1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

un blog dédié aux violences gynécologiques

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par SEmilie, 30 Octobre 2016.

  1. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je suis tombée sur un blog dédié aux violences gynécologiques. J'ai lu certaines mamans sur le forum qui ont mal vécu certains actes de leur accouchement (déclenchement, décollement des membranes...) et j'ai pensé que ce site pourrait les aider à mettre des mots sur ce qu'elles ont vécu ou à se sentir moins isolées: http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/

    Pour ma part, jusqu'à mon accouchement je n'avais consulté que des gynécologues et j'ai été choquée de voir la différence dans la pratique des touchés vaginaux des sage-femme qui demande la permission avant de le pratiquer et également très surprise du respect et de la douceur de celles-ci. Depuis j'ai décidé de ne consulter qu'une sage-femme pour mon suivi gynécologique.

    Je me souviens également qu'en vacances chez mes parents j'étais allée voir leur médecin pour faire renouveller ma pilule (je devais avoir une 20aine d'année) et le médecin m'avait demandé: "vous voulez que je vous fasse une palpation des seins?". J'avais répondu par la négative mais trouvé ça très étrange surtout qu'il ne m'avait pas prescrit d'analyse de sang.
     
    Tags:
  2. melan

    melan Voie lactée

    Les Sage-femme sont souvent plus attentives au bien être des patientes que les gynécologue, c'est un peu la mm chose avec les médecins et les infirmières, peut être la proximité avec les patients qui fait cela. Pour mon accouchement (déclenchement samedi après midi et accouchement dimanche soir ) j ai eu des Sage-femme en équipe jour et suivi par UN Sage-femme en équipe nuit c est lui qui m a accoucher j appréhendais un peu car le rôle de la sage femme ds un accouchement n est pas que de mettre au monde l enfant, il y a les soins etc bref, il a été super sympa, compréhensif tt le long,t'y ça pour dire que ce n est pas une question d'homme ou de femme nécessairement mais plutôt de profession et d approche du patient.
    Merci du lien les médecins ds circonstances ne prennent pas tjrs le temps de expliquer ou d etre à l écoute...Ce qui est bien dommage, un accouchement c est qd mm intime !
     
  3. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    La formation est également totalement différente
     
  4. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    J'aurais bien aimé avoir UN sage femme.
     
  5. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Mes rdv gynéco avant ma grossesse, je les faisais chez mon médecin généraliste (une femme) j'avais mal à chaque fois ! J'ai pris un gynéco (un homme âgé) quand je suis tombée enceinte, je n'ai jamais eu mal. Et lors de mon accouchement, le pire a été la pause du tampon déclencheur, c'est là que j'ai pleuré de douleur, même pas lors des contractions. Elle me disait "bah, faut bien qu'on le fasse, détendez vous, j'ai encore toute la ficelle à rentrer, ça sera bientôt fini"... une horreur. Je pense que ça dépend vraiment sur qui on tombe et sur la bienveillance ou non de la personne.
    24 h entre l'arrivée à la maternité et l'accouchement, j'en ai vu des équipes différentes, et bien j'ai eu de tout, des sage-femmes à l'écoute et rassurante et d'autres, dont on sentait la perte d'envie et le ras le bol et qui du coup nous parle comme des mer***, sans se soucier de nos inquiétudes ou de notre douleur.
     
  6. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je crois n'avoir eu que de la bienveillance pour mon accouchement. J'ai morflé pendant 48h entre la perte des eaux et l'accouchement. J'ai été déclenché mais ça avançait très très doucement et elles ont toutes été géniales. J'ai vraiment de la tendresse pour la sage-femme qui m'a accouchée. Je lui envoie régulièrement des photos. Ma fille avait la tête mal tournée, elle a fait une écho en entrant en salle d 'accouchement et du coup on a pu la faire tourner pendant l'ouverture du col en changeant de position. Du coup je n'ai eu que quelques points, pas d'épisiotomie. Elle était ultra compétente et très douce. J'ai aussi eu la chance de tomber sur une remplaçante qui avait travaillé dans les dom-tom avant et elle m'a dit que là-bas la péridurale n'était pas aussi demandée donc elle m'a appris à gérer la douleur et une fois que j'ai su comment faire c'était presque supportable. J'avoue que j'avais hâte d'avoir la péridurale mais j'ai adoré mon accouchement.
    Et heureusement on oublie l'intensité de la douleur très rapidement.
    Non vraiment j'ai découvert les sage-femme et leur façon de procéder qui sont si différentes de celles des gynéco.
    Pour mon suivi la gynéco était très professionnelle mais tellement froide. J'avais l'impression de la déranger à chaque visite.
     
  7. Anais

    Anais Hyperlactation

    Je pense que ça dépend aussi beaucoup des professionnels, et pas seulement de la profession.
    Pour ma 1e grossesse j'ai été suivie au début par mon médecin traitant, puis par des sages femmes et franchement je les aies trouvées plutôt froides (mais ce n'était pas toujours la même, c'est peut-être pour ça, difficile de créer un lien).
    Pour les 2 autres j'ai été suivie par ma gynéco habituelle (que j'apprécie beaucoup) pour le début de grossesse, puis par des gynécos (hommes) de l'hôpital et je les ai trouvés très bien.
    Pour les accouchements, c'était des sages femmes, sympathiques et professionnelles, je n'ai croisée aucune SF désagréable, mais je ne suis pas sûre que ça aurait été différent avec un gynéco (mais je n'ai eu que des gynécos sympas donc je ne suis peut-être pas très objective...).
     
  8. Al dente

    Al dente Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    j'ai entendu la rediffusion d'une émission radio à ce sujet, et ce blog et notamment cité dans la biographie.
    SI vous voulez écouter, c'est ici : https://www.franceculture.fr/emissi...ction-temoignages-maltraitance-gynecologique#
    ça fait froid dans le dos.
    Pour ma part, je n'ai eu la chance d'avoir qu'une seule sage-femme à l'écoute lors de mon travail. Elle avait bien pris connaissance de notre projet et a été très dévouée pour nous accompagner.

    Toutes les autres n'ont pas du tout été à la hauteur de mes attentes, que ça soit celle qui a procédé au déclenchement, qui a fait ça comme un robot sans rien expliquer, et qui ne m'a évidemment pas reconnue le lendemain, ou bien celles de l'accouchement qui ont catégoriquement refusé une position latérale ou une respiration douce, et j'en passe, j'ai été franchement déçue, bouleversée, et ces comportements me hantent encore régulièrement.

    Comment faire pour passer à autre chose et accepter cela sans rancœur, je me le demande encore.
     
  9. milou82

    milou82 Hyperlactation

    Ma sf était nulle aussi... Elle m'a forcé la main pour la péridurale ( l'anesthésiste est là, on le fera pas revenir dans 5 minutes), elle m'a charcuté pour la pose du catéther parce qu'elle n'y voyait pas ( lumière tamisée eg verres fumés de ses lunettes) et nla pas pris en compte mes remarques quand à son installation des étriers,complètement de travers (mais c'est bon, ils sont bien là). Bref, une plaie! Je me suis détendue quand elle a appelé la gynéco. Un peu directe, mais très pro et à l'écoute.
     
  10. Jaccotte

    Jaccotte Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Moi j'en ai une pas sympa non plus. À peine arrivee pour une césarienne programmée (rien que ça ça ne fait pas plaisir), elle m'a dit "vous savez-vous allez rester au moins cinq heures en salle de réveil, donc votre bébé sera nécessairement complété". Tout ce que je ne voulais pas entendre sachant que je voulais, bien sûr l'allaiter... Elle m'a tellement mis la pression que pendant l'attente interminable pour la césarienne, j'ai complètement craqué, ce qui m'a permis au final de parler avec une équipe de soignantes qui ont donné mon projet à l'équipe de suites de cesa. Et au final j'ai eu mon bébé avec moi pendant au moins 20 minutes pendant qu'on me recousait, puis au moins 10 minutes pendant qu'on me ramenait en salle de réveil, et enfin pendant la salle de réveil après une heure d'intervention, où j'ai pu enfin le mettre au sein (avant, bébé trop sonné). Comme quoi, la violence peut être aussi bien psychologique que physique. Mais elle dépend surtout des personnes... un médecin à écrit un livre sur les brutes en blanc, je ne l'ai pas lu mais je pense que je vais l'acheter...
     
  11. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Oui c'est Martin Winckler. J'adore cet auteur.
     
  12. Jaccotte

    Jaccotte Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Ah oui je suis en train de lire le chœur des femmes ( qui m'avait été recommandé sur le forum d'ailleurs), mais je n'avais pas réalisé que c'était le même auteur qui avait écrit les brutes en blanc!
     
  13. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    J'ai accouché avec une sage femme libérale qui m'a accompagnée tout le long de ma grossesse et qui était la pour mon accouchement. Elle connaissait mon projet, la respecté. J'ai mis 25h a accouché et on a du m'injecter de l'ocytocine car je ne me dilatais pas assez. Dans un hôpital "classique", j'aurais eu une césarienne. Ici le gyneco qui est venu pour nous aider à la fin, fait parti du groupe (ils se connaissent et ont fondé un groupe respectueux de la naissance et des patientes)
    On a sorti ma fille aux forceps mais je n'ai pas eu un seul point... Même si tout ce s'est pas passé comme je le souhaitais, j'ai été entièrement respectée. Je savais qui allait me toucher. Je suis restée dans une baignoire chaude la majorité du temps. Mais évidemment ça a un coût que je ne regrette absolument pas. Et ça n'est pas juste. Tout le monde devrait à avoir le droit de vivre un accouchement respectueux.
     
  14. Pollen

    Pollen Hyperlactation

    Pour ma part j'ai quasi vu personne fissure poche des eaux le lundi apres midi, je suis allee a la mater le soir
    le lendemain les contractions ont commence vers 13h30. Jai sonne vers 16h30-17h on ma fait un monito et un toucher (sf gentille). 30min apres on ma dit vous pouvez redescendre et vous preparer pour la salle d accouchement. Je suis descendue dans ma chambre j'ai filé sous la douche (je commencais a avoir vraiment mal) j'y suis resté 1h la chaleur faisait du bien je pense que j'ai commencé a avoir envie de pousser. Je suis remontée ils m'ont installé ont appele pour la peri (alors que dans mon dossier javais précisé ne pas la vouloir) j'étais completement dans le coltar incapable de prononcer un mot ou faire quoi que ce soit (avec le recul j'en suis frustree on absolument pas tenu compte du projet naissance ils ont tellement l habitude de la peri)
    ca allait mieux avec la peri mais les contractions etaient de plus en plus douloureuses jai appelé une 1ere fois ils m'ont remis du produit puis 15min plus tard idem.
    la nana jete un oeil "vous sentez pas que ca pousse ??"
    ben non avec tout le produit que vous avez mis !
    laccouchement s'est bien passé par contre le gygy est allé récupéré le placenta et je l'ai vecu comme une intrusion. ...
     
  15. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    C'est sûr que c'est pas le jour de son accouchement qu'on est le plus concentré et le plus apte à donner son point de vue. Je n'avais pas de projet de naissance. Ils savaient juste que je souhaitais une péridurale (et même si je n'en avais pas souhaité j'en aurais demandé une après les 40h de contractions hyper-douloureuses :) ). Mais ils m'ont bien redemandé plusieurs fois pour être sûrs.
    Par contre la mienne était faiblement dosée et j'avais un bolus que je pouvais déclencher moi même. Comme ça j'ai pu gérer moi même la puissance de ma péri et j'ai senti tout mon accouchement, le besoin de pousser... J'ai poussé seulement 4 fois et elle est sortie, j'ai même pu toucher ses cheveux quand elle était encore dans mon ventre.
    J'ai expulsé le placenta en poussant. Et la sage-femme a eu la gentillesse de répondre à ma demande : voir le placenta, le cordon et les membranes (ça m'a toujours fasciné).
    Elle avait aussi gentiment fait visiter les locaux au papa qui est facilement impressionné dans les hôpitaux et elle lui avait montré les gestes qu'elle allait réaliser sur notre fille (mais j'étais la seule à accoucher ce jour là donc elle avait le temps).

    Depuis peu ils autorisent les papas en salle de césarienne. Je trouve ça super.

    Certaines maternités et certains professionnels de l'accouchement ont vraiment des efforts à faire. Ma maternité est une petite maternité et je pense que ça joue beaucoup dans la façon de pratiquer le métier. ça reste humain. on sent le personnel heureux d'âtre là.
    Je n'ai qu'un seul regret (mais qui arrive depuis quelques mois seulement), celui de ne pas avoir eu ma fille contre moi, en peau à peau et même au sein tout de suite. On me la posée sur le ventre, avec un drap et ensuite elles l'ont emmenée pour l'aspirer et me l'ont ramenée habillée et dans une turbulette. Elle n'a pas pleuré mais elle n'a pas pleuré après l'aspiration on plus donc elle allait bien et avec le recul et l'expérience c'est quelque chose qui m'a manqué dans la construction de ma relation à elle. ça a enlevé le côté animal et quand je me revois les 1ers mois avec ma fille, je pense que ça peut venir de là (pas de peau à peau, un peu comme un robot). Bon la fatigue a pu jouer aussi. Je n'étais pas aussi "contact" avec elle.

    Je me refais très souvent le film de mon accouchement avec bonheur et ça doit être dur quand ce film n'est pas celui qu'on aurait voulu par la faute d'une sage-femme ou d'un gynéco.
     
  16. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Oh lala, moi aussi j'ai adoré mon accouchement et surtout le peau à peau. Elle est restée deux heures sur moi et a têté tout de suite. On ne l'a pas aspirée. Juste pesée, mesurée puis habillée au bout de deux heures.
    Pour mon prochain bébé, je pense que je le laisserai nu contre moi avec une écharpe pour la première nuit au moins...:)
     
  17. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Oui c'est ce que je souhaite aussi pour mon prochain bébé.
    Mais au fait AnnaC???? Tu souhaites un prochain bébé???? ;)


    A la pharmacie tout à l'heure (the place to be) une maman était à côté de moi avec son bébé de 10 jours...ses petits bruits m'ont donné envie de pouponner à nouveau. ça m'a pris au ventre comme quand je voulais un 1er bébé.
     
  18. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Oui oui j'aurais un autre bébé mais pas tout de suite lol. Déjà il faut que je me remette de celui ci :) En fait j'ai envie d'accoucher a la maison mais j'ai encore des craintes, mais dans l'idéal c'est un projet qui me fait rêver...:)
     
    Gaelle67 aime ce message.
  19. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Bon quand je dis j'ai adoré mon accouchement (y a eu les forceps) et ca a duré 25h et on m'a injecté de l'ocytocine toussa toussa. Ca n'était pas parfait, mais je me suis sentie respectée et écoutée. Et je sai qu'ils ont fait tout leur possible pour respecter mon projet!
     
  20. Jaccotte

    Jaccotte Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    J'ai une copine anglaise qui a accouché à domicile, ca se fait beaucoup là-bas, ca a été merveilleux. Ils ont un protocole avec sage-femme et hôpital proche. Par contre, il faut que tout se soit bien passé la première fois, donc ce n'est possible que pour un deuxième. Anna C, tu pourras peut-être bénéficier d'une maison de naissance?
     

Partager cette page

Chargement...