1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

si vous vous sentez comme une extra-terrestre : cliquez ici

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Bouclette86, 27 Juin 2012.

  1. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    ... c'est en tout cas ce que j'ai ressenti samedi dernier, au mariage d'une copine de fac auquel je me suis rendue SEULE (sans mon chéri, sans mon petit bouclé joli). C'était une sacrée expérience, ça m'a fait du bien en fait, de sortir complètement du cocon familial pour une journée.

    Mais ce n'est pas là que mon extra-terrestritude s'est manifestée. Pendant le vin d'honneur, au détour d'une discussion avec la cousine italienne de ma cop's de fac, on parle allaitement car sa soeur, qui a accouché moins d'un an plus tôt mais n'a toujours pas reperdu les kilos, a allaité. La cousine, et son papa me disent "elle a allaité, longtemps en plus ! " Là mon radar de mamallaitante au long cours s'allume... Ils continuent : "Ben oui, presque cinq mois je crois !" :eek:

    Pendant le dîner je me retrouve à la table "des amis", entourée de femmes ayant eu des enfants plus ou moins récemment. L'une d'elles a accouché un mois plus tôt (mais comment elle fait pour être là, en robe de soirée, et avec le sourire en plus ??????), mais n'a pas allaité du tout, pas envie. Celle d'en face lui dit qu'elle a détesté allaiter elle aussi. Je me sens à des milliers de km d'elles, sur une autre planète. Et le sommet c'est quand elles évoquent une amie commune : "ah mais elle craint trop, l'autre jour ils sont venus à la maison, et son gamin de 18 mois tétait encore !" :rolleyes:

    Me voilà définitivement dans le camp des originales alors ? Heureusement que vous aussi, les fiLLLes ;)
     
  2. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    J'ai assisté à des discussions de ce type, le pincement au coeur est là. Etonnamment pas pour moi, mais pour leur bout de chou. Ils ne connaîtront jamais ce bonheur de la proximité au sein, de la chaleur d'une tétée.
    Le pire des prétextes pour ne pas allaiter étant que ça fait tomber les seins. Une fois, une vague connaissance m'a sorti ça sans savoir que j'allaitais. Je lui ai répondu qu'elle n'avait qu'à faire comme moi: j'avais les seins qui tombaient avant la grossesse, plus de scrupule à allaiter.

    J'imagine bien ta solitude à ce moment très précis! Mais faut quand même reconnaître que c'est agréable quelques fois de s'éloigner un peu de nos chers amours!
     
  3. Alli

    Alli Voie lactée

    Au bureau, un jour... Mes collègues de service savaient que j'allaitais toujours ma puce, qui avait dans les 1 an 1/2 à l'époque. Elles discutent : sur un vide-grenier, la collègue agée nous explique, horrifiée, qu'une maman se baladait entre les stands, le bébé au sein... un grand enfant qui devait avoir dans les 1 an 1/2.... Je n'ai rien dis, mais depuis, je me dis qu'elle doivent me prendre pour une extra-terrestre également ! (quoiqu'elles ne m'en parlent plus, la majorité ignore dont que j'allaite toujours ma puce de 2 ans lol)
     
  4. tétouju

    tétouju Période de pointe

    Chez une amie/cliente... son beau-frère avec sa fille de 5 mois dans les bras lui donnant un bib de LA (au passage avec une tétine à flux trop rapide... elle s'étranglait à moitié, pleurait, bavait partout... "t'as pas faim ou quoi? j'ai que cette tétine alors tu fais avec" lui dit-il!!!)

    Il regarde ensuite mon fils, ébahie devant ce carnage, et lui dit : "et oui, elle aussi elle boit le bibi, comme toi!!" ... "heu... tu prends encore le biberon?" ... il lève la tête et me regarde en lâchant : "juste le matin non?" (Renan venait d'avoir 11 mois!) je lui répond donc "il est toujours allaité" ... il m'a juste répondu "ha bon?!" mais son regard choqué m'a jugé, je me suis sentie dévisagé et extra-terrestre!!!

    Je suis sortie de chez eux avec une boule au ventre après avoir assisté à ce gavage et à ce lynchage visuel...

    Pffff... j'aurai malheureusement pleins d'autres exemples d'extra-terretisme, les gens autour de moi n'osent rien dire parce qu'ils me connaissent pas ou trop... mais me fonds bien sentir que cet allaitement les dérangent et les choquent!

    C'est bien triste!!!
     
  5. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Oui, on arrive vraiment à un stade de l'allaitement où moins on en parle mieux on se porte... malheureusement ! :(

    Le beauf de ta copine/cliente est super avec sa fille dis donc, ça fait rêver ! Tu vois, dans ta situation je crois bien que j'aurais menti.

    Ca m'arrive de plus en plus quand on me pose la fatidique question "il ne tète plus là?" (réponse souhaitée déjà sous entendue dans la question comme vous le voyez), je réponds "noooon!" avec l'air de dire "mais qu'est-ce que tu me demandes-là!" Eh oui, je n'en suis pas fière, mais j'ai pas la niaque de me justifier ou de supporter les jugements dans les yeux des gens...
     
  6. tétouju

    tétouju Période de pointe

    Moi j'ai aussi le droit au "Et tu vas le nourrir jusqu’à quand?" ou "tu l'allaites plus maintenant? ... comment tu fais avec ses dents?" ou encore "Eh ben t'as bien, de la chance d'avoir encore du lait" ... toujours avec ce regard choqué et mon fils n'a que 13 mois 1/2! Qu'est ce que ça va être à l'avenir?!

    Je me contente toujours simplement de répondre que "si, j'allaite toujours" et que " je ne sais pas jusqu’à quand... temps il voudra"!
    Je m’attarde pas plus et ne fais pas cas (sur le coup) de leur mines très déplaisante et comme je le dis au dessus, ils ne vont pas plus loin dans les paroles non plus... par politesse pour ceux qui me connaissent peu et par crainte pour ceux qui me connaissent et qui savent qui ne faut pas trop m'énerver!!!

    Mais ça me blesse qu'une chose tellement naturel, belle et bonne pour les bébés comme pour les mamans, qu'est l'allaitement ai besoin d'être toujours justifié et reste de toute façon montrer du doit quand il dépasse les 3 mois!

    Je suis pour ma part choqué par les mamans qui disent s'être forcé à allaiter 1 mois ou 2 et qu'elles ont détestées ça (j'en connait moi aussi!!!) comment c'est possible? C'est ça qui devrait choqué tout le monde et elles ne devraient pas s'en venter et le crier haut et fort je pense... moi j’aurai honte à leurs places!!!

    Pour finir j’espère avoir de plus en plus de forces et de courage pour affronter ces médisance et plaider, justement, pour notre cause!
     
  7. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    J'assume aussi! Je souris aux petites blagues, j'essaie d'expliquer quand je vois les personnes dubitatives. Personne n'a jamais porté de jugement. Certes, il y a des regards...Mais j'ai aussi parfois (souvent) des personnes qui sont admiratives. Je crois que les gens s'engouffrent dans la brèche quand ils sentent que l'on peut avoir un malaise avec ça. Pour ma part, j'annonce ça tellement naturellement, qu'ils sont eux-mêmes décontenancés. Je ne me justifie pas, je réponds aux questions s'ils en ont!
     
  8. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Vous êtes fortes les filles, surtout toi Lili avec ta puce de 26 mois. Moi ça me gave de devoir me justifier, alors j'esquive. Mais je n'en suis pas fière !
     
  9. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    C'est déjà bien d'allaiter, pour ce qui est d'assumer, je crois que c'est propre à chacune. Et cela n'enlève rien au geste d'amour que cela représente. De toute façon, je n'ai pas d'autres choix : quand ma fille est là, elle demande au moins une fois par heure! Alors souvent, cela interpelle les gens!
     
  10. tétouju

    tétouju Période de pointe

    Oui c'est sûr... tu n'as absolument pas besoin de te justifier, si tu ne t'en sens pas le courage... ça n'est finalement pas si important que ça!!! L'important c'est TON allaitement et cet échange merveilleux que tu as avec ton fils!!! Ceux qui ne comprennent pas ou trouvent ça choquant n'ont pas besoins de savoir au final! ça ne veut pas dire que tu assumes pas... juste que tu n'as pas envie de subir les regards, critiques et autres jugements... qu'on ne devrait évidement pas avoir à subir!!!

    Il m'arrive de rêver d'un monde ou l'allaitement redeviendrai LA norme, où toutes les mamans se promèneraient avec des bambins pendus aux seins et où l'on trouverai bizarre qu'une maman donne un biberon de LA... un peu folle non?
     
  11. allreset

    allreset Lactarium

    Je suis dans la phase "Linette Scavo des Desperate Housewives", je niaque dès qu'on m'attaque sur l'allaitement (20 mois).
    Lundi dernier j'ai répondu à une "m'as-tu vu":
    "Je vous comprends, ne pas avoir connu l'allaitement doit vous frustrer. Pour moi, c'est comme avoir vu les Pyramides de l'Egypte et l'Acropole d'Athènes, des moments de vies inévitables et inoubliables."

    Les gens intolérants, je les plombe. :eek:

    Définition de "m'as tu vu" : bling bling, grosse berline, tout le high tech mais surtout pas le spontanée ni l'humain".
    Déteste le portage, plébiscite les nouveautés dans les accessoires inutiles pour bébé.

    Ok je suis remontée, désolée. Mais de temps en temps, çà fait du bien. :eek:

    Merci d'exister les filles
     
  12. tétouju

    tétouju Période de pointe

    Trop forte!!!
    Très bon sens de la répartie et c'est une très belle réponse en plus!!! BRAVO!
     
  13. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    T'as carrément raison allreset. Car au final, nous ne mordons que si on nous mord! Je ne vais JAMAIS dire quelque chose de désagréable à une biberonnante. Pourquoi se permet-on des remarques sur les mères allaitantes? Encore une fois, je n'y ai jamais été confrontée mais je crois que ma réaction aurait été la même!
     
  14. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Ah ah ! trop forte Lynette ! ;)
    C'est désolant mais c'est un fait : on devient soit agressive, soit on se terre dans son coin, à force de se trouver confrontées à ce genre de personne/situation.:( T'as de la chance Lili, mais c'est que ton attitude doit être zen face aux autres.
     
  15. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Peut-être aussi que je suis tout bêtement naïve. Certaines questions sont peut-être malattentionnées mais je n'y prête pas attention. Je sais pas...Mais c'est vrai que je suis à l'aise avec ça alors les gens ne doivent pas oser me contrarier!!
     
  16. machouchou

    machouchou Période de pointe

    j'adore le titre de ce post car depuis toute petite je me suis tellement souvent sentie extra-terrestre ! mais c'est une autre histoire ! je me rends compte que ça fait un bon moment que je n'ai pas eu à dire que j'allaitais encore, et ma foi c'est assez reposant :) ; la dernière fois une amie qui avait allaitée sa 1ère 4 mois 1/2 (pas ses jumeaux), m'a dit "ah ben tu en as du courage !!" j'ai répondu que non, puisque tout se passait bien depuis le début..
    sinon ma réponse du moment correspond à la vérité "elle ne tète quasiment plus la journée !" tout le monde est rassuré, le sevrage est en bonne voie :rolleyes:
    je crois que l'allaitement est en grande partie un art de l'imitation : je ne sais pas si j'aurais envisagé d'allaiter aussi longtemps si je n'avais pas eu l'exemple de deux amies proches qui ont allaité près de 15 mois...du coup dans notre groupe d'amis je ne suis pas la "pionnière"... oui mais là je risque de dépasser la "limite" :cool:
    je plaide aussi pour la tolérance dans les deux sens, les mamans qui n'ont pas voulu ou pas pu allaiter ou pas comme elle voulaient doivent aussi avoir le droit à la parole..souvent elles ont manqué d'informations ou de "modèles" et reproduisent des discours qui les rassurent..du style "il vaut mieux donner le biberon avec amour que le sein à contrecoeur" ce à quoi j'aurais envie de leur souhaiter de donner un jour le sein avec amour..
     
  17. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Mais il faut que tu nous la racontes !

    Et bien tu vois moi je n'avais jamais vu personne allaiter, mais alors vraiment jamais ! pour moi c'était l'inconnu total. Mais je le voulais, et malgré les galères, j'ai tenu !!!

    j'adore ! je la retiens celle-là. C'est vrai qu'elle est désespérante, cette alternative, posée comme ça !
     
  18. maloudaine

    maloudaine Période de pointe

    J'adore ce post! Je me sens de plus en plus une extra terrestre, et cela même aux yeux de mes proches (familles et amies) , pas tous heureusement....

    Mon fiston de 25 mois s'exprime de plus en plus clairement sur ses envies de téter, et en plus en ce moment il le réclame plus qu'avant dans les lieux publics (dans les salles d'attentes par exemple) quand il est contrarié ou qu'il s'ennuie!

    Et moi aussi je suis assez dans ma période "lynette" en ce moment....
    Mercredi dernier j'étais chez mes grand-parents paternels avec des oncles et tantes et des cousins.
    Une de mes tantes me demande si j'allaite ENCORE et je lui réponds un chouillat dans la provoc :
    - oui, bien-sûr! M'aurais tu posé cette question si je n'allaitais pas? Du genre: "est-ce -que tu lui donnes ENCORE le biberon???"
    Elle me répond - heuuuuu non c'est vrai .....
    Alors je lui demande: - ça a l'air de t’inquiéter que j'allaite ?? ( grrrrrrrrrr)
    et là elle me parle de ses inquiétudes concernant une "séparation nécessaire qui ne peut se faire" quand un enfant de l'âge de mon fils est allaité.... le blabla habituel
    Et là je me sens enfler d'énervement contenu....
    Je lui explique posément (ou du moins j'essaie) qu'une séparation se fait de maintes façons, qu'on peut guider un jeune enfant vers son autonomie et son épanouissement sans pour autant l'insécuriser, et que les besoins de contact et succion sont fondamentaux à l'âge de mon fils....
    Pour toutes réponses j'ai droit à un haussement d'épaules dubitatif......
    Rien que de me rappeler cet épisode très résumé, je sens la moutarde me monter au nez.....

    Vendredi dans la salle d'attente de l'ostéo, mon garçon qui s'ennuyait est venu sur mes genoux avec un "veux téter!!!!" très limpide et après quelques secondes d'hésitation le souvenir de l'épisode chez mes grand-parents m'est revenu et je me suis "au diable ce qu'on peut en penser!!!" et hop mon fils a tété, qui plus est de façon très accrobatique, à moitié debout sur mes genoux, la tête dans mon décolleté!!!! ; )

    J'espère que la nana en face était pas trop anti allaitement de bambins parce que sinon elle a été servie!

    Mince à la fin!!!!! Passé un temps je trouvais qu'on me laissait tranquille avec mon fils mais plus il grandit plus les gens se permettent des jugements ou des ptits commentaires l'air de rien.... Et j'ai l'impression que c'est aggravé par le fait que c'est un garçon, beaucoup (parmi les personnes qui critiquent) sous -entendent que c'est limite incestueux ou en tout cas mauvais parce que l'oedipe n'est pas loin....

    Ahhh ça fait du bien de pouvoir lâcher ça parmi vous toutes chères maternantes/allaitantes! Je m'aide aussi par le biais de lectures qui vont dans le sens d'une éducation non violente et respectueuse des enfants... Je ne peux que vous conseiller le magazine " L'Enfant et la Vie"!

    Je précise que j'adore mes cousins/oncles/tantes/grand-parents mais grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!

    Merci Bouclette pour ce post un fois de plus très en phase avec mes préoccupations du moment concernant l'éducation de mon fils!
     
    Dernière édition: 15 Juillet 2012
  19. fib

    fib Montée de lait

    ici bébé a presque 9 mois et pareil quand on me demande si je l'allaite toujours, je réponds oui simplement et si vraiment on me cherche genre "ENCORE!!" alors je réponds "ben oui tu lui donnais pas de bib à ton gosse à 9 mois??" et là la plupart du temps les gens sont embêtés "ha oui c'est vrai..."
    mais bon il est encore petit et puis en plus il n'a pas de dents!!! LOL

    sinon gros HS mais dans desperate, Lynette critique l'allaitement longue durée dans un épisode où une collègue a elle allaite son fils de 3 ou 4 ans! elle lui donne un lait en brique aromatisé au chocolat car elle est choquée qu'il n'ait jamais goûté!! (en même temps la motivation de la mère c'est que grâce à l'allaitement elle peut manger tout ce qu'elle veut sans prendre de poids!! o_O)
     
  20. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    A croire que ce post m'a porté la poisse :) : samedi, une de mes cousines (maman de trois grands enfants de 23, 20 et 13 ans) vient chez mes parents. Ma fille s'installe au sein. Là elle me raconte l'anecdote d'un élève de son école (elle est directrice) qui, dans son bureau, avait soulevé le tee shirt de sa mère pour téter. Tout cela pour me servir un discours bien moralisateur sur la séparation entre la mère et l'enfant, sur la nécessité de laisser grandir ma fille...Aussi étonnant que cela puisse paraître, je n'ai jamais été confrontée (hormis au niveau du corps médical, normal!) à ce genre de discours. Les gens étaient^plutôt bienveillants.
    Et comme je te comprends maloudaine, comme je me suis contenue. Venant d'une mère qui harcèle 10 fois par jour ces grands garçons de 20 ans jusqu'à ce qu'ils lui répondent, j'avais franchement envie de lui dire : "peut-être que je ne la laisse pas suffisamment grandir, que je ne lui donne pas les clés de ma bagnole pour qu'elle aille faire ses virées shopping avec ses copines, mais moi à 20 ans, je la laisserai vivre."

    J'ai joué la manière pédagogique et diplomate, mais j'avoue que ça m'a bien chauffé aussi. Mon homme m'a même dit : "ça va que je la connaissais pas parce que je lui aurais bien raconté le reste".

    Comme quoi, c'est dingue ce que les gens manquent de pudeur et viennent s'immiscer dans des aspects de vie qui ne regardent que la maman, le bébé et le papa (ou beau-papa dans mon cas!).
     

Partager cette page

Chargement...