1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

"Etre une bonne mère ne suppose pas forcément d'allaiter"

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Feedherbe, 10 Octobre 2014.

  1. Feedherbe

    Feedherbe Montée de lait

    Voici le lien vers un article (ou plutôt le blog) d'une psy: http://www.liberation.fr/societe/20...e-ne-suppose-pas-forcement-d-allaiter_1118992
    Voilà qui m'a mis en colère et ne manquera pas de faire débat sur ce forum...
    Que l'on déculpabilise les mamans qui donnent des biberons, je le conçois. Mais à mon sens, ce qui est prévu par la nature comme l'aliment du bébé ne doit pas être remis en cause sous prétexte que ce serait inadapté à notre culture, à notre société! A la société de s'adapter à l'humain: ce n'est pas dans ce sens, que ça marche?
     
  2. Alba Mamma

    Alba Mamma Période de pointe

    "Ce qui fait la qualité d’un allaitement, c’est qu’il soit choisi et bien vécu. A la fois par la mère, le bébé et le père."
    Ah ah, le bébé doit choisir d'être allaité ou au biberon, quelle bonne blague !!! Comme si on leur donnait le choix quand on file un médoc à la mère dès la maternité (à sa demande bien sûr) pour stopper la montée de lait et passer directement aux biberons !
     
  3. Feedherbe

    Feedherbe Montée de lait

    Ce qui fait la qualité de l'allaitement, c'est que c'est ce qu'il y a de plus adapté au bébé, tout simplement!
    Et vu comment on est aidé dans les maternités, mieux vaut avoir une sacrée dose de motivation pour réussir un allaitement! Un choix? Non: un parcours du combatant!
     
  4. fannie

    fannie Hyperlactation

    souvent les psy que j'ai rencontré ne sont pas pro allaitement, je l'ai déjà reparqué!

    j'aime bien le passage que les mères viennent la voir car elles n'arrivent pas à sevrer leur grand de 3 ou 4 ans, ce qui mets en péril leur couple ou leur désir d'un second enfant, moi j'allaite "toujours" mon fiston de 4 ans et demi, ce qui n'a pas empéché sa soeur de naitre et mon couple va très bien merci!!! " pathologie au moment du sevrage" mais bien sur!!! elle a inventé un nouveau motif de consultation? le sevrage naturel est entre 2 et 7 ans... et il y a toujours moyen de négocier avec son bambin si on veut arrêter alors que lui n'est pas prêt, le sevrage à cet age est un compromis entre la mère et l'enfant...

    j'ai eu rendez vous avec la maitresse de mon fils aujourd'hui et elle ne m'a fait que des compliments, sociable, intelligent, curieux, obéissant, empathique bref il est NORMAL et moi je suis NORMALE aussi! et pourtant il a encore besoin de téter 2 fois par jour, ce qui semblerait normal au Danemark mais qui semble farfelu en France et c'est bien dommage.
     
  5. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    J'aurais pas dû lire ça avant d'aller me coucher, ça m'a fait monter dans les tours. Non mais de quoi je me mêle la psy?? Moi aussi j'ai allaité ma grande pendant 4 ans, la 2ème est née entre temps, ma grande va très bien, mon couple aussi et la petite a l'air de plutôt s'y plaire aussi au sein de maman. Manifestement, ce forum devrait regorger de cas pathologiques alors que nous décrivons pour la plupart des enfants sociables et intelligents. On est en train de lui péter ses statistiques à cette pauvre psy!
     
  6. Alba Mamma

    Alba Mamma Période de pointe

    On devrait lui envoyer le lien de cette discussion à cette brave dame...

    EDIT : bon ben j'ai cherché, impossible de trouver une adresse mail, y'a que son adresse ou son téléphone... :(
     
  7. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    C'est vrai que le point qui me fait le plus enrager c est la " pathologie" du "sevrage "! Ce qui est normal et naturel devient pathologique ! Il y a de quoi aller voir une psy si on l écoute: pour comprendre pourquoi ce qui est normal, est devenu pathologique ;-)
    Il faut bien que les psy se créent des clients lol
    je dis ça en rigolant il y a de très bons psy, mais je pense que certains psy et certaines théories (entre autre les freudiennes) font quand-même des ravages. Mais ce n'est que mon opinion de non experte...
    Sinon les commentaires de cet article sont parfois... Pleins d idées fausses, comme souvent, dommage !
     
  8. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Dans le même thème, vient de paraître un " appel à témoins: vous êtes contre l allaitement " de l Est Éclair. L article explique qu à l occasion de la semaine mondiale pour l allaitement, il cherche des témoignages de mamans qui sont contre l allaitement....
    Euh... Que dire?
     
  9. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Encore une fois, le "problème" de l'allaitement c'est le problème d'un regard d'une société sur une pratique qui "animalise" les personnes. On en vient à parler de pathologie du sevrage, c'est vraiment incroyable... Ce qui me questionnerait plutôt, c'est pourquoi certaines femmes ont besoin de faire appel à un psy au moment du sevrage : parce qu'elle finissent par se convaincre que c'est le mieux pour leur bébé, sous la pression de l'entourage ? Parce qu'elle trouvent que c'est un moment sympa et qu'elles ont du mal à couper ce lien ? Dans ce cas il faut parler de pathologie quand on aime ! Je me découvre donc une pathologie de l'attachement à mon mari, à mes amis, à mes parents : vite un psy pour me détacher de ces liens qui font de moi un animal social, mais un animal avant tout...
     
  10. Feedherbe

    Feedherbe Montée de lait

    Contre l'allaitement? MOI MOI MOI! Et je suis contre le besoin de dormir, et contre l'envie de manger! Et contre l'envie de faire l'amour aussi, oh làlà quelle horreur!! D'ailleurs, quelle idée de faire des enfants... Nous ne sommes pas des animaux voyons!
     
  11. Feedherbe

    Feedherbe Montée de lait

    Bien sûr Alba Mamma! Et je dirais aussi que seules nous, mamans, avons la légitimité de choisir. C'est un choix personnel et intime, et je ne vois pas en quoi cela concerne les pères... Bien sûr, c'est un immense soutien lorsqu'ils y sont en accord avec nous, lorsqu'ils participent, et alors le papa trouve toute sa place et assume pleinement son rôle.
    Mais ils n'ont absolument pas le droit de nous imposer quoi que se soit, ou même d'exercer la moindre pression! C'est notre corps, tout est dit.
    Encore une parole de psy-donneuse de leçons, soucieuse et obsédée par l'abominable fusion mère-enfant que le père doit vite venir séparer!
     
  12. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Pas le courage d'aller lire un ramassis de con**** sur l'allaitement. Je réponds donc à vos propos sans avoir été lire ces imbécilités de psy de pacotille :D

    C'est vrai que c'est flagrant. On va bientôt inventer la pathologie de l'allaitement ?
    Je trouve ça dommage que l'on cherche de plus en plus à éloigner les femmes de ce rôle de mère. Alors oui c'est un choix de donner le bib mais est ce un choix d'allaiter ? Je ne suis pas certaine. Doit on choisir quand c'est biologiquement inscrit dans nos gènes ?
    Je crois qu'on peut parler de choix quand on prend une autre voie... bref, je m'égare !
    La pathologie du sevrage existe certainement. Certaines femmes se sentent certainement "coincées" dans un allaitement long qui ne leur convient peut être plus/pas. Mais la vraie pathologie ne tient alors pas dans l'allaitement mais dans la difficulté qu'elles ont à exprimer clairement leurs souhaits à leur enfant et à faire passer leur besoin avant le leur. Passé 3 ans, si un enfant peut techniquement être encore allaité, je pense qu'une mère qui ne le souhaite plus peut stopper l'allaitement. Encore faut il pouvoir le faire et avoir suffisamment confiance en soi et en ses qualités de mères...

    On veut, dans notre société, se dégager de ce lien animal. Il fait peur et nous ramène à des comportements primaires que nous ne pouvons/voulons expliquer. Quelle mère n'a pas ressenti ce comportement de "louve" à la naissance de son BB ? quelle mère n'a pas eut envie de "croquer" son BB au moins une fois sous un afflux d'hormone de "bonheur" ?
    ces liens sont aujourd'hui bien souvent niés... et tout ce qui nous y ramène est mal vu.

    Je ne suis pas d'accord. Un enfant se fait à 2, une éducation se fait à 2... pour moi l'allaitement est une part de l'éducation de l'enfant. C'est une facon de créer un lien avec lui. Les pères doivent donner leur avis et je crois que si mon mari n'avait pas voulu que j'allaite (ce qui a failli arriver) je n'aurais pas eut mini sumo. Par contre, les psy je les ********. Ca ne les regarde en rien, c'est comme ce qui se passe dans ma chambre à coucher ^^ .
    Et en effet, si le lien mère/enfant doit être "séparé" ... non je dirais contre balancé je ne vois pas le rapport avec l'allaitement ???
    Mon fils est quasi fusionnel avec son père et quasi fusionnel avec moi :D et cela n'a rien à voir avec le néné lol ...
     
  13. pika

    pika Voie lactée

    Bonjour les filles,

    plus intéressants que l'article rempli de conneries sont vos commentaires. Après tout, on trouvera toujours des psy, des médecins et des professionnels en quête de popularité qui mettent en discussion les avis de l'OMS.

    @bad mom et @sophie43 je suis entièrement d'accord avec vous! Allaiter n'est pas un choix, nos instincts animaux se réveillent tout au long du processus de la procréation et c'est très hypocrite d'affirmer que la décision volontaire de ne pas allaiter est secondaire au rôle de mère (et je souligne ici volontaire pour exclure toutes les femmes qu'y ne sont pas parvenues ou qui ont dû arrêter, malgré leur volonté).

    Et je vais même plus loin. Une mère qui ne veut pas le mieux pour ses enfants est une mauvaise mère.

    Les papas le comprennent aussi. S'ils ont encore des doutes avant la naissance, ça devient une évidence pour beaucoup d'entre eux après. Lorsqu'ils voient leur bébé sourire tout content après une tétée (c'est vraiment trop beau!), lorsque la seule façon de le calmer ou de l'endormir est de le mettre au sein, même s'il a pas faim et, enfin, lorsqu'à la crèche il tombe moins malade que les autres.
     
    Klumout aime ce message.
  14. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    A titre personnel, je me sens parfaitement à mon aise dans ma peau de mammifère. Je comprends néanmoins que certains parents fassent le choix du bib pour des raisons qui leur sont personnelles.

    En revanche, je n'admets pas qu'on critique mes choix sur des bases pseudo-psychologiques. L'expérience d'une psy ne fait pas une expérience universelle et les patientes qui vont chez une psy ne font pas un échantillonnage représentatif des femmes qui allaitent.

    Être ou pas une bonne mère est plus que subjectif, c'est une notion sans cesse mouvante. Même pour moi, je me sens bonne mère certains jours et d'autre mère acceptable. Quel lien avec l'allaitement ? Pour moi il n'y en a pas. J'allaite parce que c'était mon choix, pris en commun avec le Papa. J'allaite comme j'ai accouché : parce que c'était évident. Je n'ai pas demandé de césarienne pour l'occasion. Par contre je continue à penser qu'il vaut mieux un bib donné avec plaisir qu'un sein donné à contre cœur.
     
  15. pika

    pika Voie lactée

    Si être une bonne mère est subjectif, ce qui définit une mauvaise mère l'est moins, à mon avis.

    Allaiter n'est pas un choix et je parie que toute mère le comprend lorsque le bébé qui vient de naître ouvre la bouche pour la première fois et cherche son sein. Ce qui m'énerve est l'hypocrisie de se cacher derrière un soi-disant choix. Les allaitement échouent pour différentes raisons dont la peur de l'échouer. S'il y a pas de douleur, s'il y a pas des contraintes professionnelles, pourquoi un sein serait-il donné à contre cœur?

    Pendant des millions d'années la race humaine a évolué grâce au LM et là nous sommes en train de changer ce mode de fonctionnement. Personne ne connaît quels implications le LA aura sur l'évolution dans x*1000 ans.
     
  16. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Dans les faits, les parents ont un choix, le bébé, lui par contre n'en a pas, c'est clair. L'évidence est d'allaiter, nous sommes programmé(e)s pour ça. Mais, sans le partager, je comprends les femmes qui n'allaitent pas pour des raisons diverses: celle qui m'avait le plus choquée c'était cette idée de "ne pas être une vache". Je continue à être choquée de cette formulation, mais je comprends qu'une femme qui se dévaloriserait à ses propres yeux en donnant le sein ne le donne pas.

    Dans mon entourage, le bib a été choisi pour avoir des enfants plus "faciles". Je ne sais pas si ces enfants auraient été difficiles au sein, mais j'ai été étonnée de voir un bébé de 2 mois supporter d'être sans bib pendant plus de 2 heures alors que la mienne il lui fallait téter toutes les 45 minutes. Je comprends qu'on n'ait pas envie de gérer cette dépendance extrême de ses enfants. C'est peut-être dénaturer la nature profonde d'un bébé, mais bon, si certains ne peuvent pas gérer un enfant très dépendant sans devenir dingue, mieux vaut un bib bien chargé en farine...

    Je te rejoins, on ne sait pas ce que donnera l'humanité nourrie au bib dans x*1000 ans. Notre mode de vie n'a plus rien à voir avec celui qu'il était il y a même 1000 ans. Toute l'évolution a d'ailleurs de beaux points positifs, et je ne mets pas la machine à laver le linge en fin de liste ;)
     
  17. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Au-delà de l'allaitement se pose la question de qui s'adapte à qui. Je suis frappée de voir le nombre de personnes dans mon entourage pour lesquels il est parfaitement légitime que l'enfant s'adapte à leur rythme de vie. Pas question de lâcher leurs activités, leur vie sociale, peu importe si bébé a assez mangé ou assez dormi. Ils vivent sans se soucier du bien-être de leur bébé.

    Le biberonnage en fait partie : on sait que l'enfant sollicitera moins souvent pour manger, ce sera moins chiant à gérer.

    Maintenant, j'ai certaines amies biberonnantes pour qui j'ai un profond respect car très maternantes. L'un n'empêche pas l'autre en tout cas. Même si, dans mon point de vue de mère, je n'aurais jamais pu faire l'impasse sur l'allaitement pour materner mes bébés.
     
  18. pika

    pika Voie lactée

    L'argument "ne pas être une vache" ne mérite même pas de réponse tellement il est ridicule. Encore une fois la priorité est à la maman, pas au bébé et je me demande sérieusement pourquoi de telles personnes font des enfants s'ils ne sont pas prêts à leur donner ce qu'il y a de mieux pour eux. Les bébés nés dans ce genre de famille sauront qu'ils vont être aimés seulement jusqu'à un certain niveau, tant qu'ils ne dérangent pas maman. Je suis désolée d'être aussi dure, mais je pense que procréer n'est pas une obligation et certains gens devrait mieux y réfléchir.

    Quant aux "enfants faciles", j'ai remarqué cela aussi dans mon entourage. Alors je me demande à quoi sert le congé de maternité. Si c'est pour avoir des enfants qui font leur nuits à 2 mois, ces femmes peuvent retourner au travail plus tôt, n'est-ce pas? D'ailleurs c'est exactement ce qui arrivait dans les années 80, les mamans nourrissaient au biberon et le congé maternité ne durait qu'1 mois et demi. Et comme pour l'argument précédent, ce genre de raisonnement privilégie les besoins des parents et pas ceux des enfants. Je le comprend que dans le cas de jumeaux.

    100% d'accord sur les bienfaits du progrès technologique ;) Cependant le lave-linge n'a aucun impact sur notre ADN, le lait maternel si.
    http://www.livescience.com/6498-breast-milk-dna-good.html
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20498289
     
  19. nesquick

    nesquick Montée de lait


    Tu as parfaitement résumé le fond de ma pensée ! J'ai pu constater tout autour de moi ( dans ma famille entre autre) que la première raison au choix de donner le biberon est que la maman ne voulait pas être disponible pour son bébé à tout moment! Pardon mais ce genre de raisonnement me révulse ! Mon mari et moi avons eu beaucoup de mal à avoir notre poupée et quand j'entends ce genre de conn**** ben je ne peux pas m'empêcher de penser que ce n'est pas juste !!!

    Je trouve grave et très inquiétant d'avoir une société qui n'est pas prête à se " sacrifier" pour la génération suivante... Il faudrait que les bébés naissent en étant autonomes, c'est juste une honte!

    Hier, j'ai eu le malheur de poster sur FB une petite photo avec un ruban blanc, vu que c'est la SMAM... Evidemment, une maman m'est tombée dessus en prétextant que les aytolas de la LL culpabilisaient les mères qui font le choix du biberon, que de toutes façons en gros le biberon c'est mieux car papa participe et que les enfants ne sont pas plus malades en ayant du LA... Que dire... déjà si papa ne trouve que le fait de nourrir pour avoir un contact avec bébé, c'est grave ! Personne n'a jamais prétendu que le LM était un vaccin... par contre c'est à croire que l'OMS ( entre autres) ne doit être infiltré que par des imbéciles pour encourager ainsi l'allaitement...
    La vérité est que toutes ces mères qui ont fait sciemment le choix de ne pas allaiter ( je ne parle bien sûr pas des personnes qui n'ont pas pu pour x raisons mener à bien leur projet d'allaitement) voudraient faire croire que leur comportement est la NORME afin de bien souvent se déculpabiliser de l'absence de "sacrifice" ...
    Bref ça m'énerve de lire des propos contre l'allaitement... Punaise, mais qu'on laisse les mères qui en font le choix mener leur projet à bien!
     
  20. Stephs13

    Stephs13 Lactarium

    J'aime beaucoup vos propos sur le qui s'adapte à qui
    Je pense que la réelle différence entre les parents est la!
     

Partager cette page

Chargement...