• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Réveils nocturnes +++, ballonements et gaz, allergie ??

Luisandre

Voie lactée
Bonjour à toutes,


Ma fille de 5 mois se réveille très souvent la nuit depuis 1 mois ( 5 à 10 réveils par nuit) , je n'en peu plus !
Elle a beaucoup de gaz et de ballonnements qui la gênent ou sont parfois franchement douloureux et la réveillent.

On a déménagé récemment donc nouveaux médecins. Le premier (généraliste, vu pour le visite du 4ème mois), a prescrit du débridat qui n'a eu aucun effet. Et un pédiatre vue la semaine dernière a dit que quand elle serait diversifiée, tout irait bien et qu'à son âge elle devrait déjà être à 3 petits pots par jour... Celui là ne nous reverra pas ! Je ne vois pas l'avantage de la diversifier tout de suite alors qu'elle ne montre pas d'intérêt pour les solides.

Je précise qu'elle a fait beaucoup de coliques jusqu'à l'âge de 3 mois et demi et qu'après un répit de quelques jours, elle a commencé à avoir ces gaz abondants et à avoir mal aux gencives.

De mon côté, je n'ai rien changé à mon alimentation au cours de ces derniers mois.

Une intolérance/allergie aux PLV pourrait-t-elle être en cause ? Et/ou une autre allergie alimentaire ? Et/ou une autre cause ?

Merci pour votre aide !
 

tibibou64

Montée de lait
Bonjour Luisandre,

Ma fille est intolérante aux PLV depuis la naissance, le diagnostique est tombé lorsqu'elle avait trois mois après un mois de sang dans les selles. Tous les examnes étaient négatifs (bactérie, virus), la seule solution pour que les saignements cessent a été éviction totale des protéines de lait (vache, brebis, chèvre). Attention il y en a partout, bien lire les étiquettes. Mais tu verras c'est un coup à prendre, ce n'est pas si contraignant que ça au final.
Ma nièce idem, mais elle c'était plus comme ta fille, ballonements, gaz, et même régurgitations.
Tu peux tenter l'éviction, sachant qu'il faut environ 3 semaines pour que l'effet soit bien là (les proteines mettent du temps a disparaitre toralement de l'organisme).

Il y a t-il des cas d'allergies ou intolérance dans la famille?

Je crois que tu as raison de prendre ton temps pour la diversification avec un bébé qui souffre de troubles digestifs, rien de meilleurt pour lui que ton lait! Mais peut-être ton lait sans PLV…

Bon courage!
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour et bienvenue Luisandre,

Si la piste de l'allergie / intolérance te parle, tu peux aller faire un tour sur le site http://www.reflux-interne-allergie.org/rgo/ il s'agit d'un site qui traite des reflux, de l'allergie pour un bébé allaité.
Des mamans pourront répondre à tes questions sur le forum du site.

Dis nous ce que tu en penses pour ton bébé.
 

Luisandre

Voie lactée
Titibout64, j'ai commencé hier un régime d'éviction aux PLV (j'ai rien à y perdre, au contraire) et ai regardé toutes les étiquettes de ce qu'on a dans le placard. Effectivement, il y a en a dans beaucoup de produits !

De mon côté, aucune allergie que ce soit avec des manifestations au niveau digestif, cutané ou respiratoire.
Mon mari est asthmatique sans qu'un allergène ait été identifié et il n'a pas de manifestations digestives allergiques.

Ma fille a eu un RGO entre 1 et 2 mois environ et a été traité quelques semaines avec du gaviscon.

Comment ta nièce a-t-elle été diagnostiquée allergique aux PLV ?
Parce que je ne sais plus trop à qui m'adresser. Un autre pédiatre ? Le test vendue en pharmacie (diallertest je crois) peut-il être utilisé sur des bébés de cet âge ?


Sylvie, merci pour le lien, je vais aller voir
 

tibibou64

Montée de lait
Pour ma nièce, ils lui ont fait prise de sang et test cutané (dialertest) vers ses 3 mois, positifs tous les deux… prescrit par la pédiatre.
Parles-en à ton médecin, et s'il est réffractaire tu peux aller en voir un autre ou carrément un allergologue? Mais si tu veux faire le test cutané de toi même je pense que c'est ok, ils l'ont fait à ma fille lorsqu'elle avait même pas trois mois…
Par contre ce n'est pas parce que le test est négatif, et même la prise de sang, que ton bébé ne sera pas intolérant. Chez ma fille tout était négatif, et pourtant, polipes dans le rectum avec selles sanguinolentes… Le meilleur moyen pour nous d'être fixés a été le régime d'éviction.

Bon courage!! A très bientôt
 

allreset

Lactarium
Bonsoir,

oui en arrêtant tous fromages et laitages, tu verras comment se comporte ton bébé. Une eau pour compenser type "hépar" t'apportera du calcium et du magnésium.

Seul l'allaitement permettra à ton bébé te bien grandir et d'avoir tous les nutriments indispensables à sa croissance.

Mon Poupon a 38 mois et toujours intolérant au PLV. Il en mange à micro dose pour l'immuniser et moi plus du tout ce qui me va très bien car j'ai perdu mon ventre, comme quoi!
Par contre je carbure à l'hépar.

Tiens nous au courant
 

frédé

Période de pointe
As-tu aussi essayé de boire des tisanes de plantes réputées pour limiter les gaz et ballonnements ? Je l'ai fait pour mon aînée quand elle avait quelques mois et des troubles digestifs liés à des poussées dentaires particulièrement virulentes. ça la soulageait bien. Tu peux aussi utiliser des huiles de massage spécifiques pour les douleurs digestives. Il peut s'agir aussi d'un épisode digestif difficile lié à la maturation des intestins. Et pas forcément d'une intolérance aux produits laitiers (que je ne défends pas, bien au contraire...).
Si cela t'intéresse de prendre des tisanes, je te conseille d'utiliser plutôt des plantes en vrac de qualité biologique. Attention car certaines d'entre elles sont galactogènes !
à bientôt.
 

Luisandre

Voie lactée
Allreset, oui, j'ai bien arrêté tous les fromages (y compris ceux au lait de chèvre et de brebis). Le lait, je n'en bois plus depuis qu'elle a 15 jours. Pour compenser, à la place du beurre le matin, je tartine de la purée d'amandes complètes. J'aime pas trop le goût de l'hepar... Et je suis tout à fait d'accord avec toi, le lait maternel est l'aliment de référence pour les nourrissons.

Frédé, je bois régulièrement des tisanes mais "basiques" (tilleul-menthe, verveine...) parce qu'en hiver je préfère boire chaud mais je ne savais pas qu'il existe des tisanes réputées limiter les gaz et ballonnements. Peux-tu me dire lesquelles ? Et lesquelles sont galactogènes ?
Je masse ma fille régulièrement mais par dessus ses vêtements (on ne chauffe pas beaucoup chez nous et je ne voudrais pas qu'elle prenne froid). Et cela la soulage mais très temporairement.

Il peut s'agir aussi d'un épisode digestif difficile lié à la maturation des intestins. Et pas forcément d'une intolérance aux produits laitiers

Il est bien sûr possible que ces symptômes soient liés à autre chose qu'une IPLV, mais quoi ? Une intolérance à autre chose (oeuf, chocolat, blé...) ?
Et ça fait maintenant 6 semaines que ça dure. Les gencives ont commencé à travailler à peu près au même moment mais là les symptômes liés aux douleurs dentaires (joues rouges, salivation abondante, doigts dans la bouche et pleurs) sont très variables en intensité selon les jours tandis que les gaz et ballonnements sont à peu près constants.

Et puis j'ai eu quelques info intéressantes du site et du forum spécialisé que m'a indiqué Sylvie :
- Des gazs qui réveillent un bébé qui dort ce n'est pas normal
- L'éviction d’un aliment associée à la disparition des symptômes, est le moyen le plus fiable pour diagnostiquer une allergie ou une intolérance alimentaire. C’est en particulier le test privilégié pour dépister l’intolérance alimentaire.
- Certains réveils nocturnes peuvent être causés par une intolérance ou une allergie aux produits laitier. Une étude, faite à l'hôpital universitaire des enfants de Bruxelles sur des enfants âgés de 2 à 29 mois qui se réveillaient plusieurs fois par nuit, à montré qu'après quelques semaines d'élimination des produits laitiers, tous les enfants sauf un ne se réveillaient plus qu'une seule fois et dormaient le double de temps. Après une réintroduction des produits laitiers faite en cachette, les problèmes de sommeil ont réapparu.
- L'allergie au lait de vache et l'intolérance au lactose sont très fréquemment responsables de coliques. Des molécules alimentaires provenant de l'alimentation de la mère passent dans le lait maternel et peux ainsi faire réagir le nourrisson. Une étude a montré que les pleurs dus aux coliques diminuaient de manière substantielle si la mère pratiquait un régime supprimant les produits laitiers. Toutes coliques qui durent au delà de de l'âge de 3-4 mois ont fort probablement un problème d'ordre médical à l'origine, notamment une intolérance ou une allergie.

Donc, je continue le régime d'éviction aux PLV (c'est le 7ème et il y a un mieux) et je vais acheter un diallertest.
A suivre !

Et merci pour toutes vos réponses
 

frédé

Période de pointe
Bonsoir Luisandre,
Parmi les plantes que je connais et qui réduisent les ballonnements : camomille (une digestive assez universelle), coriandre (graines), feuilles de mélisse, thym (feuille), carvi, anis étoilé, anis vert, fenouil. Les 4 dernières graines sont des galactogènes si mes souvenirs sont bons. Dans le doute, tu peux te renseigner dans une bonne pharmacie qui propose un bon rayon phytothérapie. Il y a sans doute un dossier sur ce site ou un autre consacré à l'allaitement, je ne suis pas allée voir. Pour ma part je grignotais des graines de fenouil et d'anis ou je me faisais des tisanes, en mélangeant avec de la camomille qui est bonne pour toute la sphère digestive. I faudrait voir quelles sont les plantes les plus compatibles avec ton allaitement.
Sinon il y a des aliments à éviter comme le chou, mais ça je pense que tu le sais déjà.
J'utilisais l'huile de massage pour le ventre des bébés Weleda mais je ne sais pas si elle existe toujours (?).
à bientôt pour des nouvelles.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je me permets de reprendre un élément de ton message, Frédé :

Sinon il y a des aliments à éviter comme le chou
Le chou fermente dans les intestins de la mère et peut provoquer des ballonnements pour la mère, c'est exact. En revanche, les ballonements maternels ne passent pas dans le lait et n'occasionnent pas de soucis pour les bébés.
Ce qui peut provoquer des gaz, ce sont les molécules trop volumineuses qui passent dans le sang maternel et dans le lait maternel, et qui sont difficiles à digérer pour bébé.
C'est dommage de se priver de chou, d'autant plus qu'il s'agit d'une source vraiment intéressante de calcium : http://www.lllfrance.org/Feuillets-de-LLL-France/Nutrition-et-allaitement.html?q=chou

D'après le docteur Newman, ne pas manger de chou fait partie des mythes sur l'allaitement :
http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/D-autres-mythes-sur-l-allaitement.html
 

frédé

Période de pointe
Merci Sylvie pour cette précision ! C'est vrai que le chou est en plus riche en vit. C, donc très intéressant, notamment en hiver. Du coup je rebondis sur ton message. Quand tu parles de molécules trop volumineuses, est-ce que cela concerne certains aliments ou est-ce seulement dû à des digestions difficiles de la maman, quel que soit l'aliment ingéré ?
Bonne journée.
 

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
"Normalement", avec des intestins "en bon état", peu de molécules "parasites" passent dans le sang : les intestins sont un filtre efficace.
Lors d'une formation sur les allergies, la personne qui faisait la conférence nous a dit que malheureusement, nos intestins d'aujourd'hui étaient en piteux état et que ça faisait partie des explications possibles sur le fait que nos bébés réagissaient beaucoup à ce qu'on absorbait comme allergènes : lait, oeufs, gluten, fruits à coque...
Ce sont principalement ces éléments qui sont incriminés dans les digestions difficiles des bébés.
Certains bébés vont réagir également aux aliments contenant beaucoup d'histamine : tomates, fruits rouges...
D'autres vont réagir aux additifs, aux colorants...

Dans l'expérience des mères, l'éviction d'un aliment incriminé pendant quelques semaines permet de voir s'il y a une modification du comportement du bébé ( ou pas ) et la lente réintroduction permet de "mesurer" le niveau seuil de réaction.
Certaines mamans ne peuvent plus du tout consommer de PLV par exemple, et même l'homéopathie est impossible pour bébé ( l'excipient est du lactose sur les granules ). Certaines mamans ont également constaté que l'arrêt de la pilule apportait des modifications du comportement ( là encore, l'enrobage est composé de lactose ).
D'autres bébés arriveront à supporter que maman prenne un peu de gruyère rapé sur ses pates, mais ne supporteront pas la pizza aux 4 fromages.

C'est vraiment une observation fine de soi et de son bébé qui permet à chaque maman de trouver ce qui convient aux deux !
 

frédé

Période de pointe
Sylvie, Merci beaucoup pour cet éclairage très instructif ! Je m'intéresse tout particulièrement à la question des intestins car ma fille est très fragile de ce côté-là. Nous avons fait évoluer notre alimentation pour renforcer notre flore et j'avoue que depuis, tout le monde se sent mieux et il y a beaucoup moins d'épisodes viraux, notamment pour la sphère ORL. Heureusement pas de problème d'allergie pour le moment.
Récemment j'étais à une conférence passionnante sur les minéraux et le corps humain. Le conférencier faisait le même constat que tu décris au sujet des intestins qui sont bien souvent en mauvais état et du coup cela entraîne bien des problèmes de santé. Plein de facteurs : alimentation, fatigue, stress...
Il y a un tout petit guide super bien fait sur les additifs alimentaires si cela intéresse du monde : Additifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner, Corinne Gouget. J'en ai appris des choses en le consultant régulièrement !
Merci encore pour ces échanges qui nous font avancer.
 

allreset

Lactarium
Oui je rejoins Sylvie à 100%.

j'ai mis des mois et des mois à retrouver une santé dans mon intestin. Le premier aliment ultra négatif que je consommais en trop grande quantité était le fromage. Désormais il fait partie des aliments que je consomme rarement.

Je mange des légumes cuits à chaque repas en plus d'un féculent et d'une protéine, ainsi qu'un fruit. Je n'ai plus du tout de gaz ni de douleurs. Les choux, lentilles et autres sont parfaitement assimilés.

Je vous recommande le documentaire diffusé récemment sur Arté (à voir sur pluzz) : http://future.arte.tv/fr/le-ventre
 

Luisandre

Voie lactée
Merci pour tous ces éclairages.

Sylvie, lors de cette formation sur les allergies, la personne qui donnait la conférence vous a-t-elle dit pourquoi nos intestins aujourd'hui sont en piteux état ?
 

Luisandre

Voie lactée
Bon alors, quelques news... Ca fait un moment que je voulais donner des nouvelles mais le manque de sommeil me rend très flemmarde !

Pendant la troisième semaine du régime d'éviction PLV pour moi, plus aucune amélioration, rythme de sommeil complètement anarchique. Rv pris chez un pédiatre qui vient de s'installer proche de chez nous, diagnostic : RGO, ttt Inexium et gaviscon. Aucune amélioration sur le nombre de réveils nocturnes au bout de 10 jours. Le médecin nous dit d'arrêter le traitement.

Et comme c'est la fin du mois de régime, je réintroduis les PLV le 1er mars. Pas d'effets immédiat mais une nette augmentation des gaz et de l'inconfort de Capucine au bout de 3 jours.

Le médecin lui prescrit une prise de sang avec recherche des IgE anti-protéines de lait. Tout est normal et elle dit que il n'y a pas d'intolérance ni allergie aux PLV.
Et me dis que je peux aller consulter un gastro-pédiatre pour voir si ce n'est pas une intolérance au lactose.

Je ne comprends plus rien. Ma fille a toujours des gaz qui la réveillent. Je vois bien qu'elle n'est pas bien, elle se tortille dans tous les sens, pousse, geint, puis au bout d'un moment, un "prout" et ça va mieux mais faut la rendormir. Et ça x fois par nuit. Ca lui arrive aussi le jour mais c'est plus facile à gérer.
Et il y a toujours le reflux. On l'entends bien ravaler et régulièrement pleurer (mais pas à chaque fois).
Elle est diversifié et accepte bien les petits pots de légumes et de fruits. Et je continue à l'allaiter.

Je ne sais, on ne sait, plus trop quoi faire. On est ko par le manque de sommeil et le moral en prend un coup.

Si l'une de vous a une piste, idée, remarques....
 

mamanbonheur

Fontaine de lait
je vois qu'on a un peu le même problème luisandre.
Si tu as constaté qu'en reintroduisant les aliments contenant du lactose les symptomes sont revenus je te conseille de prendre de la lactase tu en trouves en pharmacie du laboratoire granion par exemple.
Ta fille peut être intelantre au lactose avoir du mal à le digérer du fait de son système digestif encore immature.
La lactase est une enzyme qui permet de "digérer" le lactose je ne vais pas trop renter dans les détails. Mais voir un pharmacien et parles lui en.
Tu peux toujours essayer ça peut que faire du bien à ta fille de toute façon!
Moi aussi je vais voir après pour un gastro si ça continu
 

Luisandre

Voie lactée
mamanbonheur, oui, on a un peu les mêmes soucis et ça fait du bien d'en parler !

Les gouttes de lactase, j'ai commencé à lui en donner hier, on verra bien. De toute façon, je me dis que je perds rien à essayer.
 

allreset

Lactarium
La prise de sang ne révèle pas forcément une intolérance ou une allergie au lait et je sais de quoi je parle ! C'est l'un des critères de détection mais pas le seul. Oui accroche toi à l'allaitement, sinon ton bébé développera encore plus de problèmes avec d'autres lait. Grâce à l'allaitement, il s'auto-immunise. La patience est de rigueur !
Il ne faut pas faire d'éviction total mais en manger à très petite dose comme pour la désensibilisation.

Un des post qui traite du sujet : http://forum.lllfrance.org/showthread.php?t=2652&p=42773#post42773

Tu peux consulter un allergologue, je te conseille d'aller dans un CHU, c'est plus fiable.

Je t'envoie toute mon empathie, je sais combien c'est épuisant de gérer ce genre de problèmes. Avec le temps, tout s'arrangera.
 

Luisandre

Voie lactée
Merci Allrest, ton empathie m'est précieuse !

De ton côté, comment le diagnostic d'allergie a été fait ?

J'ai lu le post dont tu as mis le lien. beaucoup de choses se recoupent avec ce qu'on vit avec notre fille hormi la localisation des symptômes (digestif pour Babychou et sur la peau dans l'autre post).

CHU, j'ai vraiment pas envie d'y aller. J'habite en Ile-de-France, ce qui veut dire aller à Paris à Necker, avec RV dont la date est souvent changée, attente+++. Babychou est déjà suivi dans un hôpital à Paris pour un problème ophtalmo, et ils sont hyper compétents c'est sûr, mais bon là j'ai pas l'énergie pour ça
Par le forum RGO et allergies, j'ai l'adresse d'un bon médecin gastro-allergo-pédiatre pas trop loin, je vais prendre RV.
 
Haut