a l'enfant avec soi (matin, soir, nuit, jours de congé, vacances). Non, cela ne « perturbera » pas l'enfant de ne pas avoir le même rythme à la crèche ou chez la nourrice, et à la maison. Au contraire, cela l'aidera à se structurer en lui permettant de faire la différence entre « quand je suis avec maman et que je peux téter » et « quand maman n'est pas là et que je ne peux pas téter ».

De plus, cela permettra de garder un nombre de tétées non négligeable, et ainsi d'entretenir la lactation, même avec des horaires irréguliers."

Sur cette page tu trouveras les liens vers les pages du site LLL qui concernent le thème "travail et allaitement" :
http://www.lllfrance.org/L-allaitement-au-fil-du-temps/Travail-et-allaitement.html

Il est toujours possible de donner au petit le lait autrement qu'au biberon...par exemple à la tasse, a la pipette, softcup etc...ce qui ne présente pas plus d'inconvenient ou de maintenance pour la nounou..si tu souhaites utiliser le biberon, c'est ton bébé qui te guidera quant au choix de la tétine, mais en général c'est un débit lent qui est choisi car cela oblige le bébé a faire des efforts pour téter comme sur le sein.
Tu dis avoir un REF, le REF s'atténue en général au fil du temps :)

Quant au tirage de lait on considère que pour maintenir une bonne lactation, particulièrement si le bébé est encore petit, il faut éviter de laisser plus de 3h -4h sans tirer son lait.
Est-ce que ca te semble possible?

Pour la nounou si elle n'est pas habituée aux bébés allaités, sur cette page http://www.lllfrance.org/Feuillets-...ent-travail-et-separation-tirer-son-lait.html tu trouveras des petits tuyaux...

Bon courage a vous :)
 

marion689

Montée de lait
Merci pour ta réponse carameLLL.

J'ai bien lu tous ces documents sur le site de la lèche league.

La nounou ne souhaite pas donner le lait autrement qu'au biberon (pas de tasse ni de seringue). Je lui ai déjà expliqué que je lui donnerais du lait maternel et que je lui imprimerai les fiches concernant la conservation. Elle est OK là-dessus.

Il me semble tout à fait faisable de tirer mon lait toutes les 3h30 au boulot et deux et le sein à volonté quand bébé est avec moi ( en espérant qu'il ne tète pas non plus toutes les deux heures la nuit…). J'ai commencé à tirer mon lait ce week-end en plus des tétées, je suis assez confiante car j'ai pas mal de lait en ce moment. Je vais faire un peu de stock .

Mon bébé c'est maintenant bien habitué au REF. Il est désormais rare qu'il mette du lait partout ou qu'il s'étouffe. En revanche, le lait coule toujours très vite en début de tétée: il déglutit à chaque mouvement de mâchoire et à toute vitesse, même pas le temps de respirer. Cela ne semble pas le déranger outre mesure, il semble même apprécier puisqu'il s'énerve quand ça ralentit ! Finalement, il nous convient ce REF, je veux bien qu'il reste !

J'ai bien lu les conseils quant au fait de ne pas donner de biberon avant la nounou. Je vais reculer au maximum mais je pense qu'on fera une tentative le week-end une semaine avant la reprise car le papa souhaite être le premier à donner le biberon.
Est-ce que certaines d'entre vous ont des expériences avec le biberon calma de medela ?
A 4 mois, le risque de confusion est il toujours important ?

Merci encore de partager vos expériences avec moi, c'est souvent rassurant !
 

Bzazelll

Colostrum
Bonjour Marion,

avant que mon fils soit gardé, j'ai souhaité que mon mari donne le premier biberon (il en a donné de temps en temps ensuite), la consultante en lactation avait insisté pour que je ne sois pas dans la même pièce, j'allais donc tirer du lait pendant ce temps là.
Il me semble qu'elle avait dit que le risque de confusion était atténué après 3 mois à condition que je ne sois pas là quand il prend un biberon.

Nous avons testé un biberon avec une tétine premier âge pour que le débit soit faible et je trouvais que ça allait déjà très vite.

J'ai donc testé le calma de medela mais mon fils n'a jamais réussi à s'en sortir, la position de la bouche sur la tétine est très différente de celle sur le sein, l'embout est long et fin, bref il n'a pas réussi.

Je ne peux donc pas te donner plus de renseignements sur ce biberon.

On est donc resté sur un biberon avec tétine premier âge (biberon qu'il utilise toujours), il gérait bien le débit mais il faut dire qu'au sein aussi il devait gérer un débit rapide (tout comme toi).

Par contre, il faut que les personnes qui donnent le biberon soit attentive à ce que ton bébé ne siffle pas son bib à toute vitesse, plusieurs fois l'ass mat m'a demandé d'augmenter les quantités de lait, jusqu'au jour où elle m'a dit qu'il avait mis 5 min à boire 160 mL et qu'il semblait réclamer encore !!
J'ai alors du faire un (gros !) point avec elle.

Mon mari se cale sur les rythmes d'une tétée, il essaye de faire durer au moins 15 min, il dit à mon fils : " une pause .. un bisou" et il fait ça toutes les 4/5 gorgées et il fait une pause rototo en milieu de bib et ça fonctionne pas trop mal.

Bon courage.
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Le risque de confusion est très aléatoire certains bébés vont prendre des biberons tôt et ne jamais avoir de soucis de confusion..pour d'autres il suffira d'une fois...mais cest vrai que le risque diminue au fur et a mesure que le bebe grandit.

Pour le biberon mon mari utilise un biberon avec une tétine premier âge et aussi maintenant le calma. Il aime beaucoup le calma parce qu'il trouve qu'il est plus adapté a un bebe au sein car nécessite un effort. Il trouve que la prise en bouche est meilleure.
 

Didette2006

Montée de lait
coucou
mon bébé a pris le biberon dès sa naissance (il avait un petit poids et ma montée de lait a un peu tardé enfin bref j'étais pas d'accord mais on ne m'a pas laissé de choix). il n'a jamais confondu le sein et la tétine... j'ai eu de la chance. il préfère le sein (en tout cas pour le moment) du cou il ne boit pas beaucoup au biberon, juste de quoi le tenir le temps que je revienne (il a 4mois)
on utilisé pas mal de tétine, au début une avent, puis les tétines premier age mam. ce sont celles qu'il préfère, mais pas vraiment le grand amour. bon je sais que ton problème est l'inverse, mais dis toi qu'on a pas vraiment le choix (en tout cas moi il ira en crèche)!
 

marion689

Montée de lait
Bonjour et merci pour vos réponses.
Désolée pour le retard j'ai eu quelques soucis de connexion...

Sur les conseils de la conseillère en lactation, j'ai commencé à introduire le biberon cette semaine. En toutes petites quantités avant la tétée pour qu'il s'habitue à l'engin. J'ai voulu que le papa lui donne mais il s'énerve tout de suite et en plus il n'est pas que pour la tétée du soir et c'est pas l'idéal comme choix de tétée... Alors du coup c'est moi... J'espère qu'on ne va pas se créer des problèmes avec ça...
Il s'énerve beaucoup avec le biberon tommee tipee 1er âge du coup j'ai essayé calma c'est un peu mieux (ça l'énerve moins). Il n'a pas encore compris le principe mais il arrive quand même à le faire couler même s'il n'arrive pas à réguler le débit. Du coup il en met un peu partout mais il arrive quand même à boire un peu. Il mâchonne beaucoup la tétine mais n'a pas du tout adopté la succion "comme au sein"... À suivre donc...

Sinon la conseillère en lactation m'a proposé de me faire un arrêt de travail pour me permettre de me reposer et de poursuivre encore un petit peu mon allaitement au sein... Je suis très tentée par cette proposition mais j'ai peur qu'au boulot ça ne soit pas bien perçu... Je ne sais pas comment présenter les choses...

On attaque l'adaptation chez la nounou vendredi : une heure...
 

marion689

Montée de lait
Didette2006, C'est sur qu'on n'a pas le choix... Malheureusement ! Ça ira mieux quand la nouvelle routine ce sera installée... Mais pour le moment c'est stressant...
 

marion689

Montée de lait
carameLLL, ton bébé a mis du temps a comprendre comment téter avec le calma ? Moi il mâchouille la tétine mais n'accroche pas du tout, ses lèvres ne se mettent pas autour de la tétine, du coup ça ne risque pas de faire ventouse... Il avale de l'air... Je ne sais pas comment il se débrouille pour que ça coule (car ça coule quand même un peu).
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Mon mari me dit que ça a été rapide, au bout de deux ou trois fois, elle a réussi a bien boire. Mais on a pas essayé avant la reprise.
 

marion689

Montée de lait
Bonjour,

Nouveau problème... Mon fils refuse de téter depuis hier soir (dernière tétée a 20h). J'imagine qu'il fait une grève de la tétée...
Je cherche désespérément une cause... Mais pas de morsure ou autre événement particulier ces derniers jours... Pas de changement d'odeur... Pas de changement de rythme (je suis censée le laisser pour la première fois 1h chez la nounou ce midi)... Par contre on a fait les rappels des vaccins mercredi... Il n'a pas de fièvre mais c'est peut être ça qui le rend pas bien ?
Comme je le disait on a commencer à introduire de toutes petites quantités de mon lait (25ml) au biberon (calma pour le moment car il l'accepte mieux que le 1er âge) avant la tétée (1 fois par jour dimanche, mardi et mercredi).
Il accepte de téter mon doigt avec le DAL (50ml)... Apparemment pas de douleurs dans la bouche...
Il hurle et se cambre quand je l'approche du sein... Et redouble de hurlements quand je l'en écarte ensuite...
Je lui ai donné du doliprane pour le cas où il aurait des douleurs...

Que puis je faire ? Comment lui donner le lait que je tire ? A la tasse à bec souple ? J'ai lu qu'il fallait à tout prix éviter le biberon...
J'ai lu que je devais me rendre disponible au maximum pour lui. C'est ce qui est prévu.
Puis je quand même le mettre une heure chez la nounou (sans alimentation ni sieste) ?
On devait commencer les bébés nageurs demain matin... Est ce que ça risque de le perturber encore plus ? C'est la première séance c'est embêtant de ne pas y aller mais bon la priorité c'est son bien être... Et la reprise de cet allaitement tant désiré et pour lequel je me suis tant battue... J'ai le moral dans les chaussettes et je ne sais pas quoi faire pour le soulager, c'est horrible de le voir hurler comme ça !

Merci d'avance de votre aide...
 

Amandine R

Montée de lait
Salut Marion !

Je suis une jeune maman et comme toi je viens de reprendre le travail depuis 1 mois avec mon fils Evan qui a 4 mois aujourd'hui ! J'avais exactement les mêmes inquiétudes que toi et les mêmes démarrages difficiles de l'allaitement.

Si ça peut t'aider je vais te dire comment je m'y suis prise :)

Avec mon homme on a commencé à l'habituer à prendre le biberon (avent proche du sein en verre avec tétine débit nourrisson) de temps en temps (tjs lui jamais moi je voulais qu'il comprenne bien qu'avec maman on tète) et ça a été très dur au début, il n'arrivait pas a prendre le bib et pleurait bcp, puis il a pris 20ml, puis 40ml etc ... et au bout de 10 jours il l'a super bien pris ! Cela fut un grand soulagement pour moi !

Ensuite j'ai commencé à tirer mon lait et à m'organiser pour avoir un jour complet d'avance pour 3 jours de nounou dans la semaine (je suis à 80% mais horaires différents donc j'ai 2 jours dans la semaine) . Je tire mon lait le matin sur un sein pendant qu'il prend l'autre (en général je tire 80 à 100 ml) , les 2 seins a midi pour 150 ml, puis les 2 seins à 16h au boulot pour 100 ml. Pareil que toi je retrouve mon fils vers 19h avec une tetée, et une autre vers 20h30 (et une la nuit) je tire donc mon lait quand il dort (pour 60ml) bref j'ai mon taf pour la journée du lendemain car en général il prend 3 bib de 150 ml.

Sache que plus tu tires ton lait et tu vides tes seins et plus tu produiras vite ! c'est un cercle vertueux !
Ne t'inquiete donc pas de voir ton lait se raréfier meme si parfois tu peux en avoir un peu moins avec la fatigue le stress etc... je te conseille si tu peux de faire un peu de stock au congel comme ca tu auras moins la pression.

Mon fils n'a pas fait de confusion sein tetine pour le moment je croise les doigts pour que ca ne vienne pas apres.

Concernant ton dernier message est ce que ca va mieux ?

Courage en tout cas , je sais a quel point c'est difficile !
 

marion689

Montée de lait
Bonjour Amandine,

merci pour ton message. Ça fait toujours du bien d'avoir le temoignage de mamans qui sont dans une situation similaire.

Pour ce qui est de la grève de la tétée, ça a duré 24 heures puis il a repris le sein. Tout n'est pas encore rentré dans l'ordre, il tète encore toutes les deux heures la nuit comme s'il avait peur de manquer mais il tète donc c'est essentiel. Je suis tellement soulagée… par contre il s'est nerveux de nouveau très rapidement au sein, je pense dès que le réflexe d'éjection s'arrête.

Pour le lait j'ai déjà pas mal de stock au congélateur car je tire mon lait presque tous les jours une fois après la tétée du matin en double pompage. Je fais cela pour entretenir ma lactation car mon bébé ne semble pas téter suffisamment efficacement pour maintenir une production suffisante.

Avant mon problème de grève de la tétée j'avais réussi à lui faire prendre 25 ml de lait au biberon calma sans trop de difficulté même s'il n'a pas encore compris le principe : il mâchouille la tétine au lieu d'aspirer comme il doit le faire avec ce biberon, il arrive quand même à faire couler le lait. Je n'ai pas essayé de lui faire prendre plus car je le faisais avant la tétée. Par compte la tétine premier age l'énerve beaucoup car il n'arrive pas à faire couler le lait suffisamment vite à son goût. Je pense donc qu'avec la nounou il acceptera le biberon.

Moi il prend systématiquement les 2seins donc je ne peux pas tirer le 2ème sein... Je tire après la tétée du matin quand je suis à la maison car c'est là que j'en ai le plus. J'obtiens 50ml environ. Quand il a fait sa grève de la tétée j'ai tiré mon lait à la place d'une tétée la nuit et une autre fois le matin : j'ai obtenu 200ml a chaque fois. Pour l'après midi je ne sais pas car j'ai tiré au tire lait manuel donc beaucoup moins efficace.
J'espère qu'en tirant 2 fois au boulot ça suffira pour la journée mais j'ai des doutes car lactation moindre l'après midi... Mais ça dépendra de ce que boira bébé chez la nounou.

Je suis en revanche inquiète pour le retour au sein quand il sera avec moi car il s'énerve déjà très facilement quand ça ne coule plus tout seul... Alors après avoir connu la facilité au biberon je crains qu'il n'ait plus envie de faire l'effort pot téter au sein... Et pour moi ce serait un drame (même si je sais bien que cette réaction est égoïste de ma part)... Je ne veux pas que mon allaitement s'arrête, je ne suis pas encore prête pour ça... Je commence seulement à me faire à l'idée de devoir le laisser chez la nounou alors supprimer les tétées, rien que d'y penser j'en ai les larmes aux yeux... J'ai beau me dire que l'essentiel c'est qu'il mange de la manière qui lui convient à lui, je n'arrive pas à accepter l'éventualité d'un sevrage... J'espère que je stresse pour rien et que le retour au sein se fera avec bonheur comme me le prédit la consultante en lactation... Mais je ne sais pas pourquoi, "je ne le sens pas"...

Mon chéri n'a pas vraiment la patience pour lui apprendre le biberon (et en plus depuis la grève de la tétée ça m'angoisse encore plus) alors j'ai décidé que pour le moment je ne referai pas de tentative. Vu que j'ai accepté l'arrêt de travail qui m'était proposé je vais essayer de profiter de mon allaitement encore 15jours avant de réintroduire ce foutu biberon... Je préférerais que ce ne soit pas en la présence car j'aimerais que dans sa tête "maman = tétée"...

Psychologiquement tu te sentais prête a laisser ton bout de chou ? Comment as tu vécu ton retour au boulot et la séparation ?
Il était content de te retrouver le soir ? Parle que moi il refuse tout câlin en évite des tétées... Assis sur les genoux c'est bien mais pas comme contre moi, et surtout pas la tête en contact avec mon torse ou ma poitrine... C'est dur pour une maman je trouve de ne jamais avoir de câlins... Alors j'ai peur de ne plus du tout avoir de moment de te fessé si les tétées s'arrêtent... On a fait 5 séances d'ostéopathie mais cela n'a rien changé.

En me relisant j'ai l'impression de ne pas être normale... De lui en demander trop et de vouloir lui faire faire ce qui me plait a moi et non ce qui lui plait a lui. D'être égoïste... Et d'embêter le monde avec mes préoccupations alors qu'il n'y a rien de grave (c'est quand même moins grave que la grève de la tétée!)...
C'est dur d'être maman...

En tous merci de m'avoir raconté ton histoire, ça me permet d'y croire un peu !
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Cest difficile tout ces sentiments qui se bousculent en toi j'imagine entre l'envie de bien faire et la peur de faire mal :)

Tu as donc choisi d'utiliser le biberon Calma? Si non tu peux choisir une tétine qui ait un débit très lent. As tu lu sur le site lol un article qui s'appelle "reprise du travail et poursuite de l'allaitement"? On y apprend que deux facteurs sont importants pour réussir a poursuivre l'allaitement en maintenant une bonne lactation lors de la reprise:
* tetees a volonté quand maman et bebe sont ensemble
* continuer l'allaitement au sein jusqu'à la reprise (pas d'apprentissage du biberon)

Pour inciter ton bebe a continuer de téter lorsque le lait coule moins vite tu peux utiliser la compression du sein, en as tu deja entendu parler?
 

marion689

Montée de lait
Bonjour CarameLLL !

Oui j'utilise la compression du sein a chaque tétée mais ce ne change pas grand chose, une à deux déglutitions supplémentaires.

J'ai lu cet article sur la reprise du travail.
Jusqu'à hier je pensais utiliser le calma mais devant ça nouvelle attitude au sein je me demande si je ne vais pas ressortir mes tommee tipee 1er âge... En fait la tétine 1er âge l'énerve car ne coule pas assez vite... Mais c'est peut être un mal pour un bien ? Il prend plus facilement le calma mais quand je vois la vitesse d'écoulement je m dis que jamais il ne voudra du sein après avoir connu ca...

En fait depuis la grève de la tétée il a repris de mauvaises habitudes qu'il avait perdues depuis 2 mois à savoir un très fort énervement au sein: se cambre en criant, prend relâche prend relâche (et ce avant même d'avoir déclenché le réflexe d'éjection qui pourtant chez moi vient vite, puis ça va mieux pendant le réflexe d'éjection puis ça recommence jusqu'à ce que je l'enlève du sein), n'ouvre plus grand la bouche... Et j'ai à nouveau mal aux mamelons alors que depuis 2 mois je n'avais plus aucune douleur et ne mettait plus de lanoline...
Cela en plus des rythmes de nuit totalement anarchiques... Pour exemple cette nuit : tétées en grappes hier soir mais totalement énervé a 17h, 18h et 20h. A 20h j'ai réussi à le calmer au sein après plus de 30min de berceuses. Coucher. Ensuite tétée a minuit, 1h, 2h, 3h puis a 4h et là il ne voulait plus dormir, il jouait, criait... Ca a duré un peuples d'une heure ensuite réveil a 7h mais rendormissemt avant que j'ai réussi à émerger et tétée a 9h. Je suis épuisée !

J'aimerai tellement qu'il tète avec bonheur et surtout calmement (car les combats à chaque tétée j'ai beaucoup de mal à supporter). Je te rassure je ne le force jamais.

Je ne comprends pas pourquoi il n'aime pas plus le sein que ca... Depuis le début je pense qu'il a du mal à adopter une succion correcte mais on m'a dit qu'il n'y avait pas de problème de ce côté la... Ni de frein de langue... Ce matin j'ai appris qu'il pouvait exister un frein de lèvre supérieure du coup j'ai fait des photos mais je ne sais pas s'il y a quelqu'un a qui je pourrait les envoyer pour qu'on le dise si c'est normal ou pas ?
Même s'il est nourris exclusivement au sein je suis obligée de tirer mon lait au moins une fois par jour après une tétée pour maintenir un niveau de lactation suffisant.

Je le suis aussi demandée si les dents ne commençaient pas a le travailler car il aime mordre mon doigt... Il a 4 mois et une semaine.

Bref je cherche à tout prix des solutions. Il me reste moins de 3 semaines pour retrouver une mise au sein correcte et lui faire adopter un rythme supportable lors de ma reprise.

Voilà, je suis preneuse de toute piste ou méthode ainsi que de tout contact de professionnel du côté de Rennes.
Merci d'avance (et désoler pour les tartines du j'écris... J'essaye de donner un maximum d'informations pour que vous puissiez vous faire une idée précise de la situation...)
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Bonsoir,

Ici, tu pourras trouver les coordonnées des animatrices de ton département, il y a 6 groupes LLL! A voir la distance par rapport a Rennes: http://www.lllfrance.org/reunions/trouver-une-reunion?view=reunion&dept=35
C'est toujours plus agréable de rencontrer et d'échanger avec avec d'autres mamans et une/des animatrices qui pourront t'aider a trouver les solutions qui vous conviennent...

Ici, les coordonnées des consultantes en lactation, il y en a 5 dans le département: http://consultants-lactation.org/index.php/annuaire-des-ibclc/annuaire-des-ibclc-departement/

As tu pu discuter de tout ca depuis la naissance avec quelqu'un de compétent?
 

marion689

Montée de lait
Merci CarameLLL

J'avais déjà regardé les groupes LLL mais ils sont tous a plus de 45min de chez moi sauf 2 : celui de Liffre mais la personne ne fait plus de rencontre et celui de Rennes qui s'adresse aux mamans de bambins de plus de 9 mois... Encore trop tôt pour nous...
J'ai discuté par mail avec une bénévole au début de mon allaitement pour chercher des solutions à la mauvaise prise du sein de mon bébé. Elle m'avait bien soutenue.

Depuis je fais un suivi avec la pédiatre de la maternité qui fait les consultations d'allaitement. Mais elle n'est pas dans la liste que tu l'as envoyée. Je vais peut être essayer de passer des coups de fil pour voir si quelqu'un peut me voir consultation car ce foie le moral est eu plus bas, d'autant plus que mon conjoint vient de me dire que je n'ai qu'à arrêter cet allaitement au lieu de le mettre dans cet état... Je le sens peu aimée par mon fils (du moins sans partage de tendresse) et désapprouvée par mon conjoint...
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Je lis que tu es fatiguée et que tu te sens un peu dépassée par ce qui se passe...j'imagine que ne pas se sentir soutenue dans une situation qu'on vit diffcilement doit être terrible :(
Tu as l'impression que ton bébé te rejette et c'est légitime de te sentir frustrée, mais ne doutes pas que ton bébé a besoin de toi et que par son comportement il essaie de dire quelque chose.
Si tu veux je peux essayer de revoir les choses point par point avec toi?

Décris moi avec le plus de détails possibles quel est le problème, ca m'aidera a avoir une vue d'ensemble.

Si je comprend bien les débuts d'allaitement ont été difficiles, puis par la suite l'allaitement vous convenait a tout deux. Et maintenant après une grève de la tétée ( lié à l'introduction du biberon? il semble que la grève ait débuté a ce moment dans ce que je lis) les tétées sont de nouveau difficiles, c'est bien ca? Peux tu m'expliquer le comportement général de ton bébé et comment se déroule une tétée?

Concernant ton conjoint, peut être que d'avoir une discussion posée ou tu lui exposerait l'importance de l'allaitement pour ton enfant et toi, et l'importance de pouvoir compter sur ton soutien pourrait améliorer la situation, qu'en penses tu?

Je trouve ca super que tu cherches des solutions pour continuer a donner a ton bébé ce qui est le meilleur pour lui. Courage :)
 

marion689

Montée de lait
CarameLLL, voici une synthèse de mon allaitement depuis ces débuts (heu on ne peut pas vraiment dire que c'est court... mais comme tu as demandé des détails... je m'excuse par avance du temps que ca va te prendre de tout lire :(). je le mets là mais je me dis que j'aurais peut etre dû créer un nouveau post car cela ne correspond plus exclusivement à la reprise du travail...

Sinon mon conjoint est au courant de l'importance de l'allaitement tant pour bébé que pour moi mais il considère que si il faut arrêter de l'allaiter pour que tout aille mieux (ou du moins qu'une bonne partie des soucis disparaissent) alors je ferais mieux d'arrêter cet allaitement qui me rend triste.

Bébé né le 1er mai 2015 (4 mois et une semaine)

MATERNITE

A la naissance, j’ai beaucoup de colostrum puis une bonne montée de lait mais il n'arrive pas à prendre le sein.

Je demande de l’aide aux auxiliaires de puériculture car bébé s’énerve énormément au sein et crie beaucoup. Toutes essaieront de le mettre au sein avec plus ou moins de force et de contraintes. Il se débat dans tous les sens et se cambre beaucoup. Les tétées sont un vrai combat et je n’ai pas assez de mains pour faire ce qu’on me dit : tenir la tête de bébé pour pouvoir la rapprocher du sein au moment opportun, aplatir mon aréole pour lui faciliter la prise et en même temps lui faire conserver une position adéquate contre moi. Les crises de larmes sont fréquente, on veut luit donner des compléments mais je refuse, il ne prend pas de poids… je commence à avoir bien mal aux mamelons. En le pesant avant et après on s'est rendu compte qu'il ne prenait pas autant qu'on l'aurait pensé (même les auxiliaires de puériculture si de la maternité se faisaient avoir). Néanmoins, il finit par arriver à boire tant bien que mal ce qui coule tout seul du sein et son poids remonte légèrement.
On me donne des bouts de seins en silicone pour aider bébé à prendre le mamelon.
Mes douleurs empirent avec le temps et des croûtes avaient fini par apparaître malgré l’application de lanoline après chaque tétée.
Après une prolongation d’un jour, je sors de la maternité à J+5. On me dit que c’est le temps qu’il reprenne des forces et que ça va s’arranger avec le temps.

Le frein de langue a été vérifié. Il n’y en a pas.


RETOUR A LA MAISON

Avec le bout de sein, il a tendance à le prendre du bout des lèvres et à le pincer. Cette situation se met à l'agacer et la mise au sein est un vrai combat. Il se tort, se cambre, se débat et crie pendant que j'essaie de le guider (en force il faut bien le dire) vers le mamelon. En général, il fait 10 à 15 min à ce régime pour qu'il prenne le bout de sein (pour le sein "nature" cette attitude persiste tout le long de la tétée). Avec le bout de sein il a tendance à le prendre du bout des lèvres et à le pincer.
A ce stade les tétées durent entre 45min et 1h, toutes les 3h environ (on me dit de le réveiller quand il ne se réveille pas seul pour qu’il reprenne du poids). Sans le bout de sein il ne fait jamais plus de 2-3 succions d'affilée et encore c'est uniquement si j'aplatis au maximum mon sein avec mes doigts pour faciliter sa prise.

Position madone inversée (depuis la maternité).

J'ai l'impression qu'il n'a pas encore compris qu'il devait aspirer le mamelon pour qu'il reste dans sa bouche... Donc avec le bout de sein ça va mais sans il décroche tout le temps...
J'ai remarqué en lui donnant le petit doigt à sucer que le plus souvent il aborde le petit doigt avec la langue plutôt au niveau du palais. Je pense qu'il fait la même chose avec le sein ou le bout de sein. Ce qui explique son énervement jusqu'à ce qu'il arrive à positionner sa langue correctement.

Il fait également beaucoup de bruit en tétant.

J'ai beaucoup de lait. Le lait perle avant même que je mette le bout de sein, il suffit que je pose le bout de sein sur le mamelon pour qu'ils se remplissent de lait. Si je fais une compression du sein sous la douche de manière à drainer le sein, je peux observer des jets fins de plusieurs dizaines de centimètres.

Quand il tête bébé laisse couler souvent beaucoup de lait à côté de sa bouche. Nous sommes inondés de lait.

Il pleure parfois après avoir pris le sein.

On a fait 2 séances d’ostéopathie. Sans aucune évolution.

Les pesées chez ma sage femme ne sont pas rassurantes et son attitude au sein ne s’améliore pas.
Je prends rdv avec un médecin pédiatre spécialisé en allaitement (fiche conseil sur l’allaitement remise par la maternité).


SUITE A LA VISITE CHEZ LA PEDIATRE SPECIALISEE EN ALLAITEMENT

On supprime les bouts de seins en silicone et je repars avec une ordonnance pour un tire lait.

Utilisation de la position ballon de rugby.

Je tire mon lait après chaque tétée car ma lactation a déjà diminué. Je lui donne ensuite ce que je tire à la seringue après la tétée au sein (dont la durée ne doit pas excéder 40 min pour les 2 seins) de manière à lui permettre de reprendre du poids (il retrouvera son poids de naissance à 15 jours environ). Il finit tout de même par s'endormir et laisse spontanément environ 3h entre les tétées.
La quantité donnée à la seringue est d’environ 20mL à chaque fois Rapidement la sage femme me conseille l’utilisation d’une grosse seringue équipée d’une sonde gastrique pour nourrisson que je fixe au bout de mon doigt avec du scotch. Cela reste très contraignant mais c’est tout de même plus pratique.

Il arrive que bébé réclame mais s'endorme au bout de moins de 5 min au sein.
Il arrive que bébé réclame après 2tetees de 15min, voire pleure.

J'ai également bien mal aux mamelons notamment pendant la tétée (sensation de frottement douloureuse (comme si les gencives frottaient la base du mamelon), ça râpe (comme si la langue râpait à chaque succion) et ça pique en surface après les tétées). Ils sont devenus très roses mais je ne vois pas de crevasses ou autre plaie. en fin de tétée, ils sont roses vif avec une barre blanche. J'applique la crème lansinoh ou mustela allaitement après chaque tétée.

A la seconde visite, le médecin spécialisé en allaitement estime que mes douleurs sont liées à une candidose mammaire. Je pars avec de la pommade multi usage (à chaque tétée) et du violet de gentiane (une fois par jour). Bébé est traité par du fungizone pendant 3 semaine (4 fois par jour).
Elle considère que j’ai un Réflexe d’Ejection Fort (cela correspond bien à ce que j’avais lu là-dessus mais bébé n’a pas de selles vertes ni mousseuses même s’il semble souffrir du ventre).

Il a alors 1 mois et fait 7 tétées par jour. Obligée de le réveiller en journée au bout de 3h a 4h. La nuit il fait jusqu'à 4 a 5h entre 2 tétées.


2EME MOIS

Ma lactation est bien repartie : mes seins sont gonflés et je tire 90ml si je n’ai pas donné le sein (entre 30 et 50mL après avoir donné le sein).

Attitude au sein toujours très difficile à supporter sur une bonne partie des tétées : Au sein il se débat, se cambre, boxe avec pieds et mains, repousse le sein avec ses mains mais cherche aussi avidement avec sa bouche et se jette sur le sein quand j’arrive à l'en approcher. Mais il n'accroche pas pour plus de quelques succions. Ou alors s'endort. Pas de tétée efficace même quand je le pense. Prend Max 30g a un sein en 30min minimum. Je ne devrais pas le laisser aussi longtemps m’a dit le médecin mais mon raisonnement est le suivant : Si je l'interromps car il tétouille, il ne prend rien au sein car il n’a pas eu le temps de téter correctement du tout et je devrais lui donner tout à la seringue coup je n'ose pas le retirer et je le laisse téter 30 min par sein. Il ne s'arrête pas de lui même. Ou parfois il s'endort

Ça semble remonter dans son œsophage (mais ne vomit pas), il y a des jours où ça le gêne beaucoup, d’autres beaucoup moins.
Il semble toujours avoir mal au ventre. Début des probiotiques BioGaia.

Nervosité du soir importante, beaucoup de pleurs.

Impression lactation en dents de scie.
Il prend un seul sein et s'endort et 2 jours plus tard les deux seins ne lui suffisent plus...
Mon réflexe d'éjection me semble variable aussi : Parfois s'étouffe plusieurs fois par tétée d'autres fois non (voire sein très tendus et tire lait très difficile à amorcer).

Mamelons toujours douloureux. Très roses
Mauvaise succion parfois mais je n'ose pas l'arrêter... Tétée parfois parfaitement indolore parfois plus désagréable.

Selon moi, il ne prend pas assez aréole en bouche (tète le mamelon et ca lui suffit puisque ca coule).
Il semble faire ca quand gêné par le flux ou en fin de tétée (quand il a moins faim ?). Il refuse parfois d'accrocher au sein pendant toute la tétée.
Parfois de cambre, s'énerve et tire sur le mamelon.
Parfois il réclame mais ne fais que tétouiller. Je ne sais pas s'il a réellement faim ou s'il a juste besoin de téter.
Bébé n’a jamais ouvert grand la bouche pour prendre le sein (ou très rarement).

On a refait 3 séance d’ostéopathie avec un autre osteopathe et on observe une évolution de son comportement : il accepte désormais de se tenir son torse contre nous (mais pas la tête en contact avec notre corps). La tétée se passe un peu mieux.


3EME ET 4EME MOIS

Tout s’améliore peu a peu.

Passage à la position madone classique.

Je n’ai plus mal aux mamelons, plus de lanoline.

Bébé devient efficace au sein, les tétées raccourcissent nettement mais ne diminuent pas en nombre (8 par jour environ). La nuit il fait 20h, 00H, 05h, 08h.
Bébé est passé de râleur à agréable et souriant.

Lactation toujours en dents de scie, je tire mon lait une fois par jour pour stimuler et réguler la lactation.
L’allaitement devient un plaisir, je nage dans le bonheur. Ce sont les seuls moments câlins que j'ai avec mon loulou qui à mon grand désespoir n'aime pas du tout les câlins (jamais il n'a posé sa tête contre moi, ni même sur mon épaule... sauf à la maternité). Il n’aime pas non plus le portage en écharpe.


5EME MOIS

A 4 mois, grève de la tétée de 24h.
A 20h, tétée correcte et à minuit, impossible de le mettre au sein. Il hurle et se cambre quand je l'approche du sein... Et redouble de hurlements quand je l'en écarte ensuite...
Pas de cause identifiée clairement :
pas de morsure ou autre événement particulier ces derniers jours pendant les tétées...
Pas de changement d'odeur de mon côté...
Pas de changement de rythme.
Par contre on a fait les rappels des vaccins 2 jours avant... Il n'a pas de fièvre mais ne se sent t il pas bien. Je lui ai donné du doliprane pour le cas où il aurait des douleurs mais cela n’a rien changé.
On avait aussi commencé à introduire de toutes petites quantités de mon lait (25ml) au biberon (calma pour le moment car il l'acceptait mieux que le biberon 1er âge) avant la tétée (3 tentatives en 4 jours) car on prévoit ma reprise du travail et le médecin spécialisé en allaitement m'avait dit de le faire maintenant car après 4 mois c'est plus dur de faire accepter le biberon... Peut être une mauvaise idée ?
Il accepte de téter mon doigt avec le DAL (50ml)... donc apparemment pas de douleurs dans la bouche...
mais qu'est ce qui s'est passé ???
J’ai fini par réussir à le remettre au sein après un repas à la tasse à bec souple, en lui proposant le sein en marchant. Il a fait alors une très longue tétée sur les 2 seins jusqu’à s’endormir dans mes bras.
Les tétées se sont ensuite très bien passées pendant 24h puis les ennuis sont revenus.

C’est comme s’il avait repris de mauvaises habitudes qu'il avait perdues depuis 2 mois à savoir un très fort énervement au sein: il se cambre en criant, prend/relâche/prend/relâche (et ce parfois avant même d'avoir déclenché le réflexe d'éjection qui pourtant chez moi vient vite, puis ça va mieux pendant le réflexe d'éjection puis ça recommence jusqu'à ce que je l'enlève du sein), il n'ouvre plus grand la bouche... Et j'ai à nouveau mal aux mamelons.
Ça a été systématique pendant 48h puis la nuit son comportement s’est amélioré et les tétées sont redevenues plus faciles la nuit. Le jour ça reste très difficile la plupart du temps.

Les rythmes sont totalement anarchiques depuis la fameuse grève... Par exemple : tétées en grappes le soir (il n’a jamais fait ça avant) et totalement énervé a 17h, 18h et 20h. A 20h j'ai réussi à le calmer au sein après plus de 30min de berceuses. Coucher. Ensuite tétée a minuit, 1h, 2h, 3h puis a 4h et là il ne voulait plus dormir, il jouait, criait... Ca a duré un peu plus d'une heure ensuite réveil a 7h mais rendormissement avant que j'aie réussi à émerger et tétée a 9h.
Les nuits suivantes sont plus régulières mais il tète toutes les 3h maximum et à du mal à se rendormir entre 4 et 6h. C’est dur… surtout avec la reprise du travail qui se profile. Il fait une bonne sieste le matin (1h30) mais ensuite c’est maximum 30-40min et il chouine beaucoup en journée… fatigué ? faim ? les tétées n’ont pas d’intervalle défini comme avant (du coup ça arrive que je tire mon lait après une tétée et qu’il réclame juste après, et là, il n’y a rien donc c’est le drame)… je ne sais plus ce qu’il veut… alors je teste et ça l’énerve !

J'aimerai tellement qu'il tète avec bonheur et surtout calmement (car les combats à chaque tétée j'ai beaucoup de mal à supporter). Je ne le force jamais... Mais ca m'exaspère franchement de le voir se débattre comme ca... Comme si c'était une contrainte difficile à supporter pour lui...
Je ne comprends pas pourquoi il n'aime pas plus le sein que ca...
Je me sens actuellement rejetée par mon bébé qui ne veut ni câlins ni le sein, j’ai l’impression de ne plus le comprendre et de ne pas arriver à le satisfaire.
J’aimerais retrouver des tétées calmes et sereines… et des journées calmes et sereines aussi !

J'ai appris qu'il pouvait exister un frein de lèvre supérieure mais je ne sais pas qui pourrait m’aider sur ce point.

Je le suis aussi demandée si les dents ne commençaient pas à le travailler car il aime mordre mon doigt... Il a 4 mois et une semaine.

Depuis 2 jours, j'essaie de stimuler un peu plus ma lactation avec le tire lait après les tétées (2-3fois par jour) et des tisanes... En me disant que si je "déborde" de lait, ça coulera tout seul et il s'énervera moins... Même si je sais que ce n'est pas une solution sur le long terme, cela commence à porter ses fruits sur le très court terme.


L’AVENIR :

Je devais reprendre le travail (à 70%) le 10 septembre mais cette date est repoussée au 24 septembre car je suis en arrêt de travail car épuisée et allaitement difficile.
A partir de cette date, Bébé va devoir passer 10h par jour, 4 jours par semaine chez la nounou.
J'appréhende beaucoup cette séparation et je souhaite plus que tout conserver un allaitement au sein dès que bébé est avec moi. Je voudrais continuer à allaiter mon bébé à 100% avec tirage du lait sur le lieu de travail et biberons de lait maternel chez la nounou.
Je serais partie de 8h30 à 18h30 donc je pensais faire une tétée de nuit, une tétée avant de partir le matin (quitte à la faire en 2 fois comme je fais le soir pour qu'il prenne un maximum et tète les 2 seins), tirer 2 fois dans la journée et ensuite tétée retrouvaille à 18h30-19h et tétée avant d'aller se coucher à 20h30 (ou autant qu’il réclamera).

J'ai beaucoup de craintes car je tiens énormément à mon allaitement pour lequel j’ai fait tant d’efforts…

Ma principale crainte est que bébé ne sache plus téter au sein... qu'il fasse une confusion sein-tétine (ou qu'il préfère le biberon au sein) car ma nounou va lui donner le biberon. Après mes nombreuses lectures, j'ai vu qu'on avait 2 solutions : prendre des biberons avec une tétine "nouveau né" (j'ai des tommee tipee) ou la tétine calma de medela. En gros, ça revient à faire le choix entre modifier la succion en gardant un débit lent (avec les tommee tipee) ou garder une succion plus proche du sein mais avec un débit rapide (calma). Comme j'ai un REF, je me dis que bébé est déjà habitué à un débit important et que le système calma de medela est peut-etre plus adapté à ma situation... mais j'ai lu qu'une maman a eu des problèmes aussi car sa fille n'acceptait plus que le sein coule moins vite après quelques minutes...
Il s'énerve beaucoup avec le biberon tommee tipee 1er âge du coup j'ai essayé calma c'est un peu mieux (ça l'énerve moins). Il n'a pas encore compris le principe mais il arrive quand même à le faire couler même s'il n'arrive pas à réguler le débit. Du coup il en met un peu partout mais il arrive quand même à boire un peu. Il mâchonne beaucoup la tétine mais n'a pas du tout adopté la succion "comme au sein"... Au début j’étais donc partie sur le Calma mais vu son attitude au sein dernièrement je suis en train de me dire que la tétine 1er age sur laquelle il faut vraiment tirer pour obtenir du lait est peut être plus adaptée à mon cas pour lui faire garder l’effort pour avoir du lait. Je suis en effet inquiète pour le retour au sein quand il sera avec moi car il s'énerve déjà très facilement quand ça ne coule plus tout seul... Alors après avoir connu la facilité au biberon je crains qu'il n'ait plus envie de faire l'effort pot téter au sein...
Quel biberon poserait le moins de problème ?
J'ai voulu que le papa lui donne mais il s'énerve tout de suite et en plus il n'est pas que pour la tétée du soir et ce n’est pas l'idéal comme choix de tétée... Alors du coup c'est moi...

Le médecin spécialisé en allaitement m’a conseillé de commencer à ses 4 mois ce qu’on a fait (3 fois, puis avec la grève de la tétée j’ai tout arrêté). J'avais réussi à lui faire prendre 25 ml de lait au biberon calma (pas re-testé la tétine 1er age). Dois-je insister pour lui faire accepter le biberon avant ma reprise ? moi ou la nounou ? j’ai lu le contraire sur le site de la Leche League mais cela m’inquiète quand meme un peu et la pédiatre m’avait convaincue…

Pour moi, l’arrêt de l’allaitement par refus du sein serait très difficile à vivre (même si je sais bien que cette réaction est égoïste de ma part)... Je ne veux pas que mon allaitement s'arrête, je ne suis pas encore prête pour ça... Je commence seulement à me faire à l'idée de devoir le laisser chez la nounou alors supprimer les tétées, rien que d'y penser j'en ai les larmes aux yeux... J'ai beau me dire que l'essentiel c'est qu'il mange de la manière qui lui convient à lui, je n'arrive pas à accepter l'éventualité d'un sevrage... J'espère que je stresse pour rien et que le retour au sein se fera avec bonheur comme me le prédit le médecin... Mais je ne sais pas pourquoi, "je ne le sens pas"... surtout dans le contexte actuel qui est déjà très difficile.


Un autre point est l’allaitement la nuit : il faudrait revenir à une seule tétée de nuit car je ne me vois pas gérer ces nombreux réveils nocturnes avec la reprise du travail.


En me relisant j'ai l'impression de ne pas être normale... De lui en demander trop et de vouloir lui faire faire ce qui me plait a moi et non ce qui lui plait a lui. D'être égoïste... Et d'embêter le monde avec mes préoccupations alors qu'il n'y a rien de dramatique. Je me sens coupable… :(
 

CarameLLL

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Quels débuts difficiles :(

Pour résumer (dis moi si je me trompe) les débuts on était difficile entre douleurs, refus pour bébé de téter, personnels soignants manquant de douceur..tout s'est amélioré avec les conseils de la pédiatre spécialiste en allaitement et le temps.
De nouveau des problèmes coïncidant avec un vaccin (peut effectivement rendre bébé agité mais c'est souvent une phase transitoire qui ne dure que quelques jours) et l'introduction du biberon.
Tu anticipes également anxieusement la reprise du travail avec des séparations longues et prolongées, c'est bien ça?

Je suis assez étonnée que ta pédiatre spécialisée comme tu le dis t'ait conseillé de donner le biberon pour "l'habituer" pour plusieurs raisons: ton bébé a eu pendant un certain temps des difficultés à prendre correctement et de manière efficace et ne le fait que depuis peu...et ta reprise n'est pas tout de suite. En suite 3 biberons par jour pour l'habituer ça me parait être en quelque sorte un non sens au vu de tout ça et du fait que tu souhaite poursuivre un allaitement maternel exclusif. As tu pu discuter de tes doutes, et demandé ce qui a conduit cette professionnelle a te donner ces conseils?

Ton bébé a peut être du mal a gérer le biberon et la tétée au sein dont la succion est très différente. On dit que plus le bébé grandit et moins il y a de risques de confusion mais comme ton bébé a eu des difficultés pendant assez longtemps peut être que c'est difficile pour lui. Peut être que de lui donner si besoin le lait autrement qu'au biberon pour l'instant pourrait l'aider.
Comme lu sur le site LLL, pour poursuivre l'allaitement tu mettras toutes les chances de ton coté en allaitant à la demande jusqu'à ta reprise sans habituer ton bébé au biberon. Le biberon (ou tout autre moyen ) peut être introduit par la nounou tranquillement au moment de l'adaptation Tout en sachant que lorsque la maman reprend il peut y avoir un temps ou bébé a besoin de s'habituer a ce grand chamboulement et a donc besoin de patience et de douceur pour s'habituer a un autre mode d'alimentation avec une personne différente.
Lorsque la maman est séparée de son bébé, le bébé a également tendance a "rattraper" le temps en augmentant la fréquence des tétées en présence de la maman (soir et nuits donc) et pour préserver l'allaitement il est important que l'allaitement se poursuive à la demande. Si la fatigue est trop importante il y a toute une palette de solutions pour correspondre aux besoins de chaque famille (cododo, chambre partagée etc).

Je lis que tu es très angoissée également par ces séparations et par l'incidence qu'elles pourraient avoir sur l'allaitement, avez vous étudié les possibilités de différer ta reprise? ou de reprendre par exemple à mi temps?

Pour faire repartir ta lactation le plus efficace sera de mettre ton bébé au sein +++ .

As tu appelé une animatrice qui pourrait t'aider a faire le point même si tu n'as pas la possibilité d'en rencontrer une. J'ai lu qu'elles sont loin de chez toi mais peut être que ça t'aiderait vraiment...
Il y a ce lien de la Coordination Francaise pour l'Allaitement Maternel, (qui organise chaque année la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel) qui a compilé la littérature existante pour faire une synthèse aidant les mamans qui souhaitent poursuivre l'allaitement en reprenant le travail c'est une mine d'or. :)

http://www.coordination-allaitement.org/images/informer/memotravailetallaitementcofam.pdf
 
Haut