• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

 Trouble du comportement alimentaire, un impact sur votre allaitement ?

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Tu peux le faire chauffer à 60° ( premières bulles en surface ) pour éliminer les lipases.
Puis le conserver au frigo.
Et faire l'essai.
 

Nanouchka

Voie lactée
Je me greffe à cette discussion. Sans être concernée par les TCA, mais plutôt par les carences, je constate des choses qui ne vont plus depuis un mois environ. J'ai des fringales de sucre, alors que je n'ai jamais été très attirée par ce type d'aliments avant. J'ai une fatigue terrible, des spasmes et faiblesses musculaires et des douleurs partout. Bref j'ai senti que, malgré une alimentation que j'essaie de garder équilibrée, quelque chose cloche, j'ai la sensation d'avoir le sang "pauvre". Il a fallu que j'insiste auprès de ma gynéco pour une prise de sang, car pour elle, l'allaitement et le manque de sommeil expliquent tout. :rolleyes:
Et donc, les résultats, j'ai les triglycérides bas, et la Vitamine D trèèèès basse (13 ng/L) , limite carence. Je suis un peu tombée des nues. J'ai arrêté de prendre mes compléments alimentaires vitaminés, car ils contenaient de l'acide folique et que j'ai lu, je ne sais plus où, qu'il ne fallait pas en prendre trop, cela favorisait le cancer du sein. Je ne sais pas ce qu'il en est des autres vitamines, ce n'était pas dans le dosage.
Mais je ne pensais pas être si dévitaminée, en si peu de temps. Je revois mon docteur la semaine prochaine, pour parler de cela avec lui. Mais je voudrais savoir si l'allaitement peut expliquer un taux si bas de Vitamine D. Lui a son Zyma, je ne me fais pas de bile pour lui. Mais maman elle prend cher: j'ai l'impression d'avoir le corps d'une nonagénaire.
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Mais je ne pensais pas être si dévitaminée, en si peu de temps. Je revois mon docteur la semaine prochaine, pour parler de cela avec lui. Mais je voudrais savoir si l'allaitement peut expliquer un taux si bas de Vitamine D.
J'ai eu la même chose au début de l'allaitement, oui. Avec des compléments ça remonte vite. Courage
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
En même temps j'avais cru comprendre que la plupart des gens sont un peu carencés "de base" en vitamine D... Parce qu'on ne voit pas assez le soleil. Surtout ceux à la peau sombre !
Avec l'allaitement ça pompe encore... L'avantage c'est que ça se soigne bien :). Tu as bien fait de faire ce check-up ! :pom pom:
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Oui, l'insuffisance en vitamine D est la norme dans nos contrées, on sort de l'hiver depuis pas si longtemps... J'ai lu une étude qui obtenait 80 % d'insuffisances ou de carences (je ne sais plus à quelle période de l'année ils avaient prélevé, il me semble que c'était le printemps mais plus certaine). C'est le manque de soleil qui joue à fond. Ça ne veut évidemment pas dire qu'il ne faut rien faire, et ça remonte vite en effet avec la supplémentation (ici j'étais à 19 (mettre ici l'unité oubliée ^^) en janvier et je suis remontée à plus de 30 en un mois avec 4000 Ui par jour). J'ai une connaissance (peau sombre) qui est tombée à 3 ou 4 (!) une fois !
 

Lou_Ann

Lactarium
Je crois que je vais m'administrer des gouttes de Zyma quand j'en donne à mon fils. 😅 Et me montrer au soleil.
Je vous lis depuis toute à l’heure, courage 💪 . Pas encore eu le temps de faire un bilan sanguin . Mais je prends des compléments par précaution , et jessai de ne pas rester le ventre vide .
Le lait à déjà une apparence différente d’avant , il y a beaucoup plus de gras que avant ! Je suis contente .
Je me supplémente également en vitamines C,D
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Clairement, le soleil fait du bien aussi au moral... prenons une bonne dose de sérotonine en bonus ! <3

Pour l'allaitement, je me souviens bien que j'ai eu des périodes "coup de mou" pour lesquelles un peu de supplémentation en vitamines diverses m'a fait du bien. :pom pom:
 

Lou_Ann

Lactarium
Clairement, le soleil fait du bien aussi au moral... prenons une bonne dose de sérotonine en bonus ! <3

Pour l'allaitement, je me souviens bien que j'ai eu des périodes "coup de mou" pour lesquelles un peu de supplémentation en vitamines diverses m'a fait du bien. :pom pom:
Écoute j’attends de voir ce que sa donne . Lol
Sa fait un peu plus d’un mois maintenant . Je perd toujours autant mes cheveux , j’avais que ça comme symptôme de carence si je puis dire .
après je me suis dis peut-être les hormones je sais pas . Mais ils ont pris cher .
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Sa fait un peu plus d’un mois maintenant . Je perd toujours autant mes cheveux , j’avais que ça comme symptôme de carence si je puis dire .
C'est pas juste la fin des hormones de grossesse ? Y'en a plein qui perdent leurs cheveux suite à ça...
Tu avais profité de la "chevelure magique" de la grossesse ? ;)
 

Lou_Ann

Lactarium
C'est pas juste la fin des hormones de grossesse ? Y'en a plein qui perdent leurs cheveux suite à ça...
Tu avais profité de la "chevelure magique" de la grossesse ? ;)
Oui mes cheveux était parfait . Sauf que là je l’es perd bcp quand même quand je me lève le matin y a un tas de cheveux sur mon oreiller . Quand je me brosse je retirer deux fois mes cheveux de celle ci
 

Nanouchka

Voie lactée
Les cheveux, moi aussi, j'en perds beaucoup, mais 5 mois après l'accouchement, cela me semble normal, tout le monde m'avait prévenue. Mais qu'est-ce que c'est chiant, comme ils sont très longs, de les retrouver partout! Les cheveux mouillés dans la salle de bain, l'enfer. Dans la soupe du soir. Sur les vêtements. Et le clou: entre les fesses du bébé, si bien que le pédiatre, en l'examinant, l'autre jour s'est exclamé: "Oh, tu as un poil au c**!". Mon pédiatre, il parle comme ça, c'est toujours drôle de le consulter.
 
Haut