• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Sevrage à l'amiable 4 ans

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Coucou les mamans et les papas !

J'ai besoin de discuter avec des personnes qui comprennent et que cela intéresse, parce que je n'ai pas de maman dans ma situation autour de moi....

On avait gardé une seule tétée le matin au réveil depuis ses 3 ans, j'attendais un sevrage naturel qui n'arrivait pas....
J'avais entrepris de réduire, un jour sur 2 puis de moins en moins souvent, elle oubliait, on faisait d'autre chose.
Tout se passait bien jusqu'à 2 événements qui ont tout chamboulé.
Le confinement, on était toutes les 2, toute la journée, l'ennui, le stress..... elle s'est mise à demander beaucoup....
2ème événement : avec mon mari on s'était fixé son anniversaire de 4 ans (c'était mardi dernier), et on a eu le tord de lui en parler, ça a fait un genre d'ultimatum, stressant pour elle et aussi pour moi.
Comme un objectif trop radical.
Résultat elle a encore demandé davantage, et moi je l'ai repoussé en bloc, j'ai tout stoppé net..j'ai dis c'est fini.... je n'arrivais plus avec toute cette pression, elle qui voulait davantage, son papa qui voulait moins, je me suis bloquée.
Elle a exprimé une grande tristesse, j'ai recommencé à la porter en manduca, j'ai essayé de passer du temps de qualité mais cela n'a pas suffit.
Elle s'est mise à sucer son pouce toute la journée (elle n'avait jamais fait cela avant).
À me réclamer de téter mon petit doigt à longueur de journée.
Soit elle me repousse en disant "maman tu es méchante" soit elle veut imiter un petit bébé en tetant mon petit doigts toutes les heures, je ne la reconnais pas...
La situation ne me convient pas, je garde un goût amer de ce sevrage "raté".
Après réflexion et discution, on a décidé de reprendre là où on en était avant le confinement, 1 tétée le matin, pas de petit doigt, puis on espacera de plus en plus jusqu'à 0.
Ma fille est contente, je ne sais pas si j'ai pris la bonne décision...
Je ne sais pas combien de temps cela va prendre ni si le papa va bien le vivre ni combien de temps, est-ce que j'aurais la patience ? Est-ce qu'on va mieux le vivre la 2ème fois....
Comment faire ? J'utilise déjà toutes les astuces qui existent...
 
Dernière édition:

Tautau

Montée de lait
Un petit mot pour te souhaiter du courage. J'espère que tu vas pouvoir trouver une solution qui te convienne à toi et ta fille.
Je lance une piste, mais je ne sais pas ce que ça pourrait donner et si tu ne l'as pas déjà fait.

Tu en as discuté avec elle ? Tu as essayé ce qui comptais pour elle au-delà de la tétée ? Peut-être que ça pourrait te donner de nouvelles clefs. Vu qu'elle est grandette, elle peut exprimer ce qu'elle ressent et si elle parle bien, également ses besoins, tu peux trouver des substituts avec elle. Parler aussi de ce que tu ressens toi.Je ne sais pas si c'est une bonne idée de mettre des mots, ici j'intellectualise beaucoup, des fois ça sert à rien. Mais voilà ton message m'a fait penser à ça.
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci @Tautau pour tes encouragements, oui j'essaie de la faire parler mais pour le moment pas de réponses à part "j'aime" et "rien ne peut remplacer" et aussi "je ne suis pas prête" "je serai prête quand je serai adulte" !
Mais oui, lui exprimer ce que moi je ressens ça va peut-être l'aider à arrêter...
Ou en tout cas que cela se passe mieux la prochaine fois si c'est à nouveau moi qui arrête. ...
 

Tautau

Montée de lait
Réflexions un peu en vrac : Je ne sais pas si tu as été allaité, lui parler de toi, un peu en miroir. Moi quand j'étais enfant... Tu peux peut-être lui parler des choses chouettes qu'on peut faire quand on grandit.

Que même si elle tête plus, elle pourra être bébé de temps en temps.

Qu'arrêter de téter ne veut pas dire que tu seras plus là pour elle. Une maman peut faire plein de choses. Trouver un truc nouveau à la place ? Un truc de grande ?

Je ne sais pas si tu te sens à l'aise avec ça. Mais parler de tes besoins à toi. Lui dire que toi, tu as besoin de reprendre tes seins. Que tu lui as prêté tout ce temps, et que comme c'est ton corps, et que c'est important de faire ce que l'on veut avec son corps, tu aimerai beaucoup qu'elle t'aide à le retrouver. Parce qu'en vrai, c'est de toi qu'il vient ce sevrage, puisqu'elle te le dit, qu'elle ne veut pas. Mais vous êtes deux dans cette relation. Quand l'un des deux ne veut plus, c'est important, à mon sens, de respecter ça, même si c'est le plus vieux des deux.
C'est une piste un peu plus "moi, d'abord", mais tu n'es peut-être pas à l'aise.
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Coucou les mamans et les papas !

J'ai besoin de discuter avec des personnes qui comprennent et que cela intéresse, parce que je n'ai pas de maman dans ma situation autour de moi....

On avait gardé une seule tétée le matin au réveil depuis ses 3 ans, j'attendais un sevrage naturel qui n'arrivait pas....
J'avais entrepris de réduire, un jour sur 2 puis de moins en moins souvent, elle oubliait, on faisait d'autre chose.
Tout se passait bien jusqu'à 2 événements qui ont tout chamboulé.
Le confinement, on était toutes les 2, toute la journée, l'ennui, le stress..... elle s'est mise à demander beaucoup....
2ème événement : avec mon mari on s'était fixé son anniversaire de 4 ans (c'était mardi dernier), et on a eu le tord de lui en parler, ça a fait un genre d'ultimatum, stressant pour elle et aussi pour moi.
Comme un objectif trop radical.
Résultat elle a encore demandé davantage, et moi je l'ai repoussé en bloc, j'ai tout stoppé net..j'ai dis c'est fini.... je n'arrivais plus avec toute cette pression, elle qui voulait davantage, son papa qui voulait moins, je me suis bloquée.
Elle a exprimé une grande tristesse, j'ai recommencé à la porter en manduca, j'ai essayé de passer du temps de qualité mais cela n'a pas suffit.
Elle s'est mise à sucer son pouce toute la journée (elle n'avait jamais fait cela avant).
À me réclamer de téter mon petit doigt à longueur de journée.
Soit elle me repousse en disant "maman tu es méchante" soit elle veut imiter un petit bébé en tetant mon petit doigts toutes les heures, je ne la reconnais pas...
La situation ne me convient pas, je garde un goût amer de ce sevrage "raté".
Après réflexion et discution, on a décidé de reprendre là où on en était avant le confinement, 1 tétée le matin, pas de petit doigt, puis on espacera de plus en plus jusqu'à 0.
Ma fille est contente, je ne sais pas si j'ai pris la bonne décision...
Je ne sais pas combien de temps cela va prendre ni si le papa va bien le vivre ni combien de temps, est-ce que j'aurais la patience ? Est-ce qu'on va mieux le vivre la 2ème fois....
Comment faire ? J'utilise déjà toutes les astuces qui existent...
quelle belle idée tu as eu de tout recommencer.
Est-ce que si tu écourtes la tétées en mode sioux ça marche? : au bout de quelques minutes de tétées proposer de prendre le petit déjeuner, ou de lire un livre, ou de faire toute autre activité qu'elle adore.
As-tu essayé de mettre un time-timer: 5 min, on arrête quand ça sonne. Tu peux même lui proposer de choisir son temps: "4 ou 5 min?", ça lui donnera un sentiment de contrôle.
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je comprends ta décision de reprendre. Vous n'étiez pas satisfaites de la manière dont cela se serait terminé toutes les deux et seriez restées sur un souvenir amer. Je trouve que tu fais un beau cadeau à ta fille, mais à toi aussi étant à l'écoute de vos sentiments. Ça va peut être venir plus vite que tu ne le penses ?
Avec petit castor qui en est encore loin même si elle aura (déjà !) 3 ans en octobre, je remarque que quand je lui parle d'arrêter, elle stresse et augmente le nombre de tétées. Je lui ai expliqué que pour avoir un petit frère (ce qu'elle demande régulièrement) il fallait arrêter de téter (car je n'ai pas encore de retour de couche, elle tète trop) et elle arrête pendant une journée par ex. En est très fière puis elle reprend paniquée, en disant qu'elle est un bébé, quelle ne veut pas d'autre bébé, veut retourner sur sa chaise haute, demande une tasse à bec (alors qu'elles sont à la cave), etc. Par contre, quand elle fait une activité qu'elle aime, elle oublie complètement de téter. Quand nous changeons les habitudes aussi (par exemple une promenade après la crèche au lieu du banc dans le parc où elle tète à chaque fois).
Courage et tiens nous au courant.
La date de ses 4 ans est elle tellement importante pour toi ? Si elle arrête à 4 ans et 3 mois ou 4 ans et demi, cela te pose t il problème ?
 

cosima

Hyperlactation
Voire plus @Doobida! C'est vraiment difficile de fixer une date limite...Ici, à deux ans et demi, sans rien faire de particulier si ce n'est le temps qui fait son oeuvre, on a réussi à passer à deux par jour. Parfois, elle oublie celle de la journée et il n'y a plus que celle du matin. Si elle demande plus, c'est non.

Cela ne doit pas être facile d'enlever la dernière tétée @MamanRose . Mais je trouve vraiment que tu as bien fait de faire un retour en arrière dans cette situation. Peut être que ce n'est l'histoire que de quelques mois de plus....mais pour finir en douceur, ça vaut le coup!!
 

MamanRose

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci pour tous vos conseils 🙏
Oui la tétée est déjà très courte et cela se passe bien.
On a recommencé ce matin et je vois déjà une amélioration dans son attitude et dans notre lien.
Oui effectivement cela sera peut-être une question de 2/3 mois.... On verra....
Et je vous tiens au courant.
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
je suis admirative, tu as su écouter les besoins de ta fille et tu as compris la situation !
je comprends que ce soit compliqué et j'espère que vous allez trouver le chemin d'un sevrage agréable pour les deux, bravo pour ta démarche ! viens nous donner des news !
 

Elen

Période de pointe
@MamanRose , pas de conseil à te donner mais j'aurais pu écrire la même chose que toi, y compris la phrase "j'arrêterai quand je serai adulte" 🙄.
Ma fille va avoir 4 ans le mois prochain. Il y a 2 mois, j'ai voulu la sevrer car la tétée du soir me pesait, elle durait de plus en plus longtemps et ma fille se mettait en colère quand je disais "stop"...mais j'ai dû faire machine arrière, elle n'est pas prête. Comme toi, elle s'est mise à machouiller tout ce qu'elle pouvait, elle me disait qu'elle avait encore besoin de téter, elle me demandait sans cesse s'il y aurait une tétée ce soir..
Bref j'ai laissé tomber. Le positif c'est qu'elle fait attention maintenant, quand je dis stop elle arrête.

Et pour la petite histoire, je viens de faire une mastite carabinée car ma petite dernière était enrhumée, bah j'étais bien contente que ma grande tète encore 😁

Bref, on retentera quand elles seront prêtes 😊. Ça me rassure aussi de voir que je ne suis pas seule dans ce cas!
 

Blanchette31

Hyperlactation
C'est trop "marrant" de te lire @MamanRose car moi aussi je suis venue chercher des pistes sur le sevrage aujourd'hui, et je voulais créer un post "sevrage/récompense".
Je ne saurais du coup comment te conseiller... moi aussi elle va avoir 4 ans à la fin du mois et bien sûr n'est pas prête à arrêter... la mienne boit aux dodos et aux reveils + câlin pour consoler...
Du coup, ne sachant plus quoi faire car elle veut du lait encore "jusqu'a 5 ans" comme elle le dit, je n'ai pas du tout envie d'attendre jusque là...
J'ai donc imaginé de la récompenser à chaque tétée supprimée pour -1, l'encourager/la motiver et -2, la récompenser de son effort. Donc je lui ai dit qu'on essaierait de supprimer petit à petit 1 lait de temps en temps et qu'elle pourrait avoir un petit cadeau à chaque réussite. J'ai commencé à acheter plein de petites bricoles, petites balles, petits jouets... je ne sais plus quoi penser ni quoi faire, mais en même temps, je me dis que pour des choses qu'on n'a pas envie de faire, si l'on sait que l'on a une récompense au bout, ça peut valoir le coup de faire 1 (gros) effort... non ? Qu'en penses-tu/vous ?
Je n'ai vraiment pas la force lui causer de la peine avec l'allaitement... c'est une sacrée histoire tout ça :tt::ttbambin:
 

Catherine06

Hyperlactation
C'est tellement beau, ce "rien ne peut remplacer" @MamanRose <3 .

As-tu déjà essayé de lui parler en mode "je comprends que rien ne puisse remplacer la tétée". Et puis lister tout ce qui est doux et agréable, tout ce que cela vous apporte (ou vous a apporté) à l'une et l'autre.

Et puis réfléchir ensemble à d'autres choses irremplaçables. Et comment ces choses sont des pépites de bonheur dont le souvenir nous sert toute notre vie, dans les joies comme les malheurs.
Que cela nous aide à être plus fortes même quand c'est fini.
Et à devenir de grands enfants heureux, des adolescents heureux, des adultes heureux.
Qu'il faut trouver de nouvelles pépites à chaque âge, pour renforcer l'éclat des plus anciennes, et transmettre un trésor à ses propres enfants.

Et que ce trésor les aidera à leur tour à cultiver leur bonheur.
 
Haut