• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

questions sur le frein de levre

Sophie du moulin

Période de pointe
Comme je l'avais déjà exposé il y a plusieurs mois, les premières semaines d'allaitement, je trouvais la succion de mon petit Simon était très forte ! J'avais d'abord penser au frein de langue, car le mien est déjà court, mais le pédiatre de l'hôpital m'avait répondu que non et j'en étais restée là!
Et depuis quelques jours, les incisives supérieures de Simon poussent et je sens que ses dents me "piquent" parfois lors de la tétée ! J'ai bien regardé et je vois que les deux incisives poussent de manière très écartées et qu'elles semblent effectivement gênées par un frein de lèvre épais et "ténu".
Dans trois semaines, je revois son pédiatre et je compte bien lui en parler ! Mais j'ai d'ors et déjà quelques questions auxquelles certaines mamans ou animatrices pourront peut-être répondre . Est-ce qu'à 8 mois il est possible de sectionner le frein de lèvre ? Si oui, est-ce que c'est un geste aussi simple que le frein de langue chez le nouveau-né ? (mon aîné a eu le frein de langue sectionné à la naissance).
Merci d'avance.
 
Dernière édition par un modérateur:

isabelle steffan

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Oui c'est un geste simple chez un petit (mais ça saigne pas mal !).
Par contre, peu de professionnels sont au courant des soucis que cela peut poser pour l'allaitement.
Sur Paris il y a un ORL qui pratique souvent des frénotomies afin de préserver l'allaitement ...
 

Isabelle

Fontaine de lait
Il est d'ailleurs possible que le frein de langue soit serré aussi et que la personne que tu as vu soit passé à côté !

Je pense que les freins sont par paires, donc que le frein de lèvre est comme le frein de langue. Donc que si le frein de lèvre est épais, le frein de langue est épais aussi. Si le frein de lèvre est très bas, le frein de langue est très postérieur.

Les freins de langue type4 serrés passent souvent inaperçus parce qu'on ne voit pas le frein. Est-ce que le frein de langue de ton bébé se voit ?

Si tu le vois mal, tu peux le sentir avec ton doigt !

La freinectomie du frein de lèvre est probablement moins douloureuse que celle du frein de langue vu ce que j'ai observé chez mes enfants.

Le Dr M ne coupe pas sans anesthésie sur un bébé de plus de 6 mois. Si tu veux que ton bébé soit traité par lui, tu peux voir directement avec lui.

Je ne sais pas si tu trouveras pour faire couper le frein de lèvre sans anesthésie générale. Donc si tu fais le choix de libérer la lèvre du petit et qu'il y a anesthésie, je pense que ce serait bien que ce soit fait par un professionnel qui connait aussi les freins serrés type4, et qui pourrait voir la langue en même temps et traiter les deux freins en même temps.

Effectivement ça peut rendre l'allaitement douloureux.

En attendant si tu as des doutes pour ta lactation, tu peux assurer en tirant ton lait. En maintenant un meilleur flux de lait la succion devrait être moins douloureuse.

Allaiter toujours en position asymétrique aide aussi à réduire la douleur. Mais je constate avec Paul que j'ai les marques des dents sur le mamelon.

Ma fille a été traitée très petite, alors que Paul a tété ainsi pendant 3 ans 1/2, donc la succion de Paul reste douloureuse quand le flux de lait n'est pas assez fort.

Un frein de lèvre épais n'est pas forcément trop serré, je ne sais pas. Mais je pense qu'il ne faut pas forcément dire qu'un frein épais et très bas est forcément serré. Tout dépend de la mobilité de la lèvre, est-ce que ton bébé a toujours la lèvre pincée quand il tète ou est-ce qu'elle est retroussée ? Est-ce que tu arrives à retrousser la lèvre avec ton doigt ou est-ce qu'elle se remet systématiquement pincée ?

Est-ce que ton bébé pince ou mâche le sein ?

Est-ce que tu trouves que son palais est très creux ?

Etc...

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Sophie du moulin

Période de pointe
En fait, je pense que le gros souci c'est que depuis la pousée des dents, il y a plus de frottements, j'ai même l'impression que quand cela me "pique", qu'une petite partie du mamelon passe dans l'interstice entre les incisives ! C'est assez désagréable, mais je n'ai aucune lésion ! Cela n'a apparemment pas d'impact sur ma lactation.... C'est vrai que parfois sa lèvre n'est pas retroussée et quand je sens que cela me pique et que je retrousse sa lèvre, le frottement est moins fort et la sensation désagréable diminue.....donc, c'est vrai que si cette intervention nécessite une anesthésie générale, il faut que je pèse le pour et le contre (au niveau de la dentition et de l'allaitement). Pour le frein de langue, j'arrive à le voir, mais j'ai toujours trouvé que par rapport à mes autres enfants, la langue monte moins au palais ....
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Alors, on a vu le pédiatre qui dit qu'on ne peut savoir qu'avec les dents définitives si le frein de lèvre aura un impact sur sa dentition et s'il faut intervenir dessus ! Et moi, je suis bien obligée de gérer les quelques tétées légèrement douloureuses..... heureusement que cela n'occasionne pas de crevasses !
 

Isabelle

Fontaine de lait
Pas du tout ! On peut régler un problème de frein de lèvre dès la naissance, si ça fait des douleurs aux mamelons ! Et pareil pour le frein de langue !

Il ne s'agit pas de régler un problème d'esthétique, mais d'allaitement, donc la réponse du pédiatre est hors sujet ! Comme si avoir les dents du bonheur nécessite une frenotomie par souci esthétique alors que pour soucis d'allaitement non ???? Le monde marche sur la tête !

Il mélange tout ce pédiatre ! Paul avait des freins serrés et il n'a pas les dents du bonheur ! Les freins bas ne sont pas les seuls à créer des douleurs ! On parle de freins serrés, pas de freins bas...

Tu as quoi comme douleurs ?

Bon courage

Bises
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Je n'ai pas insisté sur les douleurs de certaines tétées et donc le pédiatre a surtout répondu pour la dentition ! A mon avis, comme Simon a 9 mois, pour lui la question de l'allaitement ne se pose plus vraiment!
Pour répondre à ta question, je sens le frottement des dents et je trouve qu'il serre fort, mais ce n'est pas à chaque tétée, seulement quand la tétée dure ou qu'il tète de manière "insistante" (genre tétées des pics de croissance, quoi!). Depuis le début, je dis qu'il a une succion plus forte que mes autres enfants, mais aucun pédiatre n'a vraiment cherché à comprendre (que ce soit celui de la mater ou celui que je vois habituellement). J'arrive un peu à le faire desserer en lui expliquant et en glissant mon petit doigt.....Ce n'est pas parfait, mais je crois que je vais devoir faire avec, car si on intervient maintenant sur le frein, c'est une intervention plus compliquée qu'à la naissance !
 

Isabelle

Fontaine de lait
Effectivement, une tété avec un bébé avec des freins serrés, c'est comme tirer son lait trop fort avec des téterelles trop petites.

Pour limiter la douleur, tu peux mettre le plus possible de l'auréole en bouche, pour que les dents frottent plus loin, car plus c'est loin moins ce sera sensible, la partie sensible sera moins vers les dents et le frein de lèvre. Si le bébé bouge, il faut corriger la prise du mamelon chaque fois. Bébé bien plaqué le menton dans le sein, le nez dégagé, en position asymétrique, comme on voit sur les vidéos du dr Newman. Peut être ça aidera pour les douleurs, au moins que ce soit moins souvent.

Pour les tétés insistantes, les pics de tétés, tu peux entretenir ta lactation, je ne sais pas si tu tires ton lait ou pas. Tu peux aussi prendre du fenugrec par exemple, pour aider à maintenir le flux. Avec un meilleur flux le bébé tète mieux.

Moi aussi Paul me fait mal en fin de tété, donc on arrête la tété quand ça devient douloureux. Il a eu une frenotomie ( et freinectomie ) mais j'ai toujours la marque des dents sur le mamelon, par contre je n'ai plus de vasospasme et il vide mieux le sein, plus vite. Il n'est donc plus en tété continue.

La petite a eu une frenotomie du frein de lèvre sans anesthésie à 5 mois 1/2. Paul c'était avec anesthésie générale. Pour le frein de lèvre, Paul a eu une freinectomie, on a enlevé le frein, au laser, du très beau travail. Si la technique de frenotomie qui a été utilisée pour son frein de langue a été très douloureuse, par contre pour le frein de lèvre il n'a pas eu l'air de remarquer qu'on avait touché cette zone !

Donc la seule question qui peut être difficile à prendre c'est le choix de l'anesthésie générale. Avec Paul ça s'est bien passé. Il a cependant eu très peur lors de la prise de sang. Mais on peut mettre un elma patch pour que bébé ne sente pas la piqure.

Si le frein de lèvre est épais, charnu et attaché très bas, il est possible que ça fasse les dents du bonheur.... et si tu traites ça maintenant, en plus d'aider pour les dents, ça peut aussi aider pour la prise du mamelon, alors que si vous traitez dans 10 ou 12 ans, ça ne changera rien pour l'allaitement.

Pour mes enfants je ne regrette pas, mais peut être ce serait plus facile pour toi si tu savais combien de temps ton bébé va téter.... Paul avait 3 ans 1/2 lors de l'intervention, et je sais qu'il n'est pas prêt d'être sevré. J'ai aussi fait cette démarche pour ses petits soucis d'élocutions et digestion, il rotait beaucoup et passait pour un enfant pas poli.

Alors ce que ça a changé à part pour l'allaitement, la digestion et l'élocution, pour ne s'en tenir qu'au frein de lèvre, il a un plus joli sourire, on voit mieux les dents du haut, alors que moi avec mon frein de lèvre serré, ça cache mes dents, ça fait un sourire tendu... Pour se brosser les dents aussi ce sera plus facile pour lui par rapport à moi. Moi le frein me gêne pour brosser, je dois passer de chaque côté du frein et mes gencives sont un peu pâles. Mon orthodontiste m'a disputé à chaque consultation, pour lui je ne brossais pas assez mes gencives. J'ai lu sur un document d'orthodontie sur ce sujet qu'on appelle ça de la récession gingivale. Mon orthodontiste apparemment ne connait pas puisqu'il n'a même pas remarqué mon frein serré, attaché très bas, peut être trop fin pour qu'il y prête attention.

http://www.orthodontisteenligne.com/appareils/frenectomie-frenotomie-et-frein-lingual/

Donc oui tu peux faire avec, comme tu le sens.

Bises
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Merci pour toutes les infos ! Je vais voir si je peux avoir un second avis pour les dents, car c'est vrai que je suis perplexe sur le fait qu'on ne saura qu'au moment des dents définitives si le frein gêne réellement....Peut-être que mon généraliste m'adressera à un ORL pour un avis ? Pour l'allaitement, je pense que j'arriverai à gérer les tétées difficiles en espérant que cela ne s'accentue pas avec le nombre croissant de dents car je compte bien aller jusqu'au sevrage naturel ! C'est certain que si cela avait été fait à la naissance, tout serait plus simple....C'est vrai que quand il y a beaucoup de lait, la tétée n'est jamais désagréable, mais comme j'ai quand même un peu plus de lait qu'il n'en faut , si je tire, je risque d'avoir des engorgements ! Alors, je me contente de rectifier sa position (notamment les lèvres) et de desserrer si besoin sa machoire à l'aide de mon petit doigt! Quand il s'endort sur le sein la tétée devient souvent désagréable et dès qu'il est endormi, je dois lui retirer le sein de la bouche; d'ailleurs, par rapport à mes autres enfants, sa machoire reste très serrée à ce moment là! Heureusement que ce n'est pas mon premier allaitement, car sinon, j'aurais sans doute moins bien réussi à gérer cela....Cela me rappelle d'ailleurs ce que je ressentais parfois lors de la tétée avec ma deuxième qui s'était cassée une dent à 2 ans; je sentais la dent piquer mon sein !
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Je viens vous donner des nouvelles ! Depuis une semaine, je sens moins le frottement des dents de mon loustic.....Je me demande si c'est moi qui m'habitue ou lui sait mieux téter , mais en tout cas, c'est vraiment mieux ! Et lorsque j'ai regardé son frien de lèvre, je le trouve moins épais....j'ignore si cela est possible....Je sais qu'un frein de langue court peut à force d'exercices s'étirer au maximum, mais un frein de lèvre, je ne sais pas. Donc, on verra, je continue, chaque fois que cela est possible de retrousser sa lèvre ! Seul bémol, il continue de me mordre quand il s'endort sur le sein....et je vois bien qu'il ne fais pas exprès, c'est toujours dans le début du sommeil ! Mais aïe aïe !
 

Sealine

Hyperlactation
ah oui, effectivement, ça doit pas être facile d'être mordue à chaque fois...

pour le frein de lèvre, je ne sais pas du tout, je laisse à d'autres le soin de te répondre
 

Sylvia

Colostrum
Bonjour,

Je suis bien contente de lire votre article car mon fils a maintenant 1 mois et j'ai toujours de fortes douleurs lors des tétées. Je me souviens que pour ma fille les débuts étaient difficiles mais pas aussi longtemps et je ne pense pas aussi douloureux.
Je commence à me demander si je ne devrais pas arrêter.
J'ai les bouts de seins rouges et des crevasses depuis une dizaine de jours. Je suis allée voir une sage femme, mais la position semble être correcte.
Je mets des bouts de seins pour me soulager 1fois sur 2, je ne sais pas si c'est une bonne solution.
La sage a regardé son frein de langue qui est normal. Elle m'a dit que son frein de lèvre était court mais ne s'est pas attardée dessus donc pour moi normal. Mais en vous lisant je me demande si ça ne pourrait pas être la cause de mes douleurs; surtout que les crevasses sont du côté de la lèvre supérieure.
J'en viens à avoir peur de mettre mon fils aux seins, je redoute chaques tétées....c'est horrible. Je voudrais tellement que tout se passe bien......
 

Isabelle

Fontaine de lait
Il n'y a pas que l'ankyloglossie complète qui gêne pour l'allaitement, dans ce cas le bébé a la langue attachée tellement qu'il ne peut pas du tout tirer la langue et téter. Dans ce cas, qui reste rare, c'est bien dépisté et plus ou moins bien traité.

Dans le cas de l'ankyloglossie partielle, c'est rare que ce soit traité car justement les freins sont normaux, juste que le bébé a du mal à vider le sein ou que la maman a très mal lors de la tété. Dans ce cas une frenotomie peut aider pour l'allaitement, il y a une étude à ce sujet, mais très peu prennent au sérieux l'impacte d'une simple frenotomie sur l'allaitement.

http://forum.lllfrance.org/showthread.php?1392-Article-impact-de-la-frenectomie-sur-l-allaitement

Les résultats sont là, mais il est tellement plus normal de dire à la mère qu'elle doit prendre des bouts de sein ou donne le biberon ou espace les tétés...

C'est pourtant vite fait une frenotomie.... le Dr M a l'habitude de traiter les bébés de toute la France parce que qui à part lui s'en soucie ?

Reste qu'il semble normal de traiter un frein de lèvre serré si ça pose problème pour les dents ( donc côté esthétique ) et pas normal de le faire quand ça pose problème pour l'allaitement... alors que quand le bébé est nourrisson, ça se fait très bien sans anesthésie générale, alors que plus grand il faudra une hospitalisation !

Bon courage !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:

Sophie du moulin

Période de pointe
Isabelle a écrit :
C'est pourtant vite fait une frenotomie.... le Dr M a l'habitude de traiter les bébés de toute la France parce que qui à part lui s'en soucie ?
C'est certain ! Et si mon bébé était plus jeune, je n'hésiterais pas à voir un spécialiste, mais à mon avis, vu qu'il a 10 mois, c'est une anesthésie générale ! Le bénéfice/risque est plutôt relatif, puisque je n'ai pas de crevasses, ni de douleurs aiguës !
Par contre Sylvia, je t'encourage à explorer cette piste puisque à 1 mois, c'est comme pour mon fils un simple geste peu douloureux (mon fils aîné a eu le frein de langue sectionné à la maternité, n'a pleuré que quelques minutes et a cessé dès la tétée)!
 
Dernière édition par un modérateur:

Isabelle

Fontaine de lait
Oui, pour un plus grand il faut voir si ça gêne vraiment pour la succion. Avec Paul, je n'ai compris qu'après la frenotomie de la petite. Le pauvre il est en tété continue depuis tout bébé avec les critiques qui vont avec ! Bébé dépendant etc...

Mais je regrette un peu qu'il n'ait pas été traité par le Dr M, car si son frein de lèvre a été très bien fait, par contre pour la langue elle a touché la langue et s'est "amusée" à faire de la couture, ce qui est beaucoup plus douloureux. Le Dr M ne touche pas la langue, il ne coupe que le frein. Mais je ne savais pas... si j'avais su, j'aurais demandé qu'elle ne face pas de suture ! Juste un coup de ciseaux... pff... j'ai l'impression en voyant des documents que quand ils font une anesthésie générale ils travaillent trop en profondeur, peut être ils pensent que c'est mieux, alors que sur Paul c'est moins bien que la petite qui a eu une simple frenotomie au cabinet ! Comme quoi la technique est importante aussi !

Quand le Dr M sera en retraite, ça va être bien triste pour les bébés qui ne peuvent pas téter... quel gâchis !

Bref, n'hésitez pas à vous renseigner avant de la méthode !

L'orl qui a traité Paul m'a dit que la suture c'était pour éviter que ça se recolle.... pff, tu parles, c'est moins bien que la petite que c'est recollé !

C'est pas forcément grave que ça se recolle, puisque la langue a repris sa mobilité avant que ce soit collé. Alors qu'avec la suture, ça colle et rend plus rigide à cause de la cicatrice.

Au final on n'y voit rien, pas de cicatrice. Mais Paul tire moins bien la langue que la petite. Il y a des améliorations mais c'est pas aussi bien fait qu'avec le dr M.

Mon petit Paul aura décidément un allaitement pas facile !

Bises
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut