• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Re-allaiter l'aîné après la naissance du deuxième

Ritabinoche

Montée de lait
Bonjour,
Qu'en pensez vous de proposer le sein à l'aîné (2 ans et demi) qui a été sevré avant ou pendant la deuxième grossesse? Est ce que cela crée plus de problèmes que ce que ça donne comme bénéfices (nutritionnels et émotionnels vis à vis de son frère bébé)?
 

Lumi

Fontaine de lait
Bonjour, quelle est ta situation exactement ?

Si le sevrage remonte à loin, il est possible que l'aîné ne sache plus téter.
Lui proposer ne coûte rien mais il faut être sûre de ce que toi tu souhaites pour la suite.
Une solution peut aussi être de lui proposer ton lait au verre s'il manifeste de l'envie.

Pour ma part j'allaite encore mon aîné qui avait deux ans et demi à la naissance de sa sœur (mais il ne s'était pas sevré pendant la grossesse), et les premiers temps ça a été émotionnellement compliqué à gérer pour tout le monde : il réclamait beaucoup, supportait mal de voir sa sœur au sein... Presque trois mois plus tard ça va beaucoup mieux. Mais honnêtement je ne sais pas si j'aurais proposé après sevrage...
 

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Haha vaste question !
Si j'avais réussi à sevrer pendant la grossesse j'aurai proposé des biberons de mon lait ou au gobelet. S'il avait réclamé à fond j'aurais peut-être accepté.. En tout cas aujourd'hui j'aimerais le sevrer car j'en ai assez de l'allaiter (bientôt 3 ans) et je sais que j'aurais amèrement regretté si j'avais été à l'initiative de la reprise :)
Mais bon je suis à une période où je voudrais arriver au sevrage alors je ne suis pas très neutre sur la question !
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
Qu'en pensez vous de proposer le sein à l'aîné (2 ans et demi) qui a été sevré avant ou pendant la deuxième grossesse? Est ce que cela crée plus de problèmes que ce que ça donne comme bénéfices (nutritionnels et émotionnels vis à vis de son frère bébé)?
Nutritionnels et émotionnels vis-à-vis de son frère, ça ne peut qu'être bénéfique : le lait est bon pour lui (meilleur que du lait de vache, même si plus adapté à un bébé), et lui proposer envoie le message qu'il n'est pas oublié au profit du bébé.
Si, de ton côté, tu es prête à l'éventualité qu'il recommence à téter, alors aucun souci !
(Mais il est effectivement possible qu'il ne sache plus téter.)
 

Ritabinoche

Montée de lait
Merci beaucoup pour vos réponses,
J'arrête l'allaitement en début de grossesse parce que j'ai eu une première grossesse à risque avec menace d'accouchement prématuré (j'étais alitée au début du 6eme mois), puis j'ai fait une grossesse extra utérine quand ma fille avait 13 mois. J'ai rêvé de co-allaiter, mais je ne veux pas prendre le risque pour cette grossesse, alors j'ai arrêté l'allaitement. Le sevrage était doux parce que ma fille ne tétait pas pour s'endormir et ne tétait pas la nuit. Je lui ai expliqué et c'était vraiment surprenant. Ça m'a fait pensé à ce scénario et je voulais savoir si quelqu'un l'a déjà fait. Je pense que idéalement, si tout va bien, proposer au verre, comme vous dites, peut être un compromis. Merci beaucoup pour tous vos retours
 

Loezia

Voie lactée
Bonjour,
Je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou mauvaise alternative... Seulement celle qui vous conviendra à vous 😊
Ici le sevrage pendant la grossesse s'est fait dans la douleur : je ne voulais pas sevrer, je rêvais comme toi de co-allaiter, lui voulait téter plus que jamais, mais l'allaitement est devenu tellement problématique et douloureux que ça s'est fait malgré nous... Il s'est résigné parce que ça faisait mal à maman, et je trouve ça tellement dommage que s'il veut reprendre après la naissance je ne crois pas que j'hésiterai. Mais je pense quand même attendre que ça vienne de lui. Et au verre je trouve ça intéressant aussi comme idée, j'y penserai !
 

Ritabinoche

Montée de lait
Oui c'est bien ça. Félicitations à vous pour l'allaitement et le sevrage et bébé. Il faut que je vois de ma part les bonnes choses de l'expérience : sevrage doux pas douloureux, et un bébé 2 qui arrive. Je pense que j'avais envie de continuer mais elle, elle était bien à arrêter. Et je n'ai pas non plus envie de vivre la culpabilité si jamais il y a un soucis avec la grossesse. Encore merci 🤸
 
Dernière édition:

Emhy

Colostrum
Bonjour,
C'est marrant je me posais un peu la même question que toi !

L'idée d'un co-allaitement me tentait bien aussi, tout en me faisant un peu peur, mais finalement mon aîné s'est sevré très progressivement pendant la grossesse.
La semaine dernière pendant un épisode de fièvre il m'a demandé une tétée, ce qui n'était pas arrivé depuis 4 semaines. J'ai accepté mais... lui n'a pas réussi à téter ! Il a juste mis le sein en bouche sans rien faire comme si le lait allait sortir tout seul. Il a voulu essayer un côté, puis l'autre, et après 2 échecs a conclu qu'il n'y avait plus de lait.
Après 23 mois d'allaitement il semblerait qu'il lui ait donc suffit d'un petit mois pour oublier le mécanisme. Sur le coup ça m'a rendu très triste mais lui n'a pas eu l'air de mal le vivre, il s'est rendormi après avoir englouti un énorme verre de lait ! Comme pour le sevrage j'ai l'impression qu'il était finalement plus prêt que moi.

Il reste encore deux bons mois avant la naissance du deuxième donc je sais qu'il ne reprendra plus le sein, mais je garde l'idée de lui proposer au verre s'il en a envie.
En tout cas je serai très intéressée de savoir comment cela se passe pour toi après la naissance de bb2 🙂
 

Ritabinoche

Montée de lait
4 semaines seulement! Ah mais c'est ça, c'est nous qui nous attachons plus qu'eux. Je pense que je ne vais pas lui proposer, je vais voir si elle serait intéressée et si l'idée du verre 'comme une fille de deux ans et demi' lui suffit. Pour moi c'est encore loin.
Félicitations à vous et pareil, je suis intéressée à savoir comment ça se passe pour vous. 🤗🤗
 

Loezia

Voie lactée
Ici ça a été encore plus vite il a suffi de quelques jours ! Il réessaye de temps en temps mais c'est exactement ce que tu décris : quelques secondes pas plus. Ça a été tellement vite que je me suis posé la question de la confusion. Mais si j'ai le même REF qu'à mes débuts, je suis pas inquiète s'il veut reprendre, poser la bouche suffira à faire jaillir la fontaine !
 

Ritabinoche

Montée de lait
@Loezia il a quel age votre aîné ?

je suis tombée sur une vidéo qui présente un point de vue que je trouve intéressant.
Je ne connais pas cette chaîne, ni sa position par rapport à l'allaitement mais la personne parle d'un état de régression. Dans le sens, tu es plus grand que ton frère, tu marches, tu manges... Mais tu peux aussi redevenir bébé.

Je ne vais pas faire ce pas. Mais je suis curieuse 😂
 

Soak

Colostrum
Je viens de voir ce post.
Je co allaite mes deux filles de 16 mois et 3 ans et demi. L’ainée s’est sevrée au milieu du 4° mois de grossesse en février 2019. Elle a voulu téter de temps à autre entre les 1 et 6 mois de sa sœur, sans réussir à obtenir vraiment du lait une fois mon REF passé. Je lui expliquais comment faire, elle regardait sa sœur téter et puis bon j’étais résignée.
Et finalement depuis février 2020, elle retéte régulièrement 1 à 3 fois par jour, parfois pas pendant 2-3 jours. Elle a rechopé le truc.
À moi le co-allaitement de rêve : sa petite soeur était en début de diversification, le confinement a ramené le papa à la maison et maintenant elles rigolent comme des bossues quand elles tètent ensemble.

Si ça vous tente comme expérience, suivez l’envie de l’ainé et vous verrez bien où ça vous mène.
 
Haut