• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

tirer le lait au travail: reaction employeur

Jennifer

Voie lactée
Bonjour à toutes,

En fait, je reprends le travail vers mi mars, et je vais donc demander à mon employeur de pouvoir tirer le lait au travail.Il est tenu de m'accorder deux fois une demi heure dans la journée,mais j'aurais voulu savoir comment les mamans passées par là ont procédé: utilisiez vous vraiment deux fois une demi heure? deux fois un quart d'heure vous suffisait-il? votre employeur vous faisait-il dépointer ce temps?sachant que rien n'est précisé dans les textes, votre employeur a-t-il décidé de vous retirer ce temps de votre salaire?
merci
 

Pauline

Voie lactée
Personnellement, je tirais une fois par demie-journée de travail. Donc, les jours où je travaillais en journée complète, je tirais deux fois. Pour ma part, un quart d'heure me suffisait amplement (du moment où je commençais à tirer au moment où je me rasseyais à mon bureau - j'avais un tire-lait électrique double pompage).

Ce temps ne m'a jamais été décompté de mon temps de travail, je considérais d'ailleurs que ça tenait lieu de pause (dans la mesure où à part ce temps-là, je ne prenais aucune pause).
 

Aurélie

Montée de lait
Bonjour,
Je crois que cela dépend aussi pas mal de ton travail, si tu fais surtout du bureau, c'est assez facile de s'éclipser pour une petite pause. Est-ce que tu as pensé à l'endroit où tu allais t'installer?
C'est plus facile de présenter la chose à ton employeur si tu as déjà tout prévu en termes d'organisation et lui demander son accord pour fonctionner comme cela. Pour ma part, j'avais choisi la chaufferie juste en face de mon bureau: pas très présentable mais sure de ne pas être dérangée même si ferme pas à clé, pas de fenêtre, assez spacieux, bien au chaud l'hiver. Je n'aurais pas changé pour un bureau.
Depuis que j'ai déménagé j'ai adopté le local du serveur informatique.

En tout cas, je te conseille d'en informer ton chef dès ton retour, ainsi que quelques collègues. Tu seras plus tranquille que si tu dois de cacher. La plupart des gens ne t'en parleront plus par la suite.

Au début je mettais 25 mon environ mais par la suite, plutôt 1/4h car on s'habitue.
 

Jenny1760

Montée de lait
Bonjour, pour moi ça a été un peu pareil, j'en ai parlé à mon chef et à quelques collègues en rentrant de congé. Comme ça personne ne se posait de question, et j'étais tranquille. Je me mettais dans mon vestiaire quand j'y été toute seule et quelques fois dans la douche (beaucoup moins pratique). En général je ne m'éclipsait pas plus de 30min et toujours entre midi et deux. Par contre je pense qu'il est important de prévoir une petite glacière avec quelques pain de glace, je me voyais mal mettre mon lait dans le frigo du bureau ! Je l'ai fait pendant 6 mois, et là il va falloir que je m'y remette dans un mois !!
 

Alli

Voie lactée
Alors en ce qui me concerne, je suis la première à le faire officiellement à mon boulot (entreprise de 160 salariés), et j'ai un poste sédentaire. J'ai demandé l'accord par e-mail à ma responsable en énonçant la loi qui m'y autorisait, en précisant que je ne pensais pas prendre l'intégralité des 30 minutes à chaque fois. J'ai dis aussi que je pointerais cette pause comme l'employeur n'est pas tenu de la payer. (Finalement, ma collègue laplus âgée a trouvé que ce n'était pas juste que je pointe vu que les fumeurs ne pointent pas à chaque pause cigarette ! Elle en a parlé à ma responsable, qui n'y avait pas songé, et tout mon temps passé depuis le début à été réintégré à mes heures de travail....)

La DRH a donc cherché un local pour m'installer car notre bâtiment est tout en fenêtres avec vis-à-vis ! On m'a donc installée dans l'infirmerie, qui est un petit cagibis en fait, avec une chaise, une petite table pour poser mon matériel...
Au début aux 4 mois de ma fille, je tirais 3 (matin, midi pendant ma pause déjeuner, après-midi) fois par jour, plus ou moins 15 minutes à chaque fois, environ 120 ml à chaque fois... puis j'ai réduit progressivement, et là j'augmente à nouveau pour refaire mon stock au congélateur ;)

Ma responsable m'a dit que ça passait inaperçu, que j'étais rapide et tout, et que ça ne gênait pas l'organisation du service.. je continues donc jusqu'aux 1 an de ma fille, puis continuerais ensuite sur ma pause déjeuner jusqu'à ce que je n'en ai plus le courage (ou le besoin).
 

Lili69

Hyperlactation
Bonjour,

J'ai repris le travail aux 6 mois révolus de ma fille, elle avait donc déjà commencé la diversification. Je tire donc pour ma part mon lait une fois par jour, le midi. Je le tire à mon bureau, j'ai une porte à verrou. Dès mon retour, j'en ai parlé à mon chef. Puis à mes collègues puisque je suis en bureau collectif. Au début, je tirais environ 230ml. Maintenant, je suis autour des 130ml. Je mets mon lait dans le frigo collectif dans un petit sachet en papier opaque. Tout le monde sait que c'est mon lait mais au moins, ils ne le voient pas. Et très concrètement, cela a été très bien accueilli. Parfois source de débat (notamment sur l'allaitement long), parfois source de rigolade, et même d'admiration pour certaines, je suis aujourd'hui très heureuse de l'avoir affiché. Peut-être que cela ouvrira la voie dans ma boite car je travaille dans la fonction publique et que malheureusement, les textes de loi ne disent pas grand chose de l'allaitement...
 

Jennifer

Voie lactée
Merci à toutes pour vos réponses! Je constate que ça se passe/s'est bien passé globalement bien pour vous.Une collègue à moi a ouvert la voie de l'allaitement au travail il y a quelques temps: elle allait dans le local du CE.On lui a laissé le temps nécessaire sans le deduire de son salaire, et sans qu'elle pointe. Mais c'est vrai que je m'inquiete un peu, car si plusieur employées commencent comme ça, ça risque de ne pas leur plaire..bien que ce soit normal de pouvoir le faire,on est bien d'accord...Je vous demandais surtout car je ne savais pas si je voulais demander deux fois une dmei heure, ou si deux fois un quart d'heure pouvait suffire..c'est vrai que ça peut passer un peu mieux, en quart d'heure :) J'ai un rendez-vous avant ma reprise,je pense en parler à ce moment-là, plutot que seulement à mon retour...
 

Lili69

Hyperlactation
A toi de voir combien tu mets de temps à tirer ton lait. C'est vraiment variable pour chacune d'entre nous. Et en fonction du tire-lait que tu utilises. Avec le symphony, je mettais 15 à 20 min. Avec celui que je me suis achetée, je mets 10 à 15 min (mais beaucoup plus violent que le symphony!!). Moi j'ai préféré prévoir un peu large au début...on stresse, on met plus de temps. Si tu es pressé, ton lait ne viendra pas. Quitte à ce qu'avec le temps, tu diminues ta "pause" allaitement. Si ton employeur joue le jeu, ce n'est pas deux fois un quart d'heure qui poseront problème. Par contre, pour toi, ça peut changer beaucoup de choses!
 

Kitty

Colostrum
Il est clair que le plus rapide et le plus efficace c'est le double pompage, j'arrive à exprimer 100 ml en 7/8 minutes. 2 fois par jour.
Comme je ne prends pas de pause, mon employeur ne me le décompte pas.
Je met direct au freezer et hop sitôt partie du travail (dans sac congel avec pain de glace), livré chez la nounou au congel.
 

orem

Colostrum
bonjour
moi aussi j'ai le tire lait double pompage et je tire 3 fois 15min par jour. le midi c'est pendant ma pause déjeuner mais les 2 autres fois mon boss ne me les compte pas. je lui en ai parlé avant la reprise.
le plus long c'est de déballer et laver le materiel sinon, je tire plus le matin et ca va en dégressant dans la journée donc plus rapide.
dans les textes, on a le droit a une heure non rémunérée normalement mais dans une petite entreprise, les patrons sont un peu plus cool je pense. apres, selon ton boulot, c'est un probleme d'hygiene qui peut se poser. personnellement, je prend des douches au travail donc j'en profite de tirer mon lait apres!
bon courage a toi, c'est seulement la première journée qui donne de l'aprehension
 

Kay

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Merci à toutes pour vos réponses! Je constate que ça se passe/s'est bien passé globalement bien pour vous.Une collègue à moi a ouvert la voie de l'allaitement au travail il y a quelques temps: elle allait dans le local du CE.On lui a laissé le temps nécessaire sans le deduire de son salaire, et sans qu'elle pointe. Mais c'est vrai que je m'inquiete un peu, car si plusieur employées commencent comme ça, ça risque de ne pas leur plaire..bien que ce soit normal de pouvoir le faire,on est bien d'accord...Je vous demandais surtout car je ne savais pas si je voulais demander deux fois une dmei heure, ou si deux fois un quart d'heure pouvait suffire..c'est vrai que ça peut passer un peu mieux, en quart d'heure :) J'ai un rendez-vous avant ma reprise,je pense en parler à ce moment-là, plutot que seulement à mon retour...
Bonjour Jennifer,
Tu n'es pas obligée de demander. C'est un acquis social, on y a droit, on informe, simplement parce que l'employeur doit prévoir un local pour toi.
En fait ça ne devrait pas être payée non plus, mais si tu ne dis rien, l'employeur ne le saurait pas forcément ;-)).

Si beaucoup de mères le font dans ta société, c'est d'autant mieux pour toi; si d'autres y ont eu droit pourquoi pas toi? En quoi tu mériterais moins? Et ton bébé aussi?
Et c'est mieux pour l'employeur aussi: il a des employées heureuses de travailler et qui ont le sentiment de bien concilier travail et maternité, qui certes prennent un peu de temps pour tirer mais beaucoup moins de jours pour enfant malade! Il y a des employeurs aux Etats Unis qui emploient des consultantes en lactation pour aider les mamans, c'est qu'ils ont compris l'intérêt ;-)

D'après les mères de mon groupe, ça pouvait souvent être plié en 1/4 d'heure mais il vaut mieux prévoir 30 min pour ne pas se stresser, surtout la première semaine qui est forcément la pire puisqu'on tâtonne de tous les côtés (TL nounou séparation...)
Et il y en a même, une fois bien rôdées, qui lisaient tranquillement leurs mails au bureau en tirant...

Bon courage!
 
Dernière édition:

Jennifer

Voie lactée
Merci à toutes pour vos réponses!! on va voir c'que ça donne...mais plus le jour de reprise approche, plus je stresse!bon , j'ai un rdv, avant, où j'en parlerais:donc je verrais deja le point d'vue..
 

Jennifer

Voie lactée
j'ai repris le travail lundi, je voulais quand meme venir donner des nouvelles sur la reaction qu'a eu mon employeur: il m'a dit qu'il n'y a aucun soucis pour tirer mon lait, ne m'a parlé ni de pointer, ni de me retirer quelque chose du salaire.Il m'a même dit que ma fille ne pourra que m'en remercier, et qu'il lui semble que sa fille a aussi procéder comme ça, et qu'il doit avoir de son lait encore dnas le congèl :)) donc voilou
 

Lili69

Hyperlactation
Super! C'est une très bonne nouvelle. C'est pas tous les jours faciles de tirer son lait, alors quand l'employeur approuve la démarche, c'est bien plus confortable. Et la reprise, pas trop dure??
 

celtik67

Colostrum
Lili69, c'est génial que ton employeur ait réagi de la sorte, je suis ravie pour toi :)

Perso, j'ai tiré des 6 aux 18 mois de mon loulou, j'en avais informé mon employeur avant ma reprise, et il avait masqué la porte vitrée de la cuisine pour que je sois tranquille.
Au final, je tirais dans mon bureau, plus tranquille, une collègue avec moi que ça ne dérangeait absolument pas, et comme ça je bossais en même temps, du coup je tirais plus facilement parce que je n'avais pas les yeux rivés sur ma montre ...


Il est clair que le plus rapide et le plus efficace c'est le double pompage, j'arrive à exprimer 100 ml en 7/8 minutes. 2 fois par jour.
Comme je ne prends pas de pause, mon employeur ne me le décompte pas.
Je met direct au freezer et hop sitôt partie du travail (dans sac congel avec pain de glace), livré chez la nounou au congel.
Juste parce que ton message m'interpelle : pourquoi congèles tu systématiquement, pourquoi ne pas garder ton lait au frigo et donner du lait frais ?
 

isabelle steffan

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Une collègue à moi a ouvert la voie de l'allaitement au travail il y a quelques temps: elle allait dans le local du CE.On lui a laissé le temps nécessaire sans le deduire de son salaire, et sans qu'elle pointe. Mais c'est vrai que je m'inquiete un peu, car si plusieur employées commencent comme ça, ça risque de ne pas leur plaire..bien que ce soit normal de pouvoir le faire,on est bien d'accord...
En plus d'être "normal", c'est un sacré avantage pour l'employeur car les salariées qui allaitent sont moins souvent absentes (moins de d'absence pour enfant malade) et plus efficaces car souvent elles sont reconnaissantes à leur employeur de leur laisser cette pause. A tel point que certaines sociétés américaines offrent un tire-lait à leurs salariées à la naissance du bébé pour els encourager à allaiter !!!
 

Kay

Animatrice LLL
Animatrice LLL
merci de ces super nouvelles Jennifer, un grand bravo à toi et à ton employeur!

tu pourrais lui dire que le lait qui traîne encore au congélateur peut servir comme médicament contre les rhumes, conjonctivite etc ;-)
 

diplodonette

Colostrum
Bravo à celles qui ont su en parler!
Pour ma part, je mène une double vie au travail! Le pire, c'est que je suis quasiment sûre que ça passerait sans problème, au niveau de mon service, mais je suis nouvelle (enfin je suis arrivée puis repartie en congé mat' presque dans la foulée) et je ne connais pas bien mes collègues. C'est plus que ça relève un peu de l'intime et pour l'instant je ne les connais pas assez. Du coup c'est un micmac pour tirer, j'ai les clés de l'appartement d'une amie à proximité, mais maintenant j'ai pris le coup de main pour tirer vite et bien dans les toilettes (après des débuts un peu chaotiques, stressants, "mince quelqu'un attend pour les toilettes!"..), ça me fait gagner du temps et je peux rentrer plus tôt pour la tétée du soir.
Je mets mon pot dans un sac en tissu dans le frigo du service. Pour l'instant je pense que mes manoeuvres sont passées inaperçues, mais je perds beaucoup d'énergie à "sauter" sur le moment opportun pour monopoliser les toilettes ( guetter le moment où les collègues partent déjeuner), puis à un second tirage pour me désengorger les seins en fin d'après midi. En plus je tire bien assez en quantité, en théorie je pourrais ne pas tirer au boulot, mais j'ai trop mal aux seins, j'ai essayé de tenir une journée, ça a été un supplice.
Bref, peut être qu'à un moment, je me déciderais à en parler. L'étonnant, c'est que je ne cache pas que j'allaite, je parle bien des tétées de mon bébé ( à la question rituelle de fait-il ses nuits^^), mais personne n'a l'air d'imaginer que je tire la journée.
 

Jennifer

Voie lactée
merci à toutes pour vos gentils messages!!
Lili69: si, je dirais surTOut les 2-3 premiers jours, mais depuis, ça va..par contre je suis crevée de chez crevée!!je prends un complément alimentaire pour femme active (lol) depuis aujourd'hui, car là, ça l'fait pas..Quand je rentre le osir, je profite à 200% de ma pucette, et je savouuuure ;-)
Diplodonette, franchement,j'crois pas que j'arriverais à faire c'que tu fais:trop de pression, de stress et tout..sur la durée, je sais pas si tu vas tenir comme ça, franchement: tu vivrais mieux ton allaitement si c'etait sereinement, j'pense.
 

Lili69

Hyperlactation
Diplodonette, c'est peut-être une question de temps pour que tu le dises. Quand tu connaîtras mieux tes collègues, tu trouveras sans doute le courage.
Jennifer, c'est bien normal d'être crevée les premiers temps. Mais je trouve que plus on avance dans le temps, plus on trouve ses marques et moins on est crevé. Maintenant, c'est le week end que je suis crevée : j'ai perdu le rythme de passer des journées entières avec mon petit bolide de fille!
 
Haut