1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

"Etre une bonne mère ne suppose pas forcément d'allaiter"

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Feedherbe, 10 Octobre 2014.

  1. pika

    pika Voie lactée

    Entièrement d'accord nesquick, les gens ne se rendent pas compte de leur stupidité. J'espère que les pays occidentaux n'auront plus jamais d'épidémies, je l'espère vraiment, mais si on observe ce qui se passe avec le virus ebola, par exemple, seulement les malades avec un système immunitaire fort survivent. Et si l'OMS estime que les avantages de l'allaitement sur le système immunitaire se poursuivent jusqu'à l'âge adulte, il en dérive que l'allaitement est une nécessité et, au même temps, un des plus beaux cadeaux qu'une mère puisse faire à ses enfants.

    En ce qui concerne les papas, il y a plein de façons de contribuer: les couches, le manucure, le bain... Déjà il est pas interdit de tirer son lait et laisser papa préparer un bib de LM (nous l'avons fait quand j'étais fatiguée ou lorsque je venais de tirer pour faire du stock et gigoteur s'est soudain réveillé). Et puis au moment de la diversification les papas peuvent s'impliquer au 100%.
     
  2. pika

    pika Voie lactée

    Merci Stephs13 :)
    Je pense qu'être de bons parents est une mission très très difficile. Mon but personnel est de ne pas devenir une mauvaise mère.
     
  3. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Je reviens mettre mon grain de sel :)... Qu'entends tu par "mauvaise mère" pika ?
     
  4. pika

    pika Voie lactée

    Je voudrais que gigoteur devienne un adulte sans problèmes physiques et psychologiques, je voudrais qu'il ait confiance en soi et qu'il sache communiquer avec les autres. Maman et papa jouent un rôle clé dans son développement et ce n'est pas toujours facile de s'apercevoir des erreurs avant qu'il ne soit trop tard. Une mauvaise mère (tout comme un mauvais père) ne remarque pas qu'elle est en train d'adopter de mauvaises méthodes éducatives.
    Mon cœur de maman veut à tout prix qu'il soit heureux et je ne sous-estime pas du tout l'ampleur de la tâche :)
     
  5. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Effectivement c'est une tâche colossale... Et ça suppose d'être dans une écoute très fine de soi et de son enfant. On croit tellement bien faire par moments parce qu'on fait bien pour soi alors qu'on détruit l'autre sans s'en rendre compte. J'en parle en connaissance de cause, ma mère m'a démoli en pensant sincèrement me donner des conseils judicieux qui me serviraient dans la vie. Du coup, j'ai évidemment envie d'éviter ce genre de travers, comment envisages-tu, toi, d'être dans le "bon chemin" ?
     
  6. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Je me permets de répondre, pour moi c'est écouter écouter et encore écouter, donc laisser à l'enfant l'espace dont il a besoin pour se développer.

    Et n'oubliez pas qu'on ne peut pas être une bonne mère (enfin c'est mon avis) mais qu'être une "mère suffisamment bonne" ça sera déjà bien!
     
  7. Lou33

    Lou33 Hyperlactation

    Je viens de vous lire ainsi que cet article débile....
    La norme c'est allaiter son enfant la chair de sa chair pour mon mari et moi ça semble tellement naturel.
    J'ai accouché en même temps qu'une de ses collègues et quand il lui a demandé si elle allaité son bb elle lui a répondu "sûrement pas cette zone est réservée à mon homme hors de question que bb y touche"
    Il a été choqué et m'a justement dit que les propos de cette personne en disait long sur sa personnalité. J'ai beaucoup de chance d'avoir un mari qui me soutient complètement. Quand il voit notre puce chercher à téter il fond littéralement.
    Notre couple a été renforcé par sa naissance et je pense qu'on allaite ou qu'on biberonne ça n'a rien à voir. Quand on voit le nombre de divorces malheureusement et le nombre de bb allaités (d'après l'article 10% de manière exclusive jusqu'à 3 mois..ça semble très peu...) on voit bien qu'il n'y a pas de corrélation entre les 2.
    Comme j'ai pu lire dans vos messages moi aussi je suis attristée de voir toutes ces personnes qui ne veulent pas changer leur vie pour bb qui doit "suivre". Une copine m'a parlé comme ça de son bb cet été lorsqu'elle a vu que je portais la mienne que je l'allaitais à la demande accompagnais ses pleurs ses endormissements elle m'a dit "j'ai refait un enfant c'est à lui de me suivre car moi je ne le suivrais pas..." Cette personne a déjà un grand de 10 ans qui a de gros gros problèmes de sommeil et colères... Visiblement ça ne lui a pas servi de leçons.
     
  8. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    :D

    Excusez moi ça me fait rire!!! trop c'est trop!!
     
  9. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    J'ai souvent lu ça ! C'est vrai que c'est trop marrant!!!!
    Je crois énormément aussi au concept de mère suffisamment bonne et tout comme Sophie ma mère a cru vraiment tout bon faire ( et je pense que si éducation a été géniale pour mon frère ou ma sœur mais n'était pas adaptée pour moi...
    Je veux en premier lieu que mes enfats aient confiance en eux.
    Et comme je le dis sans cesse je veux pouvoir payer leurs études
    Je sais que j'ai lu que la lll " recommandait" même si non ce n'est pas le terme si Sylvie lit ça elle va pas être contente d'arrêter de travailler pour s'occuper de ses enfats tant qu'ils sont petits mais moi je sais que ce qui m'empêche de m'arrêter c'est me dire que je veux de l'argent pour plus tard pour les études...j'espère que ça ne empêche pas d'être une " bonne mère" ou plutôt de tout faire pour l'être car je sais que la tâche est dure!!!!
     
  10. Lou33

    Lou33 Hyperlactation

    Je pense que pour être une "bonne mère" surtout il fait être bien ses baskets car j'ai entendu pas mal de mamans au foyer dirent à leur enfant
    "Je me suis privée pour toi en arrêtant de travailler"
    Alors ça je trouve que c'est nul...faire culpabiliser les enfants.
    Ma mère nous a souvent dit qu'elle n'avait pas divorcé quand nous étions petites pour ne pas nous perturber... Elle le fait pas exprès mais quand elle raconte qu'elle était malheureuse nous pouvons nous dire avec mes sœurs que c'est de notre faute.....
    Enfin c'était une parenthèse.
    Mais voilà je pense qu'il faut être épanouie quel que soit le choix que nous faisons. Tout ne peut pas être parfait alors par pitié ne faisons pas en plus des choix qui ne nous correspondent pas.
     
  11. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Ce que tu dis me fait penser à une amie qui reprochait à ses futurs enfants ( toujours pas conçus) de l empêcher de devenir célèbre...
     
  12. Lou33

    Lou33 Hyperlactation

    Ah ah ah carrément elle est bonne celle là!
     
  13. pika

    pika Voie lactée

    Tout ce que vous dites est vrai et je ne sais pas si une recette existe pour être une bonne mère. Moi je crois qu'on peux juste faire de notre mieux.

    Je ne vais pas être très maternelle comme beaucoup de mamans le sont ici. Je ne me permet pas de juger, ça se trouve que j'ai tout faux, mais dans mon entourage j'ai vu que ça peut emmener à des dérives avec des enfants-roi style Tanguy (le film) et pour moi l'idéale serait de trouver un équilibre entre la douceur, le maternage, le respect de soi et l'autorité. Est-ce qu c'est possible? Je l'espère :eek:

    Pour l'instant les limites que je pose sont le bien-être physique et mental et les perspectives de l'avenir. Le cododo ne me permettrait pas de bien dormir ni d'avoir une bonne intimité dans le couple, donc je ne le fais pas. Arrêter de travailler signifierai renoncer à une partie importante de ma personnalité et disposer de moins de moyens. Pas envisageable non plus, je le regretterai et je deviendrai une de ces mères que Lou33 décrit.
     
  14. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    La bonne mère, c'est celle qui fait du mieux qu'elle peut, celle qui continue d'apprendre de ses enfants. On a toutes des manières différentes d'envisager le maternage et la parentalité. Et c'est tant mieux. On peut aussi être extrêmement différente d'un enfant à l'autre. Je ne suis pas la même mère avec ma deuz' qu'avec ma prem's. Car elles sont différentes, car elles n'ont pas les mêmes besoins, car je les aime différemment. Pas moins, ni plus, juste différemment. Je suis moi aussi différente, plus zen, plus expérimentée...
    Et je pense sincèrement qu'il n'y a aucun amalgame à faire entre maternage et manque d'autorité ou de limite. C'est simplement une manière différente de poser les limites, moins arbitraire sans doute...
     
  15. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Tu as raison Lili69, je pense effectivement que l on peut materner, poser des limites et avoir de l autorité. J'ai vu mes belles soeurs le faire parfaitement. Mais, c est dans leur culture. Leurs parents les ont élevées comme cela, avec beaucoup d amour et de discussions. Mes belles soeurs me disent souvent: " il faut beaucoup parler et expliquer". Leurs enfants marchent à l amour et au respect.
    J aimerais faire comme elles, le seul problème, c'est que ce n'est pas inné chez moi, j'ai des vieux réflexes de mon éducation bien française. J essaye, je fais confiance à l amour et à mon Poupon.
    Comme ça a été dit plus haut, on ne peut pas être une mère parfaite, même si là pour le coup on aimerait être parfaite.
     
  16. fannie

    fannie Hyperlactation

    oh la la ça fait réver tes belles soeurs! elles viennent d'ou?
     
  17. fannie

    fannie Hyperlactation

    chaque maman est différente et chaque bébé et famlille aussi!

    moi je suis à fond maternage proximal comme on dit,j'ai une très bonne relation avec mes enfants et je me sens une bonne maman!

    ma soeur est une " working girl" qui adore son travail, a allaité ses enfants 3 mois chaqu'un uniquement comme elle dit pour l'aspect nutritif, a recommencé à travailler quand ses petits avaient 2 mois, est parti en déplacement professionnel un mois d'affilée plusieurs fois pendant la première année de vie des ses enfants( son mari assure bien le relai),est très branchée " récompenses et punitions" et c'est une bonne maman aussi et elle a une très bonne relation avec ses enfants!

    ma belle soeur n'a pas allaité du tout, est anti cododo ( cela la gène par rapport à son couple), a arrêté de travailler pour élever ses filles, et a eu une super relation avec ses enfants et elle est une bonne maman aussi!

    bref, il ne fait pas se comparer, pas se juger, chaque maman, chaque bébé chaque famille est différente, je trouve que l'important est que les besoins de tous ( parents compris) soit respectés au mieux, et si la maman a besoin d'aller travailler pour être heureuse, et bien il faut qu'elle travaille! si au contraire elle a besoin de ne plus travailler pour être avec bébé, et bien c'est cela qu'il faut faire! et c'est pareil pour tous les autres choix éducatifs.
     
    Brioche aime ce message.
  18. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Mes belles soeurs sont Mexicaines et ont des parents extraordinaires. Elles ont grandi dans l amour, le respect et la bienveillance et transmettent cela à leurs enfants et j en profite également.

    Tu as raison, l essentiel c'est d écouter son coeur. Il n y a pas de modèle prédéfinis de bonne mère.

    Ce qui m inquiète personnellement, c'est que mon coeur est loin des principes éducatifs que j'ai vécus, en tant qu enfant, et pratiqués, en tant que nounou.
    Par exemple, en tant que nounou, les parents disaient que je pouvais donner des fessées et moi je trouvais ça normal...

    Bref, j'ai peur d étouffer mon coeur sous le poids de principes éducatifsqui ne me correspondent pas et de ne pas m occuper de Poupon comme mon coeur et mon Poupon le voudraient.
     
  19. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    j'aime beaucoup ce que tu écris Fannie!
     
  20. Lou33

    Lou33 Hyperlactation

    Je suis d'accord Fannie par contre clairement plus on materne plus on est considérée comme une maman faible et ce n'est pas toujours facile...
    La "norme" ici en France n'est pas vraiment dans le maternage.
    Moi j'ai arrêté de travailler pour m'occuper de mon bb et parce que clairement vu ce que je gagnais horaires à la noix mari souvent en déplacement et pas de famille à proximité, je serais allée travailler pour payer la nounou... En plus ça me plait d'être chez moi et de m'occuper de ma puce même si ce n'est pas facile tous les jours parfois je craque dans les bras de mon mari le we...
    Et bien en plus j'ai l'impression de ne pas faire partie de la société! On ne me le dit pas directement mais quand une femme me dit "ah non je ne pourrais pas!!! parler areuh areuh toute la journée faire la bonne pas de vie sociale pfff je déprimerais" c'est vraiment méchant.
    Alors que moi je respecte complètement les mamans qui travaillent. Je ne mets jamais mal à l'aise une maman qui biberonne limite je n'en parle pas. Pareil laisser pleurer quand je vois que je suis face à des parents qui optent pour cette solution je ne parle pas de maternage à moins qu'ils ne me posent la question. Et lorsque je justifie mes choix je fais bien attention à ne pas vexer.
    Enfin c'est comme ça...
    Par contre je pense que tu as raison quand tu cites ta sœur, belle sœur... On peut être une bonne maman et avoir une super relation avec ses enfants sans être maternante. Je reste malgré tout convaincue qu'à l'âge adulte certains "manques" peuvent engendrer des problèmes de confiance en soi.
    Il n'y a pas de mère parfaite mais ce qui compte c'est l'intention qu'on met à essayer de l'être.
     

Partager cette page

Chargement...