• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Allaitement et courage??

labrioche

Hyperlactation
Bonjour,

J'aurais un peu envie de prendre le contre-pied de cette discussion. En effet, sur tout le forum et le site de la LLL, je lis qu'allaiter est moins fatigant et plus pratique que de donner des bibs. Je suis d'accord sur un certain nombre de situations (la nuit, en voyage et chaque fois que je suis chez moi). Cependant, personnellement, je trouve qu'allaiter lorsque l'on travaille demande beaucoup de courage.En effet, je tire mon lait sur mon lieu de travail, ça me prend du temps (aller à l'infirmerie, faire la vaisselle du tire-lait...) et ceci deux fois par jour, temps que je ne passe pas sur mes copies qui s'accumulent de façon effrayante. Par ailleurs, une question m'a toujours tracassée : un bébé si j'ai bien compris, boit entre 500 et 800 ml de lait par jour. Ne pensez-vous pas que cela engendre une certaine fatigue pour le corps de créer tout ça ? Même si c'est naturel. On admet que la grossesse fatigue, pourquoi pas l'allaitement ?
Je trouve que l'allaitement est une relation formidable avec le bébé, et même si cela me fatigue de tirer, je ne regrette pas d'avoir pris cette décision, et j'encourage mes copines en demande à le faire aussi. Plus les mois passent, plus je deviens une pro-allaitement. La seule chose qui me blesse un peu, c'est d'avoir le sentiment que la fatigue engendrée est un peu niée sur ce forum (mais non, c'est le rythme du bébé qui te fatigue etc...). Tirer le lait quand on travaille, et bien oui, il faut parfois du courage, et quand certains me le disent, parfois ça me fait du bien, car je me sens reconnue dans mes efforts.
Je rejoins par contre certaines mamans de cette discussion, à qui ce mot de "courage" n'est en fait adressé que pour faire passer de façon un peu polie le message "tu es à moitié folle, une espèce de baba-cool attardée". Là en effet, ce genre de remarque est extrêmement désagréable, et c'est encore trop fréquent.

Après, tout ceci reste personnel, tiré de ma seule petite expérience de 7mois et demi, donc à relativiser évidemment.
Adeline
je vais tout à fait dans ton sens.
j'allaite ma fille de 4 mois.
je re travaille depuis 2 mois et je tire donc mon lait 2 fois la journée et une fois le matin ou le soir.
je suis esthéticienne à mon compte et donc un emploi du temps qui varie chaque jour.
C'est donc toute une organisation comme toi pour réussir à tirer mon lait avec en plus le stress de tirer assez pour le lendemain.

POur le moment je n'ai pas eu de remarque trop négative quand mes clientes par ex abordent le sujet.
Les seuls personnes qui m'ont dit "bravo pour ce que je fait" ce sont celles qui ont allaité sans travailler .. et qui me dise que c'est un sacré "boulot" ...
et je confirme c'est une fatigue dont je me passerai bien ...mais le soir quand je fais téter ma puce je me dis à chaque fois que je fais bien de tenir bon ;)
 

Gallou

Colostrum
Bonjour,

Oby, je te rejoins complètement.
Je ne sais pas si le terme de courage est le bon, mais au moins celui de détermination. Tirer son lait à la pause déjeuner,ou pendant un petit trou de l'emploi du temps et du coup voir les copies s'empiler, avoir pour ma part la crainte que bébé n'ait pas assez qd je ne suis pas là, affirmer son désir d'allaiter souvent incompris, parfois même du plus ouvert des maris,ou devant belle maman psy: oui il faut de la détermination et du courage.
Moi personnellement j'en perds parfois mon latin et je lorgne du coté de ma boite de lait en poudre...Heureusement pour l'instant, j'ai cette petite voix qui me dit ok tu n'aurasplus le pb de la quantité, tu pourras dormir en passant le relais mais tout le reste?
Allez c'est l'heure de la tétée, mon bouchon m'appelle!!
 

Lovely

Montée de lait
Oby, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je retravaille et tire mon lait depuis un peu plus de 3 mois et oui, c'est contraignant! J'aime la simplicité de l'allaitement et je me retrouve à gérer toute la logistique de la vaisselle, des stocks frigo et congélo, des angoisses de ne pas avoir assez. Mon mari me soutient à mort, mais en pratique il n'a jamais lavé le tire-lait...
Ce qui m'énerve c'est que j'ai le sentiment de ne pas pouvoir dire que tout ça en vaut mille fois la peine, parce que le bonheur de l'allaitement est immense, et que pour moi c'est profondément normal et vraiment merveilleux de vivre ça avec ma fille. C'est très, très politiquement incorrect de tenir ce genre de propos dans notre société, ils sont tout de suite perçus comme une critique des mamans biberonnantes. Déjà c'est difficile de dire que le LA c'est moins bien que le LM, alors évoquer les aspects affectifs et émotionnels de l'allaitement j'ai vraiment l'impression que c'est complètement tabou.
 

jessiflo

Période de pointe
les filles,

je n'ai pas le temps d'aller au bhout de votre discussion très interressante mais je voulais moi ausis y participer.
Je suis d'accord avec vous, le courage n'est pas le mot, mais s'il est faut je dirais que c'est pour lutter contre tous ces corbeaux qui nous épient et nous jugent
que l'on nous fiche la paix
en ce qui me concerne c ma maman qui ne partahge pas du tout mon point de vue et contre qui j'ai dû luter dès la mater. Ma peine est immense quand j'y pense mais pour ma fille je suis passé outre et ça m'a renforcée
aujourd'hui, seule ma fille et mon homme comptent

j'en ai les larmes aux yeux
j'aurais tellement aimé que ma famille me soutienne et sois fière de mon allaitement
mais tout cela s'efface quand je vois ma puce rires aux écalts quand je défais mon soutien gorge !
 

thyo

Voie lactée
jessiflo : ta fille et ton homme SONT ta famille. Donc ta famille te soutient dans ton allaitement. Tu verras, quand tu seras grand mère. Tu partageras (espérons le) ces moments avec ta fille .
Il faut aussi du courage pour être parents, conjoint(e)s, collègues.
Il faut du courage pour tout dans ce cas. Le courage de porter bébé en écharpe. "Il est pas trop lourd ce beau bébé ?" Oui elle est potelée grrrr et alors. J'allaite trop????

Allez courage, c'est bientôt la fête des mères ! Achète lui un tee shirt imprimé genre : "j'ai les seins qui tombent, et alors? J'ai pas allaiter pourtant !!!!!"
 
Haut