• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Prise de poids faible au troisième mois après prise de poids normale

Voixlactée

Colostrum
Merci @bad mom et @Astraz !
Quelques nouvelles, il semble continuer sur sa nouvelle courbe de poids (avec même une petite remontée), je suis contente (je vous mets la courbe en pièce jointe) ! Niveau taille il est en haut des courbes (68 cm à 4 mois), son papa est grand donc ce n'est pas étonnant.

courbe_poids_.png
Le pédiatre m'a dit à la visite des quatre mois de commencer la diversification, j'ai dit "oui" mais après réflexion je trouve que ça fait tôt... du coup je reste en allaitement exclusif même si je ne sais pas comment je vais le justifier au pédiatre sans avoir l'air de le remettre en cause... De toute manière ce n'est pas un peu de légume ou de fruit qui va lui faire prendre davantage de poids.
Je commencerai probablement dans son 6ème mois.

Niveau rythme c'est assez dur par contre, il me réveille souvent la nuit (c'est même de pire en pire), et même si le papa m'aide beaucoup il ne peut pas allaiter pour moi. C'est difficile d'aller au travail le matin et d'assurer face aux étudiants (j'enseigne dans une filière exigeante et n'ai pas vraiment le droit à l'erreur...). Mon souci est que je ne me rendors pas toujours facilement après les tétées, on m'avait dit que les hormones de l'allaitement favorisaient la détente de la maman, mais il faut croire que cela ne fonctionne pas sur moi (je suis plutôt stressée de nature).
Je pense que j'ai un travail à faire sur moi, déjà pour accepter ces réveils nocturnes, puis pour "déstresser" globalement (plus facile à dire qu'à faire), par rapport à mon rôle de mère, mon travail... d'ailleurs si vous avez des conseils de lectures (ou des conseils tout court) je suis preneuse.

Je sais qu'il est normal que mon bébé me réveille plusieurs fois, mais c'est vraiment dur car je ne suis pas vraiment soutenue par mon entourage (à part le papa), et mes collègues me conseillent de passer au lait artificiel pour qu'il dorme, car "leur bébé a fait ses nuits dès l'introduction de biberons à la sortie de la maternité". J'ai d'ailleurs décidé de ne plus répondre la vérité quand on me demande si je dors bien, pour éviter d'avoir ce type de réflexions qui me dépriment...

De même pour ma propre mère qui m'a pourtant allaitée jusqu'à 7 mois, qui me pousse à passer au biberon depuis mes douleurs et difficultés du début (heureusement que je suis têtue). Du coup je ne lui en parle plus.
Là mon petit approche des 5 mois et je suis vraiment contente de toujours allaiter exclusivement ! Je m'étais fixée au moins 6 mois, j'espère que ça va le faire. Je sais que pour la plupart d'entre vous c'est peu, mais c'était pas gagné ! Si je peux aller au delà ce serait top, mais je me fixe une étape à la fois.
 

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je t'envoie tout plein de réconfort et de soutien.. Je n'ai pas beaucoup de temps ce soir pour développer mais voici un sujet qui fait du bien :
 

Astraz

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Salut @Eprouvette !

Contente de savoir que vous allez mieux!

Pour le pédiatre tu peux lui dire qu'après réflexion tu as choisi d'allaiter exclusivement jusqu’à 6 mois et si tu vois qu'en face il fait la tronche tu peux rajouter "comme le préconise l'OMS", après tout c'est toi qui décide. Ou sinon tu lui dis que tu as proposé mais qu'il n'était pas intéressé normalement ça coupe cours à toute discussion. Ne t'en fait pas trop non plus normalement il fait des recommandations tu as le droit de ne pas les appliquer, ça ne met pas la santé de ton bout de chou en péril...

Pour les réveils nocturnes je compatis à fond et t'envoie une tonne de courage! :calin:
As tu essayer le cododo dans le même lit? Je pratique depuis peu et c'est vraiment top, ça ne règle pas tous les problèmes mais ça aide beaucoup. Comme bouquin tu as Rosa Jové "Dormir sans larmes" qui aide bien a relativiser et surtout aide à garder le cap quand on en peut plus. Je trouve que garder vos problèmes entre vous est une très bonne idée, c'est déjà dur de tenir mais les autres en croyant aider nous enfoncent encore plus, il faut se protéger avant tout.
N'hésite pas à embaucher le papa pour prendre le relai le matin pendant les weekends pour te reposer. Je fais ça quand je suis trop HS. Je réveille mon mari et il se lève avec le petit, s'il y a besoin d'une tétée il me le ramène et repart avec quand c'est fini. Je me lève seulement quand j'ai assez dormi.

Pour le biberon soi disant magique : A lire : Témoignages de parents
Des études ont prouvé que les mères allaitantes dorment plus que celles qui donnent des biberons (45min par nuit il me semble, chiffre à prendre avec des pincettes). Que les mères allaitantes sous estiment le nombres d'heures que leur bébé dort et qu'au contraire les mères qui donnent des bib sur estiment le temps de sommeil de leur bébé. Pourquoi? Parce que les mères allaitantes sont, en général, plus proches de leur bébé, en faisant du cododo par exemple, et pas parce que les bébés au biberon dorment plus! Dernière chose : les réveils nocturnes servent, entre autres, à protéger le bébé de la mort subite.

A lire aussi : Les textes LLL qui parlent de sommeil
Avec une petite préférence personnelle pour : Des bébés de l’âge de pierre à l’époque de la conquête spatiale <3

Comme lectures il y a aussi tous les sujets dans le forum qui parlent de sommeil, fait une petite recherche avec "sieste", "nuit", "sommeil", ect... Rien que pour voir le nombre qu'il y en a et te dire que tu n'es pas seule. Et si tu t'ennuie tu peux les lire ;)
 

Voixlactée

Colostrum
@Doobida et @Astraz Merci beaucoup, c'est effectivement ce genre de lectures dont j'ai besoin pour mieux gérer ce sommeil (et me conforter dans mon choix de continuer à allaiter malgré la fatigue et le travail). Je vais lire tout ça ! :)
Effectivement je me rends compte que parler à mon entourage comme à mes collègues a tendance à me décourager, je vais donc dire que "tout va bien" et c'est tout. Même mon conjoint commençait à douter dernièrement, car nous sommes allés à la PMI pour peser notre petit et l'infirmière puéricultrice a dit à mon conjoint que c'était "à lui" de me dire "stop" quand il voyait que j'allais trop mal. Elle a expliqué qu'une mère allaitante peut vite aller au "burn out" sans s'en rendre compte à cause des hormones et que c'est à l'entourage de lui dire quand ça ne va pas, qu'elle ne s'en rendra pas compte seule.
Elle a dit qu'elle s'inquiétait plus pour moi que pour mon bébé, et qu'un biberon de lait artificiel vaut mieux que l'allaitement si cela permet d'avoir une maman reposée. Elle m'a dit que je ne pouvais pas être sur tous les fronts, qu'il fallait soit que je me mette en arrêt, soit que je lâche sur l'allaitement.
Je n'étais pas dans mon assiette lors de cette consultation donc n'ai rien dit, et j'avoue que ça m'a foutu un coup au moral et m'a fait douter. C'est aussi pour cela que je viens ici, pour avoir un autre son de cloche et rester motivée.
Après réflexion je ne suis pas d'accord avec elle ; beaucoup de femmes arrivent à concilier les deux (travail et allaitement), et c'est ce que je veux.

Du coup mon conjoint se retrouve dans une situation où il a peur de mal faire en m'encourageant à allaiter. Je lui envoie des liens du forum parfois pour lui expliquer que non, arrêter d'allaiter ne veut pas dire que notre petit ferait ses nuits.

@Astraz Pour la diversification c'est ce que je vais faire, merci pour les conseils.
Pour "embaucher le papa" je le fais déjà, c'est grâce à lui que je dors plus tard le matin. Il est en congé parental et gère vraiment tout le reste, donc j'ai vraiment beaucoup de chance (j'avoue avoir un peu honte d'avoir du mal à m'en sortir malgré ces circonstances favorables quand je vois des mamans qui gèrent tout presque seules). :confused: En ce moment j'ai l'impression de ne pas gérer au boulot, de ne pas gérer avec mon petit (je pleure beaucoup à cause de la fatigue)... je culpabilise beaucoup.

J'ai du mal à dormir avec mon petit dans le même lit, je l'ai fait mais ça m'a tellement stressée (peur de l'écraser, qu'il s'etouffe... j'aime bien bouger et être emmitouflée dans ma couette) que je dormais mal, je préfère qu'il soit dans son lit de cododo juste à côté.

Merci encore pour le soutien (et désolée pour mes posts un peu décousus qui n'ont même plus de rapport avec le sujet initial) !
 

Astraz

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je te répondrais mieux demain j'aurais plus de temps mais je tenais à dire ça :
De quoi elle se melle celle là! Qui elle est pour dire que d'autres sauraient mieux qu'une personne ce qui est bon pour elle?
J'ai appris quelque chose aussi c'est de ne jamais aller voir une pro de la santé (pour moi c'est ma généraliste) avec le moral dans les chaussettes.
C'est normal d'avoir des coups de moins bien quand on est maman (tant que les jours + sont plus nombreux que les - bien sûr, il faut être honnête envers soi même et consulter si tu sens que ça va mal) mais c'est vite associé à la dépression post partum dans le milieu médical alors que souvent c'est une petite baisse de régime et qu'une remotivation suffit.

Bonne soirée et à demain 😚
 

Astraz

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Me revoilà un peu plus dispo 😉

Comment te sens-tu si tu te regarde avec un regard objectif? Est ce que tu as plus de bons jours que de mauvais? Ton conjoint t'en dis quoi de ce conseil de la pmi, est ce qu'il pense que tu vas réellement mal ou que se sont des baisses de moral passager?
Suite à nos conseils est ce que tu te sens mieux ou pas?
La dépression est une réalité et il ne faut pas la prendre a la légère.
A mes débuts je n'en suis pas passée loin, je ne m'en rend compte qu'aujourd'hui avec le recul. Mais c'était surtout lié à nous problèmes d'allaitement et y mettre un terme m'aurai achevée...
Je ne pense pas que les mères allaitantes soient plus sujettes à la dépression (si elles sont bien accompagnées) quand on allaite on secrète de l'oxcitocine, l'hormone de l'amour, les personnes amoureuses ne dépriment pas 😀

Je suis curieuse comment se passe l'allaitement en journée quand tu travaille? Tu tire ton lait?

Ton bébé peut aussi se réveiller la nuit pour faire "le plein de maman" tu peux essayer quand tu rentre du boulot de le prendre en écharpe ou porte bébé jusqu'à ce qu'il demande à en sortir. Bonus si tu allaites en même temps = câlin +++.
Pas dit qu'il fasse ses nuits ensuite mais ça vous fera du bien à tout les deux :joie:


Pour le cododo je te comprend entièrement je t'ai dit que je m'y étais mis récemment, mon bébé avait 8 mois, c'est moins angoissant et il m'a fallut plusieurs semaines pour me sentir a l'aise.
Tu as une conversation Ici ou les mamans expliquent comment elles cododote ça peut te donner des idées qui pourraient convenir.

Ne te sens pas coupable, tu as décidé de continuer de travailler et d'allaiter tu en as le droit! C'est notre fonctionnement de société qui nous met des bâtons dans les roues et nous oblige à choisir (et tu aurai de toute façon fait le mauvais choix puisque tu es là maman, la maman a toujours tort!) D'autres sociétés que la nôtre t'encourageraient au lieu de t'enfoncer, d'autres encore te permettraient d'aller au travail avec ton bébé sur le dos et l'allaiter en plein cours serai juste normal.
 
Dernière édition:

Voixlactée

Colostrum
@Astraz Merci beaucoup d'avoir pris le temps de m'écrire ces messages.
Pour répondre à tes questions, je ne pense pas faire une dépression post partum. Je suis heureuse avec mon homme et mon bébé malgré les moments où mes émotions me submergent.
Quand je pleure c'est souvent lié à l'épuisement, un rien me fait "craquer" à cause de la fatigue. J'ai eu beaucoup de contrariétés (dont certaines assez grosses) dernièrement, et je gambergeais tellement que je n'arrivais pas à dormir pendant les rares moments où j'aurais pu le faire. Sacré cercle vicieux car j'angoissais par avance de ne pas dormir etc.
Depuis ça va de mieux en mieux, j'ai lâché prise sur les contrariétés en question, et j'arrive à dormir. Après, j'ai toujours été une grosse dormeuse (plus que mon entourage en tout cas) et je pense que cela joue. Heureusement que le papa prend le relai le matin pour que je dorme plus longtemps. En ce moment le petit refuse de dormir seul dès 4h du matin, donc il le prend sur lui le reste de la nuit... il me l'amène juste pour la tétée.

Notre petit se réveille pour ne pas être seul, mais il est aussi bien (voire mieux !) avec son papa qu'avec moi, donc je ne suis pas certaine que ce soit le fait que j'aille au travail qui le fasse se réveiller beaucoup. Surtout qu'il est avec son papa toute la journée, donc il ne va pas à la crèche ou chez une nounou. Je me trompe peut être mais c'est mon impression. Pour le fait de le porter il n'aime pas trop ça en général, sauf quand on va marcher dehors (et avec le confinement cela ne me motive pas trop comme nous sommes en ville). Il aime regarder partout et est très dynamique (un vrai petit singe), pas trop être contenu !

J'appréhende énormément la reprise du travail du papa en avril (le petit aura alors 9 mois) car il partira dans un autre département et je serai seule en semaine, donc seule à devoir gérer les nuits tout en travaillant. J'essaie de ne pas trop y penser, car mon petit va à peine avoir 5 mois et je me dis qu'à 9 mois la situation sera probablement bien différente, mais cela me travaille beaucoup tout de même.

L'idée de dormir avec lui à ce moment là pourrait être pas mal si j'y arrive. Tu dis y être arrivée à partir de 8 mois, tout est donc possible pour nous d'ici ses 9 mois ! Je vais aller lire le fil sur le cododo, merci pour l'idée !
 

Astraz

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Salut @Eprouvette

Contente de savoir que tu n'es pas dépressive 😉 on est vite cataloguée en tant que mère...

Pour le cododo c'est bien plus facile quand on dort juste avec bébé il y a plus de place donc moins peur de l'écraser, une fois bébé endormi, enroulage de couette et dodo! :zz: (puis rebelote 2h plus tard)


Je me suis beaucoup interrogée sur si je devais te dire ou pas ce qui va suivre... Et puis si! Moi j'aurais aimé qu'on me prévienne alors voilà, ne t'inquiète pas trop à l'avance quand même je te donne mon expérience ce ne sera peut être pas la tienne.

Mon mari a pris 3 mois de congés parental pendant mon congé mat pour m'aider, quand il a repris le boulot le petit (et moi aussi mais c'est une autre histoire) a été très perturbé pendant quelques semaines. Il avait 3 mois à ce moment là.
Ensuite on a appris a vivre a deux et ça se passait mieux. Jusqu'à fin août après les 3 semaines de vacances d'été de mon mari.
Mon bébé avait 7 mois et m'a fait la misère de ne pas voir papa rentrer le soir. Mon mari travaille en poste 1 semaine du matin et 1 semaine du soir.
Les soirées étaient compliquées mais les nuits... Il s'est mis à se réveiller complètement vers 2h du matin pour vérifier que papa était bien rentré et on mettait 2h a le rendormir et c'était soit du tétouillage soit des pleurs. Les semaines du matin étaient normales puisque mon mari était la l'après-midi.
Ça a duré 1,5 mois (= 3 semaines du soir) environ puis il s'est réhabitué a ce rythme. Mais a suivi la fameuse "angoisse de séparation". Il a commencé à se réveiller toutes les 10, 20 ou 30 min et ne s'endormir que si je restais a côté de lui. Nuit et sieste bien-sûr!
C'est là qu'on a commencé le cododo, c'était invivable!
Cette phase la a durée 1 mois environ puis s'est amélioré. Je peux avoir un bout de soirée maintenant avant le premier réveil où je vais me coucher avec lui (40 min a 1h avant le premier réveil, et oui j'en suis contente 😆)

Après je ne suis pas une référence, mon bébé est vite perturbé au niveau du sommeil ça a toujours été compliqué. Mais vu ton histoire, papa qui s'occupe de bébé pendant le journée et qui va "disparaitre" du jour au lendemain pour la semaine, quand bébé aura 9 mois... Attend toi a avoir quelques jours (semaines?) difficiles. Je pense qu'il vaut mieux se préparer psychologiquement même si c'est peut être pour rien.

Mon but n'est pas de te monter l'angoisse, il peut se passer plein de chose en 4 mois surtout a l'échelle d'un bébé c'est hyper long!
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
@Eprouvette c'est clair que ces mois à la reprise du boulot mais où bébé a besoin de téter beaucoup la nuit sont épuisants... :zz: Je crois que j'ai limite pété un câble et me suis arrêtée quelques jours à cette période-là parce que je n'en pouvais plus (en plus Petit Loup avait des soucis digestifs, bref...).

Tous les professionnels qui avancent une histoire de "c'est l'allaitement" se fourrent le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate (voire jusqu'au coude). Avoir un bébé, c'est crevant. Point. Les hormones, au contraire, elles "aident" un peu (bon ça marche plus ou moins bien pour le sommeil, mais c'est là pour aider). Le sommeil profond plus efficace que chez les non allaitantes (là aussi on a des études).
Si tu étais allée voir ta SF ou ton médecin en décrivant ta situation avec un bébé au LA, on t'aurait conseillé une prise de sang, des vitamines, etc, bref le truc habituel de quelqu'un qui ne "va pas bien", pour un début de burn out. Mais quand y'a l'allaitement "ah c'est l'allaitement" sans aller plus loin.

Moi aussi j'ai repris le boulot au moment où le Petit Loup s'est mis à avoir des nuits chaotiques, youpi la vie. C'était dur dur ! Entre ça et le tirage, et je sais pas toi, mais étant aussi très "intellectuelle" (avec des guillemets), j'ai du mal à lâcher prise avec le tire-lait donc c'est pas méga agréable (le stress de la quantité...).

Bref c'est juste une période difficile où notre société est super mal organisée pour nous garder à flot, et pas ta faute. En plus, prof (coucou !), c'est pas un métier facile, physiquement et nerveusement. Juste le système ne nous est pas adapté, y'a aucune honte.

Le seul "truc" que je peux te conseiller, c'est le cododo. Ici on a simplement mis le couffin (ouais, petit gabarit) dans notre lit mezzanine, et la nuit, je m'asseyais dans mon lit pour lui donner la tétée et je me rendormais assez vite (moins je me lève, moins je bouge, plus je me rendors facile alors que si je dois me lever pour de vrai, je vais aller faire pipi, puis boire, puis... et c'est plus dur). Ça m'a aidé à survivre. ;)

Le truc dont j'ai parlé plus haut, si tu n'étais pas allaitante, tu peux te l'appliquer. Mange "riche" ou prends quelques vitamines supplémentaires, vers 3-4 mois c'est la phase où bébé a bien "pompé" les réserves de vitamines, et si certaines les refont facilement, le stress (coucou le boulot et la pression) peut empêcher de se remettre. Ou des vitamines "en live" c'est encore mieux, mais tu vois l'idée :)

Une dernière chose qui m'a aussi sauvé la vie : décider une fois pour toutes de refaire des loisirs. Une fois par semaine, on a pris une baby-sitter (oh les parents indignes alors qu'ils laissent leur môme à la crèche déjà !), pour aller faire du sport ensemble. Ça nous a changé la vie, même ça se passait mieux avec lui, parce qu'on avait notre soupape.
Pour toi, ça peut être de laisser bébé à ton conjoint pour une ou deux heures, ou des copains... bref un petit moment à toi, ça fait un bien de fou !

Ah et pour te rassurer, les nuits pourries et le mode "yarienquiva" a fini par passer. À 9 mois je dis pas qu'il faisait ses nuits, mais c'était largement plus supportable (je sais plus mais 1 réveil parfois 2 ?). Et puis j'ai arrêté les tirages parce qu'il était assez diversifié, et le tire-lait, c'est bien quand ça s'arrête ! ;)

Bref plein de :calin: et de :pom pom: t'es une sacrée warrior !
 

Voixlactée

Colostrum
Je suis désolée pour le temps de réponse, j'ai eu un moment de passage à vide (épuisement d'après mon médecin), là les vacances arrivent donc je sors doucement la tête de l'eau. J'ai bien lu vos réponses mais ai remis à plus tard la réponse (c'est toujours moi j'ai juste changé de pseudo).

@Astraz J'espère vraiment que je n'aurai pas la même expérience, car déjà là avec toute l'aide que j'ai du papa je ne m'en sors pas... Je ne serai juste pas en capacité de tenir tout en allant au travail. Chapeau pour ce que tu as traversé, tu es super forte !
Comme tu dis chaque bébé est différent, j'aviserai au moment venu (peut être que je n'allaiterai plus d'ici là).

@Sekhmet Pour mon médecin traitant, pour le coup elle est pour l'allaitement et m'encourage à continuer, et elle m'a justement prescrit une prise de sang et des vitamines quand je suis allée la voir.
Par contre quand je lui ai dit que depuis ma frayeur des trois mois sur le poids je continue à donner la tétée toutes les deux heures, elle m'a dit qu'à cet âge (5 mois et demi) il fallait que je donne moins. Elle m'a parlé d'une tétée le matin, une le midi, une à goûter et une le soir. Pour le coup je pense qu'elle est mal renseignée car je vois bien ici qu'un bébé allaité prend du lait plus souvent qu'un bébé au biberon.
Cela m'a quand même fait réagir et j'essaie de moins me mettre la pression sur le nombre de tétées.

Pour le tire-lait j'ai la chance de ne l'utiliser qu'une fois par semaine, mon emploi du temps me permettant de rentrer allaiter "en direct" la plupart du temps.

On continue le cododo dans un petit lit à côté de notre lit, mais ce petit lit va devenir trop petit et je pense qu'on essaiera de mettre le petit dans un nouveau lit dans sa chambre en janvier (depuis l'arrivée du petit on ne dort plus ensemble avec le papa et j'aimerais essayer de faire évoluer les choses).

Pour ton conseil des loisirs en fait je laisse déjà beaucoup le petit au papa étant donné que c'est lui qui s'en occupe quand je travaille... il le prend aussi en dehors de mon temps de travail pour que je puisse dormir, faire un peu de yoga... vraiment j'ai beaucoup de chance, mais c'est quand même difficile.

Merci en tout cas pour tes encouragements, ça fait plaisir, même si je n'ai pas l'impression de les mériter.




En ce moment j'hésite à passer sur de l'allaitement mixte une fois les six mois passés (dans une dizaine de jours) pour me soulager. Nous avons commencé la diversification depuis une semaine et psychologiquement je vois que cela m'aide de me dire qu'il prend autre chose que mon lait (moins de pression).
J'attends le rendez vous des six mois chez le pédiatre qui aura lieu le 28 décembre pour voir comment évolue la prise de poids.
Si elle est trop faible j'introduirai du LA car je ne peux juste plus tenir la cadence (je ne veux pas me relancer dans l'hyperalternance etc. je n'ai plus cette force). Si la prise de poids est bonne là je verrai.

En fait depuis la visite des trois mois je donne le sein à l'offre et plus à la demande, soit toutes les deux heures en journée. Ce sont les conseils que vous m'avez donnés, et cela a bien fonctionné, le petit suit sa nouvelle courbe. Cependant, ça plus le travail je suis épuisée comme je le disais plus haut.
En plus j'ai toujours des douleurs au mamelon droit si je donne trop souvent sans bout de sein, donc je dois les utiliser en journée. Ce n'est pas ça le problème mais disons que cela n'aide pas car les tétées sont plus longues avec, il faut les laver, le petit joue avec...

Bref c'est un peu compliqué dans ma tête : d'un côté je sais que le mieux pour mon enfant est de continuer à l'allaiter, autant de fois qu'il le faut dans la journée et la nuit, mais de l'autre je vois que je ne peux plus tenir la cadence. En plus j'en ai marre de ne plus dormir avec mon amoureux (on dort chacun de notre côté pour pouvoir chacun dormir un peu, il prend le petit avec lui en fin de nuit) et l'idée de continuer le cododo au delà de 6 mois ne m'enchante pas. J'ai l'impression d'être une mauvaise mère en disant ça sur ce forum mais bon...

En plus il y a quelques jours je me suis fait un lumbago en pleine nuit en sortant le petit de son lit de cododo... depuis je ne le porte plus. J'ai l'impression de craquer psychologiquement et physiquement. Tout le monde autour de moi (sauf le papa et mon médecin traitant) me pousse à arrêter d'allaiter. Je dois dire que c'est vrai que l'allaitement contribue à me mettre la pression, par exemple cela me stresse beaucoup de me dire au travail quand des étudiants me posent des questions que "vite je dois rentrer car le petit doit avoir faim". Je n'ai pas envie de tirer davantage mon lait. Mais en même temps l'idée de donner du LA ne me plaît pas non plus.
Bref, à suivre, désolée pour mon post peu clair encore une fois (on va mettre ça sur le compte de la fatigue).
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Coucou !
Bon déjà c'est cool que la prise de poids reprenne. C'est une très bonne chose ! :)
Et de tout ce que tu racontes tu es une maman formidable. :calin:
Écris-le en gros dans endroit de la maison où tu passes tout le temps. Tu es une super maman ! :)

Ensuite, pour du passage à du mixte, c'est toi qui vois. Il n'y a pas de honte, c'est le choix que tu fais qui est le bon ! D'ailleurs tu peux limite voir ça comme de la diversification... à 6 mois ça se tient ! :lol:
Et puis tu vas peut-être commencer la diversification, tu peux même commencer maintenant si tu sens que tu en as marre des tirages. Pour une maman partiellement tire-allaitante, franchement, ça change la vie ! Moins de pression sur la nourriture, et les tétées.
Même si ça fait rarement prendre du poids (enfin choisis les aliments bien gras et caloriques autant que possible), ça permet de se sentir mieux et si ça se trouve il va adorer ! :) Peut-être qu'il n'attend que ça... :lol: Une amie à moi a dit que ça lui a sauvé son allaitement (moins de pression sur les tirages et son absence). :)

Pour le cododo, là aussi c'est à vous de voir. Allaitement ou pas, c'est plus une aide qu'autre chose : LA ou lait maternel, un enfant se réveille pareil la nuit (contrairement à la croyance populaire). Si tu mets bébé dans son lit tu te feras aussi mal au dos... que tu choisisses ou non de donner des bib's ;).
Le souci du lit "à barreaux" classique pour moi c'est dangereux pour le dos des parents ! Une solution peut être de trouver un lit au sol quasi sans barrière (certains font matelas au sol), où tu peux te mettre accroupie pour attraper bébé et donc sans te pencher...

Pour le reste, les choix à faire sont avec toi et ta famille. Envoie ch*** les autres, c'est votre choix à vous. Il n'y a rien de mauvais à donner du LA à 6 mois, il n'y a rien de mauvais à continuer à ne donner que du lait maternel (avec des aliments en plus). Choisissez ce qui vous convient à vous.
Oui, tu vas penser à tes étudiants. Mais honnêtement, est-ce que tu n'as pas envie de retrouver ton petit bout ? :) Même si c'était pour lui donner un bibi, tu n'aurais peut-être pas envie de traîner des heures de plus... il est probablement plus mignon que tes étudiants ! <3

Et surtout, repose toi. Tu enseignes à des étudiants visiblement, je sais à quel point c'est épuisant même quelques heures par jour. :calin: Cumuler ça avec le "travail" de maman, c'est énorme. :calin: Les gens ne se rendent pas compte... Quelle warrior tu es ! 💪
Les vacances arrivent, profites-en pour souffler au max. :calin: :zz:
Est-ce que tu arrives à te reposer à la maison ? Est-ce que super papa arrive à bien prendre le relais ? :calin:

Pour les loisirs, si tu arrives à prendre du temps pour toi c'est top. Mais l'excuse "je refile déjà beaucoup le petit au papa" ne tient pas ! Il faut que ça soit du temps vraiment bien pour toi. Moi aussi je me suis sentie super mère indigne quand on a pris une baby-sitter un soir par semaine. Il était déjà gardé sur 8h-17h30 toute la semaine et je rajoutais ça ! Mais ça nous a fait tellement de bien (on allait faire du sport ensemble) que même la relation avec notre Petit Loup s'est améliorée. :)

Voilà voilà, je crois que mon pavé est aussi fouillis que le tien... j'espère que tu y trouveras du réconfort. :pom pom:

Et n'oublie jamais : tu es une maman formidable. La preuve : ton petit amour t'a choisie... <3 et ça se lit dans ses yeux je suis sûre <3
 

Nienna

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
J'ai l'impression d'être une mauvaise mère en disant ça sur ce forum mais bon...
Bah non y'a des mamans ici qui ne font pas de cododo. Moi j'avoue que si ça voulait dire dormir séparée de mon homme, ça m'embêterait quand même. Certains ne sont pas dérangés. Chacun fait comme ça convient à sa famille 😍

Pour le LA, ma fille en à eu dès ses 3 mois quand elle était gardée. Juste parce que je voulais pas me prendre la tête avec un tire lait. 🤷‍♀️ Puis on a stoppé dès qu'elle a été bien diversifiée. Là elle a bientôt 15 mois et est encore allaitée à raison de 3 à 5 tétées par jour ;)
 
Dernière édition:

Astraz

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Salut @Voixlactée

Je suis contente d'avoir de tes nouvelles 🙂

J'ai l'impression que tu te met énormément de pression sur les épaules, tu as le droit de souffler émotionnellement. Tu n'es pas obligée d'allaiter si ça te pèse (et oui tu as le droit de le dire, même/surtout ici) ça ne fera pas de toi une mauvaise mère de lui donner du LA ni de rester plus longtemps avec tes étudiants (certains bébés ne mangent pas quand ils sont gardés, d'autres ne mangent pas de toute la nuit, il ne va pas dépérir si tu rentre 1h plus tard) ni de le mettre dans son lit, dans sa chambre.
J'ai appris très récemment qu'une maman très active du forum n'avait jamais pratiqué le cododo avec aucun de ses enfants, j'étais surprise vu qu'ici on a l'impression que tout le monde pratique mais finalement non comme quoi chacun fait a sa sauce et il n'y a pas de règle! 😉

Pour le nombre de tétées, oui c'est une bêtise le coup des 4 tétées par jour par contre tu peux peut-être voir combien de temps il met à réclamer entre deux tétées et lui proposer seulement si ça fait trop longtemps. Il a grandi il n'a peut-être plus besoin de téter si souvent.

Je confirme le lit a barreaux pour le dos 👎

Essaie de trouver ton équilibre celui qui te fera sentir bien avec ton bébé et ton chéri. Et viens nous voir de temps en temps si tu en as besoin on te soutiendra quoi qu'il arrive.

:calin:
 

Voixlactée

Colostrum
Merci pour vos gentils messages, j'ai même versé une petite larme ! Je suis contente que les vacances soient là, je vais enfin pouvoir souffler.

Effectivement @Sekhmet tu as raison quand tu dis que mon bébé est plus mignon que mes étudiants hihi !
Ce qui me fait tenir c'est justement mon petit, et comme tu dis le regard qu'il porte sur moi (pendant la tétée et en dehors), ses sourires... il a l'air très épanoui et cela me rend tellement heureuse ! <3

Oui j'enseigne en lycée mais à des étudiants (post bac) ; le bon côté c'est que j'ai moins d'heures face à eux que lorsque j'enseignais dans le secondaire, mais la contrepartie c'est que j'ai BEAUCOUP de travail à la maison et davantage de stress pour être performante (formation exigeante).
Je veux être une super maman tout en étant une prof "pas trop mauvaise", je sais que je suis trop exigeante envers moi même et que je ne peux pas être sur tous les fronts. Mais même si je le sais j'ai beaucoup de mal à relâcher la pression...

Pour la diversification justement on a commencé il y a une semaine (le pédiatre me poussait à le faire dès 4 mois, et au rendez-vous des cinq mois j'ai eu un froncement des sourcils quand j'ai dit que je n'avais pas encore commencé haha) et on dirait que mon petit n'attendait que ça ! Il est super heureux de manger, il gazouille et prend la cuillère, c'est super mignon.
C'est comme pour ton amie, ça m'aide avec l'allaitement car je ressens moins de pression psychologique.

Si jamais je décide d'introduire un peu de LA j'essaierai de le voir comme de la diversification oui, ça pourrait m'aider.

Pour le lit à barreau je crains pour mon dos oui ! Je vois mon kiné la semaine prochaine je vais lui demander des conseils. Le matelas au sol ça paraît top mais il faut que je me renseigne niveau sécurité, le petit commence déjà à se déplacer (lentement mais sûrement).

Super papa ( :D ) prend bien le relais, mais c'est plutôt moi qui ai du mal à ne pas culpabiliser (le truc bête, alors qu'il le fait avec plaisir) ! J'y arrive cependant de plus en plus !

Pour la babysitter un soir par semaine je trouve que c'est une très bonne idée. Il faut que j'en parle avec le papa car ce serait bien qu'on se retrouve un peu tous les deux. La situation actuelle n'aide pas car j'allais en salle de sport régulièrement avant la grossesse, et j'avais justement repris juste avant le reconfinement...


@Nienna Cela me rassure de lire que tu as introduit du lait artificiel puis que tu n'en as plus donné au bout d'un moment. Ma peur est que l'allaitement s'arrête faute de lactation si j'introduit du LA. J'ai cru comprendre qu'après six mois la lactation est bien installée et que ce risque est moins élevé qu'au début, c'est encourageant.


@Astraz : Merci encore pour tes messages cela me fait plaisir. Tu as raison je me mets beaucoup trop la pression. En fait depuis ce fameux rendez vous du troisième mois où j'ai fondu en larmes en rentrant du pédiatre (ce qui était disproportionné je pense mais bon... la fatigue...) j'ai toujours peur de ne pas lui donner assez de lait.
Alors que comme tu dis, ce n'est pas si je rentre une heure plus tard qu'il va dépérir...

Pour le nombre de tétées depuis ce rendez-vous avec mon médecin traitant la semaine dernière je les espace un peu plus (tant qu'il ne demande pas), on va voir ce que ça donnera sur la balance.

Merci encore pour votre soutien !! :)
 
Haut