• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Pathologie inflammatoire maman bébé refuse lit cododo

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Moi je garde mon avis mais en fait mon avis on s'en fiche c'est toi qui est importante dans l'histoire.
 

Catherine06

Hyperlactation
@AureAvalor Est-ce que tu penses que cela pourrait marcher, de faire du cododo le bébé entre vous ?
Histoire que le papa essaie de le prendre en peau à peau sur son ventre, pour te soulager tout en se reposant ? Ou alors, il se met contre le lit du bébé pendant une partie de la nuit et fait du peau à peau quand le petit demande, toujours pour te soulager un peu ?

Pour la journée, est-ce que tes douleurs te laisseraient le porter +++ ? Il y a eu des périodes chez nous, où il avait de nouveau un gros gros besoin de contact. L'écharpe était alors très utile pour faire à manger, aller aux toilettes, etc...

Pour le sommeil, on a eu une lente amélioration jusqu'à 4 mois, puis une grosse dégradation du sommeil à ce moment-là (les premières dents), puis des mieux et des (vraiment) pas terribles (au moment des grosses acquisitions motrices et mentales). Je compatis :calin:.

Tu es une super maman, tous mes vœux de courage.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Alors c est une spondylarthrite ankylosante.

Et pour faire suite j ai eu la réponse du professeur. Le celebrex est contre indiqué pendant l allaitement et vu le contexte actuel du covid il comprend ma douleur mais me conseille d en rester là... :(
Voici un extrait du coin du prescripteur, revue destinée aux profesionnels de santé
Inhibiteurs sélectifs de la Cox-2
Célécoxib (Celebrex ® )
Il est très fortement lié aux protéines plasmatiques (97 %).
Sa demi-vie est longue (11,2 heures). Une étude a recherché
son taux chez une mère qui en a pris 100 mg 2 fois par jour
pendant 2 jours (Knoppert). Elle a suspendu l’allaitement
jusqu’à 48 heures après la fin du traitement, mais a tiré son
lait pour qu’on y recherche le taux de célécoxib pendant les 48
heures qui ont suivi la prise de la dernière dose. 4,75 heures
après cette dernière dose, le taux lacté était respectivement de
101 et 133 μg/l dans le sein droit et gauche. 35 heures après la
dernière dose, il était de 30 μg/l. La demi-vie lactée était de
5,1 heures. Les auteurs estimaient qu’un bébé exclusivement
allaité recevrait au maximum 40 μg/kg/jour.
Une autre étude a porté sur 5 mères, prenant 200 mg/jour
de célécoxib depuis plusieurs semaines, et sur 2 de leurs en-
fants (Hale). 3 mères ont donné des échantillons de lait juste
avant la prise du célécoxib (à 9 heures), puis 2, 4, 6, 8, 12 et
24 heures après la prise. Deux d’entre elles ont accepté qu’une
prise de sang soit effectuée chez leur enfant, 4 heures après la
prise maternelle de célécoxib. 2 autres mères ont accepté la
pose d’un cathéter intraveineux. Elles ont tiré leur lait juste
avant la prise, puis 1, 2, 4, 6 et 8 heures après la prise, et des
échantillons de sang ont été prélevés aux mêmes moments.
Les mères prenaient en moyenne 3,27 mg/kg/jour de célé-
coxib. Le pic lacté de célécoxib était constaté environ 2 à 3
heures après la prise, et il était de 139 ± 33 μg/l dans le pre-
mier volet. Le suivi du taux sanguin dans le second volet
permettait de constater que le pic lacté survenait à peu de
chose près au même moment que le pic sérique. Le rapport
lait/plasma était d’environ 0,23 chez toutes ces femmes (il
variait de 0,15 à 0,31). Le célécoxib n’était plus détectable
dans le lait 12 et 24 heures après la prise. On pouvait estimer
que la quantité absorbée par l’enfant était comprise entre 6,2
et 13,4 μg/kg/jour (9,8 μg/kg/jour en moyenne), ce qui repré-
sentait 0,19 à 0,39 % de la dose maternelle ajustée pour le
poids (0,3 % en moyenne). Le célécoxib n’était pas détectable
dans le sang prélevé chez 2 enfants 4 heures après la prise
maternelle. Les mères de cette étude n’ont constaté aucun
effet secondaire chez leur enfant.
L’excrétion lactée du célécoxib a également été étudiée
chez 6 femmes, qui allaitaient un enfant âgé de 6,5 à 15 mois
(Gardiner), et qui ont pris une dose unique de célécoxib de
200 mg. Le rapport moyen lait/plasma était de 0,18 (0,15 à
0,26), et l’enfant allaité recevait en moyenne 0,23 % (0,17 à
0,30 %) de la dose maternelle ajustée pour le poids. L’étude la
plus récente (Ruhlen) a recherché le célécoxib dans le sang et
le liquide exprimé des seins de mères qui n’allaitaient pas,
chez 13 femmes qui ont pris 200 ou 400 mg de célécoxib 2
fois par jour pendant 2 semaines. Les taux plasmatiques de
célécoxib étaient plus élevés dans cette étude que dans celle
de Hale, probablement en raison des modalités du traitement.
Le célécoxib a été détecté dans 4 échantillons de lait. Globa-
lement, les auteurs de ces études concluaient qu’étant donné le
faible taux lacté du célécoxib, un effet secondaire chez
l’enfant allaité était hautement improbable, avec d’éventuelles
exceptions (prématuré, par exemple).
Il y a également tout un article du coin du prescripteur consacré aux médicaments utilisés en rhumatologie. Je peux te l'envoyer par mail si tu le souhaites.
L'ennui avec la prise en soin des mères allaitantes c'est que généralement les spécialistes sont très compétents dans leur domaine mais que la proportion de femmes allaitantes dont ils ont à s'occuper est tellement faible qu'ils n'ont pas suffisamment de données / de recul à leur seul niveau. D'où l'importance de publications comme celles des dossiers de l'allaitement qui sont très complètes et documentées.
 

bad mom

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@AureAvalor j'espère que tu vas bien
J'ai eut ici confirmation de Bicêtre que je dois continuer le célécoxib. Arrêt immédiatement si état fébrile et consultation.

:calin:
 
Haut