• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Article anti-maternage proximal

Mamangâteau

Lactarium
Ce qui me gêne beaucoup ici c'est que
-si c'est une blague, le texte risque pourtant de ne pas être concidéré comme du 2nd degré par les lectrices et plutôt pris comme un manuel à suivre... Juste :mad::mad:
-si ce n'est pas une blague, alors là je dis que la méconnaissance des bienfaits du maternage, l'incapacité totale de l'auteure à laisser le libre choix sur les modes de vie des jeunes parents, la volonté de culpabilisation sexiste..... sont extrêmement regrettables :mad::mad:

Un grand m###
 

Lumi

Fontaine de lait
Moi ce qui me dérange c'est qu'on n'est pas dans la bienveillance inquiète (ça aurait pu), en vrai on est dans la condescendance d'une femme pour une nouvelle génération de mères... Et du coup avec bien peu de remise en question de soi-même.
Mais bon, je dis ça en tant que maman profondément triste (ben oui, je ne bois jamais) et probablement destinée à finir seule puisqu'on cododote (si je lis entre les lignes, je l'aurais bien cherché si mon mari me quitte, non ?).
Ah et d'ailleurs ça m'énerve encore plus que ces injonctions se destinent encore et toujours aux mères, genre Harry dans l'histoire il est inexistant...
 

meleth-marie

Hyperlactation
Ça va changer ma journée



(ou pas)



Et en prime, j'ai fait pareil (mais en plus longtemps), virer 3 nounous. Mais yen a une, on a pas eu le choix. On l'aurait bien kidnappée mais c'est une ancienne militaire et son mari aussi. Une perle
 

Cascade

Période de pointe
Faut le prendre au 2nd degré vu le type de d'article, c'est tjs dans ce genre de ton ce billet :)

Et on peut rigoler aussi sur ces princesses (courronnée ou de la pop) qui ont sûrement 5 nounous et un tire lait en or massif ;)
Ce billet peut être je ne connais pas ce magazine mais par curiosité (et pour vérifier le second degré justement) j’ai lu d’autre écrit de la même nana dont une interview et ce n’est pas du second degré malheureusement ..

Et le coup des nounous non mais vraiment ça me dépasse ce genre d’article :D
 

ParisianLawyer

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
C'est ELLE le magazine.

Un peu sérieusement, je pense que ce magazine en particulier a du mal à se positionner, entre le coté féministe un peu à l'ancienne (je fais ce que je veux de mon corps et allaiter me sembler un esclavage, dont AGA est une représentante) et la volonté de parler de ces nouveaux comportements (ou plutôt retour aux sources) voire de les promouvoir. Un peu résumé ici dans un de leur article :
https://www.elle.fr/Societe/News/Allaitement-les-meres-sous-pression-3061885

Mais c'est vrai qu'on aimerait que le ELLE français fasse comme le Elle australien avec une couverture d'une mère en train d'allaiter, ça serait cool ça :)

Et enfin, on oublie pas tout le monde a le droit d'avoir un avis (c'est comme vous savez quoi, tout le monde en a un).
 

Léonide :)

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
C'est ELLE le magazine.

Un peu sérieusement, je pense que ce magazine en particulier a du mal à se positionner, entre le coté féministe un peu à l'ancienne (je fais ce que je veux de mon corps et allaiter me sembler un esclavage, dont AGA est une représentante) et la volonté de parler de ces nouveaux comportements (ou plutôt retour aux sources) voire de les promouvoir. Un peu résumé ici dans un de leur article :
https://www.elle.fr/Societe/News/Allaitement-les-meres-sous-pression-3061885

Mais c'est vrai qu'on aimerait que le ELLE français fasse comme le Elle australien avec une couverture d'une mère en train d'allaiter, ça serait cool ça :)

Et enfin, on oublie pas tout le monde a le droit d'avoir un avis (c'est comme vous savez quoi, tout le monde en a un).
Le vrai truc à retenir de cet article c'est ça : « Je suis pour la liberté de choix, du moment que chacune est loyalement informée. »
 
Haut