• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Pics de croissance incessants ou pas assez de lait ?

Gahan

Colostrum
Bonjour à toutes et à tous !

Ma fille a maintenant 2 mois et demi.
En deux mois et demi, j'ai très souvent cru être en pic de croissance (bébé grognon qui réclame sans cesse et très longtemps) et j'ai répondu à ses besoins avec patience mais étant données la fréquence et la durée de ces "pseudos pics", je commence à douter...

Aujourd'hui, j'ai tenté de lui donner un biberon en complément (100mL de mon lait congelé) et là, grand changement ! J'ai un petit bébé calme, de bonne humeur, qui arrive à dormir, ne pleure pas constamment s'il n'est pas en écharpe, etc...

Je sais qu'il est rare de manquer de lait (j'ai vu que cela concernait 2% des femmes, tout de même une personne sur 50) mais que pensez-vous de mon cas :
- ma fille peut passer 1h au sein, je n'ai pas la sensation qu'elle soit rassasiée. Elle tête fortement les 5 premières minutes et ensuite, j'ai l'impression que le débit baisse et qu'elle se "lasse". Si je la change de sein, c'est reparti pour 5-10 minutes actives puis de nouveau baisse de rythme.
- Quel que soit le moment, si je propose le sein à ma fille, elle tétera mais avec ce faible rythme si les tétées sont top rapprochées.
- Quand j'active manuellement, je n'ai qu'un seul filet de lait en fines gouttelettes
- Depuis 10 jours, je crois être passée en "lactation automatique" (je n'ai plus les seins tendus le matin, même après 8h sans tétée le matin). J'ai l'impression que depuis, ma fille a encore plus faim.
- Elle mouille bien ses couches et j'ai au moins 2 selles par jour (assez souvent vertes)
- A la naissance, ma fille faisait moins de 2,5kg. Il y a 15 jours on était à 4,2kg pur 56cm. Elle est toute en longueur (faible IMC).

De mon point de vue, j'assure tout juste la croissance de ma fille mais je suis toujours un peu trop juste pour qu'elle mange suffisamment pour être de bonne humeur et arrive à dormir en journée.
Je souhaiterais continuer d'allaiter mais sans que ce soit au détriment ni de la santé, ni de l'humeur de ma fille. Est-ce pertinent dans mon cas et durable de tester un allaitement mixte ?

Merci de votre écoute et de vos éventuels conseils.
 

vanessa67

Hyperlactation
Bonjour Gahan ,

Alors déjà , les rythmes de tétées sont tout à fait normales à son âge. C'est vraiment à partir de 3 mois que les tétées commencent à se reguler. Il faut savoir que bébé a été habitué à recevoir de la nourriture en continu in utero, cela met du temps pour se faire à la vie aérienne, à comprendre son corps.
Le comportement que tu as observé avec le biberon montre autre chose: une préférence pour un débit plus important. Je ne peux que te conseiller d'éviter le biberon, préférer un autre contenant si besoin en ton absence, ou alors vraiment lui donner à l'horizontale avec le dos bien droit calé contre le ventre de la personne qui donne, et quelqu'un d'autre que toi. Sans cela le risque serait qu'elle boude tes seins ...
As-tu un réf ? (le lait qui sort en jet fort en début de tétée) cela expliquerait aussi cette préférence de débit: ça coule vite puis ça ralenti, ce qui est normal. Mais peut-être que ta fille aime bien ce début de tétée, moins d'effort à faire et plus abondant.
Du coup elle ne fait pas l'effort de continuer jusqu'à arriver au lait de fin de tétée (ce qui peut expliquer les selles vertes).
Le lait est produit en continu. Tant que bébé tête, il y en a, mais peut-être pas assez à son goût !
A tester: faire de la compression pendant la tétée, après le gros débit du début, pour aider à accéder au lait + gras
Les freins ont ils été vérifiés?
A t elle une tétine ?
Le manque de lait est effectivement extrêmement rare, et ce que tu décris ressemble plus à la préférence de débit qu'à un manque.
 

Gahan

Colostrum
Bonjour Vanessa,

Merci pour ta réponse rapide !

Alors pour les questions :
- Elle a une tétine depuis ses 6 semaines mais s'en désintéresse depuis une dizaine de jours.
- Par qui dois-je faire vérifier les freins (possible en PMI ?) ? Je pense que sa succion est OK car contrôlée à la maternité au top de l'allaitement (les Bluets).
- Comment savoir si j'ai un réf ? Je n'ai pas particulièrement l'impression d'avoir un débit fort. Le débit me semble plus important en tout début de tétée mais je pense que c'est normal. Quand je retire le bébé, il n'y a jamais de lait qui continue de couler seul.
- Je fais de la compression des seins à chaque tétée, ça ne relance pas particulièrement la machine.
- Je ne lui ai donné que très rarement des biberons (aujourd'hui et à de rares occasions le soir quand elle finit par s'énerver sur mes seins).

Ta théorie de la préférence de débit me semble un diagnostic effectivement plausible mais que puis-je faire néanmoins pour la motiver à téter jusqu'au bout ?

Encore merci !
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour !

Tu dis que quand tu changes de sein c'est mieux au début, tu as essayé d'alterner dès que son rythme baisse ? Je crois qu'on appelle ça la superalternance .

Pour les freins je crois qu'il faut quelqu'un de calé en allaitement et qu'une conseillère en lactation par exemple sera plus indiquée.
Y'a des photos sur le site de la LLL pour comparer avec ton bébé.
 

Gahan

Colostrum
Bonjour Trèfle !

Oui, je fais de la superalternance. Ca marche bien le premier coup (quand on passe pour la première fois au 2ème sein) mais ensuite, ça ne fait plus effet.
Pour les freins, je n'y crois pas trop mais je vais tout de même aller faire vérifier ça avec un pro la semaine prochaine.
 

vanessa67

Hyperlactation
OK,
Alors pour la tétine, c'est plutôt pas mal qu'elle s'en désintéresse: la tétine fait sauter des tétées, donc des stimulations (le tetouillage stimule aussi donc reste important pour la lactation).
Les freins ,ce n'est peut-être pas flagrant, mais ça peut jouer sur la qualité de transfert de lait, même de manière quasi imperceptible, et entraîner progressivement une stimulation insuffisante. Ça vaut mieux de vérifier, ne serait-ce que pour écarter une piste
Et enfin, ça reste normal, surtout le soir après une journée de tétée, le lait est moins abondant donc pas fatiguant à obtenir, sein +++, avec peut être aussi du divertissement (chanter, lui faire des papouilles etc. Pour la détourner de son énervement ,c'est pas miraculeux mais ça peut aider un peu), et... Attendre avec beaucoup de patience que ça passe!! Les 3 premiers mois c'est aussi le 4e trimestre de grossesse.. Courage !
 

Gahan

Colostrum
Le lien que j'ai trouvé vers l'album des photos de freins ne semble pas fonctionner. Est-ce le bon ? http://forum.lllfrance.org/album.php?albumid=15
Si ce n'est pas le frein, je ne vois pas d'autres options que de passer au LA (je ne pense pas réussir à tirer suffisamment - je tire entre 20 et 80mL depuis que je suis passée en lactation automatique).
"attendre que ça passe" => Je ne veux pas sonner trop désespérée mais j'ai l'impression que les difficultés sont d'autant plus importantes que ma fille grandit et que ses besoins augmentent. Je commence à ressentir une frustration à ne pas réussir à profiter de plus de moments sereins (hors allaitement) avec ma fille. C'est d'ailleurs ce qui me fait envisager aujourd'hui le LA avec moins de regret que lorsque j'y songeais il y a quelques semaines.

Cette après-midi, après l'effet positif du biberon passé, je me retrouve à allaiter non stop. 5 minutes efficaces, 5 minutes de tétouille, 5 minutes de roupille (j'essaie de la stimuler/frotter avec plus ou moins de succès). J'ai tout juste le temps de lui changer la couche avant qu'elle ne râle. C'est aussi, me semble-t-il, un cercle vicieux car du coup, elle ne dort pas de la journée et a potentiellement encore moins d'énergie pour téter. Il me semble aussi avoir vu que pour favoriser la lactation, il fallait préférer plusieurs tétées plutôt qu'une tétée en continu. Est-ce que vous me recommanderiez de la faire patienter pour avoir ne serait-ce qu'une petite heure entre les tétées ? Quand je la mets en écharpe avec une tétine, j'arrive à la faire dormir 1h voire 2h.

Egalement, est-ce que le fait qu'elle fasse ses nuits (environ 8h) n'est pas un frein à la lactation ? Faudrait-il que je me lève la nuit pour tirer mon lait (je trouve ça un peu dommage de se lever quand bébé dort et avec le risque d'être plus fatiguée et produire moins...).


Merci pour les encouragements :)
 

vanessa67

Hyperlactation
C'est épuisant, c'est sûr. Elle dort bien la nuit, donc il faut en profiter pour dormir toi aussi .le mien aussi faisait de longues nuits, on peut pas tout avoir, si bébé dort la nuit, il se rattrape le jour ! Il faut laisser tomber tout le reste. Je me souviens que c'est le papa qui faisait absolument tout le reste (forcément pas comme moi, alors je prenais sur moi pour ne pas critiquer ), il me tendait même la fourchette desfois ! Et oui je me retrouvais 3, 4 heures avec bébé accroché au sein, à téter, tetouiller etc. Ce sont des moments durs, mais ils restent normaux et importants pour ta production. Introduire du la aura pour conséquence une stimulation absente, c'est là qu'est le cercle vicieux.
Je sais, ça paraît interminable, mais à 2 mois 1/2, tu te rapprochés vraiment de la fin de cette étape ! Et franchement, après, ça change vraiment, je ne l'espérais plus et c'est arrivé ! La première fois où il y a eu 2 heures entre 2 tétées, de jour, je restais aux aguets, n'osant rien faire de peur de devoir tout arrêter... Maintenant c'est derrière, et voir ses yeux souriants pendant qu'il me caresse le visage en tetant ... C'est magique, c'est irremplaçable, et ça vient comme une récompense après cette période éreintante
 

vanessa67

Hyperlactation
Ha oui et j'oubliais ,pour favoriser la lactation, il n'y a pas d'espacement ou de durée, le seul truc qui marche c'est bébé au sein à volonté, c'est bébé qui prépare la lactation à s'adapter à ses besoins. Donc pas de montre ou de chrono, à la demande, que ce soit 5, 10 mn ou 3 heures, que ce soit 1, 3 heures après la dernière ou 12 minutes après.. Promis, ça va se tasser. Il est important aussi que ce soit bébé qui gère et se régule seule, car en lui imposant un rythme, elle ne saura pas gérer les sensations de son corps, son appétit ou sa satiété, elle apprend aussi tout cela
 

Christine13

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Gahan

Je comprends ta frustration, ton envie que ça change, de ne pas te sentir enlisée dans cette situation.
En lisant oui je ne peux m'empêcher de penser qu'il y a quelque chose qui cloche, qui gêne ta fille. J'ai pensé REF au début mais le débit de lait que tu décris n'y correspond pas. Ce qui m'y a fait penser c'est quand tu dis qu'elle s'apaise avec une sucette et qu'elle dorme longtemps en mode économie d'énergie.
Ensuite j'ai aussi pensé au frein. Beaucoup plus de gens en "souffre" que l'on ne pense, mais malheureusement très peu de personnes sont bien formées (et pas souvent en PMI...). Le mieux je pense c'est de mettre des photos sur le forum. On peut essayer de contacter les animatrices pour savoir ce qu'elles en pensent.
Je pense à @Myriam @Tatian@ @Sylvie
Ta lactation pâtit à mon avis de ces 8 heures sans tétées. Je pense que se lever une fois en 8 heures pour tirer c'est faisable (mais c'est mon avis ;)) ou alors il faut savoir que les bébés tètent très bien endormis, pas besoin de réveiller ta fille tu peux essayer de la mettre au sein. En plus la nuit ce sont des tétées très nutritives.
Bref désolée car je n'ai pas l'impression de t'aider beaucoup mais surtout te dire et t'encourager à t'écouter si tu as l'impression qu'un problème se pose.
Bon courage, j'espère que tu trouveras la solution.
 

Gahan

Colostrum
Merci pour votre soutien.

Demain quand il fait jour j'essaie de prendre de bonnes photos. Je suppose qu'il suffit que je soulève sa lèvre ?
A la PMI où je vais, il y a une conseillère en lactation les lundis matins. J'espère bien tout de même qu'en ayant cette spécialité elle soit capable de me renseigner sur le frein, non ?

Petit retour sur l'après-midi et la soirée. Ayant du temps, étant zen et motivée, cette après-midi je me suis dit "allez, j'allaite à fond, dès que mon bébé réclame, sans jamais le faire patienter". J'ai commencé à 17h et elle a été au sein non-stop jusqu'à 22h avec peut-être 20 minutes de pause cumulées (10 minutes calme et le reste pour changer la couche...). Et bien à 22h, ça s'est fini en hurlements (c'est rare qu'elle pleure comme ça) à mon sein. Le papa a essayé de la calmer en la portant, ça a un peu marché et à peine je la rapproche de mon sein, elle s'est remis à hurler. On n'a pas hésité à dégainer le biberon. (je me réjouis que ce ne soit pas arrivé le week-end dernier où on est parti sans biberon de secours !!)

Je vais voir pour tirer la nuit. Je trouve aussi ça bizarre que je n'aie plus les seins tendus le matin. Est-ce que ça peut déjà être la lactation automatique au bout de seulement 2 mois ? J'ai l'impression que les difficultés se sont accentuées à partir de ce moment. Ce soir en manuel j'avais quelques gouttes seulement qui giclaient sans pression (elles retombent à 2-3cm de mon sein). A partir de quel critère peut-on dire qu'une maman n'a pas suffisamment de lait ? Bon de toutes façons, si c'est ce problème, il n'y aura rien à faire donc autant regarder vers les autres pistes avant d'abandonner !
 

Sharizhai

Hyperlactation
@Gahan j'ai également accouché aux bluets et on m'avait dit que bébé n'avait pas de freins. Pourtant je souffrais le martyr et j'avais des crevasses. J'ai fait vérifier les freins par la suite et il y avait bien frein de langue et frein de lèvre. Aussi je ne peux que te conseiller de faire vérifier les freins par une consultante externe.
 

Princesses aux petits pois

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Tu peux aussi essayer d'allaiter en portage ça te permettra au moins de pouvoir bouger.
As tu essayé de voir un ostéopathe ? Desfois ça peut vraiment faire du bien, libérer des tensions...
 

vanessa67

Hyperlactation
Le passage en autocrine fait effectivement un peu baisser le débit.
La lactation s'adapte à la demande, et la production se fait qd bébé tête. Donc elle a bien à manger. Le comportement que tu décris le soir, avec pleurs et refus du sein, correspond pour moi malheureusement à une confusion sein-tetine. Tant qu'il y a un biberon, pourquoi fournirait elle un effort supplémentaire ? C'est un cercle vicieux, car en plus avec la quantité bue au bib, ça fausse son sentiment de satiété. ..
 

Gahan

Colostrum
Petit message pendant le tirage du lait nocturne ([HASHTAG]#jegardelafoi[/HASHTAG]!)

@vanessa67 "Tant qu'il y a un biberon, pourquoi fournirait elle un effort supplémentaire ? " => je précise que je n'ai donné le biberon qu'à de très rares occasions, lorsque le phénomène de ce soir se produit = j'allaite mon bébé des heures durant (en l’occurrence 5h, on a quand même bien persévéré toutes les deux !) et celui-ci finit par hurler et être incalmable. Je ne vais pas laisser mon bébé pleurer de faim sous prétexte que l'allaitement est un phénomène naturel et auto-régulé. Je dois t'avouer que c'est le genre de remarques qui me rend triste quand j'essaie justement de trouver une solution pour éviter ces biberons que je n'ai jamais dégainés par convenance et qui me crèvent le cœur à chaque fois. Et cela me décourage d'avance de tenter de faire du mixte. Je me dis que si je n'arrive pas d'ici quelques jours à trouver une solution, je serai sans doute "condamnée" à 100% de LA.

Pour le frein, j'ai remarqué depuis le départ que la lèvre inférieure de ma fille est bien abaissée pour englober l'aréole, en revanche, la lèvre supérieure reste toujours comme pincée sans que cela me fasse mal. Au début, j'essayais de la "déplier" mais je n'y suis jamais parvenue. Est-ce que cela peut être un signe de problème de frein ?

Je viens de réussir à tirer 80mL (50 + 30) en 20 min après plus de 4 heures sans tétée. Est-ce que ça donne une indication quelconque ? Cela me semble peu par rapport à ce que je pouvais tirer au départ (facilement 150mL). Je pense que c'est dû au passage en autocrine.
 

vanessa67

Hyperlactation
Je te lis pendant mon tirage nocturne aussi... Désolée je ne voulais pas te blesser ! Je n'ai pas voulu prétendre que tu cedais facilement au bib, j'ai bien compris que c'était après des heures de tétées et des pleurs décourageants.
Le tirage n'est pas représentatif de ta production , d'une part ,et oui le passage en autocrine peut faire baisser les quantités obtenues au tire lait, d'autant plus que nous ne sommes pas égales face au tire lait... 80 ml c'est pas mal, et en plus qd on stresse sur la quantité, et d'une manière générale, ça peut créer un blocage du réflexe d'éjection, du coup au tire lait c'est plus impactant.
As-tu déjà vu une consultante en lactation ibclc ? Ça pourrait t'aider, après la piste du frein si ce n'est pas ça mais effectivement la lèvre supérieure qui ne se retrousse pas bien est souvent un signe)
Bon courage à vous deux !
Ha oui, et connais tu le dal? Cela pourrait te permettre de donner le complément en stimulant si besoin
 

Gahan

Colostrum
@vanessa67 - je me rends compte que tu as aussi raison sur le fait que le biberon aggrave ma situation. A la deuxième tétée ce matin (1ère sans problème), la miss a fait sa princesse et refusait le sein sans même essayer ! Elle ne m'avait jamais fait ça auparavant malgré les quelques biberons. Elle doit grandir et comprendre le truc ! Après, je me demande si je ne fais pas une fixette sur la nourriture et qu'elle pleure peut-être pour autre chose (elle a fini par dormir pas longtemps après). J'ai réussi à lui donner le sein en insistant (3 longues minutes de pleurs avec le sein à ma bouche). J'ai un peu peur pour les quelques sorties en société de ce week-end... Je m'imagine bien en terrasse avec le bébé qui hurle à mon sein...

Je vais voir en pharmacie si je trouve un DAL. Ca pourrait me permettre de tenir le temps de résoudre le problème de fond (si on le trouve !). Si je ne trouve pas, j'essaierai la tasse mais je pense que ça ne résoudra pas le problème de "boudage" du sein...
J'attends le papa pour faire les photos des freins (mais j'avoue que la freinectomie ça ne m'énchante pas + il faut trouver le bon spécialiste avec les délais associés...).

Lundi je vais voir la consultante lactation de la PMI. Je ne connais pas l'ibclc. Y-a-t-il différentes compétences en lactation ?
 

vanessa67

Hyperlactation
Oui ibclc c'est une certification qui atteste d'une formation spécifique, avec des compétences liées: elles peuvent observer une tétée entière, vérifier les freins, les positions etc. Un truc tout bête qui pour moi a montré l'incompétence de certains, même en maternité: mon bébé perdait trop de poids (selon les procédures hospitalières), les puer, sages femme et conseillère en lactation essayaient de me montrer plusieurs positions en prenant bébé et en lui collant la tête au sein, le stimulaient en lui frottant vigoureusement le crâne etc. La consultante que j'ai vu en sortant a observé et a tout de suite compris qu'il ne supportait pas ces contraintes sur sa tête, en plus en étant sorti à renfort de ventouse .. Aucune prise en compte de ce traumatisme ni des blocages que cela pouvait engendrer avant que je ne vois cette personne... Heureusement rapidement ! Elle m'a donné des vrais conseils et m'a beaucoup rassuré, m'a orienté vers un ostéo etc. En général elles sont vraiment bienveillantes et essayent de t'accompagner, longtemps si nécessaire, vers le succès en te redonnant confiance en tes compétences, c'est très réconfortant.
Après si à la pmi tu trouves une personne bien à l'écoute et encourageante, c'est très bien ! Si jamais, voici le lien vers l'annuaire ibclc :
http://consultants-lactation.org
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Le seul indicateur d'une bonne prise de lait avec l'allaitement maternel c'est le nombre de couches pleines et la prise de poids. As tu tracé la courbe OMS de ton bb ? Y a t il un changement de couloir ou une cassure ? @Tatian@ peut t'aider avec des chiffres précis que je n'ai plus en tête.
L'allaitement c'est déroutant et on a parfois du mal à lâcher prise.
Pour ce qui est des freins @picurka pourrait t'aider mais en général soit il y a des douleurs, un problème de prise de poids ....
Je te sens perdue dans tes messages et tu doutes beaucoup. J'espère que tu trouveras les réponses à tes questions.
 
Haut