• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Pour information : allaiter son bebe mal percu par la sphere professionnelle aux USA

MademoiselleCoccinelle

Montée de lait
Le site Infobébé vient de mettre en ligne l'article suivant :

"Allaiter bébé, mal perçu ?

A en croire plusieurs études américaines publiées dans le journal « Personality and Social Psychology Bulletin », les femmes qui allaitent souffriraient d’une image négative dans le monde du travail.

D’après ces résultats, ces mamans sont considérées comme moins compétentes et seraient moins disponibles que leurs collègues ayant choisi le biberon.

Des préjugés difficiles, qui expliquent en partie, le faible taux de mères allaitantes aux Etats-Unis. En effet, souhaitant continuer à travailler, seulement un tiers des américaines optent pour l’allaitement exclusif au sein.

Source : miller-mccune.com"


Existe-t-il le même d'étude en France ? A mon avis, nos patrons (et les employés aussi ) sont guère mieux qu'aux USA.

En ce qui me concerne, je m'attends à des tas de réflexions, des regards en biais et des discussions à voix basse derrière mon dos lors de ma reprise.

Et vous, qu'en pensez-vous ?
 

Lili69

Hyperlactation
Pas sûre. Sur d'autres posts, les réactions ont été plutôt bonnes à la reprise. Là où cela devient plus compliqué, c'est quand bébé grandit...mais ce n'est plus propre aux patrons ou aux managers. Dans ce cas, c'est la société entière. Mon expérience a été très positive. Pas de souci pour tirer mon lait, pas mal de curiosité et d'encouragements de la part des collègues. Maintenant que ma fille a un an, les questions commencent à devenir différentes. "Ah mais tu l'allaites encore??". Par contre, cela vient plutôt des collègues, mon boss n'a jamais posé de questions. Maintenant, à mon avis, cela dépend du secteur d'activité et des personnes.
 

MademoiselleCoccinelle

Montée de lait
La réaction de mon DG le jour où ma grosesse a été annoncée "Ah ben elle reprend à telle date alors" sans se demander si je voulais prendre mes congés payés, un parental après mes congés maternité. Je n'ai pas pu prendre ma demi-heure grossesse au risque de subir de grosses pressions et quand j'ai demandé 3 demi journées pour ma préparation à la grossesse en sophrologie en disant que je rattraperais mon temps sur les autres jours alors que ma convention collective m'autorisait sans perte de salaire ni rattrapage, c'est arrivé au clash avec ma responsable ... ce qui m'a vallu d'avoir des contractions et un col qui s'est soudainement retréci. Donc avec tout ce passif, mon retour va être haut en couleur encore plus avec l'allaitement !
 

flo

Montée de lait
Lorsque mon fils avait 7 mois, ma patronne m'a convoquée et m'a clairement dit que "je devrais songer à sevrer mon fils pour être plus performante au travail". Je lui ai répondu que ça ne la regardait pas. J'ai finalement démissionné quelques mois plus tard pour un autre job moins éloigné de chez moi !
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Un peu de lecture ? un article paru dans Allaiter Aujourd'hui n°72, LLL France, 2007, qui relate une enquête qui a été effectuée sur l'articulation entre vie professionnelle et vie familiale ; ce même numéro portait sur Travail et allaitement.
 

Lili69

Hyperlactation
Les difficultés de conciliation ne sont pas propres aux mères allaitantes. Même si des remarques peuvent être directement dirigées contre l'allaitement. La discrimination sur le critère du genre en milieu professionnel est malheureusement grandement fondée sur notre vie familiale. Au-delà même des remarques, des difficultés à faire respecter nos droits, les femmes sont moins rémunérées, moins présentes dans les postes à responsabilité sur la simple présomption qu'elle pourrait devenir mères et moins disponibles. Une réalité infiniment moins palpable que des remarques clairement sexistes et irrespectueuses de nos choix. Vaste combat qu'il nous reste à accomplir...alors militons toutes à notre manière en commençant par continuer l'allaitement après la reprise du travail. Plus nous serons nombreuses et plus cela rentrera dans les moeurs...
 

manue

Colostrum
personnellement quand j'ai repris, j'ai demandé l'autorisation à moon cadre sup' de m'éclipser qq minutes pour tirer mon lait au vestiaire. Il m'a demandé de combien de temps j'avais besoin.... j'ai parlé d'1 bon 1/4d'heure... il a accepté sans difficulté tant que l'équipe savait ou me trouver (infirmiere, et souvent seule infirmiere donc au niveau responsabilité et présence c'était important). Ma cadre n'a jamais su je pense??? Comme cela n'a jamais entravé mon travail, elle n'a meme pas remarqué et je ne sais pas si le cadre sup lui a dit. Les collegues ont su au fil du temps, car je disais "je suis au vestiaire, si vous me cherchez" et pas plus... pas par honte, mais bon je me voyais pas dire devant les patients que j'allais tirer mon lait (hopital psy).
Les collegues ont surtout été surpris.... dont une qui m'a fait mourrir de rire, car elle a jetté un regard sur mes seins en me demandant si j'avais vraiment du lait quand elle a su que je tirais mon lait.... je suis un petit gabarit, plutot maigre et tout petits seins, ca lui semblait impossible ;)
Les hommes étaient au final les + compréhensifs, il me laissait souvent des douceurs à manger car ils savaient que j'avais toujours faim....
Bref AUCUNE répercussions sur mon travail et pas du totu vu comme "moins disponible" ou "ayant un moins bon rendement"... car au final j'ai toujours eu un gros rendemant de travail donc personne n'a pu m'attaquer la dessus quand ils ont su apres coup.
Bref, mon exemple n'est certainement pas représentatif...
Mais bon, en 3 ans d'allaitement, j'ai travaillé à temps plein, en horaire variable, dans un métier qui est considéré comme difficile, puis je me suis lancée dans une carriere à mon compte, avec un gros rendement.... alors certes, je ne tirais pas assez avant la diversification pour faire 100% LM en mon absence... mais dans mon esprit, j'ai allaité exclusivement mon bb, je lui ai jamais donné un bib...
Par contre j'avais donné le bib par choix à mon ainée... et je peux dire que non, le bib ne rend pas plus disponible.... un bb on s'en occupe aussi entre 2 bib....
 

MademoiselleCoccinelle

Montée de lait
Bonjour Manue,

Mon rendement était haut mais au plus j'en faisait au moins j'avais de reconnaissance et au plus ils leur semblaient normal que je puisse faire des heures et des heures... d'où la difficulté pour les heures grossesse (cf message au dessus). J'en ai marre de faire des heures sup bénévoles et de me démener au delà de ce qu'éxige mon contrat pour des dirigeants qui ne le méritent pas. A mon retour, je vais être une employée exemplaire sur mon travail mais hyper contractuelle tant sur les horaires que sur les taches. Ce n'est pas que j'aime avoir cette attitude mais c'est le seule moyen qu'il me reste pour protéger ma vie de famille et moi-même. Mon patron dira à coup sûr que j'agis comme une "fonctionnaire"... et oui ce sont ses propres mots ! Alors l'allaitement au milieu de tout ça va être difficile à faire accepter mais pour rien au monde ils ne m'y feront renoncer !
 

ssof

Période de pointe
Et bien dit lui que je suis fonctionnaire et que trèèèèèèèèès souvent je n'ai pas le temps d'aller ... aux toilettes. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, je suis maitresse d'école en maternelle mais quand j'étais en élémentaire c'était pareil. Je n'ai jamais eu vraiment le temps d'aller...aux toilettes et donc très souvent l'envie passe sans que je m'en rende compte, pas cool pour mon périné, surtout maintenant que j'ai 3 enfants.

Ou plutôt ne lui dit rien et passe ton chemin car celui là je ne le connait pas mais je le sens bien déjà...
 

Lovely

Montée de lait
Sur les US en particulier, ça m'étonne beaucoup cet article! Je travaille dans la branche parisienne d'une boite américaine, et ils sont très, très branchés allaitement. La maison mère à New York a une "lactation room" pour tirer son lait, et ici à Paris la plupart des américaines de retour de congé mat tirent leur lait, alors que je suis la première française à le faire.
J'ai l'impression que là-bas, c'est considéré comme plus rentable pour les employeurs d'inciter les mères à reprendre le boulot tôt en tirant leur lait, plutôt que de donner des congés mat plus longs, et qu'en plus les mutuelles/assurances santé financent la mise à disposition de tire-lait, ce qui coute moins cher que d'assurer un bébé non allaité et plus sujet aux infections et maladies. Le "pumping" est beaucoup mieux admis là bas qu'ici, où nous "mères laitières" (merci MaxiBestOfMcMaman) passons un peu pour des extra-terrestres.
 
Haut