1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Quand commence la maltraitance?

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Lili69, 2 Avril 2012.

  1. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    J'y pensais vraiment. Dans un premier temps, je crois que même une convalescence chez ses parents lui serait profitable (car peut-être qu'il sera malgré tout difficile pour elle de laisser son petit bout). Mais son mec en est à compter le temps qu'ils passent chez leurs parents respectifs à la journée près. Autant te dire que c'est pas gagné!

    On réfléchit actuellement en binôme avec ma meilleure amie pour tenter de trouver des stratégies d'approche. Nous lui avons toutes les deux écrit depuis samedi...pas de nouvelles de sa part. On n'est pas trop rassurées du coup. L'éloignement géographique est dur à gérer dans cette situation. On ne veut pas qu'elle se sente harcelée par téléphone et en plus, elle peut faire le choix de ne pas nous répondre. Pourtant, nous étions deux ce soir-là à la soutenir et deux à ressentir à l'issue de la soirée l'urgence de faire quelque chose. Pour elle, pour son fils.

    Et merci pour le compliment, mais je crois qu'au regard des réactions sur ce forum (et je vous remercie d'ailleurs vivement de m'aider), tout le monde aurait agi de la même manière. On ne peut pas rester passive dans une situation où un enfant est maltraité. De même que pour une amie qui est dans le plus profond des désespoirs.
     
  2. cami001

    cami001 Période de pointe

    C'est super dur tout ce que tu dis... je n'imagine meme pas la situation... C'est vraiment une situation tres urgente.

    C'est super que tu puisses la soutenir.

    Tu ne peux pas voir avec sa famille? Apres je ne sais pas si c'est trop intrusif, mais peut etre que sa pourrait l'aider a passer un cap qu'elle n'arrive peut etre pas a passer?
     
  3. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    C'est une des pistes évoquées. Car je pense que sa famille est loin de s'imaginer tout ce qu'il se passe (et notamment que leur propre fille qu'ils n'ont jamais frappé puisse donner des gifles à son bébé de 18 mois). Si elle se mure dans le silence, on pensait se mettre en contact avec ses parents pour leur dire notre inquiétude. Ils seront forcément plus légitimes que nous à intervenir.
     
  4. cami001

    cami001 Période de pointe

    Coucou lili.
    Alors où en etes vous avec vore amie?
     
  5. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Elle nous assure que ça va mieux, je lui ai écrit, ma meilleure amie a appelé. Nous n'avons aucune nouvelle sinon des messages hyper sommaires pour nous que les choses vont mieux. On ne sait plus comment se positionner.
     
  6. cami001

    cami001 Période de pointe

    La situation n'a pas pu se débloquer en 3 minutes...
    C'est sur que c'est tres délicat de rentrer dans la vie des gens...

    Affaire a suivre!
     
  7. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Non, on sait que cela ne s'est pas débloqué et que, pire que ça, à mon avis cela va mieux parce qu'elle est totalement soumise. On n'a que les mails et le téléphone pour communiquer avec elle, si elle refuse de nous répondre, on ne peut rien faire. On se sent vraiment désemparées!
     
  8. Bouclette86

    Bouclette86 Période de pointe

    Salut Lili
    je pense à Louis et ça me fait mal au coeur. As-tu contacté la famille de ton amie ? Si elle décide de faire l'autruche et de vous dissimuler la situation, ça devient encore plus grave... Eloignement géo : ils sont où, ces amis?
    Situation extrêmement délicate, et ô combien dramatique, pour ton amie mais surtout pour son petit bout (sans parler de celui qui est en route)
    Et contacter une assoc sur la matraitance pour évoquer le cas et discuter avec qqn qui s'y connait des recours possibles ?
    Courage, ne lâchez pas votre amie et son petit bonhomme ! (SURTOUT son petit bonhomme)
     
  9. Vervaine

    Vervaine Voie lactée

    Coucou Lili et les autres!
    Je venais aux nouvelles sur cette situation et ce que je lis me bouleverse. Je rassure déjà: je ne suis pas DU TOUT dans ce cas! Le papa a des moments de colère, mais il n'a jamais frappé notre fille. Et je crois que j'étais moi aussi très fatiguée, donc je prenais tout de travers. Je ne me sens pas "passive" du tout, d'où parfois des crises, mais cela a le mérite de remettre les points sur les i. Heureusement qu'on a des grands week-ends au mois de mai, je me sens déjà mieux et le papa aussi ;) (il est aussi très fatigué pour d'autres raisons).

    Pour revenir sur l'amie de Lili, son récent silence fait peur, car je pense aussi que la situation a difficilement pu changer en si peu de temps, et surtout que, que si ça allait mieux, elle vous appellerait ou vous contacterait plus souvent. Mais cela doit être terriblement difficile de savoir comment intervenir... As-tu des contacts avec sa famille à elle? Ont-ils du nouveau de leur coté?

    Bon courage
     
  10. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Salut les filles! Malheureusement, non, pas de nouvelle! Nous ne sommes pas toutes d'accord au sein du groupe d'amies qui la soutiennent. Certaines disent qu'il faut la laisser vivre tranquille, avec ma meilleure amie, on serait plutôt pour prendre contact avec sa famille car nous sommes très inquiètes. Tout cela me fait quand même peur car je ne peux être assurée qu'en intervenant les choses iront mieux. C'est très pénible d'essayer d'aider quelqu'un qui ne souhaite pas l'être. On est toute un peu dans la même région (à une centaine de km les unes des autres), mais notre quotidien nous empêche de nous voir fréquemment. Je reviendrai vers vous quand on aura défini un plan d'action.

    Merci de votre soutien!
     

Partager cette page

Chargement...