• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Allaitement et perte de poids maternel

Olina

Colostrum
Bonjour,

Premier message sur ce forum...

Je vous expose ma situation :
J'allaite mon bébé depuis 8 mois à présent.
Pendant ma grossesse, j'étais en limite de diabète gestationnel, j'ai donc suivi un régime sans sucres rapides sur les conseils de mon gynéco (aliments au goût sucré interdits-sucres lents autorisés). Ma prise de poids s'est bloquée à partir de ce moment là : à la fin de ma grossesse, j'avais pris 5 kg uniquement. La perte de poids s'est faite sur mes réserves graisseuses (j'ai "fondu") et n'a en rien affecté la santé de mon bébé.

Suite à l'accouchement, j'avais retrouvé mon poids avant-grossesse. Je fais donc des envieuses autour de moi... Et moi-même j'ai trouvé ça plutôt sympa car ce n'est pas mon métabolisme habituel ! En temps "normal", j'ai plutôt tendance à prendre des kg !!!

Seulement voilà, l'allaitement fait brûler des calories supplémentaires c'est indéniable... Depuis 8 mois j'ai perdu 5 kg. En soi ça semble bien banal, sauf que moi je suis partie avec 0 réserves ! Je me trouve désormais bien en-dessous de mon "poids de forme", dans lequel je me sens bien physiquement.

J'essaie déjà d'avoir une alimentation saine et d'axer sur des aliments denses nutritionnellement. Si je perds trop de poids, je consulterai sans doute pour voir s'il n'y a pas un autre problème.
Apparemment, ma situation n'est pas très fréquente, du moins c'est l'impression que j'en ai. Je recherche donc des témoignages de mamans ayant vécu la même chose. J'aimerais connaître leur ressenti, si elles ont rencontré des problèmes liés à cette perte de poids, si elles ont trouvé des "solutions" auxquelles je n'aurais pas pensé, quelle a été l'évolution de leur poids avec la poursuite de l'allaitement ?

Je lance donc mon message ici... J'ignore si je trouverai réponse mais... merci d'avance !
 

afrochat

Montée de lait
allaitement et perte de poids

Bonjour,
Tout d'abord je voulais te dire que moi aussi pendant mon premier allaitement j'ai perdue bcp de poids et quelques amies à moi aussi..
Je ne suis pas grosse vu que je pèse normalement 60 kg pour 1.74 m.
lors de ma première grossesse j'ai pris 13 kg que j'ai perdue en 2 mois après l'accouchement et en plus je suis descendue a 56 kg, ce qui pour moi est très peu..on me disais trop maigre , moi je me sentais un peu trop fine aussi.
Pour mon 2ième bb j'ai pris 12kg et la il m'en reste 3 a perdre et mon bb à 2 mois , mais elle tête moins que le premier.
T'inquiète pas avec l’arrêt de l'allaitement ça revient vite alors je serais toi je profiterais de cette superbe occase que te donne la nature ..!C'est connu mais si tu te sens carencée prend des compléments alimentaires mais si tu sens bien profite!!
Allez continue à faire des envieuses et l'allaitement ça fait bruler des calories.
a bientôt!!:)
 

galoui

Hyperlactation
ben chez moi..je brule aucune calorie ...snifff j'ai pas perdu 1g depuis mon accouchement (6 mois)...!

mais tu peux faire une pds de controle et pdre un complexe de vit + oligo élement !
 

cami001

Période de pointe
Je suis comme toi,

Pour mon premier j'ai pris 26kg (et oui!!) et j'ai tres vite reperdu ( meme si la forme n'y etait plus)!
Et pour mon 2eme j'ai pris 14kg et j'ai tout reperdu en 3 mois, la part contre je stagne a mon poid normale. Entre +1 et -1 kg.
 

Eméra

Montée de lait
Rassure toi, moi aussi j'ai perdu pas mal de poids. Énormément même : avant la grossesse, je faisais 60kg pour 1m70, pendant la grossesse j'ai pris 18kg. Apres 6 mois d'allaitement je suis revenue à mon poids d'avant grossesse. Là Riwan a 15 mois, on a eu quelques mois difficiles, avec manque de sommeil, donc pas le temps de bien me faire à manger, etc.... car il a eu quelques soucis de santé. Je suis aussi depuis ses 8 mois un régime sans protéines de lait de vache car il est allergique et ça s'est déclaré tardivement. Du coup, y'a beaucoup moins de cochonneries à manger !!! Et là j'ai fondu, je suis à à peine 52kg..... Comme toi j'ai eu peur, je me suis fait faire une prise de sang pour voir si tout était "normal". Rien ne cloche !
J'ai dû me racheter des vêtements, petite session dans les magasins, je rentrai dans tout ! (moi qui avait tiré un trait sur le 36!!!!!). Y'a rien de tel pour finir de te convaincre que ça pourra aller ;-)
C'est sûr, y'en a toujours que ça effrayera, genre ma grand-mère, qui me répète à chaque fois que je suis trop maigre, etc......
Je ne dirai qu'une chose : profite !!!!!!
Car je crois toutes les mamans qui disent qu'une fois l’allaitement terminé, on reprend vite
 

salombo39

Voie lactée
Coucou Olina,
Je comprends tes interrogations.
Moi aussi l'allaitement me fait perdre du poids, mais je trouve que 5kg en huit mois ça fait beaucoup surtout si tu as une alimentation correcte, peut être devrais tu demandé à ton medecin un bilan pour voir si ça vient uniquement de l'allaitement. Es tu beaucoup fatiguée?
Personnelement je ne mange surement pas assez par rapport à ce que l'allaitement me demande comme calorie, du coup je suis assez fatiguée, mon medecin m'a donc donné des compléments alimentaires et ça fait du bien.
Sinon mange quand tu as faim, chaque fois que ton bébé tête, n'hésite pas, il faut de l'énergie pour allaiter, alors profites en pour grignoter et faire des envieuses !!!:)
 

Alli

Voie lactée
Ca m'est arrivé aussi ! 48 kg de poids de forme, je suis arrivée à la reprise du boulot à 43 kg ! Mais tout jouait : fatigue, déprime car soucis familiaux, stress au boulot... J'ai donc dû continuer à grignoter (j'avais tout le temps faim) mais j'ai enrichi mes repas, avec par exemple une bonne assiette de pâtes le midi pour bien me caler, et les petits desserts genre riz au lait et gâteau de semoule ! Je suis revenue à 46 kg, et je m'y sens bien (plus de sensation de faim continuelle !)

Bon courage !
 

cindirella

Hyperlactation
moi aussi j'ai pri peu d epoids(8kg)pendant la grossesse,et j'ai fondu avec l'allaitement.actuellment je suis plutot trop mince,je mange ce que je veuxsans grossir,me fais gronder par ma gyneco qui trouve que c'est mauvais pour mon corps d efemme.moi ca me convient,meme si parfois j'aimerai un peu +de rondeurs bien placées.boh faut en profiter,apres l"allaitement ca va changer!a moins d'enchainer bb2!!
 

memel89

Montée de lait
Juste un mot rapide pour te rassurer Olina.
J'ai pris 15kg pour ma grossesse alors que j'étais déjà en surpoids (77kg pour 1,65m) ce qui m'a quand même un peu inquiétée et surtout beaucoup fatiguée.
Mon fils à bientôt 7 mois, j'ai non seulement perdu les 15 kgs pris mais j'en ai perdu 10 de plus ! Je suis plutôt contente en fait car je me sens revivre et j'ai retrouvé à peu de chose près mon poids de forme. Par contre, je suis en régime sans PLV et sans gluten depuis presque 4 mois maintenant car mon fils y est intolérant. Je pense que je le suis aussi en fait mais légèrement donc jamais diagnostiquée avant.

Par contre, je suis un peu plus fatiguée depuis 1 bon mois car mes nuits sont "hachées" et mon bébé dort plutôt peu la journée. Je vais demander à mon médecin un bilan sanguin complet bientôt pour voir si je n'ai pas de carences.

Mon message ne t'aide peut-être pas beaucoup mais voici mon témoignage.

Bon week end.
 

Olina

Colostrum
Merci pour vos réponses...
Je vois que je ne suis pas la seule, ça fait déjà du bien de le savoir...

J'ai quelques questions "théoriques" :
Les calories brûlées pour l'allaitement sont-elles "proportionnelles" à la quantité de lait que le bébé tête ?
Est-ce que l'énergie que notre corps doit fournir diminue au fur et à mesure de la baisse du nombre de tétées ?
C'est ce que j'avais cru comprendre... On m'avait dit qu'après 6 mois, le bébé tète moins car il se diversifie et que j'aurais donc moins d'énergie à fournir.
Sauf que je constate que mon fils tète autant qu'avant d'être diversifié ! Est-ce pour cela qu'il "pompe" toujours autant sur mes réserves à bientôt 9 mois ?
 

salombo39

Voie lactée
Je te rassure Olina, ma fille têtait toujours autant après être diversifiée, et ça a duré longtemps, maintenant elle a 28 mois et elle tête toujours pas mal, il n'y a, à mon avis pas de norme sur la diminution des tétées au moment de la diversification.
Je pense que l'énergie à fournir diminue quand le nombre de tétées diminue mais en attendant, il faut continuer de manger beaucoup pour que ça ne te pompe pas toutes tes réserves.
As tu encore maigrie?
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Les nutritionnistes ont le chiffre de 500 kcal par jour comme "coût énergétique" de l'allaitement. Cela dit c'est variable d'une femme à l'autre : nous ne métabolisons pas la nourriture de la même façon (question de variations interpersonnelles). Voir comme référence par exemple l'article Se nourrir quand on allaite, publié dans Allaiter Aujourd'hui n°64 (2005).
Combien de calories supplémentaires ?

Le nombre de calories dont une femme a besoin dépend de sa masse grasse et de son degré d'activité. Il est souvent conseillé aux femmes qui allaitent de consommer environ 500 calories supplémentaires par jour (par rapport à leur régime avant la grossesse), mais les recherches récentes indiquent que cela pourrait être trop pour certaines femmes, et insuffisant pour d'autres.

La plupart des femmes qui allaitent ont besoin d'augmenter non seulement le nombre de calories consommées, mais aussi la quantité de nutriments contenus dans leur régime, afin de satisfaire les exigences supplémentaires liées à la fabrication du lait, même si, pour certaines femmes, l’augmentation sera minime. Si le régime est équilibré et varié, l'augmentation des calories s’accompagnera automatiquement d'une augmentation de tous les autres nutriments.

La plupart des femmes ont un surpoids à la fin de la grossesse. Ces kilos seront progressivement utilisés au cours des mois d'allaitement, ce qui dispense le régime quotidien de couvrir la totalité des besoins nutritionnels.

Bien que le processus de fabrication du lait maternel ne soit pas encore entièrement élucidé, il est établi qu'il ne nécessite pas beaucoup d'énergie. Il a été démontré que, pendant la lactation, le métabolisme de la mère devient plus efficace, vis-à-vis de la consommation non seulement des calories, mais aussi des minéraux.
ou bien le feuillet Nutrition et allaitement, de LLL France :
Ceci veut dire que les mères allaitantes brûlent plus de calories en une journée que les femmes qui n'allaitent pas.
Elles consomment également d'autres nutriments en plus grande quantité. La plupart des spécialistes de la nutrition pendant la lactation recommandent une consommation supplémentaire de cinq cents calories par jour pour les mères qui allaitent. Ces calories supplémentaires devraient inclure vingt grammes de protéines. Les calories supplémentaires apporteront à la mère environ deux tiers de l'énergie nécessaire pour fabriquer du lait pour son bébé. Le reste de l'énergie vient des réserves de graisse faites pendant la grossesse : c'est le moyen choisi par la nature pour préparer le corps aux demandes nutritionnelles de la lactation.
Cela dit, allaiter un enfant c'est qu'une partie de l'iceberg, il y a aussi s'en occuper, le materner, toutes les activités domestiques supplémentaires, etc.
Et un bébé qui devient un bambin ça demande de l'énergie aussi !
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Bonjour olina,
j'espère que ton médecin ne va pas te dire de sevrer car l'allaitement n'est pas en cause dans un amaigrissement !! Les cas où la mère doit sevrer pour sa santé sont plutôt rares. Tiens-nous au courant.
 

Olina

Colostrum
Bonjour,

Alors oui j'ai fait mon bilan chez mon médecin. J'attends encore 2 résultats, mais pour l'instant tout est ok et n'indique aucune carence. C'est une bonne nouvelle mais du coup le mystère reste entier quant à ma perte de poids. Ma généraliste pense que c'est l'allaitement et que si je n'arrive pas à stabiliser mon poids en mangeant plus, il faudra que je réduise le nombre des tétées.

Entre temps, j'ai chopé une grosse infection bronchique qui a résisté au premier traitement antibio. J'ai dû avoir un 2e traitement, par injection intramusculaire cette fois-ci. Ca va mieux au niveau des bronches, mais j'ai toujours un foyer infectieux au niveau des sinus. Je vois un dentiste cet après-midi pour déterminer si ce ne serait pas un problème dentaire à la base (apparemment tout communique dans le corps).
Je m'inquiète énormément sur l'issue de tout ça, ma généraliste fait ce qu'elle peut pour trouver des traitement compatibles avec l'allaitement, mais combien de temps le pourra-t-elle si les choses ne se règlent pas ?

Merci de prendre de mes nouvelles en tous cas...
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Bonjour olina,
consommes-tu des produits laitiers ? je demande cela car les produits laitiers provoquent et entretiennent de nombreuses pathologies au niveau de la sphère ORL haute et basse.
 

Nath

Montée de lait
encore un sujet qui m'intéresse et qui se rapproche de mon cas.
deux mois après la naissance de mon fils j'ai retrouvé mon poids d'avant grossesse (même un kg de moins si mes souvenirs sont bons car chez nous les balances n'existent que chez le médecin)
je mange moins enfin je grignote moins et mon alimentation a changé : beaucoup moins de produits laitiers (lait tous les matins jusqu'au début des coliques du petit, plus fromage à tous les repas et quelques desserts lactés de temps en temps) et de légumes types choux, épinards que j'adore. Bref je tourne en rond dans les repas et j'ai l'impression que la diminution de lait favorise ma baisse de poids. Par contre je me sens bien fatiguée et "en manque" de lait. Bref je sais pas trop jusqu'à quand ça va durer mais il est vrai que pour une fois je me pose des questions sur mon poids alors qu'on me dit que c'est bien de perdre ... Je tiens bon l'allaitement pour le moment mais je rêve la nuit de cerises de melon et surtout de lait !!! Bref pas facile tous les jours les tentations sont grandes mais pour le moment le petit à toujours mon lait tiré ... on va s'encourager mutuellement à continuer ...
 

Olina

Colostrum
Je ne consomme pas de produits laitiers, j'y suis allergique.

Ca y est, j'ai tous les résultats de mon bilan médical et tout est normal.
Je suis rassurée...

Pour autant, je ne suis pas bien dans mes baskets avec ce poids-là, je suis crevée, j'ai perdu beaucoup de muscles (donc souvent mal au dos, torticolis...), je chope tout ce qui passe dans des proportions monstrueuses.
Et à côté, j'adore allaiter mon bout de chou... Alors je me pose plein de questions : un jour je me dis que je devrais réduire les tétées, que ça me "pomperait" moins, le lendemain je me dis que non c'est pas possible...
Gggrrrr...
 

salombo39

Voie lactée
C'est une très bonne nouvelle que ton bilan de santé soit normal.
Pour m'aider à reprendre du poids mon medecin me prescrit depuis 3 mois, un complément alimentaire à base de protéines et sans lactose car j'y suis allergique aussi. C'est sous forme de boisson au chocolat, caramel ou vanille, j'en prends 2 fois par jour, c'est prescrit sur ordonnance et c'est rembourser par la sécu. Depuis que j'en prends, j'ai repris 1kg. Si tu veux le nom pour en parler à ton medecin je te le donnerai en MP.
Courage tu vas y arriver.;)
 
Haut