• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Pics de croissance incessants ou pas assez de lait ?

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @Gahan

Merci de nous tenir au courant. Je vois que ma situation evolué positivement :)
Je me reconnais un peu dans ce que tu decris : ici 3 premiers mois merveilleux avec bonnes tétées, bonnes nuits et puis tres soudainement réveils très nombreux jusqu'à toutes les heures et surtout tétées compliquees accompagnées de pleurs comme toi. Résultat chute de la prise de poids, selles vertes, une maman et un bébé qui pleurent. C'était à cause d'un traitement hormonal qui a entrainé un ref. Un fois le diagnostic fait (notamment grâce à la rencontre avec une conseillère IBCLC et surtout LLL) tout est rentré dans l'ordre. J'ai amélioré mon positionnement pour la mise au sein et ai decouvert qu'Esteban souffrait d'un frein de lèvre (qu'il a cassé tout seul en tombant). Il a deux ans dans quelques jours et tète toujours avec grand plaisir :)
Je ne pense pas que tu aies fait un excès de confiance: tout se passait bien, il est inutile de voir le mal partout, je crois ai contraire que tu as eu raison de profiter de ces moments :) et maintenant tu réagis sans te laisser abattre, ton bébé sera tellement gagnant! Et toi aussi tu seras tellement fière de toi. Et puis en matière d'allaitement rien n'est définitif : j'espère que les conseils de la personne que tu as rencontrée porteront leurs fruits et puis ton bébé est encore jeune mine de rien c'est normal de tâtonner encore et de laisser le temps au temps.
Bravo à toi! tant mieux pour les freins, tant pis pour les nuits ;)
 

Gahan

Colostrum
Bonsoir à toutes,

Je vous fais tout de même un petit retour de cette première journée suite à la consultation.
Je suis très surprise de l'évolution positive en quelques heures et quelques conseils. La partie est encore loin d'être gagnée et j'essaierai de prendre le temps de vous faire un retour d'ici quelques jours quant à la poursuite de mon allaitement. Ce que je repère de flagrant comme évolution : j'arrive à tirer le double du volume que je tirais précédemment et surtout, ma fille a l'air de bien mieux téter (elle a dû reprendre du poil de la bête, je dois avoir un peu plus de lait et la position aide bien également)... Pour le moment c'est un peu étrange parce que je tire du lait que je me retrouve à redonner au sein (avec le DAL) mais finalement sur les dernières 24h il ne m'aura manqué que 100-120mL.
Bref, merci pour la recommandation ICBLC et un grand merci à ma consultante si jamais elle traîne sur les forums (son site : www.plaisirdallaiter.com) .
A bientôt !
 

Sanasana

Colostrum
Bonjour je suis maman d un petit garçon de 6 semaines. Et depuis sa naissance il semble avoir faim tt le temps avec des tétés interminables (1h pour chaque sein) je lui donne les deux seins à chaque tétés. La conseillère allaitement m a conseillée de tirer mon lait et de le lui au biberon dans les moments de grandes crises. Chose que je fait quasiment tous les soirs (vers 20h bébé est inconsolable il hurle au sein et semble affamé après des h de tétés non stop) (il avale le lait au biberon à une vitesse impressionnante en dirait qu il n a rien bu de toute la journée ) ça me culpabilise a fond il faut dire que je subit aussi la pression de maman (qui reste avec moi pour m aider après la naissance) et de mon mari qui n arrêtent pas de me dire que bébé est affamé et qu il fait arrêter de refuser de donner le biberon (chose qui me déchire le cœur à chaque fois). G un contrôle chez le pédiatre demain pour la pesée mais je pense que mon bébé a bien pris du poids. Il mouille 5a 6 couches par jour et caca couleur jaune d or . Tout ça me stresse énormément je ne sais pas si j ai raison de m éloigner de toute vie sociale et me consacrer à mon bébé jusqu’à arriver à le satisfaire. Ou si je doit arrêter à m abstenir et donner le biberon (comme bcp d autres mamans l ont fait dans mon entourage) je suis perdue je ne sais plus quoi faire
 

vanessa67

Hyperlactation
Bonjour je suis maman d un petit garçon de 6 semaines. Et depuis sa naissance il semble avoir faim tt le temps avec des tétés interminables (1h pour chaque sein) je lui donne les deux seins à chaque tétés. La conseillère allaitement m a conseillée de tirer mon lait et de le lui au biberon dans les moments de grandes crises. Chose que je fait quasiment tous les soirs (vers 20h bébé est inconsolable il hurle au sein et semble affamé après des h de tétés non stop) (il avale le lait au biberon à une vitesse impressionnante en dirait qu il n a rien bu de toute la journée ) ça me culpabilise a fond il faut dire que je subit aussi la pression de maman (qui reste avec moi pour m aider après la naissance) et de mon mari qui n arrêtent pas de me dire que bébé est affamé et qu il fait arrêter de refuser de donner le biberon (chose qui me déchire le cœur à chaque fois). G un contrôle chez le pédiatre demain pour la pesée mais je pense que mon bébé a bien pris du poids. Il mouille 5a 6 couches par jour et caca couleur jaune d or . Tout ça me stresse énormément je ne sais pas si j ai raison de m éloigner de toute vie sociale et me consacrer à mon bébé jusqu’à arriver à le satisfaire. Ou si je doit arrêter à m abstenir et donner le biberon (comme bcp d autres mamans l ont fait dans mon entourage) je suis perdue je ne sais plus quoi faire
Bonjour Sanasana,
Tu as vu quoi comme conseillère en allaitement ? Parce que quelqu'un qui te conseille de donner un biberon, c'est déjà quelqu'un de pas franchement compétent en allaitement.. .
Le biberon ne demande pas à bébé la même succion, et le débit est plus important: il va avaler ce qui tombe sans avoir le temps d'arriver à une sensation de satiété.
Les tétées interminables du soir sont normales er fréquentes: ce sont les tétées groupées qui permettent de bien mettre en place ta lactation. Généralement ça se tasse vers les 3 mois.
Il faut savoir plusieurs choses: tant que bébé tête, il a à manger. Et ton lait est parfait pour lui.
Les couches mouillées et la bonne prise de poids montrent que ton bébé est bien nourri, et il est tout à fait normal que ces premiers mois soient très intenses, ne doutes pas de ta capacité à fournir le meilleur à ton bébé.
Puis, les tétées ne sont pas que nutritives, elles sont aussi reposante, réconfortantes etc.
Chaque bébé est différent et a un besoin de contact propre à lui!
Si tu as des doutes sur la conduite à tenir, si à un moment tu penses que bébé ne reçoit pas assez de lait, je te conseille de te rapprocher d'une consultante ibclc, l'annuaire est disponible sur le site consultants-lactation.org
Enfin, retiens aussi que les pédiatres sont très rarement compétents en matière d'allaitement aussi...

Dans certaines civilisation traditionnelles, les jeunes mamans sont entourées et mises pendant environ 8 à 12 semaines dans un endroit tranquille avec leur bébé, et le reste de la communauté s'occupe de tout ce qu'il y a à faire ,pour qu'elle puisse se consacrer uniquement à son bébé et à son repos... Pour dire combien ça peut être intense !
 

Bezapot

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,

Pour compléter ce que dit @vanessa67 je dirais que si bébé donne l'impression de vider son biberon d'une traite ça peut être parce qu'il est emporté par le débit. Il est obligé d'avaler en continu alors que la tétée est plus tranquille.
Et pour me rassurer les premiers temps je me disais que le congé maternité c'est être payé pour s'occuper de son bébé (passé les premières semaines pour se remettre de l'accouchement) donc c'est normal que ça prenne tout mon temps.
Mais cette période ne dure pas très longtemps, et à 5 mois ma fille passe de plus en plus de temps à jouer tranquillement.

Il n'y a pas de mauvaise méthode pour nourrir son bébé (biberon, sein ou autre), mais quelque soit la méthode si c'est fait à contre cœur c'est là que ça devient mauvais. Donc accroche toi à ton allaitement si c'est ce que tu souhaites.
 

Sanasana

Colostrum
Merci pour vos réponses ça me rassure énormément ! Je voudrais quand même savoir si je dois continuer à tirer mon lait et le lui donner en cas de grand besoin ou j arrête de le faire ? et si oui qu elle est la meilleure méthode pour le lui donner (à la cuillère??) afin de contrôler le débit
 

Bezapot

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Tu peux continuer un peu à tirer et congeler si ça te rassure. Ça stimulera la lactation et si ça te permet d'être plus sereine c'est tout bénef pour la lactation (mais pas la peine de garder des litres si il ne sert pas, ça prend de la place).
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Si tu as commence la petite cuillère pourquoi pas. Sinon le dal est intéressant aussi car peut être donné au sein ou au doigt mais ça demande un certain Apprentissage
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour je suis maman d un petit garçon de 6 semaines. Et depuis sa naissance il semble avoir faim tt le temps avec des tétés interminables (1h pour chaque sein) je lui donne les deux seins à chaque tétés. La conseillère allaitement m a conseillée de tirer mon lait et de le lui au biberon dans les moments de grandes crises. Chose que je fait quasiment tous les soirs (vers 20h bébé est inconsolable il hurle au sein et semble affamé après des h de tétés non stop) (il avale le lait au biberon à une vitesse impressionnante en dirait qu il n a rien bu de toute la journée ) ça me culpabilise a fond il faut dire que je subit aussi la pression de maman (qui reste avec moi pour m aider après la naissance) et de mon mari qui n arrêtent pas de me dire que bébé est affamé et qu il fait arrêter de refuser de donner le biberon (chose qui me déchire le cœur à chaque fois). G un contrôle chez le pédiatre demain pour la pesée mais je pense que mon bébé a bien pris du poids. Il mouille 5a 6 couches par jour et caca couleur jaune d or . Tout ça me stresse énormément je ne sais pas si j ai raison de m éloigner de toute vie sociale et me consacrer à mon bébé jusqu’à arriver à le satisfaire. Ou si je doit arrêter à m abstenir et donner le biberon (comme bcp d autres mamans l ont fait dans mon entourage) je suis perdue je ne sais plus quoi faire
Bonjour @Sanasana , je lis que tu t'interroges sur le rythme de ton bébé, tu te demandes si il est normal qu'il réclame autant le sein et qu'il tète longtemps, tu crains qu'il ne manque de lait.

Je te propose des articles qui pourront probablement t'intéresser.
Le premier "mon bébé prend il assez de lait?" https://www.lllfrance.org/vous-info...ll-france/996-mon-bebe-prend-il-assez-de-lait ainsi que ces vidéos qui montrent des bébés plus ou moins efficaces au sein https://www.lllfrance.org/vous-info...53-comment-savoir-si-bebe-prend-assez-de-lait

Concernant le rythme de bébé voilà un autre article https://www.lllfrance.org/vous-info...aissance-des-rythmes-peut-lever-des-obstacles
Extraits :
Au cours de la journée, il était culturellement admis qu'un nouveau-né « ça tète toutes les 3 heures environ ». Depuis quelques années, les conseils aux mères vont dans le sens d’un allaitement « à la demande ». Or certaines mères se plaignent de ce que leur bébé tète « tout le temps » ou bien qu'il « prend la nuit pour le jour ». Quand on interroge plus en détail ces mères, elles décrivent le plus souvent la situation suivante : le bébé dort le matin, avec des tétées plutôt espacées, mais pleure beaucoup le soir, moment où elles pensent manquer de lait.

Physiologiquement, les tétées du matin sont abondantes (120 à 150 ml) – (5) et relativement espacées (2 à 5 h). Au fur et à mesure de l'avancement de la journée, les tétées se rapprochent en même temps que l'éveil de l'enfant augmente. Survient alors, le plus souvent entre 14 h et 2 h du matin, un épisode de « tétées groupées » (3) où le bébé tète de façon très fréquente pendant 2 à 3 heures, prenant à chaque fois de petites quantités (une gorgée à 40 ml) – (5) de lait plus gras de fin de journée (la maman percevant à cette heure là que ses seins sont peu remplis).
Cet épisode de tétées groupées est caractéristique des bébés au sein (à quelques exceptions près). On peut dire qu'il est « physiologique ». Or souvent la maman, après avoir donné les deux seins à son enfant, pense qu'elle manque de lait si celui-ci réclame encore (et est tentée de lui donner un complément), ou berce l'enfant pour le calmer plutôt que de lui redonner ce dont il a besoin pour sa croissance normale : le lait maternel, avec sa composition et sa quantité spécifiques à ce moment de la journée. Lorsque la mère comprend qu'il s'agit là d'un rythme (et non pas d'anarchie), d'un phénomène normal et habituel (et non d'un problème que poserait son bébé ou son allaitement) et que sa production de lait n'est pas en cause, elle reprend le plus souvent confiance en elle.

Comment était la prise de poids les premières semaines?
Combien de couche ton bébé mouille t'il et salit t'il par jour?
Combien de tétées fait il par jour?

Je te met aussi une petite vidéo sur l'allaitement aux signes d'éveil
 

Soniawis

Voie lactée
C'est épuisant, c'est sûr. Elle dort bien la nuit, donc il faut en profiter pour dormir toi aussi .le mien aussi faisait de longues nuits, on peut pas tout avoir, si bébé dort la nuit, il se rattrape le jour ! Il faut laisser tomber tout le reste. Je me souviens que c'est le papa qui faisait absolument tout le reste (forcément pas comme moi, alors je prenais sur moi pour ne pas critiquer ), il me tendait même la fourchette desfois ! Et oui je me retrouvais 3, 4 heures avec bébé accroché au sein, à téter, tetouiller etc. Ce sont des moments durs, mais ils restent normaux et importants pour ta production. Introduire du la aura pour conséquence une stimulation absente, c'est là qu'est le cercle vicieux.
Je sais, ça paraît interminable, mais à 2 mois 1/2, tu te rapprochés vraiment de la fin de cette étape ! Et franchement, après, ça change vraiment, je ne l'espérais plus et c'est arrivé ! La première fois où il y a eu 2 heures entre 2 tétées, de jour, je restais aux aguets, n'osant rien faire de peur de devoir tout arrêter... Maintenant c'est derrière, et voir ses yeux souriants pendant qu'il me caresse le visage en tetant ... C'est magique, c'est irremplaçable, et ça vient comme une récompense après cette période éreintante

Bonjour,

Je pense aussi avoir cette période le soir, mais le seul souci c'est que mon fils tetouille en tirant sur le mamelon comme un effet ventouse et moi je passe ma soirée (environ 3h-3h30) à essayer de le suite pour ne pas avoir mal. Il tire, se cambre et quand ça lâche (ou que je le retiré pour le mettre à l'autre sein ; la superalternance parfois c'est toutes les minutes!) il hurle. J'ai l'impression qu'il a un rgo puisque parfois c'est ça aussi la journée en un peu moins intense mais ça pourrait être juste une grappe?
Il a 6 semaines donc pic de croissance (d'où les grappes de journée je pense + chaleur) et énormément de force l souci c'est qu'il tire avec sa bouche et appuie avec sa main du coup avant j'arrivais à ne pas avoir mal mais là il me l'a fait 2 fois et ouille...
En plus je pense avoir un petit (car ça ne me le fait pas à chaque fois) RÉF, tout à l'heure en le mettant à l'autre sein je me suis aperçu que le premier coulait en 1 jet! Sans appui sans rien dessus.

J'espère pour les 2 mois et demi car je me demandais quand cette période allait passer. Impossible d'aller manger chez quelqu'un le soirée par exemple, je ne peux rien faire à part rester au sein toute la soirée en mode sport (parfois je suis obligée de le retirer et de le laisser à mon mari pour souffler 20secondes, il pleure mais moralement c'est dur), c'est un peu difficile surtout qu'on a l'impression qu'il souffre...

Merci d'avance
 

Soniawis

Voie lactée
@vanessa67 - je me rends compte que tu as aussi raison sur le fait que le biberon aggrave ma situation. A la deuxième tétée ce matin (1ère sans problème), la miss a fait sa princesse et refusait le sein sans même essayer ! Elle ne m'avait jamais fait ça auparavant malgré les quelques biberons. Elle doit grandir et comprendre le truc ! Après, je me demande si je ne fais pas une fixette sur la nourriture et qu'elle pleure peut-être pour autre chose (elle a fini par dormir pas longtemps après). J'ai réussi à lui donner le sein en insistant (3 longues minutes de pleurs avec le sein à ma bouche). J'ai un peu peur pour les quelques sorties en société de ce week-end... Je m'imagine bien en terrasse avec le bébé qui hurle à mon sein...

Je vais voir en pharmacie si je trouve un DAL. Ca pourrait me permettre de tenir le temps de résoudre le problème de fond (si on le trouve !). Si je ne trouve pas, j'essaierai la tasse mais je pense que ça ne résoudra pas le problème de "boudage" du sein...
J'attends le papa pour faire les photos des freins (mais j'avoue que la freinectomie ça ne m'énchante pas + il faut trouver le bon spécialiste avec les délais associés...).

Lundi je vais voir la consultante lactation de la PMI. Je ne connais pas l'ibclc. Y-a-t-il différentes compétences en lactation ?

Bonjour,

Vous habitez proche de Paris non?

Car pour les freins j'y ai pensé aussi ayant des douleurs dans les débuts (au final c'était une mycose ouf!)

Je suis allée au cabinet du docteur A dans le 16ème juste pour vérifier car dans ma tête tout allait bien et mon frère est dentiste et j'avais les 2 versions le pour et le contre de le faire couper...
Bref, j'y suis allée et mon fils avait un fort frein de lèvre (celui qui permet de detrousser sa lèvre supérieure sur l'areole et qui potentiellement pouvait me déclencher des douleurs) et un frein de langue niveau 4 (j'ai appris par la suite que c'était le plus faible niveau).

Petite précision je suis ostéopathe et même si pas super à faire c'est moi qui l'ai traité avant (obligatoire dans le protocole avec le Docteur A) et il y avait besoin!

Le docteur A m'a expliqué qu'elle n'avait peut être pas changer ma vie. Elle a dû sentir que j'étais réticente. Elle m'a dit "on laisse passer 2 ou 3 semaines, si jamais il y a toujours des douleurs vous revenez, sinon parfait".

Et je n'y suis jamais retournée je n'ai plus aucune douleur. Mon fils arrive même à détrousser sa lèvre parfois.

La consultation est à 95 euros et déductible de la prochaine si vous faites faire la frenectomie.

Ça peut paraitre cher mais je suis ravie de la prise en charge. J'étais rassurée par la douceur du personnel et surtout de voir le nombre de mamans et papas dans la toute petite salle d'attente (ne pas venir en poussette!) et des gens qui viennent de loin!

J'espère avoir pu vous éclairer.

Bon courage pour ce passage de l'allaitement ,
 
Dernière édition par un modérateur:

Gahan

Colostrum
Bonjour,

Avec un peu de retard je vous fais un petit retour sur ma situation.

Suite à mon rdv avec la conseillère ibclc, j'étais très motivée et j'ai suivi toutes les consignes pour tenter de relancer ma lactation (weekend folklorique chez belle maman à passer 3h par jour au tire lait quand la petite n'était pas sur moi...). Et bien rien n'y a fait, ma lactation n'est pas repartie et je ne sentais vraiment aucune amélioration. J'avais aussi l'impression que certaines séances de tire lait réduisaient la quantité de lait que je pouvais offrir directement à bébé. J'ai donc abandonné à grands regrets au bout d'une semaine.
Pour le moment je continue les tétées du matin qui fonctionnent bien et le reste de la journée, ça devient compliqué, j'ai rapidement l'impression que mon bébé ne prend plus rien au sein et donc pas le choix, on dégaine le biberon et le lait industriel.
Heureusement, pas de problème de confusion tétine/sein. J'ai aussi abandonné le DAL qui est une bonne solution de dépannage mais trop contraignant dans la durée.
J'espère pouvoir conserver le plus longtemps possible les tétées du matin mais je ne sais pas si ma lactation tiendra dans la durée.

Je ne sais pas si je suis un cas si exceptionnel à manquer de lait mais de mon côté, je recommanderais aux mamans qui pensent avoir des difficultés d'allaitement (notamment tétées interminables) de rester vigilantes sur la prise de poids dans la durée car pour ma part j'avais été rassuree à la visite des 2 mois pour découvrir 3 semaines plus tard une mauvaise prise de poids.
Je recommande aussi le rdv avec une conseillère en lactation sans trop tarder si vous avez l'impression que ce n'est pas normal/trop difficile. C'est un petit investissement mais riche de conseils quelque soit votre problème.

En tous cas, merci à vous pour l'écoute et les conseils et bon courage aux mamans qui rencontrent des difficultés avec l'allaitement !
 

vanessa67

Hyperlactation
Hello Gahan,
Merci pour ces petites nouvelles ,
Bravo à toi de t'accrocher avec ces difficultés ! Au moins si tu n'as pas pu retrouver l'exclusif, tu as mis toutes les chances de ton côté et du côté de bébé, et tu peux vraiment être fière de toi !
Je suis navrée que ta lactation ne soit pas revenue comme tu l'espérais, mais ta fille a une super maman !
Belle continuation
 
Haut